• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Un monde en mutation est en route

Un monde en mutation est en route

Gustavo Tanaka, auteur et entrepreneur brésilien, a intégré « la nouvelle économie », façon Jeremy Rifkin, et son analyse globale de la situation mérite d’être découverte, car il présente, sur un mode positif, un monde que nous avions plutôt tendance à voir en noir.

En 8 petits paragraphes, il décrit ce monde en mutation que nous commençons à voir surgir un peu partout aux 4 coins du monde, et il nous éclaire par le détail des raisons et conséquences de ce changement majeur.

Sous le titre, « il se passe quelque chose d’extraordinaire dans le monde », il décrit une société en mutation, dans laquelle il est impliqué, tournant le dos à la société traditionnelle, expliquant que nous ne pouvons comprendre ce changement, tant que nous resterons intégrés à l’ancien modèle.

Il a donc brisé « les chaînes de la peur », s’est libéré de la société standardisée, et nous propose sa vision de ce nouveau monde.

Il fait d’abord le constat que les employés des grandes entreprises n’en peuvent plus, avec la sensation d’avoir atteint la limite du supportable, évoquant les « burn-out », les dépressions liées au travail, et ils prennent le risque de tout plaquer pour se lancer dans d’autres aventures.

Une génération de nouveaux entrepreneurs est née, ceux-ci transformant leurs garages en bureaux, provoquant la création d’innombrables start-up, avec le souci d’innover, de surprendre, sans pour autant avoir en priorité le succès financier de leur entreprise

Abandonnant l’ancien comportement basé sur le « chacun pour soi », ce nouvel entrepreneur s’est délibérément tourné vers le partage, la convivialité, la collaboration dans le bon sens du mot.

Pour lui, c’est Internet qui a tout déclenché, créant un monde ouvert, imaginatif, inventif, et sans limites, de quoi faire tomber l’ancien système, lequel devra muter à son tour s’il veut perdurer.

Avec l’avènement d’Internet, les petits ne sont plus des « sans voix » les anonymes interviennent, le monde se rassemble, et les « anonymus » se multiplient.

Des pétitions sont lancées continuellement, et en quelques clics, réunissent des centaines de milliers de personnes, au point de faire trembler les puissants, qui en viennent parfois à réviser leur copie…lien

Même la politique semble vouloir faire peau neuve, tournant la page des éléphants de droite ou de gauche, seulement intéressés par se servir, au lieu de servir, promettant tout et son contraire, avec le but unique d’être élu.

En effet, le vent tourne et les printemps arabes avaient donné le ton, même si un long chemin leur reste à faire, mais voici les indignés de Podemos…voici les contestataires Italiens de Beppe Grillo…

Dans un domaine plus pragmatique, celui de la vie de tous les jours, moins de personnes utilisent leur voiture individuellement, ils échangent appartements, vêtements, bureaux, remettant en question cette société qui voudrait nous faire consommer toujours plus.

La production alimentaire étant l’un des passages obligé de notre société, nous n’acceptons plus de nous faire empoisonner, et nous voulons maintenant « manger sain ».

Nous faisons de plus en plus confiance aux petits producteurs, quitte à le devenir nous même, échangeant conseils, fruits, légumes, semences…

La spiritualité revient au devant de la scène, on se lance sans hésiter dans la méditation, et il devient ringard de montrer du doigt ceux qui se passionnent pour la synchronicité, qui tentent de guérir certaines maladies en n’utilisant rien d’autre que les mains nues, au grand dam des pratiquants de la « médecine institutionnelle » qui a rarement voulu entendre parler de thérapies alternatives.

Le 3ème œil, le 6ème sens, sont convoqués pour développer l’intuition, et pas seulement.

L’éducation, elle aussi, change, et il est question maintenant de non-scolarisation, préférant aux études que la société voulait nous inculquer, des études « à la maison »…

Et Tanaka de conclure : «  silencieusement, les gens se sont réveillés et se sont rendus compte combien il était fou de vivre dans cette société  ». lien

Il faut reconnaitre que, si nous prenons un peu de recul, cette vision d’un « monde en mutation » est déjà une réalité, même si elle n’est pas encore unanimement partagée.

Les villes en transition éclosent un peu partout, comme à Grenoble, où est appliqué au pied de la lettre le principe du négaWatt : les habitations au lieu de consommer de l’énergie, deviennent au contraire productrices d’énergie. lien

Des réseaux de partage se multiplient, des communes décident de vivre l’autonomie à tous les niveaux, énergétiques, alimentaires, sociaux…

Ils ont pour nom Totnes, Feldheim, les chauffe-eau y sont solaires, l’électricité éolienne, ou photovoltaïque ou méthanique, la monnaie est locale incitant à consommer sur place, et les véhicules sont alimentés par la transformation des déchets organiques, permettant la production de méthane, lequel devient carburant.

Les jardins publics sont plantés d’arbres fruitiers, à disposition de tous, les communautés vivent en étroite harmonie, décidées à respecter la planète, avec une empreinte carbone minimale. lien

Les changements sont déjà visibles dans tous les domaines : les monnaies locales ou régionales se multiplient : du LETS canadien au WIR suisse, en passant par le SOL français, c’est le boom des monnaies parallèles. lien

Ajoutons y pour faire bon poids la Plume, l’Abeille, le Piaf, la Normaille, l’Eusko, le Cocagne, le Sel, l’Oseille, et surement beaucoup d’autres à venir, ou déjà en cours. lien

Quant à l’instruction, « l’école à la maison » fait de plus en plus d’adeptes, et s’il est vrai que l’instruction des enfants est obligatoire en France, et doit être assurée de préférence au sein d’un établissement scolaire, l’instruction donnée dans la famille est aussi possible, à condition qu’elle permette à l’enfant d’acquérir des connaissances, connaissances qui seront contrôlées en haut lieu. lien

Toutes les questions que vous vous posez pour savoir comment ça marche dans cette vidéo.

Quant à l’énergie, au-delà des éoliennes géantes, des hectares de capteurs photovoltaïques, il existe aussi des solutions moins énergivores, puisque l’électricité qui voyage y laisse pas mal de plumes.

Éoliennes urbaines (lien), petit photovoltaïque, (lien), petites unités de méthanisation, (lien), il s’agit donc de produire de l’énergie au niveau d’une ville, d’un quartier, voire d’une maison, énergie qui sera consommée sur place, ou répartie dans d’autres habitations, l’essentiel étant de la transporter le moins loin possible.

Sur le chapitre « alimentation », le consommateur se tourne délibérément vers les petits producteurs, lesquels ont banni pesticides engrais, et compagnie…

Quant aux nouveaux jardiniers, ils ont délibérément tourné le dos aux pratiques anciennes, ils font revivre la permaculture, cultivant sans arroser, faisant voisiner des plantes qui « s’entendent bien », d’autant qu’une étude récente à prouvé que nos agriculteurs traditionnels avaient tout faux depuis au moins 60 ans. lien

D’ailleurs nous savons aujourd’hui que la permaculture donne de meilleurs rendements que l’agriculture traditionnelle. lien

Tanaka, dans sa réflexion, évoquait aussi un renouveau dans le domaine de la méditation, et il est déjà rattrapé par la réalité, puisque maintenant, il existe « la méditation dans la rue » comme on peut le constater ici.

Mais pas seulement dans la rue…

À San Francisco, le collège Visitacion Valley, qui était plongé dans la drogue et la violence des gangs, à pu régler ses problèmes par une méditation de groupe en appliquant un programme appelé « Quiet Time ».

Dès le lancement de ce programme, les exclusions ont été réduites de 45%, et depuis 2010, la fréquentation était de plus de 98%.

Selon une enquête menée par le département de l’éducation de l’État, les étudiants de ce collège sont maintenant les plus heureux de tous les autres élèves de la ville. lien

Jeremy Rifkin n’évoquait-il pas dès 2011, dans son livre : « une nouvelle conscience pour un monde en crise » ? (édition les Liens qui libèrent). lien

Ce qui se passe aujourd’hui est en train de lui donner raison, à lui, et aussi à Gustavo Tanaka.

Car comme dit mon vieil ami africain : « un petit marteau peut casser de gros cailloux  ».

L’image illustrant l’article vient de reikilorient.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Totnes enlève le haut

Après Totnes, Feldheim

L’énergie en partage

Ce merveilleux sixième sens

De l'intuition humaine

Ces tout petits humains

Il y a ceux qui nous pompent l’air…

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

Au pays du soleil, le vent !

De l’eau dans le gasoil

Roulez, roulez, petits plastiques

Faire le plein avec du vide

MHD, l’énergie cachée du futur

Quand les ordures se changent en or

Vive l’énergie positive

Sortir en douceur du nucléaire

Du pétrole sous les sabots

Energies propres en Suède

De la fuite dans les idées

Histoire d’un coup de foudre

L’imagination au pouvoir

Tel un avion sans kérosène

Rouler malin

D’autres énergies pour sortir de la crise

Au chaud sur la terre de glace

Simple comme l’eau chaude

Témoignage sur le photovoltaïque en France

Le plein de cochon à la pompe

Le nucléaire dépassé par des cochons

Qui a tué Stan Meyer

Déchets, de l’or dans nos poubelles

En France on a pas de pétrole, et pas d’idées non plus


Moyenne des avis sur cet article :  3.54/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 5 février 2016 09:49

    comme les virus transmis par les moustiques.....


    • foufouille foufouille 5 février 2016 10:20

      tu fumes de l’afghan pur ? celui avec de l’opium.
      on va avoir droit au générateur électrique à patates.
      sans arroser, ça pousse pas.


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 10:48

        @foufouille
        votre problème mon petit foufouille, c’est que vous ne tentez jamais de sortir de votre ignorance...

        vous avez pourtant internet, mais vous ne comprenez pas ce que vous lisez
        vous êtes continuellement dans un triste déni de la réalité
        exemple :
        vous avez écrit : « sans arroser, ça pousse pas »
        la preuve du contraire sur ce lien

        je vais donc remplacer votre « sans arroser, ça pousse pas », par un « sans curiosité, vous n’avancez pas »
         smiley

      • soi même 5 février 2016 10:39

        Le 3ème œil, le 6ème sens et pourquoi pas tant que tu es le 7 ciel  ?

        A lire ton article, je croie que vous avez redécouvert l’eau chaude, en même temps, je suis globale d’accort à ce que vous décrivez, juste un petit bémol, c’est par l’on passe par des épreuves pénibles que cela avance, pas quand l’on se vautre dans le conformisme d’acquérir que des avantages.

        C’est par se que l’eau est gravement pollue que l’on est en mesure aujourd’hui de comprendre pourquoi nous devons la respecté.


        • foufouille foufouille 5 février 2016 10:59

          premier lien vers la chaîne de télé qui vend ton cerveau à coca.
          tu as acheté du mauvais pollen coupé avec de la crotte de chameau.


          • Le p’tit Charles 5 février 2016 11:07
            Un monde en mutation ou en régression..J’opte pour la seconde voie (à mes yeux)..Ultra libéralisme et mondialisation ne font que créer de la pauvreté supplémentaire (facile de le constater)..l’humain est incapable de créer de l’utile pour les peuples (monde de gaspillage..)..en fait l’avenir est bien sombre il me semble.. ?

            • foufouille foufouille 5 février 2016 11:09

              Les villes en transition éclosent un peu partout, comme à Grenoble, où est appliqué au pied de la lettre le principe du négaWatt : les habitations au lieu de consommer de l’énergie, deviennent au contraire productrices d’énergie. lien
              ----
              pub pour un livre avec quelques lignes sur ce projet pour bobos.


              • foufouille foufouille 5 février 2016 11:15

                "Les jardins publics sont plantés d’arbres fruitiers, à disposition de tous, les communautés vivent en étroite harmonie, décidées à respecter la planète, avec une empreinte carbone minimale. lien"
                lien en anglais de projets pour étudiants que gargamel a pas lu. avec des liens morts de permaconlture.


                • foufouille foufouille 5 février 2016 11:22

                  Mais cet extrême morcellement a montré ses limites. Dès lors qu’une monnaie privée circule dans l’économie et est acceptée par les autres banques, la faillite de son émetteur peut déstabiliser tout le système des paiements. La récurrence des crises financières a d’ailleurs conduit progressivement à l’émergence de la banque centrale, qui garantit les paiements contre la défaillance des banques, en échange de pouvoirs réglementaires très stricts sur celles-ci. D’où la vigilance des autorités monétaires face à la montée des monnaies électroniques. De leur côté, les monnaies sociales ont une validité trop limitée pour entrer en concurrence avec la monnaie officielle et poser des problèmes d’ampleur macroéconomique.


                  • foufouille foufouille 5 février 2016 11:23

                    Reste un problème fiscal : la solidarité que les monnaies sociales instaurent entre leurs membres a pour effet de les soustraire aux prélèvements obligatoires captés sur des flux monétaires, et au financement de la solidarité nationale. C’est une des raisons pour lesquelles les expériences de « monnaies franches » menées dans les années 50 en France ont été interrompues. Le problème s’est à nouveau posé dans les années 90 à propos des systèmes d’échange locaux (SEL), mis en cause devant les tribunaux pour travail au noir. La justice n’a pas condamné les Selistes, considérant qu’il s’agissait d’échanges mineurs, qui n’auraient pu avoir lieu dans le cadre du marché. Mais quand les échanges en monnaie complémentaire prennent de l’ampleur, un compromis fiscal s’impose. Il peut consister soit en un prélèvement en monnaie officielle sur les opérations ou sur les revenus en monnaie parallèle, soit en une exonération fiscale. A condition de convaincre de l’utilité sociale de cette autre monnaie.


                    • gaijin gaijin 5 février 2016 11:26

                      salut olivier
                      oui c’est le printemps, il y a un monde qui pousse sous le béton de l’ancien monde et ça craque de partout
                      espérons toutefois ne pas prendre l’immeuble sur la tête smiley


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 13:22

                        @gaijin
                        comme tu dis, espérons !

                         smiley
                        mais dans le fond, nous ne sommes pas en danger, 
                        le sont uniquement ceux qui persistent dans un systeme sans avenir
                         smiley

                      • gaijin gaijin 5 février 2016 15:31

                        @olivier cabanel
                        a propos de trucs qui finiraient par nous tomber sur la tête une vidéo sympa :
                        http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/dechets-nucleaires-toujours-aucune-52265


                      • foufouille foufouille 5 février 2016 11:36

                        Pour obtenir des Sols, il suffit d’adhérer à l’association et de les échanger contre des euros dans une des deux banques partenaires (Crédit coopératif et Crédit municipal) sur la base de 1 € = 1 Sol. Une fois les billets sécurisés en main, les solistes (nom des usagers) peuvent les utiliser pour acheter une baguette, des produits d’épicerie, payer l’imprimeur ou encore le restaurant… En dépensant leur monnaie citoyenne auprès des 188 prestataires reconnus «  respectueux de l’homme et de l’environnement  », les 1 600 solistes actuels savent que leur argent servira à soutenir les commerces des environs.

                        Actuellement, plus de 60 000 Sols sont en circulation avec pour vocation de redonner à la monnaie son utilité première : fluidifier les échanges. Ainsi, les monnaies locales complémentaires sont en général fondantes, c’est-à-dire qu’elles perdent de leur valeur au cours du temps. Ceci afin de pousser à l’échange plutôt qu’à l’accumulation. Par exemple, le Sol Violette circule environ trois fois plus que des euros et donc de permettre plus d’échanges avec la même quantité de monnaie.

                        Autre atout, la monnaie locale permet de placer ??? son argent auprès de banques «  éthiques  » plutôt qu’auprès de banques crapuleuses, permettant ainsi de développer la force de frappe des premières et de limiter la capacité de nuisance des secondes. En outre, les euros déposés dans les banques partenaires sont utilisés pour financer des projets locaux et solidaires pour bobos.


                        • foufouille foufouille 5 février 2016 11:39
                          Agenda

                          Cette page ne contient plus les activités, veuillez consulter la page Agenda une fois connecté en tant qu’adhérent pour voir la liste complète.

                          De manière régulière est organisée une bourse d’échanges (environ une fois par mois).


                          • foufouille foufouille 5 février 2016 11:43

                            En effet, le mouvement Sol, à Toulouse et ailleurs, a réalisé un travail de lobbying citoyen auprès des autorités pour faciliter la reconnaissance et le développement de cette monnaie. Il a d’abord obtenu l’agrément de la Banque de France et, l’année dernière, les monnaies locales complémentaires ont obtenu un statut légal dans la loi sur l’Economie sociale et solidaire. Un rapport commandé par deux ministères encourage également le développement des monnaies locales. Les membres du Sol veulent maintenant pousser les collectivités à accepter des paiements en MLC. Certaines se sont déjà lancées notamment à Boulogne-sur-mer où les usagers peuvent payer leurs transports en Bou’sol.
                            bonne récup’


                            • foufouille foufouille 5 février 2016 11:47

                              Les prestataires du Sol Violette versent en effet la TVA à l’Etat et paient leurs charges en euros, contrairement aux utilisateurs de l’Oseille et du Sel Cocagne qui eux ne versent rien au Fisc pour les prestations proposées, considérées comme des coups de main occasionnels.

                              «  Mais qui va s’assurer des solidarités  ? On n’aura plus d’hôpitaux tels qu’on les connaît  ? L’éducation gratuite pour tous, elle va passer où  ? Je pense qu’on a besoin d’un Etat pour définir collectivement des minimums communs comme l’éducation ou la santé. Et aujourd’hui, tout cela se paie encore en euros  », argue Andrea. Les membres de l’Oseille font le pari inverse. De sensibilité libertaire, ils entendent mettre en place des services publics coopératifs contrôlés par les usagers et qui ne nécessiteraient plus d’intervention étatique.


                              • foufouille foufouille 5 février 2016 11:55

                                Le maire doit mener une enquête sur l’enfant instruit dans sa famille, dès la 1ère année. Cette enquête est renouvelée tous les 2 ans, jusqu’aux 16 ans de l’enfant.

                                L’objectif de l’enquête est de contrôler les raisons pour lesquelles ce mode d’instruction est choisi par la famille et s’il est compatible avec l’état de santé et les conditions de vie de la famille.

                                Elle ne concerne pas la qualité de l’instruction qui relève du contrôle pédagogique.

                                je peut te mettre un vrai lien sans propagande bobo de gens qui font cela depuis longtemps et c’est pas rose sauf pour des bobos comme toi.


                                • Hervé Hum Hervé Hum 5 février 2016 12:08

                                  Quel est le mot d’ordre de tous ces gens ?

                                  Responsabilisation ! Reste encore à comprendre que la responsabilité se définit par la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui.

                                  Mais encore et toujours, soit l’économie coopérative s’impose, soit elle est condamnée, parce qu’elle est incompatible avec un monde capitaliste, égoiste.

                                  Parce que la solidarité des pauvres dans un monde capitaliste, c’est le monde tel qu’on le vit, depuis l’appropriation de la terre par la minorité la plus agressive sur la majorité grégaire et pacifiste.

                                  Non, se mouvement ne peut s’arrêter qu’en triomphant de l’ancien modèle capitaliste ou être détruit très rapidement.

                                  Or, le sens de l’évolution conduit bien au renversement de l’ancien système, sauf ce ce dernier arrive à provoquer le chaos généralisé, autrement dit, la 3ème guerre mondiale. Ce qui n’est pas sûr, car il faut pouvoir convaincre toute la chaine de commandement et d’exécution de la déclencher et qui peut être le déclencheur de la chute du système actuel par la prise de conscience qu’elle impose pur ne pas déclencher le chaos.

                                  En fait, on peut résumer ce qui se passe par l’histoire de l’arroseur arrosé ou celui qui scie la branche sur laquelle il est assis. Car ce renversement de système a été rendu possible par la même raison qui à rendu possible le système... La cupidité !


                                  • Gasty Gasty 5 février 2016 12:25

                                    @Hervé Hum

                                    C’est sans doute comme ça que l’anarchie va se développer, avec l’arrivée d’internet. Puisque toutes les structures anarcho syndicaliste et socialiste ont été digéré par le système. Et contrairement à ce qu’on voudrait faire croire, le chaos ne vient pas de l’anarchie mais bien du capitalisme et de ses mensonges.


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 13:25

                                    @Hervé Hum
                                    pas mieux !

                                    remerciement et partage

                                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 février 2016 21:28

                                    @Hervé Hum
                                    Vous vivez sur quelle planète ? Au Bangladesh ?
                                    Le modèle social français redistribue 50% de la richesse nationale.
                                    C’est pour cela qu’il faut le défendre en sortant de l’ UE.


                                  • foufouille foufouille 5 février 2016 12:08

                                    http://l-ecole-a-la-maison.com/a-propos-de-remy-et-cecile.html
                                    site d’escrocs qu vend un livre et qui a produit la vidéo de cabanel


                                    • foufouille foufouille 5 février 2016 12:12
                                      Coût moyen d’investissement
                                      La machine
                                      Le coût d’une éolienne dépend fortement du co
                                      nstructeur. Il varie également en fonction de
                                      la puissance nominale de la machine et du type de rotor (axe horizontal, vertical, Darrieus,
                                      Savonius, etc.). Le coût moyen du kW toute
                                      technologie considérée s’élève en moyenne à
                                      10 000
                                      /kW.
                                      Pour une éolienne à axe horizontal, ce co
                                      ût est compris entre 7 000 et 10 000
                                      /kW installé
                                      alors que pour une éolienne à axe vertical il
                                      est plutôt de l’ordre de 10 000 à 25 000
                                      /kW.

                                      • Croa Croa 5 février 2016 19:55

                                        À foufouille
                                        Une éolienne à 10 000 € pour un seul kW c’est du vol !  smiley
                                        Le prix normal c’est 3 fois moins.
                                        Ceci dit même à 3300€ il faut être là où il y a du vent si on veut en tirer un bénef d’autant que ton éolienne à 1kW ne fournira pas souvent 1kW car sa puissance doit être adaptée aux vents puissants.


                                      • foufouille foufouille 5 février 2016 20:01

                                        @Croa
                                        c’est un des liens de l’auteur en pdf.


                                      • foufouille foufouille 5 février 2016 12:13
                                        Coût de l’énergie produite
                                        Le coût du kWh produit varie en fonction de la
                                        vitesse moyenne du vent considéré. Le coût
                                        de revient pour une éolienne à axe hori
                                        zontal est de l’ordre de 20 à 40 c
                                        /kWh alors qu’il
                                        est de 35 à 100 c
                                        /kWh pour les éoliennes à axe vertical.

                                        • foufouille foufouille 5 février 2016 12:16
                                          2011 – Porteur de projet « Valorisation thermique en milieu industriel ». Etude de récupération de chaleur perdue et de synergie des processus sur les sites de L.Seguin (93) et de la chaîne de conditionnement filière frais Bonduelle de St-Mihiel (55)

                                          2011 – Préfaisabilité chaîne énergétique (comprenant solaire thermique, serres captrices d’énergie, pompe à chaleur sur eau de forage, stockage d’énergie thermique en aquifère, fondations thermoactives, pompe à chaleur décentralisées, chaudière gaz, réseau de chaleur BT et HT 4 tubes et unité de méthanisation) du quartier Les Hauts d’Aulnoy à Aulnoy lez Valenciennes (59)

                                          2010 – Potentiel de développement des énergies renouvelables sur la ZAC de la Plaine du Levant à St-Pierre-Les-Elbeuf (76)

                                          2010 – Préfaisabilité chaîne énergétique comprenant unité de méthanisation, réseau de chaleur et chaudières bois du parc zoologique de Thoiry (78)

                                          2008 : Etude de trigénération pour utilisation du biogaz.

                                          2010 – Porteur du projet ANR « ATESTOC ». Simulation numérique dynamique thermique et biologique de serre semi du quartier Les Hauts d’Aulnoy à Aulnoy lez Valenciennes (59)


                                          • foufouille foufouille 5 février 2016 12:21

                                            http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/13-heures/jt-de-13h-du-jeudi-4-fevrier-2016_1289249.html
                                            5 minutes pour vendre un livre sur l’écologie et non la la permapigeonture.


                                            • fatallah 5 février 2016 16:05

                                              @foufouille
                                              Il y avait les sceptiques du bio et ceux qui estiment encore et toujours qu’ils en soient définitivement exclus. (Mais pourquoi aiment-ils tant l’autoflagellation ? Servitude volontaire ?)
                                              Et il y a eu ceux qui y croyaient et qui continuent non seulement d’y croire, mais qui y participent.
                                              Et ceux qui rejoignent le mouvement, la transition.
                                              Il y ceux qui sont contents d’acheter leurs légumes dans les grands magasins (pas encore au rayon parapharmacie) et ceux qui achètent aux mêmes prix, des légumes bio, plus près des producteurs.
                                              Ne dénigrez donc pas ceux qui tentent des alternatives, quelle que soit leur fortune.
                                              Parfois quand on veut, on peut.


                                            • foufouille foufouille 5 février 2016 21:34

                                              @fatallah
                                              prouve moi que ça marche. c’est facile pour le bio.


                                            • foufouille foufouille 5 février 2016 21:36

                                              @fatallah
                                              « Parfois quand on veut, on peut. »
                                              pour les bourgeois uniquement.


                                            • foufouille foufouille 5 février 2016 12:26

                                              http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/20150616.OBS0886/60-ans-que-l-agriculture-a-tout-faux.html
                                              lien vers une technique utilisé par les tous les petits maraîchers et jardiniers, non utilisable avec un tracteur. pas de permacuicuilture.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 13:36

                                                @foufouille
                                                mon petit foufouille, tous vos efforts désespérés pour tenter d’aveugler le lecteur par des commentaires abscons, n’y feront rien

                                                vous vous êtes condamné dès le début, en affirmant que « cultiver sans arroser » n’était pas possible, alors que je vous ai prouvé le contraire,
                                                mais celui qui ne veut pas voir ne verra jamais.
                                                 smiley

                                              • Spartacus Lequidam Spartacus 5 février 2016 12:38

                                                On se croirait dans le monde de Oui-Oui.


                                                C’est beau les fruits gratos pour tout le monde...
                                                Bon celui qui a planté et soigné les tomates, l’histoire ne dit pas s’il est content de voir que les grosses sont bouffées par ceux qui passait à coté de lui en le charriant quand il faisait ses semis.

                                                Qu’il est beau cet entrepreneur tourné vers le partage, voyant son invention se vendre à million et rester par dévotion dans le misérabilisme de son garage ou ça pue l’huile usagée....La semaine prochaine les fonctionnaires vont renoncer aux primes, pour ne pas laissser aux génération suivantes leurs dettes et par « so-li-da-rité »

                                                Et puis ce « pragmatisme » qu’il est beau. Les gens échangent appartements, vêtements, bureaux et en plus pas pour l’argent. Moi qui n’avait remarqué de Airbnb, ou Windu était gratuits....

                                                C’est beau, c’est très beau....Très très beau la vie a « méditer ». 

                                                Et puis tout le monde aura la voiture jaune de OUI-OUI sans moteur qui marche à la couleur du ciel bleu, dans ce monde il ne pleuvra plus et chacun aura un bonnet bleu. ...

                                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 13:27

                                                  @Spartacus
                                                  j’aime votre positivisme.

                                                  bon, ceci dit, contester peut être productif, sauf quand c’est animé par une évidente mauvaise foi.
                                                  alors pardon, mais je préfère ce monde de « oui oui », a votre monde de « non non »
                                                   smiley

                                                • Thorgal 5 février 2016 14:27

                                                  @Spartacus
                                                  Mais c’est obsessionnel chez toi ! 


                                                  Bien sûr que « produire » ne se fait pas comme ca, juste par la bonne volonté de certains et quelques danses rituelles pour faire plaisir à un dieu ou nature bienveillant(e) qui va faire ruisseler la manne céleste sur la masse occupée à méditer (même si on n’en est pas loin quelque part ...). 

                                                  Mais de quoi parle-t-on ici ? comprends-tu ce qui est dit ou réagis-tu en chien de Pavlov ? Je bosse moi, j’élève des gamins et je dois payer un tas de factures, des impôts en tout genre, etc. Et pourtant, je médite, je joue de la musique, parfois je paresse, que dis-je je glande !

                                                  Tout ceci n’est pas incompatible. La vie n’est pas que travail et production et économie et fric, et propriété privée, blabla capitalo-libéralo-machin qui ferme toutes tes fenêtres sur le monde analogique, irrationel et spirituel.

                                                  Va te faire soigner bordel ! 

                                                • Gasty Gasty 5 février 2016 14:37

                                                  @Spartacus

                                                  On perçois très bien le monde de Spartacus.Un monde laid, très laid ou chaque pierre à l’édifice du bien être devrait aussi être taxé,imposé et protégé par des brevets comme pour la merde mosanto.

                                                  Le partage selon Spartacus !

                                                  Spartacus vous devriez faire payer votre vision des choses.


                                                • Spartacus Lequidam Spartacus 5 février 2016 16:30

                                                  @olivier cabanel

                                                  La promesse de votre monde est identique à celle de la prostituée qui promet l’amour. 
                                                  Ce n’est qu’un simulacre qui ne donne qu’ivresse passagère et frustration. 

                                                  Ce n’est que monde du faire-semblant
                                                  Votre monde fait exprès de faire l’aveugle et ne pas vouloir voir intégrer l’homme. 
                                                  Il est aussi solidaire qu’est la promesse de sentiments de la prostituée....

                                                • Robert GIL Robert GIL 5 février 2016 21:01

                                                  @Spartacus

                                                  « Si les gens savaient ce que l’on gagnent, on rétablirait la guillotine et les têtes valseraient sur les piques » Simon Cawkwell, financier anglais. 

                                                  Et pour continuer à rigoler …


                                                • Robert GIL Robert GIL 5 février 2016 22:32

                                                  @Spartacus
                                                  rend nous l’argent public que tu nous vole ! profiteur, parasite ... barre toi chez toi ... c’est a dire a l’asile, parce qu’avec les conneries que tu débite, tu dois être un brin dérangé !


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 23:04

                                                  @Spartacus
                                                  je relève des mots dans ce que vous écrivez.

                                                  prostitué... simulacre,... frustration.
                                                  des domaines que vous semblez bien connaitre.
                                                  ceci expliquant cela.
                                                   smiley

                                                • foufouille foufouille 5 février 2016 12:51

                                                  http://www.faux-derches.com/articles/permaculture/permaculture-arnaque.htm

                                                  Commençons par la conclusion
                                                  Pour ceux qui n’aiment pas lire, faisons un plan en crabe que j’ai souvent appliqué dans mes travaux d’historien peu apprécié de mes anciens enseignants-chercheurs. C’est une technique que de très rares historiens français utilisent qui consiste à commencer par la fin et finir par le début pour que l’auditeur comprenne plus vite.
                                                  Mais en France le lecteur/auditeur doit avant tout être émerveillé par la démonstration du docteur qui, en concevant un plan de cours millimétré pour maintenir en haleine ses auditeurs, maintien le mystère du fond du discours jusqu’à la fin, quitte à foutre en l’air l’objectif essentiel : se faire comprendre (ou «  bon tu peux pas nous dire où tu veux en venir dès le départ steuplé ! commence par la fin bordel ! ».
                                                  Le bilan de l’analyse
                                                  Les permaculteurs de hauts niveaux sont : 
                                                  D’anciens cadres, citadins qui n’ayant jamais traient de vaches dans leur vie, ont eu un choc émotionnel en ayant découvert qu’ils pouvaient faire pousser une tomate avec une graine avec du caca (compost) et de l’eau. 
                                                  - Ils ont fait l’expérience de planter une patate car, soit financièrement mal barrés, soit ayant des problèmes de santé (cherchent alternative à l’alimentation industrielle), voire une passagère envie de faire dans le dissident. Le dernier cas est souvent éphémère, parce que garder son caca dans un tonneau c’est pas glamour.

                                                  - Ils théorisent de manière scientifique, sous le nom de permaculture, ce que papy appelle du jardinage. 
                                                   
                                                  - Théorie qui, n’ayant pas les bases de mamy et papy, sont partis tête baissée dans l’étude purement intellectuelle de la biologie des plantes. Théorie que n’aura jamais Raymond qui fait pourtant pousser des poireaux de la taille d’un Togolais parce qu’il sait ce que notre citadin-jardinier ne sait pas. Si nos ancêtres étaient permaculteurs, nous serions tous morts.

                                                  • foufouille foufouille 5 février 2016 12:53

                                                    Les permaculteurs « amateurs » : 

                                                    - Des intellos mais avec moins de temps : n’ayant pas papy, ni le temps (ou les capacités) de lire les études scientifiques pour comprendre comment un radis peut pousser, ils se refusent à faire un vulgaire jardin (ils ont un niveau au-dessus vous comprenez) et appliquent les «  techniques » des permaculteurs « scientifisants » (plus glamour et fait moins beauf). 
                                                    - Des anti-systèmes : ce que j’appellerai plutôt des gens qui, ayant leur œil rivé sur les sites à complot (ce n’est pas un mal en soit), découvrent la permaculture et s’y engouffrent sans avoir l’idée ou le recul préalable de demander à papy René.

                                                    Concrètement la permaculture dans la vie :
                                                    La permaculture (ou jardinage peu productif avec un bagage intello) : 
                                                    - Ne peut pas rendre un homme indépendant (faim) 
                                                    - Sinon il faut avoir environ 100 000 hectares avec des bras en plus
                                                    - Il faut passer sa journée dans son jardin
                                                    - Oubliez les aliments variés, vous en aurez maximum une trentaine différents (gentil) à manger dans votre vie.

                                                    Par extension, le permaculteur bricoleur vous fait croire que vous serez autonomes : 
                                                    - Dîtes adieu à une consommation normale d’électricité : au revoir internet, frigo, ampoule plus d’une heure par jour (sans tricher) 
                                                    Grand final : 
                                                    - pour être autonome il faut que tout un village de 200 fermes/foyers soient « permaculteurs » je vous laisse le soin de calculer la surface de terrain disponible.
                                                    - demander à votre grand-mère vous gagnerez 10 ans : bons gestes, vrai savoir, vraies techniques qui ne se trouvent dans aucun livre. Faux-derches vous en donnera des exemples bien précis.

                                                    Le jardinage ne s’apprend pas, il se transmet.
                                                    Si on pouvait résumer la permaculture

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 13:42

                                                      @foufouille
                                                      dommage, avec un nez rouge, vous auriez pu être plus crédible.

                                                      smiley

                                                    • ecophilopat 5 février 2016 12:54

                                                      Un livre passionnant que je suis entrain de lire et qui traite du sujet :
                                                      .
                                                      « Les clés du futur » de Jean Staune.
                                                      Réinventer ensemble la société, l’économie et la science.
                                                      .
                                                      "Expert en sociologie, en économie, en management, en philosophie et en science, Jean Staune est un intellectuel atypique. Ses compétences pluridisciplinaires lui ont permis de développer une approche inédite pour appréhender l’extraordinaire mutation que connaît notre époque : cinq révolutions – scientifique, technologique, managériale, économique, sociétale – simultanément à l’œuvre qui vont profondément impacter notre façon de produire, de consommer et de vivre, bouleversant ainsi tous nos repères traditionnels. Dans cette synthèse exceptionnelle, fruit de quinze années de recherches, Jean Staune dessine les contours du monde de demain et livre à chacun d’entre nous les clés pour s’y adapter. Un ouvrage essentiel, résolument optimiste, nourri de dizaines de rencontres avec ceux qui développent les idées et inventent les pratiques d’une nouvelle aventure humaine."
                                                      .
                                                      http://www.plon.fr/ouvrage/les-cles-du-futur/9782259217477


                                                      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 février 2016 13:09

                                                        Cher Olivier,
                                                        dans ce monde en mutation, quelques vieux sclérosés articulaires tirent leurs dernières cartouches dans le brouillard de leur conscient...« seuls les poissons morts ne remontent pas le courant  » !
                                                        Allez, ramons plus loin.


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 13:29

                                                          @Lisa SION 2
                                                          joli !

                                                          merci
                                                           smiley

                                                        • foufouille foufouille 5 février 2016 13:24

                                                          exemple de je cherche pigeon

                                                          Tout bénévole doit obligatoirement être membre de l’association L’îlot des Combes. Le montant de la cotisation est de 20€

                                                          Il est recommandé d’apporter son duvet, ses affaires de toilette et, au minimum, une semaine de vêtements de rechange.

                                                          Les repas sont majoritairement végétariens et de qualité biologique. Chaque bénévole participe aux tâches ménagères. Les repas sont servis à heures fixes. La préparation des repas est organisée avec l’aide des bénévoles.

                                                          Les conditions de participation aux frais sont de 8 € par jour travaillé (du lundi au vendredi inclus).

                                                          Le chantier fonctionne de 8 h 30 à 12 h 30, puis de 17 h 00 à 19 h 00. Une pause est prévue dans la matinée. Les horaires de chantier peuvent varier en été et en hiver. Pour le bon fonctionnement du travail en équipe, chacun doit respecter rigoureusement les horaires de chantier.

                                                          En dehors de ces horaires, vous pourrez librement pratiquer la randonnée, vous reposez ou découvrir la région.

                                                          Prochains chantiers

                                                          Septembre : du dimanche 20 au dimanche 27 / Réalisation de la chèvrerie


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 13:40

                                                            @ tous

                                                            cultiver sans arroser ?
                                                            une preuve de plus
                                                            le pauvre foufouille ne va pas s’en remettre
                                                             smiley

                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 13:40

                                                              @ tous

                                                              cultiver sans arroser ?
                                                              une preuve de plus
                                                              le pauvre foufouille ne va pas s’en remettre
                                                               smiley

                                                              • slave1802 slave1802 5 février 2016 14:23

                                                                @olivier cabanel

                                                                Il y a tout de même une sacré différence avec ce que vous annoncez : Il fait pousser des plantes sans les arroser et non sans eau.

                                                                Il n’a rien inventé, même pas l’eau chaude. Cela fait des millions d’années que les plantes se développent sans notre aide.
                                                                Et c’est depuis quelques milliers d’années que le coup de pouce que l’on donne à la nature permet de nourrir toujours plus de monde à sa faim.

                                                                Si on vous écoute, le paradis c’était le bon temps du chasseur - cueilleur !

                                                                Mais vous êtes sans doute anti-chasse non ?


                                                              • Hervé Hum Hervé Hum 5 février 2016 14:36

                                                                @slave1802

                                                                Instruisez vous, cela vous évitera de dire une ou des conneries.

                                                                Le paradis, c’était effectivement le bon temps du chasseur -cueilleur, avant l’arrivé de l’éleveur- planteur.

                                                                Demandez donc aux amérindiens avant l’arrivé des colons européens.

                                                                Mais évidemment, il faut sortir de la propagande US avec les western où il faut tuer les indiens. Le seul pays au monde qui est fier du génocide perpétré contre les amérindiens.


                                                              • joletaxi 5 février 2016 14:56

                                                                @Hervé Hum

                                                                pas si évident que ça votre paradis, de joie ,de partage, de solidarité

                                                                http://www.levif.be/actualite/international/un-massacre-de-masse-vieux-de-10-000-ans-plombe-certains-fondements-de-la-gauche/article-normal-456961.html

                                                                ils se tapaient allègrement sur la tronche, et pas pour un iphone


                                                              • foufouille foufouille 5 février 2016 17:20

                                                                @Hervé Hum
                                                                espérance de vie 40 ans maxi .....


                                                              • Hervé Hum Hervé Hum 5 février 2016 17:42

                                                                @joletaxi

                                                                 Cela ne contredit pas le fait que ce soit bel et bien la propriété qui est la cause de tous les maux actuels.

                                                                Sauf que la notion de propriété telle que connu aujourd’hui ne s’est pas imposé du jour au lendemain, mais à nécessité quelques milliers d’années. Il est donc stupide et crétin de tout réduire à un fait isolé dont on ne sait rien des motivations ayant conduit au massacre de masse (pour l’époque, car 27 personnes, de nos jours, c’est insignifiant ! ).

                                                                Les sociétés de chasseurs -cueilleurs n’interdisait en rien les guerres, ni l’existence de classes sociales, prétendre le contraire est idiot. Mais bon, c’est votre état naturel.

                                                                Toutefois, chaque logique impose son système de pensé, de règles et de limites.

                                                                Or, la seule société qui ne reconnaît aucune limite parce que sa logique est exclusivement fondé sur le no limit avec sa cupidité insatiable, c’est le système capitaliste.

                                                                Le problème de gens comme vous, idiot et fier de l’être, c’est qu’il ne peut pas voir que la propriété, c’est uniquement l’appropriation exclusive de l’espace commun qui seule permet réellement l’exploitation d’autrui de manière systémique et surtout à grande échelle.

                                                                Dans une société de chasseur cueilleurs, l’esclavage pouvait aussi exister, mais comme l’exception et non la règle (ennemis, ou condamnation, mais pas systémique). Pour en faire une règle, il faut passer à la notion de propriété de l’espace commun pour aller véritablement vers l’appropriation du temps de vie d’autrui de manière systémique.

                                                                La propriété de la terre n’a de raison d’être que pour se rendre maître du temps de vie d’autrui. Dans une société de chasseur -cueilleur, cela reste l’exception, parce que l’humain n’est pas maître de la terre, encore moins des êtres vivants parce qu’il se soumet à la nature. Seul le système capitaliste fait de l’humain le maître de la terre et de la nature, donc des êtres vivants, sutrtout ses semblables les plus faibles

                                                                Le système parfait n’existe pas, mais il y en a de meilleurs que d’autres, selon le but recherché.

                                                                Si le but est l’exploitation d’autrui à son profit, alors, c’est le capitalisme,

                                                                SI le but est la coopération avec autrui au profit de chacun, alors, c’est le responsabilisme.

                                                                La responsabilité est un gros mot très vilain pour un capitaliste, pire que le communisme. C’est une atteinte intolérable à sa liberté d’exploiter autrui., de détruire, salir, polluer ce qu’il veut, comme il veut. C’est d’ailleurs le coeur du fameux traité transatlantique, garantir cette liberté et l’irresponsabilité contre tout énergumène qui voudrait leur demander des comptes.


                                                              • Hervé Hum Hervé Hum 5 février 2016 18:05

                                                                @foufouille

                                                                Euh, l’espérance de vie est liée aux conditions de vie. Si ces conditions sont clémentes, l’espérance est élevé, si elles sont dure, l’espérance est faible. Ainsi, au XIXème siècle l’espérance de vie des prolétaires dans ce même système capitaliste était faible, rarement au delà de 40 ans. Si les conditions de travail se son amélioré en occident après deux guerres génocidaire de ce même capitalisme, cela n’est pas vrai partout et toujours dans ce même système. Par contre, si ce système continu, je pronostique une espérance de vie réduite à néant pour une très large proportion de l’humanité.

                                                                Ainsi, au coeur du système capitaliste, certains n’atteindrons jamais les 40 ans.

                                                                Enfin, le préfère vivre 40 ans de liberté que 80 ans de servitude.

                                                                Mon problème, c’est que je vis avec la conscience étendue à l’universalité et localement, à la vie sur Terre. Ce qui m’interdit de vivre en capitaliste et de ne plus pouvoir supporter et participer à la société telle quelle.

                                                                Bref, je n’ai d’autres choix que de participer à l’effondrement de ce système pour le voir remplacé par un système qui corresponde à ma conscience, ou de tirer ma révérence.

                                                                Maintenant, vous avez visiblement un gros problème de conscience vis à vis de ce que vous bouffez, mais là, personne ne peut rien pour vous !


                                                              • foufouille foufouille 5 février 2016 18:40

                                                                @Hervé Hum
                                                                « Enfin, le préfère vivre 40 ans de liberté que 80 ans de servitude. »
                                                                tu peut toujours vivre en sauvage mais tu vivras un peu plus vieux qu’eux.
                                                                si tu veut manger uniquement uniquement bio, tu vivras encore moins longtemps actuellement vu le prix. sauf si tu es assez riche ou possède maison et terrain. reste qu’il mourraient jeune pour une raison inconnue car sans guerre ni famine.
                                                                je mange ce que je peut suivant mes moyens.


                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 22:24

                                                                @slave1802
                                                                vous devriez quand même ouvrir les liens proposés, et l’histoire du « non arrosage » vous paraîtrait plus claire.


                                                              • Hervé Hum Hervé Hum 6 février 2016 00:11

                                                                @foufouille

                                                                Je n’ai pas les statistiques, mais j’ai beaucoup entendu dire qu’au moyen âge l’espérance de vie était réduite, pour ensuite entendre le discours inverse selon l’époque considéré. Donc, on peut faire dire ce qu’on veut au passé quand celui ci prête à controverse ou à manipulation.

                                                                Cela dit, la notion de vivre longtemps est très relative, elle dépend beaucoup de facteurs endogène et des conditions environnementales.

                                                                Si vous vous êtes fait une raison et que vous soyez devenu fataliste, ce n’est pas une raison pour se faire réactionnaire et conservateurs, c’est absurde pour ne pas dire aberrant.

                                                                De la même manière, ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas manger bio en raison du prix que vous devez condamner le bio, c’est là aussi absurde.

                                                                Réfléchissez plutôt de savoir si un monde bio n’es pas plus efficace et profitable qu’un monde chimio.

                                                                Mais peut être que pour cela, il faut redévelopper le secteur paysan avec des petites exploitations, sauf que cela implique aussi un changement de relations économiques, notamment, la collectivisation de l’appareil productif où la propriété est remplacé par la responsabilité. Ce qui ne change pas, c’est le principe du salariat, c’est même l’avènement du salariat !

                                                                Les gens aiment à priori le concept d’auto entrepreneurs, ils oublient seulement que cela signifie consubstantiellement, être auto salarié !

                                                                un paysan est aussi un auto salarié et de se comparer aux propriétaires économiques est une aberration, car ces derniers les exploitent non moins durement que les autres salariés, même s’ils n’en ont pas conscience en raison qu’ils s’imposent eux même le travail et surtout, parce qu’ils sont propriétaires de leur outil de travail. Mais en réalité, ce qui importe, c’est le fait de devoir ou non s’employer qui fait sa nature capitaliste ou travailleurs.

                                                                Car même un auto entrepreneur qui a des salariés, reste toujours un auto salarié de lui même et des autres salariés. Sauf lorsqu’il acquiert le statut de rentier, à ce moment là, même s’il continu en tant qu’entrepreneur, il cesse d’être auto salarié, il est actionnaire principal et peut se mettre en repos sans que cela ruine son revenu.

                                                                Ne soyez pas votre propre ennemi !


                                                              • Hervé Hum Hervé Hum 6 février 2016 00:27

                                                                @Hervé Hum

                                                                j’oubliai, les guerres entre peuples de chasseurs-cueilleurs, étaient certainement dû pour la plupart à la lutte pour les territoires de chasses et de cueillettes.

                                                                Bien que ce n’était pas la propriété au sens occidental, c’’était déjà suffisant pour provoquer la guerre. De la même manière que cela existe entre prédateurs dans la vie dite sauvage.

                                                                Mais il faut toujours garder à l’esprit que la différence est dans le sens relationnel vis à vis de la nature. Soumise, ou dominatrice.


                                                              • slave1802 slave1802 5 février 2016 14:12

                                                                99% des créateurs de start-up n’ont qu’un seul et unique objectif : Se faire racheter leur boite un bon prix pour vivre de leur rente.
                                                                Le 1% restant se contentant de finir milliardaire...


                                                                • foufouille foufouille 5 février 2016 14:13

                                                                  c’est bidon.
                                                                  plants trop serrés donc pas de lumière. 2 tomates cueilli au « hasard », un cageot par jour maxi = un petit kilo. un jardinier produit trois fois plus sur la surface.
                                                                  j’ai essayé avec des topinambours = résultats très petit alors que c’est increvable.


                                                                  • foufouille foufouille 5 février 2016 14:20

                                                                    en fait, il vend les graines sélectionnées depuis trente ans. ça ne marchera que sur son terrain.
                                                                    j’ai pas vu la production de propagande sauf quatre tomates.
                                                                    autre truc : pour récolter sans écraser les plants est impossible.


                                                                    • pemile pemile 5 février 2016 14:46

                                                                      @foufouille « permapigeonture, permacuicuilture »

                                                                      Je n’arrive pas à piger ce que vous reprochez vraiment aux techniques de la permaculture ?


                                                                    • foufouille foufouille 5 février 2016 14:58

                                                                      @pemile
                                                                      les fermes qui fonctionnent le font avec des bénévoles qui payent en plus du travail fourni.
                                                                      sans oublier gîtes et stages hors de prix. la production de nourriture est insuffisante pour les stagiaires.
                                                                      ceci cela était présenté comme une recherche ce serait merveilleux mais cela ressemble à de la propagande visant a enrichir le « permaculteur ».
                                                                      une AMAP abuse déjà beaucoup du bénévolat.


                                                                    • joletaxi 5 février 2016 14:58

                                                                      @pemile

                                                                      ah ?
                                                                      c’est une technique ?
                                                                      ou une farce ?

                                                                      http://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more%20%3Chttp://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more%3E

                                                                      l’important c’est de croire
                                                                      d’ailleurs les religions, les sectes.....


                                                                    • pemile pemile 5 février 2016 19:02

                                                                      @foufouille, @joeletaxi

                                                                      Vous tentez de dénigrer un concept par le biais d’exemple d’utilisation caricaturale.

                                                                      Sur le fond, qu’avez vous à dire ?


                                                                    • foufouille foufouille 5 février 2016 19:10

                                                                      @pemile
                                                                      c’est bidon !
                                                                      http://www.lutopik.com/article/bec-hellouin-en-debat
                                                                      tes escrocs font machine arrière.


                                                                    • pemile pemile 5 février 2016 19:22

                                                                      @foufouille « c’est bidon ! tes escrocs font machine arrière »

                                                                      Vous amusez la galerie, là. Mais sur le fond, la permaculture, qu’avez vous à dire ?


                                                                    • foufouille foufouille 5 février 2016 19:57

                                                                      @pemile
                                                                      le fond de quoi ??
                                                                      un mec qui produit des graines et non des légume comme dans le reportage trafiqué de la télé ?
                                                                      http://www.aujardin.org/permaculture-mensonge-mediatisation-t180137.html
                                                                      forum de pros qui ont un peu de mal à en vivre avec plus de 1000m². ils ont pas des stagiaires qui payent pour travailler, eux.


                                                                    • joletaxi 5 février 2016 15:03

                                                                      bonjour oh Mage paradisiaque

                                                                      juste une question
                                                                      vous évoquez Rifkins

                                                                      il a pris combien pour sa petite conférence pour bobos dans le nord, dernièrement, car lui le partage, la solidarité, il en a une interprétation très « Monsanto » non ?

                                                                      hein ?
                                                                      c’était payé par une de ces institutions que le monde nous envie ?
                                                                      gratuit quoi ?

                                                                      sinon, votre histoire de monnaies, c’est très intéressant
                                                                      au fait quand vous échangez vos euros contre des billets monopoly, les euros, ils viennent d’où ?
                                                                      et c’est plein d’avantages, ces monnaies,vous pouvez acheter un pain, un cageot de légumes durables chez les voisins.
                                                                      bon, si le petit boulanger est fermé, ben vos « papiers » chez Lidl, ça va pas le faire hein.

                                                                      mais quelle bande


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 février 2016 22:40

                                                                        @joletaxi
                                                                        vous devenez ringard, mon petit jo... utiliser le mot bobo est maladroit.

                                                                        mais vous êtes coutumier du fait.
                                                                        vous tentez de vous débarrasser d’opinions qui contrarient vos certitudes
                                                                        pour le reste du commentaire, il est la preuve que vous n’avez pas compris le contenu de l’article, 
                                                                        mais ça ne devrait pas être une surprise pour moi.
                                                                        vous n’êtes finalement bon qu’à jouer dans le sable.
                                                                        et pourquoi pas.
                                                                         smiley

                                                                      • joletaxi 5 février 2016 23:08

                                                                        @olivier cabanel

                                                                        comme si j’allais encore lire vos nartics, vous me prendriez vraiment pour un niais ?


                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 07:41

                                                                        @joletaxi
                                                                        la bonne nouvelle, c’est que vous savez lire.

                                                                        bonne journée
                                                                         smiley

                                                                      • Simple citoyenne Simple citoyenne 5 février 2016 15:52

                                                                        Génial ! merci à vous pour ce merveilleux article rafraichissant, et, je ne peux qu’être d’accord avec, surtout concernant : «  Le 3ème œil, le 6ème sens, sont convoqués pour développer l’intuition, et pas seulement. » quelques-uns savent, ou, peut-être, ne le savent pas, que beaucoup s’en servent allègrement et depuis longtemps déjà. Concernant la méditation, idem, je ne peux qu’adhérer à ce passage, et là, aussi, certains s’en servent allègrement, d’ailleurs, saviez-vous, que même notre chère Christine Lagarde, oui, celle qui ruine le peuple européen, pratique le Yoga et la méditation ! quelle chance ! elle a le temps, madame Christine Lagarde, pendant que les autres se ruinent la santé en remboursant leurs dettes, elle fait du yoga avant d’aller travailler pour ruiner le peuple !

                                                                         

                                                                        « Christine Lagarde : la zen attitude (1) « Vingt minutes de yoga, rituel incontournable de chaque début de journée. Ici, c’est du stretching, un exercice d’étirement qu’elle pratique même pendant les sommets internationaux, entre deux séances de travail. »

                                                                        http://www.parismatch.com/Actu/International/Christine-Lagarde-la-zen-attitude-146229

                                                                         

                                                                        « Faire du yoga et de la méditation to » help me bring everything together » : interviewée par Arianna Huffington, Christine Lagarde donne de précieux conseils pour vivre plus sereinement et plus harmonieusement son quotidien. »

                                                                        http://www.shine.paris/quand-christine-lagarde-parle-de-yoga/

                                                                         

                                                                        Bref ; passons, mais comme cela certains savent au moins à quoi madame s’adonne pendant que la Grèce et la France s’enfoncent !

                                                                         

                                                                        J’ai beaucoup aimé le passage : « Une génération de nouveaux entrepreneurs est née, ceux-ci transformant leurs garages en bureaux, provoquant la création d’innombrables start-up, avec le souci d’innover, de surprendre, sans pour autant avoir en priorité le succès financier de leur entreprise »

                                                                         

                                                                         là, encore, je ne peux qu’être d’accord avec le souci d’innover. Oui car ceux qui font avancer les choses et le monde, sont ceux qui innovent et qui créent et qui ne sont surtout jamais dans l’air du temps. Ils ne feignent pas la différence, ils sont la différence.

                                                                         

                                                                        J’espère ne pas avoir trop gâché l’ambiance avec le passage Lagarde, car votre article est un vrai rafraichissement !


                                                                        • foufouille foufouille 5 février 2016 17:29

                                                                          http://www.lepotagerdesante.com/
                                                                          il vend donc des graines et c’est un conservatoire qui n’a aucun besoin de rendement.
                                                                          ça donne envie d’ailleurs.


                                                                          • foufouille foufouille 5 février 2016 17:57

                                                                            http://www.lepotagerdesante.com/videos/pascal-poot-explications-et-demonstration.html
                                                                            lire à 2m40, il explique bien que planter en juin certaines tomates ne donne rien. il arrose deux fois au debut au pied.


                                                                            • Cassia 5 février 2016 20:45

                                                                              Oui en pleine mutation, mais toute transcendance ne peut se faire sans douleur,
                                                                              Bientôt la confrontation avec le réel, il risque d’en réveiller plus d’un, sauf que pour la plupart il sera trop déjà trop tard : c’est la dure loi de la sélection.


                                                                              • foufouille foufouille 5 février 2016 21:15

                                                                                1000m² = un emploi, donc un ha qui fait 10000m² = 10 emplois
                                                                                comme la ferme du bec a 20ha = 200 emplois maxi
                                                                                ou qui sont les nemplois ?
                                                                                 smiley


                                                                                • soi même 5 février 2016 21:24

                                                                                  Évolution involution, et paf , médite là de dessus cher Olivier .... !


                                                                                  • foufouille foufouille 5 février 2016 21:24

                                                                                    "Quant à l’énergie, au-delà des éoliennes géantes, des hectares de capteurs photovoltaïques, il existe aussi des solutions moins énergivores, puisque l’électricité qui voyage y laisse pas mal de plumes."
                                                                                    il manque le générateur à patates, la multiprise autoamorçé, le ventilateur à énergie magnétique et l’alignement des planètes CaBanel TM.
                                                                                     smiley


                                                                                    • soi même 5 février 2016 21:46

                                                                                      @foufouille, au fait que l’on s’emmerde avec les platitudes Oliver ?


                                                                                    • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 5 février 2016 21:49

                                                                                      bosoir,
                                                                                      Je vous lis régulièrement,vous êtes un ardent défenseur de l’alternatif,mais pour information personnelle.Il y à le 1% ,vous devriez je pense faire partie des 29% autres (classe moyenne,sans vouloir être méchant) Mais il reste 70% des autres. Alors l’alternatif n’est pour moi qu’un gadget,un beau joujou.Déjà le sujet en tant que tel est souvent trompeur.Si je prends l’autosuffisance alimentaire ,« ou, je le fait moi même » ce n’est pas une chose pour tous.Car pour avoir une surface aussi bien horizontale que verticale, ce n’est pas suffisant pour ce nourrir.Oui ! il y a des beaux sites par exemple de permaculture,mais ce n’est pas à la portée du premier venu.D’ailleurs ils bien souvent implanté sur de grandes surfaces et avec , bois/foret ,une rivière/ruisseau, une exposition de première ordre.Nous ne sommes pas non plus au Brésil ou à Cuba(les toits ici ne sont pas plats). Non nous sommes en France.Je n’y vois qu’une marche forcée pour faire en sorte que les gens restent chez eux.C’est recréer le moyen âge. Des exemples d’autoentreprises ,oui ! oui ! il faudrait pas se regarder le nombril mais regarder plutôt les choses en face ! Mais cela s’inscrit de mon avis,non pas de bon sentiment mais à une préparation de futurs catastrophiques.Repli sur soi,mais avez vous les réserves pour cela ? Il faudrait peut-être voir les choses autrement. Vouloir montrer l’exemple, et le meilleur d’accord,mais cela devrait toucher tout le monde.Cela ne devrait pas être de l’ordre du bobo friqué,du vieux en mal d’autres choses,de celui qui à pris du fric et voudrait se refaire une peau neuve. Mais plutôt un sujet universaliste.Commencer par la base. L’émulation par le haut est une erreur grossière,même aujourd’hui en pleine époque de reconnaissance .


                                                                                      • soi même 6 février 2016 15:45

                                                                                        @hervepasgrave !, au moins vous ne cultivé pas l’attraction idéaliste, et vous rénette les pendules à l’heure surtout que les trois quarts des français sont des citadins et je voie mal comment introduire la Campagne en Ville qui fait véritablement le pendant de cette célèbre pensé de déplacer les villes à la campagne.


                                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 7 février 2016 18:58

                                                                                        @hervepasgrave !
                                                                                        ce monde en transition est tout sauf un monde de « repli sur soi »...pas plus qu’il n’est une réflexion de bobo...si on regarde attentivement ceux qui font partie de ce monde sont des gens simples, modestes, avec des revenus souvent inférieurs à la moyenne...

                                                                                        alors il ne s’agit en aucun cas d’un « retour en arrière », voire d’un « retour au moyen age. »..
                                                                                         smiley
                                                                                        je pensais que c’était clair dans l’article, et manifestement, ce n’est pas le cas, en tout cas pour vous...

                                                                                      • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 8 février 2016 14:30

                                                                                        @olivier cabanel
                                                                                        Bonjour ,au risque de vous choquer et d’avoir une réponse de sourd. La réalité vous en êtes loin ,mais vraiment loin. Hier et depuis des temps fort lointain il y a toujours eu des gens pour vivre dans des caravanes,des cabanes (bambous,construire de briques et de brac, aujourd’hui cela serait du recyclage ? ah !ah !)ou dans des troglos et je ne sais quoi d’ailleurs.
                                                                                        Là ou internet est certainement pervertisseur aujourd’hui avec des constructions qui sont hors territoire Français (Etats-unis,Turquie Pays scandinaves,Anglophone..............) Chez nous hier , c’était illégale et pour la majorité était de l’ordre du désordre,du vagabondisme, du marginal (dans le mauvais sens des choses, de l’exclu et j’en passe. Aujourd’hui ceux qui en ont les moyens ne veulent pas cela pour la bonne cause (écologe,planète etc) mais pour se démarquer. Comment pouvez vous me dire qu’il n’y aurait que moi qui comprendrais a l’envers ? Non je suis bien lucide. Incidemment mon défaut est de ne pas promouvoir des choses a fin commerciales.
                                                                                         Cela fait désordre mais c’est humain,non ?


                                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 8 février 2016 14:37

                                                                                        @hervepasgrave !
                                                                                        je n’ai aucune raison d’être choqué, mais je pense que vous prenez la chose par « le petit bout de la lorgnette ».

                                                                                        là où vous voyez des pratiques marginales, cabanes de bois, de bambou, ou autre, il y a bien autrement une rupture profonde de choix de société.
                                                                                        mais je n’ai pas l’intention de vous convaincre, 
                                                                                        simplement je pense que vous faites fosse route.

                                                                                      • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 8 février 2016 20:32

                                                                                        @olivier cabanel
                                                                                        Bonsoir, je suis dans l’embarras car comment moi petite personne noyée dans la multitude devrais-je faire comprendre la réalité ??
                                                                                         Les choix de société aujourd’hui ne sont qu’une mode ephémère, qui n’est même pas a la portée de tous. Les prix pour une merde que beaucoup de gens ont délaissées pour un confort moderne sont surévalués . Cela est évident même sans sortir de chez soi. Mais je ne pourrais pas faire entendre la raison.Alors la réalité s’en chargera a terme.Bon cela aura profité a quelques individus.
                                                                                        Peut-être est-ce là le but ?
                                                                                        Mais je reconnais que les sentiments sont bon,mais irréalisable pour tout le monde.D’ailleurs il ne faut pas être un surdoué pour voir le résultat final. Mais bon ! j’essaie d’apporter un peu de raison,pour que ceux qui si lancerais ne se retrouve pas dans une merde profonde.


                                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 8 février 2016 20:37

                                                                                        @hervepasgrave !
                                                                                        ce risque que vous évoquez (se retrouver dans une merde profonde), ne devrait pas devenir réalité, si, comme dit dans l’article, on fait vivre notre 3ème oeil, que l’on fasse confiance à son intuition.

                                                                                        et puis ce ne sont pas des choix vraiment individuels, ce sont des groupes qui réfléchissent ensemble, mus par un esprit de solidarité, faisant aussi confiance à l’intelligence collective.
                                                                                        merci de votre commentaire.

                                                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 8 février 2016 20:37

                                                                                        @hervepasgrave !
                                                                                        ce risque que vous évoquez (se retrouver dans une merde profonde), ne devrait pas devenir réalité, si, comme dit dans l’article, on fait vivre notre 3ème oeil, que l’on fasse confiance à son intuition.

                                                                                        et puis ce ne sont pas des choix vraiment individuels, ce sont des groupes qui réfléchissent ensemble, mus par un esprit de solidarité, faisant aussi confiance à l’intelligence collective.
                                                                                        merci de votre commentaire.

                                                                                      • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 9 février 2016 14:01

                                                                                        @olivier cabanel
                                                                                        Tiens ,voila une réponse que ne n’avais pas pensé avant.Mais elle devrait vous éclairer. J’ai toujours privilégié l’entente,la gentillesse . Dans les faits ne pas foutre la merde ! Mais depuis un certain temps je me range du côté des animaux et ne me fi qu’à mon instinct.Comme les animaux .Ils sont d’une simplicité déconcertante ,quand il ressente une fois une chose c’est pour la vie ,aucune concession.Ils sont plus intelligent que nous sur ce point.Les concessions ne sont là que pour tôt ou tard nous tromper.Il est peut-être là votre troisième oeil ????


                                                                                      • lloreen 6 février 2016 08:59

                                                                                        Le monde est effectivement en train de changer grâce à un travail de fond de très nombreux individus qui veulent informer leurs concitoyens sur l’ origine du mal- être et de toutes les calamités disséminées sur cette planète.

                                                                                        La raison de ce malaise s’ explique par la présence d’ un véritable syndicat du crime qui a infiltré tous les lieux de pouvoir et continue d’infester de nombreux endroits.
                                                                                        Pratiquement tout le monde ressent cela sans vraiment réussir à identifier l’ origine du mal.

                                                                                        Je vous invite à prendre connaissance de cette étude et à la diffuser largement autour de vous.
                                                                                        Ces génies maléfiques à l’ origine de tous les maux ont un nom. Ils ont horreur d’ être exposés en public c’ est la raison pour laquelle il faut les mettre sous le feu des projecteurs pour que tout le monde puisse enfin savoir pourquoi notre monde va si mal.

                                                                                        http://stopmensonges.com/lhistoire-occulte-de-la-diabolique-mafia-khazar/


                                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 09:25

                                                                                          @lloreen
                                                                                          merci lloreen, en effet, c’est une bonne partie de l’explication.

                                                                                          j’en donne une complémentaire dans ma réponse à Julius
                                                                                          je ne serais pas surpris que tu la partages...

                                                                                        • julius 1ER 6 février 2016 09:41

                                                                                          @lloreen


                                                                                          après avoir lu cet article dont tu donnes le lien .... je vois que l’on nage en plein « occultisme » c’est une belle histoire mais avec tellement de contre-vérités qui ne sont même pas crédibles une seconde tellement c’est énorme .....

                                                                                          ex : la disparition des monarchies en Allemagne et Autriche avant la seconde guerre mondiale ....."

                                                                                          celles-ci ont disparu à la fin de la 1iere guerre mondiale du fait de leur mauvaise implication dans cette dîte guerre et cela n’a rien à voir avec l’oeuvre d’une quelconque mafia mais bien la résultante du mauvais choix de cette guerre qui a saigné à blanc ces deux empires l’allemand et l’austro-hongrois !!!

                                                                                          quand aux bolchéviques , les deux révolutions ont eu lieu en 1917 bien avant la fin de la 1iere guerre mondiale et elles ont eu lieu à cause des mauvais résultats du tsarisme dans cette première guerre si les résultats avaient été différents aucun doute que les Révolutions de Févier et Octobre n’eussent même pas pu avoir lieu .....
                                                                                          quand aux 100 millions de morts du communisme c’est une pure fantaisie car si l’URSS avait eu autant de morts en ajoutant les 25/30 millions de morts de la seconde guerre mondiale ce pays n’aurait même pas pu exister car je me demande bien comment ce pays aurait pu asseoir une telle suprématie jusqu’en 1989 en étant aussi dépeuplé d’autant plus que ce sont les jeunes qui périssent en premier pendant les guerres !!!

                                                                                          autant dire que cet article ésotérique est complètement farfelu et ne résiste pas à l’analyse !!!  

                                                                                        • lloreen 6 février 2016 10:37

                                                                                          Votre analyse est totalement décalée.

                                                                                          Comme si les 100 millions de morts du communisme avaient eu lieu uniquement sur le territoire russe. Il est question des victimes du communisme ailleurs dans le monde.
                                                                                          Il n’ y a rien d’ occultiste ou d’ ésotérique.
                                                                                          Et si je vous dis que le satanisme a fait des milliards de victimes, vous allez trouver cela « ésotérique » aussi ?


                                                                                        • julius 1ER 6 février 2016 09:10

                                                                                          @cabanel,


                                                                                          tu n’aurais pas dû énerver Foufouille parceque là il s’est lâché ... il a phagocyté les 2/3 des interventions sur ce forum mais bon c’est lassant de le voir caricaturer sans cesse tes écrits avec « la soit disant machine à patates ».... comble de la caricature !!!!!!

                                                                                          pour ce qui est de l’article je le trouve posé et juste, mais surtout intéressant pour ouvrir le débat sur « quelle est la société dans laquelle nous voulons vivre »..... 
                                                                                          sur ce sujet pas beaucoup de réponses et de projets, les gens préférant parler de l’écume des choses 
                                                                                          c’est dommage car on est bien à un tournant civilisationnel auquel le Capitalisme marchant est incapable de répondre et ce n’est pas Bernie Sanders qui me contredira lorsqu’il dit
                                                                                           « on nous avait dit qu’avec le communisme notre épargne, nos biens seraient spoliés que nous aurions des salaires minables ...... la vérité c’est le Capitalisme qui a réalisé cela » CQFD 

                                                                                          propos que l’on devrait donner à méditer dans toutes les hautes écoles au cas où ils ne seraient pas informés !!!!
                                                                                          tout reste à faire mais le système pour préserver ses droits et prérogatives et surtout ne rien changer à ’ordre établit est en train au nom de la sécurité, d’augmenter la répression et les peines qui vont avec !!

                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 09:23

                                                                                            @julius 1ER
                                                                                            bah foufouille joue au troll, pour l’instant il m’amuse...il a déjà compris une chose, l’insulte n’a pas cours sur ce site, et donc il se méfie...

                                                                                            quand aux lecteurs, ils lisent en diagonale ses interventions futiles...
                                                                                            en tout cas, je partage bien évidemment ton analyse...
                                                                                            un ami, après avoir lu l’article, a fait une corrélation avec ce changement profond qui éclaire de plus en plus de personnes, affirmant que le taux vibratoire de la planète continue de monter, (résonance de schumann) qui contribuerait à la prise de conscience de la situation, découvrant de nouveaux choix de société, et je ne suis pas loin de partager son analyse. ici
                                                                                             smiley

                                                                                          • Hervé Hum Hervé Hum 6 février 2016 11:10

                                                                                            @olivier cabanel

                                                                                            Nul besoin d’une résonance ésotérique, parce que nous faisons coller celle ci à notre propre réalité.

                                                                                            Restons, pour le moment, plus terre à terre.

                                                                                            Ce que les gens ne peuvent pas voir parce qu’en état de sidération, dû à un conditionnement et manipulation de la pensée, dû à un bombardement massif et permanent de celle ci par le biais de l’image, c’est que seuls les propriétaires économiques consomment et ont des droits. Le mythe du consommateur roi n’est vrai que pour les propriétaires économiques et totalement faux pour tous les autres.

                                                                                            Tous les autres, n’ont que des devoirs qui leur donne accès à un niveau de consommation, mais , qui dépend intrinsèquement, exclusivement, totalement, des besoins de main d’oeuvre des propriétaires économiques à satisfaire leur désirs, même les plus extravaguant, voir, les plus pervers et destructeurs.

                                                                                             C’est ce que Marx traduisait avec sa fameuse "contradiction fondamentale du capitalisme).

                                                                                            Le capitalisme n’a pas pour fonction de nourrir tous les êtres humains, mais uniquement les capitalistes, soit, les propriétaires économiques. Les autres ne sont nourri que pour permettre de maintenir l’outil productif. Mais plus l’outil productif devient automatisée, moins il y a besoin de main d’oeuvre et donc, conduit à l’indigence ceux qui ne servent plus à rien, de la même manière qu’un outil obsolète est jeté aux ordures, quand il ne peut être recyclé !

                                                                                            tout cela a été expliqué par Smith et Marx, pourtant, les gens font comme si la réalité était tout autre, où ceux qui les exploitent étaient animés d’une intention quasi altruiste en les exploitant !

                                                                                            Et pourquoi les gens ont cette impression ?

                                                                                            Parce qu’ils ont peur ! Parce que ces propriétaires leur vende de la sécurité en les maintenant dans l’insécurité. Bref, c’est la pratique mafieuse consistant à sécuriser les gens contre le risque de sa propre violence. Pourtant, même dans les westerns, le héro dit aux citoyens que tous unis, le peuple est plus fort qu’une bande de mercenaire .Sauf que ce peuple désuni se met au service des mercenaires pour piller sa propre famille.

                                                                                            On nage dans l’aberrance, le déni de soi le plus total...


                                                                                          • foufouille foufouille 6 février 2016 11:56

                                                                                            @olivier cabanel
                                                                                            tu ferais bien de te regarder questions insultes. surtout que tu ne supportes aucune critique.


                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 13:27

                                                                                            @Hervé Hum
                                                                                            tu penses réellement que nous ne subissons pas les conséquences de l’augmentation du taux de résonance magnétique cher à Schuman ?

                                                                                            sinon comment expliquer cette modification de notre réflexion ?

                                                                                          • Hervé Hum Hervé Hum 7 février 2016 13:43

                                                                                            e@olivier cabanel

                                                                                            Franchement, inutile de faire appel à la résonance Schuman pour expliquer la modification de notre réflexion. L’évolution de la technique, la somme accumulé de connaissances, les crises qui s’ajoutent les unes aux autres.

                                                                                            Ce sont tous ces facteurs accumulés qui poussent à la réflexion.

                                                                                            La conscience évolue par saut, parce que c’est elle seule qui définit une dimension de conscience d’être. Mais cette dernière ne peut changer que lorsque la connaissance de la dimension en cours le permet, c’est à dire, lorsque cette connaissance permet de borner la dimension en ses extrêmes et milieu.

                                                                                            Bon, le « jeu » est infiniment plus complexe et extraordinaire et tu en perçois une partie que tu nous fais partager au travers de tes articles. Mais une chose est sûre, nous sommes bien à un de ces rare moment où une dimension s’achève (parce que borné) et permet autant que doit en commencer une nouvelle.

                                                                                            Et cette nouvelle dimension de conscience d’être au niveau humain (donc, réduit à lui même), selon le principe de relation de causalité, dépasse le système actuel (capitalisme), parce que celui-ci appartient à la dimension présente qui doit être dépassé si l’humanité en tant que telle souhaite poursuivre sa route.

                                                                                            Cette nouvelle dimension qui s’appuie sur la conscience d’une conscience planétaire, d’une nécessaire coopération planétaire en lieu et place de la concurrence passé qui correspondait à un monde (la planète) en expansion et en recherche de sa propre cohésion, unité.


                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 09:31

                                                                                            @ tous

                                                                                            piqûre de rappel

                                                                                            • julius 1ER 6 février 2016 10:05

                                                                                              @Cabanel,

                                                                                               j’ai lu le lien auquel tu te réfères .. celui-ci fait une grande place au déterminisme ; bien sûr nos actions
                                                                                              en sont pétries mais la part du libre arbitre est prépondérante ... encore que le libre-arbitre soit le fruit d’une pensée libre et non-polluée par une influence des merdias totalement orientée et unilatérale !!!

                                                                                              l ’actu entre en résonance tous les jours avec ce que je dis l’exemple de la « déchéance de nationalité »
                                                                                              est vraiment emblématique de la pauvreté du débat intellectuel dans la France de 2016.... 

                                                                                              et que dire de la situation d’un ex-président de la République qui à 90 ans continue de percevoir des émoluments pharaoniques sans que personne n’y trouve rien à redire alors qu’’au même moment on condamne des salariés à 8 mois de prison parcequ’ils défendent leur droit de vivre et travailler....
                                                                                              mais aussi au même moment on propose du« dégressif » pour les allocations chômage ou pour les retraites et pour un vieillard pas de dégressivité ????

                                                                                              2 poids 2 mesures ... il me semble, tout cela est bien révélateur que cette société est phagocyté par une oligarchie qui ne se remet pas en question alors qu’elle oblige tous les autres à le faire !!!!


                                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 13:30

                                                                                                @julius 1ER
                                                                                                bah, cette affaire de déchéance est un bourbier dans lequel Hollande s’est enfoncé...convaincu que le conseil des sages le retoquerait, et maintenant il cherche désespérément une issue.

                                                                                                ce pauvre garçon a voulu jouer les machiavel, et il se dévoile en étant seulement un stratège maladroit.
                                                                                                pour le reste je partage.
                                                                                                merci
                                                                                                 smiley


                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 13:48

                                                                                                  @dede
                                                                                                  je sais que la honte ne vous étouffe jamais, mais qu’importe, vous devriez avoir honte !

                                                                                                  avoir oublié les milliards qui sont dispensés depuis des années au nucléaire, subventions qui ne sont que des miettes lorsqu’il s’agit d’énergies propres.
                                                                                                  je sais que vous travaillez pour le nucléaire, mais ça ne vous dispense pas d’un peu d’honnêteté
                                                                                                  si ce mot a encore un sens pour vous ?
                                                                                                  la preuve sur ce lien


                                                                                                • Ni naïf Ni Crédule dede 6 février 2016 14:30

                                                                                                  @olivier cabanel

                                                                                                   smiley

                                                                                                • joletaxi 6 février 2016 15:01

                                                                                                  @olivier cabanel

                                                                                                  i, de tenter de d’ébranler votre sectarisme

                                                                                                  vous avez lu votre lien ?

                                                                                                  par ailleurs, je lisais, distraitement des choses curieuses( un complot judeomachintruc à n’en pas douter)

                                                                                                  http://www.npr.org/sections/parallels/2015/12/02/458127741/bankruptcy-looms-for-spains-clean-energy-giant

                                                                                                  http://www.breitbart.com/big-government/2013/12/05/energy-subsidies-are-going-to-junk-investments-and-failing-companies/

                                                                                                  http://instituteforenergyresearch.org/analysis/germanys-energy-policy-man-made-crisis-now-costing-billions/

                                                                                                  http://www.greentechmedia.com/articles/read/Rest-in-Peace-The-List-of-Deceased-Solar-Companies

                                                                                                  et la liste est longue, longue....

                                                                                                  tiens, le gouvernement belge a reconduit la taxe sur le nucléaire(250 millions par an, les zinzins verts voulaient 500) taxe justifiée par les insolents profits de la filière.
                                                                                                  je ne sais pas ce qu’il en est en Allemagne, ni comment les actionnaires des centrales fermées prématurément vont être indemnisés, s’ils le sont un jour ?
                                                                                                  ce serait d’ailleurs une broutille, les allemands ayant déjà englouti entre 300 et 500 milliards dans les hachoirs à oiseaux et en panneaux bandits ?

                                                                                                  parfois, on rêve,
                                                                                                  imaginez combien de centrales nucs modernes, sures, on aurait pu construire avec une infime partie du gaspillage renouvelable, le tout avec un prix du kw au ras des paquerettes.

                                                                                                  la danseuse verte nous aura et va encore nous coûter un bras


                                                                                                • Ni naïf Ni Crédule dede 6 février 2016 15:27

                                                                                                  @olivier cabanel

                                                                                                  Energies renouvelables : des énergies largement subventionnées

                                                                                                  La France ayant fait le choix de ne négliger aucune catégorie d’énergie renouvelable (éoliensolaire, marin, etc.), de nombreux mécanismes de soutien à leur développement ont été mis en place. Sous l’impulsion du paquet Energie-Climat européen et dans le cadre des Grenelles de l’environnement, la France a mis en place depuis 2007 des mécanismes de soutien importants aux énergies renouvelables.

                                                                                                  Le mécanisme le plus connu, et l’un des plus coûteux pour les fournisseurs historiques d’énergie, est le système de l’obligation d’achat de l’électricité d’origine renouvelable, mis en place dans les années 2000. Ce mécanisme garantit aux producteurs de voir leur production achetée à un tarif déterminé par l’Etat et spécifique à chaque filière (éolien, photovoltaïque ou encore biogaz).

                                                                                                  De nombreux autres mécanismes de subventions ont été mis en place : crédit d’impôt, mise en place d’espaces consacrés au développement de l’éolien, création de certificats d’origine pour identifier et valoriser le caractère renouvelable de l’électricité produite, etc. Ainsi, l’ensemble de ces subventions permet aux énergies renouvelables de tirer leur épingle du jeu et de représenter un coût d’achat bien moindre que leur coût réel.

                                                                                                  -------------------------------

                                                                                                  Délibération de la Commission de régulation de l’énergie du 27 janvier 2016 portant avis sur le projet de décret relatif à la compensation des charges de service public de l’énergie

                                                                                                   smiley


                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 16:31

                                                                                                  @joletaxi
                                                                                                  je ne sais pas si la « danseuse verte » va nous couter un bras, mais je sais que la danseuse nucléaire nous a couté les deux.

                                                                                                  s’il faut en croire la cour des comptes, près de 200 milliards ont été dépensés jusqu’en 2010... et c’est pas fini, car entre les démantèlements en cours, et les errances de l’epr, il va falloir sortir votre portemonnaie...ici
                                                                                                  ce graphique met tout ça en évidence
                                                                                                  et c’est sans compter sans le coût pharaonique d’un accident majeur nucléaire façon fukushima..
                                                                                                  il est question de 1000 milliards...ça vous parle ?
                                                                                                  et c’est l’IRSN qui l’affirme.
                                                                                                   smiley

                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 16:33

                                                                                                  @dede

                                                                                                  je fais un copié collé de la réponse donnée au fabriquant de châteaux de sable...

                                                                                                  je ne sais pas si la « danseuse verte » va nous coûter un bras, mais je sais que la danseuse nucléaire nous a coûté les deux.

                                                                                                  s’il faut en croire la cour des comptes, près de 200 milliards ont été dépensés jusqu’en 2010... et c’est pas fini, car entre les démantèlements en cours, et les errances de l’epr, il va falloir sortir votre porte-monnaie...ici

                                                                                                  ce graphique met tout ça en évidence
                                                                                                  et c’est sans compter sans le coût pharaonique d’un accident majeur nucléaire façon fukushima..il est question de 1000 milliards...ça vous parle ?
                                                                                                  et c’est l’IRSN qui l’affirme.

                                                                                                • joletaxi 6 février 2016 18:10

                                                                                                  @olivier cabanel

                                                                                                  vous savez, moi j’entretiens juste la discussion, je n’imagine même pas un instant que vous ayez la moindre lucidité sur le sujet.

                                                                                                  tiens ,mille milliards, c’est ce que les teutons vont mettre sur la table pour leurs hachoirs à oiseaux, sans pour autant avoir un début de solution pour garder « les lumières on »
                                                                                                  les english eux sont réalistes ,ils subventionnent des groupes électrogènes diesel, des fois qu’il n’y aurait qu’un fin zéphir.
                                                                                                  Et devinez qui rafle toutes les « auctions » des firmes qui exploitent des fermes photovoltaiques, qui implantent les diesel et les citernes, en pleine nature, faisant fi de toutes les règles environnementales.

                                                                                                  tiens une étude montre que les propriétés à proximité de hachoirs à oiseaux perdent 15/20 % de valeur
                                                                                                  brrrr ça en fait des milliards partis en fumée


                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 18:27

                                                                                                  @joletaxi
                                                                                                  une fois de plus vous utilisez un qualificatif injustifié pour les éoliennes, en déclarant que ce sont des « hachoirs à oiseaux »....

                                                                                                  et une fois de plus je vous affirme que sur 10 000 oiseaux morts par accident, moins d’un est tué par une éolienne....alors que les lignes à haute tension tue aux USA jusqu’à 174 millions d’oiseau.
                                                                                                  mais on commence a avoir l’habitude de vos tentatives de désinformation.
                                                                                                   smiley

                                                                                                • Ni naïf Ni Crédule dede 6 février 2016 18:40

                                                                                                  @olivier cabanel
                                                                                                   smiley




                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 20:29

                                                                                                  @dede
                                                                                                  merci de ce lien qui démontre le retard effarant de notre pays en matière d’énergies propres.

                                                                                                  c’est ça qu’il faut retenir, 
                                                                                                   smiley

                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 6 février 2016 22:52

                                                                                                  @dede
                                                                                                  et vous êtes content de vous ?

                                                                                                  pauvre garçon.

                                                                                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 février 2016 21:36

                                                                                                  @olivier cabanel
                                                                                                  C’est pour favoriser le nucléaire (et se débarrasser du syndicat des mineurs) que Thatcher a financé lourdement le GIEC : « Démontrez-moi la nocivité du CO2 » ! Le GIEC a été soutenu par Reagan et par le G7

                                                                                                  Et les gentils z’écolos ne savent même pas que le but du GIEC est de favoriser le nucléaire ...


                                                                                                • elpepe elpepe 6 février 2016 12:59

                                                                                                  oui mais qd la retraite va s arreter de tomber sur le compte en banque ben alors la ca sera le bonheur assure de cultiver 2 patates et 3 navets sur son balcon, pour peu que vous soyez proprietaire, sinon vous pourrez ecrire avec des rondelles de carotte, ’les carottes sont crus’ sur le trottoir, une experience inoubliable ...


                                                                                                  • elpepe elpepe 6 février 2016 13:16

                                                                                                    internet internet
                                                                                                    bande de complotistes
                                                                                                    http://www.gouvernement.fr/on-te-manipule
                                                                                                    vote Hollande et paye tes impots mon gars


                                                                                                    • elpepe elpepe 6 février 2016 13:23

                                                                                                      https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/Accueil !input.action

                                                                                                      On y est la france sombre encore dans la collabo, on a meme plus besoin des nazis on y retourne de nous meme, c est genetique chez le francais, on a en effet pu isoler le gene de la collabo


                                                                                                      • tf1Groupie 6 février 2016 13:38

                                                                                                        @elpepe

                                                                                                        Les britanniques sont bien en avance sur nous dans ce domaine ; êtes-vous en train de prétendre que la grande-bretagne est le paradis des collabos ?


                                                                                                      • elpepe elpepe 6 février 2016 20:16


                                                                                                        En France Hollande et Valls n hesite pas a gazer les enfants
                                                                                                        http://www.dreuz.info/2013/03/27/en-france-le-regime-socialiste-gaze-les-enfants/


                                                                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 7 février 2016 12:53

                                                                                                          Bonjour olivier cabanel


                                                                                                          «  »Il a donc brisé « les chaînes de la peur », s’est libéré de la société standardisée, et nous propose sa vision de ce nouveau monde.«  »

                                                                                                          Heu, pensez par vous-mêmes... Il vous suffit d’aller vous allonger un moment sur une pelouse d’un quelconque jardin, par ce temps bizarrement printanier, pour que vous compreniez que le monde qui a muté, il y a déjà assez longtemps et il est aujourd’hui devenu adulte et traîne difficilement ces malformations... 

                                                                                                          La notion du « nouveau monde » est l’essence même du « rêve occidental » : C’est ce qui a foiré justement !!! Un nouveau monde qui peut engloutir et digérer l’ancien monde ne peut pas voir le jour sur terre... L’Europe, la Nouvelle Europe et toutes les étiquettes collées aux différentes utopies à la mode, ne peuvent pas concrétiser leurs objectifs qui vont à l’encontre des fondements et des fondations des principes de la vie sur humaine et animale sur cette Terre. 

                                                                                                          Quand vous aurez les idées un peu plus claires après cette relaxe sur le gazon, pensez à la situation générale des pays, comme la France, qui refusent d’admettre la Vérité et la Justice et qui continuent à nourrir l’espoir à cause du désespoir des autres conformément à la pensée nasillarde de Walter Benjamin : «  » C’est seulement à cause de ceux qui sans espoir que l’espoir nous est donné«  ». 

                                                                                                          Des Etats de siège qui se généralisent et qui vont se perpétuer parce que la déstabilisation des centaines de millions d’individus entraînera fatalement des situations imprévisibles et incontrôlables même si on inventait encore et encore d’autres Nouvelles technologies... 

                                                                                                          Je suis sûr quand à moi, qu’il y a de meilleures solutions en dehors des idéologies macabres occidentales. 

                                                                                                          Les « chaînes de la peur », celles déjà énumérées jadis par Reich dans son Grand livre qui accable le Petit homme qui a peur de se libérer, se sont malheureusement renforcées aujourd’hui... Ce n’est pas votre avis ?

                                                                                                          L’Africain que je suis n’a pas muté avec le monde... 

                                                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 7 février 2016 13:28

                                                                                                            @Mohammed MADJOUR
                                                                                                            l’histoire est toujours recommencée, 

                                                                                                            notre problème est que nous avons fais confiance à des énarques au lieu de faire confiance à des sages.
                                                                                                            ils nous ont mené dans le mur, et ça ne date pas d’hier.
                                                                                                            mais aujourd’hui, c’est le peuple qui est dans la sagesse, enfin, ne soyons pas trop optimistes, disons une partie du peuple.
                                                                                                            il suffisait d’écouter sur france inter tout à l’heure vincent larcher, le deuxième personnage de l’état qui n’a encore rien compris... affligeant !
                                                                                                            avant d’être sénateur, il était ministre de l’agriculture, et il continue aujourd’hui de défendre une agriculture industrielle.
                                                                                                             smiley

                                                                                                          • hervepasgrave ! hervepasgrave ! 7 février 2016 18:50

                                                                                                            @olivier cabanel
                                                                                                            Bonsoir,
                                                                                                            Je m’amuse,ou cela m’amuse ?
                                                                                                            L’erreur commune aujourd’hui et vous en êtes un spécialiste aussi c’est de vouloir faire de l’élitisme. avec cette phrase que vous balancez :
                                                                                                            « mais aujourd’hui, c’est le peuple qui est dans la sagesse, enfin, ne soyons pas trop optimistes, disons une partie du peuple. »
                                                                                                            Aie ! comme vous vous bourrer le chou. Non !le peuple n’as aucune sagesse (j’en fait parti !)Mais quitte a vouloir pousser vers le haut (pour rappel ,je reste sur le sujet principal de cet article,et ne fais que raccrocher tous les sujets rapportées ) Vouloir de belles choses, idylliques projets est une belle cause,mais l’erreur commune n’est que vouloir faire redescendre les choses. Et oui ! vous voulez avoir du public,qui vous enrichira, avoir des conférences .Alors la solution c’est de promouvoir le contraire.Cela serait nouveau,porteur,régénérerais les métiers de communications, de managements...
                                                                                                            Mais cela serait certainement plus efficace, que de vouloir inciter des choses que le plus grand nombre n’ont pas les moyens.Pour rappel toutes les choses utiles,les bonnes recettes de cuisines,les mets les plus recherchés ne viennent que du tas de fumier.Vous semblez ^comme beaucoup ici être a la croisée des chemins du savoir,de la raison,du devenir.
                                                                                                            Alors,au boulot. svp


                                                                                                          • joletaxi 7 février 2016 14:33

                                                                                                            ah, un petit kawa,(toujours d’un producteur de proximité hein, faut pas rigoler avec le durable, et chauffé avec ...oups de l’électricité nucléaire)

                                                                                                            tiens, un article intéressant

                                                                                                            http://wattsupwiththat.com/2016/02/06/competition-to-achieve-viable-nuclear-fusion-heating-up/

                                                                                                            on y lit

                                                                                                            If the ridiculous sums of money America spends on renewables, were diverted to fusion research, America would leap ahead of the competition. Current generation reactors are tantalisingly close to success.

                                                                                                            ouf, en France la folle du Poitou va cramer les emprunts à charge des générations futures en milliers de hachoirs à oiseaux, et dernière en date, en route photovoltaique

                                                                                                            Mais on sera en tête pour la culture de patates électriques, sur un tas de paille et sans eau

                                                                                                            c’est un choix


                                                                                                            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 7 février 2016 17:18

                                                                                                              Françaises, Français 


                                                                                                              Je ne sais pas comment vous le dire autrement que je ne l’ai fait des centaines de fois, je ne sais pas comment vous le faire admettre : Le régime de l’Elysée est exactement celui d’Alger depuis votre Di Goule à aujourd’hui, c’est un régime issu du coup d’Etat de 1958 et qui est le produit du terrorisme des années 1950 : 

                                                                                                              SI LA « Question algérienne » NE TROUVE PAS UNE SOLUTION JUSTE, VOUS FINIREZ DANS LA MÊME CONDITION ALGÉRIENNE QUI EST CELLE DU TERRITOIRE HORS LA LOI ALGÉRIEN !!! 

                                                                                                              Vous ne voyez pas que vous y êtes déjà avec un « Etat d’urgence » qui ne sera jamais levé ni sur le terrain ni dans vos esprits de toutes les appréhensions et de toutes les inquiétudes ? 

                                                                                                              ACTUALITÉ ABSURDE : 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès