• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > La débandade en marche

La débandade en marche

Ça va trop vite, on n’arrive plus à suivre... décidément cette République n’est plus en marche, elle court, elle galope, au risque de se casser la figure... les ministres démissionnent à tour de bras, les députés marcheurs prennent des claques, ou claquent la porte...

JPEG

Prenons le cas d’Agnès Buzyn...

Interrogée le 15 février sur l’antenne de France Inter, elle affirme, droite dans ses bottes, qu’il n’est pas question qu’elle quitte son ministère, avec tous les problèmes qu’elle essaye de gérer : entre la réforme des retraites, le virus chinois, et la grogne dans les hôpitaux, pas question de déserter, et à Benjamin Griveaux qui espérait son soutien, elle avait déclaré «  je ne pourrais pas m’engager auprès de lui  ». lien

Et 2 jours plus tard, elle déclare qu’elle aime trop Paris pour ne pas accepter de s’y présenter, afin de « sauver la capitale »... voire surtout de sauver « En Marche ». lien

Elle va même plus loin, affirmant « j’y vais ! j’en ai envie »... lien

Espérons pour sa réussite électorale que les doutes concernant ses liens avec Big Pharma ne finissent par aboutir. lien

En tout cas, pour son remplaçant, Olivier Veran, l’affaire ne semble pas très bien engagée. Lien

Auparavant on se souvient de la démission fracassante de Nicolas Hulot, réalisant tardivement qu’il n’était que la caution environnementale d’un gouvernement qui n’en avait que l’apparence. lien

Sans oublier le départ du ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, préférant régner sur Lyon et sa banlieue... malgré la pression insistante du président de la république : Collomb a dû la présenter à 2 reprises pour l’obtenir enfin. lien

Et quid de ces députés LREM, obéissant aux ordres du gouvernement, lorsqu’ils refusent la prolongation de congé lors du décès d'un enfant, obligés de faire marche arrière ?

Ils ont avalé une belle couleuvre, lorsque Macron, après leur a reproché leur « inhumanité » ... pour leur faire ensuite subir une séance de « câlinothérapie » afin de les faire rentrer dans les rangs. lien

Bref, lors de ce rétropédalage laborieux, le 1er ministre est allé jusqu’à déclarer : « tous ceux qui iront chercher la responsabilité ailleurs, sur Muriel, en interne ou en externe, je leur dis merde ». lien

La débandade, c’est aussi l’affaire Griveaux, pris dans la tourmente d’un vidéo porno... et comme l’écrit H16 sur le blog « le vaillant petit économiste » : « l’actuelle tempête politique relative à la pathétique chute de Benjamin Griveaux, candidat à la mairie de Paris, donne encore une fois une bonne indication de la politique française. L’affaire en elle-même montre que, finalement, Griveaux est un homme très commun, qui trompouille sa femme ou fricote à droite, à gauche, tout en tenant un discours moralisateur, ce qui (...) n’est pas très cohérent politiquement et risque de lui attirer des ennuis ». lien

Ajoutons pour la bonne bouche que Benjamin Griveaux... c’est aussi l’école DSK... dont il a été collaborateur entre 2003 et 2007... faut-il y voir un lien de cause à effet ? lien

Faisons un détour par la nouvelle porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, laquelle  assume de mentir pour protéger Macron... puis qui affirme que sa parole a été tronquée. lien

Mais pour revenir à l’affaire Griveaux, c’est aussi l’occasion d’évoquer un épisode aussi grivois, et peu connu, lors des premiers pas de Castaner en politique.

Nous sommes en 1995, c’est la première boulette de sa carrière politique...

Pour descendre son adversaire lors d’une municipale, à Avignon, il est à l'origine, avec quelques autres, d'une BD à caractère pornographique, pour se moquer de la candidate RPR de la droite, Marie-Josée Roig. L’ouvrage a pour titre « la dinde enchaînée »...

Les auteurs sont un certain Michel Becker, un autre a pour nom Alain Moretti, et le dernier étant Thomas Pierre... Michel Coviaux en sera le dessinateur... et c’est notre futur ministre de l’intérieur qui sera chargé de la diffusion à 35 000 exemplaires.

Suite à la plainte déposée par la candidate RPR avignonnaise, les juges concluront qu’il s’agit bien d’une bande dessinée véritablement pornographique. lien

Qu’importe, la tentative de déstabilisation échouera, et Marie-José Roig sera élue.

Rappelons-nous aussi que Castaner, avant sa carrière politique, avait un passé plutôt trouble, lorsqu’il fréquentait le milieu marseillais, ami d’un certain Christian Oraison, appelé dans le milieu « le grand blond », un caïd des Alpes de Haute Provence, abattu par plusieurs balles de 9mm en aout 2008... lien

Et si on évoquait la personnalité insolite d’Aurore Bergé  ?

Serait-elle le porte poisse de la République ?

Lors des primaires de la droite, la militante girouette soutient Sarközi, pas de bol, c’est Fillon qui gagne... qu’à cela ne tienne, elle soutient Fillon... on connait la suite... plus tard, elle se met du coté de Pécresse, avec le succès que l’on sait... puis elle soutient Copé... raté ! puis Juppé... caramba encore raté... et maintenant Macron.

Elle n’a pas hésité à déclarer au sujet de Gérard Collomb : « j’aime vraiment bosser avec lui parce que c’est un mec qui fait de la politique  ».

Une autre fois, elle a qualifié les français de « parfois un peu schizophréniques »...

C’est aussi elle qui a dit un jour : « nous pouvons légitimement demander un effort générationnel à celles et ceux à qui on paye les retraites, parce qu’ils en ont la capacité ».

Pour clore le sujet, rappelons qu’elle a suggéré que la redevance TV soit payée par tout le monde, même par ceux qui n’ont pas la télé. lien

Au passage, on peut aussi s’inquiéter de l’incohérence de la pensée de la ministre du travail, Muriel Pénicaud lors des prises de paroles, laquelle, à plusieurs reprises, en a fait la démonstration. lien

Mais le champion en la matière n’est-il pas le chef de l’état ?

Benjamin Coriat le juge frappé de schizophrénie, affirmant qu’il promet tout... et son contraire, et donne des exemples :

« On a surtout l’impression qu’il met en avant des perspectives car il sait qu’elles n’auront aucune chance de voir le jour, comme s’il pouvait dire demain : regardez, j’ai tenté, mais personne n’a suivi ».

Un autre exemple : « sur les perturbateurs endocriniens, la France a voté en faveur d’une régulation extrêmement soft, alors même qu’il n’y a pas si longtemps, c’est la France qui a bloqué cette disposition ». lien

Le sociologue Pierre Bourdieu propose sa vision : « le néolibéralisme reprend les plus vieilles idées du patronat, sous un message chic et moderne. C’est une révolution conservatrice qui veut imposer un retour à une forme de capitalisme sauvage et cynique, qui organise l’insécurité et la précarité, qui se réclame du progrès mais qui glorifie l’archaïque loi du plus fort ». lien

Un autre, le psychiatre Adriano Segatori, va plus loin, déclarant que Macron serait un psychopathe...

Se basant sur sa biographie, il affirme que « cette psychopathie s’est construit à partir de la grave agression sexuelle subie par son professeur de français, devenue son épouse depuis, alors qu’elle avait 39 ans, et lui 15.

Cela aurait bloqué le développement de l’intéressé en pleine adolescence à cause d’une opération de séduction à la fois psychique et physique. Ce qui s’est passé est la transgression d’un tabou, amenant à l’intéressé la conviction que tout est permis (...) le paradoxe veut qu’il semble pathologiquement normal, mais nous sommes en plein narcissisme. Depuis sa jeunesse, Macron nourrit une ambition hors-norme ; il a besoin du regard et de l’admiration des autres pour compenser un complexe d’infériorité. Donc nous sommes confrontés à 3 paradigmes qui définissent un certain type de personnalité.

  1. L’idée qu’il n’existe pas de limite.
  2. Un sentiment d’omnipotence dès l’enfance, mais encore plus présent à l’âge adulte.
  3. Un narcissisme qu’il n’est pas interdit de définir comme malveillant.

 Cela structure une psychopathie, car nous sommes confrontés à un individu qui, comme dans le cas d’Emmanuel Macron, est parfaitement définissable comme psychopathe ». lien

Quoi qu’il en soit, entre des menteurs assumés, des orateurs abscons, d’anciens délinquants, des amateurs de pornographie, des girouettes, et des psychopathes... la France est, sans aucun doute, dans de bonnes mains, et comme dit mon vieil ami africain : «  si le crocodile a un pantalon, c’est qu’il a enfin trouvé où ranger sa queue  ».

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Le dessin illustrant l’article est de Placide

Olivier Cabanel

Articles anciens

Un gouvernement de bras cassés

Drôle de ministre

Feu sur les artifices

Un clou chasse l’autre

Delevoye ne voit pas bien

Les enseignants saignés

Macron va-t-il battre en retraite

Voter avec ses pieds

Pas un pour sauver l’autre

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Lever le mystère Macron

La politique de l’illusion


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • juluch juluch 18 février 11:13

    bonjour Olivier

    les tarés qui nous gouverne !!

    et ont les a élut....on est trop fort !

    LOL !


    • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 11:20

      @juluch
      bonjour Juluch
      on les a élu ?
      pas moi en tout cas !
      une des rares fois ou j’ai voté blanc
       smiley
      et puis il faut toujours rappeler qu’ils n’ont eu que 18% des électeurs avec eux au premier tour, le deuxième étant un vote par dépit.


    • Inquiet 18 février 11:54

      @juluch
      On élira toujours des tarés, car il n’y a que les tarés qui veulent plus que tout gouverner.

      C’est pour ça qu’il faut en finir avec la Vème république et la personnalisation du pouvoir.

      De même il faut instaurer la révocation à tout moment dès lors qu’on est obligé, à cause de l’effectif de la population, des représentants du peuple.

      Enfin, toute envie de pouvoir pourrait être tuée dans l’œuf si on votait directement nos lois, par exemple en utilisant le ric.


    • Ruut Ruut 18 février 12:39

      @olivier cabanel
      Voter blanc c’est comme voter pour lui.
      Donc tu est aussi un peut coupable smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 13:10

      @Inquiet
      d’accord totalement.
      il nous faut une nouvelle république, vraiment démocratique.


    • amiaplacidus amiaplacidus 18 février 13:50

      @Inquiet qui dit : « C’est pour ça qu’il faut en finir avec la Vème république et la personnalisation du pouvoir. »

      Oh que oui !


    • CRICRI59 CRICRI59 18 février 19:10

      @juluch

      https://www.facebook.com/le.message.org/videos/1074197729331980/?t=4

       A visionner De Gaulle et la constitution

      Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


    • Le421 Le421 18 février 20:51

      @olivier cabanel
      Hum hum !!
      Vous avez voté blanc ?
      Qui le prouve...
      Votre bulletin s’est noyé au milieu des « Macron » et des « Le Pen ».
      Vous avez valorisé le scrutin en apportant, bien malgré vous, une demi-voix au deux.
      Perso, j’ai été au bureau de vote (si, si !!), fait le tour, dit bonjour au membres du bureau dont je fais généralement partie, regardé la participation et tourné les talons sans voter.
      Je peux certifier et prouver que je n’ai pas voté Macron, et encore moins Le Pen.
      Pas vous. Seul votre conscience le sait.


    • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 21:31

      @Le421
      oui, et je suis en paix avec ma conscience. smiley


    • Le421 Le421 19 février 08:54

      @olivier cabanel
      Rassurez-vous, je m’en doute...
      Mais seule elle sait, de façon concrète.
      Dans l’enveloppe, un bulletin blanc est identique à un bulletin exprimé.
      Et vu qu’il n’y a pas de prise en compte...


    • Le421 Le421 19 février 09:12

      @CRICRI59
      La reconnaissance des bulletin nuls, blancs ou vierges a pour corollaire le vote obligatoire. Mais il y a plusieurs voies à explorer, notamment le vote à points qui accrédite le fait qu’un candidat peut ne pas être le préféré, mais présenter un certain intérêt. Personne n’est « tout bon » ou « tout mauvais »...


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 février 09:29

      @Le421
      c’est le premier changement capital qu’il faudrait apporter à la constitution : que les votes blancs soient pris en compte...
      si par hasard, ils arrivaient en première position, ça signifierait que tous les autres candidats étaient retoqués, et qu’il faudrait recommencer l’élection.
      un bon nettoyage en perspective.
       smiley


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 19 février 10:23

      @CRICRI59

      Bonjour, il faudrait, dans une vraie démocratie, avant tout, établir pour le deuxième tour, un quorum assez élevé de voix pour permettre au candidat au score le plus important, d’être élu.
      Depuis des années, nous constatons qu’avec 15, 18, 20 % seulement, un candidat accède à la magistrature suprême. C’est une forfaiture.
      De plus, le régime présidentiel, dans la 5eme république, s’il a été fait sur mesure pour de Gaulle, en 1958, sert aujourd’hui, à établir une république de type bananière, où nous voyons une mafiocratie imposer ses propres règles du jeu, dans lesquelles le peuple est nécessairement perdant.
      C’est le premier point,
      Le deuxième, c’est de retrouver notre souveraineté pleine et entière, de renoncer définitivement à l’UE, à l’OTAN et à l’Euro. En sortir une bonne fois pour toutes.
      Tant que nous resterons dans ce cloaque, dirigé par une cinquième colonne étrangère, nous pouvons nous considérer comme pays occupé, et nous aurons beau continuer à pleurnicher sur notre destin national brisé, le peuple dérouillera.
      Aujourd’hui quelles sont les forces d’opposition en présence pour casser celles de la mafia ultra-capitaliste au pouvoir, extrêmement organisée et puissante ?
      Les gens dans la rue, avec les gilets jaunes, et des partis d’opposition qui osent réclamer plus de justice sociale, mais en minorité à l’assemblée nationale et au Sénat.
      Nous avons aussi, des partis qui prônent la sortie de l’UE, ceux-là, bien entendu sont squizzés par les media.
      Dans notre république bananière, n’oublions pas le rôle prépondérant des media qui défont, par leur immonde propagande, ce que les citoyens tissent tous les jours en espérant se libérer de cette dictature, et mediatique, et institutionnelle !
      L’affaire Griveaux qui pue et qui draîne derrière elle tous les relents de la décadence qui mine notre société moderne, révèle le rôle sous-jacent de toutes ces forces obscurantistes que je dénonce plus haut. Qui est derrière tout cela ? Peu importe finalement, ce sont toujours les mêmes exhibitionistes que nous faisons semblants de découvrir en nous horrifiant, mais cette clique malfaisante continuera longtemps, si nous n’y mettons un terme définitif, à pourrir l’ambiance de notre pays. 
      La corruption s’est emparée de chacun des rouage des institutions. Et de plus, pour qui s’interesse à l’histoire des constitutions de notre pays, la constitution de la 5eme république retoquée des dizaines de fois, n’étant plus qu’un assemblage hétéroclite et de rapièces par ci, par là, n’appartient plus à la souveraineté du peuple, mais bien, à ceux qui se « torchent » avec, au mépris le plus total du droit le plus élémentaire !

      Pour revenir à l’affaire Griveaux, l’erreur serait de s’attarder au seul côté « égrillard » de cette vidéo, la superficialité du problème à laquelle tout le monde s’attache sert justement de cache-misère d’un pouvoir de plus en plus offensif pour installer qui leur semble, et surtout aux municipales proches, quelqu’un ou quelqu’une au profil emblématique des forces du grand capital, rassurant ou rassurante, et qui en bon petit soldat, en bonne petite soldate du capital mettra tout en oeuvre pour actionner un appareil d’Etat voué désormais aux seules forces de l’argent.
      Et derrière la troupe de tête, tout le mercenariat docile qui en ce moment, agit de façon concomitante pour que notre pays dérive irrémédiablement vers ce nouvel ordre mondial tant espéré par le système financier international.
      Et aucun partit politique en place, actuellement, n’échappe à ce système d’enfermement où des forces bien supérieures à leur petite organisation cellulaire, impose les faits et les actes politiques !


    • vesjem vesjem 20 février 11:02

      @olivier cabanel
      si tu n’avais pas voté blanc, tu aurais pu ne pas faire barrage et ainsi ne pas donner à larem la majorité absolue à l’assemblée
      vote stratégique au lieu de politique


    • Dantonq 20 février 11:21

      @juluch Non, ce sont les merdias aux ordres qui ont élus Micron pour occuper le fauteuil, nuance ! Sans le matraquage merdiatique pendant la campagne de 2017 en faveur de Micron, jamais il n’aurait été élu ! 

      La vérité , c’est que les merdias ont été très partials comme à leur habitude et que cela n’a plus rien à voir avec une démocratie digne de ce nom...aujourd’hui, les Français en sont réduits à devoir choisir le moins mauvais au lieu de voter pour le plus compétent pour redresser le pays, c’est désespérant....

      Pourtant, il y’a un candidat qui peut nous sortir de ce merdier : c’est François Asselineau ! Quand est-ce que les français vont le comprendre ??? 


    • olivier cabanel olivier cabanel 20 février 13:36

      @vesjem
      je ne raisonne pas ainsi.
      je préfère voter blanc que pour le moins pire,
      c’est juste une affaire de conscience.
       smiley


    • Arogavox 20 février 15:33

      @Nicole Cheverney

      manque d’imagination et/ou d’ambition (et de détemination-hule-de-coude) de la part des ’simples’ citoyens !
       voir https://www.agoravox.fr/commentaire5680113


    • vesjem vesjem 20 février 16:24

      @olivier cabanel
      « tu préfères voter blanc... »
      et à perpétuité, tu subiras les conneries de ceux que tu as contribué à élire et à leur donner tous pouvoir ;
      alors que le « barrage » qu’ « ils » t’ont mis dans de crâne depuis des décennies par une propagande incessante, t’as fait voter pour ceux que tu subis continuellement


    • cevennevive cevennevive 18 février 11:16

      Salut Olivier,

      Ils courent comme des kangourous. Mais justement, les crocs en jambe sont plus efficaces sur quelqu’un qui court ! Quelle belle brochette de psychopathes !

      Comme je le disais sur un autre fil, il faudrait comme ministre de la santé, un psychiatre doublé d’un psychanalyste et non un neurologue...

      Et puis,   « si le crocodile a un pantalon, c’est qu’il a enfin trouvé où ranger sa queue ».. Dans sa main ?

      Bon, il est bien normal que nous en rigolions un peu, car nous risquons bien d’en pleurer si cette engeance passe encore !



      • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 11:22

        @cevennevive
        bonjours, tu vas bien ?
        au sujet de macron...j’ai l’intuition qu’il finira pas son mandat...
        on en reparle ?


      • cevennevive cevennevive 18 février 11:45

        J’espère !
        Car, malheureusement, j’ai bien peur que le « métissage » des partis d’opposition soit impossible à cause de la démesure des égos en présence...
        Imagine, un choix comme la dernière fois !
         


      • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 13:11

        @cevennevive
        oui, j’imagine... mais on peut aussi imaginer que ce choix soit différent ? non ?


      • Fergus Fergus 18 février 17:27

        @ olivier cabanel

        Pour que le choix soit différent, il faudrait pouvoir exercer une pression maximale sur les forces de gauche progressistes et écologiques pour présenter en 2022 une liste d’union. Seule une liste de ce type peut espérer être au 2e tour, avec de bonnes chances de battre, soit Le Pen, soit Macron.


      • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 19:37

        @Fergus
        oui, bien sur...mais l’union de la gauche a laissé des traces...le pc s’est fait manger tout cru...et j’imagine que les insoumis, ou les verts, n’ont pas trop envie de retenter l’expérience.
        c’est ce mode de scrutin qu’il faudrait changer, sinon, on sera toujours dans l’impasse, voter pour le moins pire.  smiley


      • Fergus Fergus 18 février 20:26

        @ olivier cabanel

        Certes ! Mais on tourne en rond, car pour changer le mode de scrutin, il faut d’abord avoir pu accéder au pouvoir.


      • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 21:32

        @Fergus
        bien sur...


      • velosolex velosolex 23 février 11:03

        @olivier cabanel
        Il faudra lui taper sur les doigts pour qu’il décroche. . Non, il restera jusqu’au bout, mais il est fort possible qu’il ne se représentera pas, qu’ils trouveront un autre guignol pour continuer le job. Quelqu’un d’inflexible dans un sens, et de très flexible dans l’autre. Quelqu’un de neuf, comme ils disent. 


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 février 11:09

        @velosolex
        j’en suis moins sur...je crois que ces politiques ont passé la ligne jaune, et que personne n’en veut plus...
        on en reparle ?
         smiley


      • velosolex velosolex 23 février 14:09

        @olivier cabanel
        J’aimerais que vous ayez raison. Mais le monde politico médiatico culturel se sert les coudes, et n’hésite pas à être dans un régime d’exception permanente, s’exonérant de ce qu’était hier la démocratie.
        Leur grand problème, c’est qu’il ne parvienne pas à mettre la catastrophe climatique et environnementale en taule ou en résidence surveillée. Et que celle ci , qui est l’addition du libéralisme, et de la mondialisation, pourrait rabattre le jeu. 


      • velosolex velosolex 23 février 14:26

        @velosolex
        Ce système profite à une minorité, qui empoche en primes de départ d’une entreprise 100 fois la somme qu’un salarié lambda empoche en une vie

        Le canard révèle ainsi qu’Isabelle Kocher directrice d’Engie, poussée vers la sortie le 6 février dernier a obtenu 3,5 millions d’euros…
         
        Si l’interessée avait travaillé jusqu’au terme de son mandat, le 14 Mai prochain, elle n’aurait pu touché le moindre euro d’indemnité. Il a donc été convenu qu’elle serait licencié à la présentation des résultats d’engie, le 27 Février. Ainsi elle peut toucher deux années de salaires. On connait ainsi son salaire mensuel, et la gentillesse des dirigeants, soucieux de ne pas la laisser dans la misère. Sans doute les intéressés sont ils soucieux à l’identique de tels renvois d’ascenseurs, dans cet univers mafieux. 
        Les radios nationales et les TV s’étaient émus qu’une femme, peu nombreuse à ces postes de responsabilité soit virée, sans s’étaler sur ces circonstances heureuses, mais surement paraissant scandaleuses au commun, en ces temps de gilet jaune non griffé par Dior.
         
        On se consolera de tant de machisme en voyant que cette femme n’a pas été discriminée, dans cettte république macronienne, résolument moderne en terme d’égalité salariale, et que son cas a été traité avec la même mansuétude que s’il s’était agi de carlos Gohn. 
        La révolution commcera quand les gens exigeront un revenu maximim par habitant, comme il en existerait un minimum


      • nono le simplet nono le simplet 23 février 14:45

        @velosolex
        salut
        je n’ai pas acheté le Canard cette semaine ... ça me déprime ...
        merci pour l’info ... vive le licenciement ... quand on est pédégère ...


      • velosolex velosolex 23 février 16:55

        @nono le simplet
        Le canard cancane parfois habilement
        L’info était hallucinante et révélatrice de l’époque. Par contre je trouve que leur cancanage sur le cas Grivaux est bien décevant. 
        « L’intéressé a payé le prix fort, même si paradoxalement cette épreuve, en le rendant plus humain, trop humain, lui a rapporté cette humanité qu’il prétendait démontrer… »

        « L’exigence de transparence s’arrête à l’orée de la chambre à coucher » ai je aussi dans ce même article en première page. Etrange chambre à coucher que celle d’un selfie obscène, et étrange procédé amoureux d’envoyer la photo de son braquenard à son amoureuse, hors consentement, si bien que celle ci l’ai gardé, pour « se protéger » dit elle.... Pour moi je vois une sorte d’agression dont je m’étonne que les femmes ne se soient pas emparées, si je puis dire...Mais certaines avaient déjà comme l’ex PDG d’angie, les mains occupées ailleurs. . Parfois je me demande si je suis en avance, ou en retard, par rapport à l’époque. J’aurais besoin des éclaircissement de Freud, au sujet du signifiant et du signifié. Moralité : Aucune, mais celle inhérente au canard, montre parfois qu’ils sont meilleurs à révéler les scandales, qu’à analyser les faits. Le mieux me semble t’il est de laisser le lecteur apprécié les nouvelles à l’échelle de ses capacités d’analyse, sans dire ce qu’il faut penser. Un voie qui est en temps ordinaire celle du canard. Pan sur le bec !


      • San Jose 18 février 12:09

        Faut-il avoir l’intention de voter LREM pour être consterné par le niveau hyperpopulassier de l’image de « la dinde enchaînée » ? Cela me vexe qu’un dessineux puisse penser qu’on doit me parler comme cela. 


        • Ruut Ruut 18 février 12:40

          @San Jose
          Il a quand même un look d’acteur de talent sur cette photo https://www.agoravox.fr/local/cache-vignettes/L620xH466/macron_fou-745c5.jpg


        • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 13:14

          @Ruut
          perso, pas du tout... cette photo montre sa folie, très clairement.
          il faut bien analyser les deux parts du visage, et beaucoup de choses s’éclairent.


        • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 13:15

          @San Jose
          allez voir sur « la dinde enchainée » pour comprendre l’étendue des dégâts.
          je n’ai pas voulu montrer des images trop « crues », mais sur le moteur de recherche, vous comprendrez mieux.


        • rogal 18 février 13:18

          Psychopathe, qu’est-ce que ça veut dire ? Qui pense ou se comporte autrement que les gens ’’normaux’’ ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 15:26

            @rogal
            pas du tout.
            si vous avez ouvert le lien que j’ai proposé, vous comprendez mieux de quoi il s’agit.


          • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 15:29

            @olivier cabanel
            comprendriez...oups


          • zygzornifle zygzornifle 18 février 15:16

            Les cons ça ose tout c’est a ça qu’on les reconnait ....


            • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 15:28

              @zygzornifle
              un grand classique du cinéma.
              sauf que là, c’est de l’authentique... hélas


            • Fergus Fergus 18 février 17:24

              Bonjour, Olivier 

              Un tour d’horizon de la Macronie qui n’a rien de rassurant. Présenté de manière synthétique, il est même impressionnant tant il met en évidence l’insondable médiocrité des uns et les turpitudes en tous genres des autres.

              Merci à toi pour ces rappels réguliers de ce qu’est le clan au pouvoir !


              • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 19:38

                @Fergus
                merci aussi à toi... j’ai beaucoup apprécié ton dernier article.
                à+


              • ETTORE ETTORE 18 février 18:59

                Si on devait qualifier la politique de ce gouvernement de tambouille....on pourrait appeler cela :

                « La cuisine fusion », sauf que la mise en oeuvre de produits frelatés est tellement majoritaire dans ses préparations, que le gout du rance prend largement le dessus.

                En plus avec de la main d’oeuvre incompétente, et d’autres qui se permettent des exactions peu recommandables en cuisine.....

                Sérieux, une bonne descente de l’inspection des fraudes, histoire de fermer ce cloaque serait plus que souhaitable pour la santé publique.


                • Le421 Le421 18 février 20:59

                  @ETTORE
                  Leur meilleure recette pour le peuple reste la soupe à la grimace accompagnée d’une salade de gnons !! Le plateau de chômage a été réduit* et la flambée des prix au dessert reste de rigueur.
                  *Comme pour la glace, le foisonnement a permis d’en faire plus avec moins de produit. Au lieu de vendre au kilo, on vends au litre...


                • Coriosolite 18 février 19:37

                  Bonsoir,

                  Deux ans avant l’échéance électorale on peut sans grand risque déjà faire le bilan d’un quinquennat encore inachevé.

                  Un Président qui n’a jamais réussi à convaincre de sa légitimité au-delà d’un petit cercle de gagnants de la mondialisation, un Président entouré d’un clan d’arrivistes, de bons et bonnes à rien, de médiocres courtisans, de traitres en rupture de partis.

                  Bref, le passage promis vers « le nouveau monde » s’avère un chemin de croix ou une voie sans issue pour un Président qui voulait nous convaincre à contre-temps historique que notre avenir était dans la « start-up nation » de ses rêves.

                  Jupiter nous éclairait de sa lumière, elle ne nous a montré que plus nettement la gigantesque catastrophe du libéralisme économique et culturel dans laquelle il voulait nous jeter.

                  Au moment même où du monde entier s’amorce une vague de rejet de cet immense bordel destructeur qu’est devenu le capitalisme.

                  Triste plaisanterie que l’élection de ce jeune homme post-moderne qui se croyait monarque et qui n’était que liquidateur d’un régime en fin de vie.

                  Que lui reste-t-il à ce Président sinon à persévérer dans son rôle de bateleur de foire, fantoche qui déclame un présent sans avenir, baudruche illusoire, créature de « communiquants » . 

                  Que nous laissera t’il sinon un quinquennat qui semble ne pas avoir encore commencé et qui est déjà finissant.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 19:39

                    @Coriosolite
                    je partage totalement.
                    merci de cette lucide analyse


                  • troletbuse troletbuse 18 février 19:56

                    Une blague de Bigard :

                    Si l’avortement est un meurtre, la branlette c’est quoi, un génocide ?

                    La danseuse Micron va-t-il le dénoncer ?


                    • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 21:33

                      @troletbuse
                       smiley


                    • Le421 Le421 18 février 20:54

                      Ce n’est plus un gouvernement, c’est une pièce de Feydau où les portes claquent.

                      Une façon de gérer le pays avec des acteurs de théatre.

                      Bribri doit être aux anges !!


                      • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 21:33

                        @Le421
                        sauf que la pièce donne envie de vomir, non ?


                      •  Comme quoi en politique faut pas être manchot  !

                        ça se passe à la force du poignet ... B -)


                        • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 21:34

                          @Armand Griffard de la Sourdière
                          il faudrait lui demander s’il a utilisé la gauche ou la droite ?
                           smiley



                          • Orion  Orion 18 février 22:09

                            Salut Olivier !

                            Bien vu le titre !

                            Pour Griveaux ... C’est malheureusement bien son entourage qui est le plus à plaindre ... Voir à quel niveau leur pauvre Benjamin est réellement ... Celui qui prônait la famille avant tout et qui se voulait rassurant ...

                            Si parents, père, mère, oncles, tantes, cousins, cousines, femme et enfants ont visionné sa vidéo, la vidéo où il se film avec sa tub dans la main, une vidéo destiner à une autre, une vidéo d’un père de famille élu député en 2017 dans la cinquième circonscription de Paris et secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances de fin 2017 à 2019 et qui se présentait à l’heure actuelle pour la Mairie de Paris ... 

                            Presque sur ce coup là qu’il s’est mis bien profond ça propre tub dans son cul ! 

                            Il semblerait que la vidéo date de 2018 donc pendant le temps qu’il occupait les fonctions de député et secrétaire d’état du gouvernement Philippe 2 ...  


                            • olivier cabanel olivier cabanel 19 février 09:27

                              @ Orion
                              et surtout il a été le porte parole du gouvernement...pas de doutes, ils choisissent les meilleurs !
                               smiley


                            • nono le simplet nono le simplet 19 février 08:04

                              quelle différence y a t il entre une teub et un homard ?

                              à priori aucune quand les deux sont rouges et bien en évidence ...


                              • olivier cabanel olivier cabanel 19 février 09:23

                                @nono le simplet
                                ajoutons que tous les deux en ont deux.
                                oups ! je sors !!!
                                 smiley


                              • BA 19 février 08:29

                                En avril 2019, Benjamin Griveaux convoquait l’hebdomadaire PARIS MATCH pour jouer la comédie du mari modèle.


                                Pour faire sa com’, Benjamin Griveaux jouait la comédie du bon père de famille en posant avec son épouse devant les photographes de PARIS MATCH.


                                Et la nuit, il se branlait, il se filmait, et il envoyait les vidéos à sa maîtresse.


                                Macron et les macronistes, c’est le mensonge permanent.


                                Julia et Paris, les deux amours de Benjamin Griveaux.


                                https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Le-pari-de-Benjamin-Griveaux-1617775


                                • olivier cabanel olivier cabanel 19 février 09:25

                                  @BA
                                  merci d’avoir sorti ce « morceau de bravoure »
                                  Coluche disait : « tous pourris ».


                                • JL JL 19 février 10:11

                                  @olivier cabanel
                                   
                                   en Chine ils disent : tous pour Xi, riz pour tous !


                                • rita rita 19 février 08:52

                                  La Macronie sort elle d’une fosse septique ?

                                  ça y ressemble en tout K !

                                  Mais que fée la peau-lisse ?



                                    • olivier cabanel olivier cabanel 19 février 13:16

                                      @olivier cabanel
                                      oups... veran



                                      • gaijin gaijin 20 février 11:11

                                        @olivier cabanel
                                        rien d’étonnant au contraire
                                        déjà dans la campagne plein de bidonnages s’étaient vu ( prises de vues choisies pour faire croire a des salles pleines, interviews bidons ...)
                                        tout est faux mais ce n’est pas nouveau sauf que ça se voit de plus en plus ...


                                      • Emohtaryp Emohtaryp 21 février 12:10

                                        @olivier cabanel

                                        On dirait un enterrement, z’ont pas l’air très joyeux...... smiley


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 21:50

                                        @gaijin
                                        oui, et ça mériterait un article pour montrer la supercherie !
                                        mais comme tu dis, ça se voit de plus en plus.
                                         smiley


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 février 21:52

                                        @Emohtaryp
                                        et c’est un enterrement !


                                      • BA 20 février 23:04

                                        Pour faire sa com’, Benjamin Griveaux jouait la comédie du mari modèle.


                                        Il jouait la comédie du bon père de famille devant les journalistes de la presse « people ».


                                        Et la nuit, il se branlait, il se filmait, et il envoyait les vidéos à sa maîtresse.


                                        Macron et les macronistes, c’est le mensonge permanent.


                                        Lisez cet article ahurissant :


                                        Benjamin Griveaux : un père de famille très impliqué aux côtés de sa femme Julia Minkowski.


                                        https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/benjamin-griveaux-un-pere-de-famille-tres-implique-aux-cotes-de-sa-femme-julia-minkowski_427553 ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès