• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima, réaction en chaîne à ciel ouvert ?

Fukushima, réaction en chaîne à ciel ouvert ?

Alors que la situation s’envenime à Fukushima, le taux de radioactivité ne cessant de grimper, on pourrait à venir à s’interroger : sommes-nous en train d’assister à une réaction en chaîne à ciel ouvert ?

En effet, depuis maintenant 30 longs mois, Tepco, évoquant à la fin 2011, un « arrêt à froid  » ne maitrise pourtant pas grand-chose.

Entre les fuites à répétitions, volontaires ou accidentelles, polluant la nappe phréatique située sous la centrale, ainsi que l’Océan, stockant dans des containers parfois fragiles, des milliers de litres d’eau fortement radioactive, l’exploitant nucléaire ne semble pas en capacité de résoudre quoi que ce soit, même s’il affirme aujourd’hui avoir remis en état de marche une unité de dépollution partielle de l’eau et assurant qu’à la mi novembre, il va s’employer à vider la piscine si préoccupante du réacteur n°4.

Il s’agira de retirer 1331 assemblages usés, et 202 neufs, sans provoquer de choc, et en les refroidissant en permanence afin d’éviter une réaction en chaîne de fission nucléaire. lien

On sait que ce qui se trouve dans cette piscine représente 85 fois la quantité de Césium 137 libéré lors de la catastrophe de Tchernobyl. lien

Novembre sera donc le mois de tous les dangers.

Dans un communiqué à la presse récent, Tepco annonçait donc qu’il avait réussi à remettre en service une des 4 unités de décontamination d’eau radioactive, et a donc effectué un test à chaud, avec le système ALPS, avec comme but de « purifier l’eau contenue dans les réservoirs d’ici à fin mars 2015 »…challenge qui demande à être prouvé au vu des centaines de réservoirs accumulés sur le site, ce qui représente environ 400 000 tonnes d’eau chargée de césium, strontium, tritium et d’autres substances radioactives… sachant que ce volume augmente de 400 tonnes chaque jour, et que 300 tonnes rejoignent quotidiennement l’Océan. lien

Ces espoirs semblent bien fragiles, puisque entre le 27 et le 28 septembre, le système de décontamination d’eau à du être stoppé « en raison d’un problème  ». lien

L’exploitant a seulement pu « traiter » 100 tonnes d’eau, remettant à plus tard la dépollution du reste, ce qui va retarder la décision du gouvernement japonais de rejeter en mer l’eau qui serait partiellement dépolluée. lien

En attendant, le système de « dépollution » est de nouveau en panne, et pour combien de temps ?

Une difficulté supplémentaire vient de se faire jour dans la centrale dévastée : un trou a été découvert dans le dispositif de protection, lequel devait permettre de bloquer le passage d’éléments radioactifs dans la mer.

Tepco affirme que cela n’a pas montré « d’augmentation notable » de la radioactivité dans la mer, mais on peut légitimement en douter. lien

Pourtant contre toute attente, alors que la radioactivité augmente chaque jour un peu plus autour du site et dans l’Océan, l’état japonais vient d’autoriser aux pécheurs de 21 bateaux de reprendre leurs activités maritimes, le premier ministre japonais assurant qu’au-delà de 300 mètres du port de la centrale, il n’y avait pas de danger, (lien) oubliant manifestement que récemment, un bar péché a plusieurs kilomètres de Fukushima présentait une radioactivité 10 fois supérieure à la limite autorisée (1000 Becquerels par kilo)lien

Ajoutons que l’on sait, depuis Tchernobyl, que la radioactivité se joue des frontières, et comme l’ont déclaré 3 chercheurs américains : « ces résultats indiquent que le thon rouge du Pacifique peut transporter rapidement des radionucléides d’un point au Japon vers des écorégions éloignées et démontrent l’importance des animaux migrateurs en tant que vecteurs de transport  », puisque des thons péchés au-delà des côtes californiennes présentaient des taux de radioactivité 10 fois plus élevés que dans les populations de thons observés avant Fukushima.

Dès lors, la déclaration lénifiante du premier ministre japonais ne s’appuie sur rien qui ne soit crédible, celui-ci prenant une responsabilité conséquente concernant la santé de ses concitoyens.

Oublions donc ces fausses annonces, ces décisions discutables, et ces informations lénifiantes, mais comment expliquer cette montée continue de la radioactivité dans l’eau, le sol, et l’air tout autour du site sans envisager le scénario possible d’une réaction en chaîne à ciel ouvert ?

Monique Séné, la physicienne présidente du GSIEN (groupement des scientifiques pour l’information sur l’énergie nucléaire) répondant à la question « qu’en est-il de la question posée par plusieurs internautes s’interrogeant sur la possibilité d’une réaction en chaîne à ciel ouvert à Fukushima, ce qui expliquerait la montée continuelle de la radioactivité dans le site dévasté  », écrivait : « je ne pense pas. C’est une explosion locale au sein du mélange qui ne sera pas confinée, donc pas de suite. Par contre il y aura une bouffée de neutrons importante et un dégagement de radioactivité  ».

Elle ajoutait : « oui, il est possible d’avoir dans la masse de lave un rassemblement de masse critique qui générerait localement une explosion avec libération de neutrons et un nuage radioactif (…) mais cette explosion disperserait la lave et la réaction s’arrêterait ».

Or l’on sait aujourd’hui qu’un tel scénario s’est déjà produit sur notre planète.

C’est le physicien français Francis Perrin, qui a découvert en 1972 la réalité de cette possibilité.

La Cogema exploitait la mine d’uranium d’Oklo au Gabon, près de la ville de Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, et le physicien affirmait que des réactions de fission nucléaire en chaîne auto-entretenues y avaient eu lieu sans intervention humaine. lien

C’était il y a près de 2 milliards d’années. lien

16 « réacteurs nucléaires naturels » ont été identifiés dans le secteur d’Oklo, et un autre dans celui de Bangombé, et si cette réaction en chaîne a été rendue possible, c’est que d’une part on se trouvait en présence d’un taux d’isotope 235 d’uranium naturel qui avoisinait 3,5%, dont une partie aurait fissionné durant 150 000 à 800 000 ans, grâce à des chaleurs de l’ordre de 350 à 450°C pour des pressions de 15 à 20 MPa, soit les conditions proches de celles d’un réacteur à eau pressurisée de nos jours. Ajoutons que les nappes d’eau en profondeur permettaient de ralentir les neutrons fissionnant les atomes d’uranium 235. lien

Sur se sujet, Monique Séné ajoutait : « à Oklo, on était dans le filon et cette réaction a été possible par la présence d’eau et surtout par une forte concentration d’uranium 235 (…) à Fukushima, il peut donc y avoir localement reprise de criticité, mais il n’y a pas le confinement rocheux, donc c’est plus éphémère ».

Quant à l’exploitant, il doit avoir sa petite idée de la situation, mais si on veut bien se rappeler qu’il a mis plus de 2 ans à avouer que le cœur de 3 réacteurs de Fukushima avait fondu, à avouer aussi que de l’eau radioactive rejoignait la mer depuis mai 2011, on devine aisément que, s’il en avait la preuve, il ne médiatiserait pas cette possible réaction en chaine à ciel ouvert.

A suivre donc.

Il faudrait aussi s’attarder à découvrir la vie de ceux qu’on appelle improprement les « liquidateurs », puisqu’ils seraient en réalité plutôt des futurs liquidés pour un bon nombre d’entre eux. lien

Ils sont chaque jour 3000 présents sur le site, à remplacer les robots défaillants, dont les processeurs tombent régulièrement en panne, mal payés, travaillant dans des conditions difficiles, mal équipés, sous des chaleurs avoisinant les 40%, subissant pour au moins 1000 d’entre eux, des doses dépassant 50 fois la norme admissible en France, payés moins que notre SMIC, et surtout pas formés pour un tel emploi.

Depuis le début de la catastrophe, ils ont déjà été près de 20 000 à avoir travaillé sur le site dévasté.

Combien finalement y laisseront leur santé, leur vie ?

Il est difficile d’en savoir beaucoup plus, car lorsqu’ils signent leur contrat d’engagement, ils sont tenus à ne pas communiquer sur leur situation, et leurs éventuelles difficultés. lien

On le voit, à Fukushima, on a beaucoup plus de questions que de réponses.

Les seules certitudes aujourd’hui sont d’ordre financier : il en coutera au moins 100 milliards d’euros pour le démantèlement, même si on peut raisonnablement penser que cette somme sera dépassée, et qu’il pourrait être illusoire d’imaginer que ce démantèlement sera possible.

La catastrophe nucléaire aurait généré 470 000 tonnes de gravats contaminés, sans traitement à ce jour. lien

Il faudrait aussi quantifier les autres conséquences de ce drame : les personnes déplacées, la terre durablement polluée, et les autres pays touchés…

Comme dit mon vieil ami africain : « demain est le jour le plus chargé de la semaine ».

L’image illustrant l’article vient de « wikistrike.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

L’observatoire du nucléaire est menacé, pour le soutenir, ici

Sites à visiter :

Le blog de Fukushima

Fukushima Diary

Scoop It

Next-up organisation

Blog de Jean Pierre Petit

Site de la CRIIRAD

Site de l’ACRO

ENENEWS

Articles anciens

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais

Le mensonge nucléaire de sarközy

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Fukushima, les limites du cynisme

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

L’hallali nucléaire

Fukushima, la stratégie de l’oubli

Fukushima s’enfonce-t-il ?

Fukushima hors contröle

Fukushima, le pire des scénarios

Fukushima, le tonneau des Danaïdes


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (110 votes)




Réagissez à l'article

182 réactions à cet article    


  • Buddha 1er octobre 2013 09:55

    Olivier , je me permets de te dire que tu ne comprends rien du tout...il s’agit tout simplement d’une expérimentation en grandeur nature , pour prouver à tout le monde qu’il n’est plus nécessaire de confiner les éléments radio-actifs et que ça marche aussi très très bien à l’air libre et même en sous sol. Si par hasard les éléments radio actifs s’enfoncent dans le sol, c’est aussi très bien, car les problèmes de stockage sont par la meme résolus..et non seulement il n’y a jamais de morts à cause de cela, mais on se demande même si cela n’a pas ressuscité certains..

    bilan globalement positif donc pour Fukushima, que même le correcteur d’orthographe connait maintenant..c’est dire non ?
    Bien sur les employés du nucléaire vont encore essayer de dire que ça n’est pas vrai, tout n’est pas positif dans le nucléaire...tiens bon le cap Olivier....nous sommes tous avec toi..vive le progrès..

    j’applique bien sur le principe d’inversion total qui est utilisé couramment de nos jours, sur la base du principe d’infallibilité..

    merci du travail..


    • Patrick Samba Patrick Samba 1er octobre 2013 11:00

      Buddha a raison, Olivier, tout ça est très positif, et (je n’y avais jamais pensé) il n’est pas impossible que Fukushima développe dans le futur un processus de ressuscitation (bonjour les morts-vivants ! joletaxi ne devrait pas tarder à nous le confirmer. Sans compter les guérisons du cancer du à l’exposition à la radioactivité ! L’exposition au radon était bien préconisée par certains charlatans au moment de son étude par les époux Curie, ils en mettaient même dans des cosmétiques !)
      Que du bonheur en perspective ! Ce qu’il faudrait c’est une mini-centrale individuelle par immeuble. On résoudrait ainsi tous nos problèmes d’énergie...
      Donc merci de continuer à nous informer sur la chance qui est la notre !


    • Patrick Samba Patrick Samba 1er octobre 2013 11:04

      et je me permets de reproduire afin de mieux le voir ce que tu as écrit plus haut : « L’observatoire du nucléaire est menacé, pour le soutenir, ici  »


    • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 11:41

      Buddha

      merci de ton humour et de tes encouragements.
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 11:43

      Patrick

      la mini centrale, j’ai lu quelque part que certains y avaient pensé ?
      je me demande si ce n’est pas le créateur d’Apple ?
      la preuve que personne n’est parfait.
       smiley

    • Philippe95 7 octobre 2013 20:01

      Ce n’est pas nouveau : Un article très détaillé dans une édition de « Everything Designers Need » du 1er Avril des années 80 décrivait une alimentation nucléaire pour PC. Taille standard, quasi éternelle, silencieuse et propre... Avec la délicieuse précision que le fabricant se dégageait de toute responsabilité en cas de fusion.

      Je ne suis pas un anti-nucléaire, mais il faut savoir rire de tout. Si si, de tout...


    • devphil30 devphil30 1er octobre 2013 10:04

      Nucléaire ... Energie propre ... !!


      On se demande pourquoi il y a des écologistes au gouvernement alors qu’il avait été question de fermer la centrale de Fessenheim lors de la campagne de 2012.

      Devons nous attendre de contaminer les alentours de cette centrale situé dans le haut rhin et proche de la Suisse et de l’Allemagne.

      Quand sera t’il alors de la responsabilité de nos élus , aucunement engagé je suppose car l’état sous traite la maintenance nucléaire au moins cher , c’est rassurant ....

      Merci Olivier pour vos articles et profitons de notre belle planète sans la saccagée

      Philippe 

      • asterix asterix 1er octobre 2013 11:25

        Les écologistes sont la plus grande déception politique de ces 20 dernières années. Venus avec de bonnes idées sur notre devenir à tous, ils se chamaillent continuellement avec l’opinion sur des questions qui ne sont pas de leur ressort ...en oubliant celles qui le sont.
        Franchement, sans minimiser le problème, doivent-ils d’abord mettre en avant la situation des Roms plutôt que le danger nucléaire ou toute la merde qui finit dans nos assiettes ? Leur appartient-il, lorsqu’ils sont au gouvernement, de remetttre sans cesse en question la politique de celui-ci ?
        Peut-être que oui, MAIS ALORS EN DéMISSIONNANT, ce qui serait une solution honorable.. 
        Un parti traditionnel et alimentaire de plus...
        S. : un ancien écolo belge qui a claqué la porte de ce foutoir.

        Merci à Olivier qui prouve que l’écologie, la vraie, ce n’est pas au Parlement qu’elle se joue mais dans l’opinion, via l’information.


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 11:44

        merci Philippe d’avoir rappelé ce danger que représente Fessenheim, avec sa cuve toute fissurée, mais aussi Bugey, le Tricastin, avec leurs fuites à répétition, et tant d’autres vieilles centrales qu’il faudrait fermer le plus vite possible !


      • Gabriel Gabriel 1er octobre 2013 10:06

        Bonjour Olivier,

        Fukushima me fait penser à cette baignoire qui fuit et qui déborde tout en continuant de se remplir car le personnel, ne sachant pas fermer le robinet, s’affole en écopant l’eau avec des seaux. Nous attendons avec impatience la venu de notre grand expert joletaxi afin qu’il donne la solution aux ignares que nous sommes.


        • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 11:49

          Gabriel

          en effet, jo le marteau ne devrait pas tarder avec son florilège habituel « zéro morts, la tête à toto ».
          possible qu’il ait été retenu... un numéro de clown dans un cirque de passage ? je m’interroge ?
           smiley

        • miha 1er octobre 2013 10:16

          Au dernier courrier d’infos en provenance de Bure est joint un appel du « MCiRecLiVolPrAcNuc » (mouvement citoyen pour le recrutement des liquidateurs volontaires en vue du prochain accident nucléaire).

          Je propose de faire signer une promesse d’engagement à être liquidateur volontaire en cas d’accident nucléaire à tous les pro-nucléaires, surtout ceux se présentant aux élections (bientôt les municipales, puis les européennes).

           smiley

          Au fait, il vient d’être décidé de prolonger la vie de la centrale de Cattenom d’au moins 40 ans (voire 60 (! !!!!)) alors qu’elle arrive en fin de vie telle que programmé au départ et que les incidents s’y multiplient. smiley

          Si le remise à niveau est faite avec autant de compétence et de sérieux que les actuels travaux qui a valu en juillet dernier une fuite de plusieurs tonnes d’acide chlorydrique à cause d’un bout de tuyau manquant .... !!!!

          Tout ça est très, très rassurant... vive la France, seul pays au monde assez fou pour produire 80% de son électricité via le nucléaire... la moyenne étant de 20% ailleurs, là où il y a des centrales nucléaires...


          • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 11:50

            miha

            très bonne initiative,
            matière à lancer une pétition, non ?
            merci d’y avoir pensé.

          • Philippe95 7 octobre 2013 20:07

            Je préférerais voir les écolos se préoccuper de fermer les centrales obsolètes, plutôt que de se battre contre des nouvelles. Je préférerais aussi les voir s’occuper de diminuer la part du nucléaire, plutôt que de nous les briser avec le CO². Je préférerais les voir s’occuper d’écologie plutôt que de politique de bas étage.


          • soi même 1er octobre 2013 10:25

            Bonjour Olivier, la magnifique carte marine va sans doute avoir un autre aspect dans le futur, une pollution plus généralise et plus forte.

            Fait que pour un temps sur plusieurs décennie voir des siècles les produits de la mer ne pourront plus être consommer.
            Un drame évident pour tous ces peuples qui bordent l’Océan Pacifique.

            Une question me viens, qui ne nie pas l’impact négatif sur la faune et la flore marine qui va rendre tous poissons pêches dans ses eaux impropres à la consommation, n’est ’il pas un bien fait qui va préserver dans les pires conditions ses espèces vivantes de l’extension généralisées que l’on constat depuis les années 80 par la sur pêche industrielle ?

            En même temps, je vois venir un nouveaux scandale de gens peux scrupuleux qui vont nous continuez à nous vendre des poissons qui selon les règles sanitaires qui seront impropres à la consommation.

            Il est visible que cette question va devoir être posé, car jusqu’à présent dans le rayon de mon surper marché, je voie , qu’il vende toujours des filets de colin famélique pêcher en Alaska.

            http://aquaculture-aquablog.blogspot.fr/2012/10/fukushima-poisson-japon-cesium.html

            http://www.natureetdecouvertes.com/annee-de-la-biodiversite/biodiversite-des-oceans-tempete-a-l-horizon


            • 1984 2 octobre 2013 10:48

              Je voudrai pas noircir le tableau mais la mer ça fait aussi des nuages, alors il n’y a pas que les produits marins qui vont devenir impropre à la consommation !


            • COLLIN 2 octobre 2013 13:46

              Sauf que la carte marine présentée n’est pas réaliste,car elle fait abstraction des courants marins.

              Ce qui ne la rend pas moins dangereuse pour autant,bien au contraire,la pollution marine de radio-éléments se dilue,certes,mais pas autant que l’on pourrait le croire.

              Il est donc certain que les fonds marins en atlantique et donc sur les côtes Françaises sont déjà pollués.

              Pour ma part,habitant en zone Asie-Pacifique,je ne mange plus de thon...quel dommage...


            • gaijin gaijin 1er octobre 2013 10:45

              salut olivier
              je n’ai rien a dire face a tout ça mais j’attends la venue de jo
              nul doute qu’il va m’inspirer .......


              • soi même 1er octobre 2013 10:56

                @ gaijin, t’attends le gags de la cité, car il va avoir du sport ?
                Ce qui est terrible avec ce drame, c’est se voir condamner à l’impuissance, tant qu’il en est monstrueux face aux moyens dérisoires que l’on a pour le contenir .
                C’est vrais que Joe est là pour nous revigorer dans notre conviction, cela suffit, il est temps d’arrêter les frais !

                 


              • 1er octobre 2013 10:48

                Salut Olivier ...

                Si ça continu ainsi Godzilla ne sera bientôt plus une légende ...


                • gogoRat gogoRat 1er octobre 2013 10:49

                  incident nucléaire à Fukushima : 0 mort !

                  voir cet article : http://fukushima.over-blog.fr/article-fukushima-zero-morts-etc-101593077.html

                  • "... Pourtant, en tant que scientifique, Michael Hanlon sait bien que les radiations ne tuent pas immédiatement. Elles provoquent de nombreuses maladies et provoquent des cancers des années après. A Tchernobyl, les premiers cancers de la thyroïde dus à l’iode 131 sont apparus au bout de 3 ans. Il ne faut pas attendre 50 ans pour compter les morts comme le prétend cet article négationniste. Entre 1986 et 2004, on estime à 985 000 le nombre de morts dus à la catastrophe de Tchernobyl (source : Chernobyl : Consequences of the Catastrophe for People and the Environment).

                    "

                  pures coïncidences :


                    Il est bien connu que seuls des sinistrosés, des aigris, des loosers, des Jean-Foutre cherchant à justifier leur incompétence ou leurs tares congénitales par toute les noirceurs qu’ils projettent sur la Terre entière ... ont du temps à perdre sur ce genre de billevesées !

                    Le hic, c’est que que si jamais leurs préoccupations reposaient sur la plus insignifiante once de bon sens, ils ne pourraient même pas penser : « rira bien qui rira le dernier » ...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 11:53

                    gogorat

                    je me demande si les négationnistes ne sont pas dans l’autre camp ?
                    à votre avis ?
                     smiley
                    en effet nier l’évidence alors que nous avons sous les yeux l’importance des conséquences de la catastrophe de Fukushima...comment pourrait-on appeler ça autrement que « du négationnisme » ?

                  • gogoRat gogoRat 1er octobre 2013 12:58

                    à observer les ’moinssages’ non commentés, il semblerait que l’ironie passe mal ...

                     Comment alors réagir si l’on met autant de ’bonne volonté’ à comprendre l’inverse de ce dont témoignent celles et ceux qui vous approuvent en vous apportant des arguments ? ...


                  • Alibaba007 Alibaba007 2 octobre 2013 17:17

                    @ gogoRat


                    Je crois qu’une majorité de moinsseurs n’ont pas compris que le ton était ironique, ni n’ont prêté attention aux liens pourtant sans équivoque concernant la réfutation du mensonge affirmé par les médias « Fukushima = 0 morts »

                    J’attend toujours que JoeLeTaxi (qui va pas partout) nous ressorte son argument favori.

                    Peut-être qu’il a cru bon d’aller faire un tour là-bas prêter ses doigts pour boucher les trous des réservoirs de TepCo. Ça serait enfin une première bonne nouvelle à nous annoncer concernant Fukushima et Joe (joe pour Joe Dalton ?) 
                     smiley

                  • Bulgroz 1er octobre 2013 10:56

                    « sachant que ce volume augmente de 400 tonnes chaque jour, et que 300 tonnes rejoignent quotidiennement l’Océan »

                    Diable, c’est terriblement effrayant.

                    J’ai fait les comptes, 300 tonnes d’eau par jour, cela représente 0,000000000021645% de l’eau présente dans l’océan.

                    C’est à dire que dans 4 620 Milliards de jours (12 657 millions d’année), ces rejets pourraient représenter jusqu’à 1% de l’eau dans l’Océan.

                    C’est trop tard, on est foutus. Il est primordial que Cabanel, professeur désintégré en sciences paranormales de l’université de Bourg en Bresse nous fasse un article sur le sujet tous les jours ouvrables.


                    • gaijin gaijin 1er octobre 2013 11:37

                      salut jo
                      et la concentration de la radioactivité le long de la chaine alimentaire ????


                    • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 11:56

                      zorglub

                      la fable de la dilution a fait long feu...
                      vous oubliez la réalité de la chaine alimentaire qui fait que, les plus gros mangeant les plus petits, la radioactivité finit par s’accumuler dans la chair des poissons, puis dans la notre, en ce qui concerne les produits de la mer,
                      mais ce même principe s’applique aussi aux animaux vivant sur terre, qui eux aussi, accumulent au fil des jours toute la radioactivité... et l’homme se trouve au bout de la chaîne...
                      donc votre tentative de décrédibilisation tombe à l’eau...
                      plouf.
                       smiley

                    • Deneb Deneb 1er octobre 2013 10:58

                      Merci, Olivier, de nous tenir au courant.
                      Mais dites, n’auriez-vous pas un quelconque intérêt dans une boite fabriquant les compteurs Geiger ? Parce qu’au fur et au mesure de vos articles, qu’il m’arrive souvent de lire, je sens une détermination grandissante de m’en acheter un. J’aime beaucoup manger du poisson et des fruits de mer, mais il est apparemment préférable de les cuisiner désormais dans une combinaison plombée. Et le compteur Geiger va devenir un ustensile indispensable des fins gourmets, au même titre qu’une louche ou une passoire.
                      Une explosion libérant des neutrons tuant toute vie dans un rayon de 100km, quelle sympathique perspective pour tous ceux qui ont des appétits territoriaux sur l’archipel.

                      Et soyons, bien-sûr, très très prudents pour développer des nanotechnologies. Appliquons le principe de précaution encore pendant quelques siècles, le temps de choisir le tranquillement le mode d’extinction de l’espèce. Irradié ou cuit sous l’effet de serre, le choix est carrément cornélien et demande une longue réflexion. Parce que de s’y mettre sérieusement risquerait d’apporter les solutions, que feront alors les pauvres financiers privés de leur rente pétrolière et nucléaire ? Les écolos intégristes, adversaires acharnés de Minatec, ne bosseraient-ils pas en douce pour eux ? Ou alors pour les asiatiques, qui nous ont déjà largement dépassés dans ce domaine ?


                      • gaijin gaijin 1er octobre 2013 11:41

                        oui tout a fait
                        et tant pis pour les gens qui vont mourir du cancer .....
                        mais bien sur si vous perdiez un de vos proches a cause de ça vous auriez une autre opinion sur la question


                      • Deneb Deneb 2 octobre 2013 08:02

                        Gaijin, la nanotech crée aussi les traitements très prometteurs pour soigner le cancer, renseignez vous un peu au lieu de désinformer et jouer à vos enfantillages en moinssant avec tous vos pseudos. 


                      • gaijin gaijin 2 octobre 2013 08:33

                        déneb
                        toujours parano ? rassurez vous un de ces jours la science finira par vous aider
                        quand au cancer le mieux c’est de ne pas l’avoir non ?


                      • Deneb Deneb 2 octobre 2013 11:22

                        Quand on vous traite de parano, demandez-vous toujours si vous l’êtes suffisamment .


                      • gaijin gaijin 2 octobre 2013 12:48

                        celle là est excellente ! smiley


                      • soi même 1er octobre 2013 11:00

                        Tien joe s ’appel maintenant Bulgroz ?


                        • Bulgroz 1er octobre 2013 11:11

                          La chaîne japonaise de restaurants Yoshinoya, spécialistes des bols de riz recouverts de viande, a annoncé aujourd’hui son intention de produire son propre riz et ses légumes dans la préfecture de Fukushima, pour soutenir cette région sinistrée par un tsunami et un accident nucléaire.

                          Bravant la peur de la contamination radioactive, Yoshinoya a créé son exploitation agricole « Yoshinoya Farm Fukushima » dans l’agglomération de Shirakawa, à environ 80 kilomètres de la centrale ravagée. Cette chaîne de restauration rapide essentiellement fréquentée par des hommes dit réfléchir depuis longtemps à la façon de produire ses propres ingrédients pour plus de garantie d’approvisionnement, de maîtrise des coûts et de sûreté pour ses clients.

                          "Recevant le soutien de la préfecture de Fukushima, nous avons pu nous associer à des cultivateurs locaux pour créer cette exploitation", a expliqué le groupe Yoshinoya Holdings dans un communiqué. La préfecture de Fukushima est traditionnellement une importante région agricole, mais, victime du désastre nucléaire causé par le tsunami du 11 mars 2011, elle est actuellement celle où la proportion de terres en jachère est la plus élevée.

                          http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/01/97001-20131001FILWWW00303-du-riz-produit-a-fukushima.php

                          02/09/2013


                          • gaijin gaijin 1er octobre 2013 11:38

                            c’est une filliale de monsanto ?
                             smiley smiley smiley


                          • Sébastien A. 1er octobre 2013 12:07

                            Donc il ne vous reste plus qu’à aller manger en famille (n’oubliez pas vos enfants) dans un de ces restaurants, vous ne risquez rien : c’est vous même qui l’assurez. Montrez l’exemple que diable ! Vous mettrez ainsi vos actes en rapport avec vos paroles, donnerez une bonne leçon à tous ces tenants de la « sinistrose » et aiderez financièrement les victimes de Fukushima. N’hésitez pas à demander un bol de soja round up ready en rab !
                            Bon appétit !


                          • amiaplacidus amiaplacidus 1er octobre 2013 13:57

                            J’espère bien que Bulgroz n’a pas d’enfant. Parce qu’il n’est absolument pas dans l’intérêt général de l’espèce humaine que certains gênes se reproduisent.


                          • alinea Alinea 1er octobre 2013 21:59

                            Ils devraient carrément ouvrir leur resto là-bas !( à Fukushima) , si on en croit le prédicateur d’uranium, c’est la seule manière d’enrayer le fléau ! pour un peu ça me donnerait envie de me payer le voyage ! smiley
                            de l’audace, toujours de l’audace ki disait. C’est le credo des libéraux entrepreneurs !


                          • Alibaba007 Alibaba007 2 octobre 2013 17:33

                            Un petit tour sur DarwinAwards.fr pour voir si Bulgroz est déjà sur la liste ? smiley

                            Peut-être déjà rendu stérile par un petit champignon atomique de chez McDo-Yoshinoya-Champignac-Fukushima-Les-Bains ? 
                             smiley


                            • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 13:28

                              parkway

                              zorglub n’est pas vieux.
                              il est mort... depuis longtemps.
                               smiley

                            • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 13:35

                              Wald

                              c’est donc l’histoire de l’homme qui n’existait plus.
                               smiley

                            • Pillippe Stephan Uraniumk 1er octobre 2013 17:59

                              salut yoann

                              ne t’énerve comme pas çà
                              Le claude sabbah est médecin il me semble, cette affaire est assez curieuse
                              c’est pour cette raison que j’ai mis cette vidéo (de merde).
                              je n’ai pas vu l’intégralité de ses conférences (très long) mais cela semblait
                              intéressant.j’ai pas mal d’enquête en cours,je verrai plus tard.
                              secte ou pas. ???? ou en voie de l’être ... ????


                            • ubick 2 octobre 2013 02:43

                              Attention avec Claude Sabbah. Manipulation, coacherie pour gogos, secte au tournant. (déjà condamné en Belgique). Il est, comme d’autres dont je vous laisse le loisir de chercher les noms, disciple de R.G Hamer. Sa biologie totale est une pure escroquerie, dangereuse de surcroît, quand elle incite les gens à ne pas soigner leur cancer. Une personne très proche est tombé dans le panneau : Elle m’a raconté comment ils ont fait une belle « cérémonie » quand une de leur disciple s’est laissé mourir de son cancer. Effrayant et dangereux, limite psychopathe. cela va de pair avec la psycho-généalogie, qui vous explique que si vous souffrez, c’est la faute à votre arrière grand-mère, ou que si vous êtes constipé, c’est du à un abus sexuel dans votre enfance. J’ai vu personnellement quelqu’un se faire embobiner au point de perdre contact avec le réel en fréquentant ces charlatans. Je peux témoigner des dégâts.


                            • Edmon Edmon 2 octobre 2013 12:34

                              Merci pour ce rappel ubick.

                              Décidément sur le net on est prêt à écouter n’importe quel gourou , pourvu qu’il développe quelque chose qui va dans votre sens .


                            • Pillippe Stephan Uraniumk 4 octobre 2013 10:14

                              Merci pour le lien

                              Claude Sabbah a été victime d’un accident vasculaire cérébral et a dû suspendre ses activités.
                              je laisse tombé mon enquête en plus la biologie n’est pas vraiment mon truc


                            • Bulgroz 1er octobre 2013 11:58

                              Attention, faites gaffe, le professeur Cabanel va passer ramasser les copies et donner les notes à chacun.

                              Merci, Philippe,
                              Je partage, Alphonse
                              Je souscris, Charles
                              Merci pour le lien, Abdel
                              N’oubliez pas le seau à sable, Joe
                              Très bonne initiative, Alfred
                              Salut l’enclume 

                              La vie des vieux est palpitante !!


                              • gaijin gaijin 1er octobre 2013 12:28

                                heureusement que vous êtes là sinon on s’ ennuierait
                                ou pas .....


                              • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 13:26

                                sorglub

                                jusqu’à présent vous aviez donné dans le pathétique, 
                                voilà maintenant que vous donnez dans le jeunisme.
                                bref, ça s’arrange pas.
                                 smiley

                              • Pyrathome Pyrathome 1er octobre 2013 13:39

                                Le troll Zorglub semble être le même que le troll joletaxi, la schizophrénie guette !!
                                Sale temps pour les trolls !!..


                              • mortelune mortelune 1er octobre 2013 12:18

                                Je vois que l’océan pacifique est largement touché par la catastrophe. Je vois aussi que la Nouvelle Calédonie est à la limite et pourtant rien est dit au niveau local ; rien, nothing, nada... Faut dire qu’avec la pollution de l’industrie du nickel, la radioactivité passe au second plan ici. Par contre on sait qu’il ne faut plus manger de poisson du large à cause du mercure. Bref ! Je vais reprendre mon sac à dos pour des contrées plus propres et laisser les plages de sable blanc aux pollueurs internationaux qui croient encore que l’océan est une fausse septique. 

                                Merci pour l’article Olivier.

                                NB. Quand il y aura un autre big « accident » nucléaire en Europe ça va pleurer dans les chaumières ça c’est certain.

                                • soi même 1er octobre 2013 12:30

                                  @ mortelune, vos propos sont très éclairant de ses jouisseurs des espaces vierges qui une fois contactant l’avancer de la pollution , m’ont qu’une action en vue fuir pour trouvé une nouvelle contré plus propre. Sans que tu es le même point de vue que Joe qui nie tous et en rajoute une couche, t’est dans la même démarche de fuite en avant !


                                • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 13:30

                                  mortelune

                                  j’ai bien peur que changer de territoire ne résolve pas grand chose,
                                  faudrait arrêter le nucléaire tout de suite, et au niveau mondial,
                                  prier très fort pour qu’un autre accident majeur n’arrive pas d’ici là...
                                  ou trouver très vite une autre planète.
                                  ce qui semble peu réalisable.
                                  donc.... ?

                                • Ricquet Ricquet 1er octobre 2013 15:04

                                  @ Olivier

                                  Changer de planète ? Pour en détruire une autre ?
                                  Pour faire quoi ? 
                                  D’autres paradigmes générant d’autres prédations... 
                                  L’information n’est pas la connaissance, qui elle-même n’est pas la sagesse.
                                  « Sciences sans conscience n’est que ruine de l’âme. »
                                  La formule surannée de Rabelais a fait des émules et ruinent au delà de l’âme par des réactions en chaînes qui n’honorent pas l’humanité (avidité, mensonge, omerta, consumérisme, rentabilité, délits d’initiés, pollutions à tout rompre...).
                                  Ceci dit, si tout pète, et c’est inscrit dans nos gênes d’apprenti sorcier (en tant que société), alors Gaïa (terre nourricière) trouvera des réponses sans nous et sans aveuglement.

                                • Kern Kern 1er octobre 2013 17:41

                                  @ mortelune


                                  La Nouvelle Calédonie ne risque rien le Rhin la protège

                                • ubick 2 octobre 2013 02:01

                                  Salut Mortelune. Alors toi aussi tu est sur le Caillou. Si ça se trouve on se connait...

                                  Pour le thon parfumé au mercure, je confirme. Et pour le manque d’info ici aussi. J’ai eu l’occasion de demander à un scientifique local si des prélèvements et des mesures avaient été faites sur les espèces migratrices : pas de réponse...

                                • soi même 1er octobre 2013 12:22

                                  Que l’on le veuille où pas nous trouvons bien devant un changement de civilisation aussi important que l’invasion des tribus germaines sur l’Empire Romain. 

                                  Tous nos références sont en trains de changer, nous allons droit vers une mutation de civilisation où il ne sera plus possible de nié l’impact de la pollution.

                                  Ce que l’on soit pas convaincus, il y a une nutation génétique est en train de s’opère au contact de la radioactivité, n’a pas grande signification face à ce qui est en train de se produire.
                                  On aura beau fuir dans les régions les plus reculés, les plus préserver de la Terre, nous sommes devant une évidence, le visage de la Terre a changer en profondeur et l’on sera pas plus préserver qu’ailleurs.

                                  Jusqu’à un certain point,nous pouvons encore limité la casse en arrêtant au plus vite ces usines à gaz que sont ces centrales atomiques.

                                  Par contre en ce qui concerne les pollutions radioactives générer par des décennies d’expériences stupides, nous allons devoir vivre avec, il y a pas de doute, un groupe d’humain a infliger à l’ensemble de l’humanité une épreuve supplémentaire, la pollution radioactive et quoi que en dise, il faudra vivre avec et le nié et plus une peur que l’on se masque qui ne peut que paralysé le discernement et se réfugier dans une fuite en avant, alors que l’avoue franchement, liber l’esprit et favorise la recherche de solution viable pour le surmonté, ce qui parait actuellement insurmontable tant par ses effets et l’impact négatif infliger à la nature à la vie.


                                  • alinea Alinea 1er octobre 2013 12:25

                                    J’ai reçu ça récemment ; je donne le lien sans savoir s’il sera valide
                                    http://blogs.mediapart.fr/edition/nucleaire-lenjeu-en-vaut-il-la-chandelle-pour-lhumanite/article/220913/fukushima-tepco-danger

                                    il y a une pétition car, d’après cet article, il est urgent que tous les pays du monde mettent la main à la poche ; sinon la catastrophe qui se prépare nous fera complètement oublier les mollesses de Hollande !!


                                    • Patrick Samba Patrick Samba 1er octobre 2013 13:05

                                      et la même (c’est-à-dire concernant le réacteur n°4), mais initiée par Pierre Fetet, l’inlassable veilleur du blog de Fukushima, qui vient de dépasser les 20 000 signataires : Appel urgent pour éviter une nouvelle catastrophe nucléaire mondiale


                                    • gogoRat gogoRat 1er octobre 2013 13:11

                                      Attention Alinea ! : si tu nous fais partager une autre source d’information pour montrer que nos préoccupations et informations se recroisent ... tu risques d’être écartée comme une dangereuse négationniste ! ...


                                    • alinea Alinea 1er octobre 2013 13:12

                                      gogoRat, je suis désolée, je n’ai pas compris !


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 13:32

                                      merci patrick pour cet appel

                                      à signer de toute urgence.
                                      même si on peut parfois douter de l’influence de ce genre d’initiative sur nos chers dirigeants,
                                      mais ne rien tenter serait encore plus irresponsable
                                       smiley

                                    • gogoRat gogoRat 1er octobre 2013 13:49

                                      @Alinea : pas grave ; on ne va pas se noyer dans les quiproquos ...
                                       Retrouvons-nous au moins sur cette sage considération :
                                       « ne rien tenter serait encore plus irresponsable »


                                    • Klisthène 2017 Kxyz 1er octobre 2013 13:20

                                      merci olivier
                                      comme d ab parfait
                                      l état japonais va financé du mouvement kawaii
                                      http://www.20minutes.fr/culture/1225339-20130919-kawaii-mignon-made-in-japon-festival
                                      à hauteur de 750 milllions d euros d ici 2015 rien pour les victimes de Fukushima....comme tu viens de le décrire..
                                       no coment

                                       


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 13:33

                                        Kxyz

                                        rien de nouveau sous le soleil donc !
                                        on se demande où ils ont la tête ?
                                        en tout cas, merci de l’info.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 13:24

                                        @ tous

                                        le ministre coréen de la pêche qualifie « d’immoral » la décision du gouvernement japonais
                                        c’est sur ce lien

                                        • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 14:03

                                          @ tous

                                          et une nouvelle fuite ! une !!!
                                          c’est ici
                                           smiley

                                          • Vredes Vredes 7 octobre 2013 04:06

                                            Bonjour M. Cabanel


                                            Au sujet de la criticité, ce sont vraiment être des buses dans le nucléaire nippon. Lisez l’article sur Tokaï qui a échappé de peu aussi à la catastrophe du ait de la hauteur de la vague.
                                            Les techniciens remplissaient des seaux d’uranium et le vidangeais dans un précipitateur.
                                            Ils n’ont même pas fait attention à la criticité, ils ont rempli le précipitateur et ils .....sont morts.
                                            C’est le b-a ba de surveiller les masses de matière radioactive. 
                                            Avec ton article sur le retraits des crayons et les manœuvres déconcertantes des valves par les techniciens, je commence à douter de leur capacité à gérer la piscine du réacteur N° 4. smiley

                                          • Shawford42 7 octobre 2013 04:32

                                            Et j’ai bien dit, la haine je la jette ;


                                            Reviens pas par ici toi !!!

                                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 1er octobre 2013 14:39

                                            Bonjour Olivier,

                                            Le scénario noir du nucléaire

                                            EXCLUSIF - Un rapport confidentiel de l’IRSN estime que le cas extrême d’un accident
                                            majeur en France coûterait jusqu’à 5.800 milliards d’euros. bien loin des estimations

                                            publiées en février.

                                            La facture de 5.800 milliards illustre les conséquences colossales
                                            d’un accident très improbable mais pas impossible. « Il y a un coût
                                            social astronomique dû au grand nombre de victimes », explique le
                                            rapport. Dans ce cas extrême, 5 millions de personnes doivent être
                                            évacuées sur une zone de 87.000 km2, équivalent à la superficie
                                            des régions Aquitaine et Midi-Pyrénées réunis. L’évacuation, le
                                            relogement, la décontamination des sols mais aussi le traitement
                                            des déchets coûteraient 475 milliards d’euros.

                                            Le plus lourd tribut découle de l’impact économique sur la zone
                                            contaminée au césium 137, ou habitent 90 millions de personnes.
                                            Un région de 850.000 km2, qui correspond à la superficie de la
                                            France et de l’Allemagne. L’indemnisation des agriculteurs, des
                                            salariés, des entreprises, amis aussi les coûts environnementaux
                                            et les dépenses de santé explosent à 4.400 milliards d’euros. Son
                                            auteur nuance : « C’est un coût social, mais les victimes ne seront
                                            pas nécessairement indemnisées. »

                                            source :: Les infos dont on parle peu n°41 (28 Septembre 2013) 36:20

                                            Olivier, dans cette vidéo tu trouvera également des information fraîches sur le nucléaire au Japon smiley


                                            • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 17:13

                                              eau du robinet

                                              merci de toutes ces infos qui dans le fond ne devraient surprendre personne,
                                              en effet, quand on a fait l’addition de ce que coute réellement une catastrophe nucléaire, ça ne m’étonne pas qu’on atteigne de telles sommes !
                                              et de tels dégâts sur la population
                                              ce qui est surprenant c’est que ceux qui ont décidé de ce choix énergétique n’aient pas pris conscience du risque qu’ils font courir non seulement au pays, mais à toute la planète.
                                              je te remercie aussi d’avoir rappelé que les assurances n’ont pas prévu de couvrir ce risque...
                                              pas fous !
                                               smiley

                                            • Alibaba007 Alibaba007 2 octobre 2013 18:27

                                              @Olivier Cabanel


                                              « ce qui est surprenant c’est que ceux qui ont décidé de ce choix énergétique n’aient pas pris conscience du risque qu’ils font courir non seulement au pays, mais à toute la planète. »

                                              Ça fait bien longtemps déjà que nos décideurs ne regardent plus que les bénéfices à court terme qu’ils pourront tirer de ce choix car le long terme se mesure en milliards d’années !

                                              Ça me rappelle un passage de Rabbi Jacob ou DeFunes vante le prestige et la grandeur de la France ... Vive la France !!! C’est ça la France ! Takaclop takaclop ...puis le ministre qui essaie de refourguer des produits technologiques au nouveau président d’un pays d’Afrique du nord. smiley

                                            • Electric Electric 1er octobre 2013 14:49

                                              Salut Olivier,

                                              http://enenews.com/

                                              les nouvelles sont mauvaises d’où qu’elles viennent.

                                              En parcourant le fil infos de cette semaine d’enenews qui monitore Fukushima depuis le début, on arrive à ça, un petit florilège en passant, juste une semaine de news :

                                              - Oui, les réacteurs ont les tripes à l’air, les coriums sont perdus et à jamais irrécupérables. Un syndrôme chinois est en cours. Les réactions nucléaires continuent et s’amplifient dans les sous-sols, comme l’attestent les relevés du réacteur 3 indiquant 10 sieverts, oui on a bien lu 10 sieverts, doses létales quelque soit le temps d’exposition.

                                              - Fukushima est la pire catastrophe de l’histoire du nucléaire, relayant Tchernobyl à une petite fuite.

                                              - Le réacteur 3 a explosé complétement, c’est bien à une explosion nucléaire à laquelle nous avons assisté. Le contenu du réacteur a été volatilisé dans l’atmosphère et s’est redéposé sous forme d’une « balck dust » jusque dans Tokyo, qui aurait du être évacué en totalité.

                                              - Officiellement, un réacteur nucléaire ne peut exploser. Qu’est-ce qui a provoqué l’explosion ? Pourquoi le réacteur 4 a explosé alors qu’il était vide ? Le réacteur 4 de Fukushima serait-il le bâtiment N°7 du World Trade Center ?

                                              Le site de Jim Stone :

                                              http://www.jimstonefreelance.com/index.html

                                              Il a fuit au Mexique et ses jours sont clairement comptés. Il démontre de façon convaincante la thèse de l’attentat (bombe à tsunami, falsification de la puissance du séisme (6 au lieu de 9, aucun bâtiment détruit dans la zone la plus exposée), bombes dans les bâtiments réacteurs camouflées en caméras géantes de 500 kg, virus stuxnet pour condamner l’électronique) :

                                              http://www.haaretz.com/print-edition/news/israeli-firm-which-secured-japan-nuclear-plant-says-workers-there-putting-their-lives-on-the-line-1.349897

                                              http://www.jpost.com/Defense/Israeli-firms-cameras-recording-Japanese-nuclear-core

                                              Les caméras géantes ont été installées moins de 6 mois avant la catastrophe et avaient un accès internet à l’ingénierie de la centrale. Magna BSP est une société du secteur militaire d’Israël. Jim Stone explique que ces caméras sont idéales pour y camoufler des bombes nucléaires. Débat ouvert.

                                              - Les fuites vers le Pacifique ne sont pas résorbables. Le Pacifique Nord va devenir la plus grande poubelle nucléaire du monde, et va mourir, les riverains devront partir ou dégénérer sur place à l’image des ukrainiens ou autres biélorusses (dont 160 000 km² de territoire, soit 1/3 de la France est hautement contaminé). Le bâtiment N°4 menace de s’effondrer dans le marécage radioactif sur lequel il repose. La côte ouest du Canada au Mexique va recevoir en continu les effluents du Japon pendant des années.

                                              - Partout dans la région les populations sont malades. Les étudiants américains boursiers annulent leurs scolarité au Japon. Premiers symptômes : nausées, saignements de nez, malaises :

                                              http://savekidsjapan.blogspot.fr/

                                              ça va être un massacre à l’horizon 10 ans. A Tchernobyl, les cas de cancers sont encore en augmentation, les lésions sur l’ADN se poursuivent d’une génération à l’autre et sont héréditaires.

                                              - Depuis le début de la catastrophe, les scientifiques honnêtes et indépendants ont été muselés, gestion totalitaire de la catastrophe pour cacher la vérité, les populations manipulées et complètement tenues à l’écart de la vérité :

                                              http://fukushimavoice-eng2.blogspot.fr/ (un des rares sites à donner des infos sur l’état sanitaire des populations, chiffres alarmants).

                                              - le déchargement de la piscine du réacteur 4 sera l’opération technique la plus risquée de l’histoire de l’humanité.

                                              Scénario catastrophe possible : lors du déchargement, une barre se casse, entraine une réaction de criticité obligeant les personnels à fuir. Quelques heures plus tard, Tokyo est hautement contaminée. Le personnel doit évacuer le site ou mourir sur place. Les autres installations, dont la piscine de stockage géante à côté du réacteur 4 entrent en ébullition. Quelques jours plus tard, le Japon doit être évacué. Qui va rester pour monitorer les 55 autres réacteurs ? Personne ne peut ! Fin de la vie biologique dans l’hémisphère nord, comptons 2050 pour l’hémisphère sud.

                                              En conclusion, la gestion du site doit être confiée à une instance internationale avec les plus larges pouvoirs et moyens pour endiguer ce qui peut encore l’être et sauver l’hémisphère nord si c’est encore possible techniquement.

                                              Sinon, .......................................

                                              Fukushima doit devenir immédiatement la principale préoccupation de l’espèce humaine toute entière, loin devant tous les autres problèmes qui paraitront bien anodins.

                                              FUKUSHIMA NE FAIT QUE COMMENCER.

                                               


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 17:18

                                                electric

                                                en effet, la réalité que tu décris est beaucoup plus alarmante que ce que j’ai publié.
                                                et je pense qu’elle est crédible.
                                                je me demande ce qu’attendent les instance mondiale ?
                                                ils devraient unanimement imposer une autorité internationale afin de tenter de sauver ce qui peut l’être...avant que le scénario possible que tu décris se produise.
                                                je crois qu’ils sont tous irresponsables.

                                              • spartacus spartacus 1er octobre 2013 15:06

                                                La réaction en chaîne est un phénomène naturel. 

                                                Le soleil ne démontre il pas tous les jours les bienfaits de la réaction en chaîne ? 
                                                De quoi se plaignent les écologistes ?   smiley

                                                • gaijin gaijin 1er octobre 2013 16:49

                                                  spartacus
                                                  on va vous délocaliser dans le soleil et on en reparle après ......


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 17:39

                                                  spartacus, 

                                                  ce n’est pas faux.
                                                  mais heureusement pour nous, le soleil se trouve à bonne distance...
                                                  bien plus éloignée que Fukushima ou Tchernobyl. 
                                                  le danger n’est donc pas le même...
                                                   smiley

                                                • amiaplacidus amiaplacidus 1er octobre 2013 17:57

                                                  Non, Olivier, c’est faux. Relisez mon post.

                                                  Je vous salue.


                                                • baldis30 2 octobre 2013 09:33

                                                  confodre tant pour spartacus que pour cabanel une réaction de fission avec une réaction de fusion , c’est honteux sur le plan de la physique, et de l’enseignement qu’ils ont cru recevoir !
                                                  les âneries sorties sur le nucléaire sont indignes de ce quer les physiciens du monde entier ont apporté au confort de vie !
                                                  Il n’y a jamais eu d’autres problèmes d’énergie comme Courrieres ou actuellement l’évolution lente de Centralia , là on n’en parle pas ..... ou comme le scandale des ampoules basses consommationoù le mercure d’une seule pollue facilement 1 m3 de terre ( expliquez cela à une personne âgée qui mettra cela à la poubelle )


                                                • spartacus spartacus 4 octobre 2013 08:48

                                                  Ou avez vous vu une confusion ?

                                                  Quel sectarisme vous avez !

                                                  La liaison des protons et des neutrons par des forces nucléaires est la source de l’énergie nucléaire. Celle-ci peut être libérée par une « réaction en chaîne » de fission ou de fusion.

                                                • Loatse Loatse 1er octobre 2013 15:15

                                                  J’ai eu peur, là !!

                                                  maintenant non...(si j’ai bien tout compris en potassant en profondeur) à savoir que les barres de combustibles ne risquent pas de brûler pendant leur transport (risque d’inflammation nul après trois mois de refroidissement)

                                                  Tout ceci peut il exploser ? non, les barres de mox n’explosent pas quand elles ne sont plus refroidit elles brûlent... mais leur extraction est possible comme expliqué ci dessus après un certains laps de temps...

                                                  Quand aux experts qui ont lancé cette euh alerte, certains ne sont même pas physiciens dans le domaine du nucléaire... bref beaucoup de bruit, beaucoup de peur...

                                                  source et liens :
                                                  http://www.hoaxbuster.com/forum/fukushima-danger-planetaire


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 18:00

                                                    loatse

                                                    s’il est vrai que les chasseurs de hoax sont très souvent bien inspirés, et font la part du réel possible et de la rumeur, 
                                                    sauf que dans le cas précis concernant le retrait des assemblages de la piscine du 4, il y a un réel danger.
                                                    comme dit dans l’article, avec preuves données en lien, il faut absolument les refroidir des qu’elles auront quitté la fameuse « piscine », et les mettre les unes après les autres dans un autre lieu sécurisé.
                                                    sur ce lien, tout est expliqué dans le détail.
                                                    le réseau « sortir du nucléaire » a aussi publié beaucoup d’informations sur le sujet, démontrant le réel danger de cette opération.
                                                    le rapport très documenté de Francis Hourtoulle ne fait que confirmer ce risque.
                                                    c’est sur ce lien
                                                    extraits : « il convient donc de rester très vigilant. or on ne peut que constater l’absence de reprise des études de risque de criticité en manutention pour un enrichissement en Uranium 235 égal ou supérieur à 4,2%. »
                                                    le rapporteur évoque aussi « on est déjà donc dans une situation de non certitude par manque d’étude appropriée »...
                                                    une autre étude est a découvrir sur ce lien
                                                    « jusqu’au début des années 80, il y a eu plus d’un accident par an. depuis, uniquement deux accidents se sont produits, tous deux en 1997 »
                                                    il s’agit d’accident de criticité.
                                                    Wikistrike reprend des déclarations du physiciens Gundersen, et cite l’agence reuter...
                                                    sur ce lien
                                                    extrait :
                                                    "Personne ne sait jusqu’où les choses peuvent aller, mais Mycle Schneider etAntony Froggat, consultants indépendants, ont récemment dit dans leurs compte-rendus 2013 sur l’état de l’industrie nucléaire : « La libération complète de la piscine de combustible de l’unité 4, sans maîtrise ni contrôle, pourrait causer de loin la catastrophe radiologique la plus grave à ce jour  ». lien
                                                    il ne s’agit pas pour moi de faire du catastrophisme, car le risque est réel.
                                                    désolé.

                                                  • BOBW BOBW 1er octobre 2013 15:46

                                                    @ Olivier, étant partisan de la devise « Mieux vaut prévenir que guérir »
                                                    J’utilise la méthode de phytothérapie agréable suivante :
                                                     À chaque repas :consommation raisonnable de bon vin rouge ,grenache,merlot etc ,qui protège l’organisme contre les doses modérées de radiations smiley


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 18:01

                                                      Bobw

                                                      c’est en effet une solution.
                                                      je trinquerais ce soir à ta santé.
                                                      hips !
                                                       smiley

                                                    • Loatse Loatse 1er octobre 2013 16:10

                                                      J’hésite entre le pinot noir bio (autant ne pas se gaver de sulfites) et le beurre de cacahuètes... smiley

                                                      ceci dit, merci pour l’info, bobw, ca vaut son pesant de cac..... enfin c’est très utile à condition bien entendu de s’épargner les peurs inutiles et donc le stress...


                                                      • Electric Electric 1er octobre 2013 16:11

                                                        http://enenews.com/nuclear-engineer-damage-new-fuel-assemblies-be-bad-many-reasons-new-fuel-highly-reactive-easier-critical-spent-fuel-video

                                                        La piscine du réacteur 4 a été endommagée par des débris qui jonchent encore le haut des barres de combustibles stockées. Elles sont de deux ordres : usées et neuves, 200 neuves au total. Le combustible neuf est plus fragile. Si une barre se casse et touche un autre assemblage de combustible, une réaction nucléaire est possible :

                                                        "the reason why they are trying to pull [the fuel assemblies] out right now is because they don’t know what it would look like. There’s debris in that pool. And that’s one of the questions they’re trying to answer : Is the new fuel damaged ? New fuel damage is bad for a lot of reasons. It’s highly reactive — it’s possible — it’s easier to go critical on that than it is to go critical on spent fuel.« 

                                                        Chris Harris (Chris Harris is a former licensed Senior Reactor Operator and engineer. His extensive career in the industry spans over 3 decades, and special training in severe accidents and mitigation strategies. Chris now works in Maryland for a consultant firm.).

                                                        Les hoaxboasters me font bien marrer, le fil consacré à Fukushima est plus digne du café du commerce qu’autre chose. Encore des Zorro du net qui se croient plus malins que les autres.

                                                        Moi je, moi je !

                                                        Oui, le déchargement de la piscine du réacteur 4 est une opération à haut risque, et oui nous marchons sur le fil du rasoir.

                                                        Il n’y a pas de mox dans le réacteur 4, seulement le 3 (heureusement).

                                                        Je me demande encore en quelle langue il va falloir parler pour que les gens comprennent que Fukushima pourrait bien rayer de la planète toute vie biologique non dégénérée. Il y a à côté du réacteur 4 une piscine qui stocke 6500 barres de combustible usé, un genre de la Hague like, un pur scandale. Si on ne peut plus approcher l’usine (comme c’est déjà le cas du réacteur 3), que va devenir ce combustible ?

                                                        Il est là le danger majeur : qu’un nouvel »incident" empêche tout simplement quiconque d’approcher le site du fait d’un trop haut niveau de radiation. A part tirer au sort les futurs condamnés à mort qui ramasseront leur dose mortelle après 1mn d’exposition, je vois pas comment on pourra intervenir, et encore !

                                                        Quand même une chose sur les experts, dont le fameux Arnie Gundersen. C’est le Michel Chevalet de Fukushima, le mec chargé de détourner l’opinion de l’explosion nucléaire du réacteur 3. Il fait beaucoup de bruit pour masquer l’horrible vérité sur Fukushima.


                                                        • Loatse Loatse 1er octobre 2013 18:21

                                                          @Electric

                                                          Une explosion nucléaire au réacteur 3 ? et comment donc aurait on pu consolider l’unité 4 (avec ceinture d’acier de la piscine etc...) si comme on dit dans ce milieu il y avait eu une criticité involontaire au réacteur 3 ?

                                                          A vous entendre on dirait que les japonais s’apprêtent à jouer au mikado ! l’opération va durer une année parait il, il n’y a aucune raison de penser qu’elle est plus difficile que l’habituel enlèvement des barres de combustibles.. hormis le taux de radioactivité ambiant dûe aux fuites qui rendra le temps d’exposition au personnel très restreint et l’hypothétique instabilité que causerait un tremblement de terre.. il y en a eu un ces derniers jours à proximité sans dommages apparents nous dit on..

                                                          Bref il n’y a aucune raison à mon avis de douter que toutes les précautions seront prises et plutôt deux fois qu’une...

                                                          ps : j’ai lu quelque part que le rôle d’expert de Gundersen était contesté, celui ci ne possédant qu’une maitrise en ingénierie nucléaire et non pas une licence de P ;E. (pas trouvé à quoi ca correspond ce P.E. )







                                                        • BOBW BOBW 2 octobre 2013 10:36

                                                          Ce qui semble ahurissant et même invraisemblable c’est qu’il savent créer des robots qui agissent dans l’espace, sur d’autres astres, au fond des mers, ( ainsi que des aspirateurs de tapis qu’ils nous vendent partout ! smiley )
                                                          Et dans ce cas où c’est absolument urgent et vital :Plus rien !...


                                                        • amiaplacidus amiaplacidus 2 octobre 2013 16:48

                                                          Non Bobw, ce n’est pas invraisemblable. Les robots fonctionnent grâce à passablement d’électroniques embarquées et l’électronique ne fonctionne pas ou mal dans un milieu fortement ionisant.
                                                          Alors, les robots pour intervenir au centre d’un réacteur nucléaire .....


                                                        • karquen karquen 3 octobre 2013 21:49

                                                          Absolument d’accord !


                                                        • Ruut Ruut 6 octobre 2013 22:24

                                                          les robots si ils sont blindés correctement, ils fonctionnent partout sans problème.


                                                        • Chabinpolitain 1er octobre 2013 16:24

                                                          Bonjour Olivier,
                                                          à propos de confinement, dans l’hypothèse où les coriums sont allés faire de la spéléo, que la fusion des matériaux qu’ils ont entraînés et celle des couches traversées ont provoqué une gangue solide et étanche sur leur passage, occasionnant pourquoi pas, un bouchon sur un diamètre restreint.
                                                          Sachant que même s’ils ont un peu refroidi la t° reste très certainement largement au dessus des 500°C, ce type de confinement est sans égal dans les techniques humaines et pourrait bien représenter un très grand danger en cas de reprise de criticité, l’explosion éventuelle serait dévastatrice.
                                                          N’oublions pas que des volcanologues et atomistes japonais ont évoqué il y a déjà deux ans la possibilité d’une éruption hydro-volcanique liée à l’explosion des coriums...


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 18:03

                                                            chabinpolitain

                                                            je partage totalement et remercie.
                                                            il ne s’agit pas de faire peur, il s’agit en effet de ne pas se voiler la face, et de croiser les doigts pour qu’à la mi novembre tout se passe le mieux possible.

                                                          • Armelle ARMELLE 1er octobre 2013 16:58

                                                            Bonjour Monsieur CABANEL,

                                                            Fait plaisir de vous retrouver sur un terrain qu’indiscutablement vous maîtrisez...
                                                            Instructif mais pas rassurant du tout. 
                                                            Merci de faire le boulot que devraient assurer nos journaliste attitrés, que ce soit de la presse écrite ou télévisée d’ailleurs...
                                                            Tout cela prouve que le ’’filtre’’ n’a jamais aussi bien fonctionné qu’aujourd’hui
                                                            Ces gens sont bien payés en général, mais c’est bien normal vu le prix extravagant que leur coûte d’avoir la main sur la clé du siège éjectable.
                                                            Alors une question si vous le permettez ;
                                                            Avec ces constructions diaboliques, même si nous imaginions un éveil collectif des consciences au niveau décisionnaire et à l’échelle planétaire signant l’arrêt brutal des programmes nucléaires du jour au landemain, (utopie mais imaginons) le démantèlement total des infrastructures existantes nous inscriraient malgré tout en terme de risque permanent sur une période de combien de temps (toujours à l’échelle planétaire) ?
                                                            Juste pour imaginer combien une génération est capable d’en sacrifier d’autres au nom de la cupidité



                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 1er octobre 2013 18:09

                                                              Bonjour Armelle

                                                              dans le cas d’une aggravation de la situation à Fukushima, il est difficile de dire pour combien de temps les conséquences menaceraient l’espèce humaine (et pas seulement), mais on sait au moins que le césium 137, lequel pose encore des problèmes à Tchenobyl, a une période de 30 ans, cad il diminue de moitié sa « virulence » au bout de 30 ans...ce qui signifie que les effets se feraient sentir pendant un siècle...
                                                              sauf qu’a Fukushima, dans le réacteur n° 3, il y a le mox, lequel contient du plutonium, qui lui a une période de plus de 24 000 ans...
                                                              je partage votre indignation sur le silence médiatique qui entoure cette situation au Japon.
                                                              à+

                                                            • Armelle ARMELLE 1er octobre 2013 19:39

                                                              Oui, et bien ça rêveur tout ça !

                                                              Je suis certainement comme beaucoup de gens, à savoir très inculte dans ce domaine bien protégé ( volontairement protégé) et votre réponse m’en suscite une autre que je me permettrai alors de vous poser également si vous le voulez bien ;
                                                              Quid de la nocivité radioactive de toutes ces matières dans leur état et environnement naturels ??? Doit on comprendre que ces produits deviennent dangereux UNIQUEMENT après traitement par l’homme dans ces centrales ? 
                                                              Sinon, considérant que l’homme évolue en fonction de l’environnement qui l’entoure, peut on alors imaginer que notre organisme puisse se transformer de telle façon qu’il devienne soit insensible à la radioactivité ou qu’ il puisse l’absorber sans séquelles ?


                                                            • Chabinpolitain 2 octobre 2013 02:49

                                                              @Armelle, il est important de savoir que ces produits ne sont pas présents à l’état naturel, ce sont des produits synthétiques en quelque sorte.
                                                              Les matériaux radioactifs naturellement ne sont pas nombreux à être présents en quantité.
                                                              Il faut être très vigilent avec les collectionneurs de minéraux qui possèdent parfois des échantillons de minerai d’Uranium du Sud/Ouest, très jolies pierres aux reflets vert-bleutés mais mortelle à terme. Un échantillon de 16 grammes de Pechblende - la pierre de Marie Curie - dégageait 75µSv/h dans mon placard depuis 40 ans...
                                                              La moyenne est de 0.12 µSv/h dans un milieu naturel !
                                                              Quoiqu’il en soit, ce sont les doses reçues qui sont cumulables sur des années mais bien évidemment que les doses absorbées, aussi faibles soient-elles entraînent de façon quasi systématique des formations de cancers.
                                                              La dose létale d’absorption de Plutonium avoisine quelques microgrammes et comme ça pèse extrêmement lourd, autant dire qu’au niveau du volume c’est dérisoire donc rigoureusement indétectable !


                                                            • amiaplacidus amiaplacidus 2 octobre 2013 07:12

                                                              Armelle, il existe quelques organismes vivants qui résistent relativement bien à la radioactivité, : les scorpions. Au surplus, ils résistent également assez bien à passablement de saloperies chimiques.

                                                              Alors, après que l’espèce humaine et une grande partie de la faune / flore actuelle ait disparu, verra-t-on* une espèce intelligente de scorpion, développant une civilisation ?

                                                              Si c’est le cas, il faut espérer qu’elle sera plus maligne que l’homo sapiens.

                                                              Parce que, les dinosaures, quoique qu’on les dise au dernier degré de la stupidité, ont quant même réussi à vivre durant plus de 160 millions d’années, alors que l’homo sapiens n’a que 200.000 ans d’ancienneté (800 fois moins que les dinosaure), et le genre homo n’a pas plus de 2,4 millions d’années.

                                                              Enfin, nous pourrons toujours être fier d’être la cause d’une extinction massive d’espèces depuis l’apparition de la vie. La dernière extinction massive remontant au Crétacé.
                                                              .
                                                              .
                                                              .

                                                              * Enfin lorsque je dis verra-t-on ...


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 07:57

                                                              Armelle

                                                              vous posez, si j’ai bien compris, la question de la radioactivité naturelle,
                                                              elle est en effet une réalité, et peut aussi poser problème, 
                                                              mais il y a une différence notable entre le radon, ce gaz radioactif présent un peu partout, et le plutonium (pour ne donner que cet exemple)
                                                              le radon a une période courte de 3,8 jours
                                                              ce qui veut dire qu’au bout de ce temps, sa radioactivité diminue de moitié
                                                              le plutonium (il y en a à fukushima) a une période de plus de 24 000 ans...
                                                              le plutonium était à l’état naturel dans la nature, il y a des millions d’années, et il a disparu petit à petit
                                                              or nous venons de reconstituer un stock énorme en quelques dizaines d’années.
                                                              il est là le problème.
                                                               smiley

                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 16:45

                                                              cogno,

                                                              ce qui est le plus dangereux, c’est le nucléaire globalement.
                                                              mais ceux qui ont une période longue posent beaucoup plus de problème que les autres,
                                                              dans le cas du césium 137 (période 30 ans), il se fixe sur les plantes, lesquelles sont mangés par les animaux, que nous allons manger à notre tour, additionnant les doses... et pendant un siècle au moins.

                                                            • Vipère Vipère 2 octobre 2013 17:53

                                                              Bonjour Olivier

                                                              Mon post a disparu, sur le fil fuku, c’est normal ?


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 18:02

                                                              Vipère

                                                              non, ce n’est pas normal...
                                                              d’ailleurs je n’ai pas souvenir de l’avoir vu ?
                                                              mystère...
                                                              reposte le...
                                                              à+

                                                            • soi même 1er octobre 2013 19:56

                                                              @ ARMELLE votre question pourrait très bien aussi s’applique, quel est la différence entre un homme qui attrape une peste bubonique et une bombe qui contient les germes de la peste bubonique.

                                                              Dans le premier cas, la société humaine peut faire face, dans le second c’est impossible.

                                                              Et bien c’est la même différence entre radioactivité naturel, le corps se défend, alors que dans le cas d’une pollution par consentration de la radioactivité, les processus vitaux sont en danger.



                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 07:52

                                                                  bonjour François

                                                                  merci d’avoir rappelé cette pétition
                                                                  je la remet sur ce lien
                                                                  à+

                                                                • Electric Electric 1er octobre 2013 20:09

                                                                  @Armelle : la vie s’est développée sur Terre après que la radioactivité de la fournaise primordiale aie disparu. On n’est pas fait pour vivre avec des radionucléides artificiels. Avant les bombes nucléaires, il n’y avait pas de plutonium sur Terre. On a déjà assez de mal comme ça à se débattre sur une planète hostile, petite crotte perdue dans l’immensité à la merci du premier pavé qui passe, de la moindre colère solaire, du climat, du biotope, du volcanisme, sans avoir à en rajouter. La Terre est parsemée des ruines des civilisations disparues avant nous. Notre civilisation technique devrait en prendre de la graine et anticiper.

                                                                  On est un vrai miracle. Cette planète est un petit miracle. On a la charge de veiller sur elle comme sur la prunelle de nos yeux, vu qu’on est dessus, et vu qu’il parait qu’on a un gros cerveau pour bien tout comprendre.

                                                                  Non seulement on peut le faire, mais ça représente un défi à la hauteur de notre intelligence, et une aventure sans précédent.


                                                                  • Armelle ARMELLE 1er octobre 2013 20:23

                                                                    J’entends bien Electric, je cherche peut être simplement à me rassurer, pour éviter de me culpabiliser quant à ce qu’on aura laissé à nos enfants et petits enfants, connaissant parfaitement les effets destructeurs et cela sans bouger le petit doigt !!!


                                                                    Condamnables ceux qui décrètent et font des massacres mais condamnables aussi ceux qui regardent sans rien faire.
                                                                    Et ce que décrit Olivier Cabanel ressemblerait bien à cela !!!


                                                                    • Electric Electric 1er octobre 2013 20:59

                                                                      Fukushima est le plus grand défi technique dans l’histoire humaine connue.

                                                                      Je n’interviens que peu sur Avox, et presque que sur ce sujet bien que je sois économiste de formation, tant les enjeux du nucléaire sont cruciaux. C’est le problème N°1 de l’humanité.

                                                                      Nous ne sommes pas à notre niveau coupables, mais redevables aux générations futures, puisque d’autres, dans le plus grand secret ont lancé l’humanité dans l’atome.

                                                                      Nous ne sortirons pas de cela sans faire le procès des acteurs décisionnels posthumes et actuels qui figureront en bonne place au Panthéon des salauds que nous créerons pour l’occasion pour tourner définitivement la page de cette abomination contre la vie et contre l’univers.

                                                                      Un jour peut-être, fissionner des atomes comme on l’a fait sera considéré comme un crime contre l’humanité et plus encore contre la vie.

                                                                      Pour cela il faut changer la nature de ce qu’est un crime contre l’humanité en l’extrapolant au biotope, au génome, à la vie.

                                                                      On sait aujourd’hui que changer un gène d’une bactérie peut avoir des conséquences incalculables sur le reste du biotope.

                                                                      On doit sortir de cette religion luciférienne qui a fait de l’homme un Dieu sans tabou, sans interdit et sans surmoi car on manipule des choses qui nous dépassent.

                                                                       


                                                                      • davideduardo davideduardo 1er octobre 2013 21:04

                                                                        Bonjour olivier


                                                                        je vis au perou, et j avais arreté de manger du poisson de mer pendant un temps, mais j ai resucombé aux délicieux ceviche et autres plats de la mer péruvienne.



                                                                        y a t il des infos fiables pour ces pays d amerique du sud (ou la recherche et les analyses scientifiques sont inexistantes) ?

                                                                        ou avez vous trouvé cette image du pacifique en haut de l arcticle avec ces couleurs mauves et rouges qui font tres peur ?

                                                                        Y a t il seulement le thon ou d autres especes de poissons sont exposé ?

                                                                        Quelle genre de risque au long terme pour une exposition de x10 le niveau acceptable pour un poisson ingéré régulierement ?

                                                                        pour les enfants en bas ages ?

                                                                        merci

                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 07:49

                                                                          bonjour davideduardo

                                                                          je ne suis qu’un journaliste citoyen, relayant des infos que j’ai jugé inquiétantes, et après avoir coupé et recoupé les informations...
                                                                          sur les différentes questions que vous posez, je n’ai hélas pas de réponses pour l’instant,
                                                                          ce que je peut dire, sur la base de la logique, c’est qu’il faudrait éviter de consommer les grands prédateurs, puisqu’ils sont en fin de compte au bout de la chaîne...
                                                                          mais il serait plus sage d’abord de réclamer qu’un laboratoire indépendant fasse régulièrement des mesures de radioactivité sur les poissons.
                                                                          ça donnerait une base plus sure, plus rassurante (éventuellement) aussi.
                                                                          les partisans de l’énergie nucléaire mettent en avant comme argument la formidable dilution que représentent les dizaines de milliers de tonnes d’eau radioactive dans l’Océan, mais une fois de plus, ce qu’il faut voir, c’est que les petits poissons sont mangés par les plus grands, et comme la radioactivité ne se détruit que très lentement, celle ci s’accumule lentement mais surement dans la chair des poissons les plus grands.
                                                                          désolé de ne pouvoir pour l’instant en dire plus...


                                                                        • baldis30 1er octobre 2013 22:18

                                                                          Les physiciens qui ont écrit ce qui est dans l’article sont du même acabit que celui que j’ai rencontré sur une liste verte et qui n’avait jamais entendu parler ni du Landau , ni du Feynman Je vous souhaite bien du plaisir pour essayer d’acquérir quelques bribes de connaissance en physique ....


                                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 13:07

                                                                            baldis

                                                                            vous avez choisi la solution la plus facile... dénigrer.
                                                                            je vous serais reconnaissant d’étayer vos affirmations.
                                                                            les physiciens cités dans l’article sont des experts indisuctables.
                                                                            je comprend bien que vous choisissiez de les contester, encore faudrait-il en apporter au moins un début de preuve.
                                                                            merci d’avance.
                                                                             smiley

                                                                          • simplesanstete 2 octobre 2013 00:25

                                                                            Cher sympathique Olivier, vous vous souvenez sans doute du sous titre de Dr Folamour de Kubrick « où comment j’ai appris à aimer la bombe » Fufushima est l’expérience si vile dans l’inexpérience, le jour d’après, le côté catastrophe en vrai.
                                                                            Au delà de ce que nous pouvons supputé sur les conséquences dans le court et long terme est sans réel importance parce que l’ampleur de celle ci ne fait que révéler et propager l’impuissance et une résignation/souffrance dont le 1er mot est l’étymologie du second.
                                                                            Démanteler le nucléaire est ENFIN une idée raisonnable surtout maintenant que l’on sait,le risque pratique, live.
                                                                             En 1976, j’étais à Creys Malville et j’avais déjà remarquer le côté« morbide et peureux » des manifestants écolos, que j’ai retrouvé par « hasard » à Reims,20010, en contre manifestant au............. Dieudobus, c’est logique.
                                                                            Tout çà pour en revenir, au point de départ, il vaut mieux rigoler que de se morfondre et geindre, les atomisés ont besoin, creusez bien ce mot besoin, de l’énergie atomique, pas cher dans un 1er temps de la valse, mais exorbitant quand il faut sans débarrasser où lors d’un « incident » . Ce besoin d’énergie n’est que le reflet d’un manque d’énergie, de dynamique, dans nos dites sociétés, anonymes dans les faits, de fantômes, comme disait Gunther Anders qui s’est bcp intéressé aux machines et a la bombe en particulier.
                                                                            En regardant votre carte, jeu s’est dit immédiatement, c’est de l’autre côté du monde, çà se diluera dans le pacifique, grosse piscine et cela entrainera de nouvelles perspectives, la nature changera car elle a un grand pouvoir d’adaptation dont nous avons quelques faits, déjà, finalement c’est une horreur logique et une erreur logique qui correspond à notre manque d’organisation commune, nous trouverons une solution, c’est sûr..... haut les coeurs
                                                                            ps : passez moi un coup de fil, Georges 0321061903, jeu n’a peur de rien et est toujours curieux de raisonner pour réfléchir, jeu n’aime qu’une chose le sens, et tout ce qui le relie, les personnes ne sont que tout à fait anecdotiques, elles ont des histoires, assez limités en majorité donc pôvres .
                                                                            J’ ai été le seul commentateur sur votre article AGV posté sur le LJDPersonne. Remember vous m’aviez traité de réactionnaire quand j’avais suggéré l’abolition du prolétariat qui ne fait QUEEEEEEEEEEEEE s’exécuter, quand même........


                                                                            • Vredes Vredes 2 octobre 2013 02:47

                                                                              Tepco qui fait dans la peur «  Il s’agira de retirer 1331 assemblages usés, et 202 neufs, sans provoquer de choc, et en les refroidissant en permanence afin d’éviter une réaction en chaîne de fission nucléaire » 


                                                                              Tant que la masse critique n’est pas atteinte, ils peuvent retirer leurs crayons d’uranium même si leurs gaine de protection en zircaloy est partie lors de l’explosion d’hydrogène dans la centrale. Dès que la température monte le zircaloy a tendance à produire de l’hydrogène. 

                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 13:23

                                                                                Vredes

                                                                                c’est sympa de tenter de nous rassurer.
                                                                                je ne sais pas pourquoi, mais j’ai tendance a penser que vous tentez de vous rassurer vous même.
                                                                                vous devriez ouvrir les liens que j’ai posté au sujet de la « criticité », 
                                                                                ça pourrait être de nature à vous inquiéter à juste titre.

                                                                              • Vredes Vredes 3 octobre 2013 02:13
                                                                                Bonjour M.Cabanel. 
                                                                                Vous vous avancez en me disant que je me rassure moi même. J’ai fais quelques études d’astrophysique et je m’intéressais donc au nucléaire puisque c’est ce principe qui se passe dans les étoiles. La criticité des crayons d’ U 235 même du Mox ne peut pas être atteinte car il n’y a pas la masse critique et il y a des barres de contrôle et des modérateurs (pour le réacteur N°4), les autres noyaux doivent être devenu du corium.
                                                                                Même le Corium dans la zone de confinement ne pourra pas atteindre la criticité. Tout au plus se sera le syndrome chinois (voir le film) ou le corium ne pourra plus être retenu dû à une température trop forte et s’enfoncera dans le sol indéfiniment jusqu’au noyau terrestre. Il va de soit que si ce corium traverse le béton s’en sera fini des nappes phréatiques,de la mer, et des sols, dans une bonne partie de la région, surtout avec le réacteur numéro 3 qui est au Mox. 
                                                                                Dès que j’ai vu les zones de confinement explosées à Fukujima, j’ai compris que les noyaux étaient en train de fondre et que les étuis en zirkaloy des crayons d’U 235 étaient gravement atteint. La plus grande trouille que j’ai eu (et que j’ai encore), c’est le corium avec le béton. Le corium atteint environ 3000° et je me demande encore comment trouver un béton, aussi résistant ? Même à Tchernobyl le béton était en train de fondre, et les malheureux ont donné leur vie pour en faire couler en dessous de la zone de confinement.
                                                                                Votre article est excellent et je ne me rassure pas moi même...et je ne penche pas dans le catastrophisme. smiley

                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2013 07:04

                                                                                Vredes,

                                                                                je n’ai pas les compétences pour juger si les experts nommés dans l’article ont raison ou pas de s’alarmer sur le risque de criticité, mais jusqu’à preuve du contraire, je leur fait plutot confiance, convaincu que leur opinion n’est pas portée par la volonté de faire du catastrophisme.
                                                                                quand au corium, sa température n’est pas homogène, le centre est peut etre aux environs de 3000 °, mais la périphérie doit être à plus basse température.
                                                                                d’après les experts, le béton n’a pas du résister très longtemps, qu’elle qu’en soit l’épaisseur.
                                                                                un peu comme une feuille de papier à cigarette face à une allumette.
                                                                                je pense que la lecture de cet article devrait pouvoir encore mieux éclairer tout le monde.
                                                                                donc, une fois de plus, il ne s’agit pas de s’amuser à faire peur, mais seulement d’informer de ce qui pourrait arriver, avec le hiatus suivant : comme cette situation est nouvelle, bien malin serait celui qui pourrait avoir des certitudes, à défaut de convictions. 
                                                                                merci de votre commentaire

                                                                              • Vredes Vredes 3 octobre 2013 21:22

                                                                                dixit «  le béton n’a pas du résister très longtemps, »

                                                                                Je vais regarder cette info, si le béton à lâcher ,ce serait la catastrophe et beaucoup plus sérieuse que les fuites des bassins.

                                                                                Pour info : Dans le réacteur N°1 il y a 50 tonnes de corium et dans le 2 et 3 (au MOX) il y a 2X95 tonnes de corium ce qui fait 240 tonnes de corium dans le périmètre de la centrale. C’est énorme. smiley masse du corium 1 mètre cube= 20 tonnes.
                                                                                Merci de l’info.

                                                                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2013 22:44

                                                                                Vredes

                                                                                tenez nous au courant de vos investigations.
                                                                                j’ai donné à la fin de l’article beaucoup de pistes plus que sérieuses permettant de s’informer.
                                                                                la situation est peut etre plus grave que je n’avais osé l’imaginer.

                                                                              • Vredes Vredes 4 octobre 2013 01:01

                                                                                Je suis tombé sur plusieurs de vos articles sur AgoraVox, dont un qui parle du corium. Vous êtes très documenté, félicitation.

                                                                                Un autres point, l’eau qui est sous la centrale et chargé en Cs et Sr ; cette eau proviendrait du tore et/ou d’infiltration sur le radier avec plein de corium. 
                                                                                En effet le Cesium et Strontium (avec le Curium) sont les isotopes majeurs du corium  pour Tchernobyl , mais aussi toutes les autres centrales.
                                                                                Si l’eau s’infiltre et va sur le radier, il y a déjà un risque d’explosion de vapeur ,mais en plus la contamination est perpétuelle jusqu’à ce que toutes les fuites d’eau soit stoppées (je ne vois pas comment, peut être avec des robots)
                                                                                J’ai l’impression que le tore n’a pas encaissé la pression et que c’est cette eau qui pisse sur le radier contaminé.
                                                                                Quoi qu’il en soit c’est bien une bataille contre les 3 coriums que se livre ces techniciens, à coup de robots (quand il y en a) et une certaine impossibilité de colmater les fuites, car personne ne peut descendre sur le radier sans être tué instantanément même avec les protections.

                                                                              • Mowgli 2 octobre 2013 08:53

                                                                                Un exemple des méfaits du nucléaire : elle s’appelle Anri Sugihara et est née à Hiroshima le 12 juin 1982. Je vous préviens : abstenez-vous si vous n’avez pas le coeur bien accroché. Ou alors, venez pas râler après.

                                                                                http://tinyurl.com/kd22z4t


                                                                                • Tall 2 octobre 2013 09:33

                                                                                  Salut Cabanel

                                                                                  Ceci est hors-sujet mais pourrait peut-être vous intéresser comme sujet d’article en établissant le lien entre ça et le réchauffement climatique.

                                                                                  Je l’aurais bien fait moi-même, mais je n’ai pas le temps ....

                                                                                  Pour Fukushima, je ne suis jamais venu commenter car vous avez 100% raison d’y dénoncer l’incurie japonaise qui y est absolument lamentable.... c’est une évidence.

                                                                                  a +

                                                                                  • Tall 2 octobre 2013 09:40

                                                                                    Quand je dis « le lien » il s’agit de la sensibilité du climat et de l’atmosphère à des éjections massives de GES et autres pollutions. L’activité humaine pouvant être comparée à des milliers de petits volcans qui crachent leurs crasses dans le ciel depuis plus d’un siècle


                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 13:09

                                                                                    bonjour Tall

                                                                                    c’est vrai qu’il est intéressant de mettre en parrallèle l’activité humaine, dont on sait les ravages, et celle des « phénomènes naturels », volcans et compagnie.
                                                                                    promis, je vais voir si je suis capable de vous montrer les différences notables sur ces deux problématiques.
                                                                                     smiley

                                                                                  • Tall 2 octobre 2013 13:27

                                                                                    Ah mais pour l’activité humaine, j’en suis personnellement convaincu depuis longtemps ... et je parle bien ici au 1er degré ... qu’il n’y ait pas de malentendu !

                                                                                    En fait, la seule divergence qu’il y a entre nous, c’est que vous pensez qu’on pourrait remplacer assez rapidement le nucléaire par du non-polluant, et c’est là que j’ai un doute ...

                                                                                    Mais pour le réchauffement je suis persuadé que l’homme y a un rôle majeur, que le Giec sous-estime même la réalité en cours et qu’on risque d’avoir une super-cata avec le dégel du permafrost.. Phénomène qui n’a pas été pris en compte comme il le devrait dans le rapport du Giec et qui peut tout chambouler vers le pire.

                                                                                    Et l’exemple de ce volcan n’infirme pas à mon sens le réchauffement anthropique. Il le confirme plutôt en montrant que l’atmosphère n’est pas une chose infinie capable de tout absorber. C’est la vulnérabilité de l’éco-système qui est illustrée là.

                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2013 07:09

                                                                                    Tall

                                                                                    je partage ce sentiment,
                                                                                    en tout cas l’histoire de ce volcan m’a rappelé l’article que j’avais fait sur un autre volcan indonésien aussi, le Toba, responsable il y a 75 000 ans de l’anéantissement de millions d’humains, puisque d’après les experts, il ne serait resté sur terre que 1000 couples !
                                                                                    encore merci de cette info, et à bientot pour cet article...

                                                                                  • baldis30 2 octobre 2013 09:39

                                                                                    les écologistes devraient savoir que le plutonium existe dans la nature et y fut découvert avant 1940 par Seaborg ....


                                                                                    • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 2 octobre 2013 10:07

                                                                                      Oui le plutonium existe dans la nature. Et ce qui existe dans la nature est bon pour la santé. Mangez du plutonium ,vous vivrez plus longtemps !


                                                                                      Mais les écologistes ne comprennent rien, ils vénèrent le soleil alors qu’il est le plus grand réacteur nucléaire de notre galaxie...



                                                                                    • alinea Alinea 2 octobre 2013 10:41

                                                                                      Vous ne voyez donc pas de différences entre les caprices du soleil ou d’un volcan, auxquels nous ne pouvons rien, et les manipulations hasardeuses des humains qui se prennent pour des dieux alors qu’ils ne sont que de petits démiurges nuisibles et stupides ? Je pense que tout le problème vient de là : l’ineffable arrogance humaine, même et surtout du petit rien du tout qui « s’approprie » le savoir du scientifique, alors que celui-ci sera dédit demain !!


                                                                                    • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 2 octobre 2013 10:53

                                                                                      Vous ne voyez donc pas de différences entre les affirmations ironiques d’un impertinent , auxquels nous ne pouvons rien, et les manipulations hasardeuses des ingénieurs qui se prennent pour des dieux alors qu’ils ne sont que de petits démiurges nuisibles et stupides ? 


                                                                                       smiley

                                                                                    • alinea Alinea 2 octobre 2013 12:01

                                                                                      Non ! j’ai fait un mix avec le post précédent auquel je répondais en fait !
                                                                                      le deuxième degré ne fonctionne que si le lecteur connait le premier ! je me laisse aussi piéger !!


                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 13:11

                                                                                      baldis

                                                                                      existe ?
                                                                                      vous devriez écrire « existait »
                                                                                      avec le temps, la planète avait réussi a s’en débarrasser quasi totalement,
                                                                                      nous venons en moins d’un siècle de reconstituer le stock
                                                                                      et nous ne savons plus qu’en faire.
                                                                                      si vous avez une solution ?
                                                                                       smiley

                                                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 16:38

                                                                                      cogno

                                                                                      d’où le mot « quasi » que j’ai accolé à totalement...

                                                                                    • Armelle ARMELLE 2 octobre 2013 10:02

                                                                                      Merci messieurs pour toute ces réponses,

                                                                                      Donc, maintenant posons les éléments factuels ;
                                                                                      - Les matières utilisées pour l’alimentation des centrales ne sont pas nocives à l’état naturel
                                                                                      - Ces matières deviennent extrêmement nocives à travers la fission pratiquée en centrale
                                                                                      - On sais aussi que la fission nucléaire pointe le bout de son nez dans les années 30
                                                                                       Alors aurions nous un corps scientifique à ce point irresponsable ?, capable de valider des procédés aussi dangereux, validés ensuite par un corps politique tout aussi irresponsable, sans qu’aucune alarme ne soit alors tirée ????
                                                                                      Et cela date donc de 80 ans en arrière
                                                                                      Ces gens savaient forcément ce que devenaient ces matières après fission !
                                                                                      Doit on comprendre que les peuples sont à la merci de malades mentaux ?
                                                                                      Finalement je suis assez satisfaite de lire ça et là que la science moderne, ne créé plus rien aujourd’hui, les grandes inventions ou autres trouvailles capables de révolutionner le monde appartiennent au passé, Moi ça me rassure. Qu’ils ne touchent plus à rien ces apprentis sorciers et je rejoins totalement les propos de Electric quand il revendique la nécessité de prendre un peu de graine des civilisations disparues. 
                                                                                      Ne pas comprendre notre histoire nous condamne fatalement à la revivre... 


                                                                                      • Armelle ARMELLE 2 octobre 2013 10:45

                                                                                        Et qui peut nous renseigner sur les véritables trouvailles de Nicolas TESLA ?

                                                                                        Auraient-elles été exploitables à grande échelle ?
                                                                                        Ce monsieur et ses inventions ont ils réellement existé finalement ?ou bien sommes nous devant un exemple concret des pressions que peuvent exercer des structures monopolistiques vénérant leur dieu ’’ARGENT’’ au service d’un profit qui reste momentané mais au risque de supprimer toute vie sur terre pour toujours ?
                                                                                        L’humain est bien spécial non ?


                                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 13:19

                                                                                          Armelle

                                                                                          j’ai publié plusieurs articles sur Tesla
                                                                                          et je ne suis pas le seul.
                                                                                          si vous ne les retrouvez pas, faites moi signe, je vous donnerais les liens pour les découvrir.
                                                                                          Tesla était un immense inventeur.
                                                                                          je me demande à quel moment en haut lieu on en prendra connaissance ?
                                                                                           smiley

                                                                                        • Armelle ARMELLE 2 octobre 2013 16:08

                                                                                          Merci, je m’en vais donc aller fouiller dans les greniers d’Agoravox, j’avoue être assez intriguée par ce que m’en a dit mon entourage, à l’occasion de discutions informelles, par conséquent le sujet restait trop superficiel pour en retenir tout le contenu. Cependant ce que j’en ai retenu est suffisant pour susciter l’envie d’en savoir plus...

                                                                                          Je vous fait effectivement signe si je ne trouve pas

                                                                                          Et j’en reviendrai à la question que vous vous posez vous même ! Pensez vous une seconde qu’en haut lieu (qui parfois semble bien bas d’ailleurs) l’on ait pas conscience de toutes les inventions de ce monsieur et des applications qui pourraient y être associées pour le bien de tous, en toute sécurité et présentant des coûts raisonnables ? 

                                                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 17:46

                                                                                          Armelle

                                                                                          la plupart du temps, on incrimine les autres lobbys énergétiques qui devaient voir d’un mauvais oeil quelqu’un qui allait rendre toutes leurs technologies obsolètes...
                                                                                          voici quelques articles que j’ai publié sur la question
                                                                                          bonne lecture...
                                                                                           smiley
                                                                                          ...

                                                                                        • Ecureuil Bleu Ecureuil Bleu 2 octobre 2013 11:10

                                                                                          Malheureusement, il n’ y a pas que les centrales qui explosent, il y a la cette chose là, dont les conséquences à long terme nous échappent, comme autant de bouffées neutroniques.

                                                                                          Si un jour nous perdons l’inacceptable pari, nous n’aurons même plus nos chemises à donner. Car aux quelques 1912,2 milliards d’euros que nous devons, il faudrait ajouter 5 800 milliards...


                                                                                          • vesjem vesjem 2 octobre 2013 11:12

                                                                                            faut pas avoir peur et voir le mal partout ( ou , je vais me ramasser une volée de bois vert ! )



                                                                                              • flowerpowerranger 2 octobre 2013 11:51

                                                                                                L’’image qui accompagne ce texte semble être un modèle de la NOAA de hauteur de vagues dans le Pacifique à la suite du tsunami non celle de la diffusion des radionucléides actuelle (voir http://www.snopes.com/photos/technology/fukushima.asp). Cela ne retire en rien la gravité de la situation sur le site de Fukushima et dans la région, ni le problème plus vaste de l’usage de l’énergie atomique, mais un aperçu rapide de cette image peut faire croire qu’une contamination grave se diffuse jusqu’au Cap Horn, ce qui ne semble pas être le cas... (autant que les informations citées soient vérifiées ... avant de se lancer dans un vaste et vif débat : )


                                                                                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 octobre 2013 13:06

                                                                                                  Exact...A noter aussi que dans l’océan Pacifique les eaux se melent peu entre nord et sud de l’equateur .


                                                                                                • olivier cabanel olivier cabanel 2 octobre 2013 13:15

                                                                                                  flower...

                                                                                                  non...
                                                                                                  regardez bien l’image.
                                                                                                  vous comprendrez aisément qu’il ne s’agit pas des conséquences d’un tsunami.
                                                                                                  l’image aurait du être autre s’il s’agissait des retombées d’un tsunami
                                                                                                  il s’agit, comme expliqué dans un commentaire précédent, d’une projection pour 2014...
                                                                                                  dans trois mois...


                                                                                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 2 octobre 2013 13:24

                                                                                                  Ia orana Olivier.

                                                                                                  Cette carte ne correspond pas aux courants marins du Pacifique .

                                                                                                  Mais peut etre les particules atomiques ont elles des palmes ... smiley


                                                                                                • Electric Electric 2 octobre 2013 12:25

                                                                                                  100% des thons pêchés au large de la Californie ont de la radioactivité en trop sous la couenne :

                                                                                                  http://samuel-warde.com/2013/08/radioactive-bluefin-tuna-caught-off-california-coast/

                                                                                                  selon une étude de Stanford University, division biologie marine.

                                                                                                  70% des enfants de Tokyo ont du césium dans leurs urines :

                                                                                                  http://enenews.com/weekly-asahi-70-of-children-tested-in-kanto-region-including-tokyo-had-radioactive-cesium-in-their-urine-journalist

                                                                                                   

                                                                                                   


                                                                                                  • flowerpowerranger 2 octobre 2013 12:49

                                                                                                    oui, je ne doute pas de la gravité de cette contamination ni de ses conséquences très inquiétantes. Mais je tenais seulement à apporter une précision qui me semblait importante, relative à l’image (carte de l’océan Pacifique) qui accompagne l’article objet de ce débat : quand une information fausse circule (ici une image détournée de son contenu réel) il est indispensable de le dire. Afin que les pièces versées au débat soient sérieuses et véridiques.


                                                                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 octobre 2013 22:40

                                                                                                    flower

                                                                                                    j’avoue ne pas comprendre ?
                                                                                                    la carte est une projection de la contamination prévue pour 2014.
                                                                                                    dans trois mois...
                                                                                                    qu’est ce qui vous gène ?
                                                                                                    la projection ?
                                                                                                    on sait déjà que les poissons n’ont cure des territoires, et parcourent des centaines, voire plus, de kilomètres,
                                                                                                    a preuve les thons californiens...
                                                                                                    il ne s’agit donc pas de « répandre un catastrophisme », juste d’informer sur des bases réelles.

                                                                                                  • Gaston Lanhard 2 octobre 2013 12:42

                                                                                                    O Cabanel ; stratégie dire n’importe quoi pour faire peur.

                                                                                                    Il semble que ses repères avaient même théorisé la chose dans l’heuristique de la peur.
                                                                                                    Le reste un tissu de mensonges, d’agglomérats et d’omission.
                                                                                                    A-t-il construit une maison qui résiste aux cyclones et ouragans dans son métier de base ?
                                                                                                    on en parlera ensuite

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès