• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nicolas Kirkitadze

Nicolas Kirkitadze

Etudiant en Histoire, Journaliste indépendant.

Tableau de bord

  • Premier article le 03/08/2015
  • Modérateur depuis le 11/08/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 25 28 1083
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 6 août 01:11

    @Yvance77
    Bonsoir
    Je comprends parfaitement qu’un article sur un personnage représentant une idéologie aussi polémique puisse être source de sidération. Cependant, mon article ne s’inscrit nullement dans une approche apologétique de l’oeuvre de Rudolf Hess, pas plus qu’il ne s’inscrit dans une dénonciation diabolisante. Il s’agit surtout d’adopter une approche dépassionnée et de répondre à la question des causes de sa mort, sans juger positivement ou négativement l’œuvre de la personne.
    Cordialement
    Nicolas K.



  • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 6 août 01:08

    @sylvie
    Merci pour ce commentaire, Sylvie. Ravi que mon article vous ait plu.
    Cordialement
    Nicolas K.



  • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 15 avril 00:55

    @Hector

    Je ne les « dédouane » pas de mon propre chef. Je n’en ai ni le pouvoir judiciaire ni le pouvoir moral. Je dis seulement qu’en tant que citoyen et observateur je me méfie des accusations dantesques dont ils font l’objet dans les médias occidentaux. Idem pour d’autres pays (vous vous souvenez peut-être de l’affaire des bébés koweitiens tués par l’armée irakienne, qui s’est avéré être un gigantesque mensonge de la CIA) ou encore l’affaire de l’oncle de Kim-Jong-Un qu’il aurait fait tuer en le faisant dévorer par 120 chiens affamés, ce qui s’est également avéré faux. En fait, l’Occident aime diaboliser ses ennemis pour en faire le mal incarné. C’est tout ce que mon commentaire tendait à démontrer.

    Quant à l’adjectif « xénophobe » que j’ai employé, il m’apparaît justifié. Vous m’avez en effet appelé « Kirkimachinchose » à deux reprises... Je veux bien admettre que mon nom soit difficile à épeler pour un fransay 2 soosh, mais vous pouviez alors utiliser juste l’initiale « K » de mon nom ou m’appeler tout simplement par mon prénom... Non, il vous fallait (par volonté de rabaissement ou par provocation) mettre l’accent sur la consonance exotique de mon nom en le déformant et en montrant une détestation manifeste... Peut-être que Schicklgrüber, Kalterbrüner et d’autres noms vous sont plus sympathiques et plus faciles à épeler que le nom géorgien de Kirkitadze qui ne comporte que 10 lettres et 3 syllabes (le « e » final n’étant pas muet). Ceci dit, je ne vous en tiendrai pas grief : je suis partisan d’une liberté d’expression totale (à l’américaine) et vous avez tout à fait le droit de m’appeler « Kirkimachinchose » ou même « Schweinehund » si le coeur vous en dit. Je n’ai pas de problème avec cela, tant que vous ne vous en cachez pas et que vous assumez.

    Bien cordialement

    Nicolas Kirkitadze alias « Kirkimachinchose » et « Voleur de poules venu des pays de l’Est ».



  • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 13 avril 15:46

    @jacques

    Bonjour

    Cela fait belle lurette que je ne suis plus au FN. Si vous voulez tout savoir, j’ai découppé ma carte en confettis et l’ai envoyé à Nanterre en octobre 2015. Je ne suis absolument pas sur leur ligne politique qui est inspirée du zemmourisme (judéo-christianisme VS islam) je suis plutôt sur une ligne défendue par Blanrue et Marc George mais créée par AdB et Thiriart (islam et christianisme VS monde moderne) ligne qui a été pervertie par Soral et ses délires complotistes. Je ne me reconnais donc absolument pas dans le féminisme, le LGBTisme et le libéral-libertarianisme défendu par le FN. J’y reprendrai ma carte quand le FN aura compris que l’ennemi n’est pas l’islam mais le mondialisme, le sociétalisme progressiste, la finance et la désacralisation. Or, le FN d’aujourd’hui ressemble plutôt à la cour d’Henri III (si vous voyez ce que je veux dire...) Donc, non, je ne suis pas un « candidat FN ».

    Cordialement

    Nicolas K.



  • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 13 avril 13:16

    @Hector

    Bonjour

    Je tiens à vous dire, M.Hector, que par votre commentaire aux accents xénophobes, vous ne faites pas honneur à votre pseudo qui est le nom d’un vaillant prince troyen : lui, il a eu la noblesse de rendre aux Grecs la dépouille de Patrocle et d’épargner Diomède désarmé.

    Enfin, pour en revenir au fond de votre propos, je ne comprends pas bien pourquoi je devrais aller vivre en Iran, dans la mesure ou je ne suis pas iranien et que le but de mon article n’est nullement de défendre l’Iran ou de blanchir leur régime des nombreux crimes dont il s’est rendu coupable.

    Etre objectif envers quelqu’un ne signifie pas éprouver de la sympathie. Si je dis que les Allemands n’y sont pour rien dans le massacre de Katyn, ça fait de moi un nostalgique du Reich ? Oui si je dis que Staline n’y est pour rien dans l’assassinat de Kirov (ce qui d’ailleurs est vrai) cela fait de moi un stalinien ? J’ai parlé dans cet article d’une journaliste états-unienne qui a été virée de CNN (j’ai hélas oublié son nom) pour avoir réfuté la thèse selon laquelle les Talibans couperaient les mains des petites filles se mettant du vernis à ongles. On a accusé cette reporter de guerre d’avoir des « sympathies » avec les Talibans. Or, il s’est avéré qu’elle avait raison. Dans nos sociétés, la diabolisation de l’ennemi est une constante : non contents de dévoiler leurs vrais crimes, nous aimons à en inventer d’autres. Cela s’appelle de la propagande.

    Ce n’est pas parce que je dédouane quelqu’un d’un crime qu’il n’a pas commis que j’en suis un sympathisant ou un soutien.

    Cordialement

    Nicolas Kirkitadze

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès