• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Les religions, parole d’évangile ?

Les religions, parole d’évangile ?

De la Bible au Coran, en passant par les tablettes d’argile sumériennes, l’historien appliqué qui voudrait prouver la véracité et l’origine des textes anciens sur lesquels se sont forgées tant de religions mortifères, devrait éprouver quelques difficultés.

L’expression « parole d’évangile  » signifie « quelque chose de sûr et indiscutable »…pourtant, si on se donne la peine de fouiller un peu dans les textes fondateurs des croyances religieuses, on s’aperçoit assez vite que rien n’est sur, et encore moins indiscutable. lien

Si l’on prend la Bible, l’un des livres les plus vendus dans le monde, quelle crédibilité peut-on lui donner puisqu’il a été conçu autour de la fin du 7ème siècle avant notre ère, alors qu’il relate les débuts de l’humanité ?

L’archéologie prouve par exemple que la fameuse migration historique des tribus conduite par Abraham s’est passée à des dates contradictoires : soit entre la moitié et la fin du 3ème millénaire, soit entre le début et la moitié du 2ème millénaire.

Si l’on en croit les archéologues Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman, auteurs du livre « la bible dévoilée » (éditeur Bayard-2002) de nombreux épisodes de la bible, soit ne correspondent à aucune donnée archéologique ou historique, soit n’ont tout bonnement pas eu lieu.

Ce qui est certain, c’est que l’ancien testament prend un sérieux coup de vieux. lien

Si l’on prend par exemple l’épisode de l’exode, les auteurs affirment qu’aucune trace scientifique ne peut attester la présence d’israélites en Egypte : «  pas une seule inscription monumentales sur les murs des temples, pas une seule inscription funéraire, pas un seul papyrus. L’absence d’Israël est totale, que ce soit comme ennemi potentiel de l’Egypte, comme ami, ou comme peuple asservi  ».

Comme l’affirment les auteurs, il est inimaginable qu’une foule d’esclaves hébreux ait pu fuir vers le désert et la mer rouge sans rencontrer à un seul moment les troupes égyptiennes et sans qu’il en reste une trace dans les archives étatiques égyptiennes.

Si le peuple hébreu a bien été mentionné par les égyptiens, c’est seulement sur une stèle commémorant à la fin du 13ème siècle avant JC, la victoire en Canaan des troupes du pharaon Merneptah sur le peuple d’Israël.

Pareil pour le fameux temple de Salomon : les fouilles menées dans la région de Jérusalem n’ont jamais permis d’identifier le moindre vestige, la moindre trace de l’existence ni du palais, ni du temple.

Il y a bien eu un exode, mais il serait du fait d’abord des troupes du pharaon Neko II qui, en 609 avant JC tuèrent le roi Josias, puis des babyloniens de Nabuchodonosor, qui après avoir incendié Jérusalem, organisèrent la déportation d’une partie des israélites, l’élite de ceux-ci, direction Babylone, pour un temps relativement court, puisque les armées Perses de Cyrus détruisirent l’empire babylonien en 534.

Allons faire un tour dans le nouveau testament, lequel raconte, sous des témoignages différents, et parfois contradictoires, la vie de Jésus.

Récemment un manuscrit copte authentifié révélait qu’il aurait été marié. photo

En effet, on peut y lire sur un fragment de papyrus : «  ma femme (…) ma mère m’a donné la vie (…) Marie est digne d’elle », ce qui semble ne laisser aucun doute. lien

Les contradicteurs font savoir que ce texte, pour authentique qu’il soit, émanerait de thèses gnostiques, à l’origine de plusieurs évangiles que l’église d’alors avait refusées.

En tout cas, si ‘on veut bien en croire le « Da Vinci Code  », son épouse était Marie-Madeleine, et ils auraient eu des enfants….et ajoutons pour la bonne bouche que sa mère, Marie a eu d’autres enfants après lui. film

Rennes le Château serait au centre du mystère.

C’est d’ailleurs écrit en toutes lettres dans la bible : « Jésus avait quatre frères » (Matthieu 13 :55), et ceux qui affirment qu’il faut prendre le terme frère dans son sens religieux auront quelques peines à expliquer cette autre phrase de la bible : « ses frères vont à la fête tandis que Jésus reste derrière ». (Jean 7 :1-10) lien

Il est certain que les preuves apportées par tous ces auteurs, chercheurs ou scientifiques, mettant en évidence les oublis, les contradictions relevées dans la bible vont faire pleurer dans les chaumières, surtout chrétiennes. lien

Mais penchons-nous maintenant du coté du Coran.

Commençons par évoquer les différentes traductions qui donnent des sens parfois assez différents au texte du Coran.

Un expert en la matière s’est attaché à décrypter la sourate 111 comparant les différentes versions, allant de celle de Kasimirski, à celle d’Ahmed Derrous, en passant par celle d’André du RyerSavary, Mohammed Hamidullah, André Chouraqui, Franck Lozach, l’université d’Al Ashar, mettant en évidence les différences entre les traductions. lien

Mais il y a mieux : dès 1874, Adolph von Harnack, apporta dans sa thèse de licence, le fait que le mahométisme n’était qu’une lointaine dérivation de la religion judéo-chrétienne, et non pas une religion à part entière.

Au milieu du siècle dernier, Hanna Zacharias, fondateur des archives doctrinales et littéraires du moyen-âge, est convaincu que Mohamed ne peut être l’auteur du Coran, et qu’il faudrait l’attribuer à un moine judéo-chrétien appartenant à une communauté ébionite.

25% des sourates du Coran seraient des recopiages littéraux de l’évangile de l’enfance, du protévangile de Jacques le mineur, de l’évangile du pseudo Matthieu, de l’évangile de Thomas, et de l’apocryphe du livre des Jubilés.

Il faut savoir que les ébionites ne croyaient pas en la divinité de Jésus, le considérant seulement comme prophète et messie.

Comment expliquer que le Coran fasse du Christ un neveu de Moïse, alors que 15 siècles les séparaient ?

Depuis 1950, le père Bertuel a approfondi les travaux de Sakarias et des travaux récents permettent d’y voir encore plus clair.

Un rabbin ébionite, chassé d’Edesse après la conquête de la ville par Héraclius en 628, se rendit à Médine, chez les enfants d’Ismaël

Dans une chronique arménienne datant de 660, premier document historique relatant l’existence de Mohamed, il est dit que « en ces temps là, un ismaélite nommé Mahmet, un négociant, se présenta à eux comme un prédicateur et leur enseigna, sous la volonté de Dieu, le chemin de la vérité, le dieu d’Abraham, car il était très bien informé et à l’aise avec l’histoire de Moise ».

Or Mahmet, qui ne sait ni lire ni écrire, ce qu’admettent les islamistes, aurait reçu ce rabbin ébionite, lequel lui fera répéter mot à mot la prédication, ce qui lui permettra de transmettre l’enseignement du maitre juif.

Etudions la personnalité de Mohamed : comme l’écrit Bertuel : il y a une confusion avec le participe passé MHMD signifiant le bien aimé (sous entendu le bien aimé de Dieu) et le nom de Mohamed, et s’il est vrai que l’on trouve dans le Coran le nom de Ahmad, il ne s’agit pas de Mohamed mais de la traduction du mot « précieux », or le précieux n’est autre que Moïse

En réalité donc, le Coran ne contient aucune trace du nom du prophète Mahmet. lien

Quand l’on songe que ces deux religions, les chrétiens et les musulmans, à l’évidence frères, sont pourtant à l’origine de multiples guerres au cours des siècles, conflits qui se perpétuent de nos jours, il y a de quoi s’interroger sur les raisons de telles haines…

On pourrait aller encore un peu plus loin en s’intéressant au mythe d’Enki et Ninmah qui évoque l’origine de l’humanité, gravé dans des tablettes d’argile et qui soulève beaucoup de questions à l’église catholique, et pas seulement.

Ce n’est qu’à la fin du 19ème siècle que nous avons commencé à avoir des informations sur la civilisation Sumérienne, lors des premières traductions des tablettes cunéiformes découvertes en Irak. lien

Pour beaucoup de sumérologues, de nombreux chapitres de la bible se retrouvent inscrits sur les tablettes Sumériennes, d’autant que, comme on l’a vu précédemment, à partir de 597 avant notre ère, et pendant 60 ans, les juifs avaient été déportés à Babylone, en Mésopotamie.

Certains, trouvant la vie plus agréable dans ce pays, y seraient restés, ce qui explique qu’une partie des racines culturelles des hébreux viennent de Sumer.

D’ailleurs, chacun sait qu’Abraham est né à Ur, en Mésopotamie

Alors ou est la vérité historique ? Quid de la Bible… du Coran

Zacharie Sitchin l’un des rares spécialistes capable de déchiffrer l’écriture des anciens sumériens, est allé beaucoup plus loin.

Il évoque les Annunakis, des extra terrestres dont la planète d’origine serait Nibiru, et qui venus sur notre planète, il y a 450 000 ans, auraient fabriqués 150 000 ans après, les « hommes domestiques » que nous sommes, par des manipulations génétiques, en travaillant sur des hominidés sélectionnés.

C’est William Bramley qui, dans son ouvrage sur les Sumériens, évoquant la création de l’Homo, attribuée à Enky (ou encore NDA), remarque que la traduction d’Enky est « prince de la terre »(ou des terres), et que les trois lettres NDA inversées deviennent ADN. lien

On peut s’en étonner, et pourtant même la bible parle des E.Tlien et vidéo

Comme dit mon vieil ami africain : « celui qui a été mordu par un serpent a peur d’une chenille »

L’image illustrant l’article vient de : « postedeveille.ca »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le monde avant l’ère

Les voyages immobiles

Immortel… pourquoi faire ?

La fin du monde remise à plus tard…

Le mauvais tour de Babel

Quand les poules avaient des dents

Même si c’était vrai, je ne le croirais pas

Avant nous le déluge

Vous avez un nouveau message

Des Hobbits aux géants

2012, Odyssée de l’Espèce

Le trésor de Bugarach

Les damnés du Béarn

Bugarach, le bourg de l’Arche ?

Nul ne sait ni le jour, ni l’heure…

La planète des « singes »

Taxons Lazare

Arrêtez la Terre, je veux descendre

L’homme et le dinosaure

C’est arrivé demain

La tragédie de la naissance

Qui a peur de 2012

Les pierres de la vie

Le singe descend de l’homme

J’ai découvert l’Atlantide

Galilée avait donc raison

Ils ont vu voler les assiettes

Ils font voler les assiettes

L’énigme sur l’origine du froid qui s’abattit sur la Terre, il y a 75000 ans


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

276 réactions à cet article    



    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 09:08

      Jean Pierre Llabrès

      je vois avec plaisir que nous sommes en phase.
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 09:25

      oui, effectivement, nous sommes guidés vers la même réflexion..

      mais quid de la dernière partie de l’article... la piste de « l’homme domestique » ?

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 juin 2014 09:36
      Par olivier cabanel (---.---.120.40) 3 juin 09:25
      « Il évoque les Annunakis, des extra terrestres dont la planète d’origine serait Nibiru »

      À supposer que cette « hypothèse » extraterrestre soit fondée, elle ne prouverait aucunement le « caractère divin » d’aucune entité d’aucune sorte. Simplement que l’origine de la vie et de l’Humanité ne serait pas terrestre.
      À force de remonter les questions, on aboutit toujours à la question ultime :
      « Pourquoi l’Univers ? Et, éventuellement, a-t-il été créé par une entité »divine«  ? »...


    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 09:47

      Jean Pierre Llabres

      aviez vous lu le scénario que j’avais proposé dans cet article récent ?

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 juin 2014 10:01
      Par olivier cabanel (---.---.120.40) 3 juin 09:47
      Votre texte est intéressant et amusant.
      Cependant, il ne divulgue pas l’origine de Genosa Howa...
      Qui l’a « créé » ?...
       

    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 juin 2014 10:50

      « En tout cas, si ‘on veut bien en croire le « Da Vinci Code  », son épouse [de jésus] était Marie-Madeleine, et ils auraient eu des enfants…. » dont deux descendants, nos contemporains, seraient Sophie Neveu et son frère qui sont restés étonnamment bien discrets malgré le succès du roman de Dan Brown...


    • Francis JL 3 juin 2014 11:09

      J’ai survolé ce dialogue.

      Sous couvert de rationalisme, Llabrés écrit une énormité qui relève d’une croyance aussi vaine que celles qu’il fustige, je cite : ’’ ... son épouse [de jésus] était Marie-Madeleine, et ils auraient eu des enfants…. » dont deux descendants, nos contemporains, seraient Sophie Neveu et son frère’’.

      Je n’ai pas besoin d’expliquer pour les personnes sensées : expliquer l’absurde c’est comme expliquer l’humour, ça lui enlève tout son sel.


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 juin 2014 11:19
      Par JL (---.---.119.40) 3 juin 11:09
      Je n’ai aucune croyance. Je soulignais simplement que la supposée existence de descendants contemporains de l’oint et de Marie-Madeleine confirme bien la nature romanesque du livre de Dan Brown.

      N.B. : Pour juger de la pertinence des commentaires de « jl »...

      Poutine, la Crimée et l’Ukraine, pourquoi ?

      Par JL (---.---.119.40) 25 mai 08:32

      « Et vous n’avez jamais été capable de répondre à cette question : en supposant qu’ils acceptent de vendre, que feraient-ils de cet colossale masse d’argent ? »
      Par JL1 (---.---.30.183) 22 décembre 2011 10:04
      « L’histoire ne dit pas ce que feront les gentils capitalistes de l’argent qu’il récupèreront en échange de leurs actions. »

      Par Jean-Pierre Llabrés (---.---.45.82) 22 décembre 2011 10:39

      « les gentils capitalistes acceptent de vendre au peuple leurs actions » ; au « peuple » et à qui que ce soit : la bourse ne sélectionne ni vendeurs ni acheteurs.

      Le peuple achètera ces actions en se privant d’aides sociales aussi longtemps qu’il le faudra, évidemment.
      FAUX ! ! !

      L’histoire dit que les gentils capitalistes investiront dans d’autres actions (déjà existantes ou nouvelles car le capital boursier ne constitue pas un volume fixe mais en expansion : environ 36.000 milliards d’Euros aujourd’hui) avec l’argent qu’il récupèreront en échange de leurs actions tout comme ils le font, aujourd’hui, quand ils décident de vendre partie de leur portefeuille ; ils achètent d’autres actions.

      N.B. :
      Effectivement, j’ai omis de répondre à cette question depuis DÉCEMBRE 2011 ! ! !...



    • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 juin 2014 12:11

      Bonjour Olivier Cabanel

      Votre article est intéressant mais je constate qu’une fois de plus, dans l’article comme dans ces premiers commentaires, c’est l’histoire et "la recherche de la vérité" qui intéresse dans une démarche spirituelle.

      Pour moi, le plus important dans votre texte est votre questionnement sur les "deux religions soeurs« , selon vous : elles sont, dites-vous, »pourtant à l’origine de multiples guerres au cours des siècles, conflits qui se perpétuent de nos jours, il y a de quoi s’interroger sur les raisons de telles haines…"

      Je crois pour ma part que c’est la conception criminogène de Dieu qu’il est important de mettre en question (pour la rejeter fermement) plutôt que de chercher confirmation ou infirmation de telle ou telle vérité historique dans les textes sacralisés par les religions.

      Et je suis convaincu que la solution à la violence religieuse existe.

      Voyez éventuellement ici :

      http://www.blog.sami-aldeeb.com/2011/09/18/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse/

      Et ici :

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-nouveau-pape-devra-supprimer-la-130677

      Extrait : »En étendant au collectif ce que Sartre disait de l’individu on pourrait estimer que « l’important ce n’est pas ce qu’on a fait des religions, c’est ce qu’elles font de ce qu’on a fait d’elles ».

      On pourrait dire plus précisément encore : »l’important ce n’est pas ce que le dogmatisme a fait des religions, c’est ce qu’on fait de ce que le dogmatisme a fait d’elles.« 



    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 13:42

      Jean Pierre Llabres

      oui, c’est la question que je me suis posé aussi.
      qui a créé Genesa Howa ?
      G.Howa ou Jéhova pour les intimes...
      toujours l’histoire de la poule et de l’oeuf.
      je n’ai pas la réponse, mais si un commentateur l’a, je prend.
       smiley

    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 13:46

      Pierre Regnier

      c’est intéressant de formuler la question ainsi.
      dans le fond, vous dites : « a qui profite le crime » ?
      un ange déchu qui voudrait tout faire capoter parce qu’il a été exclu ?
      c’est un peu l’histoire de l’humanité qui serait donc racontée ?
      ce qui est sur, c’est que l’histoire telle qu’on nous la racontée ne tient pas la route.
      mais ou est la vérité ?
      j’ai ma petite idée.
      la vieille histoire du bien et du mal, sauf que la vérité n’est que rarement blanche ou noire, et plutôt de couleur grise.
      la nuance, tout est dans la nuance, non ?
       smiley

    • claude-michel claude-michel 3 juin 2014 09:34

      Dure de croire ce que des « charlatans » ont écrit pour décérébré les peuples.. ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 09:38

        claude-michel

        en même temps, quand on voit comment ces « églises » fonctionnent, quelles qu’elles soient, on ne devrait pas être trop surpris...
        quelle contradiction entre ce qui est prôné, et ce qui est réellement fait...
        si on met en phase les milliards du Vatican, et les milliards de pauvres, que l’église prétend prendre en compassion, ça peut amener quelques sourires, non ?
        et la même remarque peut se faire pour les autres cultes.
        non ?
         smiley
        a part le bouddhisme... ?

      • claude-michel claude-michel 3 juin 2014 10:06

        Par olivier cabanel....Le HLM du Pape à Rome avec ses caves regorgeant de richesses me donne la nausée...Encore plus de voir la foule béate devant ce grand machin qui porte sur ses épaules une tenue de 5.000 euros.. ?


      • Aldous Aldous 3 juin 2014 13:13

        Voilà une vision absolument partiale et partielle de l’histoire du christianisme.


        Avant le Christ, le monde était un univers de violences et de rapport de forces impitoyable. La révolution du Christ consistat à renverser la logique de la loi du plus fort en plaçant la justice au dessus de la force.

        La monarchie pontificale a éclipsé completement la réalité du premier millénaire chrétien, dont l’aboutissement fut l’imperium chretien. Les byzantins ont appliqué les preceptes du christ en instaurant les prémices de la séparation des pouvoirs, en condamnant les guerres de conquête, en abolissant les châtiments corporels et la peine capitale.

        L’article par de l’idée que toutes les religions sont mortifères. Comment peut-on prétendre cela d’une religion qui prône l’amour de son prochain, même si c’est un ennemi ?

        La monarchie pontificale, c’est la résurgence de l’empire romain à travers la surcouche du christianisme, il n’a pu se produire qu’en rompant avec le christianisme authentique, byzantin, qui s’en tenait aux paroles du christ :

          « Vous le savez : les chefs des nations commandent en maîtres, et les grands font sentir leur pouvoir. Parmi vous, il ne doit pas en être ainsi : celui qui veut devenir grand sera votre serviteur ; et celui qui veut être le premier sera votre esclave. » 

      • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 18:23

        bonjour Bernard

        effectivement, je ne vois pas trop la différence...
         smiley

      • 65beve 65beve 3 juin 2014 18:50

        @Olivier Cabanel,


        « A part le Boudhisme ».
        Il y a une multitude de temples bouddhistes qui sont recouverts d’or.
        Ce sont les plus pauvres qui en amènent quelques grammes chacun.
        Je ne pense pas qu’en confisquant tout l’argent et tout l’or des religieux, on éradiquerait la pauvreté sur la terre.
        (Cela dit sans vouloir me faire l’avocat des religieux.)
        cdlt


      • eric 3 juin 2014 09:37

        Quel fatra !

        Un mélange confus de rumeurs, de hoax, de « croyances » neo païennes« et »after new age« , mais savamment organisées comme un procès a charge. On devine les provocations les plus primaires et la réserve de »liens vengeurs« qu’il doit y avoir derrière. A moins que comme souvent, vous ne preniez pas la peine de lire vos propres liens....

        Le style évoque pas mal Faurisson avec sa méthode »hypercritique« . Vous, vous avez du être copain avec Gabriel Cohn Bendit a l’époque de »la vieille taupe« ... ?! Non ?

        Le fond repose sur une connaissance de religions qui sont les bases de nos cultures depuis environ 2000 ans en moyenne que la charité chrétienne pousse a qualifier d’indigente.

        L’ancien et surtout le nouveau testament sont des livres de questions plus que d’affirmations. En particulier, ils font le tri des questions qui peuvent déboucher sur des impasses. Par exemple qu’est ce que Dieu. Ils sont remplis de trucs qui sont paradoxaux, contradictoires, pas facile a admettre pour les gens de l’époque. Des »scandales« au sens de Girard en quelque sorte. Qui les poussent a s’interroger.
        Ainsi le mariage de jésus. Le célibat est un truc mal vu et qui déconsidère le personnage dans le contexte du temps. C’est pourquoi, des gens soucieux d’hagiographie et de cohérence totale de la pensée (celle justement qui évité d’avoir a se poser des questions) ont tout de suite tenté de faire du Christ un homme marié...
        C’est une vieille controverse entre »gnostiques« (MOI, je sais) et Chrétien, (moi je crois, c’est a dire je ne sais pas et je me pose sans cesse des questions).
        Les malheureux premiers chrétiens, cela les aurait bien arrangé que jésus soit Marié ! Plus acceptable pour leur contemporains ! Ils ont préférè rester fidèles a ce qu’on leur avait raconté, même si c’était gênant.

        Du reste Cabanel »sait« que le fameux manuscrit copte, qui en l’état actuel de la science est considéré comme un faux récent, est »une preuve de« .
        Il ignore évidemment qu’il pourrait être authentique et que cela ne serait pas une nouveauté. Surtout, il accorde une foi aveugle, a un bout de texte. »vérité d’évangile«  ? Et si demain on trouve un autre bout de texte nous disant, Christ est le fil de Dieu livré en rémission de nos péché, vous aller adhérer aussi aveuglement ? Parce que si oui, on a déjà aussi....

        http://www.aleteia.org/fr/artsculture/article/le-manuscrit-copte-sur-la-femme-de-jesus-etait-bien-un-faux-6379254811983872
        http://www.lavie.fr/une/jesus-etait-marie-les-questions-que-pose-le-fragment-de-papyrus-copte-19-09-2012-30978_2.php

        Un des trucs fantastique dans les évangiles, c’est que c’est une histoire racontée par différentes personnes de différents points de vue, bourre de trucs très gênant, parfois de contradictions, d’incohérences. Exactement comme des témoignages autour d’un crime. Et puis surtout peut être, de choses très choquantes, presque inadmissibles au regard des valeurs de l’époque. Des générations de chrétiens ont refusé, dans l’ensemble, de se livrer a l’exercice facile d’en faire une version genre petit livre rouge. Ils ont compris que l’humanité de la chose participait de son prix.
        Tient, accepter de l’eau d’une Samaritaine, a l’époque, c’était comme accepter une invitation a diner chez un voisin électeur du Fn mais en pire....
        Dans l’ensemble, parce qu’il y aurait eu quand même de petits dérapages eux aussi bien humains. Petits rajouts par ci, par la, mais en général ne changeant pas grand chose a l’ensemble et assez facilement repérables.
        Au final, une des plus grande transgression de l’esprit de ces témoignages, c’est .....La barbe....
        Tout porte a penser que les juifs se rasaient comme de vulgaires égyptiens. Mais dans le monde grec, le sage est nécessairement barbu. Les premières représentations sont imberbes, mais avec le passage au monde grec, les nouveaux fideles sont pret a accepter beaucoup de chose, mais pas une divinité imberbe...Trop c’est trop ! Dieu et Jésus deviennent abondamment pileux.

        De nos jour encore certains se laissent pousser la barbe pour donner une impression de sagesse....

        Quand a l’épopée de Gigamesh et les extra terrestres....Allez regarder »ancient allien debunked..."et si cela ne vous suffit pas, je vous souffle un argument supplémentaire...
        En Russe ADN, c’est DNK, beaucoup plus proche de ENKI. Or, vous n’êtes sans doute pas sans ignorer que les Hittites ont récupérés les restes des cultures précédentes, y compris leur modèle d’écriture, mais dans une langue non orientale mais indo-européenne, avant de disparaitre mystérieusement en abandonnant leurs villes. Personne ne sait ce qu’ils sont devenu. Pourtant, l’endroit a l’époque ou on peut disparaitre, c’est clairement le nord...En dehors du monde connu. La similitude entre le DNk russe et le ENKI sumérien me parait être une piste fiable sur l’origine extraterrestre de Poutine....N’était son cote imberbe, cela expliquerait bien des choses...


        • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 09:39

          eric

          vous parlez de fatras ?!
          c’est exactement le mot que je cherchais pour commenter votre commentaire.
          merci de m’avoir aidé à le trouver.
           smiley

        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 juin 2014 09:43
          Par eric (---.---.116.70) 3 juin 09:37
          « Or, vous n’êtes sans doute pas sans ignorer que ... »
          Sans savoir ? ? ?
          Quel dommage ! ! !
          Un commentaire si savant gâché par une telle erreur ! ! !
           smiley

        • eric 3 juin 2014 10:17

          Tiens, vous aussi vous n’êtes pas sans ignorer....Parce que cette phrase veut dire exactement ce que je pense, c’est qu’il l’ignore...C’est un piège facile, mais les cuistres tombent souvent dedans...je sais, je ne devrai pas tomber dans ce genre de facilite....


        • eric 3 juin 2014 10:32

          A cabanel, pas de quoi, j’avais remarque effectivement que vous semblez parfois avoir un peu de mal a trouver vos mots et que vous vous emberlificotez un peu aussi dans les concepts. Sur William Bradley, les anunnaki, Sitchin et autre DNA, ce lien devraient pouvoir vous aider aussi.
          http://ancientaliensdebunked.com/references-and-transcripts/anunnaki/
          Sinon, pour la vieille taupe ? J’ai bon ?


        • eric 3 juin 2014 10:45

          A acheron, je ne vous suis pas.
          1 ce n’était pas une erreur de français mais un piège a cuistre.
          2 Avec leur négationnisme révisionnisme ( surfez sur la vieille taupe, Faurisson, les écolos historiques etc...), l’ésotérisme des gauches et en particulier les plus a gauche, est une de leur face les mieux cachées. On la voit en détail dans le bouquin de Murray sur la gauche ésotérique. Cabanel avec ses extraterrestres et ses pyramides englouties, c’est le même phénomène que Mitterrand et Brejnev avec leurs voyantes, Lenine et Mao avec leurs embaumements. « Quelque part » comme ils disent, entre leurs prétentions a la raison raisonnante et les ésotérisme débridé qui ressort de temps a autres comme la vapeur d’une cocotte minute, se situe la vérité des ressorts intime de ce qu’est une pensée de gauche".
          Comme d’habitude ils se surveillent, c’est un des mérites d’Agoravox que de permettre cette véritable plongée dans les méandres de l’inconscient des gauches....Personnellement, cela me passionne..


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 juin 2014 10:55
          Par eric (---.---.116.70) 3 juin 10:45
          « ce n’était pas une erreur de français mais un piège a cuistre. »
          Vous n’êtes pas sans savoir que c’est ce que disent ceux qui commettent la même erreur que vous.


        • eric 3 juin 2014 11:17

          A Llabres, ecoutez, je vous fait un cours de theo gratuit, je ne vais pas vous faire un cours de francais en prime. Je ne suis effectivement pas sans savoir et vous n’etes pas, comme Cabanel, sans ignorer. Prenez un dico et vous constaterez que cela veut bien dire ce que cela veut dire....


        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 3 juin 2014 11:28
          Par eric (---.---.116.70) 3 juin 11:17
          « cours de theo gratuit »
          Vous êtes bien bon mais la théologie ne m’intéresse absolument pas car elle n’est que pure ratiocination quand elle n’a aucune base solide, à savoir la preuve de l’existence d’une « entité » omnipotente créatrice de l’Univers./



        • eric 3 juin 2014 11:36

          Alors restez en au français....Vous n’etes pas sans ignorer est une facon lourde de dire a quelqu’un qu’il ignore...


        • Julien30 Julien30 3 juin 2014 13:16

          « ericvous parlez de fatras ?!c’est exactement le mot que je cherchais pour commenter votre commentaire.merci de m’avoir aidé à le trouver. »

           
          L’habituelle pirouette pathétique et infantile de Cabanel accompagnée d’un smiley face à un commentaire solide sur lequel il n’a rien à répondre de sérieux. Au moins c’est bien de ne pas faire semblant, je lui propose d’ailleurs d’aller au bout de la démarche et de ne pas faire semblant d’écrire l’article du coup. Faites autre chose à la place, une balade, du jardinage...
           
          Il ne fait que se précipiter pour désigner comme véridiques des documents et sources puisqu’ils le grattent dans le sens de son idéologie et conception du monde (qui ont beaucoup à voir avec le paganisme gnostique maçonnique que partage beaucoup de nos élites, mais bon ça il ne faut même pas lui demander d’en avoir conscience). Documents sur lesquels il n’a sans doute pas fait de recherche sérieuse, voir comme le dit Eric, ne les a même pas lu, mais c’est pas grave c’est le message dans l’air du temps, pas besoin de rigueur intellectuelle, juste de suivre le flot, Cabanel, comme d ’habitude, fait où on lui dit de faire. 

        • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 13:51

          Achéron

          cette colère est significative.
          on dit qu’elle est mauvaise conseillère, peut etre... elle est surement parfois nécessaire.
          mais il faut la diriger.
          et vous la dirigez sur ma modeste personne... ça m’intrigue.
          je ne suis qu’un témoin.
          en tout cas vous devriez développer, car j’ai bien senti que vous n’aviez pas l’intention d’aller au bout de votre idée.
          non ?

        • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 juin 2014 15:39

          Bonjour éric

          Contrairement à J-P Llabrés, moi, c’est surtout la théologie qui m’intéresse, plus précisément ce qu’on en fait parce que, aujourd’hui encore, on en fait de la violence.

          Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous sur l’Ancien et le Nouveau Testaments qui seraient surtout « des livres de questions plutôt que d’affirmations », mais là n’est pas le plus important pour moi.

          Le plus grave c’est que je ne suis pas sans ignorer savoir (si ça ne veut pas mal dire ce que j’essaie de bien vouloir dire) que, dans la religion abrahamique théoriquement la plus pacifiante, le christianisme - si je mets de côté la petite dernière que ses adeptes nomment la Foi bahaïe - réaffirme aujourd’hui, dans son Nouveau catéchisme (guide spirituel pour les hommes du vingt-et-unième siècle selon ses auteurs !) que Dieu a bien commandé au moins un très explicite génocide.

          L’église catholique continue d’affirmer que c’est forcément Dieu qui l’a commandé, puisqu’il a choisi lui-même ceux qu’il a chargés de dire sa vérité, LA Vérité, et qu’ils lui attribuent très explicitement ce commandement dans le Livre de Josué (entre autres).

          Cela, 70 ans seulement après le génocide des juifs par les nazis !

          Et l’on s’étonne de constater que des croyants continuent de massacrer, lapider, égorger, crucifier  !


        • CASS. CASS. 3 juin 2014 18:53

           Et il Fallait le faire d’allez chercher ça , pour légitimer l’impérialisme sioniste occidental , au service de trublions dont la cupidité, l’hégémonie, la perversion , les crimes, les mensonges l’hypercrisie ont toujours été sans commune mesure.

           

           Lisez donc le livre du dit moîse(empreinté au roi akkadien sargon1Les auteurs d’un certain Ancien Testament trafiqué, se sont fait prendre, là, « les doigts dans la confiture » : ils ont recopié la légende du roi Sargon en détail en précisant que le berceau était calfaté par du bitume pour le rendre étanche. Le bitume (pétrole brut) est un matériau très courant en Mésopotamie dans le pays du roi Sargon. Il est totalement inconnu en Egypte : un bel exemple de plagiat. Sans parler des crocodiles qui pullulaient dans le Nil et qui n’aurait fait qu’une bouchée du supposé nouveau-né) à hester( empreinté à la déesse égyptienne Ihstar) à propos de l’histoire des dits hébreux arrivés en étrangers déjà et leur pacte du sang avec le sorcier de la tribu Génites qui squattaient au sina.

           ce sorcier étaient connu pour faire des miracles à travers de sacrifices humains destinés à un dieu sauvage ; ali le fit venir à lui. le sorcier introduisi la circoncision et le dieu jaho/yahvé/el schaddaï

          dans la tribu dite hébreux.c’est ce yahvé (notre extra terrestre)qui apparut à abraham( plagiat de Brahma), un descendant direct d’ali,

          avec ces mots je suis Ani ha El schaddaï = je suis El schaddaï ;

           il exigea de nombreux sacrifices humains, beaucoup de guerres et fit un pacte avec la tribu hébreu (pacte de sang hébreu)tous les crimes des hébreux se trouvent dans le livre du dit MoÏse à la dite hester. Celui -ci devrait s’appeler le livre de Mordekhaï (Mardoschée)d’après le plus grand malfaiteur de l’écriture sainte, dont personne ne sait pourquoi elle s’appelle sainte, alors qu’elle devrait s’appeler l’histoire criminelle des hébreux, on peut y dénombrer plus de soixantes dix massacres et génocides, sans compter les crimes, les pillages,les viols , l’inceste et autres atrocités ; le pire est qu’aucun de ces crimes n’est jamais puni. Au contraire c’est yahvé qui ordonne ces méfaits à son peuple élu ,Joli modéle hein !!!


        • eric 3 juin 2014 21:46

          A CCASS, je ne suis pas sur que cela vous aidera beaucoup, mais vous devriez quand même lire le bouquin d’Armand Laferree, sur la politique dans la bible....
          La specificite de ce texte, par rapport a ses predecesseurs, inspirateurs ou tous ce que vous voudrez, c’est que, dans l’ancien comme dans le nouveau testament, les héros ne sont jamais irréprochables. Le texte insiste beaucoup au contraire sur les faiblesses, les bassesses notamment des principaux personnages et des plus grand héros. David se sert de facon parfaitement ehonte de l’affection vraisemblablement homo du fils du roi a son égard, Je crois que c’est lui aussi qui envoie un type a la guerre pour pouvoir lui piquer sa femme (Uri ?), Salomon passe sont temps a faire de bêtises, et réintroduit le paganisme, Moise s’énerve et est punit. Les chefs et le peuple passent leur temps a êtres infidèles, les prophètes ont la trouille et ne veulent pas aller au charbon.
          Les textes mythiques des autres peuples finissent toujours par leur donner le beau rôle.
          Comparer avec n’importe quel livre d’histoire européen du 19 eme ou du 20 eme siècle.
          Vous comprendrez peut être alors pourquoi, en réalité, Gilgamesh et Noé, ce n’est pas le même enseignement, même si cela a l’air d’être la même histoire.


        • robin 3 juin 2014 09:46

          M. Cabanel vous saurez bien m’expliquer comment le sieur JOB, prophète de son état ainsi qu’ISAIE, ont pu parler l’un d’une terre suspendue dans le vide, l’autre d’une terre ronde plus de 20 siècles avant Galilée (Voir JOB 26.7 et ISAIE 40.22) ?

          Et dans le nouveau testament comment un obscur apôtre (JEAN) a pu décrire dans apocalypse 13:18, un système par lequel tout s’achètye et tout se vend et ayant une marque d’identification portant le fameux 666. Quelle probabilité avait-il de décrire ainsi ce qu’on appelle de nos jours un code à barres ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 09:51

            robin

            vous savez, je ne suis pas expert en la matière, j’ai juste voulu proposer un débat, des réactions, sur ce sujet qui me passionne.
            donc il m’est difficile de vous répondre, cependant il y a une piste qui me parait intéressante : Jean, dont vous parlez, pouvait être un chamane, ressentir donc, très précisément ce qui allait se passer...comme une intuition, ou disons encore mieux une « inspiration »
            mais ce n’est qu’une piste à explorer.
            d’ailleurs il n’est pas difficile d’établir un parallèle entre un « prophète » et un chamane.

          • robin 3 juin 2014 10:03

            M. Cabanel, c’est très intéressant votre réaction intuitive, elle trahit un réflexe inconscient de tout sympathisant New Age qui veut qu’on accepte volontiers qu’il y ait des « inspirations » d’exprits ponctuels, mais surtout pas de Dieu lui même (vade retro archaique religion.....lol) 


          • claude-michel claude-michel 3 juin 2014 10:04

            Par robin....bof...quand la lune est pleine...elle est ronde il me semble...pas la peine d’attendre Galillée..l’observation est évidente..et les curetons de l’époque avaient du s’en rendre compte...mais difficile de changer les textes seins...Les religions sont l’obscurantisme... !


          • robin 3 juin 2014 10:08

            Par claude-michel (---.---.224.199) 3 juin 10:04

            Par robin....bof...quand la lune est pleine...elle est ronde il me semble...pas la peine d’attendre Galillée..l’observation est évidente..et les curetons de l’époque avaient du s’en rendre compte...mais difficile de changer les textes seins...Les religions sont l’obscurantisme... !
             ------------------------------
            HA HA HA ! c’est tellement évident que les curetons ont longtemps condamné ceux qui prétendaient que la Terre n’était pas plate, cessez donc de prendre les gens pour des idiots.


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 10:47

            robin,

            ma personnalité n’est pas en jeux
            je fais une proposition, étayée avec des preuves, et que je sois « new age » ou pas n’entre pas en ligne de compte,
            il s’agit de faire vivre un débat, libre à vous de le prendre par dessus la jambe.
             smiley

          • Hervé Hum Hervé Hum 3 juin 2014 13:18

            Robin, vous faites une erreur grossière, la sphéricité de la terre est connu depuis au moins 20 siècles, c’est l’héliocentrisme qui n’était pas évident à voir et surtout à admettre.

            Ensuite, pour ce qui est du « code barre », c’est vous qui en faites la déduction, mais certainement pas Jean,enfin, rien ne permet de le dire. En d’autres termes, ce que vous dites revient à prédire le passé, certains sont en effet très doué dans cet exercice et en font un excellent commerce.

            Cela dit, certains ont prédit des évènements futur, hors analyse de la nature humaine.

            Moi par exemple, je pourrai vous dire que j’ai prévu le monde tel qu’il est aujourd’hui sur la base de mes analyses et intuitions, mais voilà, aujourd’hui c’est prédire le passé, donc, sans valeur aucune.

            Mais si vous me demandez ce qui va se passer dans le futur, je vous répondrais... Ce que j’en ferait en partant d’aujourd’hui !!!


          • Julien30 Julien30 3 juin 2014 13:27

            « je fais une proposition, étayée avec des preuves, et que je sois « new age » ou pas n’entre pas en ligne de compte, »

             

            Bon déjà quelles preuves ? Les sources largement contestées voir totalement décrédibilisées que vous donnez ? Sitchin ? C’est ça vos preuves ? Regardez un dictionnaire à l’entrée du mot « preuve », vous allez être surpris.

            Bien sûr que cela a une importance de savoir où vous vous placez dans le débat avant de le commencer, vous n’allez pas avoir le culot de vous présenter comme étant en position d’impartialité !? Bon en même temps on se rend compte assez vite d’où vous parler (Jean était en fait un chamane, mais c’est bien sûr !).

            Maintenant rouvrez votre dico et allez voir aux entrées « rigueur » et « honnêteté » intellectuelles, une fois bien intégré tous ces concepts étrangers, vous pourrez penser à écrire un article qui soit autre chose que de la propagande idéologique et même religieuse (celle du new age) honteusement déguisé en proposition de débat scientifique.


          • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 13:52

            julien

            je sens que je vous ai énervé. 
            c’est bon signe.
            une passivité de votre part m’aurait interrogé.
            merci.

          • soi même 3 juin 2014 14:09

            ( je ne suis pas expert en la matière ) et bien il est préférable de se taire dans ce cas !


          • Julien30 Julien30 3 juin 2014 14:15

            Mais serviteur... qu’est-ce que vous voulez, les escrocs dans votre genre m’énerve, c’est en effet bon signe, du moins en ce qui me concerne.

            Encore une fois vous avez l’honnêteté de reconnaître par ce type de réponse que vous n’avez rien d’intelligent à répondre et n’essayez d’ailleurs même pas. Les failles intellectuelles béantes qui apparaissent dès que vous essayez de raisonner vous font préférer avec sagesse les blagounettes et pirouettes accompagnées de smyleys (il n’y en a pas dans le dernier message, un oubli ?), bravo pour cette furtive preuve de lucidité. 


          • Henri Diacono 3 juin 2014 21:46

            Sans vouloir polémiquer et au risque d’être hors sujet, Cabanel, pourquoi avoir ajouté à la fin de votre long exposé la liste de vos rédactions précédentes ?
            Au sujet des religions, certes il est indéniable qu’elles ne sont que des « créatures » voulues par les hommes, mais il est non moins évident que sans elles, sans un verdict de l’au delà, de la part d’individus ou forces qui sont inconnues à l’homme, nulle vie en communauté n’aurait été possible. Enfin elles ont toujours servi d’alibi aux « dominants » pour voler les richesses d’autres « dominants » rivaux et voisins. Pour cette espèce de vautours le fric et le pouvoir, sont leur VÉRITABLE religion.


          • tf1Groupie 3 juin 2014 22:36

            Il est évident que le coup du codes-barres est complètement fumeux : quelle aurait été l’intérêt pour un Dieu ou autre « divinité » d’annoncer le code-barres dans un texte sacré ??

            Quand à la terre ronde, il n’est pas étonnant que parmi toutes les fadaises et légendes écrites dans les textes sacrés il y en ait quelques-unes qui par hasard soient compatibles avec la réalité.

            Il est toujours tentant, après coup, de ré-interpréter ces textes à notre sauce. D’ailleurs les religieux jouent beaucoup à ça ; les adeptes de l’Intelligent Design notamment. Le propre des paraboles étant souvent de donner plusieurs lectures possibles.

            Sinon merci Cabanel pour cet intéressante compilation.


          • CASS. CASS. 4 juin 2014 02:28

            Ouai jean devait être un visionnaire qui les avait vu venir, comme De Gaulle un peu.


          • Julien30 Julien30 4 juin 2014 08:57

            « Il est évident que le coup du codes-barres est complètement fumeux : quelle aurait été l’intérêt pour un Dieu ou autre « divinité » d’annoncer le code-barres dans un texte sacré ?? »

             

            Ouah, ce que vous dites est en effet imparable ! Plus sérieusement, réfléchissez encore, vous finirez peut être par trouver une raison, ce n’est pas si compliqué que ça.


          • Massada Massada 3 juin 2014 09:50

            Heu oui d’accord, mais alors quels extraterrestres ont crée les Annunakis ?




            • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 09:52

              Massada,

              oui, la réponse peut être ici
              ou ailleurs...

            • robin 3 juin 2014 09:58

              "En effet, on peut y lire sur un fragment de papyrus : «  ma femme (…) ma mère m’a donné la vie (…) Marie est digne d’elle », ce qui semble ne laisser aucun doute. lien

              Sauf que vous semblez ignorer que ce papyrus a été tout dernièrement déclaré comme étant UN FAUX ! Enfin je vais vous donner un scoop : JESUS est bien marié, mais symboliquement à la congrégation chrétienne, ce thème revient d’ailleurs plusieurs fois dans toute bonne bible à commencer par le chapitre de la révélation.


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 10:18

                robin

                vous affirmez... vous affirmez... je vous trouve bien présomptueux, 
                moi, je vous ai proposé une théorie, et je vous ai donné un lien que manifestement vous n’avez pas ouvert ou lu jusqu’au bout.
                extrait :
                « Un an et demi plus tard, les résultats des différentes études menées sur le document lui-même, l’encre utilisée ainsi que l’écriture et la structure grammaticale ont été publiés dans The Harvard Theological Review : l’origine du document se situerait donc entre le VIe et le IXe siècle, ce qui en ferait donc  »presque certainement le produit des chrétiens anciens et non un faux d’aujourd’hui (...) Les experts ont conclu que la composition chimique du papyrus et son oxydation correspondent à des vieux papyrus, comme celui de l’évangile de saint Jean."
                je fais l’effort de donner des liens, et vous n’en tenez pas compte,
                franchement, c’est pas très sérieux


              • eric 3 juin 2014 10:59

                LOL, parce que dans les liens que je vous ai donne,
                1 il y a justement les conclusions d’Harvard... le papier serait ancien, le texte serait un fake...
                2 de toute façon cela ne change rien au fond de la question.....
                Dans la série fait ce que je dis,pas ce que je fais...


              • njama njama 3 juin 2014 13:28

                @ robin
                Sauf que vous semblez ignorer que ce papyrus a été tout dernièrement déclaré comme étant UN FAUX !

                UN FAUX ? je ne pense pas du tout comme vous.

                Le fragment traduit par Karen King correspond très bien au niveau du sens avec le logion 114 de Thomas :

                transcription du fragment (page 15 du PDF en ligne : http://www.bethinking.org/Media/PDF/King_JesusSaidToThem_draft_0917.pdf
                5 ]… she will be able to be my disciple . . [

                The meaning of [ xxxxxx (terme écrit en copte sahidique voir p 18 du PDF)] as “my wife” is unequivocal ; the word can have only this meaning. Given that Jesus is the speaker, the possessive article indicates that he is speaking of his wife.
                Given the dialogue form, Jesus seems to be addressing his disciples (which does not precluding her presence among the other disciples, especially given the following line’s affirmation that “she is able to be my disciple”).

                These references to Mary Magdalene as Jesus’s [idem (voir p 38)] and [idem] are particularly suggestive. Both terms have been translated neutrally as “companion,” and indeed neither necessarily implies marriage or sexual intercourse. On the other hand, they could.

                transcription du fragment par Karen King (page 15 du PDF)

                1 ] “not [to] me. My mother gave to me li[fe…”
                2 ] The disciples said to Jesus, “.[
                3 ] deny. Mary is worthy of it [35]
                4 ]……” Jesus said to them, “My wife . .[ [
                5 ]… she will be able to be my disciple . . [
                6 ] Let wicked people swell up … [
                7] As for me, I dwell with her in order to . [
                8] an image [

                1 ] my moth[er
                2 ] three [
                3 ] … [
                4 ] forth which … [
                5 ] (illegible ink traces)
                [35] Or alternatively : Mary is n[ot] worthy of it.
                6 ] (illegible ink traces)

                L’idée que Jésus eut été marié perturbe un peu quelques échoppes chrétiennes, alors qu’on s’en fout complétement puisque cela ne change rien à tout ce qu’il a raconté, à la parole d’évangile pour faire le lien avec l’article d’Olivier

                Le sujet a déjà été débattu deux fois ici sur Agoravox. Vous pourrez y retrouver l’ensemble de mes commentaires

                vendredi 28 septembre 2012
                Jésus marié ? ou la science à vitesse grand V.
                http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/jesus-marie-ou-la-science-a-123379

                lundi 5 mai 2014
                Jésus : mariage annulé !
                http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/jesus-mariage-annule-151486


              • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 13:54

                non eric, vous affirmez que c’est un faux, alors que je vous ai prouvé que ce n’était pas le cas.

                ceci dit, si cette information bouscule votre croyance, croyez bien que j’en suis désolé, mais je n’y suis pour rien.
                juste un point de passage, rien d’autre.
                le ciel vous tienne en joie.
                 smiley

              • soi même 3 juin 2014 14:46

                le logion 114 de Thomas : qui prouve qu’il est véritablement d’inspiration chrétienne ?
                Avant de déblatérer sur les Quatre Évangiles, il serait prudent pourquoi, il ont été retenue ?
                Du fait même qu’ils ont tous en apparence des faits contradictoires, des honnissions et des convergences.

                Cela m’est à mal, que l’idée première est d’asseoir un pouvoir Ecclésiastique, si y a de tel contradiction dans les récits.

                Ne devrons pas au contraire pensé, que c’est texte s’adresse en réalité à différent niveau de conscience, par exemple à la conscience naïf avec Mathieu, la conscience rationnel avec Marc, la conscience religieuse avec Luc et la conscience Spirituel avec Jean .

                Par hypothèse que doit ton penser de l’Apocalypse de Saint Jean qui clôture le Nouveau Testament, et brise par son contenue tous discours des exégètes qui sont incapables de comprendre la chronologie du temps qui est pourtant clairement démontré !

                Quand à Marie, il y a plusieurs Marie et un détail troublant dans Saint Jean , la mère de Jésus n’est jamais nommer Marie, et est appeler la Mère de Jésus .

                Un autre détail Joseph et Marie se sont des mon d’Initiation qui était utiliser dans les Mystères Antique de l’Époque qui évoque un degrés acquit.

                D’ailleurs se fait est confirmer, quand le Christ recrute les Apôtre, il leur donne un nouveau non.

                Cette foule de détail montre en réalité, le peut d’importance que Jésus avait des frères où sœurs, c’est vraiment, une question qui est secondaire au vue des événements qui se sont produits !

                A par la volonté farouche d’écorché la Mère de Jésus, car l’on n’a plus la compréhension que veux dire immaculée conception qui n’exclue en aucun cas un où des fécondations ordinaires .

                Mais qui indique une métamorphose de l’Âme et de l’Esprit de celle que l’on appel communément Marie la Mère du Christ !


              • robin 3 juin 2014 10:07

                M. Cabanel, je vous invite à lire ce lien sur le soit disant « mythe » de l’exode.

                http://www.cirac.org/infos-fr/ipuwer.htm


                • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 10:25

                  robin

                  décidément, vous n’etes pas sérieux
                  cet épisode est archi connu, et je ne le conteste pas.
                  j’ai même écris plusieurs articles la dessus, il y a quelques années, parus chez agoravox...
                  l’un d’entre eux est sur ce lien
                  mais si vous lisez attentivement la totalité de ce que vous avez proposé, le mot exode est bien mis en titre de l’article, mais nulle part, il y est question d’exode.... juste d’une calamité qui s’est abattue sur l’égypte... 

                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juin 2014 10:09

                  Il n’y a qu’un seul Dieu , Le Monstre en Spaghettis Volant ,et sa religion est le pastafarisme bande de mécréants (et ils seront privés de sauce tomate bio jusqu’a la fin du temps du dîner ) ! Ramen !

                  La croyance centrale est qu’un Monstre en Spaghettis volant invisible et indétectable a créé l’univers « après avoir beaucoup bu ». Selon ces croyances, l’ivresse du Monstre est la raison pour laquelle la Terre n’est pas parfaite. De plus, toutes les preuves suggérant la validité de la théorie de l’évolution ont été créées par le Monstre pour nous induire en erreur et tester la foi des pastafariens, parodiant ainsi l’inerrance biblique32. Lorsque des mesures scientifiques sont effectuées comme la datation par le carbone 14, le Monstre en Spaghettis volant change les résultats avec son « appendice nouillesque13 ». Dans le pastafarisme, le paradis abrite des usines high-tech, des volcans de bière et une usine de strip-teaseurs/euses selon les goûts de chacun31. L’enfer pastafarien est similaire sauf que la bière est éventée et que les strip-teaseurs/euses ont des infections sexuellement transmissibles33.

                  Le vendredi est un jour saint4 et les prières se terminent généralement par Ramen (parodie de Amen, sachant que les rāmen sont des nouilles japonaises) et le souhait à un autre pastafarien peut être adressé comme suit : « Puisse Son Appendice Nouillesque vous toucher » (« May you be touched by His Noodely Appendage ») ou « Que la Pâte soit avec vous » (« May the Pasta be with you »)7... (Wikipedia ) .


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 10:44

                    Aita

                    je ne sais pas ce que vous avez pris, mais apparemment c’est de la bonne.
                    merci de ce moment d’humour que je partage.
                     smiley

                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juin 2014 10:49

                    Que l’Appendice nouillesque du Monstre aux Spaghettis Volant vous touche Olivier.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 11:07

                    Aita

                    c’est mon rêve le plus profond.
                    merci
                     smiley

                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juin 2014 11:39

                    Olivier , pas d’interprétation grivoise de ma bénédiction s’il vous plait ...
                    Le Saint Appendice Nouillesque ne vous touchera qu’a la tête ; d’ailleurs pour éviter un mal crânien vu la puissance du méssage , certains adeptes de notre Sainte Eglise Du Monstre Des Spaghéttis Volant conseillent de porter une passoire sur la tête .


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juin 2014 12:11

                    Bonjour Fufu .
                    A chacun ses lieux de complaisance .
                    Au fait ,bonne découverte la (et les) vidéo d’Astier .


                  • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 13:56

                    Aita

                    c’est bien ce que j’avais compris,
                    encore merci.
                    j’aime bien cette façon d’ouvrir les fenêtres lorsque les portes se ferment.

                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juin 2014 15:20

                    Sachez que Sa Sagacité Omnisciente ne veut contraindre aucune ligne de conduite : à chacun son chemin. Néanmoins, il serait extêmement « désappointé » qu’on fasse certaines choses en Son Nom. Et il s’est permis d’exprimer quelques souhaits à ce propos : Il y en avait dix au départ, mais IL en a perdu deux.

                     

                    Les huit « CONDIMENTS" donc


                    1. En Vérité, J’aimerais assez que vous évitiez d’être un moraliste cul béni quand vous prêcherez Ma Bonté Nouillesque. Si certaines personnes ne croient pas en Moi, c’est bon : Vraiment, JE ne suis pas Vaniteux. Par ailleurs, ce n’est pas à leur propos que Je changerais Mes Desseins.

                    2. En Vérité, J’aimerais assez que vous évitiez de vous réclamer de Mon existence pour opprimer, soumettre, punir, éviscérer, ou quoi que ce soit de méchant dans le genre, vous voyez. Je n’ai vraiment besoin d’aucun sacrifices : La pureté est faites pour l’eau potable, pas les personnes.

                    3. En Vérité, J’aimerais assez que vous évitiez de juger les gens sur leur cheminement, leur habillement, leur langage, ou enfin... jouez le juste sympa, comme ça. Oh, et puis calez bien ça dans les replis de vos méninges : Une Femme est une Personne, un Homme est une Personne, et Samy est Samy. On est pas meilleur qu’un autre, sauf à parler mode, et là je suis désolé mais Je suis Obligé de reconnaître que des femmes et certains bonhommes savent faire la différence entre tyrien et fuchsia.

                    4. En Vérité, J’aimerais assez que vous évitiez des comportements dégradants pour vous, ou votre libre arbitre, mais aussi dans le consentement de vos partenaires d’age légal ET de maturité mentale. Et qui que ce soit vous fasse une objection, JE pense à l’expression " aller vous faire #% ^ & » ", à moins qu’ils n’y voient offense auquel cas, ils peuvent éteindre la télévision pour une fois, et faire un pas vers le changement.

                    5. En Vérité, J’aimerais assez que vous évitiez d’être habité par le sectarisme, la misogynie, d’idées haineuses, et autres aigreurs d’estomac. Bouffez, et après allez aux %$#&*. (JE n’ai aucune idée de ce que le message fait ici) *

                    6. En Vérité, J’aimerais assez que vous évitiez de dépenser des fortunes à construire des synagogues, églises, temples, mosquées, sanctuaires à Ma Bonté Nouillesque, tant que l’argent pourrait être mieux dépensé (faites votre choix) :
                    a/ Mettre fin à la pauvreté
                    b/
                    Guérir les maladies
                    c/
                    Vivre en paix, aimer passionnément, et abaisser le coût du câble.
                    J’ai sans doute un complexe hydro-carboné d’Omniscienseté, mais J’aime les choses simples de la vie. JE suis payé pour le savoir : JE suis le créateur.

                    7. En Vérité, J’aimerais assez que vous évitiez de dire que je vous exhorte à tous propos. Vous valez plus que ça. Espérez plus de vous-même. Et je vous le dis : De l’amour de votre semblable, ne pouvez-vous pas prendre conseil ?

                    8. En Vérité, J’aimerais assez que vous évitiez de faire aux autres ce que vous ne voudriez pas pour vous si vous étiez dans des trucs, hummm, à base de pas mal de cuir, lubrifiant, vaseline... Si l’autre personne est là dedans, toutefois (conformément au N° 4) prenez le comme ça vient, faites vous des films, et pour l’amour de Sa Lubricité Cosmique, sortez couvert ! Franchement, ce n’est qu’un morceau de caoutchouc. Si j’avais voulu que ça puisse restreindre votre plaisir quand vous l’avez conçu, J’y aurais rajouter piques ou autres. (Quoi que ?)

                     

                    Document transcrit de La Pâte Même de Sa Sagacité Intersidérale...

                    In nominé Pâsta....


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 15:53

                    Quoi quoi quoi ?


                    La pâte veut qu’on soit .... GENTILS ????????????????????????????????



                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juin 2014 16:02

                    Alois ,il vous est tout loisible de nous faire un groupe de Pasta-métal et d’arborer entre vos seins la Sainte-Nouille à l’envers .


                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 17:11

                    Du deaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaath pasta metal alors !


                    Un truc comme ceci donc :

                    I will eat you raw f*cking pasta until you diiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie in eaternal torment ! Cause I’m your demise since the beginning of the times.

                    Toute la question consiste à savoir si ça va faire grimper aux murs les parents conservateurs .... sinon ce sera un bide cosmique.


                  • jobo0502 4 juin 2014 02:46

                    Ah ! je constate qu’il existe encore quelques adeptes de notre si ancienne religion gustative.
                    Il ne faudrait pas oublier que parmi les origines arabo-perses et greco-romaines se glissent quelques origines babyloniennes d’où l’origine probable bien que plus tardive et contestée de l’interprétation de l’agneau christique.... Des recherches doivent surement être en cours.
                    Malheureusement, au fil des temps et des migrations, les ingrédients de bases, les accommodements et les accompagnements ont passablement évolués si bien qu’il est bien difficile de retrouver la recette originelle, si tant est qu’il y en ait une et non plusieures dès la conception par un ventre incontestablement humanoîde par sa propension a abusé de ses bienfaits avec ou sans fromage, avec ou sans tomates (pour les végétalistes) et qu’il est , jusqu’à témoignage certifié d’un E.T père de l’un mais fils de l’autre, le spécialiste de la bonne bouffe... et du bourrage de cranes.
                    Tout le reste me semble un rêve dans un nuage.


                  • gaijin gaijin 3 juin 2014 10:16

                    les textes sacrés sont des fictions du point de vue des faits mais il faut les replacer dans leur contexte : il n’ y a pas dans les cultures anciennes la religion actuelle du « fait » au sens scientifique ce qui importe c’est le sens et pas le fait ........
                    bien sur les religions ne sont que des organisations politiques et sont plus préoccupées de garder leur pouvoir qu’autre chose.
                    les extraterrestres ....peut être ou peut être pas mais ça peut aussi n’être qu’une continuation de l’espoir que tout ce capharnaum ait un sens, qu’il y ait quelqu’un la haut capable de nous sauver de nous mêmes ........


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 11:15

                      gaijin

                      oui, c’est aussi un peu mon sentiment,
                      mais perso, la vrai interrogation que j’ai est sur « l’homme domestique »...
                      la différence du nombre de chromosomes entre les espèces « sauvages » (je n’aime pas ce mot..) et domestiques pourrait-il etre la preuve qu’il y ait eu manipulations génétiques...
                      par qui... pour quoi...
                      pour quelles raisons certaines peuplades anciennes appelées « primitives » traitent la terre, et la nature, et les autres animaux avec un respect que l’homme domestiqué ne pratique que rarement ?

                    • gaijin gaijin 3 juin 2014 11:40

                      l’homme tel que nous le connaissons a pu se domestiquer lui même mais on sait vraiment trop peu de choses des périodes les plus anciennes
                      sur le respect de la terre les cultures primitives ( pré néolithique ) sont composées d’hommes « modernes » y compris les aborigènes d’australie installés sur place depuis 40000 ans. je ne crois pas que l’ adn soit pour quelque chose dans nos comportements sinon on serait tous salariés chez monsanto
                      pour moi c’est au néolithique que les choses changent : l’agriculture engendre plusieurs choses , la possibilité de faire vivre plus de monde au même endroit mais aussi plus de maladies, un travail nuisible a la santé et du coup un rajeunissement des populations. dans le même temps une promiscuité croissante entraine une nécessité plus grande d’ordre social, l’existence de réserves implique la nécessité de les protéger ( il devient possible de les voler )
                      a partir de là émergent les classes sociales telles que nous les connaissons et les fonctions organisatrices de la société : police, religion, armée .....et une culture de l’exploitation des ressources qu’elles soient celles de la terre ou celle du cheptel humain
                      certaines cultures comme celles des indiens d’amérique du sud démontrent que l’on peut « désinventer » le néolithique mais ils ne l’ont fait qu’après avoir provoqué une catastrophe écologique ........


                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 13:02

                      On remarque que les cultures de chasseurs cueilleurs pratiquent déjà le vol des femmes des autres tribus pour recompléter leur nombre qui est souvent moindre que celui des hommes dans leur mode de vie compte tenu d’un plus grand nombre de décès précoces.


                      Donc même Rousseau était déjà à côté de la plaque à ce sujet : il n’y a pas eu de bons sauvages, rien que des gens prêts à tout pour survivre.

                    • gaijin gaijin 3 juin 2014 13:49

                      alois
                      bien sur il ne faut pas faire d’angélisme il a toujours des conflits de frontières etc mais aucun primitif n’ a eut la bonne idée de devenir empereur du monde ou d’exterminer totalement ses ennemis
                      leurs cultures ont perduré pendant parfois des dizaines de milliers d’années .......


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 14:00

                      gaijin

                      si on veut vraiment faire de l’histoire prouvée, pas besoin peut etre d’aller si loin.
                      la grosse dernière « secousse » ne remonte qu’à 75 000 ans. (le Toba)
                      l’article est dans la liste finale.
                      mais je pense que tu connais.
                      à l’époque, il ne devait rester sur la planète que 1000 couples, la plupart en Afrique...
                      plus tard, il y a eu cette météorite qui aurait fait plonger trois « continents », il y a seulement 12 500 ans (Mu, l’Atlantide, et ce continent au delà des Indes.)
                      il parait que Yellow stone a des démangeaisons ?
                      l’un des rares hyper volcans de la planète... identique au Toba.
                      de la à préparer les cartons de déménagement ?
                      et pour aller ou ?
                       smiley

                    • gaijin gaijin 3 juin 2014 17:31

                      oui bien sur je suis au courant mais c’est bien l’échelle dans laquelle je m’inscrit
                      pour yellowstone jusque là ça va smiley
                      ......................
                      quand ça n’ira plus les usa seront rayés de la carte et on se tapera au minimum un an d’hiver global ......
                      les survivants n’auront qu’à réinventer une nouvelle civilisation parmi nos ruines stupides


                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 17:47

                      gaijin

                      sauf que si le yellow lâche, c’est pas seulement les USA qui vont en pâtir,
                      si on se réfère au Toba, en Indonésie, il y a 75 000 ans, d’après les scientifiques il ne serait resté sur la planète que 1000 couples...
                       smiley
                      mais je ne t’apprend rien.

                    • fcpgismo fcpgismo 3 juin 2014 10:17

                      Le principal problème avec les religions est lié au fait que des refoulés et frustré s’ en emparent ; et souhaitent non pas, s’ édicter des règles de conduite, mais les imposer aux autres.



                      • Aldous Aldous 3 juin 2014 13:31

                         fgismo, c’est exclusif des religions, c’est ce qu’on appelle les conventions sociales.


                        Les conventions sociales ça sert à anticiper le comportement d’autrui, ce qui est très utile, ça nous différencie des barbares.

                        Les frustré ce sont ceux qui ne connaissent que l’individualisme le plus nombrilisme et se comportent en asociaux.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 juin 2014 15:10

                        Finies les errances spirituelles, finis les doutes existentielles.
                        Voici venir pour toi l’ère du changement.
                        Te voilà arrivé à bon port. N’aie plus de crainte.

                        Entre en communion avec nous autour du Plat de Pâte,
                        celui la-même qui nous fait revivre la création du monde,
                        lorsque l’Univers n’était encore qu’une grande nouille,
                        la Nouille Primitive – mère de toute la Pasta.

                        Pastafaray est là pour toi.

                        Sache l’entendre, il saura te parler. Sache le voir, il saura t’initier.
                        Ouvre tes papilles, oublie tout ce que tu as appris.
                        Quitte ta maison et les tiens, déleste toi de tes avoirs*.
                        Tu n’as plus qu’une famille, celle de la Grande Pasta Nation.

                        Rejoins le Peuple de ceux qui prient

                        pour qu’enfin le règne céleste de Pastafaray

                        vienne dans nos assiettes.



                      • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 17:50

                        Aita

                        j’adore ce genre de cuisine.
                        tu es vraiment formidable.
                        j’espère que le lecteur saura lire entre les lignes, pour son plus grand bien.
                         smiley

                      • CASS. CASS. 3 juin 2014 19:13

                        Ah bon ceux qui ne mangent qu’avec des fourchettes en argent et leurs descendants dont les bobos rentiers seraient des frustrés  ? tien donc.Attention à la caste des psychiatres surtout à celles des psychiatres féministes , alors.


                      • Loatse Loatse 3 juin 2014 10:19

                        Bonjour Olivier,

                        Il existe des documents qui attestent de la présence d’hébreux en Egypte tel que le papyrus de Brooklyn 35.1146, apparemment daté du règne de Sebekhotep III (vers 1700 av. J.-C.).

                        Ce document établit une liste d’ouvriers ayant été déplacés du delta du Nil vers la Haute-Egypte. Certains d’entre eux ont un nom manifestement hébreu. En voici quelques-uns : Haiimi (nom signifiant en hébreu « Où est mon père ? ») ; Menahem ; Asher ; Hiabi-ilu (signifiant également « Où est mon père ? ») ; Abi (« Mon père », en hébreu) ; Shepra ; Aduna (« Mon Seigneur » en hébreu) ; Aqaba (à rapprocher de Jacob) ; Iun-er-Tan (en hébreu « Peut-on rentrer au pays ? »). 

                        LES 10 PLAIES

                         Un autre écrit plus intéressant est gravé sur un bloc rocheux de l’île d’Eléphantine, en Haute-Egypte. Il s’agit d’un décret émanant du pharaon Djoser (IIIème dynastie, 2668-2649 av. J.C.), l’un des fondateurs de la nation égyptienne, dans tous les cas nettement antérieur à l’époque de Joseph. En fait l’inscription a été gravée beaucoup plus tardivement, à l’époque des pharaons grecs appelés les Ptolémée. Le texte hiéroglyphique parle d’une famine catastrophique qui aurait frappé l’Egypte pendant sept ans ; peu avant l’issue de cette crise, le pharaon vit en songe le dieu Atoum, qui lui annonça la fin prochaine de la famine. A son réveil, le monarque fit alors célébrer des fêtes religieuses pour remercier son dieu ; en outre, il instaura une taxe de dix pour cent, destinée à financer le culte de ce dieu.


                        Un autre texte égyptien de la même époque est extrait d’un papyrus médical, une sorte de traité de médecine qui décrit entre autres, une maladie ayant frappé la population locale du delta du Nil. Les symptômes semblent être les mêmes qu’une autre affection, décrite dans la Bible celle-là (Deut. 28, 21-22), et qui aurait sévi en Egypte : la tularémie, une maladie infectieuse.

                        Un biologiste canadien, Siro Trevisanato, a supposé que cette affection aurait été transmise aux Egyptiens par des Hébreux. A l’appui, il mentionne un cimetière exhumé récemment à Avaris, et qui contient de nombreux corps semblant avoir été atteints de tularémie. Les Hébreux sembleraient avoir été immunisés de cette maladie parce qu’ils vivaient au contact de bestiaux. 




                        LE VOCABULAIRE

                        le nom propre de Moïse s’apparente à l’égyptien « mosé » qui signifie « enfant », ou « engendré par », ou « fils de ». La même racine se retrouve chez des personnages historiques égyptiens comme Thoutmosé, Kamosé, Ramosé ou Ahmosé. Dans le cas de Moïse, l’emploi de la racine « mosé » seule, sans paternité, est cohérente avec le contexte d’un enfant inconnu qui aurait été recueilli sur le fleuve par la fille du pharaon (Exode 2, 1-10).

                        En outre, il existe d’autres similarités très frappantes entre certains mots des répertoires égyptien et hébreu. L’archéologue Melvin Kyle a relevé plusieurs termes employés dans le Pentateuque qui sont clairement d’origine égyptienne. C’est le cas, en particulier, des mots utilisés pour décrire les fameuses dix plaies d’Egypte... (suite dans le lien ci dessous)..

                        http://messianique.forumpro.fr/t381-les-hebreux-en-egypte











                        • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 10:31

                          bonjour Loatse

                          les experts que j’ai cité dans mon article ne contestent pas les « plaies d’Égypte », mais seulement la présence d’un peuple d’Israël sur le sol égyptien.
                          ensuite concernant Moise, avoue que les pistes proposées sont tout de même sujettes à caution ?
                          concernant la maladie que tu évoques, si on lit attentivement le scientifique que tu cites prend beaucoup de précautions pour l’imputer éventuellement au peuple hébreux.
                          extrait :
                          a supposé que cette affection aurait été transmise aux Egyptiens par des Hébreux.
                          j’ai bien lu « supposé »
                          il n’y a donc pas de certitudes, a part le fait qu’il y ait eu cette maladie

                        • Loatse Loatse 3 juin 2014 11:35

                          j’ai comme un doute sur les compétences des experts que tu cites tels que Sitchin (décrié par pas mal d’archéologues) et Dan brown, olivier....

                          Le Da Vinci code serait il devenu le nouvel évangile ? (et c’est à ce médecin que tu reproches non pas des hypothèses fantaisistes mais bien des déductions construites d’après sa formation sur des faits..)

                          alors je te retourne la question : ou sont les preuves que Jesus était marié ? un bout de papyrus vierge dont il a été prouvé que les écrits étaient des faux rajoutés ?



                        • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 14:02

                          Loatse

                          pour Brown, un aimable commentateur m’a signalé son opportunisme, puisqu’il a fait (et c’est prouvé) du copié collé, 
                          ceci dit, ça ne change rien sur le fond, non ?

                        • CASS. CASS. 3 juin 2014 19:18

                          N’est - ce pas de l’assyrien votre hébreu, trafiqué en nov langue dites hébreu


                        • CASS. CASS. 4 juin 2014 02:57

                           Le moÏse et le contexte d’un enfant inconnu qui aurait été recueilli sur le fleuve , moai le repicage à l’histoire de Sargon enfant dans son panier bitumé, sauf qu’en égypte le bitume n’était pas connu et que le nil était infesté de crocodiles.


                        • CASS. CASS. 4 juin 2014 03:05

                          Israel avec un I majuscule n’existe que depuis 1948 et encore ça n’est qu’une imposture et une escroquerie


                        • Le chardon Le chardon 3 juin 2014 10:39

                          Tout ça pour dire que la Bible vient d’une tradition orale, comme la plupart des textes sacrés (à l’exception notable du livre de Mormon).

                          Et donc c’est la preuve de l’existence des extraterrestres ? Je suis perplexe.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 10:42

                            le chardon

                            la dernière proposition faite en fin d’article n’est rien d’autre qu’une supposition,
                            mais si vous avez d’autres suggestions, n’hésitez pas à les proposer.
                             smiley

                          • eric 3 juin 2014 11:11

                            J’ai !
                            http://www.sitchiniswrong.com/
                            http://en.wikipedia.org/wiki/Zecharia_Sitchin
                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Zecharia_Sitchin
                            etc...
                            « Zacharie Sitchin l’un des rares spécialistes capable de déchiffrer l’écriture des anciens sumériens, est allé beaucoup plus loin »

                            En fait, c’est un Azéris, élevé en Palestine qui a grandit aux états unis et a une formation de base d’économiste...Il a appris tous seul dans son coin le sumérien, et il en a conclu que les langages qui le précédait en était originaire...

                            Il y a même, mais je ne l’ais pas recherche, un site avec un dico sumérien, les traduction de votre « spécialiste » pour que chacun puisse se livrer lui même a l’exercice et parvenir a ses propres conclusions.

                            La question n’est pas de savoir si vous vous êtes laisse entuber par ces histoires, mais les raisons pour lesquelles cela c’est fait avec un telle facilite.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 14:03

                            eric,

                            je ne savais pas que vous étiez capable de manier l’humour.
                            bon, ceci dit, faudra travailler, c’est encore un peu court, mais j’ai trouvé ça amusant.
                            et je ne dois pas être le seul.
                             smiley
                            merci de ce bon moment.
                            si, si, c’est sincère.

                          • keiser keiser 3 juin 2014 11:04

                            Salut Olivier .

                            Je l’avais déjà dit ici et je crois même que c’était avec toi .
                            Je n’aime pas que l’on parle de l’usurpateur Dan Brown , c’est juste un petit malin qui à tout repris de l’Enigme Sacrée :
                            L’Énigme sacrée (The Holy Blood and the Holy Grail, « La Sainte Lignée et le Saint Graal ») est un essai controversé réalisé en 1982 par trois journalistes britanniques : Henry Lincoln, Michael Baigent et Richard Leigh. La thèse de cet ouvrage a été reprise de manière romancée dans le best seller Da Vinci Code.

                            ( source Wiki )

                            ET aussi de ce livre que je préfère encore :

                            Le Pendule de Foucault (Il pendolo di Foucault, 1988) est un roman d’Umberto Eco, traduit de l’italien par Jean-Noël Schifano (Grasset, 1990).
                            ( Source Wiki )
                            Umberto Eco pars lui sur la dérision , tout en approfondissant quand même , sérieux quoi .

                            Voila Olivier et s’il te plait ne m’oblige plus à intervenir sur ce sujet , au bout d’un moment , j’ai vraiment l’impression de me répéter smiley

                            Je plaisante , bonne journée .


                            • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 11:10

                              keiser

                              merci de ce louable rectificatif, et pardon d’avoir oublié...
                              enlevons donc le nom de dan brown et remplaçons le par les trois journalistes que tu proposes... mais sur le fond, ça ne change pas grand chose, a part l’antériorité de l’information.
                              à+

                            • soi même 3 juin 2014 11:18

                              Alors ou est la vérité historique ?

                              En tous cas chez vous, certes il a en apparence des incohérences, des dates hypothétiques, des lieux hypothétiques et des ressemblances troublantes entre différents textes !

                              Où est l’erreur, déjà prendre la Bible pour un texte où une chronique historique ; la Bible est tous sauf un livre d’Histoire !

                              Si l’on situe à peut près à moins 700 ans pour d’autre moins 500 ans, les traditions monothéistes juive et chrétienne, Moïse est l’auteur sous inspiration divine du Pentateuque, c’est-à-dire des cinq premiers livres de la Bible, ( la Genèse (Berēshīṯ : Commencement), l’Exode (Shemōṯ : Noms), le Lévitique (Wayyiqrā’ : Et il appela), les Nombres (Bamiḏbar : Dans le désert), le Deutéronome (Devarim/ Deḇārīm : Choses). ) livres qui constituent la Torah juive ( « Torah écrite »), une dimension orale (hébreu : תורה שבעל פה, Tōrā sheBeʿal Pe : « Torah orale »), ultérieurement compilée dans le Talmud et la littérature midrashique ) et sont appelés la « Loi de Moïse » (

                              Le texte de l’Exode 20, 2–17, est, selon la traduction de Louis Segond, le suivant :

                              20.2 Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude. 20.3 Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. 20.4 Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 20.5 Tu ne te prosterneras pas devant d’autres dieux que moi, et tu ne les serviras point ; car moi, l’Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent 20.6 et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements. 20.7 Tu n’invoqueras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain ; car l’Éternel ne laissera point impuni celui qui invoque son nom en vain. 20.8 Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. 20.9 Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. 20.10 Mais le septième jour est le jour du repos de l’Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes. 20.11 Car en six jours l’Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : C’est pourquoi l’Éternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié. 20.12 Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. 20.13 Tu ne tueras point. 20.14 Tu ne commettras point d’adultère. 20.15 Tu ne déroberas point. 20.16 Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain. 20.17 Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui appartienne à ton prochain. ) dans le judaïsme.

                              Montre que si l’on prend pour un simple récit historique, ne peut amener à une confusion comme ton article le prouve en rassemblant tous les arguments septiques qui ne peuvent rien faire d’autre que de déconstruire ses récits et en au cas comprendre réellement de quoi il en retourne. 

                              Puisque tu évoques les contradictions des Évangiles avec des Évangiles apocryphes. Et même un fragment copte.

                              Le manuscrit copte sur la femme de Jésus était bien un fauxhttp://fr.gloria.tv/?media=607123

                              Montre que tu n’hésites pas à être douteux, et ne pas vérifier tes sources.

                              Quand au nouveaux Testaments, ta causse es entendue, tu ne comprend rien, d’ailleurs il est vrai. Si il y on a une lecture superficielles des événements qui sont décrits , ces textes restent hermétiques et sert aussi bien à autre chose de ce qui est à l’origine destiné.

                              En tous cas, il respect une chose, il te laisse le choix de l’erreur et en se sens, ces texte sont un hymne à la véritable liberté de choisir !
                               

                              Quand au commentaire sur l’Islam, je conseille si tu n’es pas effaroucher par une réflexion profonde de lire le texte de Vladimir Soloviev sur Mahomet.

                              Et d"approfondir la question avec les Orientalistes français : Louis Massignon, Henry Corbin, et tant d’autres qui ont un point de vues plus nuancer que ton point de vue de matuvu !



                              • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 17:54

                                soi meme

                                erreur, la Bible est « aussi » un livre d’histoire...
                                un puzzle parfois mal assemblé, surement incomplet : par exemple rien n’est dit sur ce qu’aurait fait Jésus entre les premiers jours de sa naissance, et l’age de 30 ans...
                                il existerait un livre qui le raconte, mais assez mal vu des églises.
                                si des lecteurs ont des pistes ?
                                sinon, je vais les rechercher.

                              • soi même 3 juin 2014 19:05

                                J’attends votre livre et sûr quel source, il est bâtie, si c’est de la même eau que le Da Vinci Code !
                                il faudra étier vos propos avec des faits concrets et non pas des hypothèses .
                                C’est comme la grenouille athée qui croit que l’on a retrouver le tombeau du Jésus.
                                La grenouille ignore que cent avant Jésus, il a eu en Palestine un jésus Pandira qui avait une notoriété dans le monde Juif, son mon est citer dans des écrits Pharisien, le Talmud si je ne trompe pas !
                                Le mon de Jésus était courant à l’époque, une difficulté de plus pour bien embrouiller les pistes et de faire du point d’Alençon !

                                 


                              • Robert GIL ROBERT GIL 3 juin 2014 11:24

                                Le mathématicien grec Euclide qui a vécu de 325 à 265 avant notre ère disait que : « Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve »..........

                                voir : ET SI DIEU N’EXISTAIT PAS ?


                                • soi même 3 juin 2014 12:01

                                  @ ROBERT ; « Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve »..........
                                  Oui bien sûr , utiliser une réflexion d’
                                  Euclide, sortie de son contexte et aussi contestable de nié cela :

                                  http://www.discovery.com/tv-shows/discovery-presents/videos/the-supernaturalist-levitation.htm

                                  A causse de cela :
                                  https://www.youtube.com/watch?v=V_IImQj4DWI

                                   


                                • soi même 3 juin 2014 12:36

                                  Sauf pour le premier, il y a pas de truc !



                                • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 14:04

                                  merci Robert Gil d’avoir résumé en quelques ligne le fond de l’article.

                                  super.
                                   smiley

                                • Francis JL 3 juin 2014 14:10

                                  Super, sauf ça, peut-être : ’’contrairement à une idée reçue, les ennemis des gens qui croient en Dieu ne sont pas les athées, mais des croyants en un dieu concurrent.’’

                                  Tout dépend de ce qu’on met dans le mot ennemis.


                                • soi même 3 juin 2014 15:17

                                  Quand Olivier a une illumination , nous avons droit un smiley, qui veut dire qu’il ne pense pas , il goûte !


                                • Rounga Roungalashinga 3 juin 2014 11:27

                                  Le fait qu’il soit écrit sur un parchemin que Jésus était marié ne prouve nullement qu’il l’était. C’est même assez drôle de voir des athées et des agnostiques se mettre soudainement à croire un morceau de papyrus dont on ignore la provenance et l’auteur alors qu’ils rejettent en bloc les Évangiles en avançant les mêmes raisons. Certains ne reculent devant aucune contradiction lorsqu’il s’agit de détruire l’héritage qu’a laissé le Christ sur cette terre.
                                  Je copie le commentaire que j’avais mis sur un autre article :
                                  "Dans les tout premiers siècles du christianisme, beaucoup de gens écrivaient des vies de Jésus sans en avoir été témoin (Luc lui-même affirme n’avoir pas connu Jésus et avoir écrit son Évangile d’après les informations qu’il a rassemblées), et inventaient des épisodes qui ne s’étaient probablement pas produits (on lit dans les évangiles apocryphes des choses surprenantes). C’est qu’il est totalement anachronique de transposer à cette époque notre souci actuel d’exactitude historique et factuelle. Le but de ceux qui écrivaient alors était non pas de retranscrire fidèlement des évènements, mais de montrer en quoi ceux-ci permettaient l’édification du lecteur. C’est pour cela qu’il a fallu que l’Église fasse un tri parmi les textes, et canonise ceux qu’elle avait jugé spirituellement féconds, et par conséquent susceptibles d’avoir été inspirés par l’Esprit Saint. Les Évangiles de Marc, Matthieu, Luc et Jean ont donc été sélectionnés selon ce critère. Ceci posé, on comprend mieux pourquoi certains détails sont différents d’un Évangile à l’autre. On comprend également qu’on sait finalement peu de choses du Jésus historique, et que rien n’est sûr à son sujet. Cependant, les chrétiens qui acceptent les Évangiles, s’ils veulent effectivement être édifiés à leur lecture, sont bien obligés de croire que le vrai Jésus est celui qui y est décrit. Et c’est lui que certains veulent à tout prix effacer."


                                  • MuslimADieu MuslimADieu 3 juin 2014 11:34

                                    @Cabanel


                                    Tout d’abord, j’aimerais vous féliciter pour le sérieux de votre article. C’est pas mal du tout pour un athée. Bravo.

                                    Pour ce qui est du coran,
                                    33-62 : Telles était la loi établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouvera pas de changement dans la loi d’Allah.

                                    Du coup, ça ne sert à rien à faire le scientifique en fanfaronnant à nous casser les oreilles parce qu’on aurait trouvé des similitudes entre le coran et le christianisme et le judaisme.
                                    Hanna Zacharaias est un marrant. Le coran n’arrête pas de dire qu’Allah a répété la même chose à ses messagers et lui fait le scientifique en trouvant des similitudes.

                                    Faut vous décider les gars. Où bien c’est Mahomet qui a plagié le coran, ou bien Muhammad n’a pas existé, , ou bien c’est un juif ébionité qui le lui a écrit, ou bien ça été écrit plus tard par les exégètes.
                                    Un peu de sérieux dans la mécréance les gars ! On ne s’y retrouve plus. 
                                    Faite nous un clergé qui unifie votre doctrine.

                                    « Comment expliquer que le Coran fasse du Christ un neveu de Moïse, alors que 15 siècles les séparaient ? »
                                    Réponse : C’est pas Jésus christ le Messie. voir ici. Le Jésus de chair (né à bethleem=bayt lahm=maison de chair) est un artefact des évangélistes pour faire ressusciter LE Jesus fils du Père (Alias Jésus Bar (fils)-abbas(père) dans les évangiles) . Les évangiles ont été écrits par des fidèles au vrai Messie, Yeshua BIN NUN.
                                    Le message « évangélique » est, en quelque sorte, plus authentique qu’on le croit. 
                                    C’est qu’il y en a de la parabole ! Mais les athées peuvent pas comprendre. C’est que Dieu, ils ont du mal à capter.

                                    « Or Mahmet, qui ne sait ni lire ni écrire, ce qu’admettent les islamistes, aurait reçu ce rabbin ébionite, lequel lui fera répéter mot à mot la prédication, ce qui lui permettra de transmettre l’enseignement du maitre juif. »
                                    Encore de la mécréance pas du tout sérieuse. Faire apprendre par coeur un bouquin de 600 pages à un illettré ! Faut vraiment qu’il soit con le maître juif. Ensuite, je parie qu’on va me raconter que le toutou du maitre juif est devenu un grand chef politique, militaire et tout le tralala.

                                    Muhammad était un lettré, il savait écrire, lire et était au moins bilingue.

                                    « le Coran ne contient aucune trace du nom du prophète Mahmet. »
                                    De ben Laden non plus. Voilà que le coran doit valider le document d’un juif ébionite maintenant.

                                    « D’ailleurs, chacun sait qu’Abraham est né à Ur, en Mésopotamie »
                                    Sans blagues !
                                    Je suis même pas « un chacun » comme ça. C’est pas gentil ça.

                                    Pour ce qui est de Moise et des hébreux, c’était ni en Egypte ni en Palestine. De même pour Salomon qui n’a jamais été Roi d’Israel. Il y a eu transposition géographique par les grecs qui ont écrit la septante et tous mis sur le dos des Egyptiens. Après, ça a été repris dans la Torah traduite de la septante.
                                    Mais bon, on est pas là pour ça.

                                    Bref, mis à part les données archéologiques, l’article est un prêche athée classique qui s’appuie sur le faite que la prêtraille raconte des salades à la pietaille pour tenter de mettre en cause l’existence d’un message divin.



                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 11:59

                                      Par contre, oser prétendre que les Hébreux n’étaient pas en Palestine ça c’est un beau foutage de gueule alors que tant les Egyptiens, que les Assyriens, les Babyloniens, les Perses, les Grecs et les Romains se sont vantés de les avoir matés sur place.


                                      La question qui passionne les historiens est de savoir à partir de QUAND les Juifs se sont installés en Palestine ou s’ils se sont formés sur place à partir de groupes antérieurs et/ou allogènes.

                                      Pour le reste, on sait, via les archives des Pharaons - connus ceux là - que le Levant ( Israel, Liban et côte Syrienne ) était sous domination Egyptienne pendant une bonne partie de l’âge du bronze après l’éviction des Hyksos et que les relations de type suzerain - vassal étaient généralement bonnes hormis des révoltes ou des changements d’allégeance aux marches quand il y avait des empires rivaux de l’Egypte comme par exemple les Hittites ( bataille de Kadesh ... ) avec qui les Pharaon ( connus ) parvenaient généralement à trouver des compromis qui nous sont parvenus sous forme de traités qu’on a retrouvés tant dans les archives Pharaoniques que Hittites.

                                      Reste à voir ce que Moïse, pour autant qu’il ait existé, eut comme rôle là dedans étant donné que les archives palatiales sont muettes sur son compte, du moins à ce stade.

                                    • soi même 3 juin 2014 12:09

                                      On voit tous de suite le sérieux de l’interversion ( j’aimerais vous féliciter pour le sérieux de votre article ) . on devrait plus tôt dire, un article de clouwn !
                                      http://vadeker.net/humanite/apercu/toxique/pennywise.jpg


                                    • MuslimADieu MuslimADieu 3 juin 2014 12:11

                                      les hébreux n’étaient pas en Palestine .. à l’époque de Moise.

                                      Et puis, chais pas d’où ça sort ça « Hébreu ». J’ai jamais compris pourquoi Jésus faisait dans l’araméen. Un Roi d’Israël, ça devrait parler au moins la langue du pays ! Pas vrai ?

                                      Sais tu que Pharaon est un titre qui n’existe pas dans les hiéroglyphes ?.

                                      Mon cher Alex, il faut essayer de prendre un peu d’hauteur avec les textes sacrés.

                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 12:30

                                      On peut même tout vérifier sur wikipedia






                                      Araméens : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aram%C3%A9ens - sans doute les vrais ancètres des Hébreux ...

                                      l’Egypte du nouvel empire , avec en prime le nom des Pharaons pas inconnus : 


                                      Et le royaume de Mitanni : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mitanni , j’aime bien le royaume de Mitanni , je dois bien l’avouer.

                                      J’allais oublier l’Assyrie et Babylone : honte à MOI !


                                      Babylone ( empire néo babylonien ) : 


                                      Bonne lecture !

                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 12:33

                                      Et le pharaon qui n’existe pas comme titre hein, comme diraient d’AUCUNS : apprends à .... LIRE .... bon sang !


                                      Je te le remet, rien que pour toi : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pharaon

                                      T’es encore pire que l’autre qui affirme que les Gaulois sont des Atlantes.

                                    • MuslimADieu MuslimADieu 3 juin 2014 12:39
                                      « Pharaon » et Champollion

                                      Charles Rollin publia en 1730 Histoire ancienne, les souverains de l’Égypte y sont des rois. Pharaon est absent également dans l’œuvre monumentale des savants de Bonaparte, la Description de l’Égypte parue en1821. Pour L.-P. de Ségur9, Pharaon est un roi égyptien qui donna sa fille en mariage à Salomon, roi d’Israël.

                                      Une recherche dans les livres publiés en France, avant le début du xviiie siècle, montre que le terme pharaon a uniquement été utilisé dans des contextes d’inspiration biblique10. En français, pharaon était donc confiné aux textes inspirés de thèmes religieux. Dans tout autre texte, le souverain de l’Égypte était un roi.

                                      Jean-François Champollion fut le premier à se servir du mot en dehors du contexte biblique. Depuis la publication en 1814 de L’Égypte sous les Pharaons, « Pharaon » est utilisé par les auteurs comme titre des rois d’Égypte. En 1822, dans la Lettre à Monsieur Dacier, c’est « roi » qui est utilisé. Il ne trouvera toutefois jamais l’équivalence entre per-aâ et pharaon, mais il reprend l’utilisation de pharaon après 1822. Champollion ne donna jamais d’explication pour l’emploi de ce barbarisme.

                                      ****************************************************************************************

                                      barbarisme que ça se s’appelle dans ta page.

                                      Faut que je me tapes le copier coller, en plus.


                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 12:43

                                      Pour continuer dans les mêmes citations de d’AUCUNS : « bouché à l’EMERI que t’es » .


                                      Je copie colle donc !
                                      Égyptien ancien, grec ancien, hébreu[modifier | modifier le code]Per-âa
                                      pr-ˁȝ

                                      Le mot français « pharaon » dérive du grec hellénistique φαραώ pʰaraṓ, mot indéclinable2 introduit dans cette langue par la traduction en grec de la Bible. Il dérive de l’égyptien ancien per-âa (pr-ˁȝ en transcription scientifique).

                                      Ce mot désignait à l’origine le palais royal (en tant qu’institution) et signifiait « la grande (ˁȝ) maison (pr) ».

                                      Sur le papyrus Westcar (5,2), on trouve



                                      « la grande maison » et, dans la Prophétie de Néferty3,
                                       ce qui signifie peut-être « celui de la plus grande des maisons », à moins que le dernier signe ne soit le déterminatif4.

                                      Dans la Bible, le mot « farao » (פרעה) désigne plutôt l’institution qu’un monarque précis. Il y a deux pharaons, ou rois d’Égypte, dans la Genèse : celui qu’Abraham rencontre5, quand il descend en Égypte avec son épouse, et celui que rencontrent Joseph et ses frères. On en trouve également deux dans l’Exode : celui de la naissance et du mariage de Moïse— qui meurt au verset 2, 236 — puis celui de la sortie d’Égypte emmenée par le même Moïse. Un Pharaon apparaît également dans les livres des Rois, du temps de Salomon, qui épouse sa fille. Dans le Deuxième livre des Rois (23, 29-35)7et dans le Livre de Jérémie (46, 2)8, le « Pharaon Neco » est nommé. Il est identifié avec Nékao II.


                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 12:46

                                      Tu es tellement pénible que des fois je me demande POURQUOI j’essaie de t’instruire.


                                      Brûle ton vil et mensonger coran et ça ira mieux !

                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 12:50

                                      Voire, mieux , au lieu de le bruler, pisse dans un seau transparent et immerge le dedans, tu pourras faire une expo pisse coran : succès ( et subsides publics ) assurés.


                                      Evidemment, après tu risque de te faire SalmanRusdier mais bon , tout a un prix hein !


                                    • MuslimADieu MuslimADieu 3 juin 2014 12:59

                                      Merci pour l’instruction.

                                      Après le barbarisme, on a grande maison maintenant.
                                      Roi et grande maison c’est pas pareil.
                                      Franchement mon petit Alex, c’est tout ce que t’a trouvé pour justifier ton pharaon.
                                      A l’époque, ça gravait tout et n’importe quoi. Le Roi à la chasse, le Roi qui mange, etc.
                                      Le titre de son altesse quand même !
                                      Rien qu’un bout de papyrus qui signifie grande maison !
                                      Ca te parait normal ?

                                      Et puis wikipedia, c’est pas « parole d’évangile ». Y a des humains derrière.
                                      Je te répètes. Prend du recul avec la parole révélée. Surtout quand c’est pas Allah.

                                    • MuslimADieu MuslimADieu 3 juin 2014 13:06
                                      6-108 : N’injuriez pas ceux qu’ils invoquent, en dehors d’Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance. De même, Nous avons enjolivé (aux yeux) de chaque communauté sa propre action. Ensuite, c’est vers leur Seigneur que sera leur retour ; et Il les informera de ce qu’ils oeuvraient.

                                      Qu’Allah me pardonnes.
                                      Pourtant, je ne me suis même pas abaissé à l’insulte de la foi d’Alois et le voilà qui fait le con jusqu’à se faire de tort à lui même.


                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 13:08

                                      Le terme de Pharaon désigne le souverain d’Egypte ancienne en Français et tu as dis toi même qu’il existait dans ton vil et mensonger coran sous une forme similaire mais sans les voyelles puisque c’est écrit en arabe.


                                      Tu joues uniquement sur les mots ce qui est assez minable en fait.

                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 13:12

                                      Et en plus, joie suprème, on remarque que le vernis de ta tolérance est en train de péter dans tous les sens.


                                      T’es un fanatique islamiste, peut être même violent qui ne supporte pas qu’on puisse critiquer son vil et mensonger coran.

                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 13:47

                                      Et comme tu ne supportes pas la critique, tu démontres que t’es droitsdel’hommeophobe puisque tu es hostile à la liberté d’expression, voire même de conscience !


                                      Sans parler du reste !



                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 13:57

                                      J’ai un plan là tout d’un coup !


                                      Tu va à ta mosquée et tu invoques ta divinité pour qu’elle m’envoie un messager surnaturel pour me demander de me calmer.

                                      Dés que ce sera fait, j’en ferai écho sur agoravox. 

                                      En attendant, jme déchaine.

                                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 14:07

                                      MuslimaDieu

                                      je me demandais à quel moment un pareil commentaire arriverait,
                                      c’est fait.
                                      pour Abraham, je suis surpris que vous ne l’appreniez que maintenant.
                                      mais comme disais Pierre Dac, tout nous est caché, sauf ce que nous trouvons.
                                       smiley

                                    • MuslimADieu MuslimADieu 3 juin 2014 16:41

                                      mon cher Olivier

                                      Des articles comme le tien ne me dérangent absolument pas. On y trouve quelques vérités et c’est déjà ça de pris. Quand je dis qu’il y a jamais rien eu en Israel et en Palestine de prophétique, moi en veut pas me croire.
                                      Je vous raconterais, probablement, si jamais j’ai le temps, où ça s’est passé (c’est pas vraiment mon domaine, du coup c’est assez dur d’en faire un résumé). 
                                      Ce qui est marrant c’est qu’il y a « trop de noms » dans la bible. Surtout dans le livre de Josué. Et du coup, c’est pas du tout facile de faire croire que c’était en Palestine même si l’Etat d’Israël, bible à la main, est entrain de tout renommer à posteriori.


                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 17:16

                                      Ah ben on n’attendait plus que celle là : Israel n’est pas en Israel et donc les Juifs n’ont pas à revendiquer un Etat sur place.


                                      Putain, tu y crois à tes salades ?



                                    • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 17:57

                                      Alois

                                      les experts cités dans l’article affirment avec preuves qu’il n’y a aucune trace de la captivité du peuple hébreux en Egypte,
                                      par contre, pour la Mésopotamie, il n’y a aucuns doutes... je pense que dans l’article c’était assez clair.

                                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 3 juin 2014 18:08

                                      Non, mais là, muslimadieu prétend que les Juifs n’ont rien à faire en Palestine ce qui est du révisionnisme islamodélirant dont il est coutumier et contre lequel je m’insurge.


                                      En ce qui concerne la captivité en Egypte il n’y a pas de preuves archéologiques pour le démontrer et dés lors , c’est sans doute inexact à moins que ce soit une approximation exagérée de leur statut de vassal de l’Egypte, ce qui n’est pas en soi impossible mais qui démontrerait une fois de plus que ces textes ont été imaginés par des prêtres de l’antiquité et pas une divinité.

                                    • MuslimADieu MuslimADieu 3 juin 2014 18:59

                                      @Cabanel

                                      Il faudrait peut être y aller mollo avec la mésopotamie.
                                      Le « judaisme » a été pendant très longtemps une religion prosélyte. C’est depuis qu’ils se sont élus et ont en fait une foi basée sur la généalogies qu’ils ont quasiment disparus. S’il n’y avait pas eu les khazars (convertis par « décision de leur roi » au 8eme siecle), il y en aurait presque plus (de juifs) aujourd’hui. 
                                      Bref, voir du « judaisme » en mésopptamie, ce n’est pas forcément voir du peuple « issu de palestine ». Faut faire très attention aux « hallucinations ».
                                      De toute façon, hébreu est un terme qui veut dire « immigré »/passant. Encore une fois, on ne sait pas ce qui se cache derrière ce mot. Ca aurait pu être appliqué à des « non juifs » que ça ne m’étonnerait pas.

                                      PS1 : pour le prosélytisme juif, je le savais déjà d’après le coran puisque je sais ce que a raconté Allah à ses anciens messagers. Le monothéisme abrahamique non prosélyte n’a aucun sens. 

                                      PS2 : Quitte à faire du révisionnisme (parle plus à l’autre), si la torah dit qu’Abraham venait de Mésopotamie, c’est donc que les « hébreux » sont des irakiens et ne sont que des envahisseurs pour les pauvres philistins. Leur « Dieu » leur a promis une terre qui n’est pas la leur.
                                      Ils n’y ont pas droit aujourdhui comme il n’y avaient pas droit à l’époque de Josué.
                                      Dehors les irakiens. Retournez en irak.
                                      Vous n’avez jamais été chez vous en Palestine. Jamais. 
                                      C’est votre bible qui témoigne contre vous.

                                      C’est trop marrant l’athéisme mélangé à idolâtrie. Même s’ils avaient raison, ils aurait tord.


                                    • eric 3 juin 2014 22:11

                                      Le probleme, c’est que les philistins faisaient partie des « peuples de la mer » et appartenaient a la mouvance de la civilisation Mycénienne, comme chacun sait...
                                      Conclusion ? Il serait temps qu’Athene publie une loi du retour pour les palestiniens, si ceux ci se veulent les descendants des philistins.
                                      Ceux qui nient l’épisode de l’exode, s’appuient sur les découvertes dans les habitats des colines pour avancer l’hypothèse que le judaïsme serait apparu au sein de population cananéennes autochtones, c’est a dire sans lien avec l’Égypte ou avec la Mésopotamie...
                                      Les peuples juifs serait donc le véritable peuple autochtone en Palestine et il serait temps que tous ces grecs retournent chez eux...
                                      Il y a aussi l’hypothèse que les palestiniens descendraient de philistins devenus juifs puis chrétiens puis musulmans. Des lors les réfugiés palestiniens devraient bénéficier de la loi du retour en Israel, et n’etre envoyes en grece qu’au cas par cas et dans un second temps...
                                      Bret, toutes ces revendications historiques sont débiles parce que en gros tout est vrai et le contraire. La seule vraie question intéressante,est comment tous ces gens pourraient arriver a vivre raisonnablement ne paix dans les régions ou ils sont nés.

                                      Comme en définitive et a en croire Cabanel, se sont tous des frères extraterrestres, cela ne devrait pas être insurmontable...


                                    • Neymare Neymare 3 juin 2014 11:36

                                      « Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt » Les religions sont le doigt, peu importe leur véracité historique (qui se confond la plupart du temps avec un symbolisme ayant, lui, un sens)
                                      Elles ne sont que la traduction « terre à terre » (matérialiste) de connaissances plus profondes inaccessibles conceptuellement au commun des mortels : comme ils ne comprenaient rien, ils en ont fait quelque chose de compréhensible pour eux (c’est à dire largement anthropomorphique), car l’homme ne peut saisir ce qui est en dehors de son champ d’expérience, il est obligé de se faire une image des choses qu’il ne connait pas, et il ne peut puiser cette image que dans ce qu’il connait.
                                      Néanmoins, la connaissance véritable a toujours suivi son chemin occulte parallèlement aux religions officielles : les summériens, les égyptiens, les Esseniens, les spiritualités orientales, puis la kabbale, le gnose ésotérique chrétienne, le souffisme.
                                      Il n’y a pas de différences fondamentales dans ces doctrines, juste des angles de vue différents d’une meme chose, et des techniques de « réveil » et d’accès différentes, elles permettent la connaissance véritable car elles vous fait accéder par l’expérience directe a l’envers du décors (ou plutot l’endroit), il n’y a pas de dogmes, pas de chose a croire aveuglément, seule compte la capacité à penser par soi meme, en évitant l’influence extérieure.


                                      • lsga lsga 3 juin 2014 11:51

                                        quand le sage montre la lune, le révolutionnaire lui coupe le doigt, et le renvoi bosser sur l’ingénierie agricole ^^

                                         


                                      • soi même 3 juin 2014 12:13

                                        La guillotineur à parler, aie, aie Isga !
                                         


                                      • Rounga Roungalashinga 3 juin 2014 12:27

                                        En bon matérialiste, Isga ne sait pas que l’homme ne se nourrit pas que de pain.


                                      • soi même 3 juin 2014 12:34

                                        @ Neymare, cela fait du bien de lire un point de vue spiritualiste qui va au delà des apparences contradictions.
                                        Il faut comprendre Olivier avec ses différents articles de déseperos, où une fois il soutiens vert et compagnie pour dire après c’est caca, afficher, ses convictions Européenne pour se raviser, soutenir la victoire de Hollande pour le détester, bof , le grand art pour faire du buzz !

                                        il faut le comprendre le pépé, en rase campagne en haut de sa montagne sous son vieux chêne, il s’emmerde le pépé.
                                        Il nous refais le coup de nous raconter sa genèse de mitant matérialiste qui à s’emmerde !

                                        Et bien je vais lui donné un Os à rongé, je suis sur qu’il nous vas nous sortir un bon article , cette fois si !

                                        ( Mme Timochenko, qui a besoin d’argent, aurait conclu un accord avec les Européens, pour que l’Ukraine puisse immédiatement démarrer l’élimination des déchets nucléaires. Le truc, c’est que l’Ukraine ne dispose pas des aménagements pour cela. Ce qui signifie qu’ils vont tout simplement les enterrer. Ils ont bien l’intention de les enterrer dans la Zone d’Exclusion de Tchernobyl. « C’est déjà pollué. Nous allons enterrer et cacher tout ça là-bas  ». Si une personne est décisive… Eh bien, Yatsenuk et Turnychov ne veulent pas y toucher. Timochenko est d’accord avec Yarosh, et Yarosh a donné des instructions à Muzychko. Mais Musychko, malgré son apparence brutale, ce n’était pas un imbécile. Il a très bien compris que celui qui a été en charge de l’organisation de tout cela allait l’éliminer. C’est pourquoi il a commencé à agir différemment de ce à quoi Timochenko s’attendait. Donc, il n’y avait plus d’autre solution que de l’éliminer. Pour autant que je sache, le train de déchets nucléaires reste actuellement en attente à la frontière polono-ukrainienne, il ne va nulle part. C’est tout à fait évident ! - l’Europe a besoin de l’Ukraine comme dépotoir. Ce qui m’étonne de la part des dirigeants Ukrainiens c’est cela : Ceux qui vont mourir ou qui deviendront stériles par rayonnement, ce ne sont pas seulement les roturiers. Les enfants de l’élite en seront forcément affectés. )

                                        http://www.les-crises.fr/le-champ-d...


                                      • gaijin gaijin 3 juin 2014 13:55

                                        isga
                                        oui les chinois ont en effet tenté ce genre de conneries mais ils se sont vite aperçu que sans médecins les masses laborieuses avaient quelques soucis et se sont hatés d’aller récupérer les survivants .......


                                      • lsga lsga 3 juin 2014 14:02

                                        mais de quoi vous parlez ? 

                                         
                                        Je vous dit que le rôle du « sage » (l’intellectuel, le philosophe, le scientifique) n’est pas de montrer la lune, mais d’aider à cultiver la terre. 
                                         
                                        Pour ce qui est des nourritures spirituelles, elles sont tout aussi matérielle que le pain :
                                         
                                         
                                         
                                        La spiritualité est une science comme une autre, qui a besoin de son microscope et de son rasoir d’Ockham. 

                                      • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 14:08

                                        Neymarre

                                        merci.
                                        vous êtes quelqu’un avec qui j’aimerais partager un verre, et un dialogue,
                                        ça doit être pas mal.
                                        à+

                                      • Rounga Roungalashinga 3 juin 2014 14:12

                                        Je vous dit que le rôle du « sage » (l’intellectuel, le philosophe, le scientifique) n’est pas de montrer la lune, mais d’aider à cultiver la terre.

                                        Confucius était d’un tout autre avis.


                                      • lsga lsga 3 juin 2014 14:18

                                        Confucius, que j’ai lu et relu tout au long de mon existence (au travers de la Grande Étude et du YiKing), est le philosophe matérialiste par excellence. Son « éthique » d’ailleurs, est toute relativiste, rien à voir avec la vérité révélée.

                                         
                                        Le philosophe idéaliste, c’est Lao Tseu, le chantre du « non agir ». Confucius, lui, est révolutionnaire, pour l’action matérielle concrète :
                                         
                                        Si au moins vous connaissiez vos classiques...


                                      • gaijin gaijin 3 juin 2014 17:38

                                        isga
                                        c’est vous qui parliez de couper le doigt .......
                                        quand a lune sa connaissance est importante pour le cultivateur ( n’en déplaise au rationalisme étroit du 19 ème siècle )


                                      • lsga lsga 3 juin 2014 17:49

                                        je me contentais de filer la métaphore.

                                         
                                        d’ailleurs, toi qui te prétends anarchistes, tu dois connaître celle-ci :
                                         
                                        « si j’ai le pouvoir entre les mains, coupez moi les doigts ! »

                                      • olivier cabanel olivier cabanel 3 juin 2014 17:59

                                        Rounga

                                        quand on cite une phrase de la Bible, il faut la citer entièrement.
                                        l’homme ne se nourrit pas que de pain, mais surtout de la parole de Dieu.
                                        voilà.

                                      • Rounga Roungalashinga 3 juin 2014 18:25

                                        Si au moins je connaissais mes classiques, hein ?

                                        Fan Tch’eu pria Confucius de lui enseigner l’agriculture. Le Maître répondit : « Un vieux laboureur te l’enseignerait mieux que moi. » Fan Tch’eu le pria de lui enseigner l’art de cultiver les jardins potagers. Confucius répondit : « Un vieux jardinier te l’enseignerait mieux que moi. » Comme Fan Tch’eu se retirait, le Maître lui dit : « Que Fan Siu a l’esprit petit ! Si le prince s’attache à l’urbanité et aux convenances, aucun de ses sujets n’osera les négliger. Si le prince s’attache à la justice, aucun de ses sujets n’osera lui refuser l’obéissance. Si le prince s’attache à la sincérité, aucun de ses sujets n’osera agir de mauvaise foi. Les choses étant ainsi, les habitants de toutes les contrées accourront à lui, avec leurs petits enfants sur leurs épaules. Quel besoin a-t-il d’apprendre l’agriculture ?  »


                                      • lsga lsga 3 juin 2014 18:39

                                        Je m’avoue vaincu ! votre extrait contredit avec précision mes plaisanteries sur la manucure agricole des sages smiley

                                         
                                        De toute manière, parler de matérialisme (au sens politique) pour un philosophe antique est un anachronisme.
                                         
                                        Quoi qu’il en soit, je considère quand même que Confucius est précurseur de la pensée politique révolutionnaire, et que sa philosophie de l’action est une forme de pré-matérialisme...
                                         
                                        Mais bon, je développerais un autre jour, là, avec plaisir : je m’avoue vaincu !
                                         
                                        (c plutôt rare smiley )

                                      • Aristoto Aristoto 3 juin 2014 22:08

                                        C bien connu ça qu’on ne philosophe que le ventre plein smiley !


                                      • gaijin gaijin 4 juin 2014 08:42

                                        isga
                                        je ne suis pas anarchiste au sens politique du terme , c’est a dire que je n’ai rien lu de ce qui a été écrit a ce sujet et que je ne fais ni ne ferais jamais partie d’aucun mouvement ou quoi ce soit .......
                                        je suis juste né comme ça.
                                        un véritable anarchiste n’est même pas cela !
                                        cela dit je suis d’accord avec votre citation et aussi avec votre point de vue sur confucius les chinois ancien ont la culture la plus pragmatique que je connaisse et parfois très proche du matérialisme
                                        mais a la différence des matérialistes ils admettent tout a fait qu’un grand nombre de choses les dépassent ( du point de vue de l’esprit etc ) mais ils considèrent que c’est en quelque sorte structurel et n’en parlent pas ou très peu ......


                                      • Rounga Roungalashinga 4 juin 2014 09:40

                                        Au moins vous êtes beau joueur, Isga !

                                        De toute manière, parler de matérialisme (au sens politique) pour un philosophe antique est un anachronisme.

                                        C’est exactement ce que j’aurais voulu vous répondre un peu plus haut. Cela dit, vous n’avez pas tout à fait tort, et la pensée de Confucius est encore exploitable aujourd’hui. Cela dit, il était également l’inspirateur principal du fasciste Ezra Pound. C’est un autre problème avec les penseurs antiques : plutôt que de les prendre pour ce qu’ils sont, chacun voit midi à sa porte.
                                        Sinon, il y en a un autre de chinois que j’aime bien, plutôt « totalitaire » celui-là, c’est Hanfeizi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès