Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Nucléaire : de la fission aux fissures

Nucléaire : de la fission aux fissures

Le nucléaire, dans le fond, ce n’est qu’une histoire de plomberie mal étudiée.

Une centrale nucléaire belge en fait ces temps ci la démonstration, mais en France nous ne sommes pas mieux lotis.

Alors que la catastrophe de Fukushima continue de menacer une partie de la planète, un peu partout dans le monde, les « incidents » nucléaires se multiplient, pour l’instant sans trop de conséquences… mais jusqu’à quand ?

On se souvient du « fleuron » nucléaire, le mal nommé « Superphénix  », qui a connu sa fermeture suite, entre autres, à une fuite de sodium longue à élucider. lien

Historique…

Les alarmes signalaient que du sodium s’échappait à raison de 500 litres par jour, mais les gestionnaires du site étaient convaincus qu’il ne s’agissait que d’un défaut électrique.

Voila les fax envoyés à l’autorité de tutelle :

6 mars 1987 « apparition d’une alarme relative à une détection de fuite dans l’espace intercuve du barillet de stockage. Cette alarme n’est pas confirmée en local- des investigations sont initiées sur les chaines d’acquisition ».

9 mars 1987 «  apparition d’une alarme battante correspondant a un défaut d’isolement sur la détection en fond du puits du barillet. Les investigations sont poursuivies sur le traitement des mesures  ».

31 mars 1987 « à l’issu des investigations, un prélèvement dans l’espace intercuve n’a pas montré de trace significative de sodium ».

Arrive la conclusion :

« Depuis, des bilans effectués sur les niveaux de sodium du barillet et du réservoir de stockage du circuit de sodium du barillet et des manœuvres d’exploitation effectuées le 2 avril montrent qu’environ 20 mètres cube de sodium pourraient se trouver dans l’espace intercuve ».

Pour le lecteur qui aurait du mal à se retrouver dans ce charabia un peu technique, on peut le résumer simplement en disant : les exploitants, se refusant à l’évidence d’une improbable fuite de sodium, ont vérifié pendant un bon mois tout le circuit électrique, convaincus qu’il ne s’agissait que d’un problème de câblage, avant de s’apercevoir que le fuite était réelle et que 20 tonnes de sodium s’étaient évacués dans l’espace intercuve. (Le sodium liquide s’enflamme spontanément au contact de l’air, et explose au contact de l’eau). lien

Ils décidèrent donc d’arrêter le réacteur, et la fuite s’arrêta aussitôt, mais dès qu’ils redémarraient celui-ci, la fuite reprenait de plus belle.

Il leur fallu un certain temps pour comprendre que la cuve était fissurée (des micro-fissures) et que celles-ci « se refermaient » dès que la cuve se refroidissait, reprenant de plus belle des que le réacteur redémarrait.

Tout ça venait de l’utilisation d’un acier inapproprié comme l’ont écrit les experts du SEDE le 28 aout 1989 : «  il est pourtant bien réel que les concepteurs de « Superphénix » ont fait au moins une erreur monumentale : l’utilisation d’acier ferritique pour les cuves intérieures et extérieures du barillet constitue une faut d’appréciation caractérisée qui aura couté au contribuable français quelques centaines de millions de francs suisses supplémentaires, rendu « Superphénix » inopérant comme surgénérateur et contraint les exploitants à repenser complètement la manutention des éléments combustibles et à construire sur le site de la centrale une piscine de stockage des éléments combustibles irradiés  ».

Mais tout ça c’est de l’histoire ancienne.

Pourtant, c’est à la lumière de ces péripéties qu’il faut regarder ce qui se passe dans une centrale belge, celle de Doel.

L’AFCN (agence fédérale de contrôle nucléaire) indique laconiquement : « de nombreuses anomalies ont été découvertes sur le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Doel »

Il y a des fissures dans l’acier de la cuve du réacteur, et la question est de savoir si ces fissures sont verticales, ou horizontales, espérant qu’elles ne soient pas verticales, car celles-ci résistent difficilement à des hautes pressions.

Aux dernières nouvelles, l’exploitant Electrabel n’aura pas l’autorisation de redémarrer le réacteur, puisqu’une fissure de 15 à 20 mm a été détectée, et que Willy de Roovere, directeur de l’AFCN, a déclaré être « assez sceptique pour le moment  » en ce qui concerne la réutilisation de la cuve défectueuse. lien

Pour un expert en la matière, Mycle Schneider, c’est peut être plus grave que l’on veut bien nous le dire : « ce type de défaut peut conduire à une explosion nucléaire ». lien

En tout cas, l’AFCN assure que le réacteur restera à l’arrêt au moins jusqu’au 31 aout. lien

Une société, Rotterdamsche Droogdok, disparue aujourd’hui, est à l’origine de cet acier défaillant, ce qui nous rappelle celui du « super »phénix français.

Plus grave, d’autres centrales sont équipées des mêmes cuves, comme par exemple celle de Tihange, laquelle devait être arrêtée pour une révision, l’occasion de vérifier l’état de la cuve.

En effet, ce fabricant disparu a fourni 21 autres cuves de réacteurs dans le monde : 10 sont aux Etats-Unis, 2 en Allemagne, 1 en Argentine, 2 en Espagne, 2 aux Pays Bas, 2 en Suède, et 2 autres en Suisse, toutes ces cuves étant potentiellement dangereuses. lien

Ces évènements inquiétants pour le monde nucléaire soulèvent d’autres questions.

Ces centrales endommagées ne sont pas pourtant les plus vieilles de l’Europe, apportant la preuve que le plan de sortie nucléaire devrait être revu à la lumière de ces problèmes. lien

La France n’est pas à l’abri, et il suffit d’un petit retour en arrière pour découvrir que les fissures et le nucléaire sont de vieilles connaissances.

Ainsi à Chatou-sur-Saône, en 1979, un ouvrier avait découvert des fissures dans la plaque d’acier qui forme la base du générateur de vapeur.

Sur ce lien, on peut suivre les péripéties de cette affaire de fissures, qui concerne tout de même un grand nombre de nos centrales aujourd’hui en activité.

De Gravelines à Fessenheim, en passant par Bugey, ou au Tricastin, toutes sont concernées, et à l’époque les autorités de surveillances ont voulu se montrer rassurantes, affirmant qu’il ne s’agissait que de « défauts superficiels »…

D’ailleurs à Gravelines, des microfissures viennent d’être détectées dans la cuve d’un réacteur, provocant l’arrêt de la centrale. lien

On se souvient que l’ASN (autorité de sureté nucléaire) avait dénoncé dans son rapport du 28 juin 2012 les 118 pièces de robinetterie défaillantes d’un grand nombre de centrales nucléaires françaises, (lien) et que les experts avaient constaté de graves défauts de plomberie concernant 31 centrales nucléaires du pays. lien

Au Japon, le peuple citoyen est quasi chaque jour qui passe dans la rue, à crier sa détresse, demandant que la page nucléaire soit définitivement tournée dans leur pays. lien

Ils ont choisi l’énergie populaire contre l’énergie nucléaire et la mobilisation prend chaque jour un peu plus d’ampleur. lien

Alors que les lobbys pro nucléaires entonnent en cœur « toujours pas de morts à Fukushima », (lien) ce qui est faux, (lien) oubliant que le macabre décompte ne sera possible que dans un quart de siècle, comme à Tchernobyl, il n’en reste pas moins que l’on commence à constater des excroissances anormales concernant 36% des enfants de Fukushima, ceci expliquant les nombreux avortements décidés par les japonaises préférant avorter que de prendre le risque d’accoucher d’un enfant handicapé. lien

Au sujet de ces excroissances anormales, les experts ont constaté « une progression beaucoup plus rapide par rapport à Tchernobyl », ce qui tend à prouver que la catastrophe de Fukushima dépasse de loin celle de la centrale ukrainienne. lien

Toujours à Fukushima, un épisode pourrait prêter à sourire si la situation n’était pas si grave.

Tepco avait décidé d’utiliser un ballon captif afin d’explorer l’étage supérieur du bâtiment du réacteur n° 1, secteur impossible à approcher vu le taux de radioactivité.

Mal lui en a pris, le ballon s’est retrouvé coincé, après avoir réussi à prendre malgré tout quelques images. lien 

Pas étonnant dès lors que Jeff Immelt, directeur général de G.E. (Général Electric) ait déclaré dans les colonnes du Financial Times : «  l’énergie électronucléaire est devenue si chère comparée aux autres sources énergétiques qu’il est devenu « extrêmement délicat » de la justifier  ».

Evoquant les couts indirects (démantèlement, accidents, sécurité accrue…) de l’électronucléaire il affirme que « ceux-ci la rendent apparemment moins compétitives que d’autres sources, comme le gaz ou certaines énergies renouvelables, dont le cout diminue ». lien

En tout cas, RWE devrait supprimer sous peu 2400 emplois en Allemagne, (lien) ceux-ci étant largement compensés par les 190 000 emplois allemands créés déjà en 2010 grâce aux énergies propres et renouvelables. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « la théorie, c’est quand on comprend tout et que rien ne marche, la pratique, c’est quand tout marche mais on ne sait pas pourquoi, avec le nucléaire, nous avons réussi les deux : rien ne marche et personne ne sait pourquoi ! »

Merci aux internautes de leur contribution efficace.

Olivier Cabanel

Sites à visiter :

Le blog de Fukushima

Fukushima Diary

Next-up organisation

Blog de Jean Pierre Petit

Site de la CRIIRAD

Site de l’ACRO

ENENEWS

Articles anciens

Nucléaire, courage fuyons !

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Fukushima, les limites du cynisme

Ce cher nucléaire

Le mensonge nucléaire de sarközy

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

Ce cher nucléaire

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Fukushima, les limites du cynisme

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais

Le mensonge nucléaire de sarközy


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

444 réactions à cet article    


  • Marco07 11 août 2012 09:29

    Bon, et ici en tant que primo postant, j’ai le droit à ma bouteille de vin -doux nectar- ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2012 10:08

      marco

      bien sur, bien sur...
       smiley

    • Marco07 11 août 2012 10:53

      Ah, ça fait plaisir !


    • Marco07 11 août 2012 09:36
      En effet, ce fabricant disparu a fourni 21 autres cuves de réacteurs dans le monde : 10 sont aux Etats-Unis, 2 en Allemagne, 1 en Argentine, 2 en Espagne, 2 aux Pays Bas, 2 en Suède, et 2 autres en Suisse, toutes ces cuves étant potentiellement dangereuses. lien
      Vous omettez l’essentiel, pas de réacteur Français cité....

      On va pt’être gagner de nouveaux contrats !

      • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2012 10:10

        marco

        j’ai peur que non, quand on voit l’état de l’industrie métallurgique française...
        les prochains ( ce dont on pourrait douter) seront fait aux Indes.
         smiley

      • Soi même Soi même 11 août 2012 10:38

        @ Marco07, les accidents nucléaires non pas besoin de visas, c’est comme les oiseaux migrateurs sa ignorent les frontières !


      • Marco07 11 août 2012 11:10

        Soi même sans vouloir être trop embêtant sur l’orthographe (ça arrive à tout le monde de faire des fautes, moi le premier) :


        « ils n’ont » -> avoir 
        « ça » -> se remplace par « cela » « sa » avec un s est un possessif (son, ses...)
        (la tournure de phrase n’est pas géniale, j’aurais plutôt mis une virgule ou «  : » et « ils ignorent les frontières » 

        Sans compter les « s » en trop. (mais c’est probablement parce que vous êtes quelqu’un de généreux)

        (sans aucune agressivité/moquerie de ma part)

        @Olivier, avec un ministre du redressement productif (si ça c’est pas du titre !), vous ne croyez pas que notre bon gouvernement -dont vous étiez satisfait- réussira à inverser la tendance ?!

      • cathy30 cathy30 11 août 2012 10:23

        Salut Olivier

        En fait, le but est de faire muter la nature avec la radioactivité :

        http://www.crom.be/fr/documents/le-but-secret-de-la-radioactivite


        • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2012 10:35

          bonjour Cathy

          théorie monstrueuse !
          mais connaissant l’âme noire de certains humains, ça n’est pas si irréaliste.
           smiley

        • Philippe MEONI Philippe MEONI 11 août 2012 10:58

          Par cathy30 (xxx.xxx.xxx.145) 11 août 10:23

          Je suis gêné par ce que je lis dans le lien qui tu proposes cathy30... Le rapport entre athéisme et science folle est un raccourci hasardeux...

          La recherche nucléaire s’est développée aussi intensément aux USA que dans d’autres pays dits communistes... Et quand on voir le degré de piété outre atlantique, les savants fous qui y développe toutes leurs saloperies militaro scientifique le font au nom du modèle de leur civilisation démocratique chrétienne ...

          Toutefois, arrivé à un certain stade de méconnaissance de tout ce qui se trame en secret sous label « confidentiel défense », toutes les théories sont acceptable faute de preuve du contraire...

          Exemple de la polémique sur le crash de l’avion sur le pentagone le 9/11, il suffirait que les autorités publient les bandes vidéos des caméras de surveillance des édifices alentours pour mettre une fin définitive à toute rumeur... Mais tant qu’elle ne le fait pas, normal que le quidam à l’intelligence moyenne se pose des questions et en arrive à spéculer...


        • cathy30 cathy30 11 août 2012 11:19

          Philippe je crois que vous avez lu un peu trop vite l’article. Alors je vous copie le passage, lisez le plus lentement. Il parle d’idéologie communisme. Et se sont les USA cités. D’après vous, pourquoi a t-on sortie du chapeau la théorie de l’évolution. Pour le progrès sans limite.

          désolé, mais l’athéisme est aussi une croyance, celle du progrès technologique.

          (Il y a un lien évident entre la science nucléaire et l’idéologie communiste. L’athéisme est le refus de prendre en compte l’ordre universel. S’il n’y a pas de lois divines à l’origine de la manifestation, alors il est permis d’influer sur la vie et la nature qui ne sont alors que des effets du hasard. C’est la foi athée. La nature peut être modifiée par la volonté humaine puisque cette volonté est elle-même le fruit du hasard. Quand rien n’a vraiment de sens, l’homme se croit autorisé à imposer son ordre. Aucun frein moral ne le retient s’il agit pour le progrès.

          Le rapport entre la démarche scientifique athée et le communisme se révèle de manière évidente à travers la personnalité des chercheurs en énergie nucléaire et des créateurs de la bombe atomique. Ils étaient, pour la plupart, de fervents marxistes. L’Américain Oppenheimer, chef du projet de la bombe A, était un militant communiste, tout comme la plupart des savants qui ont collaboré.)


        • lionel 11 août 2012 11:27

          Certaine vidéos ont été dévoilées



          on y voit très nettement un gros porteur civil frapper le pentagone (rire)

        • Soi même Soi même 11 août 2012 11:39

          @ Olivier, cette théorie comme tu l’appel n’est pas une théorie est bien la réalité qui n’est pas pris en compte avec tous le sérieux qui devraient être !

          Car l’énergie atomique est bien l’exploitation de la sous matière, de l’infra matière ( une activité physique invisible) , en réalité dans la concentration des isotopes radio active pour obtenir de l’uranium exploitable, on effectue une compression du temps. Car un des mystères de la radioactivité sur Terre est liées étroitement aux forces de déconstruction de la matière physique de la Terre !
          En d’autre terme par l’utilisation de l’énergie nucléaire nous accélérons le processus de la décomposition Terrestre qui devaient en réalité se faire dans un avenir lointains !

          La recherche sur la radio activité du granite à montrer là où s’exerce la radioactivité dans le cœur de la pierre la matière est molle et viable !

          Une autre découverte, fait du temps des Soviétiques, ils ont pus détectées dans la chaostisation d’un grain de blés au moment où le germe est en trains d’apparaître, il y a une légère activité radioactive.

          Ce qui veux dire, que dans l’énergie atonique, il y a non seulement des forces de destructions mais qu’il y a aussi des forces de constructions qui s’illustre sur le vivant en modifiant la chaîne des chromosomes, ce que l’on constat par des aberrations et altération génétiques dans le règne des végétaux et dans le règne animale !

          Je crains, que peut d’hommes en réalité on véritable conscience de la véritable nature qu’est l’atome, du magnétisme et de l’électricité, et si l’on prêtaient un peut plus de sérieux à ce que disent certains personnes qui sont compétent dans le domaine de l’occultisme, on auraient un peut plus de réserve et de sagesse à utiliser ses sous matières sans discernement et il est certains que l’on serait pas dans la situation que nous vivons actuellement, avec des forces qui dépassent notre entendement, et qui nous posséder à notre insu !

          « Les pauvres gens ne soupçonnent jamais le diable, quand même il les tiendrait à la gorge. »
          Citation de Goethe ; Premier faust - 1808.

          « Ce que l’on ne comprend pas on ne le possède pas. »
          Citation de Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

          « La sagesse n’est que dans la vérité. »
          Citation de Goethe ; Maximes et réflexions.

           


        • lionel 11 août 2012 12:16

          Excellente intervention être humain derrière le pseudo Soi Même. Merci d’apporter ce point de vue qui permet d’ouvrir un horizon à l’esprit.



        • Soi même Soi même 11 août 2012 12:23

          @ Philippe MEONI, dès 1911 dans certains milieux, il avaient connaissance ce qu’était la vrais nature de l’énergie atomique, dés cette époque, il avait une mise en garde, cette énergie ne peut être utilisé qu’à la condition que des forces morale supérieur soit à l’œuvre dans l’humanité !

          Le résultat ne s’est fait pas attendre, les deux guerres mondiales ont bien mis aux rébus ces forces morales supérieurs.

          Quand à l’expansion de l’ utilisation de l’énergie nucléaire, on le doit exclusivement à son application militaire dans la recherche effréné d’avoir la bombe atomique.

          A ce titre, les deux explosions nucléaires sur le Japon en 45 montre bien à quel degrés d’immoralité nous avons été asservies ! Car ils étaient totalement injustifiées, et en même temps cela à été le point de départ à la course à l’armement nucléaire qui à saisie les hommes !

          L’utilisation de sous forme civile, n’a jamais été la priorité de sa genèse dans cette aventure !

          Ettore Majorana, la très bien compris, et à préfère disparaître que se liée à une recherche démoniaque !

          http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=13806

           


        • stanh 11 août 2012 12:45

          S’il n’y a pas de lois divines à l’origine de la manifestation, alors il est permis d’influer sur la vie et la nature qui ne sont alors que des effets du hasard. C’est la foi athée.

          C’est bien l’erreur des croyants qui croient que l’athéisme est un club, une secte, une religion.
          Mais c’est faux. Nous ne sommes pas semblables : personne ne nous dicte la façon de pensée « correcte » (aucune religion n’est correcte, elle raconte toutes pas mal de bêtises)
          Les athées ont en seul point commun : de ne pas considérer dieu comme explication valable pour quoi que ce soit ... rien sur une quelconque autre idéologie qui , pour le coup, est personnelle à chaque personne.

          Par exemple, je suis athée et je pense que bricoler la nature peut être très dangereux, non pas parce que « dieu l’est pas content » mais parce que des milliards d’années d’évolution, d’harmonisation d’un système d’une complexité sans nom ne souffre pas facilement qu’on bidouille ses paramètres au pif sans avoir souvent des conséquences funestes.
          Je pense simplement que nous sommes loin de maitriser toutes les conséquences directes, indirectes, au 3ème jusqu’au Millionième degré , d’une modification de l’ordre naturel .

          La sagesse n’est pas dans la crainte d’un dieu, mais dans l’intelligence.


        • Soi même Soi même 11 août 2012 13:30

          @ stanh, ne inquiétées pas, l’incrédulité humaine n’a jamais interdit les Dieux d’exister, en réalité ils se passent très bien de c’est État de fait !
          Par contre sans le Monde Spirituelle, nous existerons pas !
          T’as beau te rebeller contre cette idée, cela n’enlève rien à l’objectivité de cette réalité spirituelle !


        • Soi même Soi même 11 août 2012 13:55

          Rectificatif ; lire La recherche sur la radio activité du granite à montrer là où s’exerce la radioactivité dans le cœur de la pierre la matière est molle et friable ! et non viable.


        • cathy30 cathy30 11 août 2012 14:00

          bonjour stanh

          ne pas confondre intelligence et connaissance.

          Dans l’antiquité on appelait Poséidon, les forces de la mer, que les hommes ne pouvaient controler. Les peuples du nord respectaient et vénéraient ses forces, grace à cela, ils sont devenus de grands navigateurs.


        • Leo Le Sage 11 août 2012 18:58

          @Par Philippe MEONI (xxx.xxx.xxx.234) 11 août 10:58
          Vous dites : "il suffirait que les autorités publient les bandes vidéos des caméras de surveillance des édifices alentours pour mettre une fin définitive à toute rumeur... Mais tant qu’elle ne le fait pas, normal que le quidam à l’intelligence moyenne se pose des questions et en arrive à spéculer.."
          Sans blague...
          Des vidéo truquées vous n’en avez pas entendu parler ?
          Un peu de sérieux que diable...

          @Par Soi même (xxx.xxx.xxx.146) 11 août 12:23
          Vous dites : "A ce titre, les deux explosions nucléaires sur le Japon en 45 montre bien à quel degrés d’immoralité nous avons été asservies ! Car ils étaient totalement injustifiées, et en même temps cela à été le point de départ à la course à l’armement nucléaire qui à saisie les hommes !"
          C’est sûr : je vois déjà mes pôtes me poser la question :
          question : Quel est le lien entre la Bombe et la centrale nucléaire ?
          réponse : Je ne sais pas, c’est Soi même qui m’en a parlé...

          @Par cathy30 (xxx.xxx.xxx.145) 11 août 14:00
          Vous dites : "Dans l’antiquité on appelait Poséidon, les forces de la mer, que les hommes ne pouvaient controler. Les peuples du nord respectaient et vénéraient ses forces, grace à cela, ils sont devenus de grands navigateurs"
          On peut voir çà comme çà...

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Soi même Soi même 11 août 2012 20:45

          @ Leo Le Sage, à ton avis comment on obtient du plutonium ?


        • Leo Le Sage 11 août 2012 21:59

          @Par Soi même (xxx.xxx.xxx.146) 11 août 20:45
          Vous dites : « @ Leo Le Sage, à ton avis comment on obtient du plutonium ? »
          1/ Réponse dans Wikipedia... smiley
          2/ Ma remarque concerne la technologie nucléaire : entre les bombes et la centrale c’est pas la même chose.
          Un vrai physicien refuserait de me parler si je parle de bombe.
          C’est même pour cela que c’est une erreur de parler de bombe si on veut se débarasser du nucléaire.

          D’autres questions ?

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Soi même Soi même 12 août 2012 00:30

          @ ta répondues leo comme un ventilateur, un singe ne fait jamais un sage.


        • Leo Le Sage 12 août 2012 00:55

          @Par Soi même (xxx.xxx.xxx.146) 12 août 00:30
          Vous dites : « @ ta répondues leo comme un ventilateur, un singe ne fait jamais un sage. »
           smiley
          Ceci n’est pas un argument.

          si j’ai tort, ce qui n’est pas le cas, il faut m’expliquer.
          Or, j’ai bien compris votre idée : vous parlez de plutonium : pourquoi faire ?
          Avez vous seulement cherché les explications sur le fonctionnement du nucléaire civil et celui du militaire ?

          Vous n’avez pas les infos qui montrent que c’est pas la même chose ?
          A moins que je n’ai pas compris votre intervention ? Si c’est le cas alors expliquez moi...

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Soi même Soi même 12 août 2012 14:37

          le nucléaire civil est la conséquence du nucléaire militaire, par le fait que l’utilisation civile du nucléaire est plus discrète pour obtenir du plutonium à des fins militaire qu’une installation à vocation militaire !
          Ta pas besoin de me répondre , à moins que tu mette en sommeil ta sagesse de pacotille et que tu ne répond pas sous le mode d’un ventilateur d’idée creuse !


        • Leo Le Sage 12 août 2012 18:17

          @Par Soi même (xxx.xxx.xxx.146) 12 août 14:37
          Vous dites : "le nucléaire civil est la conséquence du nucléaire militaire, par le fait que l’utilisation civile du nucléaire est plus discrète pour obtenir du plutonium à des fins militaire qu’une installation à vocation militaire !"
           smiley
          Dans les années 60/70 oui.
          Nous sommes en 2012...

          De plus pour les financements des recherches çà se passe comment d’après vous ?

          si je comprends bien votre raisonnement, je vous expliques que les technologies sont différentes et vous vous me parlez de plutonium ? smiley
          Parce que nous ne sommes que deux à connaître le plutonium ? smiley

          Vous n’avez jamais entendu parler des accords START... ? smiley

          Moi qui suis nul en histoire je connais çà ?
          Vous pensez qu’on a encore besoin de beaucoup de plutonium après çà ? smiley

          Vous dites : "Ta pas besoin de me répondre , à moins que tu mette en sommeil ta sagesse de pacotille et que tu ne répond pas sous le mode d’un ventilateur d’idée creuse !"
          Tu es qui pour me dire de ne pas répondre ?
          Ce n’est pas quelqu’un qui n’y connaît rien qui va me donner des ordres dis donc...

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Ni naïf Ni Crédule dede 12 août 2012 20:35

          @soismeme :


          Site à visiter, pôur votre information : http://www.francetnp2010.fr/spip.php?article14


        • Leo Le Sage 12 août 2012 20:48

          @Par dede (xxx.xxx.xxx.5) 12 août 20:35

          Non, le problème du gars c’est qu’il sait que les centrales ont été construites pour rentabiliser la recherche sur l’uranium/plutonium...
          Donc il pense que le plutonium est le but. Peut-être avant mais plus maintenant.
          Je suis même près à admettre que le plutonium approvisionne le militaire mais sans plus.

          Tu remarqueras que certains vont jusqu’à dire que tu dis n’importe quoi.
          Je leur demande : « apportez vos preuves alors... »
          On verra bien. smiley

           
          Cordialement

          Leo Le Sage
          (Personne respectueuse de la différence et de la pluralité des idées)


        • Soi même Soi même 11 août 2012 10:35

          Merci Olivier, pour c’est article complet sur un sujet plus que tabou.
          Il est intéresant de voir comment tous cela évolue. Pendant des décennies nous avons été écarté de toutes informations objectives sur le nucléaire. même si c’est encore le cas, il est évident que c’est information vont modifier tout où tard le rapport de force !
          La circulation des informations fait qu’il ne serra plus possible dans un avenir très proche, de faire tous et n’importe quoi sans notre avis !

          Car nous devenons témoins d’une faillite industrielle qui se révèlent impuissance à garantir l’innocuité de leurs installations, et de toute la chaîne de production, qui va de son extraction jusqu’au stade terminal de son retraitement.

          A ma connaissance, il n’y a pas eu de précédent industrielle qui mette autant en danger l’humanité et la vie en danger, qui c’est réalisé sur la basse du secret et du mensonge et l’usurpation du pouvoir !

          L’aventure du nucléaire, et de toute la recherche atonique va probablement s’arrête plus tôt que prévus ! Une des causses que je vois poindre, c’est une matière, plus elle est épurer, raffiné plus elle génère des des substance dangereuse incontrôlable donc on est en trains d’atteindre le stade critique qui est sur le point de nous submerger.

          La situation actuelle montre bien, soit que l’on plonge dans le néant de la folie humaine, soit qu’il y est un sursaut de sagesse pour arrête le tous !

          c’est dans cette décennie que tous va se jouée, et il se pourrait bien qu’il faut accepté qu’il est un nouveaux accident nucléaire, pour brisé les dernières réticences de ce lobby à s’obtiné dans cette voie !
           


          • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2012 10:37

            soi même

            puisse en effet la sagesse l’emporter !
            quand on voit ou nous a mené la folie nucléaire : tous ces gens malades, les animaux, les plantes, ces milliers d’hectares perdus pour une bonne centaine d’année !
            leur faudra-t-il encore un accident majeur pour fermer définitivement cette énergie dévastatrice ?
            merci de ton commentaire.

          • Marco07 11 août 2012 11:16
            Merci Olivier, pour c’est article complet sur un sujet plus que tabou. 
            Tellement tabou que tout le monde est au courant, grâce à la transparence de ces entreprises/gouvernement... (d’ailleurs c’était la même chose pour Fukushima, 90% des informations provenaient de Tepco & cie)


            Encore ça serait une déduction faite à partir d’autres sources (comptabilité consommation permettant de déduire que tel ou tel réacteur est à l’arrêt), je comprendrais la première phrase, mais là...

          • Marco07 11 août 2012 11:22
            ...L’aventure du nucléaire, et de toute la recherche atonique va probablement s’arrête plus tôt que prévus ! Une des causses que je vois poindre, c’est une matière, plus elle est épurer, raffiné plus elle génère des des substance dangereuse incontrôlable donc on est en trains d’atteindre le stade critique qui est sur le point de nous submerger....


            soi même
            puisse en effet la sagesse l’emporter !...

            De la sagesse ? Je suis pas physicien, mais ces propos sont dignes de scientifiques de bistrot. -et encore-

          • stanh 11 août 2012 12:48

            Mr cabanel

            Je crains que les gens qui nous gouvernent ne se sentent finalement que peu concernésd par les cancers et autres difformités des foetus du peuple....

            Il faut vraiment se mettre ça dans le crâne : nous sommes sans importance pour eux.


          • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2012 13:08

            marco sancho 7

            vous plaisantez je suppose ?!
            dire que tepco fait dans la transparence relève du gag.
            quand une entreprise cache pendant de longs mois que les coeurs des réacteurs ont fondu...vous évoquez la transparence ?
            depuis le 11 mars 2011, tepco n’a cessé de manipuler, de mentir, de cacher les taux de radioactivité, d’utiliser de la sous traitance afin de masquer les doses que les travailleurs ont reçu.
            mais vous le savez parfaitement,
            j’ai évoqué ça dans tant d’articles que vous connaissez (la liste en fin de celui ci)
            j’imagine que c’est de la provocation,
            juste pour le fun ?
            sauf que le sujet est si grave que j’en ai pas le coeur à rire.
            ni même à sourire.
            vous devriez avoir honte.
            enfin, c’est vous qui voyez.

          • Soi même Soi même 11 août 2012 13:18

            @ Marco07, quel singerie tes propos !


          • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2012 13:21

            stahn

            c’est pas faux, pour eux, seul le portemonnaie compte,
            et justement, c’est peut-être notre chance, tant le nucléaire commence à couter cher.
            on verra bien.
            merci de votre commentaire.

          • Marco07 11 août 2012 13:54

            ’Sieu Cabanel, 


            pratiquement toutes vos données, quand elles n’étaient pas fausses, étaient tirées de blog qui glanaient les informations grâce à Tepco... Y compris les relevés et mesures sur site. 

            @soi même
            Relisez-votre post, et tirez-en les conclusions, parce que peut-être que mes propos relèvent de la singerie, mais les vôtres sont bien pires...


            L’aventure du nucléaire, et de toute la recherche atonique va probablement s’arrête plus tôt que prévus ! Une des causses que je vois poindre, c’est une matière, plus elle est épurer, raffiné plus elle génère des des substance dangereuse incontrôlable donc on est en trains d’atteindre le stade critique qui est sur le point de nous submerger.

            Comique !

          • olivier cabanel olivier cabanel 11 août 2012 13:58

            marco sancho 7

            vous rigolez encore ?
            lorsque je cite tepco, c’est pour montrer le décalage entre la réalité, et le discours.
            vous savez aussi bien que moi de quelle façon ils utilisent la désinformation la manipulation médiatique, 
            n’oubliez pas que j’ai les lèvres gercées.
             smiley

          • Soi même Soi même 11 août 2012 14:21

            @ stanh, il faut pas se faire d’illusion, les élites ne sont pas pour autant hors de danger, à regarder la carte du risque nucléaire pour la France, ils sont dans la même galère que nous à moins qu’ils ont tous une villégiatures en Corses !

             http://www.greenpeace.fr/nucleaire/ppi/
             


          • BlackMatter 11 août 2012 16:37

            Il n’empêche que Cabanel n’est jamais satisfait.


            On arrête régulièrement les centrales pour entretien. Au cours des entretiens on en profite pour faire des inspections. Ces inspections ont montré des micro-fissures dans une cuve. Ces entretiens programmés sont efficaces donc. En plus, on signale ces anomalies en toute transparence et Cabanel trouvent encore à redire.

            Cabanel radote en permanence sur Superphénix. parce qu’il y a eu des problèmes au début. Mais il sait que Superphénix était un prototype et on découvre toujours des problèmes avec les prototypes. Ils sont d’ailleurs fait pour ça. Il radote toujours sur l’inflammabilité du sodium dans l’air, tout en oubliant systématiquement de dire qu’il faut que l’air soit à une température de 115°c minimum, ce qui n’est pas le cas de l’air ambiant. D’ailleurs, si il y a eu une fuite de 20 tonnes de sodium à Superphénix, pourquoi n’a t il pas pris feu ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès