• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Plus noir que noir, tumeur...

Plus noir que noir, tumeur...

Il semble bien que les propos rassurants des autorités aient amené plus de suspicion que de sérénité, et la récente décision d’autoriser la vente du lait provenant de la zone polluée pose problème.

Finalement, nous apprenons que ce ne sont plus 5000 tonnes, mais près du double qui sont partis en fumées, puisque l’entreprise jouxtant Lubrizol a brûlé elle aussi, ainsi que ses stocks de produits polluants. lien

Alors autoriser la vente du lait produit dans le secteur contaminé, ainsi que de tous les produits qui en seront issus, pose un réel problème, et ne répond pas au « principe de précaution » voulu par la République, car l’on sait que la pollution s’est infiltrée plus ou moins profondément dans le sol, pollution qui réapparaitra tôt ou tard dans l’herbe, laquelle herbe sera broutée par les ruminants, et les produits toxiques se retrouveront fatalement un jour ou l’autre dans leur lait... à moins que les producteurs décident de ne nourrir leurs animaux avec de l’herbe d’une autre provenance.

Et puis quid des oeufs, des légumes, des fruits ?...

De plus, les retombées des produits polluants sont allées aussi sur les feuilles des arbres, et l’automne arrivant, elles arriveront bientôt sur le sol.

On pourrait aussi trouver curieux de ne s’intéresser qu’aux 4 ou 5 hectares de Lubrizol, puisque 216 communes ont officiellement subi les retombées de la catastrophe.

Ajoutons que la liste de ces communes ne fait pas l’unanimité, et que nombreux sont ceux qui constatent que leur commune a été oubliée, alors qu’elle a subi des dommages consécutifs à l’incendie. lien

Quant à la possibilité d’une décontamination, elle semble bien illusoire, car si certains parlent d’excaver le sol en profondeur, que faire des milliers de tonnes de terres dangereuses ?

Pour nettoyer cette terre, plusieurs scénarios sont envisagés : le « sparging venting » qui consiste à injecter de l’air dans le sol afin de « volatiliser » les substances chimiques.

Mais où iront-elles ces substances chimiques ?

Une autre méthode, plus respectueuse de l’environnement, consisterait à utiliser des végétaux capables de stocker les polluants...voire de les dégrader... et ça prendra beaucoup de temps...

La dernière solution étant le « confinement » des terres polluées...ce qui implique de trouver un site pour ce stockage, site qui devrait être couvert. lien

Comme le dit catégoriquement Jacky Bonnemains, responsable de l’association Robin des Bois : « nous sommes face à un problème majeur de décontamination qui pourra durer plusieurs mois, voire plusieurs années à partir du moment où cela débutera réellement ». lien

On peut en déduire facilement que cette pollution toujours présente sera ingérée par les ruminants pendant les mois à venir... et si on comprend aisément que les autorités aient annoncé que des mesures seront faites en continu dans le secteur pollué...on comprend difficilement que l’autorisation de lever l’interdiction concernant le lait...et le reste ait été décidée.

Ajoutons pour la bonne bouche que les sols aux environs de Lubrizol étaient pollués bien avant la catastrophe, touchés par une pollution chronique, et régulière.

Et puis quid de la nappe phréatique ? Cette pollution s’est déjà probablement enfoncée profondément dans le sol, et rejoindra tôt ou tard, les nappes phréatiques et pourrait bientôt se retrouver dans nos verres.

Comme l’écrit Manon Fossat dans les colonnes de l’Express : « comment ne pas avoir en tête le cas de la fonderie Metaleurop (...) classée Seveso (...) un site qui 16 ans après n’est toujours pas dépollué : sur 600 hectares les seuls demeurent encore contaminés au plomb et en cadmium ». lien

Les organismes de surveillance disent qu’il faut pousser les enquêtes plus loin et analyser la terre en profondeur... prendre en compte aussi les poissons... les légumes...et élargir la liste des polluants à ceux qui ont servis aux pompiers.

Alors bien sûr, pour rassurer les populations, on indique que les taux de pollution relevés sont en dessous des normes, et les autorités incitent les citoyens à aller le vérifier eux-mêmes en consultant le site atmo-hdf.fr... sauf que lorsqu’on tape « Rouen » dans le moteur de recherche du site, on tombe sur l’indication « indice non disponible »... qu’est-ce à dire ? lien

Raison supplémentaire pour les populations concernées de lancer elles-mêmes des expertises indépendantes : Corinne Lepage, l’ex-ministre de l’environnement, et Olivier Blond, président de l’association Respire, ont obtenu le 5 octobre une expertise indépendante. lien

L’expert a jusqu’au 5 novembre pour donner le résultat de ses investigations, et d’ici là, on ne peut qu’attendre... : Si les résultats sont positifs, cela signifiera que les populations auront subi de plein fouet pendant de longs jours une pollution qui a été ignorée par les autorités.

Alors y aura-t-il bientôt des « cancers Lubrizol  » ? lien

C’est bien la crainte de la population, poussant les citoyens à déposer de plus en plus de plaintes.

Le 10 octobre, il y en avait déjà  130... d’autant que, 24 heures après l’incendie, des mesures avaient révélé des dépôts de dioxines à hauteur de 12,6 picogrammes par m², soit 4 fois plus que la norme tolérée. lien

On se trouve bien loin des premières affirmations de la ministre de la santé, laquelle ministre admet maintenant que ce taux est plus important que normalement... mais continue d’affirmer qu’il est en dessous du seuil dangereux. lien

Pourtant, si l’on en croit l’OMS, la DMTP (dose mensuelle tolérable provisoire) est de 70 picogrammes/kg et par personne.

Au-delà de ce chiffre, l’OMS indique que « une exposition brève de l’homme à de fortes concentrations en dioxines peut entraîner des lésions dermiques (...) une altération de la fonction hépatique (...) la dégradation du système immunitaire, du système nerveux, du système endocrinien et des fonctions génésiques  ».

Quant au CIRC (centre international de recherche sur le cancer) il a classé les dioxines « cancérogènes pour l’homme ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « aussi loin que la pierre a été lancée, elle retombe toujours sur le sol ».

Le dessin illustrant l’article est de ysope

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Noir, c’est noir

la voiture électrique, une arnaque ?

Ces lobbys qui tuent la planète

Un ministre qui fait tout de Travert

Du round up aux OGM

OGM, l’Amérique s’inquiète

Globalement mauvais

L’amarante, plante espiègle

Face à la chimie de la mort

Dites oui à l’oignon

Guérir ou mourir en mangeant

Prenons-en de la graine !

Des racines et des arbres

Finissez vos assiettes

Main verte pour tomate rouge

L’huile de l’arbre

A table avec les sauvages

Arrêtez la terre, je veux descendre

A l’oreille des feuilles

La terre folle

Au bois de mon cœur

Les dessous du chou

Un article à la noix

Le jardin extraordinaire

Ces plantes qui tuent les virus

Des pommes, des poires, mais pas n’importe quoi

Aimer la Terre

Jamais déçu par le chou

Sauvé par l’écorce

Les vilains secrets du terroir

OGM, globalement mauvais

Un monde en mutation est en route


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 octobre 10:32

    Noir c’est noir
    Il n’y a plus d’espoir
    Oui, gris c’est gris
    Et c’est fini, oh, oh, oh, oh
    Ça me rend fou


    • gaijin gaijin 18 octobre 10:34

      @Séraphin Lampion
      raciste !


    • titi 18 octobre 17:42

      @Séraphin Lampion
      ♫ Noir c’est noir ♫
      Alt 1 4


    • gaijin gaijin 18 octobre 10:33

      salut olivier

      « Alors y aura-t-il bientôt des « cancers Lubrizol  »

      c’est pas grave on mettra les malades dans l’un des 4200 lits d’ hôpital supprimés 

      https://www.lequotidiendumedecin.fr/hopital/hopital-pres-de-4-200-lits-supprimes-en-2018-lhospitalisation-partielle-gagne-du-terrain

      tout va pour le mieux en absurdisthan ....

      tout va pour le mieux 


      • olivier cabanel olivier cabanel 18 octobre 11:03

        @gaijin
        ton humour « noir » est parfaitement indiqué !
         smiley


      • San Jose 18 octobre 10:48

        Encore que deux accidents chimiques industriels ne mettent pas en jeu les mêmes produits, c’est vers le bilan sanitaire des accidents passés, dont Seveso, qu’il faut se tourner pour se faire une idée fût-elle grossière. 


        • kimonovert 18 octobre 14:47

          @San Jose

          L’Histoire est le récit d’une succession d’échecs...L’Homme n’apprend que de ses échecs...Pour cela, il faut du temps...Et la conscience de la fragilité de son existence et de celle du Monde le conduit à se prémunir de nouveaux échecs...Si on n’a pas eu d’expérience, on reste au niveau des hypothèses...Seveso a donné lieu à https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Directive_Seveso On peut penser que l’accident de Rouen, suite aux enquêtes, mettra en évidences les lacunes des uns et des autres et qu’au vu du bilan qui sera fait, la directive sera renforcée... En tout cas, l’état des lieux devrait fermement inciter ceux en responsabilité à agir ! https://www.franceinter.fr/emissions/grand-angle/grand-angle-11-octobre-2019 https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Dioxine


        • kimonovert 18 octobre 15:11

          @kimonovert

          On peut effectivement s’interroger sur un accident, mais on ne s’interroge pas trop sur le temps « normal », par exemple : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/italie-depolluer-l-acierie-ex-ilva-de-tarente-un-chantier-titanesque_136259 et du rapport de forces : https://www.lesechos.fr/industrie-services/industrie-lourde/arcelormittal-menace-de-fermer-lacierie-ilva-de-tarente-1033679

          Par contre, pas question de brûler ses déchets de taille de haie et d’artistes en principe séchés ou secs : https://www.atmo-auvergnerhonealpes.fr/article/le-brulage-des-dechets-verts https://www.clikeco.com/P-72-88-F1-pollution-le-brulage-des-dechets-et-ses-consequences-sur-la-sante-et-l-environnement.html sauf si on est autorisé par le Préfet ou contre 450 euros ! Là onoù je ne crois pas les papiers, c’est pour l’émission de dioxine et furznes !


        • olivier cabanel olivier cabanel 18 octobre 21:36

          @kimonovert
          finalement j’en viens à penser que l’homme n’apprend rien de ses échecs.


        • kimonovert 19 octobre 10:52

          @olivier cabanel

          Avec l’âge je n’accorde que peu de teneur réelle aux grands principes...Ces bannières cachent la nature profonde du rapport des gens avec le Monde...Je ne dis pas que les gens n’ont pas leur monde...L’oeil humain n’a pas la faculté quasi simultanée de voir loin et de voir prés comme celui de l’aigle...Ainsi les gens utiliseront plus la loupe que le téléobjectif car ils vivent plus dans leur petit monde avec sa surcharge de problèmes quotidiens...Il faut atteindre un certain confort global *(ne dit on pas la sagesse des anciens ?), pour aborder le Monde dans sa complexité... Malheureusement, avec l’âge, les pouvoirs s’estompent ! * l’âge de la retraite distrait du quotidien : métro, boulot, dodo ! Pour finir sur votre constat : j’ai participé professionnellement à ce domaine, c’est un domaine où la conscience du risque ( au sens de danger) existe, où un corpus réglementaire puissant existe (Code de l’environnement), mais où, et c’est mon analyse, le citoyen se cache derrière son petit doigt, à savoir ne se croit pas concerné par l’idée qu’il professe que d’autres sont élus, que d’autres sont payés, disons pour s’en occuper à sa place, bref que c’est pas son affaire ! C’est réellement un problème de conception de base de la Politique (organisation de la vie de la communauté) et de la Démocratie (gouvernement du peuple, PAR le peuple, pour le peuple)...


        • eau-pression eau-pression 19 octobre 11:24

          @kimonovert
          gouvernement du peuple, PAR le peuple, pour le peuple
          Dans cet objectif, ne faudrait-il pas demander que les données de surveillance soient publiques ? De même que les mesures préventives.

          Au lieu de se défausser sur l’industriel du site, comme le fait E.Philippe, on pourrait essayer de raviver les dispositifs d’encadrement des activités dangereuses. Quand je lis que Harpon avait été habilité par la PP elle-même, je me dis que le même laxisme a pu conduire à une protection très insuffisante du site Lubrizol.

          Conception peut-être trop rationnelle, que le peuple endormi n’est pas d’humeur à entendre.


        • kimonovert 19 octobre 12:06

          @eau-pression Je l’écrivais qque part... Le processus est structuré par les textes... C’est inspection...rapport...corrections...rapport...rapport ...rapport au niveau du ministre dont l’action est contrôlée (vaste fumisterie quand on suit les débats de ces commissions theodule) par le Parlement c’est à dire NOS élus ! D’une façon ou d’une autre, on baigne...par notre désintérêt citoyen AVANT les catas...Après, oui, il y a foule pour dire le comment et les yakas !


        • kimonovert 19 octobre 12:10

          @kimonovert

          Maintenant, mettre un flic derrière tout un chacun ou un inspecteurd derrière chaque ICPE ! Aux dernières nouvelles, cette boîte stockait 9000 tonnes chez le voisin...


        • eau-pression eau-pression 19 octobre 12:30

          @kimonovert

          Après, oui, il y a foule pour dire le comment et les yakas !

          Justement, je trouve qu’il n’y a pas foule pour poser les bonnes questions. L’une d’elles étant : pourquoi n’a-t-on pas accès aux enregistrements qui devraient exister, concernant les opérations dans l’usine et les dispositifs de surveillance ?

          A cette heure, google me dit qu’il y a une commission d’enquête du sénat sur la gestion des conséquences de l’accident, une enquête judiciaire qui ne nous baratinera pas avant 6 mois. Y-a-t’il une enquête ouverte au bon peuple qui pose ma question ?


        • kimonovert 19 octobre 16:04

          @eau-pression

          J’ai pas trop la réponse ! Une p’tite digression (j’ai du temps, il tombe des cordes dehors !)... Avez vous remarquez que les sénateurs sont très enjoués et les sénatrices très enjouées pour s’auto saisir de nos misères ? Je veux dire plus que les député.e.s ! Pourquoi ? Parcequ’ils sont élus indirectement...Ils ne nous rendrons donc compte qu’indirectement et pratiquement la plupart des français sont incapables de nommer qui est le sénateur du coin ! Normal, ils sont les défenseurs des territoires...Est-ce qu’un territoire est un citoyen ? Bref commission sénatoriale sur affaire Benalla en direct TV...J’ai suivi...Il ne peut y avoir de bonnes réponses qu’à de bonnes questions...On arrête de tirer sur l’ambulance ! Non, non...Ces gens ignorent pratiquement tout de la vie...surtout des choses dont ils viennent se mêler...même des questions enfantines comme on le montre à la TV sont plus pertinentes et plus percutantes, c’est dire la débilité sinon la sénilité...

          Imaginez cet aréopage (Certains passaient en direct sur les chaînes info pour avouer piteusement que Benalla leur mentait ! Une est devenue rapidement la coqueluche...) traiter avec pertinence des ICPE ! Aucun ne viendra en séance hors son smartphone avec un dossier préalablement constitué...Non, le Sénat c’est le dernier salon où l’on cause, où l’on se montre avant inventaire et démolition ! Briller de ses derniers feux avant abolition... Vu le bilan Seveso de la zone de Rouen, il devrait y avoir un effectif important d’inspecteurs pour tout gérer... Sur https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Direction_régionale_de_l’Industrie,_de_la_Recherche_et_de_l’Environnement on apprend que : leurs missions ont été reprises par les DREAL et les DIRECCTE... https://www.geo.fr/environnement/la-drire-qu-est-ce-que-c-est-171969 Interrogeons Google pour DREAL Rouen : http://www.normandie.developpement-durable.gouv.fr/ http://www.prefectures-regions.gouv.fr/normandie/Region-et-institutions/Organisation-administrative-de-la-region/Organisation-territoriale-de-l-Etat-Les-services-regionaux/La-DREAL/DREAL-missions-et-coordonnees ...des numéros de téléphone devraient permettre de se faire une idée !


        • eau-pression eau-pression 20 octobre 11:47

          @kimonovert
          Côté prévention de futurs accidents, en cherchant bien, on trouve dans ce document, outre le numéro de tél. affecté lui aux conséquences de l’accident, ce passage

          Les autres sites Seveso vont-ils être surveillés ?
          Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire a adressé mercredi 2 octobre 2019 une instruction à l’ensemble des préfets afin qu’ils rappellent aux exploitants leurs obligations en matière de prévention des accidents, leur demandant notamment :

          - de vérifier le caractère opérationnel des mesures de prévention et de protection en cas d’incendie ;

          - de prévoir à l’avenir des exercices d’urgence la nuit.

          Une fois connues les causes précises de l’incendie de Lubrizol, de nouvelles demandes pourront être faites si c’est utile et des contrôles ciblés seront engagés par les services de l’État.

          Bilan : pendant qu’on cause de la dilution des molécules et de qui va payer les dégâts, que peuvent faire les voisins d’autres sites Seveso pour y améliorer la sûreté de fonctionnement ? Attendre de connaître les causes précises de l’incendie de Lubrizol. Pour AZF, on attend toujours. C’est 50 ans pour déclassifier, non ?

          Le « si c’est utile » est d’ailleurs là pour pointer la piste « faute à pas de chance », qui arrangerait bien nos baratineurs.

          Pourquoi pas imposer au préfet d’habiter au coeur de la zone industrielle ?


        • eau-pression eau-pression 20 octobre 11:48

          @eau-pression
          Le lien


        • exol 18 octobre 11:41

          L’oiseau de mauvaise augure plane sur Avox !!!!


          • olivier cabanel olivier cabanel 18 octobre 11:46

            @exol
            faudrait un peu vous réveiller... ce n’est pas un cauchemar... c’est la triste réalité.
             smiley


          • kimonovert 18 octobre 11:50

            @exol

            Ce « drôle, » d’oiseau a-t-il idée de sa contribution à la pollution ? Comment en effet dépolluer le terreau de la Connaissance de son guano ?


          • popov 18 octobre 11:53

            Pour les autorités, il n’y a rien de pire qu’une source de pollution ponctuelle car on peut, au cours des années qui suivent, établir des corrélations entre l’occurrence de certaines maladies et la distance à la source de pollution.

            Dépolluer coûte trop cher alors il y a une autre solution : répartir les produits agricoles de la région polluée uniformément sur tout le territoire, de façon à ce qu’on ne puisse plus établir de corrélation.

            Je ne dis pas que c’est ce que votre gouvernement compte faire car je n’en n’ai aucune preuve. Mais il faudra être vigilant, et ça tombe bien, puisque votre Macron veut créer une société vigilante.


            • olivier cabanel olivier cabanel 18 octobre 13:05

              @popov
              bien vu !
              raison de plus pour être « vigilants » et n’acheter que des produits bio... non ? smiley


            • pemile pemile 18 octobre 12:05

              @Olivier Cabanel « en consultant le site atmo-hdf.fr... sauf que lorsqu’on tape « Rouen » dans le moteur de recherche du site, on tombe sur l’indication « indice non disponible »... qu’est-ce à dire ? »

              Que Rouen n’est pas dans la région Haut de France ? (site atmo-hdf)


              • olivier cabanel olivier cabanel 18 octobre 13:03

                @pemile
                alors interrogez vous sur la proposition de l’administration qui suggère de consulter le site, et ceci à propose de Lubrizol. smiley


              • San Jose 18 octobre 13:16

                @olivier cabanel
                .
                Sacré Olivier, qui ne s’est pas interrogé sur la carte parfaitement claire de la seule région HdF qui apparaît dès la page d’accueil. smiley
                Remarquez que moi aussi je dormais au cours moyen pendant les leçons de géographie. 


              • pemile pemile 18 octobre 14:53

                @olivier cabanel « alors interrogez vous sur la proposition de l’administration qui suggère de consulter le site, et ceci à propose de Lubrizol. »

                Oui, pour les habitants des Hauts de France, région aussi légèrement impactée par les fumées de Lubrizol.


              • kimonovert 18 octobre 15:16

                @San Jose

                ...les poètes et la géo, des noms qui riment avec celui des filles, Alexandrie, Alexandra, pouet, pouet...


              • kimonovert 19 octobre 17:57

                @pemile

                Limite le complot...Passable sur Avox...


              • Odin Odin 18 octobre 13:52

                Bonjour,

                « ne répond pas au « principe de précaution » voulu par la République »

                Comme la Buzinade des 11 vaccins. 

                A croire que l’on « marche », à terme, vers un génocide programmé.


                • kimonovert 18 octobre 16:11

                  Est-ce que l’auteur et les diverses sources qu’il cite, imaginent le type d’Exode qui s’imposait le jour même ? Est-ce qu’aujourd’hui 18 octobre, on est plus assuré des dires des uns et des autres ? En 40, l’exode n’a pas été décrété...A Tchernobyl, les babushkas résistent bien à tous les sens du terme...A Aquila, on n’a rien reconstruit... Le monde est tragique...Les poètes sont là pour exorciser...


                  • alinea alinea 18 octobre 17:26

                    Comme le disait fort justement Onfray au député local : mais pourquoi ne parle-t-on que des politiques français ? Il n’y avait pas de direction ni des responsables dans cette boîte américaine ?

                    On peut peut-être aussi refuser de payer les pots cassés, les dédommagements et autres aumônes qui ne manqueront pas d’être distribuées aux locaux exploitants, sûrement pas aux jardins des villas !!

                    On peut aussi exiger qu’on mette le préfet le nez dans son caca, non mais !


                    • kimonovert 18 octobre 17:46

                      @alinea

                      Le problème, c’est que ce n’est pas une histoire d ’homme ou de femme (parité oblige) c’est une affaire de citoyenneté, c’est l’affaire de tous les citoyens ? Et vous pensez que ces derniers le veulent ? Non, pour les responsabilités, ils adorent déléguer, il y a un nom à cela : « Elections »...et après ce lâchage, on se permet de venir expliquer le « comment fallait faire » et « qui c’est le responsable »...


                    • olivier cabanel olivier cabanel 18 octobre 21:38

                      @alinea
                      je partage !
                      merci


                    • Cadoudal Cadoudal 18 octobre 22:06

                      @olivier cabanel
                      Onfray est devenu nazifascistemangeurdepetitnenfantsnoirs , ça m’étonnerais que tu partage longtemps...

                      Tu ferais mieux de l’effacer rapidement de ton annuaire des gentils gauchistes open baristes...lol....

                      Onfray : « Ce n’est pas l’amalgame qui pose problème, c’est l’islam quand 25% des musulmans estiment que la charia devrait faire la loi »

                      http://www.fdesouche.com/1280283-onfray-ce-nest-pas-lamalgame-qui-pose-probleme-cest-lislam-quand-25-des-musulmans-estiment-que-la-charia-devrait-faire-la-loi


                    • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 07:21

                      @Cadoudal
                      n’importe quoi !
                       smiley


                    • nono le simplet nono le simplet 19 octobre 07:34

                      @olivier cabanel
                      salut olivier
                      9 kg de cèpes hier dont des cèpes de pin franchement superbes


                    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 08:00

                      @nono le simplet
                      Salut Nono
                      Dans la Marne ...dernières tomates récoltées la semaine dernière.
                      Juteuses et légèrement sucrées , un délice.
                      @+


                    • nono le simplet nono le simplet 19 octobre 08:40

                      @jmdest62
                      salut jm
                      ici un peu d’espoir d’en cueillir encore ... sinon les plus belles dans du papier journal et les vertes dans du vinaigre ...


                    • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 12:13

                      @nono le simplet
                      bravo !
                      mes préférés : les bolets tête de negre ! il y a peu, j’en ai trouvé 2 gros, si gros que les abattants du panier ne pouvaient se fermer... sans le moindre asticot ! smiley


                    • nono le simplet nono le simplet 19 octobre 14:56

                      @olivier cabanel
                      j’ai aussi trouvé des champignons bizarres que j’ai pris en photo et tenté d’identifier en rentrant à la maison ...
                      un cortinaire violet et des lactaires non identifiés avec certitude ... et j’ai toujours un doute entre les bolets à pied rouge et autres bolets non comestibles comme le bolet satan
                      toujours est il que ces pluies abondantes ont permis l’explosion de nombreux champignons après 3 années sans eau et c’est un vrai plaisir des yeux


                    • olivier cabanel olivier cabanel 19 octobre 19:41

                      @nono le simplet
                      pour le bolet satan, il est d’abord tres rare... en 30 ans d’expo, on ne l’a trouvé qu’une seule fois. il a le chapeau pâle, tirant sur un gris sale, beige, et un pied tres ventru... par contre les bolets à pieds rouge, sont nombreux : il y a le calopus, (bolet à beau pied) il est amer... mais il y a aussi le bolet erythropus, avec un pied « moucheté »... et le bolet blafard, avec un pied a réseau (comme le cèpe d’été)... les deux sont bons... toujours bien les cuire... ils bleuissent au toucher, mais une fois cuit, c’est quasi aussi bon que les cèpes. smiley
                      quant aux lactaires, les seuls vraiment intéressant sont les lactaires à lait orangé, ou orangé sombre, quasi rouge... 


                    • nono le simplet nono le simplet 22 octobre 03:01

                      @olivier cabanel
                      matinée de folie hier avec mon fils dans un grand bois isolé de 4-5 ha repéré sur google ... vendredi j’avais fait une première exploration rapide ... 6 kg ... hier ... 30 kg de cèpes (cèpes de Bordeaux à chapeau très clair) en 4 h avec un bon tiers de jeunes cèpes ( 24-48h) ... une bonne vingtaine de kg de gros cèpes trop vieux laissés sur place ... une bonne vingtaine de bolets « mouchetés » laissés sur place ...
                      quelques grands chênes et des jeunes repousses de châtaignier de 3-4m de haut ... malgré la lune descendante je pense que la douceur annoncée pour le milieu de semaine et les grosses pluies de ce we va permettre une nouvelle pousse ... j’y retourne jeudi ou vendredi ...


                    • jmdest62 jmdest62 19 octobre 07:57

                      Mon p’tit doigt me dit que si les vents avaient été , ce jour là , plus à l’ouest qu’au Sud-ouest , les réactions de nos gouvernants auraient été/ seraient plus « énergiques » , car les suies auraient sali notre belle capitale.

                      Il dit ça , il dit rien , mon p’tit doigt smiley

                      @+

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès