• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Luniterre

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 17/05/2014
  • Modérateur depuis le 08/09/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 79 629 2167
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 924 831 93
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Luniterre 7 juillet 06:47

    Avec le recul du temps et de nouvelles recherches, quelques précisions historiques s’imposent, à propos de cet article.


    Un point sur lequel Joao Aliber a pour l’essentiel raison : « Trotsky était un socialiste de marché. »


    C’est effectivement ce que l’on découvre en étudiant la logique interne de sa pensée économique.


    La meilleure étude sur le sujet est, de plus, l’œuvre d’un trotskyste historique, Michel Raptis, cofondateur, avec Trotsky, de la IVème internationale.


    http://www.lcr-lagauche.be/cm/index.php?view=article&id=879:sur-les-conceptions-economiques-de-leon-trotsky&option=com_content&Itemid=53


    Le paradoxe est donc le fait qu’il soit effectivement considéré comme le leader de l’ « opposition de gauche »....


    C’est pourtant un autre fait bien établi, historiquement...


    Il en ressort donc clairement que cette alliance de Trotsky avec la « gauche » ne devait rien à une communauté d’idées mais tout à une alliance de circonstance contre Staline, et qui obligeait donc Trotsky à dissimuler ses véritables idées derrière un « compromis » avec la « gauche », ce qui rendait le tout incompréhensible et en a assuré la défaite, au final.


    Il en va de même à propos de son affrontement premier avec Boukharine, à l’époque où celui-ci s’était rallié à Staline avec une partie de l’aile « droite » du parti bolchevique. Il combattait formellement les positions effectivement « droitistes » de Boukharine, qui, en réalité, étaient aussi les siennes...


    Anti-stalinisme oblige...


    C’est, sur ce point, ce que l’historien Moshe Lewin, sympathisant trotskyste, expliquait fort bien, en fait, dès 1972 :


     "N. I. Boukharine : Ses idées sur la planification économique et leur actualité"


    https://www.persee.fr/doc/cmr_0008-0160_1972_num_13_4_1890


    L’ébauche d’alliance Trotsky-Boukharine qui a suivi la disgrâce de ce dernier, loin d’être contre nature, était donc à la fois dans la logique de leur communauté d’idées économiques réellement droitistes sur le « socialisme de marché » et de leur anti-stalinisme viscéral, quant au fond.


    La logique interne de la pensée économique de Trotsky a fait, depuis la parution de cet article, l’objet d’un long débat avec le camarade Viriato, qui tente d’en prendre la défense.


    L’ensemble des liens vers ce débat est désormais regroupé à la suite de cet article de présentation :


    https://tribunemlreypa.wordpress.com/2017/12/04/le-bloc-et-la-faille/


    Dans un article de 1939, se voulant un résumé du marxisme, Trotsky théorise, en quelque sorte, cette dévotion au marché :


    « En acceptant ou en rejetant les marchan­dises, le marché, arène de l’échange, décide si elles contiennent ou ne contiennent pas de travail socialement nécessaire, détermine ainsi les quantités des différentes espèces de marchandises nécessaires à la société, et, par conséquent, aussi la distribution de la force de travail entre les différentes branches de la production. »


    https://www.marxists.org/francais/trotsky/oeuvres/1939/04/lt19390418b.htm



    Luniterre



  • Luniterre 19 juin 00:36

    @cassini



    Effectivement, le salaire, chez Simca-Chysler-France, était autour de 1600 francs dès l’embauche, et il montait assez vite, plus de 2000 francs, au bout d’un an ou deux, pour un ouvrier OP1.

    Luniterre


  • Luniterre 18 juin 23:15

    @cassini


    "Il serait donc trompeur de laisser entendre qu’une famille moyenne/moyenne inférieure, a fortiori inférieure, ait jamais autrefois vécu de la sorte ; et donc tout à fait fantaisiste d’en déduire que si cela ne se voit pas de nos jours c’est que cela ne se voit plus, suggérant ainsi que cela s’est vu jadis et que par conséquent le niveau de vie a gravement chuté, du moins chez les non-chômeurs."

    On se demande bien quel âge ou quelle mémoire vous avez... !!

    En tant qu’ancien ouvrier chez Chrysler-France à Poissy, (aujourd’hui PSA), au tournant des années 70, je me souviens très bien que si le boulot était extrêmement dur, il y avait moyen, pour ceux qui s’y accrochaient, de se créer assez rapidement un petit patrimoine familial, en habitation principale et secondaire, ce qui est tout à fait impensable aujourd’hui, même sur plusieurs décennies.

    Luniterre


  • Luniterre 7 juin 17:40

    Au Donbass comme en Palestine, au Yémen, en Syrie, un seul mot prévaut :

    Résistance !!


    Moins violente, mais également importante, la bataille de l’opinion publique en Occident, qui peut influer sur le rapport de forces >>>cf Vietnam

    La coupe du monde est, sous ce rapport, une arme à double tranchant...


    Luniterre


  • Luniterre 6 juin 20:59

    Pour ceux qui n’ont pas lu jusqu’au bout,

    répéter la conclusion de l’article semble donc nécessaire :

    Selon l’armée israélienne, elle serait tombée victime d’un « ricochet » ou d’une « balle perdue »... Mais on nous assure que l’enquête continue... Pour tenter de trouver une « explication » qui soit plus convaincante, évidemment... En attendant l’ « oubli médiatique », un crime chassant l’autre...

     

     

    Faisons simplement en sorte de ne pas oublier Razan, son courage, et celui de tout son peuple !

     

    Luniterre


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès