• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Noir, c’est noir...

Noir, c’est noir...

 

 ...Il n’y a plus d’espoir ?

Disons qu’il y a en de moins en moins avec toute cette industrie mortifère qui s’est installée dans nos vies, chimique, nucléaire, et vivre demain dans un monde acceptable devient compliqué.

La dernière tragédie vécue par les rouennais, et leur région n’a rien pour nous rassurer.

Et ce ne sont pas les propos rassurants, cousus de fil blanc, des uns et des autres, premier ministre, et préfets en tête, qui vont améliorer quoi que ce soit.

Quand l’eau qui coule du robinet n’a pas la limpidité habituelle, quand des enfants se mettent à vomir, quand l’air devient irrespirable, avec une odeur affirmée d’œuf pourri, comment les autorités peuvent-elles encore prétendre que « tout va bien » ?

Quid de ces policiers tombés malades quelques heures après leur intervention ?

Pourtant ils ont été pris de nausées, de vertiges, de vomissements. lien

Quid d’un Castaner qui, avant même que l’incendie soit maitrisé, et bien avant les analyses, puisse déclarer que tout danger était écarté ? lien

Déjà, lors de l’incendie de Notre Dame, il avait frappé fort en assurant que ce n’était qu’un accident, alors qu’aucune enquête n’avait encore commencé... pourtant, depuis, des doutes persistants s’accumulent sans que les médias « officiels » ne daignent s’y intéresser... lien

Mais revenons à Rouen.

Pour quelles obscures raisons les sirènes d’alarme n’ont été déclenchées que 5 heures après le début de l’incendie ?

Le préfet a répondu benoitement « je voulais éviter absolument un mouvement de panique (...) sonner les sirènes en pleine nuit, cela peut être très anxiogène ».

Car c’est bien ça le problème avec les « responsables », ils ne veulent surtout pas déclencher de panique...et avec cette logique, imaginons une situation pire : combien de vies seraient épargnées si les sirènes étaient actionnées le plus vite possible ?

En attendant, les suies émanant de l’installation industrielle sont retombées sur une centaine de communes, polluant fatalement les sols, et l’eau, sans qu’il soit possible d’envisager des réelles solutions de nettoyage.

Mais revenons à L’entreprise Lubrizol  : il s’agit tout de même de 1000 fûts stockés dans le secteur concerné par l’incendie dont 160 comportaient un produit dégageant du gaz mercaptan...mais que contenaient les 840 autres fûts ?

C’est ce que voudraient bien savoir les habitants du secteur, d’autant que ce gaz n’est, contrairement à ce qu’affirment les autorités, pas si inoffensif.

En effet, la plupart des mercaptans, aussi appelés méthanethiols, sont classés comme toxiques par inhalation et dangereux pour l’environnement. lien

Selon l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) des cas d’intoxication aiguë ont été signalés se traduisant par une irritation pulmonaire, des nausées, des vomissements, des diarrhées, pouvant aller jusqu’à des troubles de la conscience et de la respiration.

L’ONG « Robin des bois » rappelait que, le 22 avril 2013, 3 cheminots avaient perdu la vie, à Lacq à côté d’un wagon-citerne d’où s’échappait du mercaptan. lien

Michèle Rivasi, la députée européenne EELV avait déclaré, lors d’une fuite de mercaptan qui s’était déjà produite dans l’entreprise Lubrizol le 21 janvier : « je suis d’accord avec le fait qu’il ne faut pas provoquer des mouvements de panique injustifiés, mais il faut aussi et surtout protéger les personnes les plus sensibles et notamment celles souffrant d’affections respiratoires et cutanées chroniques... ». lien

Le 1 octobre, on apprenait que 5253 tonnes de « produits » avaient été détruits... devant une telle précision, comment ne pas s’étonner que les autorités ne précisent pas de quels « produits » il s’agissait ? lien

Bien sûr, un document était proposé, mais sans que ne soient mentionnés l’appellation chimique de ces produits. lien

Sur le site du gouvernement, on peut bien sûr découvrir le détail, assez illisible des produits concernés. lien

Pourtant un mot n’apparait pas, celui de Dioxines, alors qu’il parait probable qu’elles ont été relâchées en quantité. lien

De longues journées se sont écoulées depuis le début de la catastrophe, et rien ne justifie le silence des autorités sur ces questions pourtant essentielles.

Si l’on en croit le site « notre planète info », beaucoup d’hydrocarbures se sont volatilisés, mais aussi de la potasse caustique, (hydroxyde de potassium) ainsi que des éléments radioactifs.

Ils sont nombreux à se poser la question : que faisaient des matières radioactives dans ce site ?...

En tout cas, le préfet a tenu à rassurer la population en indiquant que ces matières radioactives servaient d’outil de mesure, et n’auraient pas été touchées par l’incendie. lien

Ajoutons pour la bonne bouche que les 8000 m² de l’usine étaient recouverts par un toit en fibrociment, de l’amiante donc, qui s’est aussi probablement dispersé dans l’atmosphère ?

Or, tous ces produits sont d’une toxicité aiguë en cas d’inhalation. lien

Pire, en aspergeant abondamment d’eau, prélevée dans la Seine, les pompiers ont fait un mauvais choix, car la soude caustique réagit violemment au contact de l’eau, libérant de l’hydrogène inflammable, extrêmement corrosif, provoquant de graves brûlures, et des lésions oculaires. lien

En tardant à réagir, les autorités ce sont rendues responsables d’un délit de « mise en danger de la vie d’autrui », et du coup, il était fatal que les riverains, agriculteurs, restaurateurs, mais aussi les prisonniers de la maison d’arrêt de Rouen aient décidé de saisir la justice. lien

Aux dernières nouvelles, le parquet de Rouen aurait passé la patate chaude au parquet de Paris. Lien

Quant aux « autorités », elles semblent s’orienter vers la piste d’un possible attentat, ou du moins d’une intervention extérieure (lien) ... façon comme une autre d’agiter des rideaux de fumées.

Les juges, tout comme ceux qui ont conduit Jeanne d’Arc au bucher dans cette même ville, risquent d’avoir des agendas bien remplis dans les jours qui suivent, car comme dit mon vieil ami africain : « le borgne n’a qu’un œil mai il pleure quand même ».

L’image illustrant l’article vient de Haiti24

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

la voiture électrique, une arnaque ?

Ces lobbys qui tuent la planète

Un ministre qui fait tout de Travert

Du round up aux OGM

OGM, l’Amérique s’inquiète

Globalement mauvais

L’amarante, plante espiègle

Face à la chimie de la mort

Dites oui à l’oignon

Guérir ou mourir en mangeant

Prenons-en de la graine !

Des racines et des arbres

Finissez vos assiettes

Main verte pour tomate rouge

L’huile de l’arbre

A table avec les sauvages

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Les dessous du chou

Un article à la noix

Le jardin extraordinaire

Ces plantes qui tuent les virus

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce

Les vilains secrets du terroir

OGM, globalement mauvais

Un monde en mutation est en route


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

231 réactions à cet article    



    • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 10:18

      @Séraphin Lampion
      judicieux conseils...merci


    • dixit la vévéritude 2 octobre 20:57

      @Séraphin Lampion
      Bonsoir, je vais faire désordre comme a mon habitude,mais je vais d’abord avant de commencer de m’expliquer par un en tête célèbre « par salut publique ! » tout cela est franchement une belle saloperie(comment dire autrement,mais censure logarithmique est au dessus des hommes ?a voir le résultat de visu ?!) Cette affaire comme combien d’autre tombe bizarrement toujours a pic ? .Le point d’interrogation est d’ailleurs inutile car la logique devrait prendre le pas.Un accident sur les matières pétrochimiques.« Ah,Ah, elle est bien bonne » mais dans la réalité ces petites saloper....ies sont franchement a bannir,inhumaine et a condamner de la plus cruelle manière.Mais oui !c’est franchement désolant qu’au vingt et unième siècle qu’il faille revenir sur des sentences comme cela.Mais force est de voir que malheureusement il n’y ait plus rien pour arrêter les choses innommables,les crimes contre l’humanité déguisé en accident( qui tombe toujours a pic.Faites donc le rapprochement de toutes les dernières actualités depuis les quelques dernières décennies) A Rouen ma ville natale et sur le parcours du nuage cet accident fait grand bruit ;normal, humainement parlant.Bien que cinq milles produits différents mélangés deviennent un cocktail explosif et désormais connu de nous tous et de nos chercheurs en herbe. Maintenant ,pas de catastrophe sur le moment du moins sous le parapluie.Car si Rouen est le pot de chambre de la Normandie.Dans les esprits c’est la pollution.Dans la réalité la campagne en bout du parapluie est plus polluée.Mais essayez de dire cela,et de la faire comprendre ?
      Il faut bien malheureusement voir les choses de manières terre a terre.Ne trouvez vous pas que bizarrement que nos caïds gouvernementaux,nos publicistes,nos entreprises qui promeuvent l’écologie et les voitures électriques et font des mains et des pieds médiatiquement pour que l’on bannisse tout ce qui est pétrolier pour passer a l’électricité est dans la continuité de ce que l’on vie ?évidemment la seule question essentiel mais que faisons nous demain ? Et bien le but de telles actions est peut-être a rechercher ? faut-il être qualifié pour deviner cela ? Pour couronner le tout a Rouen ces abrutis ont certainement crée un incident sur un autre site dangereux(sévéso) pour démontrer leur soin a protéger la population.Alors ! le seul conseil,n’écoutez personne et pour votre sauvegarde dans l’immédiat écoutez vos instincts et non ce que les ragots et les choses officielles vous dises.Cela ne veux pas dire a chacun sa peau,mais libérez vous des avis extérieurs,aussi officiels soient-ils et pire sur internet qui n’est que le prolongement des choses détournées par les mêmes acteurs. a demain dans un monde meilleur.« aie !j’ai dis une c.. car qui aura le courage de faire ce qu’il faut pour les générations futur et qui aura le courage d’oublier d’astiquer ces pompes et de se masturber sur de fausses prétentions ou qualités ? » comme nous disons par chez nous « boujou ma poule. »


    • Clocel Clocel 2 octobre 10:17

      Tout ce qui tombe du ciel est béni... Amen...


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 10:19

        @Clocel
        humour noir ?


      • ETTORE ETTORE 2 octobre 10:52
        ETTORE 1er octobre 11:08

        Parfois je me demande si le pétrole est bien seul à remonter depuis les champs pétrolifères des Saoud ?

        Comme une contamination par perfusion, délivrée par cet or noir, nous avons nous aussi subi un incendie d’une unité de pétrochimie.

        Je sais, je sais....dès que l’on aborde le sujet sous cet angle, apparaît le mot incontournable de « complotiste ».

        Peut être avez vous raison, peut être avez vous tort....mais reconnaissez que les liens, mêmes tenus, existent !

        Sans aborder la vente de matériel militaire aux Saoud, avec le prétexte que si nous, ne le faisons pas, d’autres en ferais leur fond de commerce, il y a des résonances têtues qui créent un bruit de fond.

        Et pas la peine d’avoir une ouïe trop fine pour s’apercevoir que cela gâche le silence un peu trop imposé.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 11:12

          @ETTORE
          en effet, rien n’empêche de faire certains rapprochements, et tant pis pour ceux que ça énerve. 


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 11:16

          @ETTORE

          Pour aller dans ce sens, il faut savoir que Lubrizol Corporation est une société de l’industrie chimique américaine.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 11:34

          @Séraphin Lampion
          merci de l’avoir rappelé !
          je l’avais remarqué et j’aurais du le mettre dans l’article...
           smiley


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 octobre 12:33

          @olivier cabanel
          Bonjour, cette entreprise aurait été française que cela n’aurait rien changé.
          Depuis 2018 une loi délègue les autorisations à la Préfecture, et pour éviter d’avoir à contrôler, l’ Etat fait confiance aux entreprises, c’est une loi Made in Macron.

          "On apprend aujourd’hui que le préfet de la région Normandie a donné son feu vert, en janvier et en juin 2019, à des augmentations de capacités de stockage de produits très dangereux, et cela sans évaluation environnementale« 

          La Loi ESSOC  » pour un État au service d’une société de confiance »

          Toujours selon la présentation officielle de cette loi, ses « deux piliers » sont « faire confiance et faire simple ». Le pilier « faire simple » consiste explicitement à… « alléger le poids des normes » ... etc

          Faire confiance aux entreprises, on voit le résultat !
          Cela économise certainement des postes de fonctionnaires chargés des contrôles. Mais comme le disait de Gaulle : « en France, si l’Etat ne s’en mêle pas, ça merdoie »


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 12:37

          @Fifi Brind_acier

          « cette entreprise aurait été française que cela n’aurait rien changé.  »
          à l’échelle planétaire, une cible américaine n’a pas forcément la même valeur qu’une cible française dans la tête de celui qui vise

          pourquoi croyez-vous que la direction de l’usine a porté plainte pour 

          « destruction involontaire » ?

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 octobre 12:41

          @Séraphin Lampion
          Lisez donc le document que j’ai mis en lien avant de répondre.


        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 12:44

          @Fifi Brind_acier
          macron, ou ses prédécesseurs, quelle importance ?
          ils sont tous du même bois.
          je m’interroge surtout sur l’implantation de ce site dangereux...
          est-il légal qu’il soit si proche du centre de la ville ?
          j’en doute.


        • Armelle Armelle 2 octobre 16:33

          @Fifi Brind_acier
          Bonjour,
          Vous avez décidément un gros, un énorme problème Fifi !!! Celui de toujours généraliser, et tant pis pour les vertueux...
          Et je dois vous avouer que c’est insupportable.
          « Depuis 2018 une loi délègue les autorisations à la Préfecture, et pour éviter d’avoir à contrôler, l’ Etat fait confiance aux entreprises, c’est une loi Made in Macron »
          L’état, (central ou la préfecture) par l’entremise de ses fonctionnaires contrôleurs, ne laisse tranquille que ceux qui « crachent au bassinet », c’est comme ça, et c’est comme ça partout d’ailleurs, mais quand on a jamais mis les pieds dans une entreprise, on ne peut pas savoir, et je considère que quand on ne sait pas, et bien...
          J’étais avant hier dans une entreprise qui utilise des produits dangereux, de l’acétone en grosse quantité en l’occurrence, cette entreprise subit 2 contrôles par an et pas des moindres. du coup injonction et arrêt immédiat des activités pour un simple remplacement de tuyau d’évacuation vers le bassin de traitement, changé début septembre et présentant un diamètre de 80 alors que le protocole dit 100 (sans le moindre problème en terme de process en l’occurrence). Le tuyau de 100 était en commande, un alliage spécial demandant un certain délai.
          Le discernement est à l’honneur ma foi, la compréhension aussi !!!
          D’autre part et pour l’avoir vécu, certaines entreprises sont contrôlées inopinément et d’autres sont prévenues 1 mois à l’avance... Vous l’expliquez comment ? Si ce n’est pas parce que certaines dispositions ont été établies, sur lesquelles d’ailleurs je ne m’épancherais pas...
          Et pour ce que disait DE GAULLE, il n’en tient qu’à lui, car quand on constate les bilans économiques des entreprises d’état, ça fait peur...Même la cour des compte le dit et l’écrit...
          Je peux vous assurer que certains chefs d’entreprise ont un courage phénoménal pour continuer à faire tourner leur entreprise et maintenir les emplois dans une ambiance à ce point délétère, et dans cet esprit d’accusation généralisé permanent, tout cela parce que des inconscients ignorants racontent n’importe quoi et mélangent tout 
           La critique est un exercice méthodique du discernement.
          (Joseph Joubert)


        • ETTORE ETTORE 2 octobre 19:29

          @Séraphin Lampion

          Raison de plus.


        • izarn izarn 3 octobre 22:04

          @Fifi Brind_acier
          Il me semble que Chirac avait institué le principe de précaution.
          ...Qui gène énormement la macronnie...
          Limite : Est ce que cette loi macronienne n’est pas tout simplement contre le principe de précaution constitutionnel ?
          Alors on adule Chirac à sa mort, et on se fout de sa gueule par derrière ?
          Sachez, cher citoyen, que vous etes dépassé et arrièré de ne pas comprendre qu’une usine Seveso2 peut vous empoisonner gratuitement sans problème...
          C’est quoi Seveso ? Plus rien ! C’est dépassé, voyons ! Il faut se réformer, se moderniser, se mondialiser, se faire enc...Oh pardon !
          Faut faire du fric, c’est ça l’essentiel, alors toi tu crèves et moi je fais du pognon : C’est ça LReM...
          Revenons au 19ieme siècle ! Le pur libéralisme !
          L’esclavage ouvrier, les bourgeois riches, trés riches, et trés puissants ! La pauvreté crasse des masses laborieuses !
          La modernité ! L’avenir glorieux de la macronnie merkelienne !
          Make capitalism great again !


        • Fergus Fergus 2 octobre 11:56

          Bonjour, Olivier

          Excellent article qui pointe parfaitement les énormes lacunes et les probables bobards des pouvoirs publics dans ce qui constitue pourtant un accident industriel majeur, possiblement vecteur de graves maladies ou anomalies physiologiques.

          Quid en effet des dioxines ? Et pourquoi a-t-il fallu tant de jours pour les rechercher ? A ce propos, le discours de Buzyn ce matin sur France-Inter a été d’une grande confusion destinée à masquer l’incurie du gouvernement et du préfet. Chacun sait en effet que les produits stockés sur les sites Seveso sont connus des pouvoirs publics ainsi, probablement, que leurs effets sur les populations en cas d’accident grave. Bref, la fumée s’est dissipée sur Rouen, mais les ministres continuent de nous enfumer.

          Je profite de ce commentaire pour souligner également l’irresponsabilité des médias dont la boulimie de couverture des hommages à Chirac a décalé de 48 h le focus sur cette catastrophe industrielle et sanitaire de grande ampleur. A titre personnel, je trouve cet abandon délibéré des populations impactées aussi choquant que l’incurie gouvernementale.

          Un mot encore : ce qui s’est passé à Rouen pose une nouvelle fois le problème des implantations d’usines Seveso à proximité immédiate des villes. J’invite tous ceux qui le pourront à soutenir toute initiative visant à éradiquer ces installations dans les agglomérations !


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 12:24

            @Fergus

            L’usine Lubrizol de Rouen n’est pas « à proximité » mais « dans » la ville, 25 quai de France, comme si une usine Seveso était à Bercy.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 octobre 12:40

            @Fergus
            grande confusion destinée à masquer l’incurie du gouvernement et du préfet.

            Vous vivez encore dans le monde ancien, où l’ Etat jouait son rôle de contrôle, c’est fini tout ça. Il faut être « progressiste » et grâce à Macron, il faut désormais faire confiance au sens de la responsabilité des entreprises !


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 12:48

            @Fergus
            c’est effectivement ce qu’il nous faut tous réclamer !
            qu’il ne soit plus possible d’implanter de telles installations à proximité des villes.
            mais que faire de celles qui le sont déjà ?
            tout simplement les fermer, car je doute fort qu’elles soient légales là où elles sont.
            par contre, je ne suis pas sur que les paysans qui vont hériter de pareilles structures en soit ravis ?
            ne faudrait-il pas réfléchir d’abord à la sécurité de telles installations ?
            merci de ton commentaire.


          • Fergus Fergus 2 octobre 12:57

            Bonjour, Séraphin Lampion

            C’est vrai à Rouen, mais je parlais dans ce paragraphe des nombreux sites Seveso qui ne sont pas tous implantés dans les agglomérations mais aux abords immédiats.


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 12:57

            @olivier cabanel

            l’Inde et l’Afrique seront peut-être les futures zones industrielles comme elles servent de poubelles à nos déchets et épaves de bateaux
            dormez, braves gens, c’est loin...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 octobre 12:59

            @olivier cabanel
            La sécurité dépend désormais des entreprises, il faut leur faire confiance, que diable ! Sinon, à quoi ça sert que Macron se décarcasse à vous inventer le monde nouveau ?


          • Fergus Fergus 2 octobre 13:07

            @ olivier cabanel

            « je ne suis pas sur que les paysans qui vont hériter de pareilles structures en soit ravis » 

            Il y a dans notre pays tant de lieux inoccupés par l’agriculture (friches industrielles, anciennes carrières et ballastières, etc.) qu’il ne me semble pas nécessaire de détruire des espaces de culture ou d’élevage de qualité.

            Cela dit, en attendant de très hypothétiques transferts, relever les niveaux de sécurité semble une évidence. C’est pourtant l’inverse qui s’est produit récemment, Macron ayant au contraire assoupli les règles qui régissent les sites Seveso.

            Un peu dans le même esprit que Sarkozy qui voulait assouplir la loi littorale peu avant la catastrophe de La Faute-sur-mer. Ces deux-là, décidément, se ressemblent lorsqu’il s’agit de faire des conneries !


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 16:25

            @Fifi Brind_acier
            sarcastique ? smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 16:27

            @Séraphin Lampion
            c’est à craindre !
            les dictateurs africains protégés par la France, et quelques autres, sont encore les garants de ces pratiques scandaleuses.


          • ETTORE ETTORE 2 octobre 19:36

            @Fergus

            Buzin à dit une chose très importante sur les analyses.....

            « Dans la connaissance de nos moyens actuels »
            Fermez le ban, pour les possibles conséquence dans les années à venir....
            Vous êtes prévenus......Encore des enfants du « Responsable mais pas coupable »

            Comme preuve de crédibilité, de ces politiques blablateurs.....
            On aurait du leur demander de planter leur tente, sur place, depuis le premier jour, avec comme isolant de fenêtres....leur attestations et autres prélèvement sanitaires tous
            aussi rassurants.


          • velosolex velosolex 2 octobre 23:40

            @Fergus
            D’accord en tous points avec vous. L’absence journalistique, pour cause de deuil national chiracien a enterré en fait l’information. C’est elle qui était dans le cercueil. Sur inter, c’était consternant d’écouter les journalistes, égrainer les blagues de chirac, de son « Mais ils nous cassent les couilles », et autres paroles d’auteurs dignes des tontons flingueurs, flirtant avec la petite culotte de Madonna, alors qu’à Rouen, les gens avaient la tête dans le sac. 
            Il semble donc que nos médias étaient tristement aux ordres. S’ils ne l’étaient pas, alors c’est peut être encore plus grave. Cela signifie que la liberté ne leur permet pas d’être pertinent, ni adapté à l’urgence, un peu comme si le samu ricanait quand un blessé au coup du fil demandait de l’aide…Ou encore on peut dire qu’ils ont intégré d’eux mêmes ce qu’ils doivent dire et critiquer, c’est à dire leurs limites, sans que leurs maitres s’en charge, et alors nous sommes là dans la servitude volontaire.
            La mort de Chirac a été hyper médiatisé, jusqu’à plus soif, jusqu’au ridicule le plus complet, le mettant sur le même piédestal que De Gaulle. Ce que j’ose croire l’aurait choqué lui aussi, autant dans les situations ridicules qu’on mettait en vitrine, faisant penser à un étranger, qu’on enterrait un comique-troupier. 
            Buzyn ce matin, malgré le ton faussement offensif de Demorand et de Salamé, a été bien épargné, n’a pas été confronté aux décisions gouvernementales catastrophiques, qui ont permis de stocker davantage de matières dangereuses sur ce site Seveso depuis l’an passé...Si ceux ci sont sans doute dangereux dans les villes, quel que soit l’endroit du territoire où ils sont ou seront implantés, doivent être soumis à un cahier des charges autrement plus exigeant. La proximité d’une ville de toute façon n’est jamais loin, avec les vents dominants, et nulle région ou campagne ne doit être sacrifié. Le temps des Muroroa et des territoires perdus de la répu est terminé


          •  Christian Deschamps Christian Deschamps 3 octobre 11:02

            @Séraphin Lampion
            L’usine Lubrizol de Rouen n’est pas « à proximité » mais « dans » la ville,

            exact.
            12 sites seveso dans la boucle de la seine,on est Gâté
            http://www.leparisien.fr/societe/risques-industriels-majeurs-notre-carte-des-1300-sites-seveso-en-france-26-09-2019-8160462.php.

            les pires

            BOREALIS CHIMIE.

            L’usine chimique Borealis classée Seveso à Grand-Quevilly

            en Seine-Maritime, classée Seveso seuil haut, « mise à l’arrêt » L’usine Borealis est située à environ quatre km au sud-est de l’usine Lubrizol.

            https://search.lilo.org/searchweb.php?q=BOREALIS%20CHIMIE%20%20%20Seine-Maritime&page=1&tab=images
            -
            PETROPLUS RAFFINAGE PETIT COURONNE

            https://search.lilo.org/searchweb.php?q=PETROPLUS%20RAFFINAGE%20PETIT%20COURONNE&tab=images&page=1



          • izarn izarn 3 octobre 22:28

            @Fergus
            ...Motus sur le principe de précaution de Chirac...
            « Caramba ! Chirac meurt au mauvais moment ; encore raté ! »


          • olivier cabanel olivier cabanel 4 octobre 13:34

            @Christian Deschamps
            pas rassurant en effet... et quid de Lyon ? avec les raffineries de Feysins ?


          • Bonjour olivier. Observons la synchronicité. GRETA, la Jeanne d’Arc de l’époque actuelle et Rouen, qui rappelons-le fut la ville où l’ancienne Jeanne fut brûlée. Une colombe blanche volant sur le fumier après l’incendie


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 12:46

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              « vous ne m’avez pas crue, vous m’aurez cuite ! »


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 12:52

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              bonjour jolie fée.
              merci de cette réflexion, mais au fait, j’avais posé la question sur la vérité historique de Jeanne... est-ce vraiment elle qui a brûlé en place publique ?
              un grand historien, Henri Guillemin avait posé la question, que j’avais repris dans un article ancien.
              conclusion... rien ne prouve que c’est bien elle qui a brûlé, comme je l’expliquais dans cet article.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 octobre 13:01

              @olivier cabanel

              Jeanne d’Arc et Vercingétorix sont les deux mythes fondateurs de la troisième république pour expliquer aux Lorrains, aux Auvergnats et aux Bretons qu’ils avaient toujours été français
              l’ironie, c’est que les deux mythes avaient été forgés par les « think-tanks » de Napoléon III
              qu’elle ait été brûlée ou pas est déjà secondaire quand on sait le peu d’éléments sur lesquels se fonde le récit de son épopée


            • @olivier cabanel

              Très intéressée par la vie de Jeanne, j’aime beaucoup ce livre et est tentée d’adhérer aux conclusions : C. Bessonnet-Favre : La vérité sur Jeanne d’Arc : ses ennemis, ses auxiliaires, sa mission,...


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 16:24

              @Séraphin Lampion
              si vous écoutez attentivement la conférence de H. Guillemin sur le sujet, (il y a un lien dans l’article), vous découvrirez qu’il y a déjà pas mal d’éléments.


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 16:28

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              bien vu !
              merci...


            • velosolex velosolex 2 octobre 18:47

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Quand Jeanne est morte place de l’horloge, à Rouen, des témoins rapportèrent avoir vu l’esprit sain monter tandis qu’une odeur suave envahissait leurs narines, tandis que le corps de la vierge brulait. 

              On voit que les remake sont très souvent lamentables.
              Je crois que c’est une coproduction américaine. Gros moyens, mais scénario affligeant. On ne s’étonnera pas. 


            • velosolex velosolex 2 octobre 18:59

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Le mieux, c’est le « Jeanne », de Joseph Delteuil, l’auteur de « sur le fleuve amour »
              "  Jeanne planait au-dessus de cette foule. Elle était de plain-pied avec les plans supérieurs, avec la cime des arbres, avec les toits des maisons. Les clochers lui faisaient face, et le ciel était autour d’elle, était en elle. Elle regardait cette ville, ces mille églises gothiques chargées de den-telles comme des épouses, ces pignons pointus sucés par l’azur, ces tours faites d’aiguilles, cette fabuleuse broderie de pierre, ces joyaux d’art et d’hu-manité. Il faisait doux maintenant, doux et tendre. Des nuages chargés de lait passaient au-dessus des clochers chargés d’or. La brise était délicate comme le souffle d’une vierge. Les arbres municipaux on-dulaient sous leurs charges de feuilles. C’était vrai-ment un beau jour de mai. Des moineaux en chaleur faisaient la voltige d’un orme à l’autre, tour-billonnaient autour du bûcher. L’un d’eux, insolent et frisé, vint se percher sur la tête de Jeanne, sur ses cheveux pareils aux blés. Et Jeanne souriait, heureuse d’un oiseau...
              Et ce fut alors que le bourreau mit le feu.
              D’en haut, Jeanne le vit, et soudain prise de ter-reur, elle criait….."


            • exol 2 octobre 19:27

              @olivier cabanel
              Alors Crassanel on s’encanaille avec la Belge ????


            • San Jose 2 octobre 21:04

              @olivier cabanel

              .

              Si Guillemin est toujours intéressant, il n’est pas parole d’évangile. Il admet lui-même être partial et l’accepter.

              Cette critique faite par un universitaire guère de droite n’est pas sans intérêt non plus :

              .

              https://www.youtube.com/watch?v=09_1dSDfe1c

              .

              Personnellement quoique n’étant pas historien en dépit de deux agrégés de cette matière dans ma lignée... j’ai été surpris et choqué dans sa série sur l’entre-deux-guerres 1870-1914, de l’entendre attribuer à Poincaré en juillet 1914 devant le tsar une phrase va-t-en guerre prétendument lue dans la Revue des deux Mondes où référence en main, je l’ai vainement cherchée. Cette anecdote n’étonnera pas les visionneurs de la vidéo que j’indique. 


            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 21:47

              @San Jose
              ce serait oublier que Guillemin n’a jamais travaillé sur des « on dit »... il est allé à la source et lorsqu’il affirme, il en a les preuves.
              certains historiens devraient méditer çà.


            • izarn izarn 3 octobre 22:31

              @Séraphin Lampion
              Rotir l’évèque Cochon aurait été plus logique...


            • simplesanstete 2 octobre 13:05

              Olivier Cabanel devient enfin complotiste. ......c’est le progrès ! Encore un effort jusqu’où va le trou du....... rabbin ? Fifi BDacier creuse aussi même si elle est encore bloquée à l’étagère propre, UPR, ce CNR 2.0 !


              • gaijin gaijin 2 octobre 13:20

                noir c’est noir ?

                ah que coucou johnny est ce que les anges jouent de la haarp électrique ? 

                mais j’aurais pensé a une autre chanson que l’on nous chante dans toutes les versions :

                https://www.youtube.com/watch?v=Wn28uEI4_4c

                le seul secret des pseudo élite étant de nous faire croire qu’ils maitrisent quoi que ce soit ....( ça marche de moins en moins .....)

                allez ah que coucou !

                https://www.youtube.com/watch?v=Myk8-W_VDsQ


                • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 16:22

                  @gaijin
                  parfait !
                  et merci !!! smiley


                • Giordano Bruno 2 octobre 13:35

                  A-t-on aujourd’hui une idée, même très approximative, de la zone contaminée ? Une carte a-t-elle été faite ? Y a-t-il un suivi du nuage toxique pour savoir où il se trouve actuellement ?

                  Je vous remercie pour vos réponses.


                  • San Jose 2 octobre 13:47

                    @Giordano Bruno
                    .
                    L’Ukraine est atteinte, en dépit de ce qu’affirme à sa télévision le professeur Pellerinenko. 
                    .
                    Excusez-moi olivier cabanel pour ce petit trollage amical auquel je n’ai pas pu résister. 


                  • izarn izarn 3 octobre 22:38

                    @Giordano Bruno
                    Demandez aux experts saoudiens...Ils ont les même problèmes en ce moment...


                  • San Jose 2 octobre 13:55

                    J’allais faire observer que les feux générateurs de particules fines et de goudrons divers, ainsi que de produits chimiques toxiques ajoutés délibérément (soufre) sont malheureusement connus à Rouen depuis 1431, mais j’ai été grillé (hi hi !) par la Robe de Sapho (ça, c’est juste pour lui taper sur les nerfs). 


                    • kimonovert 2 octobre 13:58

                      Bien avant de généraliser... Ce qui est frappant dans ce type d’événement c’est surtout l’absence de sens commun pour juger... Depuis longtemps, en France en particulier, il existe une notion essentielle à savoir ce qui transparaît dans l’intitulé ICPE ou Installation Classée pour la Protection de l’environnement c’est qu’on a pris en un temps passé conscience des choses, qu’on a CLASSÉ puis qu’on a légiféré et pris des dispositions pour l’application démocratique de la Loi...Au fil du développement des sciences et techniques, et aussi des accidents dans l’avancée du progres, ce classement a évolué aussi... Toujours est-il que bien avant d’attribuer au gouvernement et au Président de la République l’ensemble des maux actuels, il faudrait considérer que ces braves relais locaux que sont les maires sont incompétents sinon ignorants de l’obligation de gérer les POS et PLU avec honnêteté pour leurs concitoyens, en évitant de distribuer les permis de construire sans respecter, sur la base des dossiers réglementaires d’ICPE, les nécessités diverses édictées par la Loi en particulier le Code de l’environnement...Il y a lieu ici de comprendre que les dossiers de déclaration et d’autorisation d’avoir être travaillés autant par les opérateurs que par les inspecteurs de l’administration pour en valider les zones de sécurité et les transcrire dans les POS/PLU...Il est clair en ce qui concerne les ICPE comme les aérodromes qu’il y a longtemps que d’autres considérations président à l’attribution des permis de construire ! Il est évident que le nombre d’inspecteurs des ICPE, et cela depuis longtemps, ne suffit pas à la gestion démocratique du sujet !


                      • izarn izarn 3 octobre 22:40

                        @kimonovert
                        Le maire, il obéit au Grand Capital...Inutile de pointer ces personnages...


                      • nono le simplet nono le simplet 2 octobre 14:28

                        Lubrizol était classée seveso seuil haut ... soit le seuil maximal ... quatre accidents en France dont le dernier en 2013 dans cette même usine de Rouen ... où ça sentait le mercaptan jusqu’à Paris ou en Angleterre ...

                        et on apprend que la Préfecture avait récemment accordé quelques largesses concernant les contrôles, donc la sécurité ... au nom de quoi ? de la pérennité de l’emploi ?

                        dèjà, on croit rêver ...

                        la même préfecture se hâte de dire qu’il n’y a pas de danger, de toxicité alors que l’incendie fait rage ... au nom de quoi ? d’éviter un vent de panique ?

                        le rêve tourne au cauchemar ...

                        à peine l’incendie maîtrisé, cette même préfecture annonce que la qualité de l’air est normale ...

                        le cauchemar tourne au vaudeville ...

                        on annonce dans un premier temps que pour cause de secret défense la liste des produits qui ont brûlé doit rester secrète ... bé là c’est au nom du secret défense ...

                        le vaudeville tourne à la pantalonnade ...

                        puis cette nuit la liste des 479 produits stockés dans l’entrepôt est donnée par la même préfecture ... au nom de la transparence ?

                        l’incendie a eu lieu jeudi dernier ... pratiquement une semaine écoulée avant que les services de l’État comprennent la gravité de la pollution ...

                        la pantalonnade tourne au scandale d’État ! 


                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 16:17

                          @nono le simplet
                          merci de ces infos supplémentaires qui démontrent bien les lacunes françaises en matière d’environnement.


                        • velosolex velosolex 2 octobre 18:31

                          @nono le simplet
                          Salut

                          "En quoi cet incendie de l’usine Lubrizol vous semble-t-il symptomatique d’une évolution générale du droit de l’environnement  ?

                          C’est une magistrale démonstration des conséquences probables de la déréglementation du droit. En janvier, la préfète a autorisé une augmentation de la quantité de matière dangereuse présente, sans demander d’étude environnementale. Cela est possible grâce à deux déréglementations successives.« 

                          Extrait du très bon article de »Reporterre", journal en ligne trop peu connu, et dont voici l’intégralité : https://bit.ly/2n3imG4

                          Autre chose : Si les autorités et les journalistes ont explicité les tonnes d’amiantes parties dans la nature, issus du fibro ciment des toits, personne ne s’étonne curieusement, que cette entreprise, dotée de moyens financiers considérables, n’ai pas eu l’obligation, en rapport aux risques, de changer ses toitures. Si le fibro ciment existe toujours, depuis environ 20 ans, il ne contient plus de fibres d’amiantes, interdits par la législation maintenant. Bref, le changement de ses toits pourris n’aurait coutait qu’une peccadille. Les actionnaires sont ils si gourmands, et les autorités si impuissantes à agir ?


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 octobre 20:30

                          @velosolex
                          C’est une magistrale démonstration des conséquences probables de la déréglementation du droit


                          Merci, c’est bien que le site Reporterre enfonce le clou !
                          Quand c’est l’ UPR qui le dit, c’est caca boudin.


                        • velosolex velosolex 2 octobre 21:24

                          @Fifi Brind_acier
                          Reporterre est en effet souvent pertinent, et dérangeant. « Basta » vaut le coup d’œil aussi. Personnellement, je suis sensible à n’importe quel bon article, qui sorte du canard, du monde diplomatique, du Figaro ou de l’express.
                          Mais il va de soi que l’appartenance d’un journal à un groupe d’influence, induit fatalement une certaine représentation des nouvelles, et influe et oriente le stylo du journaliste. Le journalisme en ligne est à ce niveau précieux.


                        • nono le simplet nono le simplet 3 octobre 03:42

                          @velosolex
                          Extrait du très bon article de »Reporterre", journal en ligne trop peu connu, et dont voici l’intégralité
                          salut
                          merci à toi ... je l’avais dèjà lu en fouinant dans le site dont tu m’avais donné un lien sur les SDHI ... très bon site d’ailleurs smiley


                        • velosolex velosolex 3 octobre 10:11

                          @nono le simplet
                          « Ce que je peux vous dire, et ce que n’importe quel chimiste vous dirait, c’est que c’est exactement la chimie des incinérateurs et ça crée des dioxines. Donc la quantité de dioxines qui se sont épandues sur Rouen centre et sur la banlieue nord-est de Rouen est considérable. » 
                          Frédéric Poitou, expert judiciaire en chimie et pollution, interrogé par Europe 1


                        • Le421 Le421 3 octobre 11:36

                          @nono le simplet
                          Notre Premier Sinistre avait bien annoncé en Juillet que la mort de Steve Maïa Caniço n’avait rien à voir avec la charge des poulets...
                          Un détail.
                          Comment leur faire confiance ?
                          Ils mentent comme ils respirent.
                          De façon automatique...


                        • velosolex velosolex 3 octobre 12:23

                          @Le421
                          Une balance comptable à la place du cœur. Les impératifs économiques expliquent à peu près toutes les situations. Ils ont prises le pas sur la vision politique. 
                          L’écologie s’entent seulement quant elle rapporte. Le dernier scandale à venir : L’augmentation aberrante du malus voiture à l’achat, pour cause de carbone, déjà problématique en 2019, et qui doit doubler, voir tripler l’an prochain . Problème, ou solution : Elle ne touche que les voitures à essence...Une augmentation qui moyenne de 1000 euros par voiture, allant jusqu’à 5000 voir plus..Les diesel sont épargnés, car les particules mortifères émises par le diesel ne sont pas comptabilisés….Il fallait trouver un truc pour relancer la filière diesel, mise en danger en France. ...Vu les tarifs proposés après cette taxe, il y a fort à craindre que les moteurs essence, dont certains se sont équipés, pour échapper au diesel mortifère, sont condamnés, leur prix allant devenir prohibitif. Bientôt on taxera votre poèle à bois pour vous convaincre d’acheter des radiateurs électriques, branchés sur les centrales


                        • JC_Lavau JC_Lavau 3 octobre 12:37

                          @velosolex. Ne jamais se passer d’un « bouc hémisphère ». Ici servent « le diesel mortifère », le carbone, etc. Et bien sûr les incroyants, d’où vient tout le mal...


                        • izarn izarn 3 octobre 22:45

                          @nono le simplet
                          Les ricains attaquent Airbus, on pourrait attaquer leur lubriquezolle, style IG Farben Zyclon B ?
                          Faudrait avoir des testicules...Mais comme dit Bolsonaro à propos de Macron...Hein ?
                           smiley


                        • San Jose 5 octobre 10:13

                          @velosolex
                          .
                          Citation  : on taxera votre poêle à bois pour vous convaincre d’acheter des radiateurs électriques, branchés sur les centrales.
                          .
                          Excellente initiative qui incitera à se chauffer à la pompe à chaleur, le plus rationnel des moyens de chauffage lorsqu’elle est alimentée en électricité décarbonée (biomasse, hydraulique, éolien, solaire... je crois que j’ai tout énuméré). 


                        • Ruut Ruut 2 octobre 15:14

                          Le plus affligeant c’est que sur http://www.seine-maritime.gouv.fr/Actualites/Mise-a-jour-Incendie-au-sein-de-l-entreprise-Lubrizol, les produits sont tous en Anglais sans indication de leur dangerosité.

                          Les autorités Françaises sont elles donc incapables de produire des rapports en Français a 100 % ?


                          • izarn izarn 3 octobre 22:52

                            @Ruut
                            US Go Home !



                            • kimonovert 2 octobre 16:05

                              @Ruut Arrêté du 03/10/10 relatif au stockage en réservoirs aériens manufacturés exploités au sein d’une installation classée soumise à autorisation au titre de l’une ou plusieurs des rubriques n° 1436, 4330, 4331, 4722, 4734, 4742, 4743, 4744, 4746, 4747 ou 4748, ou pour le pétrole brut au titre de l’une ou plusieurs des rubriques n° 4510 ou 4511

                              concernant les 4304 tonnes de 1436 auxquels fait référence votre fiche...

                              Si j’ai bien suivi, se pose déjà l’alarme incendie ! puis au hasard la capacite de rétention du stock qui semble avoir été délayé par l’eau et mousse des pompiers pour se retrouver où il ne devrait pas être... Bref, au plan politique (ministres, préfet et experts...), c’est aberrant de parler d’un tel domaine technique à brûle pour point sans avoir un résultat d’inspection en main, a fortiori une enquête sur les causes et effets présents et à venir, concernant un dossier de site aussi complexe ! En tout état de cause, ce qui s’est passé n’aurait pas dû se passer pour la simple et bonne raison que des textes ont été élaborés au sein d’une réglementation adhoc pour justement l’éviter, au moins le minimiser car le pire n’est jamais sûr...Reste que les textes se doivent d’être l’objet d’un contrôle d’application et que des mesures correctives et des sanctions sont prévues pour corriger les manquements aux prescriptions !


                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 16:20

                              @Ruut
                              je pense que nous ne sommes pas au bout de nos surprises.
                              merci.


                            • Kostic 3 octobre 10:22

                              @olivier cabanel
                              Parce que la manière dont ça s’est passé et les réactions de l’Administration sont une surprise ? Que dire alors de ces ’’surpris de circonstance’’ ?
                              Je note que cela vaut pour vous, qui précisez dans votre article que la population n’est au courant de rien !
                              Parce que personne ne travaille à Rouen dans cette entreprise ? Que ceux qui y sont ne savent pas ce qu’ils manipulent ?
                              Parce qu’ils seraient tenus au secret professionnel ?
                              Vous n’avez pas été les consulter. Vous avez conçu votre article hors-sol, sans même demander aux agents de sécurité leur avis sur place.
                              Vous ne présentez pas le liste des normes pour informer vos lecteurs (qui à mon avis s’en fichent à 99 % et parleront d’autre chose demain mais c’est une autre histoire...)
                              Bref, commencez par ne pas dire que les journalistes français ne révèlent rien (étant larbins aux ordres) tout en faisant pareil !
                              Et si vous n’arrivez pas à tout faire, entourez-vous d’auditeurs ...
                              Je ne vois que ça, sur Agoravox, et voyez-vous, j’en peste.


                            • Ruut Ruut 3 octobre 15:15

                              @Kostic
                              Toi tu es au courent du code source des programmes de ton entreprise ?


                            • Kostic 6 octobre 12:22

                              @Ruut

                              Vous êtes garde chiourme de l’expression d’Olivier Cabanel ?

                              Au cas où il se défilerait, et je ne vois pas sa réponse.

                              Je serais tombé aussi bas que vous pour me permettre de rabaisser un interlocuteur inconnu en le tutoyant ? Eh bien non.

                              Sinon, pour votre mise en doute pavlovienne de mes apports, pour cause d’absence d’argumentation en réplique, c’est par pur vice, par rage de fanatique ou par incapacité foncière ?

                              Dans tous les cas, vous insinuez perfidement ; nos échanges sur Lubrisol ont donc pris fin avant d’avoir commencé.

                              Ceci dit, vous avez validé au fond mon appréciation sur Agoravox. Restez-y.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 6 octobre 13:24

                              @Kostic
                              dans l’erreur vous êtes.
                              à preuve ces employés de l’usine qui ont témoignés déclarant qu’il aurait fallu évacuer la ville.
                              je crois que vous n’avez pas encore évalué l’importance de la catastrophe.
                              on en reparlera sous peu.


                            • Kostic 7 octobre 22:06

                              @olivier cabanel
                              Merci de votre réponse. Hélas pour vous, elle confirme que vous pouvez avoir des avis sur des gens que vous ne connaissez pas et sur des installations industrielles dont vous ignorez probablement tout.
                              Je veux dire par là que vous auriez mieux fait d’aller interroger les acteurs de l’usine que de vous concerter entre idéologues.
                              Ne voyez-vous pas qu’avec les normes actuelles ces dégâts ne pouvaient s’être produits ? Ce qu les professionnels du site, très légers par crainte pour leurs emplois, ont laissé couler ?
                              Les faits, Olivier Cabanel, réunir les faits, avant toute analyse, même et surtout écologique ! Vous avez fait l’inverse et vous avez reçu l’appui d’un tordu comme ci-dessus ; cela devrait vous alerter aussi.
                              Les vrais écolos, ils vont au charbon, style L214.


                            • ribouldingue ribouldingue 2 octobre 15:58

                              A quand les français comprendront qu’il n’y aura aucun danger quelque soit la catastrophe qui nous ait tombé, nous tombe, et nous tombera sur la tête ? C’est bien connu, le discours est bien rôdé et la langue de bois est et restera la meilleure amie des menteurs. Le gouvernement devrait faire appel au professeur pellerin le meilleur scientifique en contre vérité. Ce clown de service nous avait bien fait sourire. https://youtu.be/iXPXHoi6A9M. À l’époque le nuage de Tchernobyl c’était arrêté pile poil à la frontière allemande on a eu chaud on a surtout eu du bol que nos frontières sont hermétiques grâce à un mur en plexiglas qui monte jusqu au plus haut des cieux. Même trump nous jalouse. À l’usine de Lubrizol le nuage a oscillé autour de l’usine et comme par magie il s’est évaporé. Un mi... ra...cle ! qu’on vous dit au gouvernement. Rien ! queue dalle. La fumée noire provenait des barbecues des habitants nous assure les mains sur le cœur et les masques à gaz vissés sur le nez, le balai des menteurs et menteuses du gouvernement face caméra la larme à l’œil et des trémolos dans la voix pour mieux expliquer aux rouannais(e)s qu’ils peuvent dormir tranquillement la tête dans la suie.Tout va bien. Vive la France !


                              • Surya Surya 2 octobre 18:54

                                @ribouldingue

                                «  À l’époque le nuage de Tchernobyl c’était arrêté pile poil à la frontière allemande »

                                C’est parce que le nuage a tout d’abord été stoppé par la ligne Maginot, d’où leurs déclarations triomphantes, puis il a fini par la contourner.


                              • velosolex velosolex 2 octobre 21:36

                                @Surya
                                Cela me fait penser à l’œuvre d’Alexievitch, prix Nobel de littérature, auteur de deux livres majeurs qui se rejoignent : « La chute de l’homme rouge », et de « la supplication », construit d’après les témoignages des témoins et acteurs de la catastrophe de Tchermobyl. Ces récits induisent de façon évidente la relation entre Tchermobyl, et la chute du système soviétique. Tout à coup, ce qui était déjà en doute, se fissure totalement, et l’URSS s’effondre, comme le réacteur de la centrale. 
                                Pour ceux qui en France ont suivi ces événements, je me souviens aussi de notre choc, devant les mensonges éhontés des responsables politiques. Les stocks de lait, et les légumes n’ont pas été détruits, contrairement aux mesures qui ont été pris dans les autres pays européens, l’état se soumettant aux directives de la FNSEA, qui ne pensait qu’au bilan économique. Ce midi, sur inter, j’ai entendu un journaliste, faire du révisionnisme, en disant que Tchermobyl, en France n’avait guère soulevé d’interrogations. Nous sommes dans une logique Orwellienne, ou la mémoire est sans cesse reconstruite. Sur le même sujet, l’écologie n’est pas quelque chose de nouveau, comme on cherche à nous le faire croire, afin de nier les obligations et les renoncements successifs des gouvernements. Les années 70 étaient totalement dans la contre culture, et un magazine comme « Le sauvage », soulevait dans les mêmes termes les problèmes qu’on fait semblant de découvir. 


                              • Raymond75 2 octobre 17:20

                                Donc en résumé, l’auteur et les aimables contributeurs, à l’exception de @Armelle, découvrent que nous vivons (depuis 200 ans) dans une société industrielle, que cela comporte des risques, et que parfois il y a des accidents.

                                Bien entendu, tous vous vivez dans une hutte en bois que vous avez construit de vos mains, et vous vivez en autarcie grâce à votre pré biologique et votre nourriture végane, Rien, absolument rien dans votre vie et votre environnement n’a d’origine industrielle, vous auriez trop honte d’en profiter.

                                Et bien sur, s’il y a accident, c’est de la faute à ? à ... ? à MACRON of course !!!

                                Les industriels sont inconscients et menteurs, tout comme tous les représentants de l’état, bien que vous attendez tout de cet état.

                                Que savez vous de cette catastrophe ? quel est son origine ? au delà de l’immédiat qui suit cette catastrophe, que savez vous des conséquences ? Pensez vous qu’une enquête de cette nature puisse se faire en 1 ou 2 heures ? Et lorsque l’on vous communique les premiers résultats de cette enquête, quelle qualification avez vous pour en juger ? Aucune.

                                Internet et les réseaux poubelles baptisés ’sociaux’ (car destinés à la populace) propagent sous couvert d’anonymat rumeurs, dénigrements, et jugements imbéciles ; en un mot, l’irresponsabilité populaire.

                                Que savez vous de la surveillance des usines ’Soveso’ par les pompiers et la gendarmerie ? Rien, mais cela ne vous empêche pas de parler.

                                Oui, nous vivons dans une société où il y a des risques de catastrophes industrielles et des accidents d’origine domestique, mais moins que jadis. Les normes existent, les pompiers et les contrôleurs surveillent, mais ils ne peuvent être partout à tout moment. Vous même n’êtes certainement pas accompagnés tout au long de votre vie par un huissier.

                                Vous dénigrez tout le monde, mais vous, qu’avez vous fait dans votre vie ?


                                • rhea 1481971 2 octobre 18:01

                                  @Raymond75
                                  C’était un site classé Seveso, donc il était dangereux , ça ne sert à rien de
                                  dire qu’il n’y avait aucun risque pour l’environnement sinon il ne fallait pas le
                                  classer Seveso.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 18:20

                                  @Raymond75
                                  qu’avez vous fait dans votre vie ? questionnez vous
                                   smiley
                                  quelle belle idée de tenter de défendre l’indéfendable, et de s’en prendre aux contributeurs en les soupçonnant de ne rien faire dans leur vie...
                                  je suis sur qu’ils ont fait bien plus que vous ne le supposez...et votre méthode est tout sauf recevable...elle est honteuse tout simplement.
                                  bien sur, les risques ont toujours existé.... nos ancêtres les gaulois (à ce qu’on dit) ne craignaient-ils pas que le ciel leur tombe sur la tête ?
                                  vous écrivez :«  Oui, nous vivons dans une société où il y a des risques de catastrophes industrielles et des accidents d’origine domestique, mais moins que jadis ».
                                  je transmet aux 900 000 morts dus à la catastrophe de Tchernobyl... et aussi aux disparus pour cause de cancer : « Au cours de la période 2004-2008, le cancer a représenté la première cause de décès en France chez l’homme  »
                                  l’assaillant de chateau fort qui se prenait une bassine d’huile bouillante sur la tête doit se retourner dans sa tombe en vous lisant.
                                  vous affirmez : «  Pensez vous qu’une enquête de cette nature puisse se faire en 1 ou 2 heures ?   », et je reponds NON... elle peut se faire en quelques secondes.
                                  nous savons aujourd’hui analyser l’air et les éventuelles dioxines qui s’y trouvent en peu de temps...
                                  il existe même des appareils qui analysent l’air en continu dans les habitations... des compteurs geiger qui décèlent la présence de radioactivité immédiatement.
                                  alors pourquoi ne pas vous poser la question : « est-il raisonnable d’être incapable de répondre aux questions essentielles de la population en moins d’une semaine ? » 
                                  et surtout, est-il raisonnable de publier un commentaire comme le votre.
                                   smiley
                                  je ne le crois pas.


                                • Ruut Ruut 2 octobre 18:34

                                  @Raymond75
                                  Le problème n’est pas la catastrophe.
                                  C’est le manque d’information utile voir à la limite du mensonge dont nous inonde nos Officiels et Médiats.
                                  Ce que le citoyen attend :
                                  C’est :
                                  1. Une information fiable
                                  Expliquer les faits connus. (Ne pas attendre 5 Heures pour sonner les alarmes).

                                  2. Des informations sur les conséquences à court et moyens termes fiables.
                                  Ne pas respirer la fumée toxique car elle est toxique si vous vous sentez mal foncez aux urgences.
                                  Ne touchez pas la matière gluante noir dans votre jardin.

                                  3. Des consignes fiables des actions à mener pour minimiser les impacts sur notre santé et celles de nos proches et enfants.

                                  Ce n’est quand même pas difficile…

                                  4. Lorsque les analyses sont faites une explication (claire précise et honnête) de ce que contenait des nuages et eaux noires des robinets avec les consignes pour minimiser les effets néfastes sur notre santé.

                                  Mais lorsque tu vois une fumée noire qui pue et qui te fait vomir et des oiseaux qui tombe du ciel, tu t ’attend à autre chose que l’air est de qualité normale.

                                  Si l’eau noir du robinet est dangereuse pour la santé il FAUT le dire et expliquer pourquoi elle est noire et (pas) dangereuse.


                                • Ruut Ruut 2 octobre 18:37

                                  @Ruut
                                  Le (pas) entre parenthèse c’est dans le cas ou elle ne serait pas dangereuse pour la santé.


                                • Raymond75 2 octobre 18:38

                                  @olivier cabanel

                                  Moi si


                                • Raymond75 2 octobre 18:41

                                  @Raymond75

                                  Combien de victimes ?

                                  Quelle affluence nouvelle dans les services d’urgence ?

                                  Il n’y a pas d’enquête en cours ?

                                  Il n’y a pas d’investigations ?

                                  Il n’y a pas eu de mesures prises (fermeture des écoles, consignes de confinement, destruction des récoltes souillées, indemnisation des agriculteurs ?

                                  Faites nous part de vos investigations.


                                • velosolex velosolex 2 octobre 18:42

                                  @olivier cabanel
                                  Je crois qu’il est inutile de tenter de répondre à des tacherons couvrant les lobbys. Pas très malins il faut le dire. C’est habituel...Le tempo de cet accident industriel fait froid dans le dos, dans ses retards de réponse successives, et inaugurent bien mal ce qui se passerait en cas d’accident nucléaire. Il surligne en tout cas à quel point les autorités politiques sont dépassés, et se sont remis aux lobbys. Nul commentaire pour mettre en évidence les arrêtés banalisant le stockage de matières dangereuses, et les décisions qui ont suivi de la préfète, de permettre de stocker davantage de matières dangereuses sur le site. 

                                  Bien sûr il y a eut la sidération « La mort de Chichi », forme de billet d’excuse d’absence sans doute de nos puissants, qui avaient la tête ailleurs, philosophant sur « on est peu de chose quand même »...Espérons qu’au prochain accident majeur, Giscard ne cassera pas sa pipe. 


                                • Raymond75 2 octobre 18:57

                                  @velosolex

                                  Ce que vous voulez dire, c’est que cette usine chimique ne devait pas stocker de matières chimiques ?

                                  C’est une bonne idée ; il faut donc remplacer ces stock par des rotations de camions en temps réel pour obtenir le ’zéro stock’ ?


                                • velosolex velosolex 2 octobre 19:02

                                  @Raymond75
                                  Le 75 accolé à Raymond est il votre indice de QI ?


                                • Raymond75 2 octobre 19:12

                                  @velosolex

                                  Oui, c’est pourquoi je vous ai posé une question simple, et dont j’attends la réponse.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:27

                                  @velosolex
                                  c’est aussi la question que je me suis posé ! smiley


                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:42

                                  @velosolex
                                  le plus marrant c’est de voir la mauvaise foi d’un de ces tacherons...j’espère qu’il est bien payé pour la tentative de désinformation qu’il tente.
                                   smiley


                                • Raymond75 3 octobre 06:09

                                  @olivier cabanel

                                  Toujours pas de réponse ’de bonne foi’ de la part de @velosolex après une nuit de réflexion ?


                                • nono le simplet nono le simplet 3 octobre 07:02

                                  @Raymond75
                                  je vais répondre à sa place s’il le permet ...
                                  Raymond tu racontes n’importe quoi en invoquant le besoin en lubrifiants des français pour justifier un incendie ... on a besoin de lubrifiants, c’est vrai, mais pas en feu ... c’est pas pratique ...
                                  tu dis tout et son contraire en reconnaissant que la sirène a retenti un peu tard mais « en même temps » que toutes les mesures ont été prises au plus tôt ...
                                  tu dis qu’on nous a rien caché alors que le secret défense a été invoqué pour ne pas donner la liste des produits et la préfecture a fini par céder au bout d’une semaine après deux manifestations à Rouen et le tollé général ...


                                • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 07:23

                                  @Raymond75
                                  ça ne me surprend pas. vous déployez tant de mauvaise foi, en disant parfois une chose et son contraire, dans le seul but masqué de désinformer, qu’il faut vraiment avoir du temps à perdre pour vous répondre... 
                                  temps que je ne perdrais donc plus avec vous.
                                  désolé
                                   smiley


                                • gaijin gaijin 3 octobre 08:59

                                  @Raymond75
                                  « vous, qu’avez vous fait dans votre vie ? »
                                  ben entre autres j’ai été qualiticien dans l’industrie et quand vous dites :
                                  « Les industriels sont inconscients et menteurs, »
                                  et bien oui j’atteste que oui ..........
                                  « la populace »
                                  s’cuse moi partner de te demander pardon mais tu sait ce qu’elle te dit la populace ?
                                  https://www.youtube.com/watch?v=bzu01gO3pi4
                                  version moderne :
                                  https://www.youtube.com/watch?v=UweNTEd9FeY


                                • izarn izarn 3 octobre 23:51

                                  @velosolex
                                  Dans les années 20,30 on construisait des usines chimiques n’importe ou, prés des villes. A cause de l’emploi, richesse induite pour les municipalités, sénateur-maire pourri, etc...
                                  Cela a continué aprés guerre, jusqu’à la catastrophe de Seveso en Italie.
                                  Depuis on a reglementé, essayé de controler le risque.
                                  Désormais il est inepte de construire ces usines prés des centres urbains, et même l’usine Lubrizol aurait du etre déménagée...
                                  Ensuite un tel incendie implique que des normes de sécurité n’ont pas été respectées...Tout pour le rendement, à l’Amérique de Trump...
                                  Cela implique que des lois réçentes ont diminué ces normes.
                                  Pourquoi ? Sont-ils fous ?
                                  Mais visiblement avec Macron « on ne lache rien »
                                  Et le délire va continuer...
                                  Préparez vos masques à gaz...Les Houthis à coté c’est de la gnognote !
                                  Bien entendu vous irez voter pour Macron « le chimiste » en 2022...


                                • popov 2 octobre 18:23

                                  @Olivier Cabanel

                                  Noir, c’est noir.

                                  Oui, mais comme dirait votre vieil ami africain, le noir, c’est beau.



                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 18:29

                                    édouard philippe revient de Rouen. photo

                                     smiley


                                    • popov 3 octobre 08:34

                                      @olivier cabanel

                                      Il a pris un coup de grisou.



                                      • Raymond75 2 octobre 18:55

                                        @olivier cabanel

                                        L’effondrement du barrage de Malpasset, Tchernobyl ou Fukushima, l’explosion de l’usine AZF à Tououse avaient entrainé de nombreuses victimes et de graves destructions, directes ou indirectes, dans les localités, voire les régions, voisines. Dans ce cas on reconnait l’état de catastrophe industrielle, qui est le pendant de catastrophe naturelle après un orage dévastateur ou une grave inondation par exemple.

                                        Dans le cas de cette usine de Rouen, l’usine est pour partie détruite, mais il n’y a aucune destruction ni victime ’collatérale’, sinon la perte d’exploitation pour les agriculteurs. Et les médecins et services hospitaliers sont en veille pour toute suite médicale de masse.

                                        Pour l’instant, il y a un très grave et spectaculaire accident industriel, mais pas d’état de catastrophe industrielle.

                                        Les mots ont un sens.


                                      • Surya Surya 2 octobre 19:21

                                        @olivier

                                        Le problème, d’après ce que je comprends, c’est que la démarche de reconnaître une catastrophe industrielle vise à indemniser les victimes d’une telle catastrophe. Or, personne n’a perdu sa maison à cause de l’incendie, ni de la fumée, ou des émanations, et en ce qui concerne la santé des gens, pour l’instant (et je prie pour que ça reste comme ça) personne n’a été atteint de façon grave, il n’y a pas eu de mort, « juste » des vomissements, des maux de tête, des trucs comme ça. Certains ont eu des symptômes, d’autres pas. Ces symptômes semblent s’être estompés, si j’en juge par ce que disent les gens là bas : « j’ai eu », ils ne disent pas qu’ils ont encore.

                                        Vu que cette reconnaissance est liée à une loi, et qu’il s’agit donc d’une démarche officielle, il peut très bien dire que c’est, en effet, une catastrophe industrielle, parce que c’est son opinion et que l’usine a bel et bien été détruite, sans pour autant la reconnaître officiellement comme telle, parce qu’il n’y a personne à indemniser, si je peux me permettre, et que tout le monde, j’en suis certaine, espère qu’il n’y aura JAMAIS personne à indemniser dans le sens où personne ne développera aucune pathologie grave.

                                        Il a donc, je suppose, le droit de faire cela, puisqu’il n’y a donc rien à indemniser au regard de la loi, sinon il faut indemniser la population entière de Rouen à titre préventif, pour d’éventuelles maladies à venir, touchons du bois, et reconnues évidemment comme liées à ce qui s’est passé.

                                        Ou alors indemniser toute la population comme une sorte de démarche de mea culpa. Vu que l’emplacement de l’usine était choisi de façon pour le moins étrange, personnellement je n’y verrais aucun inconvénient. 

                                        On peut aussi penser que même en dehors de toute maladie, grave ou pas, l’angoisse que ressentent actuellement les habitants de la région mérite bien une indemnisation. Je n’y verrais, là encore, aucun inconvénient.


                                      • Surya Surya 2 octobre 19:23

                                        @Raymond75

                                        Désolée de répéter une partie de votre commentaire. J’étais en train d’écrire le mien et je ne l’avais pas encore lu.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:28

                                        @Raymond75
                                        oui, en principe, les mots ont un sens...
                                        dommage que vous ne sembliez pas vous y intéresser.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:40

                                        @Surya
                                        bien sur, mais au delà des indemnisations logiques qui pourraient aller vers les agriculteurs, mais aussi les citoyens touchés par la catastrophe en terme de mobilier ou d’immobilier, il y a surtout les questions de santé.
                                        comme je l’avais fais remarquer, il y a eu précédemment des morts suite à une intoxication au mercaptan...
                                        je doute que si l’état de catastrophe industrielle n’est pas reconnu, les citoyens aient les moyens de se défendre.
                                        merci pour ton commentaire


                                      • Ruut Ruut 2 octobre 22:07

                                        @Raymond75
                                        Qui vas payer pour le nettoyage de ces retombées toxiques ? les particuliers ?
                                        Auront-ils au moins le droit d’envoyer la facture a l’entreprise pour se faire rembourser ?
                                        Quid des professionnels de l’entretien et du surcout lié à l’achat de combinaison et de gants pour le nettoyage (à moins que l’entreprise ne fournisse un numéro vert et envoie ses propres équipes de nettoyages nettoyer la merde issue de ses produits) ?
                                        Mais dans le cas du nettoyage par l’entreprises il faut que nos médiats informent la population de l’existence de CE numéro.


                                      • Raymond75 2 octobre 18:59

                                        La seule question qui mérite d’être posée, c’est doit on maintenir ce genre d’usine à proximité d’une agglomération ?


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:31

                                          @Raymond75
                                          la seule question ?
                                          pour ma part, j’en ai plein d’autres à poser
                                          par exemple : avons nous des élus à la hauteur de la situation ?
                                          ou : avons nous des services de sécurité compétents ?
                                          ou bien : le mensonge est-il une valeur républicaine ?
                                          je continue ?
                                           smiley


                                        • Cadoudal Cadoudal 2 octobre 19:40

                                          @olivier cabanel
                                          je continue ?

                                          La shitolisation accélérée du pays est elle écolo compatible ?


                                        • Raymond75 2 octobre 19:45

                                          @Cadoudal

                                          Oui continuez, cela vous permet d’exister.

                                          Vous êtes vous présenté à une élection ?


                                        • Cadoudal Cadoudal 2 octobre 20:05

                                          @Raymond75
                                          Ouais, en 1990 j’ai été élu secrétaire de la section CGT des gardiens de zoo de Sarcelles...

                                          C’est moi qui gardait les clés...

                                          Depuis, ils les ont perdues, les clés...lol...

                                          ya qu’à sarcelles ou les profs lachent leurs best bastons contre des élèves

                                          https://twitter.com/taerreur/status/1178754301931466753?ref_src=twsrc%5Etfw

                                          http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/sarcelles-malaise-au-lycee-apres-la-violente-agression-d-un-enseignant-02-10-2019-8164779.php


                                        • Raymond75 2 octobre 20:22

                                          @Cadoudal

                                          (désole, ma question était pou Olivier Cababel)


                                        • Cadoudal Cadoudal 2 octobre 20:39

                                          @Raymond75
                                          Cabanel à été élu meilleur ami des amis Africains par tous les amis Africains habitants à moins de 15 kilomètres de la fermette Bretonne d’Yves Cochet...

                                          Inscrits= 0
                                          Exprimés= 0

                                          Élu= Cabanel à l’unanimité....

                                          Par ailleurs, limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes.

                                          j’ai dit que j’étais pour la grève du troisième ventre européen. Européen, uniquement, et non pas africain, car la question n’est pas le nombre d’habitants, mais ce nombre multiplié par l’empreinte écologique.

                                          Nous accorderez-vous l’asile dans votre refuge breton en cas de catastrophe  ?

                                          Vous n’êtes pas sur la short list, malheureusement. Pour paraphraser Rocard, je ne pourrai pas accueillir toute la misère du monde, il faut être raisonnable

                                          https://www.lepoint.fr/societe/il-faudra-s-entraider-ou-s-entretuer-interview-apocalyptique-avec-yves-cochet-27-09-2019-2338175_23.php


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 21:44

                                          @Cadoudal
                                          bah, il parait que ça pourrait soigner des cancers...


                                        • Cadoudal Cadoudal 2 octobre 21:51

                                          @olivier cabanel
                                          On peut lui envoyer un docteur à Monsieur Cochet pour soigner son sida mental...lol...

                                          « Professeur El Hadj Docteur Yahya Abdul-Aziz Jemus Junkung Nasiru Den Jammeh »31.

                                          Quelque 9 000 personnes séropositives sont contraintes de participer au « programme de traitement alternatif présidentiel »

                                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Yahya_Jammeh


                                        • Ruut Ruut 2 octobre 22:08

                                          @Raymond75
                                          Tout dépend de la transparence et de la réactivité en cas de pépin et des procédures en place pour minimiser l’impacte aux voisins.


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 octobre 07:41

                                          @olivier cabanel
                                          avons nous des élus à la hauteur de la situation ?
                                          ou : avons nous des services de sécurité compétents ?


                                          Vous mettez en cause l’ Etat, alors que les entreprises veulent que l’ Etat se désengage de plus en plus. Et elles ont obtenu ce qu’elles voulaient, que la responsabilité de l’ Etat leur soit transférée par la loi de 2018 « Un Etat au service d’une société de confiance ».

                                          Relisez la déclaration d’ Edouard Philippe, il renvoie la patate chaude à l’entreprise : 

                                          je veillerai à ce que cela ne nous conduise pas à exonérer l’industriel qui est, au regard du droit, le premier responsable des effets de l’incendie sur l’environnement.  »

                                          Philippe exprime le fait que ce n’est plus le problème de l’ Etat. 
                                          Ce sont les Traités européens qui ont imposé le néolibéralisme et les dérégulations. Vous voulez à la fois un Etat régulateur et rester dans l’UE.
                                          Il faut choisir, sinon vous allez finir comme l’âne de Buridan.


                                        • nono le simplet nono le simplet 4 octobre 07:56

                                          @Fifi Brind_acier
                                          Philippe exprime le fait que ce n’est plus le problème de l’ Etat. 

                                          ouais, et on va le croire ... comme pour AZF où rien n’est réglé 18 ans après ... où même la possibilité d’une chute de météorite a été envisagée ...
                                          avec Lubrizol, c’est parti pour au moins 15 ans de procédures ... et qui va gérer les conséquences pendant ce temps là, sinon l’État ?


                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 octobre 09:51

                                          @nono le simplet
                                          et qui va gérer les conséquences pendant ce temps là, sinon l’État ?


                                          Vous pouvez toujours attendre ! Pour l’instant, la seule conséquence que je vois, c’est l’indemnisation des agriculteurs par l’entreprise.
                                          Sinon ce sera un procès à rallonge comme vous le décrivez.


                                        • nono le simplet nono le simplet 4 octobre 09:55

                                          @Fifi Brind_acier
                                          c’est l’indemnisation des agriculteurs par l’entreprise.

                                           smiley pour indemniser il faut d’abord reconnaître être coupable de quelque chose et au vu des premières déclarations des dirigeants c’est pas gagné ...


                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 octobre 19:17

                                          La carte interactive de ces 1300 sites classés « Seveso » :Ici.


                                          Sûr que les citoyens préféreraient à la place de beaux et grands jardins publics !!


                                          @+ P@py



                                          • Raymond75 2 octobre 19:18

                                            Delphine Batho, qui n’a jamais dirigé la moindre entreprise et n’a fait que parler dans des commissions de partis politiques, a été, brièvement, ministre de l’environnement.

                                            C’est ce qui lui permet de faire de forte déclarations :

                                            https://www.lepoint.fr/societe/incendie-de-lubrizol-a-rouen-le-deux-poids-deux-mesures-de-delphine-batho-02-10-2019-2339090_23.php


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:34

                                              @Raymond75
                                              et ça vous permet à vous de faire des commentaires désobligeants...
                                              mais ça, on l’avait déjà compris depuis longtemps.
                                               smiley


                                            • Cadoudal Cadoudal 2 octobre 23:17

                                              @Raymond75
                                              On sait pas avec qui elle n’a pas couché, et avec qui elle couche maintenant, mais elle semble connaitre un peu le milieu progressiste...lol...

                                              http://www.fdesouche.com/937953-delphine-batho-ps-petite-mafia-politique


                                            • Eric F Eric F 2 octobre 19:27

                                              « Déjà, lors de l’incendie de Notre Dame, il avait frappé fort en assurant que ce n’était qu’un accident »

                                              Si je me souviens bien, il a été déclaré alors que la cause la plus probable était l’accident, sachant qu’à chaque fois on redoute un attentat terroriste (pas d’indice alors en ce sens) et dès lors qu’il y a travaux, le risque accidentel est élevé (cf la cathédrale de Nantes). Ceci étant, l’enquête pourra montrer s’il y a eu malveillance ou faute (entreposage de produit inflammable ou autre), ce qui est sur c’est que les photos d’installations électriques sous les combles posent question.

                                              .

                                              « Quand l’eau qui coule du robinet n’a pas la limpidité habituelle »

                                              Concernant la vidéo sur l’eau du robinet, il n’y pas pompage d’eau de surface, cela ressemble à des problèmes de canalisation d’adduction.

                                              .

                                              Par contre, effectivement dès lors qu’il y a odeurs dans l’air, il y a forcément des matières volatiles chimiques, et prétendre que l’air est « normal » n’est pas crédible. J’ai été impressionné par les crépitements d’étincelles dans la fumée qui s’échappe lors de l’incendie.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:54

                                                @Eric F
                                                en fait, c’est à Macron qu’il faut attribuer cette déclaration

                                                Comment ne pas s’étonner que le président de la République, ait pu déclarer, alors que le feu brûlait encore : « il s’agit d’un incendie accidentel  » ? lien


                                              • Eric F Eric F 2 octobre 23:01

                                                @olivier cabanel
                                                Le lien que vous indiquez fait surtout le parallèle avec les destructions par des bombardements français sur des théâtres d’opération ou vente d’armes. La conclusion de l’article en question de Wolf Wetzel est "L’incendie de la cathédrale Notre-Dame est un accident. Ce qui se passe au Yémen n’est pas un accident, mais c’est délibéré... et très lucratif."

                                                Sinon, il est vrai que les autorités on comme premier réflexe d’essayer d’éviter l’affolement, et tendent à minimiser les accidents. On l’a vu quelque que soient les gouvernants.


                                              • Eric F Eric F 2 octobre 23:09

                                                @Eric F
                                                concernant l’eau, un commentaire de Gilbert Spagnolo un peu plus bas dans le fil de discussion mentionne une explication possible de contamination via les aérations de chateaux d’eau lors du passage du « nuage » de fumées.


                                              • Raymond75 2 octobre 19:28

                                                Voici les communiqués de la préfecture, et l’inventaire global des produits stockés.

                                                Pour l’inventaire d"taillé, cliquez pour obetenir le pdf de chaque fiche.

                                                http://www.seine-maritime.gouv.fr/Actualites/Mise-a-jour-Incendie-au-sein-de-l-entreprise-Lubrizol

                                                *

                                                http://www.seine-maritime.gouv.fr/content/download/36604/246855/file/inventaire%20magasin%20avec%20tonnages.pdf

                                                Merci de vos commentaires associés.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:33

                                                  @Raymond75
                                                  merci, et apparemment vous avez mal lu l’article, puisque j’ai déjà donné ces informations...
                                                  ceci dit, ce qui intéresse les habitants du secteur, c’est surtout : « y-a-t-il eu des dioxines relâchées ? et en quelle quantité ?
                                                  ça vous va comme »commentaire associé"
                                                   smiley


                                                • Raymond75 2 octobre 20:03

                                                  @olivier cabanel

                                                  Ce n’est pas un commentaire associé à la liste des produits présents sur le site.
                                                  Merci de commenter les informations qui vous ont été fournies.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 21:43

                                                  @Raymond75
                                                  à Lyon, il y a une spécialité ; guignol... peut-être qu’ils recrutent ?


                                                • Ruut Ruut 2 octobre 22:22

                                                  @Raymond75
                                                  Sympas en effet :
                                                  http://www.seine-maritime.gouv.fr/content/download/36618/246928/file/INERIS_DRC-19-200506-07005A%20.pdf
                                                  Sous le pont Flaubert14h05-14h11
                                                  C6H14 Ref =10 mesuré = 190

                                                  Danger
                                                  H225, H304, H315, H336, H410,
                                                  [–]
                                                  H225 : Liquide et vapeurs très inflammables
                                                  H304 : Peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires
                                                  H315 : Provoque une irritation cutanée
                                                  H336 : Peut provoquer somnolence ou vertiges
                                                  H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets à long terme


                                                • exol 2 octobre 19:32

                                                  Tout va bien , tout va bien , tout va bien , tout va bien , tout va bien , tout va bien , tout va bien . Ah merci Mr Goebbels je suis rassuré .


                                                  • Cadoudal Cadoudal 2 octobre 19:43

                                                    @exol
                                                    Progress Uber Alles...lol...

                                                    Lyon : « Victime d’une fureur collective », un couple homosexuel roué de coups et dépouillé

                                                    https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-lyon-metropole/2019/10/01/violente-agression-homophobe-a-lyon-recit-d-une-nuit-de-cauchemar


                                                  • ETTORE ETTORE 2 octobre 19:46

                                                    La réponse à été la suivante :

                                                    Distribution à toute la population de la liste des produits chimiques présents sur le site.

                                                    Nul doute que cela a été imaginé par l’éducation nationale, afin de créer des futurs chimistes en herbe.

                                                    Au vu de la palanquée de produits avec des noms que les français utilisent chaque jour.......ça sert vraiment ......A RIEN !

                                                    Mais bon, ces « responsables » n’habitent pas sur la même planète que nous.

                                                    Viennent juste pour y faire du fric.


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 19:47

                                                      @ tous

                                                      la loi des séries ?

                                                      ici


                                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 octobre 19:49

                                                        L’eau du robinet était pas claire , .. pour la bonne raison que tous châteaux d’eau à des ouvertures sur le sommet qui assurent le système d’aération :Ici , et sûr que ceux qui étaient sous la trajectoire du nuage noir, , même avec de filtre à poussières, ben la suite se vérifie avec les photos !


                                                        @+ P@py




                                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 octobre 19:51

                                                          L’eau du robinet était pas claire , .. pour la bonne raison que tous châteaux d’eau à des ouvertures sur le sommet qui assurent le système d’aération :Ici , et sûr que ceux qui étaient sous la trajectoire du nuage noir, , même avec de filtre à poussières, ben la suite se vérifie avec les photos !


                                                          @+ P@py




                                                          • Raymond75 2 octobre 20:01

                                                            La préfecture et le gouvernement diffusent les informations au fur et à mesure qu’ils les possèdent, et donc la réaction est « on nous cache tout ». Ce serait amusant si ce n’était dans le contexte d’un dramatique accident industriel.

                                                            On est dans l’inverse de Tchernobyl, où effectivement on nous cachait tout, mais le résultat est le même.

                                                            les informations sont diffusées, mais peu de monde peuvent les comprendre.

                                                            ***

                                                            Pour ce qui concerne les sirènes (en pleine nuit), 5 h de délai c’est probablement beaucoup trop, mais la gestion d’une agglomération inclue aussi d’éviter toute panique de masse.

                                                            Un exemple : en cas d’une épidémie dévastatrice (imaginez Ebola en Ile de France, 12 M ha dans un rayon de 40 km), la consigne est le confinement absolu, un couvre feu, un quasi état de siège, et la protection des hôpitaux par l’armée pour éviter une ruée de la population.


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 21:41

                                                              @Raymond75
                                                              « les informations sont diffusées, mais peu de monde peuvent les comprendre  » écrivez vous... et donc, vous, avec votre QI modeste, vous les comprenez ?
                                                              zêtes marrant raymond
                                                               smiley


                                                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 octobre 21:53

                                                              @olivier cabanel

                                                              Céticoadonc quiniavé dans ce petits bidons tout mignons mignons, c’est fastoche, .( un conseil munnissez-vous du dico le petit chimiste :Ici !


                                                              @+ P@py


                                                            • ETTORE ETTORE 2 octobre 22:53

                                                              @Raymond75

                                                              C’est sûr comme vous dites que c’est pour éviter la panique, n’est ce pas ?
                                                              j’ose imaginer en cas de catastrophe naturelle, 5h de délai avant d’avertir les gens....
                                                              Prenez le cas de Naples, avec un volcan sous surveillance 24h/24.....(ou tout autre volcan antillais)
                                                              Il donne des signes d’activités....et on attend qu’un délai de 5 h soit passé pour mettre en place le plan d’évacuation des populations.
                                                              Génial, non ? C’est rattrapable niveau conséquences ?


                                                            • Raymond75 2 octobre 20:33

                                                              Cette usine fabrique des lubrifiants pour voitures ; j’imagine bien entendu qu’aucun des commentateurs de cet article n’a utilisé, n’utilise ou n’utilisera de voiture, d’autobus ou d’autocar, ou d’autorail diesel ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès