• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > De Maïak à Fukushima

De Maïak à Fukushima

Alors que dans l’esprit de tout le monde, tout est réglé à Fukushima, le démantèlement serait en cours, les populations regagneraient leur maison dans les sites pollués, bref que la situation s’est « normalisée », on découvre une réalité bien différente, d’autant qu’un autre danger nous vient de Russie.

C’est de Maïak que vient le nouveau danger, et comme d’habitude, il a fallu attendre longtemps pour avoir la confirmation que la France, et pas seulement, avait été touchée par un nuage radioactif venant d’un centre de traitement de déchets nucléaire, à Maïak, au sud de l’Oural.

Nombreux sont ceux qui ignorent l’un des pires accidents nucléaires de l’histoire, dans le complexe nucléaire de Maïak, à 30 km du village d’Arguaïach, le 29 septembre 1957. lien

Ce tragique accident a été appelé « la catastrophe de Kychtym », nom de la ville la plus proche de ce complexe nucléaire, mesurée niveau 6 sur l’échelle internationale des évènements nucléaires

A l’époque, l’URSS tentait de rattraper son retard sur les USA, et les ingénieurs de l’époque ne prenaient pas trop de précautions.

Ainsi, ils n’avaient pas trouvé mieux pour se débarrasser des déchets nucléaires que de les plonger dans le lac Karatchaï...et auparavant, les déchets les plus dangereux étaient directement déversés dans le fleuve Ob, lequel se jette dans l’Océan Arctique.

Ce lac Karatchaï est le plan d’eau le plus radioactif du monde, le niveau de radiation de la région avoisinante atteint près de 155 Ci/kg (curie par kilogramme), c’est-à-dire plus que la dose létale suffisante pour tuer un humain en une heure. lien

Vers 1953, un site d’entreposage pour ces déchets liquides avait été construit... des réservoirs en acier, enveloppés de béton, et enterré à 8,2 mètres de profondeur, pourvus d’un système de refroidissement largement insuffisant.

Ce qui devait arriver arriva.

Le système de refroidissement d’un des réservoirs contenant  80 tonnes de déchets tomba en panne, sa température s’éleva jusqu’à provoquer une explosion estimée à l’équivalent de 75 tonnes de TNT, éjectant le couvercle de béton de 160 tonnes, et polluant une région d’une superficie de 20 000 km².

Il s’agissait surtout de césium 137 et de strontium, la demi-vie de ces éléments radio actifs étant d’environ 30 ans, les effets de cette catastrophe perdureront pendant au moins un siècle.

Ajoutons pour la bonne bouche que ce n’est qu’en 1976 que fut révélée cette catastrophe, et que 270 000 personnes furent exposées.

Une zone de 800 km² est interdite et plus d’une vingtaine de villages furent détruits. lien

Or Maïak vient de nouveau de faire parler de lui.

En effet, des experts ont noté une brusque augmentation de la radioactivité en Europe.

C’est à la fin du mois de septembre dernier que les autorités de contrôle de la radioactivité de l’air de plusieurs pays européens ont repéré la présence de Ruthénium-106 « à des taux significatifs  »...mais il aura fallu attendre près de 2 mois pour que les populations soient alertées.

C’est-à-dire bien trop tard...

La demi-vie de cet élément radioactif est d’environ une année, et il est susceptible, par ses rayons bêtas d’engendrer un cancer si il y a ingestion, car lorsqu’il se désintègre, il se transforme en Palladium 106, radioactif lui aussi. lien

Cette pollution radioactive a été détectée autant en Allemagne, qu’en Suisse, en Italie, en Autriche, et bien sûr en France via les stations de Nice et de la Seyne-sur-Mer.

Comme à son habitude, les autorités se sont empressées de qualifier les quantités mesurées en France comme « sans conséquence pour la sante, voire insignifiantes », sans pour autant en déduire l’origine.

L’enquête se poursuivant a permis d’incriminer Maïak, même si les autorités russes ont prétendu, dans un premier temps, qu’il s’agissait de fausses informations, destinées à « déstabiliser le Kremlin »...pour finalement reconnaitre le 20 novembre dernier, par le biais de l’agence de météorologie russe Rosguidromet une radioactivité 986 fois plus élevée que le mois précédent sur la station d’Arguaïach, dans le sud de l’Oural. lien

Nadesda Kutepova, une réfugiée politique russe, vivant en France depuis juillet 2015, connait bien l’usine de Maïak, et a levé un coin du voile, expliquant que l’usine de Maïak s’était dotée d’un nouveau four de vitrification, lequel aurait commencé à fonctionner en décembre 2016, et celui-ci aurait eu un problème, occasionnant la fuite de ruthénium 106 à la fin du mois de septembre 2017. lien

Il est plus que probable qu’il y a donc eu un accident dans cette usine de retraitement du combustible nucléaire... peut-être en saurons-nous un peu plus dans les jours qui viennent ?...

Quittons la Russie pour le Japon, théâtre d’un autre drame nucléaire, et dont tout le monde pense à tort que la situation est « sous contrôle »...

Voilà un témoignage d’un japonais qui en dit long sur ce qui s’est passé, et surtout sur ce qui se passe encore aujourd’hui :

« Je suis là pour vous dire que la catastrophe nucléaire de Fukushima n’est pas terminée. J’ai été évacué de Tokyo. Savez-vous que Tokyo a une grave contamination radioactive  : des dizaines de millions de personnes dans l’est du Japon vivent avec une contamination radioactive.

J’ai une fille de 5 ans au moment de l’accident. Elle est devenue très malade un an après l’accident (...) elle ne pouvait vivre une vie normale (...) vivre au Japon oriental signifie vivre avec beaucoup de matières radioactives, et ce n’est pas un endroit où les gens peuvent vivre sainement.

Nous appelons à l’évacuation vers le Japon de l’Ouest. (...) après l’accident on nous a dit que les radiations n’étaient pas un problème, les dommages intérêt n’auraient pas lieu.

Mais ce n’était pas vrai.

Beaucoup d’entre nous ont été évacués de l’est vers l’ouest en raison de divers problèmes de santé.

Beaucoup de gens sont malades aujourd’hui dans l’est du Japon, les gens meurent sans se rendre compte que c’est dû aux radiations.

Beaucoup de japonais ne peuvent pas affronter cette catastrophe nucléaire. (...) s’il vous plait, essayez de savoir ce qui se passe au Japon maintenant. Nous sommes en train de dire au monde que la catastrophe nucléaire est loin d’être terminée ». lien

Alors aujourd’hui, les médias nous amusent en évoquant l’aventure d’un robot, qui serait insensible aux radiations, et qui aurait filmé le magma encore en fusion dans l’enceinte du réacteur n°3.

C’était au mois de juillet dernier, mais on ne sait pas dans quel état est sorti le robot après avoir pris ces images ?...lien

Au mois de février 2017, Tepco avait déjà admis que 6 ans après la catastrophe, les radiations avaient atteint un niveau record... 530 sieverts par heure, et avait annoncé pouvoir localiser le magma, afin de commencer à enlever le combustible en 2021. lien

On ne demande qu’à le croire...d’autres sont moins optimistes...t el Kevin Kamps, expert en la matière qui affirme que personne ne sait où sont les coriums, que les fuites radioactives sont quotidiennes, 300 000 litres d’eau polluée se déversant quotidiennement dans l’Océan. lien

Tepco admet que l’opération de retrait du combustible fondu des 3 réacteurs représente, « une montagne de problèmes », et va probablement générer un surcroit de pollution, car pour tenter d’approcher au plus près les zones des coriums, il faudrait remplir totalement les enceintes d’eau, et donc provoquer un dégagement de vapeurs radioactives important, qui vous s’ajouter à celles déjà relâchées.

Ajoutons que si, finalement, les 3 coriums étaient localisés, vu la température qu’ils doivent avoir, et l’intensité du rayonnement radioactif, comment serait-il possible de les extraire ? Pour les mettre où ?...

Quittons le Japon pour la France, où une fois de plus Greenpeace a démontré que l’on pouvait entrer tranquillement dans une centrale nucléaire, et s’installer tranquillement à proximité des piscines de refroidissement, en toute impunité, même si l’exploitant affirme que la sécurité de ces installations est assurée.

Ils sont tout de même 22 militants à avoir réussi à s’introduire dans la centrale de Cruas-Meysse, afin d’avertir les autorités de la vulnérabilité des piscines où sont entreposés les combustibles usagés.

Si Greenpeace a réussi, pourquoi des personnes mal intentionnées n’y arriveraient-elles pas à leur tour, sachant que ces piscines sont l’un des points faibles de ces installations nucléaires, ce qu’a confirmé un rapport d’experts critiquant la capacité de résistance des bâtiments abritant les piscines d’entreposage, ce que Greenpeace avait dévoilé le 10 octobre dernier. lien

Elles contiennent des barres de combustible extrêmement radioactives, et si le système de refroidissement venait à tomber en panne, à la suite d’un attentat, par exemple, on imagine facilement la suite, en pensant à ce qui s’est passé en 1957 à Maïak.

Comme dit mon vieil ami africain : « pas besoin d’être une lumière pour s’apercevoir qu’il fait noir ». 

L’image illustrant l’article vient d’Arte

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Mois après moi, les nouvelles de Fukushima ici

A voir absolument la terre abandonnée de gilles Laurent

Articles parus

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Nucléaire, explosion des prix

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Fukushima, les limites du cynisme

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

L’hallali nucléaire

Fukushima, la stratégie de l’oubli

Fukushima s’enfonce-t-il ?

Fukushima hors contrôle

Fukushima, le pire des scénarios

Fukushima, le tonneau des Danaïdes

Fukushima, réaction en chaîne à ciel ouvert

Fukushima, le mois de tous les dangers

Fukushima, la loi du silence

Fukushima, l’illusion d’une solution

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?

Fukushima, un désastre illimité

Courage, fuyons

Fukushima, 4 longues années

Fukushima, tout le monde descend


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

311 réactions à cet article    


  • nono le simplet nono le simplet 29 novembre 09:26

    salut Olivier,

    les experts « maison » d’Agoravox ont déjà tranché : tout va bien ! 
    merci pour cette piqûre de rappel !

    • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 09:35

      @nono le simplet
      merci à toi de t’y intéresser aussi.


    • Matlemat 29 novembre 09:28

      Avec les terroristes qui menace directement la France et les installations nucléaires qui ne peuvent évidemment pas résister à la chute d’un avion le risque d’accident nucléaire majeur en France est très loin de zéro. Rien n’est prévu non plus en cas de marée noire sur l’eau de refroidissement. Nous intervenons également au Mali contre les touaregs pour protéger notre uranium du Niger, non content de leur piller leur uranium nous leur prenons leur eau et leur laissons un environnement pollué, de quoi attiser la haine assurément. Les accidents se multiplient dans le monde et laissent un héritage bien pourri pour nos descendants.


      • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 09:33

        @Matlemat
        merci de ce triste constat, que je partage bien évidemment.


      • foufouille foufouille 29 novembre 09:55

        au japon, ils ont remplacés le nuke par des centrales de multiprises auto amorcé avec un briquet.
         


        • Croa Croa 29 novembre 16:13

          À foufouille,
          Ils se sont branché sur « l’énergie libre » ?  smiley


        • foufouille foufouille 29 novembre 09:58

          "

          Jusqu’ici, Tepco n’a toutefois pas réussi à repérer clairement ce combustible fondu ou corium. "Nous n’avons encore jamais réussi à prendre des images aussi nettes de ce qui pourrait être du combustible fondu", a confirmé lors d’un point presse, Takahiro Kimoto, porte-parole de la firme.

          La masse détectée qui ressemble à "de gros amas de roches et de morceaux semblables à de la lave solidifiée" doit encore être analysée pour confirmer sa nature mais les spécialistes sont confiants. "Nous pensons que le combustible a fondu et s’est mélangé avec le métal situé directement en dessous. Et c’est très probablement ce que nous avons filmé vendredi", a poursuivi Takahiro Kimoto repris par Bloomberg.

          En savoir plus : http://www.maxisciences.com/centrale-de-fukushima/fukushima-un-robot-est-parvenu-a-filmer-les-entrailles-d-039-un-reacteur-endommage-de-la-centrale_art39724.html
          Copyright © Gentside Découverte

          Jusqu’ici, Tepco n’a toutefois pas réussi à repérer clairement ce combustible fondu ou corium. "Nous n’avons encore jamais réussi à prendre des images aussi nettes de ce qui pourrait être du combustible fondu", a confirmé lors d’un point presse, Takahiro Kimoto, porte-parole de la firme.

          La masse détectée qui ressemble à "de gros amas de roches et de morceaux semblables à de la lave solidifiée" doit encore être analysée pour confirmer sa nature mais les spécialistes sont confiants. "Nous pensons que le combustible a fondu et s’est mélangé avec le métal situé directement en dessous. Et c’est très probablement ce que nous avons filmé vendredi", a poursuivi Takahiro Kimoto repris par Bloomberg.

          En savoir plus : http://www.maxisciences.com/centrale-de-fukushima/fukushima-un-robot-est-parvenu-a-filmer-les-entrailles-d-039-un-reacteur-endommage-de-la-centrale_art39724.html
          Copyright © Gentside Découverte

          Jusqu’ici, Tepco n’a toutefois pas réussi à repérer clairement ce combustible fondu ou corium. "Nous n’avons encore jamais réussi à prendre des images aussi nettes de ce qui pourrait être du combustible fondu", a confirmé lors d’un point presse, Takahiro Kimoto, porte-parole de la firme.

          La masse détectée qui ressemble à "de gros amas de roches et de morceaux semblables à de la lave solidifiée" doit encore être analysée pour confirmer sa nature mais les spécialistes sont confiants. "Nous pensons que le combustible a fondu et s’est mélangé avec le métal situé directement en dessous. Et c’est très probablement ce que nous avons filmé vendredi", a poursuivi Takahiro Kimoto repris par Bloomberg.

          En savoir plus : http://www.maxisciences.com/centrale-de-fukushima/fukushima-un-robot-est-parvenu-a-filmer-les-entrailles-d-039-un-reacteur-endommage-de-la-centrale_art39724.html
          Copyright © Gentside Découverte


          • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 11:13

            @foufouille
            un problème de bégaiement peut être ?

             smiley

          • foufouille foufouille 29 novembre 12:49

            @olivier cabanel
            c’est juste un bug mais tu n’as pas lu cet article sauf avec une vision déformée.


          • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 13:05

            @foufouille
            ah bon, c’est juste la faute au bug...

             smiley

          • foufouille foufouille 29 novembre 14:01

            @olivier cabanel
            mon pauvre cabanel, le copier coller était invisible sur mon ordi.
            c’est dommage qu’il ne soit pas écrit que ton corium magique est toujours en fusion.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 10:01

            Bonjour Cabanel. Je me souviens en 1979 : en kayak sur la Dordogne je lisais : « Malevil » de Robert Merle. Au moment où l’explosion atomique devait avoir lieu, je passais devant le restaurant : Maleville" proche de la Gabarre de Beynac.. 


            • joletaxi 29 novembre 10:38

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              mmmm, voilà une info cruciale à verser au dossier, on recherche d’autres témoignages citoyens


            • JL JL 29 novembre 10:44

              @joletaxi
               
              entre nous, vos arguments sont pas mal non plus !
               
               smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 11:10

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              on peut aussi s’interroger sur les noms des sites choisis pour y mettre du nucléaire.ou d’autres énergies.. Malville...Malpasset...tchernobyl (l’herbe amère)...ou dans l’autre sens Fukushima, qui veut dire « l’ile du bonheur »...doit y avoir une erreur quelque part

               smiley

            • raymond 2 29 novembre 12:37

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              malvil le film :
              https://www.youtube.com/watch?v=jimyxtvU6o8
              à voir.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 13:14

              @olivier cabanel


              Toute l’h’istoire de ma vie est liée à Robert Merle. Un sacré oiseau. Son fils s’appelle Olivier comme mon compagnon. JE n’ai juste pas lu son dernier livre. Je devrai,.. Ne dit-on pas que le ou la dernière sont les : « meilleurs ».

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 13:29

              @olivier cabanel

              THI « ANGE ». J’ai habité près de Vierves en Belgique et allais faire mes courses en France, passant sans arrêt autant apeurée que fascinée devant CHOOZ. Lisez, vous serez édifié : http://www.chooz.com/memoire/patrimoine/edito_eglise.htm

            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 13:30

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              merci, je vais lire ça avec attention...

              amitiés à mes amis belges... j’y ai donné beaucoup de spectacles, et j’en garde un chaud souvenir.
               smiley

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 13:41

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.


              Je dis ça, je dis rien. Clocher 34 mètres : année de naissance de ma mère (appelée fée clochette)L’addition des lettres numérales : 
              M + I + I + L + I + D + I + C +C, soit 1000 + 1 + 1 + 50 + 1 + 500 + 1 + 100 + 100, donne le résultat : 1754. . Je suis née en 1954 et nous sommes l’année 17. La maire s’appelle Michèle et l’oeuvre qui s’yn trouve est d’un certain SIOB et dont j’ai parlé dans le précédant sujet de Cabanel en Parlant de René Hausman.

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 13:45

              corrigé :


              Je dis ça, je dis rien. Clocher 34 mètres : année de naissance de ma mère (appelée fée clochette). L’addition des lettres numérales : 
              M + I + I + L + I + D + I + C +C, soit 1000 + 1 + 1 + 50 + 1 + 500 + 1 + 100 + 100, donne le résultat : 1754. . Je suis née en 1954 et nous sommes l’année 17. La maire s’appelle Michèle comme moi et l’oeuvre qui s’y trouve est d’un certain SIOB et dont j’ai parlé dans le précédant sujet de Cabanel en Parlant de René Hausman. Bénie par une abbé Rousseaux du même nom de famille que l’ami d’OLIVIER. Prénom Manu (Emmanuel ; cf MALEVIL et Macron).

            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 14:03

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              que de convergences sympathiques !


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 14:10

              @olivier cabanel


              Peut-être aurons-nous la chance un jour de nous croiser. Par l’ANKH RE. J’attends toujours la restauration de mes musaraignes. Deuxième page de la forêt secrête d’HAUSMAN.

            • xana 29 novembre 14:59

              @raymond 2


              « malvil le film » ? Beuark !

              Autant j’ai aimé le livre de Robert Merle, autant ce film qui en usurpe le nom me fait gerber.
              Il faut être de la génération texto pour proposer de regarder ce film nullissime alors qu’on parle du roman.
              Si tu sais lire, lis plutôt le bouquin. Je sais, il a plus de quinze pages...

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 15:30

              @xana


              Chacun son scénario. J’ai regardé le film avec beaucoup d’appréhension. J’imaginais plutôt Noiret que Serrault

            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 novembre 18:03

              @olivier cabanel

              Salut Olivier,


              Je pense qu’il existe en France plusieurs « Malpasset » comme celui de Fréjus dans le Var, qui est la rupture d’un barrage du même nom, et qui fit le 02 décembre 1959 au moins 423 victimes. Wiki.

              En France , beaucoup de lieux dits, de villages portent au début de leurs noms ce mots : Mal : exemple Mallemoisson dans le 04 nom tiré de l’occitan pour mauvaise moisson. En France il y a bien d’autres endroits qui commencent avec l’adjectif :mal, mau : source.


              @+ P@py


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 18:56

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              pourquoi pas !?

              il y a deux ans, lors d’une fête en l’honneur de notre terre, j’ai rencontré une de mes lectrices, toute surprise de me rencontrer !
               smiley

            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 19:02

              @olivier cabanel

              Construisons à deux ce chemin du futur, celui dont NOUS rêvons : Le Monde selon Hausman René (comme Renaix ou renaître) (l’homme de la maison). Sans être indiscrète. Quel jour êtes-vous né ? Serpentaire, année du cheval de bois dont on construit un Arche.

            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 19:19

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              né un deux juillet



            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 novembre 20:43

              @olivier cabanel


              Parfait.

            • baldis30 29 novembre 21:12

              @olivier cabanel
              LAMENTABLE ;; ;

               parce que MALPASSET C’ETAIT pour faire de l’énergie 

              NULLISSIME ... NULLISSIME ... NULLISSIME


            • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 23:19

              @baldis30
              qui a dit le contraire ?


            • baldis30 1er décembre 20:49

              @olivier cabanel
              Monsieur ne prenez pas les gens pour des imbéciles parce que vous avez écrit c’est cela :

              "on peut aussi s’interroger sur les noms des sites choisis pour y mettre du nucléaire.ou d’autres énergies.. Malville...Malpasset...tchernobyl (l’herbe amère)...ou dans l’autre sens Fukushima, qui veut dire « l’ile du bonheur »...doit y avoir une erreur quelque part’

               ET MALPASSET VOUIS L’AVEZ INCLUS  !m SI VOUS NE CONNAISSEZ PAS LA LOGIQUE APPRENEZ LA !


            • joletaxi 29 novembre 10:36

              ouf, le Mage , grand pourfendeur de bequerels sauvages est de retour sur son corps de métier

              cette fois, on va tous mourir... heu d’abord on va souffrir atrocement des miasmes du glyphosate,on va être submergé d’enfants rendus niais par les vaccins( on me dit que c’est déjà le cas ?)on va être tous affectés d’azheimer précoces à cause des ondes wifi du linky, on aura plus à bouffer car les abeilles auront disparu, sans compter que l’on sera rôti, toasté par le réchauffement, avec des millions de gentils immigrés dans des zones humides sur le modèle de NDL, on... c’est trop affreux

              déjà si on trouvait un truc pour empêcher ces milliers de retraités en grande forme de faire ch... les gens qui bossent, avec leur maisonnettes à roulettes,qui encombrent les routes en permanence.

              voilà une action citoyenne à promouvoir non ?


              • nono le simplet nono le simplet 29 novembre 10:57

                @joletaxi

                on va être submergé d’enfants rendus niais par les vaccins

                 ... arg, un premier cas recensé ...

              • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 11:12

                @joletaxi
                vous avez donc lâchement abandonné votre château de sable, à moins que, la neige nouvelle aidant, vous soyez déjà en train de nous faire l’un de ces bonhommes de neige dont vous avez le secret, mais n’oubliez pas, la carotte, c’est un nez... pas un thermomètre...

                 smiley

              • Gasty Gasty 30 novembre 11:55

                @joletaxi

                Moi ce qui me fout la trouille, ce serait d’apprendre que joletaxi soit un vecteur de contamination.


              • Surya Surya 29 novembre 11:16

                Des accidents surviennent.

                Les autorités tentent de camoufler le problème. Premier mensonge.
                On finit de toute façon par découvrir, tôt ou tard, le « pot aux roses ».
                Les autorités tentent de minimiser. Deuxième mensonge.
                Puis elles annoncent que tout est rentré dans l’ordre, relayées dans cette info par les média évidemment... Troisième mensonge.
                En creusant un peu, on voit bien que ce n’est évidemment pas le cas !
                Et malgré tous ces mensonges, il y a encore des gens pour croire que le nucléaire n’est pas dangereux ? Que tout va bien ?
                Il y a vraiment des gens qui ont la tête dure.

                Euh... alors comme ça on rentre dans une centrale nucléaire comme dans un moulin ???!!!

                • raymond 2 29 novembre 12:42

                  @Surya
                  Et en plus les bassins de stockage de combustible usés ne font que 30 cm de béton et 10 cm d’acier d’épaisseur et il sont dans un hangar en tôle...
                  Avec ça on est tranquille. Chut secret défense.


                • olivier cabanel olivier cabanel 29 novembre 13:07

                  @Surya
                  oui, Surya... quand le nez de Pinocchio s’allonge, tout le monde s’en rend compte.

                  merci de ton commentaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires