• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fanny

Ingénieur retraité

Tableau de bord

  • Premier article le 14/04/2015
  • Modérateur depuis le 28/04/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 1153 524
1 mois 0 51 0
5 jours 0 3 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 210 193 17
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Fanny 17 octobre 19:47

    @yakafokon

    Le 17 Octobre 1961, 160 algériens qui soutenaient le F.L.N. à Paris, tombaient sous les balles des gardes mobiles, ou étaient jetés dans la Seine, apparemment suite aux consignes données au service d’ordre par le préfet Maurice Papon, de sinistre mémoire.

    Cela ne peut être nié


    Jospin et sa commission Mandelkern le nient, concluant sur un maximum de 50 victimes entre le 17 octobre et les jours suivants.




  • Fanny 17 octobre 14:36

    @reptile
    mmbbb avait donc raison, la ZIL étant la copie d’une américaine. Au temps pour moi.



  • Fanny 17 octobre 09:59

    17 octobre 1961 : un épisode de la guerre d’Algérie en métropole.

    Le Figaro écrit : selon l’historien Brunet, agrégé d’histoire, normalien qui a travaillé particulièrement cette période, quelques morts le 17 octobre lors de la manifestation interdite (4 à 5 ), de 26 à 32 morts le 18 octobre, en comptant les décès des blessés après le 18. Une commission qui a étudié les faits parle d’un maximum de 50 victimes.

    Mais peu importe, la propagande d’Etat-(France Inter, France Info) et l’auteur de l’article parlent de centaines de morts.

    Conclusion : on ne saura jamais la vérité des faits sur le 17 octobre et la suite.

    Cette guerre d’Algérie, j’ai failli la faire, à quelques années près. C’était en classe de seconde. Le prof. d’Anglais, un certain Boucrault, déclare soudainement : « la guerre est finie », et il se met à pleurer. Il avait un fils engagé là-bas.

    Dans la rue, à Paris, sur le chemin pour se rendre au Lycée, on parle des attentats de l’OAS, des parachutistes qui doivent sauter sur Paris. Mais on n’a pas peur, car rien n’a vraiment changé autour de nous.

    Avec les Allemands, on a réussi à mettre fin à un siècle de guerres, grâce à de Gaulle et Adenauer, et plus tard Mitterrand-Kohl. On ne s’aime pas particulièrement, on s’ignore gentiment, mais on ne se tape plus sur la gueule.

    Avec les Algériens, c’est autre chose. La guerre n’est pas terminée, elle ne le sera peut-être jamais.

    La repentance ne sert à rien, il n’y en aura jamais assez.

    Il n’y a rien à faire.



  • Fanny 16 octobre 22:41

    @mmbbb
    D ailleurs Staline roulait dans une voiture amércicaine , il n etait pas sectaire .

    Vous avez des preuves ?

    Les Soviétiques avaient des trucs qui ressemblaient à des bateaux, mais à 4 roues, des Zyl ou Zys.

    Pour le reste, ils étaient fascinés par la quincaillerie allemande, plutôt qu’américaine.



  • Fanny 16 octobre 22:32

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
     26 enfants

    20, c’est déjà pas mal, 7 de se première femme, 13 de sa seconde. 10 survivront, dont 4 compositeurs.

    A moins que vous ne lui connaissiez 6 enfants issus d’adultères.  

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité