• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Au bouleau !

Au bouleau !

Il ne s’agit plus de traverser la rue pour en trouver, du boulot, mais seulement de rentrer dans le bois, afin de récolter la sève de cet arbre si bénéfique pour notre corps...

JPEG

La récolte de la sève des arbres est connue depuis très longtemps, et nos amis québécois en savent quelque chose, eux qui récoltent traditionnellement depuis des lustres la sève des érables, afin d’en fabriquer un sirop.

La récolte se passe surtout dès la fin de l’hiver, jusqu’au début du printemps, car ensuite, l’arbre garde toute sa sève pour lui...lien

Mais il y a une autre sève récoltable et bien moins connue, celle du bouleau.

Tout comme pour l’érable, la période de récolte est limitée, généralement de la fin du mois de février à la troisième semaine de mars... car ensuite, l’arbre a besoin de toute sa sève, et la garde pour lui.

Autre différence, cette sève se consomme tout de suite, et ne se garde pas très longtemps, à moins de la « thermiser », ce qui diminue ses propriétés, ou de mettre un clou de girofle dans chaque bouteille d’un litre, afin de freiner sa fermentation.

La récolte est d’une facilité extrême : il suffit d’avoir un bidon d’au moins 5 litres, en plastique, juste pour la récolte, car ensuite, il faut mettre en bouteille de verre, et tenir au frais dans une cave...

Il faut aussi 30 cm de durite transparente, et avec une chignole percer un trou dans le bouchon du bidon, puis percer doucement le tronc jusqu’à ce que les copeaux sortent humides.

Inutile de percer plus profondément.

Puis on entre la durite dans le trou fait dans l’arbre, et on raccorde la durite au bidon.

L’opération ne prend que quelques minutes, et garantit la production d’au moins 5 litres par jour et par arbre.

La sève de bouleau se boit fraîche, quasi aussi transparente que l’eau, et apporte des bienfaits pour tout le corps.

On peut en boire tant qu’on veut, et une cure d’un mois permet d’en boire 5 litres, à raison de quelques verres par jour.

Les bienfaits de cette sève sont nombreux.

D’abord elle détoxifie les organes, car elle contient 2 hétérosides, la bétuloside et le monotropitoside, devenant idéale en cure de printemps pour éliminer les toxines accumulées par notre corps.

Elle peut aussi s’utiliser pour soigner les cheveux : une bonne friction de ceux-ci, sans rinçage, règle beaucoup de problèmes qu’ils pourraient connaitre... pellicules etc.

On peut aussi l’utiliser pour soigner sa peau, favorisant ainsi son éclat.

Dernier atout de la sève de bouleau, la quinzaine d’acides aminés qu’elle contient, ainsi que sa cinquantaine de protéines, en font un très bon reminéralisant. lien

Mais il y a mieux.

En effet, cette sève a tendance à fermenter, et peut être stabilisée, devenant ainsi disponible tout au long d’une année.

Au-delà du clou de girofle mentionné plus haut, un verre à liqueur d’alcool, alcool de fruit, pastis, etc... permet aussi sa stabilisation.

La sève devient alors « probio-gemmo détox » dépuratif, et se trouve dans les commerces à raison de  15 € le litre...encore une raison pour la prélever soi-même. lien

Certaines officines en proposent et y ajoutent des extraits de bourgeon de cassis, de genévrier... permettant la production du Kombucha de bouleau. lien

La recette de la fabrication du Kombucha de Bouleau est sur ce lien.

Dans mon village, ils sont nombreux à s’y mettre, et ceux que j’approvisionnais (200 litres la première année), font maintenant leur propre récolte.

L’un de ceux-ci, qui sujet à de graves problèmes de santé, consultait mensuellement son docteur, à fin d’analyses.

Or quelle n’a pas été la surprise du docteur, constatant qu’après sa cure de sève de bouleau, beaucoup de problèmes qu’il avait avaient été réglés.

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui a planté un arbre avant de mourir n’a pas vécu inutilement  ».

L’image illustrant l’article vient de http://jardinsdesortilege.fr

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Un bon docteur n’a pas de clients

Ce Gui qui met l’amour en cage

Ce merveilleux 6ème sens

Atchoum

L’huile de l’arbre

Un article à la noix

A table avec les sauvages

A table avec les insectes

Des racines et des arbres

Finissez vos assiettes

Main verte pour tomate rouge

La drogue ce tabou

Ces plantes qui font trembler Big-Pharma

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Les dessous du chou

Le jardin extraordinaire

Des piquants qui protègent

Ces plantes qui tuent les virus

L’amarante, plante espiègle

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Les avancées de l’immobile

A l’aide d’iode

N’écrasez pas le champignon

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 19 mars 11:57

    j’en avais entendu parler, je serais curieux d’y goûter ... et si en plus c’est bon pour la santé ...


    • Julien S 19 mars 12:06

      Le bouleau est un arbre admirable dont les contre-plaqués fabriqués en Finlande entrent dans les meilleures constructions aéronautiques. Mon aéronette construite à la maison emploie du 0,8 mm, du 1, du 1,5 et du 2. Les modélistes emploient du 0,4 mm... en trois plis... Je voudrais bien voir dérouler l’arbre ! 

      .

      Comme dit mon vieil ami texan : grouille-toi de voler avant que les idiots de Greta la future prixe Nobelle de la paix t’en empêchent ; ce jour-là viens voler ici ! 


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 mars 13:12

        @Julien S
        tu devrais nous en dire plus sur ton aéronette ?


      • Julien S 19 mars 13:43

        @olivier cabanel
        .
        Structure en orégon et contre-plaqué de bouleau, collé à la polyuréthane monocomposante, et entoilé au dacron. Moteur de Coccinelle VW 1600. Aile basse et train classique, conduite torpédo. Consomme comme une Coccinelle ! mais à un seul dedans. 190 kg à vide. 155 km/h à pleins gaz. Vitesse ascensionnelle 3,5 m/s. 


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 mars 21:15

        @Julien S
        merci de ces précisions... et bon vol.


      • lee oswald lee oswald 19 mars 23:20

        Bonjour Julien , c’est considéré comme avion ou ULM ?


      • Julien S 19 mars 23:43

        @lee oswald
        .
        ULM.


      • JL JL 19 mars 12:08

        Respectons la langue :

         

         « ... beaucoup de problèmes qu’il avait avait étaient réglés. »


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 mars 13:10

          @JL
          oups ! merci


        • Bonjour Olivier, ces précisions sont bien utiles ayant connu la démarche. Excellent comme rinçage des cheveux. Un article qui s’éloigne un peu du climat ambiant est utile. Quand tout est moche, il reste l’essentiel : la nature qui reprend ses droit. L’humain, je suis plus sceptique.


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 mars 13:13

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.
            l’humain est une expérience.
            elle a manifestement mal tourné.


          • Jean De Songy 19 mars 13:08

            Bouleau d’avenir diront les demeurés régressifs écolos...

            Encore 100 000 emplois industriels perdus en 5 ans, vive la reconversion moyenâgeuse ! Ça amusera les touristes chinois.

            Même les services sont en stagnation.

            Toute la croissance se fait à coups de taxes et impôts pour financer le bâtiment, seul secteur du PIB en croissance au dernier trimestre, c’est à dire loger les immigrants dans un Dijon construit chaque année. Alors attention, bientôt plus de bouleau, que des banlieues islamiques.


            • olivier cabanel olivier cabanel 19 mars 13:14

              @Jean De Songy
              une petite dépression peut-être ?
               smiley


            • Jean De Songy 19 mars 14:15

              @olivier cabanel
              Un bidon plastique ? Berk !
              Une durite en caoutchouc de synthèse ? Berk !
               
              Le vrai écolo, pas le « parfait », car le « parfait » est mort pour ne plus polluer, mais le grade en dessous, à regarder sur wikipedia pour les grades cathares, ronge directement l’écorce du bouleau comme un castor.
               
              Les pellicules nourrissent beaucoup d’insectes (en voie de disparition) sur la tête de l’écolo. Pour une fois qu’il peut être utile...
               
              Le français de « souche » de bouleau, qui réalise qu’on l’a suicidé (les écolos apôtres de l’immigration en tête), déprime comme toute l’Europe de l’Ouest d’ailleurs, plus qu’un bengali, qui lui n’avait rien au départ de toute façon.
               
              Votre ami africain, vu la natalité de ce continent, n’aura bientôt plus d’arbre.


            • Le421 Le421 19 mars 21:08

              @Jean De Songy
              C’est sûr que de monter une start-up collectant les données pour pourrir les boites mail avec des pubs, c’est plus valorisant.


            • olivier cabanel olivier cabanel 19 mars 21:13

              @Jean De Songy
              comme je l’ai écris, le bidon plastique n’est utilisé que pour la récolte...
              puis, il faut mettre en bouteille.
              vous voyez, c’est ce genre « d’écologistes d’opérette » que je déteste...
              prêts à donner des leçons, habités par un intégrisme imaginaire.
              vous évoquez le « vrai écolo »... mais manifestement, vous êtes loin d’être habilité pour vous en revendiquer.
              désolé.
               smiley


            • Jean De Songy 20 mars 14:43

              @olivier cabanel
              C’est étrange, vous ne semblez pas saisir le 2nd degré ??? Le français n’est peut être pas votre langue natale ? Le « globish » plutôt ? Je ne suis pas écolo, où alors un méchant malthusien qui n’aime pas voir un département urbanisé tous les 10 ans car votre ami africain ne peut pas s’empêcher de sortir sa queue.
               
              L’écologie c’est non pas de l’opérette, mais plutôt du guignol. Les marionnettes écolo du capitalisme mondial roulent pour lui, en Tesla où Jaguar électrique voiture de l’année 2019, quel foutage de gueule, où fond leurs courses à New York le week-end en kérosène comme toutes les vedettes du show biz très écolo.
              Ça rappelle le hippie éleveur de chèvres financé par papa le patron de raffinerie. Mais cette écologie « planétaire » arrive étrangement quand le capitalisme mondial a nécessité d’instaurer une gouvernance globale, à-propos trop opportun pour être pur hasard. Sans compter que cette focalisation sur l’écologie cache les problèmes d’inégalités sociales, toujours très opportunément. De là à dire que le guignol est aussi un idiot utile...
              En plus de l’incohérence immigratoire des « écolos », de la voiture électrique pseudo solution, des éoliennes non recyclables etc. ajoutons celle du nucléaire qui permet à la France d’être le meilleur élève « CO2 ».
              Bref je crois que l’écolo ne pense pas mais est plutôt dans la pure émotion où réflexe conditionné, très animal donc... ce qui doit le réconforter.


            • Le421 Le421 19 mars 21:06

              J’ai eu la chance de faire la fête dans une « cabane à sucre » en Avril, et de visiter une érablière. Cela s’est un peu industrialisé. Les chaudières ont laissé place aux tuyauterie à dépression... Par contre, les « tires à la neige », un régal !!

              Et franchement, le sirop est extraordinaire dans le yaourt nature. Ou dans le thé.


              • olivier cabanel olivier cabanel 19 mars 21:14

                @Le421
                je partage.
                merci.


              • lee oswald lee oswald 19 mars 23:15

                Bonjour , est-ce que le bouleau est un bois qui travaille ?



                  • Beretman 21 mars 10:18

                    Merci pour ce délicieux article

                    Me voilà impatient d’arriver à février ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès