• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Philippe Sage

Tableau de bord

  • Premier article le 01/12/2006
  • Modérateur depuis le 30/04/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 195 723 7776
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 15 8 7
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 20:38

    @Ptetmai : Alors écoutez : je sais fort bien que sur Internet, on se défoule, hein, on se fait plaisir, mais soyez gentil. Avant, ayez l’élégance, la délicatesse, ou si les mots ne vous conviennent pas, l’effort de vous renseigner.
    Donc si vous aviez pris la peine vous sauriez où je ne suis pas, où je ne veux pas être, etc.

    Franchement je ne sais pas comment vous fonctionnez, mais voyez, moi, avant, je prends le temps de savoir à qui j’ai à faire. C’est le minimum.

    Que vous me portiez des intentions bizarres (infliger 5 ans de sarkozysme en plus) c’est grostesque, et c’est insultant (si je vous assure).

    Sur ce : bonne soirée.



  • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 19:44

    @Richard : Ah oui ... Si Bayrou se hissait au second tour, il pourrait, c’est vrai, être élu. Je suis d’accord avec vous ...Il battrait Sarkozy comme Hollande.

    Le problème c’est qu’il est loin dans les intentions de vote (en 2007, à cette époque, il était estimé à 20% !)

    Qui plus est, dans la sûreté du choix, alors que pour Hollande, Le Pen et Sarkozy, elle se situe entre 70 et 79%, ceux qui disent Bayrou aux sondeurs ne sont sûrs de ce choix qu’à 51%... Même problème qu’en 2007 pour le Béarnais. Avec en sus, un score estimé plus faible.



  • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 18:51

    @Tall : bon d’abord, le PS ce n’est pas « la gauche ». Vous pouvez me faire avaler tout ce que voulez, messire, mais ça non.
    Si vous pensez que le PS est de gauche, alors mon cher « Il Etait Une Fois La Révolution », c’est votre problème.

    Il ne s’agit pas de division. Mais je vous crois assez intelligent pour l’avoir compris ;D
    Dans le cas contraire, ce serait inquiétant.



  • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 18:34

    Oh vous pouvez vous faire plaisir, alchimie, avec ce genre de remarque, mais je crois que l’ensemble des billets fournis, je cause des miens, démontre que non, et vous le savez, je ne soutiens pas l’homme que vous citez.
    Donc euh, les remarques malhonnêtes, je vous les laisse. Et d’ailleurs, je le dis : vous êtes malhonnête sur ce coup-là.

    Si vous ne comprenez pas le propos, ma foi, c’est votre affaire.

    Je vous donne, tout de même, deux exemples, qui peuvent vous aider (peut-être) à piger.

    En 1988, Mitterrand est réélu très facilement (près de 9 pts d’écart avec Chirac) Qu’a-t-il fait de cette réélection facile ?
    Oui, Rocard nous a pondu le RMI (bien) et la CSG. Mais sans Rocard, ce septennat est vide. Totalement indigent. On a perdu du temps. Et le FN a prospéré. C’est ce que vous voulez ?

    En 2002, Chirac est réélu avec ... 80% des voix. Il en a fait quoi .. Ah, oui, il a dit non à la guerre en Irak (bien).
    Mais sinon, rien. Alors qu’il aurait dû faire, vues les circonstances particulières de cette réélection,, au minimum, pour commencer un gouvernement d’unité nationale. Mais penses-tu, il s’est laissé vivre 5 ans durant .. Affligeant !

    Et moi je vous dis que si Hollande l’emporte par 10 points d’écart (donc 55/45) ce qui est énorme, avec nonobstant une majorité votant non pour lui, sa personne, son programme, mais pour empêcher la réélection de Sarkozy, alors vous ne verrez rien. Aucun progrès. Ou si peu.

    C’est pourquoi il faut un équilibre dès le 1er tour.
    Un Mélenchon à 12 ou 14 une Joly (ah la catastrophe) qui fasse au moins 3 ou 4 et Poutou et Arthaud 5 à 7 à eux deux. Cela fait 23% à 25%. C’est pas rien. Et ça mérite d’être pris en compte. Vous comprenez ?

    Un président élu trop facilement, et qui aurait tout (Assemblée, Sénat, Régions ..) ce n’est pas ça, la Ve république. Il n’en fera rien. le PS deviendra arrogant (il l’est déjà) suffisant. Copé, à côté, c’est un p’tit joueur. Vous verrez. C’est ça que vous voulez ?

    Et je confirme que ces types-là (Moscovici, Montebourg, etc.) vous ne les connaissez pas. Beurk ..

    Bonne soirée.



  • Philippe Sage Philippe Sage 11 mars 2012 17:30

    Bonjour Ariane !

    Franchement, vous êtes plus convaincante sur Le Grand Soir (excellent site, au passage).

    Mais là, non, je ne vous suis pas ;)

    C’est plié, Ariane, et vous le savez.

    Mélenchon c’est en 2005 qu’il aurait dû prendre la tangente. Attendre novembre 2008 pour quitter cette espèce d’imposture qu’est le PS, mais pourquoi ? Pourquoi avoir attendu 3 ans et 1/2 alors que le 29 mai 2005 suffisait ?

    Donc oui, nous sommes à gauche, donc on ne vote pas Hollande au 1er tour ! Plutôt crever ! Mais Mélenchon élu, Ariane, je veux bien plaisanter (j’aime ça rire, j’suis pas le dernier) mais non. Enfin ...

    Cordialement.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès