• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Par Jupiter !

Par Jupiter !

Certains se prennent pour Napoléon, et finissent parfois leur vie dans un asile avec un entonnoir sur la tête...

D’autres se prennent pour Jeanne d’Arc, De Gaulle, le Messie, voire Dieu...

Et ce genre de lubies s’invite aussi dans le monde politique.

On s’en souvient, Emmanuel Macron s’était attribué le titre de Jupiter (lien)... le dieu des dieux... et récemment, en prenant sur lui toutes les conséquences de l’affaire Benalla, il s’est en quelque sorte donné « en sacrifice »... attitude apparemment très christique, mais finalement plus pour tenter d’éteindre l’incendie, incendie qu’il juge incident, que pour « payer » pour les autres, allant jusqu’à la provocation : « qu’ils viennent me chercher », sachant bien qu’il est justement intouchable. lien

Sauf qu’à la différence de celui qu’il veut prendre pour modèle, il a une nouvelle définition du mot « exemplaire » : en reconnaissant la faute, il continue d’affirmer que la république reste exemplaire.

Et il ajoute « la République exemplaire à laquelle je crois n’est pas pour autant une République infaillible  ».

Encore une application de son fameux concept « en même temps »... faillible et en même temps exemplaire.

Il reconnait aussi que Benalla a conservé son salaire malgré sa suspension.... vous avez dit « exemplaire » ? lien

Cerise sur le gâteau, une autre personnalité du gouvernement est à son tour prise dans la tourmente, Muriel Pénicaud.

Elle était déjà « témoin assisté » dans une affaire de favoritisme, lors du voyage présidentiel à Las Vegas.

Des magistrats ont demandé au procureur de Paris l’ouverture d’une information judiciaire...

En mai dernier, elle avait affirmé aux juges qu’elle ne connaissait pas Stéphane Fouks, vice-président d’Havas... or lors de la consultation des mails que la justice a saisi chez Havas, ils ont découvert un mail adressé par Pénicaud à sa secrétaire qui dit : «  j’ai rendez-vous avec Fouks, cela ne doit pas figurer à mon agenda, et cela ne doit pas se savoir  »...lien

Pas de chance, tout comme pour Benalla dont l’Elysée espérait vite que les bavures seraient oubliées, pour Pénicaud, c’est raté, là aussi.

Mais revenons aux noms... et notamment aux prénoms.

On peut en effet s’attarder sur l’origine du prénom Emmanuel... lequel vient d’Immanouel, que l’on peut traduire littéralement par « Dieu est avec nous ». lien

Encore plus amusant, on peut s’interroger aussi sur le nom de celui qui est à l’origine de tout, le fameux Benalla.

Un chroniqueur de France Inter s’est penché sur la question, faisant remarquer que, littéralement, Benalla signifie « fils de Dieu »...

Nous avons donc Dieu, avec Jupiter en personne, son fils, « Ben Allah »...il ne manque plus que le Saint Esprit pour clore la trilogie.

Quant aux apôtres, il ne doit pas être très compliqué de les trouver au milieu de la cour de ministre qui entoure ce Jupiter si christique, en se demandant : qui sera Judas ?

On pourrait aussi s’interroger sur une personnalité proche du pouvoir qui semble destinée à porter la poisse à ceux qu’elle fréquente et soutient : Aurore Bergé.

Après avoir soutenu mordicus un certain Nicolas Sarkozy, elle s’est faite plus tard l’avocate de Morano et de Coppé.

La chute de ce dernier l’a portée dans le camp de Fillon... dont on connait aujourd’hui la triste fin.

Après s’être rapproché de Juppé, elle est maintenant l’un des soutiens les plus actifs d’Emmanuel Macron...

Aujourd’hui, elle se veut aux côtés du président empêtré dans l’affaire Benalla, et l’avenir nous dira si la poisse continue. lien

Au-delà de toutes ces postures, ou impostures, de ces politiques qui veulent s’incarner dans les héros du passé, histoire de s’en attribuer les mérites, il faut tout de même revenir sur l’affaire Benalla, et tenter d’en comprendre les raisons, et donc l’origine.

L’affaire est venue au-devant de la scène grâce surtout à des vidéos, celles de passants armés de leur iPhone, mais aussi celle de caméras de surveillance.

C’est vers ces dernières qu’il faut se pencher.

Normalement, les bandes sont effacées au bout d’un mois, or bizarrement, celles concernant la Place de la Contrescarpe ont été miraculeusement conservées...

Si elles l’ont été, c’est qu’il y a peut-être de bonnes raisons.

Pour les comprendre, il faut savoir qu’une lutte fratricide existe depuis quelques temps entre différents services de gendarmerie, de police...

Il faut savoir aussi que le chef de l’état a un projet qu’il juge manifestement essentiel, la réorganisation de tout ce système policier.

Si l’on en croit le commandant militaire de l’Elysée, chargé de protéger les bâtiments, ainsi que le responsable du groupe de sécurité de la Présidence de la République, lequel veille sur le chef de l’état, le système actuel mérite une « optimisation », plus de « cohérence et d’efficacité ».

Il s’agirait donc de mettre en place un « secret service » à la française, une sorte de police parallèle, qui verrait le jour dès le début 2019.

Elle n’aurait de compte à rendre qu’à l’Elysée, tant pour ses missions, ses achats de matériel, et même ses recrutements.

C’est Patrick Strzoda qui a détaillé ce projet nommé DSPR (direction de la sécurité de la présidence de la république), avec bien sur le maintenant tristement célèbre Benalla à sa tête.

Faut-il voir une convergence de ce bouleversement dans la police avec le fait que, depuis janvier 2018, 200 chasseurs de l’Oise, assermentés par la gendarmerie, peuvent patrouiller dans les bois pour prêter main-forte aux forces de l’ordre ? lien

Le retour de polices parallèles donc ?

Il est vrai que l’on peut légitimement s’interroger lorsque l’on découvre, lors des manifs de Nantes, ou d'ailleurs, des agents cagoulés, sans matricules, impossible à identifier et qui avaient pour mission de réprimer durement les manifestants.

Quand on découvre comment, ce qu’il faut bien appeler une milice présidentielle, traite les journalistes dans cette courte vidéo, et on comprend un peu mieux le projet de Macron.

Cette DSPR devrait recruter des « barbouzes » auprès d’anciens cadres militaires, gendarmes, ou civils réservistes de la gendarmerie.

Bref, ce projet ne fait pas la joie des gendarmes, policiers, ou militaires, qui craignent du coup d’être privés de leurs prérogatives, et qui sont montés sur leurs ergots.

Si l’on en croit le « Canard enchaîné », généralement bien informé, un commissaire divisionnaires s’en est un peu ému : « Sarko les avait virés de l’Elysée ; depuis ils veulent leurs revanche  ».

Et un haut gradé de la gendarmerie d’ajouter : « ces flics sont vraiment paranos... ils sont capables de tout ».

Lorsque Éric Morvan, directeur général de la police nationale à découvert cette réforme voulue par le chef de l’Etat, la moutarde lui est montée au nez, et il s’en était plaint dans un courrier adressé au directeur de cabinet de Gérard Collomb, l’homme qui n’est pourtant au courant de pas grand-chose.

Pourtant, lors de son audition devant la commission sénatoriale, Éric Morvan a été bien plus mesuré... évoquant au sujet de Benalla : « un jeune homme qui a perdu les pédales, qui a eu la grosse tête, et qui s’est senti pousser des ailes en raison de l’administration prestigieuse dans laquelle il se trouve... », ajoutant : « cette sanction disciplinaires n’est pas une sanction clémente, ça n’est pas une suspension, mais une mise à pied  »... lien

Le cafouillage continue puisque Benalla vient de contredire Castaner, lequel affirmait que l’incriminé, dans le bus des bleus, s’occupait des bagages... « Pas du tout », vient de déclarer Benalla : « j’étais là pour la logistique, juste pour prévenir l’Elysée que tout allait bien... je ne m’occupe pas des bagages des joueurs ». « Il a semble-t-il tenté de prendre la main sur le dispositif de sécurité au détriment de la gendarmerie  » a expliqué Antoine Rondel, un journaliste de LCIlien

Voilà qui éclaire d’un jour nouveau toute l’affaire, et ses développements...une nouvelle guerre des polices en quelque sorte.

En conservant une vidéo qui incrimine l’homme que Macron avait choisi pour diriger cette officine de barbouzes, des hauts responsables n’ont-ils pas voulu torpiller discrètement le projet présidentiel ?

Comment cela finira-t-il ?

L’avenir nous le dira, car comme affirme mon vieil ami africain : « qui crache en l’air reçoit tout sur sa figure ».

Le dessin illustrant l’article est de Placide

Merci aux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le loup déguisé en mouton

Macron le président carabistouille

Macron, un Monarc

En marche ou grève

Est-ce la fin du service public ?

Soldes, tout doit disparaitre

Le meilleur ou bien le pire ?

T’as pas mille balles ?

Le salaire du bonheur

Après le réveillon, le Réveil ?

Merci macron

La langue de macron

Macron, faire le plein avec du vide

Du Macron au micron

Macron vous fait bien marcher !

Méritons-nous un tel mépris ?

Un Macron très sucré

Un hold-up électoral

Le mélange des genres

Macron tend un piège

Le peuple ou les élites

Ils font leur nid dans le ni-ni

Lever le mystère Macron

Les bouffons politologues

La politique de l’illusion

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.34/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

100 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 27 juillet 09:37

    salut olivier

    « la réorganisation de tout ce système policier. »
    réorganisation qui doit se comprendre dans un point de vue plus vaste : la privatisation
    privatisation déjà engagée ( a bas bruit ) de l’armée et de la police selon les principes du dogme comme quoi l’entreprise est le modèle parfait de la société ......
    l’armée doit être rentable , la police doit être rentable ......comme on l’a dit jadis de l’ hopital avec les résultats que l’on commence a voir.
    autrefois quand on voulait parler de quelque chose d’ aberrant on disait : « l’ hôpital qui se fout de la charité » aujourd’hui c’est devenu la norme
    en même temps ça explique beaucoup de choses

    • olivier cabanel olivier cabanel 27 juillet 10:14

      @gaijin
      oui, bien sur... derrière tout ça, c’est la privatisation de la sécurité nationale ou du moins présidentielle qui pointe le bout de son nez.

      mais l’épisode benalla risque de freiner sérieusement les ambitions jupitériennes !
      merci de ton commentaire.

    • Arogavox 27 juillet 10:31

      @gaijin

       au train où vont les spéculations (Théorie, recherche abstraite) , pourquoi ne pas imaginer aussi que, paradoxalement, ce ne serait simplement que pour protéger consciencieusement le Président d’un risque de trahison d’un niveau encore insoupçonné (y compris par le premier interressé ?) que les autorités secrètement informées auraient œuvré pour écarter un intrus préparant l’attentat du siècle ?


    • jmdest62 jmdest62 27 juillet 10:50

      @Arogavox

      salut
      les autorités secrètement informées auraient œuvré pour écarter un intrus préparant l’attentat du siècle ?
      Je pense que , dans ce cas , des moyens plus discrets et radicaux auraient été utilisés.
      °
      Remarque :
      Le « Novitchok » produit très en vogue ces derniers temps étant à déconseiller..... sa seule efficacité démontrée se limitant à la provocation d’incident diplomatiques avec la Russie  smiley
      @+

    • gaijin gaijin 27 juillet 11:51

      @Arogavox

      " , pourquoi ne pas imaginer aussi que, paradoxalement, ce ne serait simplement que pour protéger consciencieusement le Président d’un risque de trahison d’un niveau encore insoupçonné "
      ou une intervention possible des extraterrestres ?
      on peut tout imaginer mais imaginer en partant de faits :les guerres de services par exemple sont une réalité comme la volonté de privatisation puisqu’elle est déjà en cours ......



    • Arogavox 27 juillet 13:24

      @gaijin
       des bisounours nous auraient démontré que ces spéculations sont incompatibles ?


    • V_Parlier V_Parlier 27 juillet 16:21

      @Arogavox

      Vous écrivez : "pourquoi ne pas imaginer aussi que, paradoxalement, ce ne serait simplement que pour protéger consciencieusement le Président d’un risque de trahison d’un niveau encore insoupçonné« 
      -> Le fait de faire éclater l’affaire a en tout cas un but. Protéger ? moi je dirais plutôt : »avertir« et/ou punir. Pour les débuts de Macron et pour tout le quinquennat Hollande, les médias avaient étouffé bien plus grave que ça. (On se souvient du garde du corps pote de Jawad ? Ou encore bien pire : De l’ordre de Hollande-Valls pour laisser le public du Batclan se faire étriper pendant 2 heures ? Inventions de la »fachosphère" ? Non non, on trouve même ça sur des sites mainstream, mais à dose homéopathique, noyé dans un océan de buzz insignifiants).

    • izarn izarn 27 juillet 16:34

      @olivier cabanel
      Merci du commentaire !
      J’ai dis ça il ya quelque jours ici même !
      Finalement, je suis lu !
       smiley


    • Fergus Fergus 27 juillet 09:38

      Bonjour, Olivier

      Excellent article qui fait les bons constats et pose les bonnes questions.

      Le temps des divinités, ou plus exactement des personnes qui croient pouvoir impunément s’octroyer des pouvoirs d’essence supérieure, n’est hélas pas derrière nous, comme le montre cette affaire, si révélatrice d’un exercice du pouvoir qui se place délibérément au dessus des lois.

      A l’évidence, Macron est très abimé par cette séquence, et rien ne dit qu’il pourra tourner la page d’ici à l’automne. D’autant plus que les oppositions sont bien décidées à enfoncer le clou. Or, les commissions parlementaires peuvent agir durant 6 mois à compter de leur date de constitution. Nul doute que celle du Sénat procédera - avec gourmandise - à de nouvelles audiences qui maintiendront l’« affaire Benalla » (Ben Allah) dans l’actualité.

      A la place de Macron, on se méfierait d’Aurore Berger : cette femme porte effectivement la scoumoune. smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 27 juillet 10:15

        @Fergus
        je partage, et remercie sincèrement.

        à+

      • izarn izarn 27 juillet 16:46

        @Fergus
        Non c’est pas le temps des divinités, mais de la société du spectacle...
        De la com..
        Jupiter...Jupitonien dans un sketch de Dieudo.. smiley
        Les divinités, mon pauvre, elles n’existent plus !
        Sauf, le dollar.


      • izarn izarn 27 juillet 16:50

        @izarn
        Viideo de Dieudo :

        https://youtu.be/HCiw4SUSMGo


      • Dom66 Dom66 27 juillet 22:44

        @izarn

        Très bon


      • Taverne Taverne 27 juillet 09:45

        Il y avait un poste en or près de dieu
        A pourvoir. Devine à qui l’aubaine alla ?
        A son fidèle Benalla !
        Alexandre le bienheureux.

        Il y avait une place près des Bleus
        Dans le car qui allait descendre
        Les Champs. Ce fut encore pour Alexandre
        Décidément, il était le béni de dieu.


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 juillet 10:15

          @Taverne
          très en forme notre poète !

          merci.

        • Taverne Taverne 27 juillet 13:53

          @olivier cabanel

          Oui. « Qu’il vienne me chercher ! »


        • Emohtaryp Emohtaryp 27 juillet 14:51

          @Taverne
           Avant de penser à aller le « chercher », il aurait convenu de ne pas lui accorder le moindre crédit il y a un an, si tu vois ce que je veux dire, monsieur Taverne......il suffit juste de relire tes post d’il y a un an pour tomber sur le cul en t’écoutant aujourd’hui. 

          Le discernement, ça doit pas être ta tasse de thé ! comme celui de tant d’autres qui viennent maintenant cracher sur l’horrible bouffon qu’ils ont élu !
          C’est maintenant aux crédules comme vous d’aller le chercher pour lui botter le cul et + si affinités.... smiley

        • Taverne Taverne 27 juillet 15:21

          @Emohtaryp

          Si vous me connaissez, vous savez donc que j’ai voté Bayrou en réalité...Mais la chance de Bayrou est passée. Maintenant, regardez sur le banc de touche et voyez les tronches des remplaçants ! Voyez ces belles têtes de vainqueurs ! Excusez-moi, je m’absente juste un petit moment pour...(« AU SECOUUUUURS ! ») voilà ça va mieux. Sinon, ça va chez vous ?


        • izarn izarn 27 juillet 17:10

          @Taverne
          Oui,..Mais plutot béni par Satan...
          Ne confondez pas...
          Ce n’est pas la même cour...


        • Emohtaryp Emohtaryp 27 juillet 21:51

          @Taverne

          voyez les tronches des remplaçants ! Voyez ces belles têtes de vainqueurs !

          Oui mais toi, tu as choisi le pire du pire, pensez printemps mes amis ah ah ah !
          Si on se retrouve avec ce « non choix », c’est qu’il faudrait raisonner d’une autre manière, le problème est notre allégeance au néo-libéralisme dans les traités européens, malgré même le refus du peuple en 2005, ça t’as pas échappé, au moins ?
          L’UE , l’euro et l’otan sont juste des prisons et des carcans, si tu ne comprends pas cela, tu seras condamné à te faire fourrer jusqu’à la fin de tes jours avec des baltringues de pire en pire, le totalitarisme financier quoi, c’est tout.....
          À propos de l’autre baltringue, Bayrou, c’est silence radio, soit disant le grand parangon de la probité, le chevalier blanc.... smiley
          T’es pas sérieux, Taverne, tu cautionnes les voyous, la destruction de ton pays et de ses valeurs, t’en a pas marre de te faire avoir à chaque fois ??? c’est désespérant.....

        • jmdest62 jmdest62 27 juillet 09:55

          Salut Olivier

          Excellent billet....comme d’hab
          .Cependant, je ne crois pas à une « guerre des polices » je pense qu’il s’agit plutôt de manoeuvres pour déstabiliser et/ou décrédibiliser les forces de sécurité chargées de la protection de l’ Elysée afin de justifier la mise en place d’une nouvelle organisation , suivant le bon vieux principe « qui veut noyer son chien ........
           »
          « comme affirme mon vieil ami africain : « qui crache en l’air reçoit tout sur sa figure ».
          Par chez moi on dit « il vaut mieux pas pisser face au vent »
          °

          @+

          • olivier cabanel olivier cabanel 27 juillet 10:17

            @jmdest62
            merci...

            oui, c’est bien de ça qu’il s’agit...
            macron veut toujours plus de pouvoir, et surtout ne plus avoir de comptes à rendre...
            pas sur que ça passe...le sénat semble très remonté...d’autant qu’il se sait menacé.
            merci du lien concernant la porte scoumoune.
             smiley

          • Fergus Fergus 27 juillet 11:43

            Bonjour, jmdest62

            Merci pour cet excellent lien. Rien que pour voir la tête d’Aurore Bergé confrontée par les deux humoristes à son sinueux parcours au service des losers, ii vaut le détour.


          • jmdest62 jmdest62 27 juillet 13:10

            @Fergus

            De rien ! c’est cadeau...
            Comme il y en a un paquet du même genre chez les marcheurs ( jeunes arrivistes inexpérimentés et/ou vieux opportunistes désabusés) il n’est pas impossible que ce groupe explose quand le ton va se durcir un peu.
            @+

          • juluch juluch 27 juillet 09:58

            Bonjour olivier


            Un gars ambitieux qui est allé trop loin et qui est devenu une affaire politique.....c’est tombé sur lui.

            Benalla s’est exprimé.....que risque t’il pour avoir fichu sur la gueule de quelques manifestants ? Pas grand chose en vérité.

            Il a voulu aider selon ses avocats.

            que restera t’il ?

            Rien pour ma part, si se n’est un gars qui s’est brûlé les ailes en pensant qu’il était intouchable se qui a fait l’affaire de certains et permi de lancer un pavé pour faire chier le Président et puis voilà !

            Il va être viré et il travaillera ailleurs

            ca va faire Pshiit.

            • olivier cabanel olivier cabanel 27 juillet 10:18

              @juluch
              pas sur qu’il soit viré...

              macron va attendre que ça se calme, et je ne serais pas surpris de le voir revenir sous peu.
               smiley
              merci de ton commentaire.

            • jmdest62 jmdest62 27 juillet 10:21

              @juluch

              La manière dont vous présentez les choses est très « restrictives ».
              Qu’un petit voyou ait réussi par son culot et/ou ses réseaux à se déguiser en policier pour « se défouler » sur un ou deux manifestants .....c’est du niveau du fait divers vous avez raison
              °
              Qu’un « conseiller-chargé de mission-garde du corps- etc  » de Manu 1er s’autorise ce genre de « facéties » et que ces « facéties » soient ignorées/cachées pendant plusieurs semaines/mois .......là ya quand même un problème Non ?
              °
              Que la presse d’habitude si complaisante avec Manu « the only one » mette ça sur la place publique et se fasse l’écho des multiples contradictions/mensonges des hauts fonctionnaires et Politiques .....là ça pose question Non ?
              @+

            • Fergus Fergus 27 juillet 11:53

              @ jmdest62

              Vous avez raison, c’est moins la bavure de petite frappe à l’ego surdimensionné qui pose question que l’absence de sanction avérée (au vu des actes) et les manœuvres orchestrées par l’Elysée pour dissimuler le maintien de cet individu aux pouvoirs très étendus dans le proche entourage de Macron (et de Brigitte, apprend-on aujourd’hui).

              Pour ce qui est du rôle de la presse, je ne suis pas certain qu’il faille y voir autre chose qu’un emballement inévitable après que l’information ait été donnée par Ariane Chemin qui, en l’occurrence, a fait son job, probablement sur la base d’une info complaisamment fournie par les flics. Les autres médias ne pouvaient pas laisser Le Monde tirer seul profit d’une affaire de ce type.


            • jmdest62 jmdest62 27 juillet 12:57


              @Fergus
              Salut
              « une info complaisamment fournie par les flics. » ....possible en effet .
              On me dit dans l’oreillette que les ADMINISTRATIONS commencent à en avoir marre du style Macron-Marcheurs......
              Je viens de visionner l’audition du cdt de la CRS 15 par la simili-commission d’enquête de la section des marcheurs d’élite commandée la présidente Braun-Pivet (Marcheuses elle-même).......
              Le pinaillage des marcheurs sur des questions secondaires montre clairement leur démarche volontariste dans la recherche de « l’éclatement que dis-je , de l’explosion, de la vérité » . smiley
              @+


            • hervepasgrave hervepasgrave 27 juillet 13:14

              @jmdest62
              bonjour tu es bon toi ! mais au fait dans tes oreillettes as tu jamais entendu ces gens dire la même chose d’un Sarkozy, d’un Fillon ,d’un pasqua et autres personnages de tous bords ?.J’aime l’intégrité surtout des flics et des militaires.Je pensais peut-être naïvement que nous étions protégé par des gens qui vouaient leur vie pour nous protéger.Mais je suis déçu quelque peu, car d’un côté les policiers jouent les voyous en poussant les gens a la faute.Les militaires obéissent sans sautes d’humeur en faisant la guerre ,ils s’étaient engagé pourquoi ? au fait ! Par acte de foi ? ou pour faire la guerre ,tout ce qui est présenter devant eux ,étant des ennemies sans autres considérations.,qui sait si demain ils ne feront pas comme c’était hier en France et aujourd’hui encore de par le monde tuer leur compatriote ? Mais je déconne ,l’armée de professionnel n’a pas de pays ,pas d’humeur a avoir.Elle est un brassage de nations.


            • juluch juluch 27 juillet 13:38

              @jmdest62

              Vous avez résumé avec des détails mon com.... smiley

              Vraiment un garde du corps ??

              connaissant bien ce milieu, je serai très étonné que le responsable de la sécurité du Président accepterai dans ces rangs un civil parachuté .

              ceci étant, rien n’a empêché Mr Benalla d’avoir une carte pro en bonne et du forme après formation.

              de là à gérer la protection de Macron....il y a un monde.

            • jmdest62 jmdest62 27 juillet 14:16
              @Juluch
              Vraiment un garde du corps ??
              Il y a peut-être une autre explication ...il est amoureux de son patron  smiley
              Enfin ...si j’en juge par la « tendresse » qu’il lui manifeste
              Vous avez raison , comme garde du corps il est nul ...si l’oeuf n’avait pas été un oeuf .
              @+

            • jmdest62 jmdest62 27 juillet 14:23

              @hervepasgrave

              Vous avez raison , ça dépend beaucoup de la « sensibilité » politique des fonctionnaires en question mais mon oreillette me dit que , ce coup ci , toutes sensibilités confondues et à tous les échelons ...ça grince vraiment car personne n’y trouve son compte.
              @+

            • izarn izarn 27 juillet 17:16

              @juluch
              Cout cirquiter la République par le privé...
              Pas sur que ça face pschiittt....Parceque c’est une attaque à la démocratie républicaine.
              Benalla pour Macron milliardaire, OK.
              Mais pas pour la République, OK ?
              C’est pas le même niveau !
              La c’est de la félonie !


            • juluch juluch 27 juillet 17:37

              @jmdest62

              le projectile est imparable dans de telle circonstance.

              qu’elle que soit l’entrainement.

              Si il y a DES projectiles, dans ces cas là il y a protection avec parapluie en Kevlar ou mallette qui se déploie en Kev également

            • jmdest62 jmdest62 28 juillet 07:51

              @juluch

              Pardon de vous dire que ce n’est pas l’objet principal de mon propos ..
              Je voulais avant tout interpeler ( avec une pointe d’humour) sur le mensonge qui est d’affirmer que Benalla n’était pas garde du corps de Manu 1er.
              @+


            • jmdest62 jmdest62 28 juillet 10:24

              @jmdest62

              Salut
              J’ai regardé l’intervention de Benalla sur TF1
              Cette intervention n’était pas « en direct » ...ce qui amène inévitablement à penser qu’elle a été très soigneusement préparée  pour éviter toute questions et/ou réponses éventuellement gênantes pour qui on sait.
              Rien de surprenant de la part de TF1 qui tient son scoop .
              °
              A mon sens deux hypothèses semblent plausibles.
              1) Benalla ment et il a manipulé Simonin pour obtenir une invitation officieuse et se rendre sur la manifestation pour entre autre faire le coup de poing...se fournir un brassard de police et un talkie walkie n’étant vraiment pas une difficulté à son niveau d’accréditation.
              2) Benalla s’est fait piégé par Simonin qui lui a fait croire qu’il était officiellement invité et lui a fourni le brassard et le Talkie-Walkie connaissant le tempérament du personnage ...ON (? ??) aurait fait en sorte de le pousser à la faute.°
              Dans les deux cas la faute commise mérite sanction.OK
              Dans les deux cas il est de plus en plus évident que l’Elysée a minimisé la faute ce qui est , en soi , une faute et/ou une erreur au regard de la loi.
              Dans l’hypothèse 1) l’Elysée a commis une faute/erreur politique en couvrant l’un des siens
              Dans l’hypothèse 2) l’Elysée a non seulement commis une faute/erreur politique en couvrant l’un des siens mais s’est ,en plus , fait piégé par l’administration préfectorale (et probablement pas que...) ce qui tend à apporter du crédit au fait que l’ADMINISTRATION en a plus que marre des agissements de la « Macronie » et que d’autres chausse-trappes vont apparaître d’ici peu. (cf Affaire Fillon)
              °
              Perso après avoir entendu Benalla , je penche pour l’hypothèse 2)
              A votre avis ?

              @+

            • Jean Roque Jean Roque 27 juillet 10:33

               

              PAUVRE PETIT CHOU
               
              La Crassanelle toritlle du cul en minaudant comme une fillette gogochone ?
               
              Un colon garde chiourme de Rothschild qui tabasse 2 connards gochos qui avait balancé des verres sur les CRS SS, qu’est ce qu’ ON S’EN BRANLE !
               
              Aux manifx de Sacco et Vanzetti à Paris la police chargeait sabre ua clair et les manifestants balançais des pic de clôtures en ferraille comme lance...
               

               

              En grand marxiste, Napoléon a dit :
               
              « Quant à moi, je ne vois pas dans la religion [le RU] le mystère de l’incarnation [égalité], mais le mystère de l’ordre social ; elle rattache au ciel [à l’auge] une idée d’égalité qui empêche que le riche ne soit massacré par le pauvre... La société ne peut exister sans l’inégalité des fortunes, et l’inégalité des fortunes ne peut subsister sans la religion [RU]. »


              • olivier cabanel olivier cabanel 27 juillet 10:41

                @Jean Roque
                mais non, villistia, on ne s’en branle pas...

                mais je rend responsable vos excess de langage et votre analyse à l’emporte pièce à l’abus de vodka.
                 smiley

              • Jean Roque Jean Roque 27 juillet 11:31

                 
                « L’histoire se répète 2 fois, la 2eme de façon guignolesque... » Karl Marx
                 
                On est vraiment en plein guignol... surjoué, spectacle... Mon père a connu le SAC de DeGaulle...
                Et ici Marx fait du Hegel, la 2eme fois est guignolesque car les branletteurs qui ont gardé les paradigmes anciens (Don Quichotte en est le mythe absolu), sont des guignols dans le nouveau monde, surjouant les anciens combats glands remplacés.
                 
                Négrier La Baudruche, Bichon, MLP la bobo etc... des chiures finales tragico-comiques bisounours de l’Histoire de l’Occident, du grand blanc.
                 
                Dans la décadence, l’hiver démographique et le gland remplacement, mieux rester au moins digne (c’est ce que dit Onfray avec son Titanic qui pompe Spengler, sa thèse)
                 
                « Souhaitons ce que nous voulons pour ceci où cela ; nous devons faire face aux faits tels qu’ils sont, car ceci est le sceau de l’homme de qualité. Nous sommes les derniers hommes de l’Occident, et devons tenir debout jusqu’à la fin amère de notre civilisation. »
                Le soldat romain stoïque de Pompéï, qui attendra jusqu’au bout la relève de la garde, Spengler
                 
                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès