• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Amazonia, notre maison brûle

Amazonia, notre maison brûle

Ils sont peu nombreux à connaître l’origine du mot Amazone... elle mérite pourtant le détour :

Ce sont les envahisseurs portugais qui, en référence aux célèbres Amazones de l’Antiquité, avaient appelé ainsi les quelques autochtones qui tentaient, en vain, de défendre leur territoire.

Plus précisément, les envahisseurs portugais eurent maille à partir avec une tribu de femmes qui se sont battues farouchement pour sauver leur lieu de vie. lien

Aujourd’hui, la forêt amazonienne brûle, provoquant quelques alarmes et les réactions de quelques tribuns, qui, pour se parer des couleurs de l’environnement, s’en prennent au chef de l’État brésilien...

Ce genre d’imposture, propre, entre autres, au chef de l’État français, n’est pas une nouveauté pour les citoyens, constatant amèrement que les actes présidentiels sont souvent aux antipodes de ses discours.

En attendant, c’est depuis janvier 2019 que le feu est régulièrement mis à l’Amazonie et s’il faut en croire « Sciences et Avenir », ce sont pas moins de 72 843 départs de feu qui ont été dénombrés en 2019, soit quasi le double de ceux qui ont été comptabilisés en 2018, avec donc une augmentation de 83% depuis le début 2019.

Selon l’INPE (institut national de recherche spatiale brésilien) la déforestation en juillet 2019 a été quasiment 4 fois supérieure à celle connue en Juillet 2018.

Cette info a provoqué le courroux de l’autoritaire chef de l’État brésilien, Jair Bolsonaro, lequel dément cette annonce, et a licencié Ricardo Galvao directeur de l’INP, le traitant de menteur (lien) et affirmant que ce sont les ONG qui allument les feux...lien

Le président Brésilien a donc allumé des contre feux, envoyant son ministre de l’Environnement, Ricardo Salles devant les journalistes de l’AFP (agence France Presse) lequel a déclaré : « le gouvernement a mobilisé tous les effectifs des secouristes et tous les avions de lutte contre les incendies et qui sont désormais à pied d’œuvre avec les gouvernement régionaux ». lien

On ne demande qu’à le croire, mais jusqu’à preuve du contraire, l’Amazonie continue de brûler, à tel point que les fumées de ces incendies sont visibles de l’espace.

Le site Info Amazonia propose une vue de l’espace actualisé des incendies, lesquels couvrant pratiquement une surface équivalente à celle de la France. lien

Pire, des villes situées très loin de l’incendie ont vu leur ciel s’obscurcir.

Ainsi, Sao Paulo a été plongée dans le noir en pleine journée, alors que cette ville de 12 millions d’habitants est à 2500 km de là. lien

dispersion des fumées

Et puis il ne faudrait pas oublier les 305 tribus qui vivent en Amazonie, ce qui représente  900 000 personnes qui tentent de survivre au milieu de ces incendies. lien

Sans oublier les millions d’animaux qui vivaient dans cette forêt.

Des internautes taquins ont pointé du doigt un tweet de Macron, qui en s’alarmant de la situation amazonienne, a publié une vielle photo prise par un photographe mort en 2003. lien

En tout cas, pour Clément Sénéchal, le porte-parole climat et forêt de Greenpeace, aucun doute ne subsiste, et il fait porter la responsabilité de ces incendies à répétition au chef de l’État brésilien.

Il a notamment déclaré : « Jair Bolsonaro a démantelé les agences d’Etat chargées de protéger la forêt » ajoutant : « Jair Bolsonaro a une politique dont l’objectif avoué est de vendre à la découpe la forêt amazonienne à l’agro-business brésilien, il utilise l’incendie pour défricher et créer des pâturages ou gagner de nouvelles terres et faire pousser du soja, qui est ensuite exporté vers l’UE, et notamment la France ». lien

Finalement, le président français est une fois de plus dans la contradiction, sur le mode du « en même temps », car en conspuant Bolsonaro, qu’il accuse de ces incendies, il n’empêche pas l’agro-business français d’acheter le soja brésilien. lien

Les informations émanant de Business France ne disent pas autre chose. lien

D’ailleurs tout est fait en haut lieu pour développer le commerce avec le Brésil. lien

En effet, le soja brésilien, (majoritairement OGM), il est en constante progression, boosté par la demande mondiale, et il est passé de 25 000 tonnes en 1949 à 1 million de tonnes en 1969... puis 15 millions de tonnes en 1979...

En 2017, le soja OGM brésilien occupait 96,5% de la surface nationale, alors qu’il n’en occupait que 22% en 2004, malgré les critiques des ONG environnementales, Greenpeace en tête, qui fustigent la déforestation. lien

Le G7 se termine, et les décisions concernant les incendies auraient de quoi faire sourire si la situation n’était pas si tragique : les 7 pays ont décidé d’envoyer quelques canadairs pour éteindre un feu qui aurait déjà brulé 4700 km². lien

Sur cette carte, la zone dangereuse concernée par les incendies.

On se demande comment quelques canadairs pourraient-ils freiner ce désastre ?

Autant tenter de vider la Méditerranée avec une petite cuillère.

Et la France dans tout ça ?

Son président a déclaré que les pays du G7 se sont mis d’accord pour aider « le plus vite possible les pays qui sont frappés par les incendies en cours. L’objectif affiché est celui de la reforestation... tout en respectant la souveraineté des pays amazoniens ». lien

On peine à croire que cette promesse puisse être tenue face à un président brésilien qui a décidé la déforestation afin de planter surtout du soja, l’une des principales ressource de l’agro-business brésilien. lien

D'ailleurs, comment le pompier pyromane Bolsonaro pourrait-il accepter la reforestation de son pays, alors qu’il veut faire le contraire ?

Or, la consommation française de soja va bientôt atteindre les 4,5 millions de tonnes annuelles, dont seulement  140 000 tonnes sont produits chez nous... le reste étant d’importation surtout brésilienne...lien

En effet, la France est le 3ème importateur mondial du soja brésilien, quelle que soit la décision finale sur l’accord Mercosur. lien

Et puis, face à la fronde des écolos et des agriculteurs français, Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement français, affirme, probablement pour calmer le jeu, que « la France pour l’instant n’est pas prête à ratifier cet accord »... ajoutant « on va regarder dans le détail cet accord, et en fonction de ce détail, nous allons décider »... lien

Ce serait oublier que la porte-parole de Macron avait affirmé être prête à mentir... mais devant les réactions médiatiques négatives, elle avait souligné que c’était uniquement dans le cadre de la vie privée de son président. lien

Se pose alors la question : le président français est-il sincère lorsqu’il profite du G7 pour alerter les grands de ce monde ?

Pour le prouver il lui suffirait pourtant de mettre ses paroles en accord avec ses actes, comme le suggère Yannick Jadot, le patron des EELV, en faisant l’embargo sur le soja brésilien.

Il conteste aussi la déclaration de Macron, lequel traite de menteur Bolsonaro, affirmant qu’il a toujours dit « vouloir livrer l’Amazonie à l’agro-business ». lien

A l’heure où produire un litre d’oxygène ne coute rien, puisqu’il suffit de planter un arbre pour en obtenir l’équivalent, on peut s’interroger sur les décisions de ceux qui prétendent nous gouverner.

Finalement, la censure s’est invitée à plusieurs reprises lors d’incendies, ici ou ailleurs... comme on peut le constater pour la cathédrale parisienne.

Les quelques rédacteurs qui ont tenté d’alerter la population se sont retrouvés dans les rangs d’alarmistes, voire de complotistes, même si par endroit, une autre vérité tente de percer l’opacité voulue en haut lieu. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « si vous voulez savoir la vérité, écoutez les fous »

L’image illustrant l’article est de dcavaliererrante

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

la voiture électrique, une arnaque ?

Ces lobbys qui tuent la planète

Un ministre qui fait tout de Travert

Du round up aux OGM

OGM, l’Amérique s’inquiète

Globalement mauvais

L’amarante, plante espiègle

Face à la chimie de la mort

Dites oui à l’oignon

Guérir ou mourir en mangeant

Prenons-en de la graine !

Des racines et des arbres

Finissez vos assiettes

Main verte pour tomate rouge

L’huile de l’arbre

A table avec les sauvages

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Les dessous du chou

Un article à la noix

Le jardin extraordinaire

Ces plantes qui tuent les virus

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce

Les vilains secrets du terroir

OGM, globalement mauvais

Un monde en mutation est en route


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

127 réactions à cet article    



    • chantecler chantecler 26 août 2019 14:26

      @SysATI
      Bref encore un complot ?
      Pas d’incendies donc en Amazonie ?.


    • Xenozoid Xenozoid 26 août 2019 15:59

      @nono le simplet

      homme domestiqué ou animal sauvage,telle est la question....humour


    • SysATI 26 août 2019 20:24

      @chantecler

      D’après les photos satellites, pas plus que d’habitude... et surtout pas « la foret » mais les terres déjà exploitées... Enfin, c’est pas moi, c’est la NASA et le NewYorkTimes qui le disent... Pour une fois vu le vent de folie ambiant, j’ai plutôt tendance à les croire...

      https://www.nytimes.com/interactive/2019/08/24/world/americas/amazon-rain-forest-fire-maps.html

      https://www.accuweather.com/en/weather-blogs/weathermatrix/5-things-the-media-wont-tell-you-about-the-amazon-fires/70009150


    • MAGURA 28 août 2019 20:02

      @SysATI

      Merci pour ces deux liens très instructifs


    • njama njama 26 août 2019 13:30

      Les pyromanes ne sont pas forcément ceux à qui l’on pense

      L’intox amazonienne
      Réseau Voltaire | 25 août 2019
      Juste avant l’ouverture du G7 de Biarritz, une intense campagne d’intoxication a été lancée dans la presse internationale avec la complicité du président français, Emmanuel Macron, et du président du Conseil européen, Donald Tusk. Elle vise à permettre aux Européens de contrôler l’Amazonie, ses minerais, ses trésors pharmaceutiques et ses bois précieux.
      Elle a pour objet de fausser le problème avant d’y apporter une fausse solution.
      [......]
      Le président Emmanuel Macron a prétendu qu’il allait agir dans le cadre du G7 pour sauver cette forêt. Or, le G7 n’est pas une instance décisionnelle, mais uniquement un lieu d’échange permettant aux dirigeants occidentaux de mieux se comprendre. Depuis 1978, la seule instance internationale en charge de ce dossier est l’OTCA (Organisation du traité de coopération amazonienne), dont la France n’a pas souhaité faire partie, bien que le département de la Guyane soit en Amazonie.

      Dès le début de cette polémique, le président brésilien Jair Bolsonaro, a dénoncé la caractère colonialiste de cette approche du problème par un G7 où aucun dirigeant de l’OTCA n’est invité. Puis le président vénézuélien Nicolás Maduro a appelé à une concertation dans le cadre de l’OTCA, mais ceux qui sont opposés à son gouvernement l’ont refusé. Le président bolivien Evo Morales a repris cette proposition qui devrait maintenant être acceptée.

      Que l’on apprécie ou pas tel ou tel de ces présidents n’est pas le sujet. Ils sont en charge de la forêt amazonienne et de ses habitants. Ils n’ont aucun intérêt à la détruire.

      Le problème n’est pas les incendies des zones déboisées, ni la déforestation, mais la manière anarchique dont elle est menée. Les mensonges sciemment proférés, de manière coordonnée, par plusieurs dirigeants européens au premier rang desquels le président français, laissent à penser que tout sera fait pour détourner l’attention internationale des vrais enjeux économiques et politiques de ce drame.

      https://www.voltairenet.org/article207427.html


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 15:49

        @njama
        merci de ce complément d’info tout à fait recevable.


      • sylvain sylvain 26 août 2019 22:03

        @njama
        je vous avoue que pour ma part je ne vois pas trop la différence entre bruler la foret amazonienne de manière ordonnée ou anarchique .
        Et si, bien évidemment, ils ont des tas d’intérêts à la détruire . vous croyez qu’ils le font pour la photo, ou juste pour faire chier le monde ?? Je n’ai pas fait le calcul mais eux ont du le faire et il est visiblement plus rentable de planter du soja que de garder la forêt .


      • njama njama 26 août 2019 13:34

        L’Organisation du traité de coopération amazonienne (Organição do Tratado de Cooperação Amazônica ou OTCA) est une organisation regroupant huit États américains ayant en commun la forêt amazonienne.
        Les huit pays membres sont :
        La Bolivie, le Brésil, la Colombie, l’Équateur, le Guyana, le Pérou, le Suriname, le Venezuela.
        Le traité de coopération amazonienne est signé entre ces huit États le 3 juillet 1978, dans le but de préserver la forêt amazonienne et de gérer ses richesses de manière rationnelle. L’OTCA est créée en 1995 pour appliquer les objectifs du traité.

        (wikipedia)

        site officiel : http://www.otca.info/


        • nono le simplet nono le simplet 26 août 2019 13:39

          non seulement ils rasent les forêts amazoniennes en les faisant brûler mais vont épuiser les sols en quelques années en faisant de la monoculture intensive de soja qui va servir à nourrir du bétail d’élevage intensif ... en Asie, en Afrique, c’est la même chose avec les palmiers ... toujours le profit à court terme et merde pour ceux qui arriveront derrière ... merde pour ceux qui y vivent depuis des milliers d’années, hommes animaux, plantes ...

          un jour il faudra créer une notion de crime contre l’humanité contre ces pratiques ...


          • nono le simplet nono le simplet 26 août 2019 16:14

            @exol
            je viendrais assister à ta tonsure en place publique.

            une fois tondu je pourrais regarder, sans avoir les cheveux dans les yeux, le spectacle de ton passage à la roue smiley


          • nono le simplet nono le simplet 26 août 2019 16:18

            @kimonovert
            Crime contre l’environnement plutôt, l’humanité n’étant qu’un aléa physico-chimique...
            nan, ça reste un crime contre l’humanité, l’environnement, une fois débarrassé de l’homme s’en remettra ...


          • chantecler chantecler 26 août 2019 17:20

            @nono le simplet
            Pardon !
            Des tribus « primitives » entières , dites amazoniennes , crèvent actuellement à cause des incendies.
            On peut affirmer donc , si ces incendies sont volontaires , qu’il y a crime contre l’humanité .
            Sans parler de la faune, des animaux qui crèvent en quantité , coincés, pris au piège, dans les forêts en flammes.


          • chantecler chantecler 26 août 2019 19:37

            @chantecler
            Pardon c’était de ta part du second degré !


          • nono le simplet nono le simplet 27 août 2019 01:38

            @chantecler
            Pardon c’était de ta part du second degré !

            oui, bien sûr mais y a pas de mal smiley


          • eric 28 août 2019 10:50

            @chantecler

            Saviez vous que les indiens non assimilès, 0,3% de la population, 12% des terres, vivent essentiellement dans le nord et l’ouest amazonien, là ou il y a en ce moment, particulièrement beaucoup d’incendies pour la saison, partue peu accessible, que leur population a doublè en trente ans, et que leur mode de vie tradi. C’est la culture sur brûlis ? Un hasard ? Qu’est ce qu’on fait ? Rèeducation par le travail, dèportation ? Livraison de hamburger vegan gratuits ?


          • njama njama 26 août 2019 13:52

            En tout cas, pour Clément Sénéchal, le porte-parole climat et forêt de Greenpeace, aucun doute ne subsiste, et il fait porter la responsabilité de ces incendies à répétition au chef de l’État brésilien.
            Il a notamment déclaré : « Jair Bolsonaro a démantelé les agences d’Etat chargées de protéger la forêt » ...

            Où Clément Sénéchal aurait appris que le Brésil aujourd’hui de Jaïr Bolsonaro serait sorti de l’OTCA ?

            Quelles agences d’État auraient été démantelées ?

            Si aucun doute ne subsiste que ne fournit-il pas ses sources ...

            Aurait-il des compétences en gestion des forêts  ?

            Clément Sénéchal est un spécialiste des médias sociaux qui a fait ses premières armes à Mediapart avant de devenir le Community Manager de Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne présidentielle de 2012 puis porte-parole de Greenpeace France


            • leypanou 26 août 2019 15:58

              @njama
              Clément Sénéchal est un spécialiste des médias sociaux qui a fait ses premières armes à Mediapart avant de devenir le Community Manager de Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne présidentielle de 2012 puis porte-parole de Greenpeace France 

               : je comprends mieux maintenant certains choix de LFI.

              Car d’autres Sénéchal, il doit encore s’y trouver car ces gens, même s’ils changent de casquette, doivent garder leur épine dorsale idéologique.


            • chantecler chantecler 26 août 2019 17:23

              @leypanou
              "Car d’autres Sénéchal, il doit encore s’y trouver car ces gens, même s’ils changent de casquette, doivent garder leur épine dorsale idéologique.

              ..."
              Ca fallait le dire ...
              Vous parlez d’oeillères idéologiques ?
              Naturellement, vous vous n’en avez pas !
              Vous êtes lucide !


            • leypanou 26 août 2019 17:56

              @chantecler
              j’ai des convictions mais certainement pas le délire climatique de quelques-uns.
              Vous devez être du même bord que Sénéchal pour avoir réagi.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 26 août 2019 14:28

              Mon commentaire n’est pas passé mais il te disait : MERCI de ton retour.


              • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 15:54

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                je ne suis jamais parti d’av, c’est juste que mes 3 articles concernant Notre Dame de Paris ont été retoqués... je me demande encore pourquoi ? et par qui ? smiley


              • chantecler chantecler 26 août 2019 17:28

                @olivier cabanel
                Pourquoi et par qui ?
                Il y aurait de quoi sérieusement enquêter .
                cf le débat ce WE sur Agx et son fonctionnement .
                Ca sent le roussi .
                Mais peut être , tout simplement , que parler encore de NDP n’est pas vendeur ...


              • Sergeant Pepper Sergeant Pepper 26 août 2019 17:35

                @chantecler

                Où puis-je trouver le débat de ce WE sur le fonctionnement de la modération d’Agora Vox, merci ?



              • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 19:23

                @chantecler
                pas vendeur ? pas sur...
                et avec l’histoire de la pollution au plomb, c’est loin d’être fini.
                d’autres rédacteurs ont connu les mêmes déboires...et une amie veut voir dans cette censure la main de l’état...
                je m’interroge.


              • chantecler chantecler 26 août 2019 19:35

                @olivier cabanel
                Faut reconnaître que la pollution au plomb sur Paris et surtout sur l’Ile de la cité on en a beaucoup parlé y compris dans les médias MST .
                Mais bon , sans doute y’ a t’il encore beaucoup à en dire ...


              • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 21:44

                @chantecler
                il aurait fallu agir dès le lendemain de l’incendie, car avec les centaines de milliers de véhicules qui sont venus voir la tragédie, le plomb a largement eu le temps de se disséminer un peu partout, et réagir trois mois après, ça ressemble de plus en plus à un scandale sanitaire...comme vous le dites, il y a encore beaucoup à dire, et AV se serait montré à la hauteur s’il avait permis la publication des articles de patrick samba, et d’autres...
                dommage.


              • JBL1960 JBL1960 26 août 2019 14:37

                Au moins apprend-ton que :

                Ils sont peu nombreux à connaitre l’origine du mot Amazone... elle mérite pourtant le détour :

                Ce sont les envahisseurs portugais qui, en référence aux célèbres Amazones de l’antiquité, avaient appelé ainsi les quelques autochtones qui tentaient, en vain, de défendre leur territoire.

                =*=
                Comme les Natifs de l’île de la Grande Tortue, nous rappelle, chaque année pour le Columbus Day/Jour de la découverte/Jour de la Race, que le Cristobál Colón n’a jamais foutu un orteil sur leur île !

                Et dans « Terre brûlée » justement :

                Personne ne parle des “pogroms de la terre brûlée” que les envahisseurs ont perpétré sur l’Île de la Grande Tortue pour nous tuer, pour nous expulser et prendre nos possessions. En 1779, le général George Washington a écrit un ordre exécutif, toujours en vigueur aujourd’hui, par lequel il envoya la Major General John Sullivan en territoires iroquois pour dévaster et détruire nos terres du nord au sud.

                Des milliers de soldats déferlèrent, prirent, brûlèrent et détruisirent chaque village et chaque ferme. Les natifs, hommes, femmes et enfants furent massacrés. Ranatakalas (le destructeur de villages enragé, comme nous appelions Washington) était en état d’orgasme permanent de voir notre terre dominée, détruite, nos peuples oblitérés et de savoir que beaucoup d’autres des nations natives mourraient de faim l’hiver suivant.

                Ces mêmes Natifs nous rappelaient que :

                Nous, onkwe-hon-weh le peuple naturel de l’île de la Grande Tortue, avons le devoir de protéger notre Terre-mère.

                La dénomination sociale de ono-ware-keh est « America/Amérique », nommée ainsi par Amerigo Vespucci : « et nous nous sommes dirigés vers l’Espagne, avec 222 détenus esclaves ; Et nous sommes arrivés au port de Cadix le 15 octobre 1498, où nous avons été bien accueillis et où nous avons vendus nos esclaves (p. 20-22).

                Pour décoloniser [NdJBL : décolonisation concertée de tous les continents ► le temps de la décolonisation est venu] ; toute la vérité sur Amerigo Vespucci doit être exposée et le nom « Amérique » doit disparaitre de tout et à jamais. Tous les livres, chansons – comme « God Bless America » – films, émissions télévisées, billets faisant référence à l’Amérique, toutes les dénominations corporatives contenant « Amérique » doivent être dissoutes et les continents et les noms de lieux originaux naturels restaurés.

                Dans AMERIGO DOIT PARTIR !

                Et tout dernièrement que ce génocide de papier perpétré par le nationalisme blanc allait bientôt prendre fin : La Création est la relation éternelle entre nous et notre mère la Terre. La langue maternelle contient le ton et l’enseignement de notre mère. Nos paroles émouvantes peuvent réveiller les gens. Nous sommes le vrai peuple originel de l’Île de la Grande Tortue/Amérique du Nord d’un pôle à l’autre et d’un océan à l’autre. Le langage des blancs exprime principalement la possessivité et le matérialisme pour quelques-uns.

                Et tout récemment le Chef Rahoni a invité Bolsonaro à partir... Veillons à ce qu’il ne soit pas remplacer par un autre descendant de ces colons envahisseurs/exterminateurs portugais, sinon rien ne changera. Qu’ils s’inspirent du modèle zapatiste plutôt, soit un peuple qui dirige, et un (bon) gouvernement qui obéit. Car l’Oligarchie régnante pour qui l’invention de la Théorie de « l’homme est un loup pour l’homme » justifiera toujours les pratiques prédatrices et criminelles du plus petit nombre au pouvoir, que nous avons pu déterminer ne représenter que 0.0001% seulement alors que nous sommes les 99.9999% restants...

                JBL


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 15:56

                  @JBL1960
                  merci de ces infos historiques qui prouvent à quel point rien ne change quand tout change...


                • Old Dan Old Dan 26 août 2019 14:50

                  Bof !

                  Y’a des gens (tétus ou inspirés ?) qui, le jour de la création, auraient voté non...

                  Manque de plasticité cérébrale, ou trouille de ce qui se prépare ?

                  .

                  [ Normal, toute leur vie, ils n’ont biberonné qu’à TF1, MLP ou CAC 40...]


                  • JBL1960 JBL1960 26 août 2019 14:54

                    Et en même temps, si cher à notre Zident, qui pouvait douter des objectifs de Bolsonaro ?

                    Jair Bolsonaro au pouvoir, le grand jour des évangéliques* au Brésil

                    Avec la prise de fonction du nouveau président Jair Bolsonaro, ce mardi 1er janvier, ce sont les représentants de la communauté évangélique qui accèdent au sommet de l’État au Brésil.

                    « Le Brésil au-dessus de tout, Dieu au-dessus de tous. » Le slogan choisi par Jair Bolsonaro lors de sa campagne présidentielle, jusqu’à son élection le 28 octobre dernier, laisse présager l’importance de la tribune que le nouveau président, lors de son mandat, entend donner aux représentants religieux. Certains d’entre eux seront au plus près du pouvoir. Ce sera tout particulièrement vrai, bien sûr, de ceux des Églises évangéliques pentecôtistes.

                    80 députés membres de groupes évangéliques

                    Membres du gouvernement, élus (plus de 80 députés se revendiquent de groupes évangéliques), conseillers, lobbyistes susceptibles d’appuyer une nomination ou un projet de loi… Ceux-là apparaissent désormais ouvertement auprès du nouveau président ainsi que de sa jeune épouse, Michelle, 36 ans, elle-même évangélique et extrêmement croyante, qui a rapidement confié son intention de profiter de son nouveau statut de Première dame pour s’impliquer dans « le plus de projets sociaux possibles ».

                    En compagnie des défenseurs du port d’arme et des grands propriétaires agricoles, ce qu’on appelle le groupe « BBB » (« Balle, Bœuf, Bible »), ils prônent, pour contrer les excès de violence dans l’immense pays sud-américain, un conservatisme hégémonique  : autorité forte, ordre moral, défiance vis-à-vis des minorités émergentes, défense des valeurs familiales traditionnelles ► Jaïr Bolsonaro CONTRE Paulo Freire, prêt à servir ses maitres pour les 4 ans qui viennent...


                    • gaijin gaijin 26 août 2019 15:29

                      salut olivier

                      en même temps c’est plus facile pour macron de parler d’éteindre les feux au brésil ( avec sa grosse lance ? ) que ceux dans les rues de france

                      a la rentrée c’est :

                      https://www.youtube.com/watch?v=UweNTEd9FeY

                       a la Dettinger ....


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 15:58

                        @gaijin
                        macron, c’est juste de la com... jamais il ne met ses actes en accord avec ses belles paroles...il n’a pas oublié la célèbre formule de De Gaulle : « les français sont des veaux ». smiley


                      • chantecler chantecler 26 août 2019 17:36

                        @olivier cabanel
                        Formule qui ne grandit pas De Gaulle si il l’a réellement prononcée .
                        Car quand une personne est méprisante à ce point , pourquoi fait-il de la politique ?
                        Bon je sais : De Gaulle prétendait incarner la France .
                        Pas forcément les Français ....
                        Ca vaudrait un narticle ...


                      • CRICRI59 CRICRI59 26 août 2019 17:54

                        @olivier cabanel
                        Bonjour non pour macron les Français sont des RIENS


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 19:15

                        @CRICRI59
                        espérons que ces « riens » le feront changer d’avis.


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 19:20

                        @chantecler
                        à l’époque je lisais déjà hara kiri hebdo, devenu charlie hebdo, et ils tiraient à boulets rouges sur « mon général »... smiley
                        oui, ça vaudrait un narticle !


                      • jmdest62 jmdest62 27 août 2019 08:44

                        @gaijin
                        "c’est plus facile pour macron de parler d’éteindre les feux au brésil ( avec sa grosse lance ? ) que ceux dans les rues de france"
                        .
                        On n’a pas été foutu d’arrêter un feu de toiture....c’est dire si on est crédible pour l’Amazonie smiley

                        @+


                      • njama njama 26 août 2019 15:31

                        il n’y a pas de fumée sans feu, retour de flammes 

                        Brésil – Ces entreprises européennes liées à la déforestation illégale de l’Amazonie
                        Par Mathilde Dorcadie, Observatoire des multinationales 30 avril 2019
                        [...]
                        Amazon Watch, en collaboration avec l’Observatoire brésilien de l’agro-négoce [1] et l’organisation néerlandaise Profundo, ont récolté des données publiques sur plus de 50 entreprises brésiliennes. Toutes ces entreprises ont été sanctionnées ces deux dernières années par l’Agence brésilienne de protection de l’environnement (Ibama) pour « crime environnemental » en Amazonie. Les auteurs du rapport ont ensuite suivi les flux financiers liés à ces entreprises : qui leur achète leurs produits et qui y investit. C’est ainsi qu’ils sont remontés vers plusieurs entreprises et investisseurs européens et nord-américains qui, en étant partenaires de ces acteurs de la déforestation illégale, pourraient se rendre aussi, même indirectement, co-responsables de leurs agissements.

                        ... https://multinationales.org/Ces-entreprises-europeennes-liees-a-la-deforestation-illegale-de-l-Amazonie

                        - Télécharger le rapport (disponible en anglais et en, portugais) d’Amazon Watch

                        ComplicityI in Destruction II : HOW NORTHERN CONSUMERS AND FINANCIERS ENABLE BOLSONARO’S ASSAULT ON THE BRAZILIAN AMAZON

                        https://amazonwatch.org/assets/files/2019-complicity-in-destruction-2.pdf


                        • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 19:17

                          @njama
                          merci de ces infos qui démontrent bien quel mécanisme a été lancé...et qui montrent aussi tant d’autres complicités.


                        • Xenozoid Xenozoid 26 août 2019 16:11

                          il est tombé par terre c’est la faute a voltaire

                          il est tombé dans l’eau c’est la faute a rousseau

                          le cul dans le ruisseau ,,,///////////////////////



                            • sylvie 26 août 2019 18:40

                              la photo est insoutenable


                              • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 19:09

                                @sylvie
                                elle est le symbole de la duplicité !


                              • chantecler chantecler 26 août 2019 19:29

                                @olivier cabanel
                                Bof , des ceux qui prennent un pseudo de nana pour capter davantage l’attention c’est une méthode très utilisée par certains , surtout à l’E.D .


                              • Eric F Eric F 26 août 2019 18:57

                                Pour les autorités brésiliennes, la mesure concrète pour arrêter l’emballement des incendies serait d’interdire toute mise en culture sur les zones ayant été incendiées depuis 1 ans ...mais évidemment le gouvernement veut augmenter l’espace cultivé et est donc non seulement complice mais quasiment initiateur du problème.

                                Pour les autres pays, ce serait de décréter un boycott de ces cultures, sauf que le petit paysan brésilien en serait également victime, car il est souvent utopique de pouvoir « tracer » le lieu de production , les produits sains peuvent être « coupés » de produits interdits.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 19:12

                                  @Eric F
                                  comment voulez-vous que bolsonaro prenne pareille décision qui va à l’encontre de ce qu’il a décidé : il veut produire toujours plus de soja, avoir toujours plus de terre pour l’élevage...et c’est pour ça qu’il a décidé la déforestation... j’en ai apporté les preuves dans l’article.


                                • charly10 26 août 2019 19:18

                                  Pour prendre un peu de recul sur cette affaire ;

                                   « Il y a vingt ans, on observait beaucoup plus de feux qu’aujourd’hui. Vingt mille kilomètres carrés brûlaient en moyenne chaque année. […] dixit Martine DROULERS, géographe, chercheuse émérite au CNRS, responsable de l’équipe « Brésil » au Centre de recherche et de documentation sur l’Amérique Latine (CREDAL). « La tendance était toutefois à la baisse depuis dix ans, avant que le nombre de feux n’augmente de nouveau depuis deux ans. Les incendies qui ravagent l’Amazonie aujourd’hui constituent une alerte qui appelle à la vigilance, mais il est important de rappeler que ces feux sont tout sauf nouveaux et que beaucoup d’entre eux sont des opérations de nettoyage de zones déjà déboisées ».

                                  Ces propos sur ces feux de forêts actuels seraient ils entretenus pour créer encore une pseudo crise dans le cadre plus général de l’idéologie climato-politique dominante, et déjà relayée par le mouvement de Greta Thunberg.

                                   Par les temps qui courent il faut savoir prendre du recul et relativiser, face à l’avalanche d’informations volontairement catastrophiques divulguées par les la presse mainstream et certaines ONG qui virent indubitablement vers l’intégrisme climatique.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 21:40

                                    @charly10
                                    amusant.
                                     smiley
                                    j’imagine que, lorsque le niveau des mers aura noyé quelques grandes villes, NW, Londres, et tant d’autres, 
                                    que nous serons obligés de jouer à notre tour le rôle de migrants, vous continuerez de dire « faut prendre un peu de recul sur cette affaire »
                                     smiley


                                  • JC_Lavau JC_Lavau 27 août 2019 00:11

                                    @olivier cabanel. Wow ! L’omniscience de naissance, grâce à la crédulité !


                                  • charly10 27 août 2019 14:08

                                    @olivier cabanel

                                    Seriez-vous naïf au point de ne pas comprendre que les océans ne sont pas des piscines closes, que le fond des mers, que nous ne connaissons pas encore parfaitement, fluctue en permanence sous les pressions tectoniques diverses ‘(un géologue vous expliquera mieux que mis les phénomènes de subduction, convergence, divergence etc) Si le niveau des mers varie, c’est certes en petite partie à cause du réchauffement, mais aussi en fonction des mouvements de la lithosphère. L’un pouvant compenser l’autre et inversement.

                                    Je persiste à dire que depuis quelques années, les cassandres climatiques, veulent nous imposer une théorie qui est assise sur des études aléatoires, (théorie du CO2 anthropique), alors que personne parmi la communauté scientifique ne peut affirmer quel est le pourcentage exact du CO2 anthropique relargué par l’homme.

                                    Le CO2 n’est présent que pour 0.04 % dans l’atmosphère, il était à 0.03 % dans les années 50.

                                    C’est à partir de cette époque que l’on a commencé les mesures réelles sur l’observatoire de Mauna Loa pacifique.

                                    A partir de cette simple constatation, on fait le rapprochement augmentation taux CO2 / températures, par le levier, effet  de serre. Car le taux de CO2 est facile à contrôler.Et encore les points de contrôle sont absents sur 70% de la surface planète .....

                                     On ne sait même pas ce qui se passe réellement au fond des océans, hors l’océan rejette plus de 50% des émissions mondiales de carbone. On ne sait pas encore intégrer les perturbations climatiques liées aux épisodes EL niño, qui pilotent quand même une bonne partie du climat de la planète , bref de l’approximatif, élevé au rang de la science et c’est à partir de cela qu’on 

                                    Je le réécris encore une fois, quel sera le climat dans 10, 50, 100 ans, bien malin celui qui peut le dire ; les extrapolations  sont issues de calculs assis sur des données incertaines et ne sont que des projections mathématiques très sujettes à caution.

                                     

                                    https://lejournal.cnrs.fr/articles/le-puzzle-des-plaques-tectoniques-enfin-resolu


                                  • leypanou 27 août 2019 14:48

                                    @charly10
                                    Je persiste à dire que depuis quelques années, les cassandres climatiques... 

                                     : cassandres climatiques ? Vous êtes gentil vous.

                                    Vous avez certainement entendu parler du Dr Michael Mann, l’un des premiers promoteurs du réchauffement climatique dû à l’homme, qui a falsifié les données pour aller dans son sens et qui n’a jamais voulu les rendre publiques : il vient de perdre son procès à la Cour Suprême de British Columbia au Canada pour diffamation contre ce qu’ils appellent « climato-sceptique » Dr Tim Ball, détail ici.
                                    PS Il avait 8 ans pour rendre public les données : il n’a jamais voulu le faire.


                                  • charly10 27 août 2019 19:29

                                    @leypanou

                                    Je sais bien cela, et vous avez raison de rappeler cette affaire Mann. Je m’intéresse aux problèmes climatiques depuis le milieu des années 90, et je constate que jusqu’au milieu des années des années 2000, nous n’étions pas assaillis en permanence par des hordes de « sachants »ne sachant rien, jouant les inquisiteurs et prétendants nous imposer ce qu’il faut  faire pour régler le climat. Tiens, au fait, en me relisant je m’aperçois que j’ai écrit un joli pléonasme (quel est le pourcentage exact du CO2 anthropique relargué par l’homme……)


                                  • alinea alinea 26 août 2019 19:51

                                    Je me suis protégée jusqu’à aujourd’hui, et pas seulement à cause de ton article Olivier, de l’insoutenable réalité.

                                    Je n’ai strictement rien à dire devant le massacre de l’Amazonie, qui date de loin déjà, si ce n’est qu’il est hallucinant d’en arriver là, au pire, tandis qu’on aurait pu espérer une conscience ( et j’oserai le mot : un amour pour notre monde) accrue pour la décrue du massacre.

                                    Mais non on passe du massacre à l’horreur sans nom.

                                    Sinon Olivier, merci de nous prouver que le blog de Mediapart est moins censeur que notre site Agoravox ; je dois dire que ça me reste en travers de la gorge ! Mais cela ne semble gêner personne !


                                    • alinea alinea 26 août 2019 19:52

                                      @alinea
                                      Ah oui, j’ai envie de hurler aussi : arrêtez de bouffer de la viande quoi !


                                    • leypanou 26 août 2019 21:28

                                      @exol
                                      tu pourras manger ses chiens et ses chats pendant que tu y es.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 21:32

                                      @alinea
                                      merci. je partage et c’est bien dommage que sur AV, des informations capitales n’aient plus (pour l’instant) droit de séjour.
                                      je pense bien sur à NDDP
                                      amicalement


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 août 2019 07:02

                                      @alinea
                                      Comment faisaient les agriculteurs autrefois ? Il n’y a pas que le soja qui soit source de protéines, les pois, les fèveroles, le chou fourrager, la luzerne, le trèfle peuvent parfaitement nourrir les élevages sur les milliers d’hectares en jachère aujourd’hui. Le soja pousse très bien en France aussi.

                                      Si on pouvait taxer les importations de soja, les agriculteurs cultiveraient ce qui est nécessaire. Mais dans l’ UE, on ne peut pas, les marchandises doivent circuler librement. C’est plus simple de culpabiliser les gens que de retrouver la souveraineté, pas vrai ?


                                    • hans-de-lunéville 27 août 2019 11:04

                                      @exol Alinea et Cabanel ne votent quasiment jamais


                                    • alinea alinea 27 août 2019 17:44

                                      @exol
                                      Ben justement si ! nous l’avons vérifié avec un comparse, lui à 10/6 par exemple, une seconde après moi  à 11/7.
                                      Les compteurs sont bloqués à +4 et quand tu approuves tu fais avancer les deux compteurs ( + et -) de 1 !
                                      Avox est notre site, et le media un de eux que j’écoute.
                                      Avox n’est donc plus un espace de liberté, nous ne savons pas qui en est responsable ni pourquoi cela a changé.
                                      Mais cette censure ne fait aucun doute.


                                    • alinea alinea 27 août 2019 17:48

                                      @Fifi Brind_acier
                                       smiley

                                      un petit ballot de fourrage bio pour les mille vaches entassées !! ah ah ah et pour les milliers de cochons des noisettes ? Quant aux lapins, des fanes de carottes bio !
                                      ben oui ma poulette, bien sûr, que n’y avais-je pas pensé !


                                    • Old Dan Old Dan 26 août 2019 21:24

                                      Enfin, ça bouge ds le monde ! (même chez les septiques...)

                                      Il aura fallu que des cinglés parviennent à diriger la planète, que l’immense forêt crame, que des jeunes agissent, ...

                                      ...pour qu’enfin une « Conscience » globale du danger surgisse !

                                      Mais on n’est pas tiré d’affaire, le plus passionnant reste à construire : Une autre Histoire.

                                      .

                                      [J’connais des vieux (dont moi) qui reprennent un peu d’espoir... ]


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 août 2019 21:36

                                        @Old Dan
                                        l’optimiste congénital que je suis n’arrive pas à le rester... chaque réunion internationale repousse toujours plus loin les décisions.
                                        les pesticides, le nucléaire, etc...
                                        tous les jours dans la presse on découvre que des décisions seront prises... mais en 2021...2035... 2050...
                                        à mon sens, non seulement ce sont des bouffons, mais des irresponsables.
                                        ils seront dans leur cercueil avec leur fortune, et ça les avancera à quoi ?
                                        décidément, je continue à me demander si ils ont bien compris que nous n’avions pas de planète de rechange.
                                        merci de ton commentaire 


                                      • Xenozoid Xenozoid 26 août 2019 21:46

                                        @olivier cabanel

                                        si ils ont bien compris que nous n’avions pas de planète de rechange.

                                        pense comme eux ,et qu’ils s’en foutent de ta vie,et qu’une planete est bien et ce n’est qu’un produit comme un autre,ils sont moins fous que tu pense ou en mieux ils ont plusieurs planetes,et jouent les ducs


                                      • Old Dan Old Dan 26 août 2019 22:01

                                        @olivier cabanel
                                        Pas d’quoi ! Même longueur d’onde.
                                        ... L’inquiétude et la colère intime de toute une vie ds l’hém. Sud,
                                        à observer la lente érosion, la monétisation, l’inconscience ou le jeanfoutisme cynique de qq’uns, 76 ans dont 50 à lire et entendre... Bof !
                                        .
                                        [ AGV n’est pas l’endroit pour raconter l’évidence qui, maintenant, surgit lentement en surface, héhé ! ]


                                      • sylvain sylvain 26 août 2019 22:12

                                        @olivier cabanel
                                        Nos dirigeants savent comme nous que c’est mal barré, que la maison brule, mais on leur en demande trop . Ces gens sont pris dans leurs spirales de pouvoir, et toutes ( ou presques) leurs décisions visent à renforcer ce pouvoir, sinon ils ne seraient pas là ou ils sont .
                                        Ceux qui n’agissent pas comme ça sont vos voisins, pas vos dirigeants .
                                        L’accumulation de pouvoir laisse en réalité très peu de liberté


                                      • Xenozoid Xenozoid 26 août 2019 22:51

                                        @sylvain

                                        le pouvoir c’est l’esclavage,c’est si simple


                                      • Xenozoid Xenozoid 26 août 2019 22:56

                                        @Xenozoid

                                        et là tu vois le pouvoir comme il est, un handicap


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 07:24

                                        @sylvain
                                        eh oui ! smiley


                                      • JC_Lavau JC_Lavau 26 août 2019 22:03

                                        Omniscients de naissance, et bons soldats de la dictature de l’émotion, aucun ici n’a ouvert les cartes pédologiques de l’Amérique du Sud. Omniscients de naissance, on vous dit...

                                        Quand on compare à la carte des incendies, on constate que ce qui est convoité par les éleveurs et les pousseurs de soja est couvert de sols ferrallitiques, extrêmement pauvres. Très basses réserves de calcium, potassium, magnésium, phosphate, etc. Très faible CEC (Capacité d’échange de cations). En nomenclature FAO : acrisols orthiques, ferralsols acriques et orthiques, localement xanthiques.

                                        La forêt subsistait par son excellent réseau de radicelles vivantes qui recyclait immédiatement tout ces cations, anions et silice monomère. Vous brûlez la forêt, et c’est vrai que les cendres contiennent les minéraux que contenaient les végétaux d’avant, mais le dense réseau de radicelles meurt en quelques jours, et le lessivage a vite fait d’emporter tous ces ions indispensables. Les exemples calamiteux en Afrique et à Madagascar ne manquent pas.

                                        La fertilité peut être retrouvée quelques temps par des intrants massifs en engrais. Pas bien longtemps. Et après ? Il y faudra des centaines de milliers d’années.

                                        Il s’agit donc bien de crimes contre les brésiliens et peuples voisins (Paraguay, Bolivie...).


                                        • alinea alinea 26 août 2019 22:59

                                          @JC_Lavau
                                          Il s’agit aussi de feux qui ont échappé ! Le maître de la forge s’étant endormi, ivre, la veille au soir des allumages ; l’homme tout puissant ne pleure pas quand tout lui échappe, c’est à ça qu’on le reconnaît.


                                        • Xenozoid Xenozoid 26 août 2019 23:09

                                          @alinea

                                           l’homme tout puissant ne pleure pas quand tout lui échappe, c’est à ça qu’on le reconnaît.

                                          hélas !!!


                                        • JC_Lavau JC_Lavau 27 août 2019 00:13

                                          @alinea. Ah ! « l’homme », cet ennemi !


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 07:23

                                          @JC_Lavau
                                          lucide analyse


                                        • alinea alinea 27 août 2019 17:51

                                          @JC_Lavau
                                          oui, ennemi de tous y compris de lui-même.


                                        • sylvain sylvain 26 août 2019 22:21

                                          La question de l’ingérence va de pair avec celle de l’écologie . Cette dernière nous dit : « vous terriens, n’êtes plus qu’une seule société, tout ce que vous faites impacte les autres » .

                                          Tu m’étonnes que ca en fasse chier plus d’un, c’est une putain de privation de liberté . Avant on était tout seule dans les bois et on pouvait gueuler tant qu’on voulait sans déranger le voisin, maintenant on a des voisins dans tous les sens et quand on fait cramer la forêt, ou des vieux pneux... ben ils ralent tous, et en plus ils ont des raisons de la faire .

                                          vivement la colonisation spatiale


                                          • goc goc 27 août 2019 02:13

                                            J’aimerais apporter un peu de modération dans toute cette histoire. J’ai vécu presque 1 an à Rio, donc je connais un peu le Brésil.

                                            D’abord l’Amazone n’est pas tout le Brésil, par contre la foret est partout, y compris dans les banlieues des grandes villes

                                            Ensuite il faut préciser qu’au Brésil, c’est la fin de la saison sèche, et des incendies de forets sont assez fréquents, au vu du nombre de forets. J’ai personnellement vécu un incendie sur la colline derrière chez moi (à Rio), je m’en souviens d’autant plus que c’était un 14 juillet.

                                            D’autre part, je vois mal la fumée qui a envahi Sao Polo, venir d’Amazonie. Ça pourrait tout aussi bien venir de l’arrière pays local.

                                            Bref, s’il est évident que les incendies actuels sont d’une ampleur exceptionnelle, et la responsabilité de borsalino est pleine et entière, il faut aussi éviter de mélanger tout afin de faire gonfler artificiellement des chiffres dans un problème déjà trop grave comme cela.

                                            Dernier point, je connais aussi un peu Madagascar, cette ile ou les ravages des feux ont rendu cette ile presque stérile, alors j’ai bien conscience du danger actuel au Brésil et des conséquences futures. Et le plus grave de tout ça, c’est que dans les deux cas, la première responsables, c’est la pauvreté (contrôlé et amplifiée par le capital) , celle qui pousse à sacrifier le lendemain afin simplement de pouvoir manger aujourd’hui.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 07:22

                                              @goc
                                              au sujet de la fumée qui a touché sao polo, consultez simplement la carte du déplacement des fumées que j’ai proposé dans l’article, et ça lèvera vos doutes.


                                            • goc goc 27 août 2019 09:44

                                              @olivier cabanel
                                              je maintiens mes propos. J’habite dans le sud et pour avoir connu les feux de forets jusqu’à 200m de chez moi, je peux vous dire que la fumée au bout de 100km est diluée dans l’espace, c’est à dire dans les 3 dimensions (ce que votre carte ne montre pas, car ne donnant pas l’altitude du « nuage »). Donc les images montrant la ville dans le « noir » sont certainement réelles mais en aucun cas cette fumée ne peut venir de l’Amazonie. Pour un scientifique, je trouve que vous manquez, dans cette affaire, de rigueur ce qui vous fait reprendre à votre compte, des informations imprécises pour ne pas dire partiales.


                                            • chantecler chantecler 27 août 2019 09:49

                                              @goc
                                              Ca dépend peut être des surfaces en feu en cause , non  ?
                                              Entre les incendies du sud de la France et ceux en Amazonie , il y a comme un changement d’échelle .


                                            • goc goc 27 août 2019 10:43

                                              @chantecler
                                              le changement d’échelle est à tous les niveaux y compris en volume d’air sur 2500km de long, 1000km de large et 5000m de hauteur (soit de l’ordre de 10 puissance 16m3, soit « 1 » suivi de 16 « 0 »). Dans le midi, le feu le plus important, celui de Vitrolles en 2016 avait brulé plusieurs milliers d’hectares au total, et à Marseille distant de 20km il faisait un peu sombre mais pas autant qu’a Sao-Polo, le ciel était jaune et pas noir, il s’est assombri (comme à Sao-Polo) quand le feu a atteint les quartiers Nord de la ville.
                                              https://www.lemonde.fr/planete/article/2016/08/10/incendies-dans-le-sud-est-les-evacues-de-vitrolles-et-de-pennes-mirabeau-abasourdis-par-une-catastrophe-jamais-vue_4981097_3244.html


                                            • goc goc 27 août 2019 10:52

                                              @olivier cabanel
                                              au sujet de la fumée qui a touché sao polo, consultez simplement la carte du déplacement des fumées que j’ai proposé dans l’article, et ça lèvera vos doutes

                                              justement, si je regarde votre carte, Sao-polo est à la limite de la zone allant du jaune au bleu, et non dans la zone rouge. De plus toujours en regardant la carte, je vois que Rio aurait du être plus touché que Sao-Polo et pourtant à Rio le ciel était plus « normal ». Ce qui prouve bien que la fumée sur Sao-polo avait une origine locale et non amazonienne.


                                            • goc goc 27 août 2019 10:59

                                              enfin si vous allez sur le lien que vous avez donné, montrant « en temps réel » les différents feux, vous constaterez que la ville de Sao-Polo est entourée de dizaines de feux, alors qu’a Rio, il n’y a que 2/3 feux. Tout ceci confirme bien mes propos precedents

                                              https://infoamazonia.org/en/embed/?p=20082&map_id=3502&width=960&height=480

                                              CQFD


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 11:03

                                              @goc
                                              mais pas du tout !
                                              regardez ou se trouve Sao Paulo ! et vous constaterez que la fumée qui a touché cette mégapole vient bien des feux amazoniens. lien



                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 13:02

                                              @goc
                                              et bien sur, la ville (12 millions d’habitants) n’a rien a voir avec l’état.
                                              je vous décerne le 1er prix dans la catégorie « mauvaise foi ».
                                               smiley


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 13:04

                                              @alexis42
                                              hélas pour vous, mes sources officielles ne donnent pas le même chiffre.
                                              étrange non ?
                                              relisez l’article, et ouvrez les lien.
                                              bonne continuation


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 13:06

                                              @goc
                                              manquer de rigueur ?
                                              vous semblez singulièrement avoir des compétences en la matière.
                                               smiley


                                            • goc goc 27 août 2019 17:39

                                              @olivier cabanel
                                              et bien sur, la ville (12 millions d’habitants) n’a rien a voir avec l’état.

                                              la ville : superficie : 1 523 km2
                                              l’Etat : superficie : 248 808 km2
                                              c’est vrai qu’on peut confondre les deux, c’est presque pareil hein ??
                                              vous y êtes allé à Sao-Polo ?, moi oui ! (j’ai vécu 1 an à Rio), donc contrairement à vous je peux en parler. Et je ne reprends pas des infos invérifiables depuis mon canapé.
                                              Enfin quand vous donnez des liens, essayez d’abord de lire le contenu de ces liens
                                              Selon Franco Nadal Villela, météorologue de l’Institut national de météorologie interrogé par le Folha de Sao Paulo, les nuages proviendraient en réalité d’autres incendies, dans la région du Pantanal, à cheval entre l’Etat du Mato Grosso do Sul, le Paraguay et la Bolivie
                                              source : https://www.sudouest.fr/2019/08/21/bresil-l-amazonie-brule-des-nuages-de-fumee-plongent-sao-paulo-dans-le-noir-6467096-706.php


                                            • goc goc 27 août 2019 18:17

                                              @olivier cabanel
                                              hélas pour vous, mes sources officielles ne donnent pas le même chiffre.
                                              étrange non ?

                                              M.Shellenberger (Magasine Forbes) a contacté le chercheur spécialisé en la matière Dan Nepstad.
                                              Dans le même temps, il a rejeté les déclarations d’un reporter de CNN qui avait constaté que les feux de 2019 étaient « sans précédent depuis 20.000 ans ». Dans les faits, le nombre total des incendies est de 80% supérieur aux indices de l’année dernière, mais comparé à la moyenne de ces 10 dernières années, il ne la dépasse que de 7%.

                                              src : https://fr.sputniknews.com/international/201908271041996647-feux-en-amazonie-poumon-de-la-planete-pourquoi-il-ne-faut-pas-paniquer-selon-forbes/


                                            • eric 28 août 2019 09:24

                                              @alexis42 Tout a fait, qui plus est, c’est un total Brésil. L’Amazonie, c’est une grosse moitié.


                                            • Ruut Ruut 27 août 2019 06:05

                                              Il attend quoi notre Macron national pour transformer la France en poumon du monde, l’histoire de montrer l’exemple ?


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 09:19

                                                @Ruut
                                                macron, finalement, c’est juste de la gueule. smiley


                                              • eric 28 août 2019 09:58

                                                @Ruut

                                                Macron, c’est 120% de hausse des incendies de forêt en Guyane française cette année. Les autres pays amazoniens, font egalement « mieux » que le Brésil cette année. Source, l’etude mentionnee par Cäbanel. Un communiqué du gouvegnement brésilien fait des comparaison entre pensée sauvage et pensée écolo progressiste, au détriment de la seconde. C’est une erreur, on ne peut comparer une pensée, soit elle sauvage, a une absence de pensée. Au final, c’est le Brésil de Bolsonaro qui aurait le moins d’encendie dans le coin, et ce serait la preuve qu’il serait homophobe....


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 07:19

                                                une p’tite pétition à signer ?

                                                ici


                                                • Laulau Laulau 27 août 2019 09:23

                                                  Bolsonaro est un sale c.. mais nos journaleux sont d’un tel niveau lorsqu’ils l’interroge ..... A une journaliste qui lui parle gestion planétaire de la forêt amazonienne , poumon de la planète (une idée macronienne)

                                                  il rappelle que ce sont les forêts septentrionales qui fournissent le plus d’oxygène : proposez vous d’internationaliser la Sibérie ?


                                                  • chantecler chantecler 27 août 2019 09:53

                                                    @Laulau
                                                    Ben voyons !
                                                    Le problème de l’Amazonie deviendrait celui des Russes !
                                                    Cela dit dans le nord de l’hémisphère nord il y a eu aussi des incendies redoutables de forêts primaires(US , Canada, Russie


                                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 août 2019 11:06

                                                    @Laulau
                                                    Ce sont les océans qui produisent le plus d’oxygène.


                                                  • eric 27 août 2019 10:40

                                                    Il y a presque tous les poncifs du moment, hormis peut etre, les 20 % d’oxygene (Macron) et la premiere réserve d’eau douce (France 24) (2 infos sans fondement, une foret à l’equilibre est neutre pour l’oxygène). Même Libé a en partie debunké ces sotises. Voir l’article des décrypteurs. On n’a pas un record d’incendie. Pendant la décennies Lulla, il y aurait eu 36 fois plus d’incendies que dans les dix ans précédent. Il n’y a pas 75 000 depart de feux en Amazonie, mais beaucoup plus ( 26 000 au seul Vénézuéla. Il faudrait connaitre les parts de jungle respectives mais comme ce pays est 8 fois plus petit que le Brésil, 60% de l’Amazonie « seulement » , il est possible que le socialisme bolivarien soit pire que le capitalisme. A quand un article pour dénoncer Maduro ?).Il y a 75 000 « départ de feux ou foyers » au Brésil, mais 40 000 « seulement » concernent l’Amazonie brésilienne. Pour beaucoup dans le Nord et l’ouest. Or, les autochtones non assimilés y vivent pour l’essentiel. Avec 0,3% de la population, leurs réserves font 12% des terres. Leur economie traditionelle, c’est la culture sur...brûlis . On n’est peut être pas à 900 000 comme dit Cäbänel, mais la population a doublé en trente ans. Selon toute vraisemblance, en « départ de feux », ils doivent arriver en tête. D’autant que contrairement à ce que disent pas mal de nos médias, les bucherons, en général, ne brûlent pas les arbres....Pas plus du reste, que les planteurs de soja, qui en gros ne pousse pas en Amazonie. Les « informés » expliquent que, "oui, mais le soja refoule le bétail vers l’Amazonie...Finalement, on boycotte quoi, le boeuf, le soja ( qui produit de l’oxygène), ou le pétrole vénézuéluen ou la cocaine colombienne ? Ou les indiens ? D’apres le net le gros de la population Brésilienne, ce sont des indiens assimilés. Le reste, des migrants genre de trois à 15 génération. Le chef tradi qu’on nous montre et dénonce les blancs, en vrai, il ne veut pas partager avec ses freres assimilés. On le comprend. On parle d’une tribue de 9000 personnes, dont la réserve fait la taille de l’état de Rio 17 millions d’habitants. Si des écolos français partageux dans l’âme, ne concoivent pas que cela pose des problèmes sociaux et écologiques avec ou sans Bolsonaro.... Les "paysants sans terre soutien de Lulla, ils veulent aussi piquer les terres des indiens et les défricher au lance flamme...


                                                    • eric 27 août 2019 14:40

                                                      @kimonovert

                                                      Certes ! Que Cäbanel écrive sous le coup de l’émotion, ce n’est pas nouveau. Mais il n’y a quasiement pas un journaliste pro pour avoir fait les trois clics qui prouvent que Bolsanaro, au pire, n’y est pas pour grand chose, que les bucherons coupent et ne brulent pas , et que les 12 millions d’hectares qui brulent en Sibérie, c’est pas lui, et encore moins le soja ou le bétail. Le plus pénible pour moi, c’est que j’ai du mal à croire que tous ces gens soient juste d’ineptes perroquets. Je crois qu’il nous prennent pour des imbéciles, et cherchent à voir jusqu’oû ils peuvent nous traiter comme tels...


                                                    • ETTORE ETTORE 27 août 2019 11:37

                                                      Bonjour Olivier.

                                                      Peut être un jour...arriveras une autre forme de chantage...Vert incolore ?

                                                      Puisqu’on nous serine à longueur de journée que ces parties du globe sont

                                                      « Le poumon de la planète »

                                                      Peut être un jour.... les propriétaires de ces poumons, trouveront plus rentable de monnayer la production de ces organismes en bon état de marche plutôt que d’en exploiter les ressources, ou de les modifier pour d’autres rendements.

                                                      (Volontairement ou pas )

                                                      Cela resteras toujours « une forme de chantage économique » c’est certain .

                                                      Mais arrivé à un certain seuil critique ?

                                                      En l’état actuel, Sibérie, Amazone...tout le monde s’en fout du barbecue généralisé.

                                                      Du moment que la vignette Crit’Air sur le pare brise est la bonne.......

                                                      Faut pas grand chose pour laver sa conscience dans la suie.

                                                      Mais cela laisse quand même la triste impression d’avoir la crémation, comme choix final et autoritaire, pour toute la planète.


                                                      • thierry3468 27 août 2019 12:31

                                                        Beaucoup de photos vues et revues sur les médias n’ont rien à voir avec les feux actuels.....Bolsonaro est pointé du doigt comme c’est étrange alors que d’autres pays sont eux aussi touchés par ces incendies.

                                                        Le G7 coïncide avec cette mise en accusation de Bolsonaro ...étrange timing

                                                        Personne n’évoque les méga incendies en Afrique ,tout aussi inquiétants que ceux de l’Amazonie

                                                        Macron est présenté par tous les merdias comme le grand protecteur des petits oiseaux et des petites fleurs alors qu’il a donné son accord pour le désastreux projet de la Montagne d’Or en Guyane.

                                                        Les journalistes doivent faire leur boulot et ne pas se contenter de relayer la propagande à 2 balles du pilote de jet ski du fort de Brégançon.Tiens le gars qui aime les petits poissons et les petites fleurs oserait faire du jet ski !!!!

                                                        Il est juste pathétique et mérite son étiquette de crétin opportuniste.


                                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 août 2019 12:48

                                                          @thierry3468
                                                          C’est l’occasion de tacler l’ami de Trump qui a remis en place Macron à plusieurs reprises... Et puis c’est l’occasion de caresser les Kmers verts dans le sens du poil, élections municipales obligent !

                                                          L’Afrique, ils s’en foutent, pas de soja, donc pas possible de culpabiliser les Français. Tout ce cirque sur l’écologie s’appuie largement sur la culpabilité, mais rarement sur la responsabilité du système de libre échange qu’impose l’Union européenne.



                                                        • leypanou 27 août 2019 15:05

                                                          @thierry3468
                                                          es journalistes doivent faire leur boulot 

                                                           : c’est quoi leur boulot : raconter des bobards ? Ils le font déjà très bien.
                                                          Vous n’allez pas aussi leur demander de faire la part des choses.



                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 16:48

                                                            @ tous

                                                            comme l’on dit quelques commentateurs, les incendies en amazonie, ce n’est pas une nouveauté, mais ce graphique montre bien le pic 2019


                                                            • eric 28 août 2019 11:09

                                                              @olivier cabanel

                                                              Ce graphique ne montre pas le pic de 2019 en Amazonie C’est un chiffre tout Bresil, l’amazonie, c’est une grosse moitiè « 40 000 departs » Si on remonte un peu dans les sèries,on constate de nombreux pics supèrieurs, sous Lulla en particulier. Peut etre du reste y a t il des raisons positives. Il a aidè les paysants sans terre. La premiere chose que font ceux ci, c’est de deboiser par le feux... Enfin et peut ètre surtout, on est au dèbut de la saison des feux après octobre, on en saura plus sur le nombre de feux, mais surtout les surfaces brûlées. D’ici là, la seule chose certaine, c’est qu’en hausse, Macron fait 50% mieux que son homologue Brèsilien. On en serait sans doute pas là avec Marine, la seule candidate a s’être interessè a l’outre Mer...En guyane, elle a fait mieux qu’ailleura, mais le bon report dea fifie’s arrivès en tête au premier tour, a permi l’arrivè en tête de l’incendiaire de notre Amazonie, Macron


                                                            • eric 27 août 2019 20:21

                                                              Nouvel article de Libé. Cela se confirme pour le moment, on atteint pas les records d’incendies atteint sous Lulla à de nombreuses reprises. Il faut juger cet amazonicideur tres sévérement. Le socialisme sous toutes ses formes, est décidément incompatible avec la protection de l’environnement. Les soviets, les chinois, Maduro, Lulla, et maintenant Macron. Pas un pour rattraper les autres....


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 27 août 2019 21:32

                                                                @eric
                                                                regardez donc le graphique que j’ai publié en commentaire récemment, et vous comprendrez que libé se trompe.


                                                              • eric 28 août 2019 09:11

                                                                @olivier cabanel

                                                                Non, l’institut spatial Bredsilien, que bous citez, si l’on prend la peine de lire l’ensemble du rapport, montre bien une hausse départ de feu Brésil de 84% vs l’an dernier, situant 2019 en dessous des moyennes passéesm. En particulier en dessous de la moyenne Lulla. Ce taux est inférieur à celui des pays voisins. Je vous laisse vérifier. Il est inferieur en particulier à celui de la guyane francaise..... ! 120% de hausse cette année... ! Peut etre devrions nous demander quelques avions à Bolsonaro ou manifester devant l’ambassade de France ? Je vous trouve étrangement indulgent avec Macron, qui envoie nos moyens à l’étranger, pendant que la France brule. On sent les écolos prêt à se vendre, comme autrefois aux socialustes.


                                                              • chantecler chantecler 28 août 2019 09:20

                                                                @eric
                                                                Ce qui compte ce sont sans doute les surfaces détruites, non ?


                                                              • eric 28 août 2019 10:19

                                                                @chantecler

                                                                Peut etre oui... !! C’est pour cela que la notion de « départ de feux » ....Cherchez, et vous remarquerez que c’est beaucoup moins répandu comme info que les 84%. Cela pourrait s’expliquer notamment parce qu’on est en cours de saison des feux. L’essentiel reste a bruler.....Pour le moment, en surface, on est tres en dessous des records des annees Lulla à periode équivalente. J’ai vu quelque part un 4500 km2, ailleurs, plus ou moins, sans detail. Pour la sibérie, entre 3 et 10 millions d’hectares.... Et tous cela, chiffres des spationautes brésiliens revendiqués comme évangile cabanelien... Ils s’inquiètent parce que c’est beaucoup de départ, à saison égale, hors épisode el nino. Cela n’explique pas pourquoi il y en a tres nettement plus en Guyane macronienne...


                                                              • nono le simplet nono le simplet 28 août 2019 04:49

                                                                surprenant qu’ici quelques uns défendent Bolsonaro ...

                                                                c’est un climato-négationiste (je n’aime le terme de climato-sceptique envers ceux qui nient le réchauffement) et il le revendique haut et fort ...

                                                                devant le tollé mondial sur les incendies et surtout une très forte baisse de popularité dans les sondages au Brésil, il vire le directeur de l’INPE, Ricardo Galvao, qui publie des chiffres qui ne lui plaisent pas et va même jusqu’à dire que ce sont les ONG qui mettent le feu ...

                                                                raciste, homophobe, misogyne, nostalgique de la dictature militaire, considéré par beaucoup comme fasciste, en tous cas assurément d’extrême droite ...

                                                                j’ai du mal à comprendre comment on peut le trouver « fréquentable », à moins de partager ses opinions ...


                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 28 août 2019 07:32

                                                                  @nono le simplet
                                                                  en effet, bolsonaro accumule tous les défauts : mysogine, macho, grossier, autoritaire, inculte, raciste, inconscient des problèmes que subit notre terre, bref infréquentable...et pourtant il a été élu...comme d’autres...suivez mon regard. smiley


                                                                • JC_Lavau JC_Lavau 28 août 2019 08:30

                                                                  @olivier cabanel. Tandis que misandre et gynarque sont des qualités... Du moment que cela excite des guerres civiles...


                                                                • eric 28 août 2019 09:22

                                                                  @nono le simplet

                                                                  L’INPE montre une hausse des « déoarts de feux » cette annee de 120% en Guyane française contre 84% au Bresil Je le demande si Macron ne serait pas homomhobe.....


                                                                • eric 28 août 2019 10:30

                                                                  @nono le simplet

                                                                  La question n’est pas de défendre Bolsonaro, mais l’intelligence. Juger son homophobie responsable d’une hausse de 84% des departs de feux, tout Brésil confondu est une stupidite comme une autre. 76000 dont 40 000 en Amazonie. Negliger le fait qu’on est à 120% en guyane, ou il n’y a que de la jungle, et 26 000 au venézuela qui est 8 fois plus petit, c’est risquer de ne pas envoyer nos maigres moyen là ou ils seront le plus utiles. Apres tous, la Guyane, c’est notre responsabilité. Le venézuéla, ruiné par le socialisme, avec une armee mobilisèe contre son peuple a peut etre plus besoin d’aide. D’autant qu’avec une population affamèe, cela doit dèboiser sec pour survivre en ce moment... Il faut savoir si la prioritè est de « sauver la planète » ou de virer Bolsonaro.


                                                                • eric 28 août 2019 10:32

                                                                  @nono le simplet

                                                                  La question n’est pas de défendre Bolsonaro, mais l’intelligence. Juger son homophobie responsable d’une hausse de 84% des departs de feux, tout Brésil confondu est une stupidite comme une autre. 76000 dont 40 000 en Amazonie. Negliger le fait qu’on est à 120% en guyane, ou il n’y a que de la jungle, et 26 000 au venézuela qui est 8 fois plus petit, c’est risquer de ne pas envoyer nos maigres moyen là ou ils seront le plus utiles. Apres tous, la Guyane, c’est notre responsabilité. Le venézuéla, ruiné par le socialisme, avec une armee mobilisèe contre son peuple a peut etre plus besoin d’aide. D’autant qu’avec une population affamèe, cela doit dèboiser sec pour survivre en ce moment... Il faut savoir si la prioritè est de « sauver la planète » ou de virer Bolsonaro.


                                                                • eric 28 août 2019 10:38

                                                                  @olivier cabanel

                                                                  Votre regard est particulièrement facile à suivre, vous pensez que les brèsiliens sont des veaux, comme les français quand ils ne votent pas comme vous....c’est votre côté gaulliste....



                                                                  • ETTORE ETTORE 30 août 2019 09:34

                                                                    Nous créons des déséquilibres partout sur la planète.

                                                                    Et nous avons la prétention saugrenue de rétablir certains équilibres....Alors que nous sommes nous même....bien déséquilibrés.

                                                                    Comment être juge et partie dans le même plateau de la balance ?


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 30 août 2019 10:38

                                                                      @ETTORE
                                                                      bien dit, et parfaitement exact ! merci


                                                                    • Cadoudal Cadoudal 30 août 2019 11:09

                                                                      @olivier cabanel
                                                                      Merci pour lui, et vive le socialisme...lol...

                                                                      le président bolivien Evo Morales a annoncé cette offensive par le feu dans une posture quasi héroïque et il s’est fait acclamer par des paysans. C’est un droit du peuple bolivien d’utiliser la terre pour tous, d’ »éclaircir » la forêt. C’est pourquoi il autorise avec fierté la « quema controlada »

                                                                      Le journal « El Deber » sonne l’alarme et indique que ces derniers jours au moins 500 000 hectares de forêt ont été anéantis. Des appels au secours proviennent de Puerto Suarez dans l’est de la Bolivie ainsi que de Chiquitania. Mais quel que soit celui qui émet des critiques, il est attaqué par le régime socialiste de Bolivie.

                                                                      https://www.n-tv.de/politik/politik_person_der_woche/Schlimmster-Urwald-Abfackler-ist-Morales-article21231783.html


                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 30 août 2019 13:23

                                                                      @Cadoudal
                                                                      c’est vous qui parlez de socialisme.
                                                                      mais quel socialisme ?
                                                                      celui de Mitterrand ou de hollande...
                                                                      socialisme de façade.
                                                                      oublions ces usurpateurs.
                                                                      l’amazonie est dévastée par bolsonaro, et pas que...
                                                                      par les autres pays limitrophes, c’est entendu, y compris probablement morales, qui ne s’en trouve pas grandi.
                                                                      mais l’europe, les usa, et tant d’autres sont complices....malgré les postures des uns et des autres, macron y compris.
                                                                      l’embargo sur le soja ogm d’amérique du sud et pas seulement du brésil serait un acte fort, et je doute que le petit macron y donne suite.
                                                                      ce paltoquet tente de se parer des plumes de l’écologie (n’a-t-il pas été récemment sacré « défenseur de la planète » ?
                                                                      de quoi faire sourire... ou pleurer.
                                                                      ouvrez les yeux !
                                                                      notre maison brûle et nous l’occupons.
                                                                      pour l’instant.
                                                                      et je ne vois aucun pompier s’en alarmer.


                                                                    • Désintox Désintox 1er septembre 2019 15:48

                                                                      Hélas, l’article n’exagère rien.

                                                                      Lula aurait dû être président du Brésil. On l’a jeté en prison pour mettre un éco-voyou à sa place.

                                                                      Un autre truc qui a permis à ce sinistre personnage d’arriver au pourvoir, ce sont les millions d’infox publiées sur les réseaux sociaux.

                                                                      Aujourd’hui, la facture à payer pour l’humanité est démesurée.

                                                                      Quel désastre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité