• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

houakel

houakel

Né en Tunisie dans une famille bédouine nombreuse et pauvre, pendant une nuit sombre, peu de temps avant l’indépendance. j'ai grandi dans un environnement hostile à l’intelligence, la liberté et plus spécialement à la femme. Exilé politico-économique. Installé en Suisse où les nuits, bien qu’étoilées, subsistent encore. Aujourd’hui, retraité actif dans le bénévolat. Politiquement : plutôt à gauche, socialement : Humaniste, Libre-penseur, Athée et Libre.

 

Tableau de bord

  • Premier article le 28/05/2016
  • Modérateur depuis le 04/07/2016
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 74 1626
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 18 15 3
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • houakel houakel 27 janvier 10:07

    @chat maigre

    « D’après vous il suffit de détourner le regard et le problème disparaît comme par magie. »

     

    Nullement je n’’ai préconisé de fermer les yeux, j’ai dédié un paragraphe entier à l’obligation de soigner les croyants : « Le modèle des soins des personnes souffrantes est applicable tel quel et sans exception à tous les croyants (comprenez malades). Y compris à ceux qui prétendent le faire par choix et en toute connaissance de cause, puisque nous savons d’avance que ce n’est absolument pas possible. Et même en imaginant qu’il est probable qu’ici et là, quelques cas peuvent échapper à la règle. Et si une personne décide sciemment de contracter une maladie ? Quel sera le devoir des services de santé ? Toujours l’obligation de soigner. Parce que cette personne peut être porteuse d’une maladie contagieuse, et le laisser dans son état par respect à ses convictions va à coup sûr à l’encontre de l’intérêt public. Donc, au nom de la protection de la collectivité, la liberté individuelle doit s’incliner si elle n’est pas compatible avec l’intérêt général. »

     

    Quant aux thérapies possibles, je les ai énumérées dans un catalogue que vous trouvez dans l’article ci-dessous dans le chapitre Loi du vivre ensemble.

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-cultes-a-l-assaut-de-la-210992



  • houakel houakel 5 octobre 2021 14:03

    @Jonas
    Vos propos sont xénophobes et n’ont aucun intérêt sauf pour vous dénoncer éventuellement à la rédaction. Le sujet traite de la notion des harkis. Quel rapport avec ma personne ? Pourquoi voulez-vous que je parle des ottomans en traitant des harkis ? Selon quelle logique ? Sinon, pourquoi pas des Romains, des Phéniciens... Et vous cher Jonas, vous pensez être de souche de quelque part ? Je peux vous le confirmer, études scientifiques à l’appui, que vous êtes un bâtard comme tout le monde, moi y compris.



  • houakel houakel 5 octobre 2021 13:52

    @Durand
    Vous écrivez ’’les dégâts que la colonisation a causé à l’Algérie et à la France perdureront tant que les uns ou les autres chercheront des coupables. ’’ Bien que cela soit annexe au sujet de l’article, Je vous réponds non, suite à tout conflit, il est de la règle historique de dire publiquement qui est le coupable. La France et ses alliés l’ont fait pour l’Allemagne(Tribunal de Nuremberg). Je dirai plutôt le contraire de ce que vous dites : « les dégâts que la colonisation a causé à l’Algérie et à la France perdureront tant que des tribunaux n’auront pas sanctionné les colonisateurs coupables. »



  • houakel houakel 5 octobre 2021 13:41

    @Durand
     Un débat ou un échange se doit d’être courtois et serein. En vous attaquant à ma personne, vous n’apportez rien sauf vos limites et votre manque de respect de l’autre. Cela dit, le sujet de mon article traite de la collaboration avec l’ennemi en temps de guerre. Je compte sur vous d’une part, pour m’apprendre quelle guerre a eu lieu entre la Tunisie et la Suisse ? et d’autre part, le fait de quitter son pays pour s’établir ailleurs est considéré comme une trahison ? Dans ce cas, tous les Français de l’étrangers, le sont ? Sans offence aucune, voulez-vous avoir raison envers et contre tous ? OK et bel après-midi.



  • houakel houakel 4 octobre 2021 13:54

    @Durand
    Ici, on trouve la fameuse position de Camus... Non, il ne suffit pas de dire qu’il y ait des victimes des deux côtés pour conclure qu’il n’y avait pas d’agresseur, de traîtres, d’opprimé, de soumis... Simple exemple : je viens fracasser la porte de votre domicile, j’entre, je m’installe... Je donne des bonbons à un de vos enfants pour qu’il me dise tout ce que vous faites... et à chaque acte que je juge malveillant, je vous inflige une sanction... Vous vous rebellez, vous me blessez par un couteau de cuisine. Je suis victime ? et votre enfant n’est pas traître ? Peut-être allez-vous le récompenser aussi ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité