• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Imhotep

Imhotep

Quelques études, un peu de sport antan, encore un peu de temps en temps, j'aime lire. J'ai l'espoir que la générosité et l'honnêteté puissent, le plus possible, guider nos actes. 
 
A propos, vous pouvez toujours télécharger gratuitement ici  : Les douze lunes du guide ou in Sarkozyae annus horribilis
 
Et également gratuitement cet ouvrage, une biographie pamphlétaire non autorisée que vous pouvez agrémenter de cette vidéo (une lettre d'amour) : Monsaigneur Lefebvre
 
Un autobiographie apocryphe de Nicolas Sarkozy tout autant gratuite : Avant je n'étais pas Carlito.
 
Et un dossier complet gratuit sur l'affaire Tapie/Adidas ici et les affaires de Woerth .
 
Et un petite nouvelle tout autant gratuite : Révolution 
 
 
Et enfin Sarkozy et ses méfaits :
 

Apple Store
Le Sarkozyland et ses méfaits
 
Le Sarkozyland et ses méfaits(issuu)
 
Par ailleurs, en 2012, rédaction d'une petite histoire du Mouvement Démocrate et de François Bayrou
 

Tableau de bord

  • Premier article le 23/10/2007
  • Modérateur depuis le 27/11/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 653 4155 32871
1 mois 1 7 95
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2469 1895 574
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Imhotep Imhotep 5 octobre 20:26

    @phan

    Votre vue de l’histoire serait à mourir de rire si elle n’était tragique. Les civilisations d’Amérique du sud n’ont pas attendu les Occidentaux pour se massacrer entre elles. Les Aztèques engraissaient des esclaves pour les dévorer. Ils élevaient, comme le bétail, de jeunes martyrs pour leur ouvrir, pré pubères, le thorax avec un silex afin d’en arracher le cœur et faire couler le sang le long des pyramides. Les pyramides ont été bâties par des esclaves. Les razzias et les enlèvements contre rançon étaient une spécialité bédouine. L’esclavage est née au proche orient, en Afrique noire, en Chine bien avant lˋOccident. Les Huns, qui n’ont rien d’occidentaux, pratiquaient la terre brûlée. Les Hittites ont régné par le sabre parce qu’il avait découvert le fer avant les autres. Ne parlons pas de Hassan du XIème siècle qui d’un haut du mont Alamut, envoyait ses hordes d’assassins massacrer soit sur commande soit au nom d’Allah des dizaines de milliers de personnes.

    Avez-vous entendu parler du Sud de l´Espagne envahie par les musulmans, avez-vous entendu la promenade d’Hannibal qui voulait envahir Rome ? Avez-vous entendu parler des milliers d’esclaves chrétiens délivrés par Charles Quint des mains du Bey de Tunis ? Avez-vous entendu parler du Negus ? Comment expliquez-vous qu’en 14 siècles que d’un bédouin bandit de grand chemin, pédophile on arrive à ce jour à 1,7 milliard de musulmans de par le monde avec 57 pays qui intègrent la charria dans leur gouvernance ? Comment cela a-t-il été possible que dans toute ces contrées du monde il y avait des peuples différents avec des cultures différentes, des coutumes différentes, des religions différentes, des dieux différents, des modes de vie différents il ne reste plus rien qu’une acculturation islamique qui a tout balayé sur son chemin ? En occident vous avez le droit de brayer vos inepties. Sous la charria et sous le communisme il n’y a qu’une loi, qu’une vérité, qu’un seul chemin. J’espère donc qu’en toute honnêteté intellectuelle vous vous élevez contre ce colonialisme religieux qui, par le fer et le feu, a converti près de deux milliards d’êtres humains qui avaient, avant l’Islam, d’autres religions, d’autres coutumes, d’autres modes de vie et de pensées, le tout remplacé par une religion qui décide du civile, du militaire, du religieux, du législatif et ce dans 57 pays. J’espère que votre indignation, votre colère et votre combat seront à là hauteur de ce gigantesque colonialisme religieux.



  • Imhotep Imhotep 5 octobre 15:37

    @CN46400

    Évitez SVP de penser à ma place et de m’attribuer une idéologie politique. Vous ne savez rien de moi. Ceux qui haïssent le communisme sont ceux qui ont vécu et vivent sous ce régime hormis les idéologues et ceux qui en tirent profit. Et justement ce qui distingue dans l’histoire entre le nazisme et le communisme c’est que vous sans honte, sans remords et sans aucun risque de poursuite judiciaire vous pouvez vous flatter d’être communiste alors que vous feriez de la prison si vous vous flattiez d’être nazi. Et pourtant en regard des exactions commises contre les populations le communisme domine le nazisme dans son expansion, dans sa durée et dans la masse de populations qui l’ont subi et le subissent. Non seulement je n’ai jamais voté de ma vie pour l’extrême droite, ni même la droite mais ici sur Agoravox j’ai écrit de très nombreux articles pour la dénoncer.



  • Imhotep Imhotep 5 octobre 15:26

    @CN46400

    Les victimes du nazisme sont les juifs, les tziganes, les infirmes, les opposants politiques, les populations des pays envahis. Les morts d’URSS ne sont pas des victimes du nazisme mais victimes de la guerre ce qui en change totalement leur nature et ils ne peuvent être présentés comme victime du nazisme et utilisés pour dédouaner le communisme comme premières victimes de cette idéologie alors qu’ils ne sont que les victimes d’une guerre et non morts à cause d’une idéologie nazie. Morts pour cause de guerre, ce qui n’est pas la même chose même si cela ne retire rien à leur martyr. L’essence en est totalement différente. Ils sont utilisés pour faire passer le message suivant : population sous le joug du communisme martyr du nazisme donc le communisme idéologie de résistance au nazisme, idéologie merveilleuse, héroïque. Ah au fait que veut dire national socialisme ? D’où vient Mussolini ? D’où vient Jacques Doriot ?



  • Imhotep Imhotep 5 octobre 12:01

    En ce qui concerne les 22 millions de morts de l’URSS qui servent à dédouaner le communisme il est bon de relever certains faits évidents :
    - le nombre total de militaires tués lors de la seconde guerre mondiale avoisine 17 millions dont moins de 11 pour les alliés et moins de 6 pour l’URSS parmi lesquels sont comptés ceux de la Lituanie, de l’Estonie et de la Lettonie
    - la présentation fait supposer que l’URSS serait un seul pays or c’est un ensemble de pays dont l’Ukraine un des plus touchés. Cette présentation est donc parfaitement trompeuse et implique des pays sous le joug dictatorial et impérialiste de Staline, pays sans libre arbitre et doubles victimes.
    - le front de l’Est étant beaucoup plus vaste que celui de l’Ouest le bilan est mathématiquement plus important
    - le fait d’associer le nombre de morts comme preuve que le communisme est bon est philosophiquement non défendable et est un sophisme. Ce n’est pas parce qu’un homme meurt sous les coups d’un salaud qu’il est bon lui-même et ce n’est pas parce qu’un homme innocent meurt sous les coups ordonnés par un pouvoir salaud que le pouvoir qui régit la vie de l’innocent est bon. Mais cet argument des 22 millions de morts est utilisé ad nauseam par les thuriféraires du communisme, argument efficace, frappant l’imagination mais absolument fallacieux.



  • Imhotep Imhotep 5 octobre 10:37

    @Imhotep

    PS il s’agissait de 40 millions et non 140 millions.

    Quant aux 22 millions de morts de la seconde guerre mondiale voulant dédouaner le communisme ils sont la conséquence non de la lutte contre Hitler qui aurait dû avoir lieu dès 1938/39 et aurait ainsi pu empêcher le nazisme de se développer mais de la lutte entre deux monstres pour se partager le monde. L’origine et l’essence même de se massacre entre deux ex alliés n’ont rien à voir avec la lutte du bien contre le mal mais de deux maux pour se partager un territoire. Staline a sacrifié son peuple pour son impérialisme et son pouvoir hégémonique. Le communisme est la négation absolue de l´humanité.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. #balancetonporc : Sandra Muller condamnée en première instance




Palmarès