• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lucadeparis

Lucadeparis

Quelques agoravoxiens préférés :
http://www.agoravox.fr/auteur/luc-laurent-salvador
http://www.agoravox.fr/auteur/electric-tof
http://www.agoravox.fr/auteur/lea-andersteen
http://www.agoravox.fr/auteur/vani-shert
http://www.agoravox.fr/auteur/ceri
 
Quelques agoravoxiens anti-préférés, appariteurs ou autres :
http://www.agoravox.tv/auteur/pierre-bernard
http://www.agoravox.fr/auteur/mmarvinbear
 
 
 
Améliorations à apporter sur Agoravox :
- Voir plus de cinq messages de participant par page
- Une option pour ajouter des auteurs en favoris (une valorisation des auteurs qui auraient automatiquement une bonne place en première page)
 
Né le 30 août 1970 à l'ouest de Paris, je m'intéresse aux sciences puis à la littérature et commence à écrire de la fiction à quatorze ans. En février 1986, je commence la photographie. En juillet 1987, je commence mon système philosophique encyclopédique. En 1992, je commence l'anthologie littéraire, et en 2001, après avoir assisté à la totalité du procès Beljanski, je décide de rédiger des informations collectées sur des versions mensongères que diverses puissances tentent d'imposer au public.
Je contribue à Wikipedia depuis le 5 décembre 2007, luttant contre la censure.
J'ai été Incité à participer ici par un autre contributeur, Luc-Laurent Salvador.

Tableau de bord

  • Premier article le 05/04/2011
  • Modérateur depuis le 20/05/2011
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 17 304 579
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 65 57 8
1 mois 1 1 0
5 jours 1 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires


  • Lucadeparis Lucadeparis 27 décembre 2016 22:38

    « @roman_garev
    Ce classement n’a aucune pertinence en l’occurrence, car il ne s’agit pas de sécurité, mais de votes de clients pour leur appréciation de la compagnie : »voted for by airline customers around the world".


  • Lucadeparis Lucadeparis 2 décembre 2016 13:02

    @beo111
    La souveraineté, c’est le fait de décider plus que tout autre.
    La démocratie implique de gouverner.
    Sinon, quelle définition alternative de la souveraineté as-tu ?
    Si le peuple est l’Etat, cela signifierait qu’il est les policiers, les fonctionnaires ; ou cela signifierait qu’il n’y a pas d’Etat.


  • Lucadeparis Lucadeparis 2 décembre 2016 08:59

    @Albert123
    Que je sache, les femmes que vous mentionnez n’ont pas été tirées au sort mais sont issues de la même classe politique des partis.
    En démocratie, le tirage au sort amènera à peu près autant de femmes que d’hommes dans les assemblées, ce que devrait déjà faire la parité obligatoire, mais ne le fait d’ailleurs pas (cherchez l’erreur).
    Dans les réunions politiques, vous verrez une large majorité d’hommes. La parité obligatoire est déjà un petit pas vers la démocratisation.


  • Lucadeparis Lucadeparis 2 décembre 2016 08:19

    @Ar zen
    Vous affirmez juste que l’UPR n’est pas monarchique sans le prouver. Ce que vous argumentez est qu’il n’est pas monarchiste.
    Je parle de son fonctionnement, de sa réalité.
    Y a-t-il des RIP dans l’UPR ?
    Y a-t-il une reconnaissance du vote blanc dans les votes de l’UPR ? Qu’avez-vous déjà voté dans votre parti d’ailleurs ?
    Y a-t-il un non cumul des mandats dans votre parti ? J’ai l’impression qu’Asselineau cumule pas mal.
    Asselineau a-t-il un seul renouvellement possible à la présidence du parti ?
    D’ailleurs, si les renouvellements sont possibles, c’est parce qu’ils ne sont pas issus de tirages au sort mais d’élections pour votre parti, qui reste aristocratique donc.


  • Lucadeparis Lucadeparis 2 décembre 2016 08:11

    @beo111

    En gros tu appelles démocratie le régime général de souveraineté populaire, alors qu’en 2005 il y aurait eu une exception dans un régime non démocratique.

    Mais même si le résultat du référendum de 2005 avait été respecté, j’aurais du mal à parler de souveraineté populaire pour deux raisons :

    - La population n’a aucunement participé à la rédaction du traité, qui s’est faite dans le secret des dieux et dans leur jargon, alors que la population n’avait rien demandé de tel ;

    - Il n’y a eu aucune iségorie, avec une médiatisation très majoritairement approuvant le traité. Moi-même, j’étais ignorant jusqu’en 2008 des implications sur la création monétaire. Avec une iségorie, le résultat n’aurait pas été de 55% contre, mais peut-être de 95%...

     

    La démocratie implique que le pouvoir exécutif, l’État soit aussi sous le contrôle de la population, qui peut juger ainsi de ce qui est possible ou non, de son coût, etc.

    Deux exemples de possibilités de contrôle des administrations :

    - tous les quatre mois, lors des journées citoyennes, élection à un tour sans candidat du ministre de chaque administration

    - A l’issue du mandat de leur mandat législatif d’un an, les citoyens, selon les commissions auxquelles ils auraient participé, contrôleraient pour plusieurs mois les administrations correspondantes.