• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Macron, un Monarc ?

Macron, un Monarc ?

Après un an d’exercice du pouvoir, le bilan de la présidence macron s’alourdit chaque jour un peu plus, mais le français à une mémoire parfois sélective, et il est bon de lui rappeler quelques réalités.

La liste des mauvaises nouvelles est longue, ce qui n’est pas une raison pour ne pas la faire.

En vrac...

Augmentation de la CSG pour les retraités : en effet, au 1er janvier 2018 le taux de la CSG a augmenté de 1,7% pour les retraites dépassant les 1200 € brut, sauf que de nombreux témoignages affirment que l’augmentation serait en réalité de 1,86%. lien

Suppression de l’ISF  : dès le mois de juin 2018, les contribuables ne seront plus tenus à payer d’impôts sur leurs fortunes, le seul impôt qu’ils auront à acquitter sera sur certains signes extérieurs de richesse, yacht, voitures de luxe etc...lien

Augmentation des taxes sur le diésel  : dès le début 2018 le prix du diésel a augmenté de 10% (lien) alors que dans les grands pays européens de l’Union Européenne, il est nettement moins cher qu’en France. lien

Mais cette volonté d’handicaper financièrement ceux qui continuent d’utiliser ce carburant n’est peut-être pas légitimé pour des raisons environnementales... en effet le prix bas du diésel provoque un manque à gagner pour l’état de 7 milliards par an. lien

Gel du SMIC : c’était une promesse du candidat, et désormais, les fonctionnaires sont les premiers touchés par cette mesure... mesure qui ne manquera pas de s’étendre au privé afin de ne pas faire de jaloux. lien

Quant aux chômeurs, ils ont du souci à se faire, le décret du 2 mai 2017 provoque une baisse drastique des droits chômage... (lien) mais pour autant le travailleur voit toujours son salaire amputé du même pourcentage pour le poste chômage. lien

Suppression progressive du CDI : le Medef était apparemment à la manœuvre, lui qui souhaitait depuis des lustres qu’on en finisse avec ces contrats à durée indéterminée, et on se souvient que Gattaz avait promis en échange au gouvernement précédent la création d’un million d’emplois... que l’on attend encore. lien

Diminution du nombre de fonctionnaires : 120 000 personnes vont bientôt perdre leur emploi, alors que les hôpitaux ne parviennent plus à s’occuper des patients... lien

Infirmiers, soignants dans les EHPAD, psychiatres, et quelques autres, ils sont tous au bord du burn-out. lien

Baisse des dépenses publiques et politique d’austérité pour les français : alors que les gouvernements précédents ont fait passer le nombre de chômeurs de 3,3 millions à 5,8 millions entre 2007 et 2016, suite en grande partie à la politique d’austérité qu’ils ont mené, Macron continue pourtant dans cette même direction. Lien

Il s’appuie pour cela sur les considérations de la Cour des Comptes qui demande « un effort d’économie sans précédent  ». lien

Par contre, pour les ministres et leurs collaborateurs les salaires augmentent.

D’ailleurs certains députés assurant qu’avec 5000 euros mensuels, ils n’y arrivent plus, et un député d’ « en marche » se plaint de manger « pas mal de pâtes ». lien

Soyons rassurés, tout devrait s’arranger bientôt d’autant que les ministres et leurs personnels ont déjà vu leurs salaires augmenter de 20%. lien

Privatisation progressive des services publics  : au-delà de l’action entreprise par ce gouvernement contre la SNCF, c’est, si l’on en croit Matthias Tavel, dans son blog chez Huffingtonpost, « c’est le service public que Macron veut dynamiter ». lien

Quant à la politique étrangère, elle est à l’évidence alignée sur celle des USA, et on se souvient encore de la séquence quasi amoureuse récente entre Trump et Macron, a preuve l’accord du CETA...avec le TAFTA en ligne de mire.

Ces accords posent un vrai problème tant sur la protection des droits sociaux, que sur l’environnement, l’agriculture, l’alimentation, notamment au sujet des importations de viande, des normes sur les pesticides, des OGM... lien

Ne parlons pas de l’abandon de l’interdiction du glyphosate dans la loi, (lien) avec l’argument douteux du ministre de l’agriculture, prétendant qu’il n’y a pas à ce jour d’alternatives... sachant pourtant qu’elles existent depuis longtemps.

C’est en tout cas ce qu’affirme l’INRA, et pas seulement, car elle a produit un rapport remis au gouvernement qui prouve l'existence de ces alternatives.  lien

Le ministre en tout cas assure ne pas subir la pression des lobbies, (lien) sans pour autant expliquer comment a pu se produire la fuite d’un amendement sur la question. lien

Quid de l’abandon de caméras dans les abattoirs ? ...seuls les abattoirs qui le souhaiteront pourront le faire... du coup seuls ceux qui ont déjà des règles éthiques accepteront d’être filmés.

Au-delà de ce bilan peu glorieux, d’autres mesures pourraient bien pointer le bout de leur nez sous peu : la privatisation de la SNCF, la baisse des droits chômage, le gel des retraites, la suppression progressive des 35 heures, la privatisation progressive de la sécurité sociale, la mise en concurrence des professions règlementées...

Ne parlons pas du mépris que le monarque présidentiel a affiché récemment pour dire ce qu’il pensait du plan banlieue de Borloo.

Prenant le contrepied des propositions de ce dernier destinées à sortir les banlieues de l’apartheid social dans lequel elles sont plongées, il devrait annoncer en juillet quelques mesurettes discutables, et il a en tout cas déçu quelques élus des quartiers ou villes dites « sensibles ».

Balayant d’un revers de manche les 48 milliards demandés pour tenter de sortir du marasme les quartiers défavorisés, il assure que 30 000 places de stages seront offertes aux collégiens de 3ème, qu’il va « interpeller les entreprises », créer des places en crèche, lancer un plan « anti-drogue »...

Jean Marc Coppola, un élu de Marseille s’inquiète : « Macron n’écoute rien, s’obstine dans sa politique ségrégative qui éloigne toujours plus de monde de la République. On est en train de préparer des bombes en puissance ».

Patricia Fernandez-Pédinielli, Maire de Port-de Bouc, n’en pense pas moins : « le président ne cherche même pas à faire un véritable bilan, dès lors comment proposer des solutions ? » questionne-t-elle, et elle se demande : « s’il ne veut pas, en fait, remplacer le droit commun par la politique de la ville dans les quartiers »...en tout cas nombreux sont les élus qui pensent désormais que l’abandon des quartiers par Macron est stratégique.

Et Coppola de conclure : « il cherche ainsi à discréditer la politique (....) pour nourrir sa conception autocratique  ». lien

Mais allons plus loin, où en sommes-nous avec les autres promesses macronniennes ?

La suppression future (d’ici la fin de son mandat...) de la taxe d’habitation semble bientôt liée à de nouveaux impôts... (lien) et quid du remboursement intégral des prothèses dentaires, auditives... ?

N’oublions pas cette autre promesses que d’ici la fin 2017, il n’y aurait plus le moindre sans abri dans la rue... lien

Ils sont au moins aujourd’hui 200 000 à attendre que quelque chose soit fait.

Quant à la promesse de ne pas avoir plus de 12 ministres... le compte n’est pas bon, puisqu’ils sont déjà 18... auxquels il faut ajouter 4 secrétaires d’état...lien

D’autres sont bien moins lotis, ainsi les plus pauvres des français pourraient bien demain constater une baisse des aides sociales.

Ce coup de rabot est en effet dans les futurs plans de l’équipe gouvernementale, et il serait justifié par la nécessité de « faire des économies »...mais sur le dos des plus pauvres, est-ce bien raisonnable ? lien

Pourtant dans ce lot de mauvaises nouvelles, on en trouve une bonne, mais hélas, elle ne concerne que les chasseurs, lesquels devraient profiter bientôt des largesses présidentielles, puisqu’il a l’intention de baisser le prix du permis de chasse.

Dans les projets gouvernementaux on trouve aussi l’idée de salarier le secteur public au mérite.

La performance des uns et des autres serait donc le critère...mais cette performance ne sera-t-elle pas aux dépens de la qualité ?

Si l’on prend le cas d’une aide-soignante, comment sera-t-elle notée ? au nombre de patients traités ?

Un instituteur serait-il donc mieux payé en fonction du nombre d’élèves réussissant leurs examens ? lien

Mais comme disait un politicien, « les promesses n’engagent que ceux qui ont la naïveté d’y croire », et comme dit mon vieil ami africain : « quand on vous crache dessus, ne dites pas qu’il pleut  ».

L’image illustrant l’article vient de lesinrocks.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Un ministre qui fait tout de « Travert »

Une république par défaut

Macron, un an déjà

Soldes, tout doit disparaitre

Du Macron au Micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

En marche arrière toute !

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Je suis le mal aimé

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

La manif des casseroles

Pénélope, du travail au blanc ?

Méritons-nous ces hommes politiques  ?

Quand Hamon avale Valls

Du smic au smax

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Une France mal à droite

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • dominique 30 mai 10:01

    Bonjouor Olivier

    Que fallait-il attendre d’un ancien de chez Rothschild ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 10:03

      @dominique
      en effet... perso je ne me faisais aucune illusion...c’est pour cette raison que j’avais voté blanc.


    • troletbuse troletbuse 30 mai 10:06

      @olivier cabanel
      Donc Macron  smiley


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 mai 12:59

      @olivier cabanel
      Est-ce vous qui avez demandé à la modération de supprimer les commentaires sur son inintelligence à comprendre l’anagramme de Macron = « Monarc » ? ? ?


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 mai 13:03

      @Jean-Pierre Llabrés
      Je retire ma question : la modération a rétabli votre titre initial.



    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 13:09

      @Jean-Pierre Llabrés
      j’en profite pour la remercier, je lui avais laissé un message...


    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 13:11

      @Jean-Pierre Llabrés
      oui !


    • ASTERIX 30 mai 18:29
      @Jean-Pierre Llabrés

      oui un monarque DONT 2 MINISTRES ONT PROUVE EN 1 AN qiu’ils etaient vendus a des lobbys 

      COMME :

       mme buzyn dont le mari buzyn-veil comme elle meme sont vendus au lobbystes medicaux du fabricant qui a le monopole du LEVOTHYROX DU LABORATOIRE MERCK 

      CE COUPLE A TOUJOURS ETE AUX ORDRES DES LABOS PHARMACEUTIQUES COMME MERCK ET AINSI EST DEVENU IMMENSEMENT RICHE ;; ;; ;; ;

      COMME :

      le ministre de l agriculture aidé par la FNSEA AUX ORDRES DE MONSANTO COMME LEUR PRESIDENT JUPITER !!!!

      sur demandes des députés MARCHE ARRIRE QUI ONT ONT RECU JUSQU A 50 MAILS PAR JOUR DES LOBBYSTES DE LA FNSEA ET DE MONSANTO résultat on garde LE GLYPHOSATE

      COMBIEN TOUCHENT NOS ZELUS PARISIENS  ????????????????????????


    • ASTERIX 30 mai 18:32
      @ASTERIX

      RAPPELONS QUE MR BUZYN-weil esr directeur de l INSERM avec lesquels il a tout le temps DES CONFLITS D INTERET

      EN MARCHE OUI mais en marche arriere  !!!!!!!!!!!!!!!

    • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 18:33

      @ASTERIX
      à voir ce qui s’est passé lors de cette loi sur l’alimentation, la souffrance animale, il est en effet probable que les lobbys sont derrière tout ça...ça serait bien de le prouver !

      pas évident.
      par contre, pour celle qui a imposé les vaccins, le doute n’est pas permis.

    • CRICRI59 CRICRI59 31 mai 18:05

      @olivier cabanel Sur le vote blanc

      Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


    • oncle archibald 30 mai 10:08

      Vous voudriez qu’en 1 an il ait corrigé trente ans de mauvaises gestions ? Ce sera plus long ! Les Français sont habitués à dépenser l’argent qu’il n’ont pas et à gueuler parce qu’on ne dépense pas assez ! Lui il pense que quand il y aura à nouveau du pognon dans les caisses on pourra envisager de le distribuer. Dans quatre ans il se représentera et vous pourrez alors apprécier ce qu’il aura fait.

      D’ici là moi regardons le travailler et attendons de voir s’il va réussir ! Au fait, en parlant de travail .... Si chaque Français avait sa puissance de travail, la France serait en tête du hit parade mondial du revenu par habitant ! Ça me fait penser à Raymond Barre qui aimait les bons mots et avait un jour dit qu’il connaissait le secret du « miracle japonais » : YAKABOSSER !


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 mai 10:25

        @oncle archibald
        « Si chaque Français avait sa puissance de travail [à Macron], la France serait en tête du hit parade mondial du revenu par habitant ! »Sous réserve que le PIB ait cru d’autant ! ! !Ceci dit, Macron croit être sur la bonne voie libérale alors qu’il ne s’attaque pas au problème essentiel de la société française (et d’autres sociétés) :
        1)
        Constater l’inégalable capacité du capitalisme à créer des richesses,
        2)
        Constater également l’inégalable capacité du capitalisme à générer des inégalités.
        Macron n’est pas en chemin pour résoudre cette contradiction ! ! !
        DE L’HUMANISME ABSOLU ET ULTRA CAPITALISTE.

        Au
        Revenu de Base (ou Revenu Universel) financé par la Fiscalitésans Refondation du Capitalisme
        on peut préférer le
        Dividende Universel financé par l’Épargneavec Refondation du Capitalisme

        1)

        Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel par l’Épargne.http://www.sincerites.org/article-le-dividende-universel-83909790.html
        2)



      • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 11:09

        @oncle archibald
        la question n’est pas là !

        il fait ce qu’ont fait ses prédécesseur, mais en pire...comment ça pourrait marcher ?
        il suffit d’examiner les conséquences de cette politique durant ces dernières années...
        faut croire qu’un énarque perd lors de ses études la faculté de réfléchir...
         smiley

      • oncle archibald 30 mai 15:02

        @olivier cabanel : mais bien sur que si la question est là !

        Depuis 1981 et même avant (Giscard avait commencé), sans discontinuer les dirigeants de la France ont tous été « négligé » les cumuls d’endettement qui font qu’à ce jour le « service de la dette » c’est à dire le paiement des intérêts de la dette, coute 41 milliards d’euros par an, mais aussi et surtout, comme pour n’importe quel emprunt, le remboursement du capital emprunté, soit, en prenant en compte une durée  moyenne de 7 ans pour les emprunts représente près de 265 milliards d’euros ! Et on a continué sans fin à contracter de nouveaux emprunts pour rembourser les premiers !

        Il est donc absolument impératif de renverser cette tendance, et c’est ce que cherche à faire Emmanuel Macron qui non seulement a la capacité de réfléchir mais en bon énarque et financier qu’il est est aussi capable de voir les moyens à mettre en œuvre pour arriver au résultat. Déception immense pour ceux qui s’accommodaient très bien de la politique précédente consistant pour l’essentiel à se faire élire ou réélire en distribuant de l’argent emprunté ! Ce qu’il souhaite est très différent et consiste à augmenter les recettes de l’état et des services sociaux en relançant l’économie.

        Je vous fais respectueusement observer, cher Barde, que si Macron poursuivait en pire la politique de ses prédécesseurs vous auriez toutes raisons de vous en réjouir vous qui avez tellement aimé ce temps béni de la pluie d’argent public sur les assos de toutes sortes pourvu qu’elles militent dans le bon sens. La bonne manne socialiste distribuée à foison au niveau local ; régions, départements, cantons, communautés de communes, communes, toutes les collectivités locales sont encore très largement dirigées par des socialistes et « achètent » des électeurs à coups de subventions tout en hurlant de douleur par ce que « Paris » leur coupe les crédits !


      • Hecetuye howahkan Hecetuye howahkan 30 mai 10:16
        Salut Olivier

        finalement plus rien n’est lisible , où le pouvoir réel amène t’il la planète ?

        quand je pense que l’argent est une simple illusion que nous ne voyons pas aveuglés que nous sommes par la peur qui signifie fuite...que fuyons nous ?? ....dommage car le maître du papier est justement un tigre de papier pour reprendre une vielle expression à la mode

        Le tigre de papier est la traduction littérale de l’expression chinoise « zhǐ lǎohǔ » (紙老虎), désignant une chose apparemment menaçante, mais en réalité inoffensive.

        En créant une hiérarchie financière et sociale , nous avons tout créé ce tigre....

        Tout problème ne peut se résoudre que à sa racine ...

        le chemin est évident, il est à portée de neurones ..

        je te salue

        • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 11:13

          @Hecetuye howahkan
          eh oui...nous sommes des millions... ils ne sont qu’une poignée, et se transmettent le pouvoir de génération en génération, quelles que soient leurs étiquettes.

          mais je ne crois pas que cette histoire finira bien.
          merci de ton commentaire.

        • Spartacus Spartacus 30 mai 10:43

          Augmentation de la CSG pour les retraités. Les retraités dépensent plus en soins que les jeunes, et la CSG est une dette sociale destiné a compenser les trop fortes dépenses des générations actuelles à la retraite.


          Suppression de l’ISF .Un impôt catégoriel qui comptablement ne rapporte rien et fait fuir nos concitoyens les plus riches qui investissent. Qui défavorise plus le propriétaire d’une usine qui emploie qu’un possesseur de tableau dans son salon.

          Augmentation des taxes sur le diésel. Remerciez le lobby des verts de gris qui fournissent chaque jour les causes.

          Gel du SMIC : C’est pas un gel du SMIC mais du point d’indice des fonctionnaires. Les fonctionnaires sont des privilégiés. C’est un détail puisqu’ils ont bien d’autres moyens de voir leur rémunération augmenter : avancement à l’ancienneté, primes diverses, garantie de compensation de l’inflation, promotions. 

          « Diminution du nombre de fonctionnaires : 120 000 personnes vont bientôt perdre leur emploi ». Ils vont en trouver un autre. Ces gens sont a charge de la société. Pour un fonctionnaire embauché c’est 3 personnes du secteur privé qui ne le seront pas.

          Et tout le reste est démagogie de la tyrannie des verts de gris...
          Le glyphosate, le lobbys des verts de gris a réussit a faire croire que c’était cancérigène alors que c’est du n’importe quoi.
          Les OGM sont un bienfait pour l’humanité, permettent l’alimentation des millions de personnes, permettent de faire des semences plus vitaminées dans les pays à carence, des plantes qui ne subiront pas les parasites et donc des meilleurs revenus pour les agriculteurs. *

          Quelle triste gauche. Dépendants de la gamelle de l’état, ils veulent confondre l’état et la société et que des idées de coercition des autres...
          Mais par contre les privilèges statutaires et identitaires corporatistes à gerber à la charge de la société marchande ; Pas touche ! La caste des hypocrites qui ne créee rien, n’investi dans rien, ne risque rien et pratique le misérabilisme pour tirer plus collectivement pour eux...
          Parce que dans le collectivisme, ils se savent les mieux placés pour tirer profit...Comme leurs régimes spéciaux par exemple.


          • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 mai 10:57

            @Spartacus

            L’augmentation de la CSG n’a-t-elle pas servi à baisser les charges sur les salaires, soit à augmenter les salaires ?
            Curieuse conception de la gestion des entreprises par l’augmentation des salaires par prélèvement sur les retraités et non par redistribution des entrepreneurs...
            Me goure-je ? ? ?...

          • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 11:11

            @Spartacus
            trop fort !

            vous devriez mettre un nez rouge, parce qu’on pourrait prendre votre commentaire au premier degré.
            tenez, cadeau : smiley

          • Spartacus Spartacus 30 mai 11:38

            @Jean-Pierre Llabrés


            La baisse de la CSG a augmenté le salaire net, mais jamais « baissé » la charge ultra-brute du salaire pour l’employeur.
            Par contre, que les retraités qui laissent des dettes sociales et payent plus qu’un jeune leur assurance santé n’est pas choquant. 

            La sécu, la CSG c’est de l’assuranciel et donc de l’assurance qui se rapporte au risque.
            Un jeune permis paye plus qu’un conducteur chevronné.
            Un possesseur de château paye plus que celui qui possède un studio.
            Il est normal qu’un vieux paye plus qu’un jeune.

            Prenons l’exemple de l’auteur pour comprendre.
            Vous trouvez normal que l’intello-gauchiste vert de gris, privilégié statutaire qui méprise tous les gens qui ne pensent pas comme lui et les qualifie de clown, bénéficie d’une assurance retraite spéciale alors que sa caste a moins cotisé et récupère plus, et impose au secteur marchand une assurance obligatoire de qualité inférieure ?

            Il ne reste qu’au gens ce cette caste identitaire corporatiste qu’a qualifier les contradicteurs de clowns, pour masquer leur hypocrisie face a la vérité...





          • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 mai 11:43

            @Spartacus

            « La baisse [ou la HAUSSE ?] de la CSG a augmenté le salaire net, ... »



          • Titarmo 31 mai 10:27

            @Spartacus
            Quel ramassis de conneries !
            Voilà que le glyphosate est bon pour la santé et que les OGM vont sauver la planète, avec des crétins comme toi c’est même pas la peine d’argumenter, de toute façon c’est peine perdue !
            Va donc prendre ton bol de glyphosate et manger tes OGM au lieu de débiter tes âneries ultra libérales à longueur de posts.


          • bob14 bob14 30 mai 12:31

            demain on refait l’élection entre lui et MLP..ben les Gaulois remettrons le « bouffon » au pouvoir !


            • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 13:10

              @bob14
              probablement...

              ce qui prouve que notre système électoral ne représente pas la volonté du peuple.

            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 mai 13:17

              @olivier cabanel & @ Bob 14

              Le problème essentiel demeure la médiocrité intrinsèque des candidats à la présidentielle depuis des décennies ce qui interdit au peuple d’élire un président compétent ! ! !


            • joletaxi 30 mai 15:07
              @olivier cabanel

              ah la volonté du peuple...
              c’est qu’il vote mal le peuple,surtout quand il vote contre mes convictions.

              je suggère de créer une instance composée des adeptes du Rabby joyeux et autres rigolos pour accorder les permis de voter
              Poutine lui, il sait comment faire

            • oncle archibald 30 mai 15:51

              @olivier cabanel et @bob 14 :

              Bob 14 dit : « demain on refait l’élection entre lui et MLP.. ben les Gaulois remettrons le « bouffon » au pouvoir ! »

              Olivier Cabanel répond : « probablement ... ce qui prouve que notre système électoral ne représente pas la volonté du peuple. »

              Il est très clair que tous les deux vous confondez la « volonté du peuple » et la votre. Si vous préférerez Marine le Pen vous votez pour Marine le Pen, si vous ne voulez ni de l’un ni de l’autre vous allez à la pêche et vous laissez aux autres le soin de choisir à votre place.

              Le lendemain si MLP est battue et que vous soyez réellement démocrate vous fermez votre gueule.


            • Ar zen Ar zen 30 mai 15:53

              @oncle archibald

              Et les journaux appartenant aux puissances de l’argent ont très bien fait leur boulot de manipulation de l’opinion. Encore une vraie réussite, le système est bien rodé !

            • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 17:06

              @oncle archibald
              vous savez très bien que vous avez tort...mais je vous laisse à vos certitudes.

               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 30 mai 17:09

              @Jean-Pierre Llabrés
              peut-être... ou pas.

              ne croyez vous pas qu’il devrait être possible d’invalider un candidat quand il prend des décisions qui n’étaient pas à son programme, et quand il diffère à la fin de son mandat quelques autres décisions qui étaient positives pour le plus grand nombre ?

            • oncle archibald 30 mai 21:09

              @Ar zen :


              Vous considérez les Français comme une bande de cons manipulables à merci. Pas moi. Au contraire, j’ai toujours considéré le « corps électoral » dans son ensemble comme sachant choisir à l’instant T la meilleure ou, au choix, la moins mauvaise des solutions. Maintenant si vous considérez la « marée humaine » de la manif Melenchonienne s’il y a quelques jours comme la manifestation de l’opinion de la majorité des Français et une adhésion sans faille à son programme ... pardon, à sa personne en l’absence de programme bien défini, je vous laisse à vos illusions.

            • oncle archibald 30 mai 21:10

              @olivier cabanel


              Je sais parfaitement que j’ai raison, je crois que vous savez aussi que j’ai raison, et je vous laisse à vos illusions ou plutôt à vos mensonges assumés.

            • bob14 bob14 31 mai 07:17

              @oncle archibald...Fo pas être aussi con mon bon..moi je vote trump. !


            • CRICRI59 CRICRI59 31 mai 18:14

              @olivier cabanel
              Sur le système électoral

              Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


            • olivier cabanel olivier cabanel 31 mai 18:28

              @CRICRI59
              c’est en effet la meilleure des solutions...

              dans ce cas, si il y avait une majorité de blancs, ou nuls, les candidats seraient délégitimés, et ne pourraient plus se représenter...ce qui changerait tout !

            • Blé 30 mai 13:42

              Est-ce qu’une seule fois le système électorale a représenté le peuple depuis la 1ère République ?

              Depuis 1789, une fois que la bourgeoisie a enfin obtenu le pourvoir (ou un petit peu plus tard), la bourgeoisie a renvoyé le peuple à sa misère et au travaux et depuis, le peuple a juste eu la liberté de changer de Maître mais pas de joug.

              Notre avenir est déjà écrit aux U S A et en Angleterre, les pauvres sont tenus d’entretenir les riches et en plus de se débrouiller entre eux sans aide de l’état. Cerise sur le gâteau, pas un jour ne passe sans que l’on nous parle de pollution, de réchauffement, climatique, etc... pendant que les riches font construire des palaces, des bateaux de luxe, voyagent, consomment des tonnes de matière premières pour maintenir leur mode vie.

               En bref, il y a bien deux mondes qui se forment sous nos yeux, les laisser pour compte de la finance, de l’économie, de l’écologie, et la minorité pour qui tout va très bien. Ils ne risquent pas de se retrouver les pieds dans l’eau par une inondation rapide, d’avoir un toit arraché par une tempête ou un mini cyclone, voir le fruit de leur travail disparaitre en quelques minutes sous les giboulées, etc... les gens de cette minorité ignorent le réchauffement climatique.


              • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 30 mai 13:55

                @Blé
                «  les pauvres sont tenus d’entretenir les riches »


                1)
                Faux !
                2)
                Les pauvres doivent prendre leur destin en main.Ils sont la majorité : ils doivent voter pour celle/celui qui transformera la socio-économie en leur faveur.
                Cf. Commentaires ci-dessus : DE L’HUMANISME ABSOLU ET ULTRA CAPITALISTE.


              • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 31 mai 00:51
                @Jean-Pierre Llabrés

                ils doivent voter pour celle/celui qui transformera la socio-économie en leur faveur.

                Qu’il s’en présente un, je vote pour lui !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès