• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Pasagenoux

Pasagenoux

Défendre la langue française
Promouvoir la Francophonie 
Favoriser le plurilinguisme
Travailler la traduction
Dénoncer la politique du tout-anglais

Tableau de bord

  • Premier article le 11/07/2016
  • Modérateur depuis le 24/03/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 10 20 365
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 0 0 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Pasagenoux Pasagenoux 14 février 09:01

    @mursili - Ce genre de jeux de mots (laid), serait-il possible avec une autre langue que l’anglais, l’allemand, le russe, le polonais, l’arabe, le chinois, le serbo-croate, etc. ? - Je pense que non, preuve, s’il en fallait une, que nous sommes vraiment sous tutelle linguistique et culturelle états-uniennes.

    De plus, que dire de votre « bonne chance dans votre combat » ? - Oui, que dire de cela, alors que promouvoir et défendre la langue française devraient être le combat de tout francophone qui se respecte et non celui de quelques uns. La langue française fait partie de notre patrimoine et c’est tout le monde qui doit veiller à le mettre en valeur !
    Enfin, pour changer, voici un peu d’italien, une si belle langue qui disparaît, hélas, des classes LV1 de nos écoles, et cela même dans les écoles du Sud de la France :
     L’inglese non è un grande mezzo di comunicazione universale ma un pericolosissimo mezzo di colonozzazione e di evangelizzazione mondiale. Utilizzando l’inglese perdiamo i nostri propri punti di riferimento legati ai valori della nostra civiltà, la civiltà greco-latina.

     



  • Pasagenoux Pasagenoux 13 février 23:22

    @_bakounine - Quelle horreur de dire que le mot « COURRIEL » est une horreur ! C’est plutôt le mot « e-mail » qui est une horreur en français, car ce mot anglais dans notre langue ne veut rien dire. Pire, il nous fait prononcer le « e » de notre alphabet, « i ». Et après, on dira que notre langue est difficile ! Et que dire du mot « mail », qui existe en français, mais qui ne se prononce pas pareil et qui veut dire « promenade publique », en fait, à l’origine un « mail », c’était un endroit où l’on jouait au MAILLET.

    Je pense aussi qu’il n’est pas normal que l’anglais soit appris en priorité dans nos écoles, car c’est de la discrimination faite aux autres langues étrangères, tout simplement. À moins que l’anglais soit une langue supérieure, comme certains disent qu’il y a une race supérieure ! Mais penser cela, pardonnez du peu, ce n’est pas ma vision des choses. Si l’anglais est omniprésent en informatique ou ailleurs, c’est que nous nous laissons faire, ou du moins, nous nous sommes laissés endormir et il serait temps de nous réveiller.

    Enfin, sur l’évolution des choses, et que face à leur disparition rien ne sert d’agir, puisque tout est inéluctable, selon vous, je suppose et déduit qu’avec une pareille mentalité en 42, vous auriez opté pour la collaboration, laissant la Résistance aux pauvres « demeurés » qui croyaient, eux, que la défaite n’était pas inéluctable.



  • Pasagenoux Pasagenoux 13 février 22:53

    @Le421- Merci de venir nous aider à distribuer nos tracts, ne serait-ce que pour montrer que vous êtes un vrai Insoumis, plutôt que de vous faire plaisir à jouer avec le franglaid et nous soumettre ainsi, encore un peu plus, à la l’impérialisme d’une langue qui n’est pas la nôtre.



  • Pasagenoux Pasagenoux 13 février 17:31

    Bonsoir à tous, pour ceux que cela intéresserait, demain 14 février à 8 heures, à la Cité internationale universitaire de Paris (CIU), nous organisons une distribution de tracts pour dénoncer l’anglicisation et faire des propositions pour le français. Contact : Thierry au 06 66 46 77 07



  • Pasagenoux Pasagenoux 21 septembre 2017 09:25

    @ricoxy - Pas mal le jeu de mot, à condition qu’on comprenne l’anglais, pardi. « Shame » ou « honte » en français.

     « Made for Shaming » ! « Fait pour la honte » ! À sortir, si Paris-2024, refait sa pub avec « Made for Sharing ».






Palmarès