• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Alex

Alex

D'après un Français démocrate, la France serait un « pays de cons, peuplé par un ramassis de sans-couilles, » sauf lui, évidemment, qui se déclare à la fois intelligent et "couillu."
Nous le croyons puisqu'il l'affirme...

Tableau de bord

  • Premier article le 28/07/2012
  • Modérateur depuis le 31/08/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 25 3014 465
1 mois 0 20 0
5 jours 0 2 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 287 226 61
1 mois 4 0 4
5 jours 3 0 3

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Alex Alex 24 mai 12:09

    @Christian Labrune


    Je déplore que vous condamniez cette noble tradition du voile. En effet, d’après Tertullien : « Chez les Juifs, c’est chose si ordinaire à leurs femmes d’avoir la tête voilée, qu’elles sont connues par là. Où en est la loi, je le demande ? »



  • Alex Alex 23 mai 21:31
    Une remarque générale : dans la première moitié du XXe siècle, les grands auteurs américains se nommaient Mark Twain, Ernest Hemingway, William Faulkner, John Steinbeck, Tennessee Williams, John Dos Passos, etc. Dans la 2e moitié, ils ont été remplacés par des Saul Bellow, Norman Mailer, Philip Roth, Susan Sontag, Norman Podhoretz, Irving Kristol, etc.
    Ce grand virage s’est effectué grâce au changement de propriétaires des revues littéraires, et grâce à l’influence croissante des New York Intellectuals (appelés aussi, significativement, The Family...).

    Philip Roth s’est montré extrêmement hostile envers l’Amérique populaire, et franchement haineux envers les chrétiens. Voici ce que l’on peut lire dans Portnoy (traduction de Gallimard, 1970) : « À quelle espèce de pauvres connards demeurés appartiennent ces gens qui adorent Jésus... sans aucun doute la Grande Pédale* de Palestine... Comment est-il possible qu’ils croient à cette merde ? »
    Et ce n’est qu’une parmi de nombreuses insultes.

    * Dans la version originale, Jésus est décrit comme « The Pansy », que le dictionnaire du slang traduit par « passive homosexual ».


  • Alex Alex 18 mai 15:02

    Aucun lien vers des documents ! C’est fâcheux, car on est obligé de vous croire sur parole, y compris pour d’éventuelles traductions...



  • Alex Alex 16 mai 12:58

    L’auteur,

     Vous monopolisez l’espace de modération avec pas moins de 44 articles !
    Tentez-vous de battre Nabum ou Rosemar ?
    Face à une avalanche aussi indécente, je ne risque pas voter en votre faveur.


  • Alex Alex 16 mai 12:48

    @Dom66
    Salut,

    Plus précisément, voici les mots utilisés spontanément par le pote de Labrune le 12 septembre 2001 : « [Asked tonight what the attack meant for relations between the United States and Israel,] Benjamin Netanyahu, the former prime minister, replied, ’’It’s very good.’’ » [NYTimes, 12/9/2001]
    Il a corrigé après, mais ce cri du cœur était intéressant, car il montrait qu’il était heureux comme un « danseur » israélien...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Irak Syrie Religions Israël Dieu






Palmarès