• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > De Maïak à Fukushima

De Maïak à Fukushima

Alors que dans l’esprit de tout le monde, tout est réglé à Fukushima, le démantèlement serait en cours, les populations regagneraient leur maison dans les sites pollués, bref que la situation s’est « normalisée », on découvre une réalité bien différente, d’autant qu’un autre danger nous vient de Russie.

C’est de Maïak que vient le nouveau danger, et comme d’habitude, il a fallu attendre longtemps pour avoir la confirmation que la France, et pas seulement, avait été touchée par un nuage radioactif venant d’un centre de traitement de déchets nucléaire, à Maïak, au sud de l’Oural.

Nombreux sont ceux qui ignorent l’un des pires accidents nucléaires de l’histoire, dans le complexe nucléaire de Maïak, à 30 km du village d’Arguaïach, le 29 septembre 1957. lien

Ce tragique accident a été appelé « la catastrophe de Kychtym », nom de la ville la plus proche de ce complexe nucléaire, mesurée niveau 6 sur l’échelle internationale des évènements nucléaires

A l’époque, l’URSS tentait de rattraper son retard sur les USA, et les ingénieurs de l’époque ne prenaient pas trop de précautions.

Ainsi, ils n’avaient pas trouvé mieux pour se débarrasser des déchets nucléaires que de les plonger dans le lac Karatchaï...et auparavant, les déchets les plus dangereux étaient directement déversés dans le fleuve Ob, lequel se jette dans l’Océan Arctique.

Ce lac Karatchaï est le plan d’eau le plus radioactif du monde, le niveau de radiation de la région avoisinante atteint près de 155 Ci/kg (curie par kilogramme), c’est-à-dire plus que la dose létale suffisante pour tuer un humain en une heure. lien

Vers 1953, un site d’entreposage pour ces déchets liquides avait été construit... des réservoirs en acier, enveloppés de béton, et enterré à 8,2 mètres de profondeur, pourvus d’un système de refroidissement largement insuffisant.

Ce qui devait arriver arriva.

Le système de refroidissement d’un des réservoirs contenant  80 tonnes de déchets tomba en panne, sa température s’éleva jusqu’à provoquer une explosion estimée à l’équivalent de 75 tonnes de TNT, éjectant le couvercle de béton de 160 tonnes, et polluant une région d’une superficie de 20 000 km².

Il s’agissait surtout de césium 137 et de strontium, la demi-vie de ces éléments radio actifs étant d’environ 30 ans, les effets de cette catastrophe perdureront pendant au moins un siècle.

Ajoutons pour la bonne bouche que ce n’est qu’en 1976 que fut révélée cette catastrophe, et que 270 000 personnes furent exposées.

Une zone de 800 km² est interdite et plus d’une vingtaine de villages furent détruits. lien

Or Maïak vient de nouveau de faire parler de lui.

En effet, des experts ont noté une brusque augmentation de la radioactivité en Europe.

C’est à la fin du mois de septembre dernier que les autorités de contrôle de la radioactivité de l’air de plusieurs pays européens ont repéré la présence de Ruthénium-106 « à des taux significatifs  »...mais il aura fallu attendre près de 2 mois pour que les populations soient alertées.

C’est-à-dire bien trop tard...

La demi-vie de cet élément radioactif est d’environ une année, et il est susceptible, par ses rayons bêtas d’engendrer un cancer si il y a ingestion, car lorsqu’il se désintègre, il se transforme en Palladium 106, radioactif lui aussi. lien

Cette pollution radioactive a été détectée autant en Allemagne, qu’en Suisse, en Italie, en Autriche, et bien sûr en France via les stations de Nice et de la Seyne-sur-Mer.

Comme à son habitude, les autorités se sont empressées de qualifier les quantités mesurées en France comme « sans conséquence pour la sante, voire insignifiantes », sans pour autant en déduire l’origine.

L’enquête se poursuivant a permis d’incriminer Maïak, même si les autorités russes ont prétendu, dans un premier temps, qu’il s’agissait de fausses informations, destinées à « déstabiliser le Kremlin »...pour finalement reconnaitre le 20 novembre dernier, par le biais de l’agence de météorologie russe Rosguidromet une radioactivité 986 fois plus élevée que le mois précédent sur la station d’Arguaïach, dans le sud de l’Oural. lien

Nadesda Kutepova, une réfugiée politique russe, vivant en France depuis juillet 2015, connait bien l’usine de Maïak, et a levé un coin du voile, expliquant que l’usine de Maïak s’était dotée d’un nouveau four de vitrification, lequel aurait commencé à fonctionner en décembre 2016, et celui-ci aurait eu un problème, occasionnant la fuite de ruthénium 106 à la fin du mois de septembre 2017. lien

Il est plus que probable qu’il y a donc eu un accident dans cette usine de retraitement du combustible nucléaire... peut-être en saurons-nous un peu plus dans les jours qui viennent ?...

Quittons la Russie pour le Japon, théâtre d’un autre drame nucléaire, et dont tout le monde pense à tort que la situation est « sous contrôle »...

Voilà un témoignage d’un japonais qui en dit long sur ce qui s’est passé, et surtout sur ce qui se passe encore aujourd’hui :

« Je suis là pour vous dire que la catastrophe nucléaire de Fukushima n’est pas terminée. J’ai été évacué de Tokyo. Savez-vous que Tokyo a une grave contamination radioactive  : des dizaines de millions de personnes dans l’est du Japon vivent avec une contamination radioactive.

J’ai une fille de 5 ans au moment de l’accident. Elle est devenue très malade un an après l’accident (...) elle ne pouvait vivre une vie normale (...) vivre au Japon oriental signifie vivre avec beaucoup de matières radioactives, et ce n’est pas un endroit où les gens peuvent vivre sainement.

Nous appelons à l’évacuation vers le Japon de l’Ouest. (...) après l’accident on nous a dit que les radiations n’étaient pas un problème, les dommages intérêt n’auraient pas lieu.

Mais ce n’était pas vrai.

Beaucoup d’entre nous ont été évacués de l’est vers l’ouest en raison de divers problèmes de santé.

Beaucoup de gens sont malades aujourd’hui dans l’est du Japon, les gens meurent sans se rendre compte que c’est dû aux radiations.

Beaucoup de japonais ne peuvent pas affronter cette catastrophe nucléaire. (...) s’il vous plait, essayez de savoir ce qui se passe au Japon maintenant. Nous sommes en train de dire au monde que la catastrophe nucléaire est loin d’être terminée ». lien

Alors aujourd’hui, les médias nous amusent en évoquant l’aventure d’un robot, qui serait insensible aux radiations, et qui aurait filmé le magma encore en fusion dans l’enceinte du réacteur n°3.

C’était au mois de juillet dernier, mais on ne sait pas dans quel état est sorti le robot après avoir pris ces images ?...lien

Au mois de février 2017, Tepco avait déjà admis que 6 ans après la catastrophe, les radiations avaient atteint un niveau record... 530 sieverts par heure, et avait annoncé pouvoir localiser le magma, afin de commencer à enlever le combustible en 2021. lien

On ne demande qu’à le croire...d’autres sont moins optimistes...t el Kevin Kamps, expert en la matière qui affirme que personne ne sait où sont les coriums, que les fuites radioactives sont quotidiennes, 300 000 litres d’eau polluée se déversant quotidiennement dans l’Océan. lien

Tepco admet que l’opération de retrait du combustible fondu des 3 réacteurs représente, « une montagne de problèmes », et va probablement générer un surcroit de pollution, car pour tenter d’approcher au plus près les zones des coriums, il faudrait remplir totalement les enceintes d’eau, et donc provoquer un dégagement de vapeurs radioactives important, qui vous s’ajouter à celles déjà relâchées.

Ajoutons que si, finalement, les 3 coriums étaient localisés, vu la température qu’ils doivent avoir, et l’intensité du rayonnement radioactif, comment serait-il possible de les extraire ? Pour les mettre où ?...

Quittons le Japon pour la France, où une fois de plus Greenpeace a démontré que l’on pouvait entrer tranquillement dans une centrale nucléaire, et s’installer tranquillement à proximité des piscines de refroidissement, en toute impunité, même si l’exploitant affirme que la sécurité de ces installations est assurée.

Ils sont tout de même 22 militants à avoir réussi à s’introduire dans la centrale de Cruas-Meysse, afin d’avertir les autorités de la vulnérabilité des piscines où sont entreposés les combustibles usagés.

Si Greenpeace a réussi, pourquoi des personnes mal intentionnées n’y arriveraient-elles pas à leur tour, sachant que ces piscines sont l’un des points faibles de ces installations nucléaires, ce qu’a confirmé un rapport d’experts critiquant la capacité de résistance des bâtiments abritant les piscines d’entreposage, ce que Greenpeace avait dévoilé le 10 octobre dernier. lien

Elles contiennent des barres de combustible extrêmement radioactives, et si le système de refroidissement venait à tomber en panne, à la suite d’un attentat, par exemple, on imagine facilement la suite, en pensant à ce qui s’est passé en 1957 à Maïak.

Comme dit mon vieil ami africain : « pas besoin d’être une lumière pour s’apercevoir qu’il fait noir ». 

L’image illustrant l’article vient d’Arte

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Mois après moi, les nouvelles de Fukushima ici

A voir absolument la terre abandonnée de gilles Laurent

Articles parus

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Nucléaire, explosion des prix

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Fukushima, les limites du cynisme

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

L’hallali nucléaire

Fukushima, la stratégie de l’oubli

Fukushima s’enfonce-t-il ?

Fukushima hors contrôle

Fukushima, le pire des scénarios

Fukushima, le tonneau des Danaïdes

Fukushima, réaction en chaîne à ciel ouvert

Fukushima, le mois de tous les dangers

Fukushima, la loi du silence

Fukushima, l’illusion d’une solution

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?

Fukushima, un désastre illimité

Courage, fuyons

Fukushima, 4 longues années

Fukushima, tout le monde descend


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

196 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 29 novembre 2017 09:26

    salut Olivier,

    les experts « maison » d’Agoravox ont déjà tranché : tout va bien ! 
    merci pour cette piqûre de rappel !

    • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 09:35

      @nono le simplet
      merci à toi de t’y intéresser aussi.


    • Matlemat Matlemat 29 novembre 2017 09:28

      Avec les terroristes qui menace directement la France et les installations nucléaires qui ne peuvent évidemment pas résister à la chute d’un avion le risque d’accident nucléaire majeur en France est très loin de zéro. Rien n’est prévu non plus en cas de marée noire sur l’eau de refroidissement. Nous intervenons également au Mali contre les touaregs pour protéger notre uranium du Niger, non content de leur piller leur uranium nous leur prenons leur eau et leur laissons un environnement pollué, de quoi attiser la haine assurément. Les accidents se multiplient dans le monde et laissent un héritage bien pourri pour nos descendants.


      • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 09:33

        @Matlemat
        merci de ce triste constat, que je partage bien évidemment.


      • foufouille foufouille 29 novembre 2017 09:55

        au japon, ils ont remplacés le nuke par des centrales de multiprises auto amorcé avec un briquet.
         


        • Croa Croa 29 novembre 2017 16:13

          À foufouille,
          Ils se sont branché sur « l’énergie libre » ?  smiley


        • foufouille foufouille 29 novembre 2017 09:58

          "

          Jusqu’ici, Tepco n’a toutefois pas réussi à repérer clairement ce combustible fondu ou corium. "Nous n’avons encore jamais réussi à prendre des images aussi nettes de ce qui pourrait être du combustible fondu", a confirmé lors d’un point presse, Takahiro Kimoto, porte-parole de la firme.

          La masse détectée qui ressemble à "de gros amas de roches et de morceaux semblables à de la lave solidifiée" doit encore être analysée pour confirmer sa nature mais les spécialistes sont confiants. "Nous pensons que le combustible a fondu et s’est mélangé avec le métal situé directement en dessous. Et c’est très probablement ce que nous avons filmé vendredi", a poursuivi Takahiro Kimoto repris par Bloomberg.

          En savoir plus : http://www.maxisciences.com/centrale-de-fukushima/fukushima-un-robot-est-parvenu-a-filmer-les-entrailles-d-039-un-reacteur-endommage-de-la-centrale_art39724.html
          Copyright © Gentside Découverte

          Jusqu’ici, Tepco n’a toutefois pas réussi à repérer clairement ce combustible fondu ou corium. "Nous n’avons encore jamais réussi à prendre des images aussi nettes de ce qui pourrait être du combustible fondu", a confirmé lors d’un point presse, Takahiro Kimoto, porte-parole de la firme.

          La masse détectée qui ressemble à "de gros amas de roches et de morceaux semblables à de la lave solidifiée" doit encore être analysée pour confirmer sa nature mais les spécialistes sont confiants. "Nous pensons que le combustible a fondu et s’est mélangé avec le métal situé directement en dessous. Et c’est très probablement ce que nous avons filmé vendredi", a poursuivi Takahiro Kimoto repris par Bloomberg.

          En savoir plus : http://www.maxisciences.com/centrale-de-fukushima/fukushima-un-robot-est-parvenu-a-filmer-les-entrailles-d-039-un-reacteur-endommage-de-la-centrale_art39724.html
          Copyright © Gentside Découverte

          Jusqu’ici, Tepco n’a toutefois pas réussi à repérer clairement ce combustible fondu ou corium. "Nous n’avons encore jamais réussi à prendre des images aussi nettes de ce qui pourrait être du combustible fondu", a confirmé lors d’un point presse, Takahiro Kimoto, porte-parole de la firme.

          La masse détectée qui ressemble à "de gros amas de roches et de morceaux semblables à de la lave solidifiée" doit encore être analysée pour confirmer sa nature mais les spécialistes sont confiants. "Nous pensons que le combustible a fondu et s’est mélangé avec le métal situé directement en dessous. Et c’est très probablement ce que nous avons filmé vendredi", a poursuivi Takahiro Kimoto repris par Bloomberg.

          En savoir plus : http://www.maxisciences.com/centrale-de-fukushima/fukushima-un-robot-est-parvenu-a-filmer-les-entrailles-d-039-un-reacteur-endommage-de-la-centrale_art39724.html
          Copyright © Gentside Découverte


          • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 11:13

            @foufouille
            un problème de bégaiement peut être ?

             smiley

          • foufouille foufouille 29 novembre 2017 12:49

            @olivier cabanel
            c’est juste un bug mais tu n’as pas lu cet article sauf avec une vision déformée.


          • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 13:05

            @foufouille
            ah bon, c’est juste la faute au bug...

             smiley

          • foufouille foufouille 29 novembre 2017 14:01

            @olivier cabanel
            mon pauvre cabanel, le copier coller était invisible sur mon ordi.
            c’est dommage qu’il ne soit pas écrit que ton corium magique est toujours en fusion.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 10:01

            Bonjour Cabanel. Je me souviens en 1979 : en kayak sur la Dordogne je lisais : « Malevil » de Robert Merle. Au moment où l’explosion atomique devait avoir lieu, je passais devant le restaurant : Maleville" proche de la Gabarre de Beynac.. 


            • joletaxi 29 novembre 2017 10:38

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              mmmm, voilà une info cruciale à verser au dossier, on recherche d’autres témoignages citoyens


            • JL JL 29 novembre 2017 10:44

              @joletaxi
               
              entre nous, vos arguments sont pas mal non plus !
               
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 11:10

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              on peut aussi s’interroger sur les noms des sites choisis pour y mettre du nucléaire.ou d’autres énergies.. Malville...Malpasset...tchernobyl (l’herbe amère)...ou dans l’autre sens Fukushima, qui veut dire « l’ile du bonheur »...doit y avoir une erreur quelque part

               smiley

            • raymond 2 29 novembre 2017 12:37

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              malvil le film :
              https://www.youtube.com/watch?v=jimyxtvU6o8
              à voir.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 13:14

              @olivier cabanel


              Toute l’h’istoire de ma vie est liée à Robert Merle. Un sacré oiseau. Son fils s’appelle Olivier comme mon compagnon. JE n’ai juste pas lu son dernier livre. Je devrai,.. Ne dit-on pas que le ou la dernière sont les : « meilleurs ».

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 13:29

              @olivier cabanel

              THI « ANGE ». J’ai habité près de Vierves en Belgique et allais faire mes courses en France, passant sans arrêt autant apeurée que fascinée devant CHOOZ. Lisez, vous serez édifié : http://www.chooz.com/memoire/patrimoine/edito_eglise.htm

            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 13:30

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              merci, je vais lire ça avec attention...

              amitiés à mes amis belges... j’y ai donné beaucoup de spectacles, et j’en garde un chaud souvenir.
               smiley

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 13:41

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.


              Je dis ça, je dis rien. Clocher 34 mètres : année de naissance de ma mère (appelée fée clochette)L’addition des lettres numérales : 
              M + I + I + L + I + D + I + C +C, soit 1000 + 1 + 1 + 50 + 1 + 500 + 1 + 100 + 100, donne le résultat : 1754. . Je suis née en 1954 et nous sommes l’année 17. La maire s’appelle Michèle et l’oeuvre qui s’yn trouve est d’un certain SIOB et dont j’ai parlé dans le précédant sujet de Cabanel en Parlant de René Hausman.

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 13:45

              corrigé :


              Je dis ça, je dis rien. Clocher 34 mètres : année de naissance de ma mère (appelée fée clochette). L’addition des lettres numérales : 
              M + I + I + L + I + D + I + C +C, soit 1000 + 1 + 1 + 50 + 1 + 500 + 1 + 100 + 100, donne le résultat : 1754. . Je suis née en 1954 et nous sommes l’année 17. La maire s’appelle Michèle comme moi et l’oeuvre qui s’y trouve est d’un certain SIOB et dont j’ai parlé dans le précédant sujet de Cabanel en Parlant de René Hausman. Bénie par une abbé Rousseaux du même nom de famille que l’ami d’OLIVIER. Prénom Manu (Emmanuel ; cf MALEVIL et Macron).

            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 14:03

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              que de convergences sympathiques !


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 14:10

              @olivier cabanel


              Peut-être aurons-nous la chance un jour de nous croiser. Par l’ANKH RE. J’attends toujours la restauration de mes musaraignes. Deuxième page de la forêt secrête d’HAUSMAN.

            • xana 29 novembre 2017 14:59

              @raymond 2


              « malvil le film » ? Beuark !

              Autant j’ai aimé le livre de Robert Merle, autant ce film qui en usurpe le nom me fait gerber.
              Il faut être de la génération texto pour proposer de regarder ce film nullissime alors qu’on parle du roman.
              Si tu sais lire, lis plutôt le bouquin. Je sais, il a plus de quinze pages...

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 15:30

              @xana


              Chacun son scénario. J’ai regardé le film avec beaucoup d’appréhension. J’imaginais plutôt Noiret que Serrault

            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 novembre 2017 18:03

              @olivier cabanel

              Salut Olivier,


              Je pense qu’il existe en France plusieurs « Malpasset » comme celui de Fréjus dans le Var, qui est la rupture d’un barrage du même nom, et qui fit le 02 décembre 1959 au moins 423 victimes. Wiki.

              En France , beaucoup de lieux dits, de villages portent au début de leurs noms ce mots : Mal : exemple Mallemoisson dans le 04 nom tiré de l’occitan pour mauvaise moisson. En France il y a bien d’autres endroits qui commencent avec l’adjectif :mal, mau : source.


              @+ P@py


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 18:56

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              pourquoi pas !?

              il y a deux ans, lors d’une fête en l’honneur de notre terre, j’ai rencontré une de mes lectrices, toute surprise de me rencontrer !
               smiley

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 19:02

              @olivier cabanel

              Construisons à deux ce chemin du futur, celui dont NOUS rêvons : Le Monde selon Hausman René (comme Renaix ou renaître) (l’homme de la maison). Sans être indiscrète. Quel jour êtes-vous né ? Serpentaire, année du cheval de bois dont on construit un Arche.

            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 19:19

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              né un deux juillet



            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 20:43

              @olivier cabanel


              Parfait.

            • baldis30 29 novembre 2017 21:12

              @olivier cabanel
              LAMENTABLE ;; ;

               parce que MALPASSET C’ETAIT pour faire de l’énergie 

              NULLISSIME ... NULLISSIME ... NULLISSIME


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 23:19

              @baldis30
              qui a dit le contraire ?


            • baldis30 1er décembre 2017 20:49

              @olivier cabanel
              Monsieur ne prenez pas les gens pour des imbéciles parce que vous avez écrit c’est cela :

              "on peut aussi s’interroger sur les noms des sites choisis pour y mettre du nucléaire.ou d’autres énergies.. Malville...Malpasset...tchernobyl (l’herbe amère)...ou dans l’autre sens Fukushima, qui veut dire « l’ile du bonheur »...doit y avoir une erreur quelque part’

               ET MALPASSET VOUIS L’AVEZ INCLUS  !m SI VOUS NE CONNAISSEZ PAS LA LOGIQUE APPRENEZ LA !


            • joletaxi 29 novembre 2017 10:36

              ouf, le Mage , grand pourfendeur de bequerels sauvages est de retour sur son corps de métier

              cette fois, on va tous mourir... heu d’abord on va souffrir atrocement des miasmes du glyphosate,on va être submergé d’enfants rendus niais par les vaccins( on me dit que c’est déjà le cas ?)on va être tous affectés d’azheimer précoces à cause des ondes wifi du linky, on aura plus à bouffer car les abeilles auront disparu, sans compter que l’on sera rôti, toasté par le réchauffement, avec des millions de gentils immigrés dans des zones humides sur le modèle de NDL, on... c’est trop affreux

              déjà si on trouvait un truc pour empêcher ces milliers de retraités en grande forme de faire ch... les gens qui bossent, avec leur maisonnettes à roulettes,qui encombrent les routes en permanence.

              voilà une action citoyenne à promouvoir non ?


              • nono le simplet nono le simplet 29 novembre 2017 10:57

                @joletaxi

                on va être submergé d’enfants rendus niais par les vaccins

                 ... arg, un premier cas recensé ...

              • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 11:12

                @joletaxi
                vous avez donc lâchement abandonné votre château de sable, à moins que, la neige nouvelle aidant, vous soyez déjà en train de nous faire l’un de ces bonhommes de neige dont vous avez le secret, mais n’oubliez pas, la carotte, c’est un nez... pas un thermomètre...

                 smiley

              • Gasty Gasty 30 novembre 2017 11:55

                @joletaxi

                Moi ce qui me fout la trouille, ce serait d’apprendre que joletaxi soit un vecteur de contamination.


              • Surya Surya 29 novembre 2017 11:16

                Des accidents surviennent.

                Les autorités tentent de camoufler le problème. Premier mensonge.
                On finit de toute façon par découvrir, tôt ou tard, le « pot aux roses ».
                Les autorités tentent de minimiser. Deuxième mensonge.
                Puis elles annoncent que tout est rentré dans l’ordre, relayées dans cette info par les média évidemment... Troisième mensonge.
                En creusant un peu, on voit bien que ce n’est évidemment pas le cas !
                Et malgré tous ces mensonges, il y a encore des gens pour croire que le nucléaire n’est pas dangereux ? Que tout va bien ?
                Il y a vraiment des gens qui ont la tête dure.

                Euh... alors comme ça on rentre dans une centrale nucléaire comme dans un moulin ???!!!

                • raymond 2 29 novembre 2017 12:42

                  @Surya
                  Et en plus les bassins de stockage de combustible usés ne font que 30 cm de béton et 10 cm d’acier d’épaisseur et il sont dans un hangar en tôle...
                  Avec ça on est tranquille. Chut secret défense.


                • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 13:07

                  @Surya
                  oui, Surya... quand le nez de Pinocchio s’allonge, tout le monde s’en rend compte.

                  merci de ton commentaire.

                • ubick 29 novembre 2017 12:44

                  Salut Olivier, je passais par là.

                  T’as vu l’eskimo géant qui entoure Fuku
                  11 millions d’euros par an, ça fait cher le Mr Freeze  smiley

                  Enfin, faut voir les choses du bon coté, en 2020, on aura peut-être une chance de voir nos athlètes briller...
                   smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 13:08

                    @ubick
                    oui, ils vont briller, mais faudra songer à vite les remplacer... ça risque de ne pas durer.

                     smiley

                  • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 23:20

                    @ubick
                    en plus, on sait même pas si ça va être efficace...


                  • toma 29 novembre 2017 12:46

                    Rappelons, ce ne fut décrit comme catastrophe, mais les réacteurs produisant du plutonium pour les premières bombes US étaient refroidis en circuit ouvert, l’eau étant rejetée dans l’océan et dans la rivière avant. Le pire les habitants aux alentours, dont les gens qui y bossaient, disposaient d’une plage en contre bas, ou leurs gosses allaient jouer le long de la rivière.

                    Le fait est que les produits étaient traités comme des produits chimiques alors qu’ils étaient radioactifs... Des piscines en béton sous terre qui tiennent 5 ans, et oui, les.produits radioactifs sont agressifs. Je rappelle qu’après les tests réelles, les bateaux de la marine US étaient nettoyés a l’eau savonnée, et réutilisés....

                    En Europe, une capsule de scanner de dentisterie a fini en incinérateur, la pollution a été retrouvée en France et Italie !

                    Donc, arrêtons, c’est pas un problème russe. Aussi toutes les centrales dégazent des éléments radioactifs a longueur de journée, quand le sens du vent est positif, ça balance, et devinez qu’on retrouve des merdes françaises jusqu’au Danemark, les centrales françaises et la Hague aidant. Facile a voir car chaque type de centrale a sa signature, et les françaises ont la leur unique en Europe, vu que les autres (Belgique Allemagne sont pas de même conception). Mais chuuuut.


                    • foufouille foufouille 29 novembre 2017 12:53

                      @toma
                      et comme dans les film et romans de SF, de nombreuses personnes auront des pouvoirs magiques.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 13:10

                      @toma
                      en effet, le jour ou nous aurons toutes les informations concernant l’activité nucléaire, et les vilains petits secrets, certains risquent de s’en mordre les doigts... hélas, ce sera un peu tard.

                      merci de ton commentaire

                    • xana 29 novembre 2017 15:02

                      @toma


                      Merci pour cette mise au point de bon sens.
                      Jean Xana

                    • toma 29 novembre 2017 12:53

                      Aussi ne pas oublier le drame suisse de Lucens, une belle merde au milieu des alpes. Ou comment classer niveau 4 un accident de perte totale du réacteur, avec fonte du coeur, abandon des lieux etc.... Sur une réacteur de test, apparemment peu concluant.

                      Puis personne a été contaminé selon wikipedia, ma famille habite le Vau, c’est pas les impressions suisses. Qu’on explique pourquoi l’exploitation agricole dans les alentours a été interdte si rien de dangereux na eu lieu ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 23:21

                        @toma
                        merci d’en avoir parlé...

                        en effet, fonte du coeur, c’est pas rien...
                        si vous avez des liens pour confirmer l’info ?

                      • amiaplacidus amiaplacidus 30 novembre 2017 06:38

                        @olivier cabanel
                        Je peux en parler, à l’époque j’étais en fin d’études d’ingénieur à l’EPUL (EPFL maintenant)). J’ai fait mon travail de fin d’étude sur l’accident de cette centrale. Effrayé par les conséquences, j’ai totalement changé d’orientation : de la production à laquelle je me destinais, je suis passé à l’automation, au contrôle de processus, puis, dérive normale, à l’informatique industrielle. Je ne l’ai jamais regretté, du point de vue de l’intérêt du travail et, surtout, du point de vue financier.

                        Contrairement à ce qui est dit dans le message précédent, la centrale n’était pas pas située dans les Alpes mais dans les collines du plateau, dans une profonde caverne. C’était une petite centrale expérimentale de 6 MWe (à comparer avec les 1500 MWe des centrales actuelles)
                        L’accident, une fusion partielle du cœur, a eu lieu en janvier 69. La totalité de la caverne a subi une grave contamination radioactive. En revanche, aucune contamination de l’extérieur de la caverne, et, contrairement a ce qui est écrit plus haut, il n’y a eu aucune interdiction d’exploitation agricole.
                        La décontamination a commencé quelques mois après l’accident et s’est « terminée » plus de 30 ans après. J’écris terminé entre «   » parce qu’en fait, une grande partie de la caverne a été noyée sous des centaines de mètres cube de béton. Ce qui reste est considéré comme accessible sans plus.

                        Je regrette que certains anti-nuke tiennent des propos qui ont parfois des rapports bizarres avec la réalité et la technique. À cause de leurs erreurs et approximations, ils desservent une cause qu’ils pensent servir.
                        Le nuke de fission est suffisamment une saloperie en tant que tel, sans qu’il soit besoin d’en rajouter.
                        D’autant plus que de cette saloperie, nous n’en avons connu que quelques accidents, pas vraiment ce qu’il y a de plus grave : la gestion des déchets pendant plusieurs dizaines, centaines, de milliers d’années.

                        Je suis un ant-nuke convaincu depuis bien longtemps. Et j’appuie mon opposition, comme passablement de physiciens et d’ingénieurs, sur des considérations techniques et scientifiques.


                      • Alibaba007 Alibaba007 30 novembre 2017 22:09

                        @olivier cabanel  « Fonte du Coeur... ...partielle »


                        « si vous avez des liens pour confirmer l’info ? »

                        J’adore le journaliste qui conclue l’article par : "
                        Fin 2011 - début 2012 une augmentation du taux de tritium est mesurée dans le système de drainage de l’ancienne centrale. Ce taux, même s’il reste très inférieur aux valeurs limites, inquiète les experts et la population et les contrôles sont renforcés. L’Office fédéral de la santé publique prévoit de surveiller le site jusqu’en 2022, date à laquelle les restes de radioactivité encore présents à l’intérieur du dispositif ne seraient plus un problème.« 

                        Ça fait bientôt 50 ans que le cœur est parti en fusion (en partie) mais il y a toujours et encore des fuites à ce jour... malgré ce que nous disent NOS AUTORITÉS qui minimisent systématiquement ce qui s’est réellement passé, car en Suisse les citoyens votent et peuvent rapidement éjecter les politiques, si la population se sent menacée.

                        Cette centrale expérimentale n’aura fonctionné que trois mois sans problème majeur à sa puissance nominale puis à sa remise en service le 21 Janvier 69, malgré quelques »petits incidents« la puissance est augmentée pour atteindre 12 MW puis c’est l’ »Accident "...

                        La fiabilité des centrales nucléaires de conception Suisse est définitivement remise en question et signe l’arrêt de mort de sa filiale. Malgré cet échec majeur, la Suisse se dotera quand même de quatre centrales nucléaires (cinq réacteurs) qui seront toutes mises en service bien après ce drame.

                        $$$$$ smiley $$$$$

                      • baldis30 2 décembre 2017 10:13

                        @amiaplacidus
                        et vous avez utilisé 80% d’électrons « sales »produits par le nucléaire pour écrire ce texte sans intérêt .

                        Vu ce que j’ai vu en Suisse lors d’une invitation dans une univerosté.... il vaut mieux que les Suisses aient fait construire leurs réacteurs nucléaires en FRANCE ( en deux lieux au moins) que chez eux ..... et exploités par EDF ...


                      • amiaplacidus amiaplacidus 4 décembre 2017 06:10

                        @baldis30

                        Détrompez-vous Baldis30, pas un seul électron nuke ; que des électrons photovoltaïques.

                        Par exemple, en 2016 (dans quelques jours, j’aurais les stat 2017), jj’ai produit 7967 kWh photovoltaïques et je n’ai consommé que 4378 kWh, y compris chauffage (par PAC), cuisson des aliments et un serveur allumé en permanence.

                        Comme vous voyez, je produit 180 % de ma consommation,
                        .
                        Ce que vous dites des centrales suisses est une totale absurdité, ce sont des centrales construites par Westinghouse (sous les même brevets que ceux qu’utilise le nuke français).

                        Quand à l’exploitation par EDF. soyez sérieux pour une fois, donnez les noms des entreprises suisses exploitant le nuke qui sont gérées par EDF, avec la répartition au capital de ces entreprises. J’attends avec le plus vif intérêt vos sources et vos chiffres. Cela dit, je n’y crois pas du tout, la désinformation est le technique habituelle de pro-nuke.
                        .
                        À propos de Westinghouse, je pense que vous n’êtes pas sans ignorer que cette entreprise (le plus gros fournisseur mondiale du nuke) est en faillite, comme d’ailleurs la totalité du nuke mondial.
                        La France, malheureusement, est en train de s’enfoncer à vitesse V dans une solution du siècle dernier sans avenir.


                      • troletbuse troletbuse 29 novembre 2017 12:55

                        Naturellement il faut favoriser la sécurité pour prévenir les incidents et accidents nucléaires. Mais de là à bannir totalement cette énergie dont on a besoin, il y a un gouffre.
                        Si De Gaulle n’avait pas donné l’arme nucléaire à la France, que serions-nous devenus ? Des rien, satellite des USA. Quoique, grâce à la volonté conjointe de Sarko, Hollandouille et pire Macronimbus, on a de fortes chances de devenir des « moins que rien ». Pour ce dernier imbécile, la faute aux cons qui l’ont élu par leur vote ou leur abstention.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 13:14

                          @troletbuse
                          comment peut-on affirmer pareille co... chose ?

                          le Japon a du fermer le même jour toutes ses centrales nucléaires, et il n’a pas pour autant été plongé dans le noir...
                          arretons de colporter ce genre de message !
                          on peut, des demain, fermer toutes les centrales nucléaires du pays, sans pour autant se rabattre sur le pétrole ou le charbon...
                          mais les lobbys sont puissants, et efficaces pour faire croire au citoyen lambda qu’il n’y a pas de solution de remplacement.
                           smiley

                        • joletaxi 29 novembre 2017 13:56

                          @olivier cabanel

                          aahhh grand moment, il va nous refaire ses calculs à la con

                          allez cabanou, je pose 2 je retiens 1 patate électrique, je rajoute la racine carrée des toilettes sèches, et c’est réglé

                          juste un petit graphique

                          https://www.agora-energiewende.de/en/topics/-agothem-/Produkt/produkt/76/Agorameter/

                          on y voit une production conventionnelle massive, le solaire anecdotique, et des fluctuations rollercast de l’éolien
                          on voit nettement entre le 9 et 10 novembre la contribution des renouvelables, mais avec un compteur linky, vrai que Mme Michu aurait sorti les bougies, un faux problème

                          sur le graphique suivant, on voit une production régulière des centrales nucs, (hein, ils n’ont pas fermé, les salauds) et surtout du charbon, du charbon, du charbon

                          Vite cabanou, faites profiter les teutons de vos lumières ( à base de patates bien entendu)

                          cerise sur le gateau
                          on voit sur le graphe suivant, l’effondrement du prix du kwh quand les éoliennes tournent, ce qui correspond avec des périodes d’export.
                          Mme Michu teutonne, achète pendant ces périodes le courant éolien au prix conventionnel, et comme les prix sont au plancher , les producteurs conventionnels font des pertes,(ils sont tous en faillite) et en plus ils exportent le bébé, dans les pays limitrophes, qui essuient les pointes des teutons aux dépens de leur rentabilité

                          Un système à la con ?
                          non, non, un truc écolo pur jus


                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 14:01

                          @joletaxi
                          mon petit jo,

                          sauf que vous oubliez que dans le projet que j’ai présenté, j’ai prouvé qu’on pouvait fermer tous les réacteurs nucléaires, sans pour autant mettre dans la balance l’éolien, et le photovoltaïque...
                          sauf que vous ne l’avez pas lu apparemment, 
                          a moins que vous ne saviez que faire des châteaux de sable ou des bonhommes de neige.
                           smiley

                        • troletbuse troletbuse 29 novembre 2017 15:17

                          @olivier cabanel
                          Pourriez vous précisez à quelle connerie vous faîtes allusion ? Pas très clair votre msg.


                        • joletaxi 29 novembre 2017 15:21

                          @olivier cabanel

                          je n’ai aucun doute sur la « solidité » de votre étude, que vous devriez d’ailleurs publier, il y va de votre responsabilité morale
                          Des pays comme l’Allemagne qui échoue lamentablement sur ce sujet, l’Australie, qui ne se remet des black out à répétition, n’ont pas été informés de votre trouvaille,
                          je suspecte que vous nourrissiez une rancune contre les teutons, et que vous preniez plaisir à les voir se fourvoyer ?
                          Ce n’est pas très « vivre ensemble »

                           


                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 16:06

                          @troletbuse
                          ok...

                           voilà ce que vous avez écrit : « Mais de là à bannir totalement cette énergie dont on a besoin, il y a un gouffre »....
                          or j’ai prouvé en chiffres que l’on pouvait « bannir totalement cette énergie » dans plusieurs articles sur ce site...et sans prendre en compte ni le photovoltaïque, ni l’éolien...

                        • troletbuse troletbuse 29 novembre 2017 16:14

                          @olivier cabanel
                          Et qu’est-ce qui la remplace ?
                          Pour l’arme nucléaire, vous zappez ?


                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 16:26

                          @troletbuse
                          évidemment, si vous partez sur ce terrain...

                          pour l’instant, effectivement, malgré toutes les tentatives, de nombreux pays la détiennent, et l’histoire nous a appris que toutes les armes, même les pires, finissent par être utilisées.
                           smiley

                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 16:30

                          @joletaxi
                          ah bon ?! moi une rancœur anti teutonne ?

                          c’est tout de même l’un des rares pays ou sur le chapitre nucléaire, le gouvernement a pris une sage décision, même si le chemin a parcourir est encore long...
                          ils ont aussi décidé de fermer progressivement les centrales à lignite, très polluantes. ici

                        • Alain 29 novembre 2017 19:41

                          @joletaxi
                          Ces pro-nucléaires (n’est ce pas joe) sont très forts : Dans un autre article de ce site, on leur dit que la loire est polluée mais ce n’est pas grand chose. Et la cerise sur le gateau, c’est qu’ils ont même trouvé la cause de la mort de Mozart.
                          En passant aussi, ils commentent un graphique des énergies allemandes:on voit une stagnation de la lignite, une baisse du nucléaire, une montée en force des énergies alternatives, mais ils ne voient qu’une courbe : celle de la lignite pour dire : « l’Allemagne rate son virage énergétique, nous, La France, on est les meilleurs. ».

                          Allez, Cabanel, continue tes articles. Ils sont très intéressants et çà m’a fait vraiment bizarre de voir celui-ci en une de la page.


                        • troletbuse troletbuse 29 novembre 2017 19:49

                          @olivier cabanel
                          On ne peut absolument pas dissocier l’énergie et la défense. Pour l’arme nucléaire, il n’y a de guerre que dans les pays qui ne la possèdent pas. Donnez moi un contre-exemple


                        • joletaxi 29 novembre 2017 22:56

                          @Alain

                          vous y voyez ce que vous voulez, comme d’hab,suffit de chausser ses lunettes vertes, enfin je crois que vous n’en avez pas d’autres non ?

                          en tout cas, le permis à été accordé de raser la foret dans la région d’Aix, pour découvrir un gisement de lignite, bien sur juste pour le fun, puisque leurs centrales vont fermer ?

                          https://reporterre.net/La-foret-de-Hambach-en-Allemagne-est-menacee-de-destruction-par-une-mine-de
                          mais c’est du renouvelable hein, le bois servira à faire des pellets pour alimenter une autre centrale

                          sont au point les teutons non ?

                          enclume va


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 14:32

                          • erichon erichon 29 novembre 2017 14:44

                            Depuis que le nucléaire existe et au vu du nombre d’accidents MAJEURS (1986 Centrale nucléaire de Tchernobyl ,2011 Fukushima , 1979 Centrale nucléaire de Three Mile Island , 1957 Complexe nucléaire Maïak et rebelote 2017 ) . 

                            En arrondissant à 70 ans de pratique cela nous fait un accident majeur tous les 17,5 années .

                            En extrapolant un peu , je doute que l’humanité survive longtemps à ce régime un peu trop « actif » .


                            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 16:15

                              @erichon
                              je partage et j’ajoute que les probabilités d’un prochain accident majeur nous disent que le prochain sera en France...

                              en Russie 32 réacteurs... un accident nucléaire majeur
                              au Japon, 54 réacteurs... un accident nucléaire majeur
                              aux USA 99 réacteurs... un grave accident nucléaire
                              en France 58 réacteurs...
                              conclusion ? nous avons de la chance ?.... jusqu’à quand ?

                            • antiireac 29 novembre 2017 14:46

                              Cet article prouve une fois de plus que les pires accidents nucléaires sont arrivés dans la dictature de l’urss.

                              Comme quoi ce genre de technologie ne pas à mettre entre tous les mains et surtout pas entre les mains de dictateurs.

                              • xana 29 novembre 2017 15:07

                                @antiireac


                                Et revoila notre maniaque russophobe de base.
                                Tout est de la faute à Poutine, il ne cesse de nous le dire !

                                Mon pauvre Tyrannosau-reac, contre qui vas-tu pouvoir cracher si Poutine se retire ?
                                Dans ton propre intérêt, je vais lui écrire qu’il veuille bien en prendre pour six ans de plus. Sinon tu risques de sombrer dans la mélancolie la plus noire...

                              • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 16:24

                                @antiireac
                                vous semblez oublier que les USA ne sont pas encore une dictature, pas plus que le Japon...or ils ont aussi subi chacun un accident nucléaire majeur.

                                je crois surtout que ce qui est à bannir, c’est cette énergie mortifère, dont nous ne savons que faire des déchets, ce qui n’empêche pas de pointer du doigt la pseudo démocratie qui règne en Russie.

                              • antiireac 29 novembre 2017 18:24

                                @olivier cabanel

                                Les accidents qu’ont subi ces deux pays sont sans commune mesure qu’à subi la population et l’environnement de l’ex urss.
                                C’est incomparable.

                              • antiireac 29 novembre 2017 18:41

                                @xana

                                Et revoila notre maniaque russophobe de base.
                                Tout est de la faute à Poutine, il ne cesse de nous le dire !

                                Mon pauvre Tyrannosau-reac, contre qui vas-tu pouvoir cracher si Poutine se retire ?
                                Dans ton propre intérêt, je vais lui écrire qu’il veuille bien en prendre pour six ans de plus. Sinon tu risques de sombrer dans la mélancolie la plus noire...

                              • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 19:17

                                @antiireac
                                je pense que vous avez mal lu mon article...quand on songe que raisonnablement il aura fallu évacuer Tokyo...et ses presque dix millions d’habitants !

                                 smiley

                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 2017 15:03

                                Bloquée sur Amaury qui se plaint du retour du Magique. Mais quand l’avenir est bouché, il nous reste heureusement le rêve. Pour les amérindiens ceux qui ne rêvent pas sont considérés comme malades. Ne donnez pas vos déses« poire » à l’ennemi. 

                                Même si les pieds sont dans la boue, rien ne vous empêche de regarder l’arc en ciel :http://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/matiere-formation-arc-ciel-forme-t-il-1596/

                                • kalachnikov kalachnikov 29 novembre 2017 15:39

                                  @ Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Ah, c’est marrant ; ce pseudo bon chrétien m’a aussi bloqué depuis aujourd’hui. Ce qui permet à ce sayanim d’oser un

                                  ’Un tout petit peuple a un jour affirmé qu’il n’y avait qu’un Dieu et qu’il voulait le bonheur des hommes, et non leur mort. Ils ont évoqué des commandements qui sont toujours les fondements de nos lois, et de ce qui reste de nos tabous.’


                                • kalachnikov kalachnikov 29 novembre 2017 16:20

                                  Je suis bloqué aussi chez la dénommée Calamity pour ce commentaire.
                                  A savoir un lien vers la chanson des beatles ’revolution’. Une gravissime infraction à la charte.


                                • nono le simplet nono le simplet 30 novembre 2017 08:01

                                  @kalachnikov
                                  ah ! merci à toi !

                                  je rajoute Calamity dans ma liste « auteurs bloqués » ... les autres y sont déjà smiley

                                • calamity calamity 30 novembre 2017 10:15

                                  @nono le simplet

                                  vous avez tout à fait raison, car votre niveau ne peut avoir que cette réaction


                                • JL JL 5 décembre 2017 11:00

                                  @kalachnikov,

                                   bonjour, je tiens à vous congratuler pour votre courage d’avoir dit tout haut sous l’article de PV ce que nombre de gens pensent tout bas.
                                   
                                  Vous aurez noté que votre commentaire a été censuré, et je suppose que, comme moi, vous y êtes désormais interdit d’antenne, par la grâce de ce « bouton magique » ainsi que le nomme PV, bouton aussi apprécié que perverti - détourné de ses buts - par les abuseurs.


                                • JL JL 5 décembre 2017 15:28


                                   
                                  @JL
                                   
                                  ’’mesure de protection à son encontre :’’
                                   
                                  au fond, c’est peut-être ça, la double pensée ? Une sorte de syndrome de Gilles de La Tourette.
                                   
                                  Manifestement une incapacité à se retenir de dire une chose sans la faire suivre de son contraire.


                                • Shaw-Shaw Shawford 5 décembre 2017 15:39

                                  @Philippe VERGNES


                                  Je vous écoute toujours, dans la mesure bien sûr des limites fixées ou non par l’auteur de ce fil. 

                                  C’est sa cause, même si ce n’est pas la cause.

                                • JL JL 5 décembre 2017 15:44

                                  @Shawford
                                   
                                  « aie confiaaaance .... crois en mooooi ... » ♪♫♪
                                   
                                   smiley


                                • Shaw-Shaw Shawford 5 décembre 2017 15:52

                                  @JL


                                  Vous n’êtes pas fair-play, mais vu que vous n’avez pas plus l’avantage du terrain que Philippe VERGNES, je serais malvenu de vous mettre un carton jaune, et je n’ai pas les moyens de vous en mettre un rouge.

                                  Pourtant je serais bien tenté de vous l’infliger puisque vous voulez me faire complice de vos rires de hyène à mon insu.

                                  Il n’en sera rien !

                                   ^^

                                • JL JL 5 décembre 2017 15:57

                                  au lieu de parler dans le vide, PV, pourquoi n’exhibez vous pas ici une seule de mes présumées contradictions que vous auriez relevées ?
                                   
                                  Je vous ai cent fois mis au défi de le faire et vous n’en avez jamais produit aucune !


                                • JL JL 5 décembre 2017 16:00

                                  @Shawford
                                   
                                   ne le prenez pas mal, je voulais seulement souligner la duplicité du personnage qui crève les yeux dans son post de 15:31.
                                   
                                   De quelle démonstration parle-t-il, qu’il serait en mesure d’insérer ?


                                • Shaw-Shaw Shawford 5 décembre 2017 16:14

                                  @JL


                                  Je ne le prends pas du tout mal, je prends juste bien soin d’essayer de marquer autant que faire se peut ma neutralité dans une problématique où je n’ai pas à trancher, sauf dans la mesure de ce qui me concerne pour ma part - puisque comme tout autre commentateur j’en suis en quelque sorte otage sur ce fil.

                                  Je vous écoute toujours sinon, comme votre contradicteur.

                                • JL JL 5 décembre 2017 16:19

                                  @Shawford
                                   
                                   pas de problème, mais je trouvais un peu fort de café ce dialogue dont j’étais l’objet, tenu à mon nez et à ma barbe !


                                • Shaw-Shaw Shawford 5 décembre 2017 16:27

                                  @JL


                                  Rassurez-vous, Agoravox n’a pas encore inventé le bouton censure des auteurs sous les articles des autres auteurs, mais on ne sait jamais de quoi l’avenir sera fait ! smiley :->

                                  Tant qu’on y est, je vais donc élargir encore les digressions : en fait sur Agoravox le vrai produit du vrai produit, c’est le commentateur, et dans cette catégorie émarge au premier rang de la galerie marchande.. tadadada ... les zozos de Disons par toutes les couleurs et pseudos chamarrés de la vie ! smiley smiley smiley smiley

                                • JL JL 5 décembre 2017 16:46

                                  @Shawford
                                   
                                   les zozos de disons, je ne les connais pas : je ne connais que les contenus, j’ignore les contenants  ; c’est ma croisade contre l’imposture et les narcissismes ; ce sont mes moulins à vent. Je fais ce que je peux dans la mesure de mes petits moyens : une goutte d’eau dans l’océan.


                                • Shaw-Shaw Shawford 5 décembre 2017 16:54

                                  @JL


                                  Mouais, mais tous les chemins mènent quand même à Rome ^^, enfin j’me comprends ! 

                                  Et c’est en tout cas la petite goutte que j’essaie pour ma part de mettre dans un océan de duperies et d’impostures au delà du narcissisme communément et collectivement partagé sans exception aucune.

                                • JL JL 5 décembre 2017 18:33

                                  @Shawford
                                   
                                   le narcissisme c’est comme le cholestérol : il y un bon ; et il y a un mauvais. Enfin, pour le cholestérol, je ne suis pas sûr.
                                   
                                  Du bon usage du narcissisme Broché – 23 septembre 1999 de Alberto Eiguer (Excellent auteur)
                                   
                                   

                                  Revue de presse
                                  Être ou ne pas être un bon narcissique, telle est la question... On confond souvent à tort le narcissisme et l’égocentrisme. L’ouvrage de ce psychanalyste, spécialiste des thérapies familiales, dépoussière la notion d’amour de soi : il s’agit d’un moteur, au service de notre créativité et de notre ambition. Revenant aux sources du narcissisme, le livre explore la constitution de notre identité.

                                  Chacun d’entre nous a besoin d’être valorisé et de s’appuyer sur des idéaux. Un tel narcissisme positif soutiendra notre confiance en nous et notre relation aux autres. Mais gare aux excès égocentriques qui entravent notre existence et nous coupent du monde extérieur. Illustré par des cas variés, ce livre dresse un panorama de la mise en jeu du narcissisme : dans l’humour, l’art, la sociabilité... A chacun de réaliser son potentiel et de faire bon usage de son amour de soi... -

                                  Biographie de l’auteur Originaire de Buenos Aires (Argentine), Alberto Eiguer y termine ses études de psychiatrie en 1965 puis s’envole pour la France. Sa pratique le convainc rapidement de la nécessité de ne pas se limiter uniquement au dire du seul patient dans la thérapie. Il convient d’interroger l’environnement des personnes en souffrance, notamment leur famille. La thérapie familiale est déjà d’actualité en Argentine, Alberto Eiguer sera un des pionniers de cette recherche, d’inspiration psychanalytique, en France. Son parcours reflète cette démarche : il est président de la Société de thérapie familiale d’île de France, et directeur de la revue Le Divan familial. Il est également enseignant, et formateur en thérapie familiale et de couple. N’oublions pas au rang de ses activités, les thérapies individuelles auprès d’adolescents et de jeunes adultes qu’il mène à l’Institut mutualiste Montsouris depuis 1975 et son appartenance à la société psychanalytique de Paris.

                                  Son intérêt pour les familles l’amena à étudier les perversions morales qu’il y décelait parfois. Paraît alors le Petit traité des perversions morales. Il en découla une étude sur la question du pervers narcissique (tout un programme !) pour aboutir à une réflexion générale sur le narcissisme entendu dans un sens positif. Et voilà un nouveau livre, Du bon usage du Narcissisme. Sa préoccupation est de soulager la souffrance humaine, et son ouvrage constitue un tournant dans sa manière de solliciter les forces positives des gens. Il observe que notre société provoque la dévalorisation de soi, ne préserve pas assez le narcissisme de ses membres. A tout un chacun qui n’est pas assez soutenu par l’environnement immédiat, il en appelle à trouver en soi des ressources constructives pour s’épanouir. Sur ses conseils, apprenons à nous aimer nous-même !

                                   

                                   C’est moi qui souligne en gras, à l’intention de PV.


                                • Philippe VERGNES 5 décembre 2017 20:26

                                  @ Shawford,


                                  Bien, si vous m’écoutez toujours, dans les limites fixées ou non par l’auteur de ce fil. Qu’il en soit ainsi donc.

                                  Parmi tous les exemples que je pourrais prendre, et ils sont très nombreux, ma démonstration sera on ne peu plus simple malgré que d’autres exemples soient bien plus complexes. Elle est paradigmatique des échanges que n’importe quel intervenant peut tenir avec JL sur ce forum dès lors que celui-ci se trouve pris en défaut dans son argumentation.

                                  Lors d’un échange avec un internaute sous un de ses articles qui traitaient de la perversion du langage (mon domaine de prédilection), j’ai pu écrire ce paragraphe en conclusion d’un long commentaire que j’ai adressé à l’auteur : « A noter enfin que la double pensée propre à Georges Orwell est le prototype de la pensée perverse telle qu’elle a été théorisée par certains psychiatres/psychanalystes à partir de l’observation in vivo (si je puis dire) des interactions intrafamiliales de patients schizophrènes et des découvertes de l’école de Palo Alto sur les doubles contraintes (doubles binds ou injonctions paradoxales) dont le sociologue clinicien Vincent De Gaulejac s’est fait une spécialité d’étudier ce phénomène dans le monde du travail (vous apprécieriez chacun de ses livres qui sont des mines d’or d’informations). »

                                  De ce long commentaire approprié au sujet de l’article et de ce paragraphe conclusif adressé à son auteur, JL va en extraire une seule phrase qu’il va ensuite reprendre à l’envi dans pas moins de cinq commentaires sous différents articles où elle n’a rien à y faire. Cette phrase, c’est celle que j’ai souligné en gras : « la double pensée propre à Georges Orwell est le prototype de la pensée perverse (PV) ».

                                  Avant que je ne m’explique sur le sens que je vais attribuer à cette phrase, cohérent avec l’ensemble de mon commentaire et de l’article sous lequel je l’ai posté, j’aimerais précisé deux, trois points :
                                  1/ en tant que « sujet de ce que je pense », j’entends être le seul dépositaire responsable de ma propre pensée et, sauf justement à vouloir m’imposer son pouvoir, nul autre que moi ne peut expliquer à ma place le sens de mes énoncés et ce qu’il y a à en comprendre,
                                  2/ en tant qu’être humain, je suis, comme tout un chacun, sujet à des erreurs possibles qu’il m’appartient de corriger en fonction des remarques qui me sont adressées,
                                  3/ toute réinterprétation de ma propre pensée qui ne respecterait pas le point 1/, sous réserve du point 2/ serait un abus de pouvoir, pour lequel plusieurs choix s’offrent à moi,
                                  4/ dans la mesure ou les règles de grammaire et du vocabulaire sont respectées, il y a lieu d’envisager toutes les possibilités du sens à donner à un énoncé.
                                  5/ Etc.

                                  Toute la difficulté avec le langage parlé, et peut-être encore plus avec l’écrit, c’est qu’il est impérativement nécessaire de faire un effort vers autrui pour en faire émerger le sens lorsque celui-ci n’est pas donné d’entrée. C’est le cas bien souvent dans des textes un peu complexes. S’ajoute à cette imperfection du langage, une autre problématique qui est celle de la polysémie des mots ou des expressions.

                                  Maintenant que j’ai situé le problème, quel est le sens de cette phrase que JL interprète à sa façon s’en même prendre le temps d’attendre une réponse de ma part. Autrement dit, il « capte » le sens de ma propre pensée sans même que j’ai à l’exprimer. Vous m’excuserez, mais c’est une prouesse qui m’est personnellement impossible à faire. D’où le fait que j’interroge plus souvent que je n’impose (sauf lorsqu’un intervenant adopte le genre d’attitude qu’adopte JL dans la quasi-totalité de nos échanges).

                                  Pour JL, j’aurais commis un crime de lèse-majesté en insinuant que George Orwell avait une pensée perverse. Or, le sens de ma phrase sortie de son contexte d’énonciation par JL a parfaitement été compris par celui à qui elle s’adressait (lire le court fil de discussion à la suite de mon commentaire complet). L’auteur en question a même immédiatement compris quel était le petit jeu favori de JL sur ce forum. Le sens de cette phrase est simple est pour le comprendre il faut au moins avoir lu 1984 de George Orwell : « la double pensée propre à George Orwell » ne signifie pas que George Orwell avait une pensée perverse. Cela signifie que George Orwell a été le premier à définir ce concept de « double pensée » dans son roman 1984 et qu’à ce titre, ce concept, la double pensée, lui appartient en propre. Cela n’aurait pas échappé à quelqu’un qui prétend avoir lu George Orwell. Sinon, il faut relire cet auteur, car le concept de « double pensée » est la base de toute sa conception de la novlangue. C’est son fondement. Ainsi « propre à » signifie que le concept appartient en propre à George Orwell. C’est lui qui en est le découvreur et le concepteur. Et à ce titre, c’est un travail et une découverte de génie.

                                  Vérification avec le dictionnaire « propre à » : « qui possède la propriété de » ; propriété renvoyant à la signification : « droit par lequel une chose appartient en propre à quelqu’un ». Toute la confusion vient de la polysémie propre à l’expression « propre à » qui dans le contexte de mon énonciation, et comme l’a compris la personne à qui s’adresse mon commentaire, signifie « en propre ». En tant que concepteur de la notion de « double pensée », Orwell la possède, elle lui appartient en droit, mais JL interprète, sans que je puisse m’en expliquer, cette phrase comme si « propre à » désignait une qualité de George Orwell. Il est si sur de lui qu’il peut affirmer, je cite JL : « Aucun homme de science ne peut accepter ça, quelle que soit l’interprétation que son auteur lui donne. »

                                  Sauf que voilà, autre sens il y a comme je viens de démontrer et le refus de JL d’accepter cet autre sens, ce qui est l’une de ses constantes sur ce forum lorsqu’il s’en prend à un auteur, témoigne de ce que l’on nomme un « délire d’interprétation » ou une « folie raisonnante ». Cet exemple n’est pas anodin, c’est une constante chez cet intervenant. Et cette appropriation du sens de la pensée d’autrui est la base même du principe de prédation à l’origine de la perversion narcissique (voir mon préalable ci-dessus point 1/, 2/, 3/, etc.)

                                • JL JL 5 décembre 2017 21:08

                                  @Philippe VERGNES
                                   
                                  nul besoin de contexte, la phrase incriminée se suffit à elle-même dès lors que je n’ai jamais incriminé que la forme et jamais le fond, lequel serait ce que vous dites qu’il y avait à comprendre !
                                   
                                  Vous faites donc un sophisme en prétendant le contraire. Et la suite relève de la même escroquerie puisque, après des tergiversations inqualifiables sur de pseudo-équivalences de forme, vous faites un plaidoyer sur le fond pour conclure que je conteste le bien fondé de votre interprétation, l’interprétation de celui qui s’érige en juge et partie.
                                   
                                   Et c’est ce que j’ai souligné quand j’ai vu que, au lieu de vous en expliquer, vous aviez écrit un nouvel article commençant bêtement par cette fameuse citation à propos de la forme justement, comme un camouflet infligé à vous-même ! Cest ballot, hein ?
                                   
                                  Que dit cette citation ? la même chose que Camus : mal nommer les choses c’est ajouter aux malheurs du monde. En l’occurrence, la perte de sens, les clivages, les communautarismes et les conflits. C’est tout cela que je vous reproche, puisque vous prétendez être L’ORACLE qui sauvera le monde, cf. mon post de 16:40 à arthes, ci-dessus.
                                   
                                   Encore une fois vous êtes à coté de la plaque. Cette démonstration est pitoyable
                                   
                                  Je me demande si vous êtes lucide.


                                • Shaw-Shaw Shawford 5 décembre 2017 22:24

                                  @Philippe VERGNES


                                  J’ai repris les éléments de la cause dans tous les sens possibles, les différentes interventions croisées, relu l’article de Djam, considéré votre intervention au regard de que vous apportiez comme éléments en rapport avec l’article de Djam, sur Orwell et Huxley et sur ce que les œuvres décrites apportent elles mêmes comme éléments en rapport direct avec l’article de Djam et dans votre propre intervention.

                                  Cela ne fait aucun doute : vous ne pouviez en aucune manière avoir ni eu l’intention quelconque de considérer la pensée d’Orwell comme elle-même perverse, ni avoir eu une interprétation prêtant à discussion/confusion sur la forme de l’expression propre à, étant donné  :

                                  - que la double pensée est un concept développé dans 1984 d’Orwell puis utilisé en psychiatrie,
                                  - que c’est de ce concept de double pensée dont vous parliez à ce stade de votre intervention et non de quelque chose en rapport avec la pensée d’Orwell quand il a écrit 1984 et qui obligerait à une interprétation divergente sur son œuvre ,
                                  - qu’il n’y a partant pas de relation de sujet à objet dans le propre à entre Orwell et double pensée, mais bel et bien et uniquement entre double pensée, 1984 et ce concept utilisé par la suite en psychiatrie.

                                  Le propre à est par conséquent avant, pendant, après et en toute circonstance possible à prendre dans le sens de concept de la double pensée telle que l’a conceptualisé par Orwell.

                                  Mais en aucun cas comme une perversion de sa part et que vous auriez éventuellement pu qualifier comme telle, et prêtant donc à confusion sans même qu’il y ait lieu à s’intéresser au fond du propos comme du contexte où ceux-ci ont été tenus.

                                  Il n’y a pas interprétation équivoque possible exclusivement sur la forme qui pourrait échapper à quiconque étant donné qu’il y a cohérence du début à la fin entre forme et fond du propos.

                                  Votre démonstration est limpide.

                                  @JL

                                  N’y voyez pas malice, c’est ma lecture des choses et des événements contextualisés, je la livre comme tel.

                                  Je me dois même de vous dire d’ailleurs que j’avais d’abord écrit une première version de commentaire où je demandais à PV pourquoi il ne s’était pas effectivement contenté de répondre à votre interrogation de pure forme sur une erreur de pure forme !?

                                  Sauf que non, en reprenant moi même le cheminement de la démonstration, la déduction s’est opérée d’elle-même : il n’y a pas à apporter une interprétation autre à ses propos, puisqu’il n’y a pas de faille entre son intention, ce qu’il dit et le contexte où il le dit : il y a une cohérence entre le fond et la forme du début à la fin.

                                  L’autre sens à donner à ce propre à ne pouvait se concevoir que si le concept de double pensée eut justement lui-même été absent de l’oeuvre de 1984.

                                  Au pire il pouvait être reproché à PV dans la phrase incriminée de ne pas avoir précisé en toutes lettres "la double pensée propre à Georges Orwell telle que conceptualisée dans 1984 est le prototype de la pensée perverse.

                                  Mais cela eut fait redondance alors même que le contexte de l’oeuvre et l’intention de désigner ce concept utilisé ensuite en psychiatrie étaient l’objet même de son intervention et non pas discourir sur l’état d’esprit d’Orwell quand il a écrit 1984.

                                • Philippe VERGNES 5 décembre 2017 23:01

                                  @ Shawford,


                                  Je vous remercie pour votre sagacité et le bel effort que vous avez produit pour tirer cette « affaire » au clair. Je n’ai donc plus rien à rajouter si ce n’est de préciser que je supporte la malhonnêteté intellectuelle de JL (cf. sa dernière réponse à ma démonstration) sous quasiment tous mes articles depuis mon apparition sur ce site. Il était donc plus que temps qu’Agoravox puisse réagir en donnant la possibilité aux auteurs de ne plus être pollués par ce genre d’intervenants.

                                  Pour cela, merci à Agoravox et merci à vous.

                                  Ps 1 :
                                  Je ne vous ai livré ici qu’un exemple dès plus simple, mais ils ont tous la même « structure » dont je me garderais bien d’en fournir les explications « techniques » et leurs significations « pathologiques », mais nous sommes-là typiquement dans ce que certains nomment une « pathologie des agirs de paroles » comme je l’aborde dans mon dernier article.

                                  Ps 2 :
                                  Cette démonstration maintes fois reproduites n’empêchera nullement JL de sévir encore à l’encontre d’autres intervenants ou de moi-même sur ce site, mais au moins, vous saurez de quoi il en retourne.

                                  Bonne continuation et au plaisir.
                                   

                                • Shaw-Shaw Shawford 5 décembre 2017 23:39

                                  @Philippe VERGNES


                                  Merci mais gaffe à la surinterprétation. 

                                  Je ne vois rien pour ma part qui fasse de JL un patient souffrant d’une pathologie lourde et permanente, mais plutôt quelqu’un mis sous pression, ce qui peut pousser à ce type de process en fonction de la personne à qui il s’adresse et du contexte de la cause, et peut être même d’une volonté délibérée de trouver un cas d’école à tout prix.

                                  Tout cela m’apparaît très spécifique et contingent, voire même dérisoire et inopérant.

                                  A tout le moins je pense que quiconque peut se laisser emporter dans une telle dynamique, et je ne parierais pas sur le fait que vous soyez vous même à l’abri de tels penchants en toutes circonstances que ce soit.

                                  Sauf comme le dit JL à ce que vous fassiez partie d’une caste d’intouchables dont nous sommes de facto exclus, nous pauvres fous.

                                  C’est une option à ne pas négliger ! ^^





                                • JL JL 6 décembre 2017 00:17

                                  @Shawford
                                   
                                  je regrette votre interprétation. Je suppose que vous n’avez pas saisi le sens de ma critique ni mon argumentaire de 21:08.
                                   
                                  D’abord je persiste et signe : l’expression ’’double pensée’’ est une expression idiote dans les termes pour décrire ce qui est précisément la mise en œuvre d’un outil d’anéantissement de la pensée ; je parle ici de la novlangue.
                                   
                                  « La guerre c’est la paix » n’est pas une double pensée, encore moins une pensée perverse : c’est une expression perverse qui vise à détruire la pensée. Nuance.
                                   
                                  Mais surtout,, contrairement à ce que vous dites, je n’ai jamais soutenu que PV ait eu l’intention quelconque de considérer la pensée d’Orwell comme elle-même perverse. C’est absurde ! Je dis que quelqu’un qui ne connaitrait ni Orwell ni son œuvre, comprendrait qu’Orwell était une sorte de fou pervers.
                                   
                                  Ma critique ne porte pas sur ce que PV pense d’Orwell, mais sur la façon dont il il l’exprime : son langage est approximatif qui sous un vernis outrageusement technique, n’évite ni les équivoques ni les à-peu-près du langage courant.
                                   

                                  Et c’est aussi la critique que lui fait en creux Georges Gusdorf dont je vous rappelle les mots :
                                  « En œuvrant sur les mots, on découvre les idées ; l’attention à la parole, par le souci d’éviter les équivoques et les à-peu-près du langage courant, est attention au réel et à soi-même. Le souci de l’expression juste se relie au souci de l’être juste : justesse et justice sont deux vertus apparentées. »
                                   
                                   
                                  Pour le dire autrement, PV ne fait pas attention au réel. N’a-t-il pas déclaré à Djam, je cite : ’’Hooo... pas de souci pour moi pour les fautes... je suis une catastrophe de ce côté-là. Je ne fais pas souvent l’effort de me relire. ’’ ?!
                                   
                                   


                                • JL JL 6 décembre 2017 00:30

                                  @JL
                                   
                                   la pratique par l’autorité, de ce langage outrageusement technique qui n’évite ni les équivoques ni les à-peu-près du langage courant, est aussi destructrice pour la pensée que la novlangue dénoncée par Orwell.
                                   
                                  Reprenez les écrits de PV, je parle non pas des copiés collés plus ou moins honnêtes, mais de ses constructions personnelles, vous y trouverez systématiquement ces défauts. Dans ses débuts ici, c’est était illisible : à tout bout de champ on avait droit à des italiques ; ou des mises entre guillemets ! Ou alors c’était émaillé de prétéritions et de précautions oratoires. Je n’invente rien : les écrits sont disponibles.
                                   
                                   ps. « La prétérition est une figure de style consistant à parler de quelque chose après avoir annoncé que l’on ne va pas en parler. Elle permet de ne pas prendre l’entière responsabilité de ses propos et se reconnaît à l’emploi de formules particulières d’introduction comme « Ai-je besoin de vous dire... ». C’est une figure de rhétorique par excellence, en ce qu’elle influence l’attitude de l’interlocuteur »


                                • Shaw-Shaw Shawford 6 décembre 2017 01:07

                                  @JLEuh, ce n’est pas un concept idiot, la double pensée, ou plutôt vous ne pouvez en rien imputer cela à PV en propre, puisque si vous faîtes une recherche sur Google, vous trouverez ce concept comme une expression et notion établie à part entière en dehors de PV :

                                  https://www.google.fr/search?q=double+pens%C3%A9e+orwell&rlz=1C1CHBD_frFR719FR734&oq=double+pens%C3%A9e+orwell&aqs=chrome..69i57j0.5949j0j7&sourceid=chrome&ie=UTF-8

                                  Pour autant c’est vrai, cela n’a effectivement rien d’évident en soi, ou plutôt ce n’était en rien une évidence pour moi j’en conviens, gros nullase de profane que je suis ^^ (et rien n’est moins sûr que cela l’ait été d’ailleurs aussi pour Djam, faudrait pouvoir lui reposer la question à froid sans animosité aucune).

                                  Et j’ai eu la même propension que la plupart sans doute à la première lecture de la phrase à faire la confusion avec ce qui pouvait être imputé à Orwell, n’ayant pas été initié en long en large et en travers au concept de double pensée en amont.

                                  En cela quand j’écris plus haut « Au pire il pouvait être reproché à PV dans la phrase incriminée de ne pas avoir précisé en toutes lettres »la double pensée propre à Georges Orwell telle que conceptualisée dans 1984 est le prototype de la pensée perverse.", j’aurais été plus inspiré de dire que cela pouvait lui être reproché sans autre considération sauf à me prétendre plus futé que je suis.

                                  On ne peut en conséquence vous reprocher votre vigilance, elle ne peut paraître tatillonne que pour qui établit que la notion de double pensée est un concept évident qui doit nécessairement venir à l’esprit de quiconque dès que l’on pense à Orwell et à 1984.Il y a effectivement un diktat à déclarer cette évidence au prix de toute une démonstration pour établir la cohérence entre tous les éléments de la cause.

                                  Le propre à est lui même polysémique, point.

                                  La cohérence et évidence n’a pu apparaître que sous la plume de PV ce soir.

                                  J’y suis venu à ce prix et à cette condition.

                                  Avec toutes les pièces du puzzle à ce stade, votre interprétation ressort comme la plus pertinente, puisqu’il faut bien pouvoir utiliser un langage courant qui colle au réel de tous, ou pour la plupart.

                                  Ou alors il faudrait que les lecteurs de PV soient forcément déjà au courant de toute la démonstration ainsi que de toute la suite des interprétations qui défilent ici.

                                  Quelle énigme ! smiley smiley

                                  J’étais complètement collé au pare brise, mais je reprends mon vol malgré tout ! smiley smiley


                                  bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz ^^

                                  @Philippe VERGNES

                                  Je viens de lire tous les commentaires qui me séparent de ma réponse ici présente au post de JL à 00:17, et donc les vôtres de 00:48 et 00:51, et publie le mien à ce stade des échanges.
                                  Je reste dans la droite ligne des différentes interprétations sur le cas double pensée, et attend vos propres reformulations éventuelles.



                                • JL JL 6 décembre 2017 10:18

                                  @Philippe VERGNES
                                   
                                   je pense que c’est effectivement un de vos fantasmes.


                                • JL JL 6 décembre 2017 10:24

                                  @Philippe VERGNES,
                                   
                                  devant un miroir vous vous persuadez que c’est moi que vous voyez, et ça vous donne des ailes pour rédiger vos romans fleuves.


                                • Philippe VERGNES 6 décembre 2017 10:26

                                  @ Shawford,


                                  Juste un exemple de contradiction dans lesquels plongent de nombreux lecteurs qui chercheraient à suivre ce genre d’échanges, JL 6/12 00:17 s’adressant à vous : « Mais surtout,, contrairement à ce que vous dites, je n’ai jamais soutenu que PV ait eu l’intention quelconque de considérer la pensée d’Orwell comme elle-même perverse. C’est absurde ! Je dis que quelqu’un qui ne connaîtrait ni Orwell ni son œuvre, comprendrait qu’Orwell était une sorte de fou pervers. »

                                  Ce qui est absurde c’est que lorsque ça l’arrange il peut dire une chose et lorsque ça ne l’arrange plus, il peut soutenir l’inverse en écrivant (ou inversement) :

                                  JL 1/12 16:10 : « Ps. Je suis bien conscient que nous ne jouons pas sur les mêmes prérequis : ce monsieur intervient ici sous son vrai nom, dans le but de se faire une notoriété. Est-ce une raison pour le laisser dire n’importe quoi ? Quand on prétend éclairer le monde entier, on ne fait pas des phrases aussi obscures que ça, je cite : »la double pensée propre à Georges Orwell est le prototype de la pensée perverse« . Aucun homme de science ne peut accepter ça, quelle que soit l’interprétation que son auteur lui donne. Céder sur la forme, c’est déjà céder sur le fond. » (C’est l’auteur qui souligne.)

                                  Relever « prétend éclairer le ponde entier », « quelle que soit l’interprétation que son auteur lui donne ». Où est-ce que j’aurais bien pu un jour afficher un jour une telle prétention si ce n’est dans les délires et les fantasmes que m’attribue JL démontrant par là qu’il cherche à être le maître de ma propre pensée (cf. point 1/ de ma démonstration précédente) ?

                                  Mais le plus important concerne le mot interprétation relatif au sens d’un propos et non pas à sa forme, ce dont JL se défend ici même, je le cite encore JL 5/12 21:08 (répondant à ma démonstration) : « nul besoin de contexte, la phrase incriminée se suffit à elle-mêmedès lors que je n’ai jamais incriminé que la forme et jamais le fond, lequel serait ce que vous dites qu’il y avait à comprendre ! Vous faites donc un sophisme en prétendant le contraire. Et la suite relève de la même escroquerie puisque, après des tergiversations inqualifiables sur de pseudo-équivalences de forme, vous faites un plaidoyer sur le fond pour conclure que je conteste le bien fondé de votre interprétation, l’interprétation de celui qui s’érige en juge et partie. » (C’est moi qui souligne.)

                                  Ainsi, selon les interlocuteurs et les circonstances du moment, JL change à sa guise la version des faits pour leur imputer un sens qui sert ses intérêts en fonction de la tournure des événements. Et c’est très exactement ce qu’il fait à tout bout de champ pour n’importe qu’elle contradiction qu’il croit voir chez autrui... mais jamais chez lui.

                                  A noter également que dans le premier commentaire de JL cité supra, la phrase « céder sur la forme, c’est déjà céder sur le fond », vient en contradiction avec la précédente qui elle est relative au sens : « Aucun homme de science ne peut accepter ça, quelle que soit l’interprétation que son auteur lui donne ».

                                  Interprétation (CNRTL) : « Action de donner un sens, etc. »
                                  Interprétation (étymologie) : « Action d’interpréter un texte dont le sens n’est pas évident, etc. »

                                  Ainsi, il y a là dans cette simple formule de JL une représentation de ce qu’est la double pensée qui s’exprime par un double langage. Ce qui, pour paraphraser Orwell, donnerait selon JL : « la forme c’est le fond » (ou inversement : « le fond c’est la forme » ; et cela rentre typiquement dans le cadre des manœuvres confusiogènes décrites dans mon dernier article.

                                  Je rappelle tout de même qu’en linguistique le fond d’un texte, c’est son sens, ce qu’il dit et signifie. Sa forme, ce sont les procédés d’écriture utilisés. Mêler fond et forme dans un même énoncé lorsque l’on prétend ne parler que de la forme n’a strictement aucun sens. Si ce n’est de s’offrir l’opportunité de pouvoir défendre tout et son contraire selon la tournure des discussions.

                                  Enfin et pour conclure vous dites à JL a posteriori : « Et j’ai eu la même propension que la plupart sans doute à la première lecture de la phrase à faire la confusion avec ce qui pouvait être imputé à Orwell, n’ayant pas été initié en long en large et en travers au concept de double pensée en amont. » (C’est moi qui souligne.)

                                  Mais cette pensée vous serait-elle venue à l’esprit si JL, qui prétend « n’avoir jamais incriminé que la forme et jamais le fond » n’avait pas posé cette question stupidement orienté vers une seule conclusion (comme la suite de ses échanges en atteste), JL 29/11 11:11 (s’adressant à moi) : « Vous écrivez : ’’A noter enfin que la double pensée propre à Georges Orwell est le prototype de la pensée perverse.’’ Voulez vous dire que la pensée de George Orwell est une pensée perverse ? » (C’est moi qui souligne. Question à mettre en lien avec le commentaire ci-dessus de JL du 5/12 à 21:08 recopié supra.)

                                  Si JL avait eu l’intention de lever une confusion qu’entraînait la forme de mon propos, il n’aurait pas posé une question orientée qui concerne le sens du propos incriminé et non la forme. Dans la question orientée, le questionné est amené à adhérer à l’opinion du questionneur parce que l’interlocuteur oriente la réponse du questionné dans le sens implicite contenu dans la question. Cela rentre dans les techniques de manipulation pour INDUIRE chez autrui la réponse souhaitait par le questionneur. Si JL avait posé la question différemment, sans orienter implicitement la réponse, auriez-vous eu « la même propension que la plupart sans doute à la première lecture de [ma] phrase... » ?

                                  Et bien, il se pourrait que non, car en ce cas, comme la plupart des gens, vous n’y auriez même pas pensé. D’autant plus que dans le doute, vous avez opté pour l’analyse sur pièce, d’où votre commentaire d’hier à 22:24 et en avez conclu, de vous-même, qu’il « n’y a pas interprétation équivoque possible exclusivement sur la forme qui pourrait échapper à quiconque étant donné qu’il y a cohérence du début à la fin entre forme et fond du propos. »

                                  Je vous ai décrit l’origine de la confusion introduite par JL sur le sens de ma phrase et non sur la forme en démontrant qu’il mélange allègrement l’un et l’autre. A vous d’en tirer vos propres conclusions.

                                  Sur ce, je vous souhaite une bonne journée.

                                • JL JL 6 décembre 2017 10:50

                                  @Philippe VERGNES
                                   
                                   je n’ai pas tout lu ce post adressé à Schawford et qui parle encore de moi, mais j’ai noté cette digression au sujet de la forme et du fond.

                                  Buffon disait : le style c’est l’homme (ou quelque chose d’approchant, je cite de mémoire.
                                   
                                  Or le fond c’est aussi l’homme. Concluez.
                                   
                                  Mac Luhan pense que "le medium (journal, livre, télévision, radio, enseigne) qui véhicule un message est en fait un message en lui-même. Il n’est pas anodin de préférer utiliser la radio, un journal, la télévision ou une enseigne lumineuse pour délivrer une information.« (Wiki)
                                   
                                  La non-pensée - et non pas la double pensée - n’a pas de fond, elle ne saurait avoir de forme. Sa seule forme possible est de nature versatile : une auberge espagnole, on y trouve ce qu’on y apporte. Et c’est ce qui a été dit plus haut par les intervenants. Il en est de même de la pensée perverse qui produit des doubles injonctions, ce que vous appelez la double pensée.
                                   
                                  Castoriadis dit que  »le néolibéralisme est une non-pensée intégrale ; une pensée pour ne pas penser" , ce qui clairement, rejoint Orwell.
                                   
                                   Mais j’arrête là, j’ai autre chose à faire.


                                • Philippe VERGNES 6 décembre 2017 11:04

                                  @ JL,


                                  Ce sera là ma seule et unique réponse vous concernant : lorsque l’on s’épanche sous TOUS les sujets quels qu’ils soient et que l’on cherche à en imposer aux auteurs comme vous le faites régulièrement, c’est que l’on est : « propre à tout et bon à rien ! » (extrait du proverbe : « Qui est propre à tout n’est propre à rien ! » qui vous va comme un gant.)

                                  THE END

                                • Shaw-Shaw Shawford 6 décembre 2017 11:48

                                  @JL



                                  Je me dois a minima, sauf objection dans les formes, de considérer comme invalide et hors de propos toute communication de PV en dehors de ses articles et en conséquence de ne plus répondre qu’à JL 

                                  Merci d’avance

                                • JL JL 6 décembre 2017 12:07

                                  @Philippe VERGNES
                                   
                                   pour enfoncer le clou :
                                   
                                  La non-pensée ne peut s’exprimer que sous une forme versatile. L’expression versatile est typique de la non-pensée. En bon français on appelle ça « parler pour ne rien dire ».
                                   
                                  Mais pas pour ne rien faire : ce que fait celui qui parle pour ne rien dire c’est occuper l’espace de la communication ; occuper jalousement l’espace de la communication c’est être dans la toute-puissance.
                                   
                                   ps. je ne m’épanche pas sous tous les sujets : vous le savez très bien, donc vous mentez. Je ne fais ici que comme tout le monde : je lis ce qui m’intéresse et je donne mon avis quand j’en ai un. Vous confondez pertinence et toute puissance. D’ailleurs, vous confondez tout.


                                • JL JL 6 décembre 2017 12:11

                                  @Shawford
                                   
                                  quelque part vous avez raison : un véritable travail est fait ici pour qui sait séparer le bon grain de l’ivraie. En toute honnêteté, ce travail nous le devons à cette collaboration involontaire que l’on pourrait qualifier de relation « je te hais moi non plus » : j’avoue sans rire, qu’il m’est parfois arrivé d’éprouver une sorte de pitié pour PV.


                                • JL JL 6 décembre 2017 12:44

                                  @Shawford,
                                   
                                  ce que à quoi je pense quand je dis que j’écrirais sous un de mes propres articles c’est, soit une idée relative au sujet traité sur un article dont je suis exclu, soit une attaque contre ma personne et à laquelle m’e serait impossible de répondre autrement.


                                • Shaw-Shaw Shawford 6 décembre 2017 12:51

                                  @JL


                                  Je serai en tout cas à votre entière disposition désormais quand je serai en ligne sur Agoravox -et que certains fils de commentaires accepteront nos digressions ou bien donc sous vos propres articles, pour échanger avec vous sur toutes les scories éventuelles du discours de PV.

                                  Et surtout dès lors que les vaches sont bien gardées, pour rester dans la tonalité qualifiée d’« humoristique » qui sied manifestement à PV, de renchérir volontiers sur vos appréciations sur le personnage et ses procédés lorsque nous serons parvenus à des conclusions analogues.

                                  Pour PV je ne m’adresserai plus à lui, ni chez lui ni ailleurs. Aucun défi de ma part, juste le prolongement de la problématique du bouton censure qui elle aussi perdure.

                                  Pour l’hommage, c’est exactement ça.

                                  Pour mes avatars divers et variés enfin, il faut bien distinguer :
                                  - ceux que j’ai pu utiliser depuis 2007-2008 par simple réaction proportionnée aux jeux troubles des zozos de Disons 
                                  - ceux que j’ai créé comme des prolongements de ma psyché dans le cadre d’expérimentations métaphysiques depuis 2012.

                                  Dans le second cas, le moins que l’on puisse dire c’est que je ne peux vous demander en rien d’être rentré d’une quelconque façon dans mes trips.

                                  Dans le premier cas, vous me disiez pas plus tard qu’hier que vous vous défendiez en toutes circonstances de vous intéresser au contenant.
                                  C’est un parti pris mais je ne partage en rien tant il détermine tout le fonctionnement de l’agora, tant sur la forme que sur le fond. De facto la plupart des fondamentaux et de tout ce qui en découle vous échappe. C’est pas grave, a minima vous ne prétendez pas à savoir mieux que moi ce dont il retourne et acceptiez de ne pas toujours être au parfum.




                                • Shaw-Shaw Shawford 6 décembre 2017 12:54

                                  @JL

                                  Réponse à votre post de 12:44

                                  Ce serait effectivement une très bonne idée, dans les deux options.

                                  Reste que vous aurez toutes les chances de vous prendre de plein front la cohorte des comparses mitoyens au niveau de la modération, si vous voyez ce que je veux dire.

                                  Mais une fois de plus, qui ne tente rien n’a rien.


                                • JL JL 6 décembre 2017 13:38

                                  @Shawford
                                   
                                   je vous remercie sincèrement pour cette belle et généreuse preuve de confiance.


                                • Shaw-Shaw Shawford 6 décembre 2017 14:01

                                  @JL


                                  Y’a pas d’mal smiley smiley

                                • JL JL 6 décembre 2017 14:03

                                  @Shawford
                                   


                                • JL JL 6 décembre 2017 14:04

                                  @JL
                                   
                                   smiley  smiley  smiley


                                • wesson wesson 29 novembre 2017 15:20

                                  lorsque je m’exprime ici sur le nucléaire, c’est toujours avec plaisir que l’on me rappelle mon calamiteux article - traduction sur Fukushima, dont la conclusion était « dormez brave gens, il se passera rien ». Sauf que Tepco ayant menti comme des arracheurs de dent, effectivement il s’est passé quelque chose.


                                  Et bien je vais recommencer avec l’incident de Mayansk. 

                                  Les rapports de l’IRSN notent effectivement la présence de Ruthénium 106, mais à des niveaux franchement très faibles. Pourquoi on détecte cet isotope en quantité aussi infinitésimale ? Parce que c’est un excellent traceur d’explosions nucléaires, et que cet isotope allié à d’autres permet d’établir la technologie utilisée dans une explosion atomique, voire même de tracer l’origine de la matière première. Là, ce n’est que du Ruthénium qui a été détecté, ce qui exclut toute explosion atomique ou fuite d’une centrale. Reste effectivement le labo, et pourquoi pas celui de Mayansk.


                                  Un autre acteur est venu dans le débat, à savoir Rosguidromet, qui a aussi pondu un rapport sur la contamination (lien précédent en Russe). 

                                  Au pire point de pollution, Rosguidromet a mesuré un pic à 0.021 Bq/m3, qui est certes presque 900 fois au delà de l’activité habituelle du site, mais qui représente en fait une irradiation très faible. La norme sanitaire étant de 4.4 Bq/m3, on peut faire le rapport, et voir que on est à 200 fois sous la dose sanitaire.

                                  Pour donner un ordre de grandeur, l’activité naturelle du corps humain est aux alentours de 4000 Bq.

                                  Autrement dit, et si Rosguidromet dit la vérité, cette pollution est très faible, et peut-être même que celui ou ceux qui en sont à l’origine ont voulu cacher cela, voire ne s’en sont même pas aperçu (ce qui n’est pas plus rassurant d’ailleurs).

                                  Donc, on en fait des caisses ici, mais en réalité - et si l’IRSN et Rosguidromet ne mentent pas comme des arracheurs de dents - cette pollution est vraiment infime, et sans conséquence sanitaires.

                                  ça ne présume évidemment pas de tout le reste, en particulier du fait que l’industrie nucléaire Russe soit gérée avec un degré de sécurité suffisant, voire qu’elle ne mente pas de manière routinière, y compris à son gouvernement.

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 16:20

                                    @wesson
                                    j’admire votre optimisme... comme vous l’avez rappelé, c’est ce même optimisme qui vous avait conduit à écrire au sujet de fukushima, « dormez en paix brave gens »...

                                    il semble que vous n’ayez pas vraiment retenu la leçon...
                                    alors, si, effectivement les quantités de ruthénium 106 sont assez éloignées de la zone dangereuse, n’oubliez pas qu’en la maitère les doses s’accumulent...
                                    nous avons déjà reçu celles de tchernobyl, celle de Maïak (en 57), probablement d’autres sources, car l’opacité des « responsables » est la règle comme on vient de le constater une fois de plus.
                                    ça devrait vous encourager à un peu plus de réalisme.
                                    non ?
                                     smiley

                                  • Croa Croa 29 novembre 2017 16:10

                                    « et bien sûr en France »
                                    Qui est LE CON qui a ouvert la frontière ?  smiley


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 16:21

                                      @Croa
                                      bien vu !

                                       smiley

                                    • gaijin gaijin 29 novembre 2017 17:26

                                      @Croa
                                      encore de l’ europe et de shengen ......


                                    • Gatling Gatling 29 novembre 2017 16:31

                                      Périodiquement Godzilla est revenu pour rabrouer les japonais leur rappelant qu’ils ne sont pas propriétaires de l’ile, mais locataires. J’ai bien peur qu’il ne revienne incessamment sous peu, l’auteur, si j’en crois le tableau alarmant que vous faites du Japon. Il ne m’étonnerait pas qu’il choisisse les fêtes de fin d’année pour se manifester. Qu’en pensez-vous ? Et d’après vous combien de victimes pourraient-ils faire, sachant que les villes sont surpeuplées, et que cette fois-ci avec l’affaire de Fukushima, il doit-être très vénère ? J’ai vu dans le dernier film qu’il était capable de se nourrir de radiations et de devenir encore plus irritable et puissant. Il était par exemple capable de distroyer un building d’un coup de queue, pendant qu’il en boxait un autre . J’avoue que c’était très impressionnant.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 18:58

                                        @Gatling
                                        je pense surtout à la centrale de Bugey, l’une des 3 plus vieille de notre pays, régulièrement en panne, et à 30 km de lyon...

                                        en cas d’accident nucléaire majeur, il faudrait évacuer Lyon et sa banlieue...

                                      • Gatling Gatling 1er décembre 2017 21:06

                                        @olivier cabanel
                                        oui mais bon c’est pas pareil ....
                                        une fuite radio active dans un pays qui perd de de son rayonnement ....
                                        je dis : c’est un bon moyen de se remettre en activité...
                                        je dis ca je dis rien  smiley


                                      • gaijin gaijin 29 novembre 2017 17:31

                                        salut olivier
                                        jo is back
                                        dès que tu fait un article sur le sujet ça l’énerve et il rentre en fusion .... :
                                        http://ekladata.com/-keI7lM56iOY5Mfajl_P29Ejcbc@500x500.jpg


                                        • joletaxi 29 novembre 2017 17:54

                                          @gaijin

                                          mais comment pouvez_vous croire un instant que les nartiks du Mage puissent m’énerver ?
                                          Je sais depuis belle lurette que ce n’est qu’un moment de rigolade, de distraction, comme s’il y avait encore quelqu’un ,à part la petite clique des adeptes pour le prendre au sérieux ?
                                          Et puis, j’ai une certaine tendresse pour notre chanteur itinérant, pensez donc, toute une vie consacrée aux actions citoyennes des antinucs, et il se retrouve dans le pays le plus nucléarisé du monde, et c’est pas près de se terminer.

                                          Je lis que le Biélarus met en chantier une centrale nuc, techno russe, ça se rapproche drôlement


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 18:59

                                          @gaijin
                                          ben oui, ce sacré jo, alors qu’avec son seau et sa pelle, il sait si bien s’occuper.

                                           smiley

                                        • microf 29 novembre 2017 17:55

                                          Tout a commencé en Afrique et tout recommencera en Afrique, lorsque je le dit on me tape dessus sur ce Forum d´Agoravox.
                                          Mais en regarant cette carte du monde, on voit que l´Afrique est l´un des rares endroit du monde qui n´est pas nucléarisé, et encore non polué par le nucléaire, ce serait bien si les autres pays détenteur de cette technologie qui polue le monde, se détruisaient rapidement pour laisser place á cette Afrique oú tout devrait recommencer afin que nous recommencions aussi rapidement.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 19:14

                                            @microf

                                            l’afrique non polluée par le nucléaire ?!!! smiley
                                            vous devriez dire ça aux africains qui habitent près de la mine qu’areva exploite au Niger...
                                            l’explication ici


                                          • microf 29 novembre 2017 19:58

                                            Merci @olivier cabanel,

                                            Mais comparé á la polution et aux risques de destructions dans les pays qui ont développés l´industrie nucléaire, il n´ya pas macht comme on dit.

                                            J´ai été pendant une semaine dans la ville d´ Arlit au Niger oú Areva exploite l´uranium, les mines sont un peu éloignées d´Arlit centre, il ya d´ailleurs deux agglomérations, une agglomération pour les « Expatriés » comme ils aiment s´appeler, avec tout le confort, et une autre... oú les ouvriers habitent, les deux ne cohabitent pas, l´apartheid quoi.

                                            Alors @olivier cabanel, lorsque les pays qui ont développés l´industrie nucléaire seront détruits, il n´y aura plus d´exploitation de l´uranium, et tout redeviendra normal comme avant.


                                          • Montdragon Montdragon 29 novembre 2017 18:46

                                            Je voudrais pas faire mon natio de base, ni jeter des fleurs à Edf & Areva, mais avec le parc le plus imposant depuis 40 ans, la France a connu très très peu d’accidents de cuves.
                                            Cependant, le premier qui vous dira que le démantèlement des vieilles centrales coutera cher, dites-lui que ce même démantèlement est contractuellement payé par les clients dans chaque facture, depuis 40 ans environ.
                                            Pour ce qui est du développement du nuke civil, retour à Giscard, par alliance affidé aux WENDEL, fit signer le décret à Pompidou sur son lit de mort.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 19:07

                                              @Montdragon
                                              vous êtes bien optimiste ! vous croyez qu’ils ont suffisamment provisionné ?  smiley

                                              ils ont provisionné un peu d’argent bien sur, mais ce sera largement insuffisant.
                                              ils l’estimaient auparavant entre 300 et 500 millions par réacteur...ici
                                              mais maintenant ils l’estiment à 75 milliards le démantèlement des 58 réacteurs (on est déjà loin du compte des 500 millions par réacteur), seuls 23 milliards ont été provisionnés... ici
                                              préparez les portefeuilles !
                                               smiley

                                            • Montdragon Montdragon 29 novembre 2017 19:26

                                              @olivier cabanel
                                              Clairement une énorme arnaque bien plus profonde que les autoroutes !
                                              Merci pour l’article.


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 23:16

                                              @sarcastelle
                                              prolonger la durée de vie de centrales à bout de souffle... est-ce bien raisonnable ?

                                              si demain un accident majeur arrive en France, etes vous prete à en assumer une part de responsabilitié ?

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 23:16

                                              @olivier cabanel
                                              responsabilité...


                                            • Nolats Nolats 29 novembre 2017 18:57

                                              J’ai habité, avec ma famille, pendant près de 10 ans, à la Clarté Ploumanac’h. La radio activité naturelle (radon) y est très élevée. En 84 il y a eu des mesures, en posant des détecteurs dans certaines maisons, mais jamais le résultat n’a été transmis aux cobayes. Je viens de découvrir une évocation des résultats dans cet article : http://atomicsarchives.chez.com/radon.html, extrait : "..certaines [habitations] atteignent le chiffre faramineux de... 8 000 Bq/m3. Le granit rose de La Clarté, extrait des carrières proches, n’y est pas étranger". On doit dépasser dans ces maisons le seuil autorisé dans les centrales ! Ceci dit, dans ce village, il y avait de très nombreuses personnes âgées en pleine forme, se nourrissant des légumes cultivés dans leur jardin.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 19:11

                                                @Nolats
                                                ah ! revoila le radon !

                                                vous oubliez une donnée essentielle, la demi vie du radon est de 35 millisecondes...
                                                rien a voir avec le césium 137... 30 ans ! c’est à dire qu’il reste dangereux au moins pendant un siècle.
                                                je suppose que vous comprenez la différence.
                                                je ne suis pas en train de dire que le radon n’est pas dangereux...mais l’échelle de valeur n’est pas la même qu’avec d’autres éléments radioactifs
                                                pour le plutonium 239, c’est 24 000 ans, juste pour la demi-vie...


                                              • baldis30 29 novembre 2017 21:53

                                                @Nolats
                                                bonsoir ,

                                                plutôt que de répondre à la réponse qui a été faite juste au-dessus je vais rectifier les âneries énormes qui y sont proférées :

                                                d’abord la période du radon va dépendre de celui dont on parle ... il y a trois isotopes dits « naturels » ( radon, actinon, et thoron ) selon l’origine de la décomposition radioactive dont ils relèvent ( Radium, Thorium, Actinium) ... plus un bon paquets d’artificiels .

                                                Pour les « naturels » ci-dessus leur période , dans le même ordre que ci-dessus est 3,8 jours, 4secondes , 54 secondes .... lais en fait les problèmes ne sont pas là puisque tous vont se décomposer en isotopes du radium et un atome d’Hélium 4 c’est-à-dire d’un rayonnement alpha.... mais dans la suite des décompositions des différents radium on note aussi et c’est normal ( là l’auteur du texte vous expliquera pourquoi par formulation scientifique associée ) l’existence d’un rayonnement béta puis on ne peut l’oublier ce qui va avec dans toute filiation radioactive .... ....


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 23:13

                                                @sarcastelle
                                                bah, pourtant vous avez ouvert le lien qui disait 35 millisecondes ?

                                                qu’importe...
                                                entre presque 4 jours, et 24 000 ans... il y a une certaine marge...non ?
                                                ensuite, ce fameux granit, pour qu’il pose problème, il faut l’attaquer à la pierre ponce...non ?
                                                le vrai problème serait l’eau, chargée de radon, car à ce moment, elle est tout de suite une difficulté majeure...ensuite, comme disait qui vous savez, c’est la dose qui crée le danger.
                                                l’accumulation, en quelque sorte, sauf que 4 jours, c’est peu.
                                                voilà pour l’essentiel,
                                                ça vous laisse le temps d’enfourcher votre tondeuse à aile et de bien y réfléchir.
                                                 smiley

                                              • pemile pemile 30 novembre 2017 00:24

                                                @olivier cabanel « sauf que 4 jours, c’est peu. »

                                                Relisez les explications de sarcastelle ?

                                                Bretagne centre, ma longère à 180 ans et crache toujours du radon, vous m’expliquez ?


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 novembre 2017 07:38

                                                @pemile
                                                un débat enrichissant a eu lieu entre les « le radon tue » et les « le radon c’est peanuts »

                                                et si francesca provenzano du département de santé publique dans le connecticut explique : « tout le monde sait que les roches granitiques contiennent de l’uranium, la source du radon », son collègue Ryan Paris répond : « c’est un gaz doté d’une demie-vie tres courte, qui émet des particules alpha tres lourdes, et qui ont une très faible portée » ajoutant « de nombreux récits dans les médias délivrent des informations soit erronées, soit obsolètes concernant le radon. ils contiennent souvent d’autres erreurs sur les radiations et font la part belle au sensationnalisme »...
                                                je crois que la messe est dite...enfin, c’est vous qui voyez. smiley
                                                tous les débats ici.

                                              • pemile pemile 30 novembre 2017 10:16

                                                @sarcastelle « de maisons aux murs en granit »

                                                Dans les maisons qui dépassent les 300Bq par m3, la source n’est pas les murs mais vient de remontées du sous sol.


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 novembre 2017 11:30

                                                @sarcastelle
                                                bah, comme vous voulez...

                                                moi j’ai surtout lu, sans pour autant ignorer le danger que représente ce gaz quand il est piégé dans une habitation, qu’il suffit d’une bonne étanchéité, et aussi de mettre en place une ventilation efficace...contrairement aux autres éléments radioactifs dont, je me répète, la demie-vie est beaucoup plus longue, et contre lesquels nous n’avons aucune parade...

                                              • olivier cabanel olivier cabanel 30 novembre 2017 23:54

                                                @sarcastelle
                                                tout d’abord, si vous pouviez cesser de m’appeler tonton...je connais mes nièces, et vous n’en êtes pas...

                                                pour le reste, du clapotis comme dit le fabriquant de châteaux de sable...
                                                 smiley

                                              • baldis30 1er décembre 2017 20:57

                                                @sarcastelle
                                                bonsoir

                                                Il n’y connaît rien et de plus il est de mauvaise foi comme quand il indique que Malpasset était pour produire de l’énergie selon sa réponse prise dans la discussion :

                                                « on peut aussi s’interroger sur les noms des sites choisis pour y mettre du nucléaire.ou d’autres énergies.. Malville...Malpasset...tchernobyl (l’herbe amère)...ou dans l’autre sens Fukushima, qui veut dire « l’ile du bonheur »...doit y avoir une erreur quelque part »

                                                De plus s’il avait quelque connaissance ( je mets l’expression au singulier car le pluriel laisserait un doute ) il aurait invoqué au moins la formule de Scwhinger sur le rayonnement d’une charge dans un champ et les filiations radioactives qui aboutissent toutes au même métal ... Non c’est du superficiel. 


                                              • Matlemat Matlemat 29 novembre 2017 21:00

                                                @Olivier Cabanel, merci pour votre engagement et bonne continuation.


                                                • pipiou 29 novembre 2017 21:21

                                                  Au moins ça montre que le capitalisme est moins dangereux pour la planète que d’autres modeles sociaux tels que le communisme ... pour ceux qui en doutaient encore.


                                                  • baldis30 29 novembre 2017 21:56

                                                    @pipiou
                                                    bonsoir,

                                                    dommage que vous n’ayez aucune connaissance de la mine de Centralia .... non loin d’Harrisburg .... et de ce qu’elle rejette de façon permanente sans qu’on puisse l’arrêter !

                                                    Vous auriez peut-être une autre conscience de ce qu’est la pollution .... y compris radioactive... comme d’ailleurs dans bien d’autres mines


                                                  • joletaxi 29 novembre 2017 23:00

                                                    tout ça, c’est du clapotis

                                                    je vous demande de vous mobiliser pour un vrai scandale

                                                    http://www.lalibre.be/actu/belgique/les-produits-pepsi-absents-des-rayons-chez-colruyt-pourquoi-5a1ebc05cd7004dd2bb83717

                                                    saleté de capitalisme sans aucune morale


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 2017 23:26

                                                      @joletaxi
                                                      du clapotis ?...

                                                      ayez au moins un peu de respect pour ceux qui ont du s’exiler de leur terre natale, et pour ceux qui souffrent d’un cancer du à la radioactivité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès