• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

eddofr

eddofr

Un simple citoyen à la recherche d’un espace de libre expression.

Tableau de bord

  • Premier article le 19/08/2017
  • Modérateur depuis le 30/08/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 876 335
1 mois 0 10 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 74 63 11
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • eddofr eddofr 27 mai 17:18

    La morale avant l’ordre ...

    Cela me rappelle quelque chose ...

    Ah oui ... Les ultra-cathos anti IVG, PMA et pro peine de mort ... les barbus pour qui la charia prévaut sur toute loi humaine ... et tous les ultras qui croient servir une cause « Plus Grande » ...

    La vrai conscience implique d’abord la conscience de l’autre, l’empathie et la compassion.

    Un activiste, un vrai, un pur, ne peut avoir d’ennemis. Il ne peut avoir que des adversaires, qu’il faudra convaincre et détourner de leur mauvaise voie, mais qu’il faudra toujours épargner et dont il faudra respecter le droit à ne pas être d’accord.



  • eddofr eddofr 25 mai 10:54

    Je ne suis ni chimiste, ni biologiste, ni médecin.

    Je ne sais pas si C18H26CIN3 ou C18H26CIN23O sont efficaces contre la COVID-19, seules ou en co-traitement.

    Par contre, moi, personnellement, j’ai pris du plaquenil pendant 2 ans, en prévention contre le paludisme. et je n’était pas le seul.

    A la dose prescrite, je n’ai jamais rencontré personne qui ait subi le moindre effet secondaire.



  • eddofr eddofr 19 mai 19:34

    Je me souviens d’un dicton qui disait : « Les bonnes actions s’additionnent quand les mauvaises se multiplient »

    Un seul mécréant suffit à ruiner les efforts de dix bonnes âmes.

    Alors, la fin du mondialismes, tant que certains y auront un intérêt égoïstes et que d’autres seront trop incultes ou trop frileux ...



  • eddofr eddofr 19 mai 18:39

    Je ne comprends pas qu’on demande au « très riche » de « rendre » quoi que ce soit.

    Ou bien leur richesse est bien acquise et elle leur appartient de plein droit.

    Ou bien leur richesse est mal acquise et elle doit simplement être saisie (comme la justice saisit déjà les biens acquis ou servant au trafic de stupéfiants en bande organisée).

    Si vous trouvez que des gens sont « trop riches » alors il ne faut pas leur demander de rendre, mais plutôt fixer et faire appliquer des règles interdisant l’enrichissement excessif (sans oublier de fixer la limite, en termes de moyens, méthodes et résultats au delà desquels l’enrichissement serait illégitime).

    Certaines limites existent déjà, surtout concernant les moyens de s’enrichir, comme l’interdiction de l’usure, de l’escroquerie, du vol, du trafic d’armes, du trafic de stupéfiants, du trafic de faux médicaments, de la contrefaçon, de l’abus de position dominante, de l’entente illicite, de la publicité mensongère, de la vente forcée, ou encore de l’esclavage.

    Il n’existe que peu de mesures concernant les méthodes (transactions à haute fréquence, externalités négatives, dumping social, optimisation fiscale, vente à la découpe, ... et encore moins concernant les résultats.

    Il faut cependant bien comprendre que limiter la richesse revient :

    d’une part à nous priver de certaines libertés (même si, pour la plupart d’entre nous les libertés en question sont de toute façon hors d’atteinte).

    d’autre part à remettre en cause le système économique actuel (dans lequel, je le rappelle, la création de richesse nécessite, en prérequis, l’accumulation du capital).

    Et si on supprime le principe d’accumulation du capital, il faudra bien trouver une alternative permettant d’éviter la stagnation du système.

    Car dans le système actuel, ce qui n’est pas rentable disparaît pour laisser la place à de nouvelles activités.

    Cela génère certes des lacunes (pas ou peu de recherche sur les maladies orphelines, pas d’investissement dans la permaculture ou une énergie gratuite, une très mauvaise prise en charge du vieillissement des populations, ...), mais cela évite également que la société, dans son ensemble, ne gaspille son énergie (notre travail essentiellement) dans des activité inutiles.



  • eddofr eddofr 19 mai 11:35

    Par nature, la nature sauvage, s’épanouit toujours mieux en notre absence.

    C’est dans sa nature.

    C’est même un pléonasme que de le dire ...

    Pourtant, il existe une autre nature, domestiquée, qui ne s’épanouit que si nous sommes là pour l’entretenir.

    Allez voir de vos yeux les collines de Toscane.

    C’est l’archétype de la nature façonnée par l’homme.

    Un jardin à l’échelle d’une province.

    Construit, fabriqué presque, par 3000 ans de jardinage, depuis les Etrusques jusqu’à la Renaissance en passant par Rome.

    Et pourtant c’est beau !

    Est-ce mal ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès