• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Environnement > L’indépendance énergétique ? Un leurre ?

L’indépendance énergétique ? Un leurre ?

Et si on essayait de prouver concrètement qu’un foyer peut être totalement autonome, sans pour autant de serrer la ceinture ?

Ça déjà été prouvé à maintes reprises, mais en restant parfois dans le domaine théorique…

Dans la réalité, le plus simple est peut-être de s’inspirer de cequi se passe à Totnes : cette ville d’Angleterre où les chauffe-eau sont solaires, l’électricité éolienne ou photovoltaïque, la monnaie locale, incitant à consommer sur place, et les véhicules alimentés par la transformation de déchets organiques, permettant la production de méthane, lequel devient carburant. Lien

On pourrait aussi évoquer Feldheim, ce petit village situé au sud est de Berlin

Totalement autonome en énergie, il a obtenu en 2010 le prix du village bioénergétique décerné par le ministère allemand de l’agriculture.

99% de l’énergie éolienne, et la totalité de la production du parc solaire, installée sur une ancienne base soviétique, est revendue au réseau national. lien

À part le champ d’éolienne, une usine de biogaz, alimentée par du fumier (et (hélas) du maïs) produit chaleur et électricité, et une petite centrale à biomasse élimine les déchets forestiers.

Les éoliennes de Feldheim, légèrement à l’écart de la commune, occupent un terrain de 86 hectares, et a une capacité correspondant aux besoins de 40 000 foyers.

Quant à l’unité de méthanisation, elle récupère le lisier des 600 cochons de la porcherie et produit 4 millions de Kilowattheure depuis 2008, et assez de chaleur pour chauffer la porcherie, 2 entreprises et la quasi-totalité des habitations du village. lien

Mais revenons en France, et prenons l’exemple d’une maison de 100 m², sur un ou deux niveaux, habitée par un couple avec un/deux enfants, soit 4 pièces principales en moyenne.

La fosse septique doit être étanche, d’une contenance de 2 m³ sachant que l’on compte un demi mètre cube par pièce de la maison. Lien

Elle doit contenir un serpentin dans lequel circule de l’eau chaude à 37 °...afin d’activer la production de méthane.

Ensuite ce méthane va servir de carburant à un Totem, couplé à un alternateur, afin de produire chaleur et électricité.

Ajoutons pour la bonne bouche que ce Totem produit une quantité minime de CO², comme on peut le voir sur ce lien, et qu’il est plus silencieux qu’une conversation entre 2 personnes.

La chaleur va évidemment chauffer l’habitation, mais aussi le serpentin qui maintien la chaleur de la fosse septique.

Rien de nouveau sous le soleil...puisque dans la Chine ancestrale, les villageois utilisaient déjà le gaz produit par leur fosse septique pour alimenter leur cuisinière. lien

Précisons qu’il y a d’autres solutions pour produire du bio-gaz, comme l’ont prouvé les membres de Picojoule, lesquels ont mis au point un méthaniseur destiné aux particuliers, surtout à ceux qui vivent à la campagne, car pour alimenter le digesteur, le fumier, mais aussi les tontes de gazon, car tout ce qui fermente peut produire du méthane.

 

En Israël, une start-up commercialise déjà un bio-digesteur prêt à l’emploi, que l’on peut installer dans son jardin, et qui peut produire jusqu’à 2 heures de gaz par jour, et en France, Homebiogas en a déjà vendu plus de 3000 dans 90 pays...lien

Cerise sur le gâteau, on sait construire des BPO (Bâtiments à Énergie Positive) qui non seulement sont autonomes en énergie, mais qui, de plus, envoient sur le réseau l’énergie non consommée.

Par contre, en face de ces possibilités, le gouvernement, tout en prétendant accélérer la transition énergétique, prend des pistes curieuses comme celles de multiplier les centrales photovoltaïques et les champs d’éoliennes, quitte à envahir les terres agricoles, et à déboiser nos vieilles forets, soulevant la consternation dans le milieu écologique.

En effet, ils oublient qu’il existe des milliers de m² disponibles en utilisant les toits de nos entreprises, et de nos habitations.

La Suisse a fait le même constat. lien

S’il faut en croire « futura-science  », le potentiel des surfaces de toitures du pays est de 6 milliards de m². Lien

Quant aux éoliennes, ils oublient aussi qu’il existe des petites éoliennes aptes à donner l’énergie à une habitation, à une immeuble, et qui grâce à leur axe vertical n’apparaissent que très peu dans le paysage, avec malgré tout de bon rendements.

Ce gouvernement a choisi aussi de privilégier la voiture électrique, laquelle aura besoin de toujours plus d’électricité, entraînant probablement la construction de nouvelles centrales nucléaires, et générant toujours plus de déchets dangereux et ingérables, comme l’explique l’Observatoire du Nucléaire. lien

Quant au fameux hydrogène « vert », si l’on en croit Hortense Chauvin, qui s’exprime dans les colonnes de Reporterre : «  les députés européens ont adopté le 14 septembre un amendement qui assouplit considérablement les règles de production de l’hydrogène sur le continent (…) l’hydrogène produit grâce à du charbon ou du gaz pourrait être labellisé comme renouvelable  ». lien

Voilà une décision qui allonge la liste des incongruités européennes...…

L’une de celles-ci concerne le nucléaire, que l’UE à classé « énergie verte », et donc compatible avec la « transition énergétique ». lien

Il semble que Fukushima, Tchernobyl fassent déjà partie d’un passé lointain...

Déjà, ils sont nombreux dans notre pays a affirmer que le nucléaire nous garanti une indépendance énergétique, grâce à l’uranium nécessaire au fonctionnement des réacteurs nucléaires, alors que celui-ci vient du Niger, et de tas d’autres lieux, mais en tout cas pas de notre pays. lien

Finalement, face à la crise énergétique qui est annoncée, ce gouvernement fait-il les bons choix ?

Car, n’oublions pas, Macron a promis : « ce quinquennat sera écologique...ou ne sera pas ». lien

Sauf que pour passer de la parole aux actes, il y a une marche, et elle semble difficile à franchir pour le gouvernement, qui vient de décider du budget…et force est de constater que celui des forces de police est plus important que celui consacré à la transition énergétique, avec près de 3000 policiers supplémentaires (15,77 milliards) . lien

On pourra rétorquer que le budget consacré à la transition écologique se monte à 60 milliards d’euros, mais il faut savoir que dans cette somme il y a, entre autres, un soutien à l’industrie nucléaire, et des aides financières si vous achetez une voiture électro-nucléaire. lien

Il n’y a plus qu’à espérer que ceux qui brassent du vent compenseront le manque d’éoliennes...

Comme dit mon vieil ami africain : « si vous voulez savoir la vérité, écoutez les fous ».

l’image illustrant l’article vient de freepng

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

la sobriété ? Ou, mais pour qui ?

et voici venu le foutur

la voiture électrique, une arnaque ?

pile poil

une farce énergétique

emporté par le fioul

nucléaire, l’énergie du passé

Le complot nucléaire

L’électricité, c’est gratuit

Les énergies, c’est du propre

Après Totness, Feldheim

Totness enlève le haut.

Le caillou dans la chaussure

Un avenir radieux ou irradié

Sans transition, la chute !

L’énergie en partage

Il y a ceux qui nous pompent l’air…

Comment tourner la page du nucléaire, du pétrole et du charbon

Au pays du soleil, le vent !

De l’eau dans le gasoil

Roulez, roulez, petits plastiques

Faire le plein avec du vide

MHD, l’énergie cachée du futur

Quand les ordures se changent en or

Vive l’énergie positive

Sortir en douceur du nucléaire

Du pétrole sous les sabots

Energies propres en Suède

De la fuite dans les idées

L’imagination au pouvoir

Tel un avion sans kérosène

Rouler malin

D’autres énergies pour sortir de la crise

Au chaud sur la terre de glace

Simple comme l’eau chaude

Témoignage sur le photovoltaïque en France

Le plein de cochon à la pompe

Le nucléaire dépassé par des cochons

Déchets, de l’or dans nos poubelles

En France on a pas de pétrole, et pas d’idées non plus


Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

150 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 27 septembre 10:35

    Alimenter un foyer raisonnable de façon autonome ne pose aucun problème, mais vous ne ferez jamais fonctionner une industrie et des transports dignes de ce nom avec des énergies renouvelables.

    Reste à connaitre le projet sociétal que nous voulons, si c’est pour passer son temps dans les univers virtuels avec le crédit social conditionné par des injections mensuelles, ça peut le faire.


    • Clark Kent Clark Kent 27 septembre 10:54

      @Clocel

      "Alimenter un foyer raisonnable de façon autonome ne pose aucun problème "

      Encore faut-il que ce « foyer raisonnable » vive dans une maison individuelle t qu’il zn soir propriétaire.


    • Clocel Clocel 27 septembre 11:02

      @Clark Kent

      Ah, certes, les lumières de la ville et son univers concentrationnaire sont moins glamour aujourd’hui, mais il faut assumer ses choix, j’ai fait celui de rester à la campagne à une époque où ce n’était pas évident, aujourd’hui ça paye.

      Dois-je m’en excuser ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 11:14

      @Clocel
      je vous trouve bien affirmatif... pourtant la réalité prouve le contraire de ce que vous écrivez : à Lille, par exemple, les véhicules de ramassage d’ordures ménagères tournent grâce au méthane que ces ordures ont produit...
      et ce que Lille a fait, toutes les villes du pays peuvent le faire... non ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 11:19

      @Clark Kent
      sauf que les locataires peuvent se tourner vers le propriétaire pour l’encourager à produire sa propre énergie, et il profiterait, tout comme le locataire...


    • Clark Kent Clark Kent 27 septembre 11:29

      @Clocel

      j’ai fait le même choix que toi
      ce n’était pas pour t’embêter ni te culpabiliser, mais pour dire que des solutions individuelles qui ne peuvent pas âtre généralisées sont des réponses positives pour les intéressés, mais ne peuvent pas servir de modèle à l’ensemble
      on peut aussi prendre l’exemple de classes pilotes avec élèves sélectionnés pour montrer qu’une « bonne pédagogie » est un remède à la délinquance


    • Clocel Clocel 27 septembre 13:03

      @olivier cabanel

      Et la sidérurgie nécessaire à la fabrication des camions/bus/véhicules ?
      Et la pétrochimie qui constitue une grande part de leurs éléments ?
      A partir de quoi allez-vous produire du méthane en grande quantité ?
      Il faut des matières fermentescibles issue de l’agriculture industrielle, dans une agriculture raisonnée les déchets ne quittent pas la ferme, les cycles sont fermés, tout est ré-exploité.


    • OJBA 27 septembre 14:03

      @olivier cabanel Il y a 50 ans, à Nancy, les véhicules de ramassage des ordures étaient électriques, passaient la nuit, silencieusement, sur batteries rechargées le jour par la chaleur de la combustion des ordures. L’incinérateur a été arrêté parce que plus aux normes.


    • Spoiler 27 septembre 14:08

      @olivier cabanel
      merci Olivier.... c’est beau votre champ de lavande sur la photo !  smiley


    • Spoiler 27 septembre 14:10

      @olivier cabanel
      Quant aux éoliennes, ils oublient aussi qu’il existe des petites éoliennes aptes à donner l’énergie à une habitation, à une immeuble, et qui grâce à leur axe vertical n’apparaissent que très peu dans le paysage, avec malgré tout de bon rendements.’
      Sans compter les petites centrales nucléaires chères à Macron smiley


    • nanobis 27 septembre 16:07

      @Spoiler
      Oui, les petites centrales nucléaire c’est bien, mais où est ce qu"on achète l’uranium....aux russes ?


    • tashrin 27 septembre 10:38

      ep

      Par contre, en face de ces possibilités, le gouvernement, tout en prétendant accélérer la transition énergétique, prend des pistes curieuses

      Ca ca depend de l’objectif poursuivi par ledit gouvernement... 


      • Aristide Aristide 27 septembre 11:01

        Voilà donc comment on enfume le quidam !!!

        Que des villages puissent utiliser les ressources locales pour se chauffer, s’alimenter en électricité les foyers, se nourrir, ... est une chose. Mais allons, où sont construites les bagnoles, comment fonctionnent les trains qui transportent les personnes, ou sont fabriqués tous les biens nécessaires aux soins, ... en résumé sont produits tous les biens que ne produisent pas ces habitants. ....

        L’auteur comme à son habitude ne voit que par un trou de serrure, je lui conseille de prendre un peu de recul et d’ouvrir la porte !!!!


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 11:16

          @Aristide
          non seulement, j’ai ouvert la porte, mais aussi la fenêtre, et j’ai maintes fois prouvé, en chiffre que le potentiel méthane produit annuellement était de plus de 50 Mtep, de quoi faire tourner tous les véhicules du pays...
          le projet de l’habitat autonome n’est qu’un plus.
           smiley


        • Clark Kent Clark Kent 27 septembre 11:39

          @olivier cabanel

          entre un potentiel et le réel, il y a le coût réel (c-a-d sans subventions) de l’investissement en infrastructures, le coût du travail (salaires) pour l’exploitation et la maintenance (le temps personnel passé à ces tâches par les intéressés eux-mêmes n’étant pas consacré à d’autres activités, lucratives ou pas, autrement dit il s’agit d’évaluer le seuil de « rentabilité » de la chose, sans parler de la « profitabilité » qui est le véritable but des firmes privées qui exploitent des systèmes en pompant l’argent public.
          Je ne dis pas ça par esprit de contradiction, mais pour insister surle fait qu’il faut prendre en compte tous les éléments de la chaine économique, et ce n’est pas simple (par exemple, dans le monde agricole, il est impossible d’évaluer le coût réel d’un produit après toutes les interventions d’aides, de suventions, de dédommagement, de pr^ts préférentiels et de soustraitance).


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 11:42

          @Clark Kent
          bien sur, 
          mais si vous voulez parler de subventions, commençons par évoquer celles dont bénéficient l’énergie nucléaire...sans commune mesure avec les miettes destinées aux énergies propres...la preuve ici


        • Clark Kent Clark Kent 27 septembre 11:45

          @olivier cabanel

          Vous pourriez faire la même démonstration pour l’indépendance alimentaire : une famille peut très bien s’alimenter en autarcie avec un potager, des poules et des lapins

          mais plus de voiture, ni de télé, ni de PC, ni d’internet, parce qu’il faudra consacrer tout son temps à la production


        • JPCiron JPCiron 27 septembre 12:34

          @Aristide

          tous les biens que ne produisent pas ces habitants. ....>

          Il me semble que le message de l’auteur est de dire que, dans certains domaines, nous pourrions faire beaucoup mieux.

          Reste le problème des biens et services que nous avons l’habitude de consommer, et ceux, nouveaux et à venir, que nous aimerions aussi ajouter à la liste des envies. Et c’est effectivement un autre problème qu’il faudra un jour affronter...


        • JPCiron JPCiron 27 septembre 12:37

          @JPCiron

          Outre le mode de vie qui sera à reconsidérer, il y a le tabou de la population humaine de la planète, qui est une infestation pour le biotope et pour les autres espèces du Vivant.


        • tashrin 27 septembre 12:45

          @Aristide
          Ptetre parce que le parametre que vous n’incluez pas dans l’equation, c’est que tout cela n’existera probablement plus
          Le fait de subvenir aux besoins primaires va devenir suffisamment compliqué. Se deplacer à plus de 100 km de chez soi deviendra exceptionnel, alors disposer à titre privatif d’un véhicule construit de serie sera utopique. Ce sera plus malin d’avoir une vache et quelques poules


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 13:04

          @JPCiron
          oui, bien sur...
          la Chine avait tenté une solution... elle s’est retournée contre elle...et aujourd’hui tente de reprendre le dessus...
          la terre n’est pas extensible, mais la connerie des humains n’a pas de limite.
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 13:16

          @Clark Kent
          quel tableau pessimiste des possibilités...
          faudra que vous en parliez aux exilés de fukushima ou de tchernobyl.
           smiley


        • joletaxi 27 septembre 13:34

          @olivier cabanel
          sacré Mage, toujours à raconter vos carabistouilles

          comme une ane, vous ne voulez pas faire le constat que tout ce bastringue renouvelable ne marche pas, ne marchera jamais, même si on trouve, oh miracle , un système de stockage d’énergie titanesque et économiquement viable
          Tous les zinzins dans votre genre, comme toujours, ne peuvent reconnaître qu’ils nous mettent dans une impasse, dangereuse, et continuent à élaborer des plans sur la comète, il n’est que de voir l’attitude des verts en allemagne.

          la réalité bien crue

          SAMARKAND, Uzbekistan, Sept 16 (Reuters) - Leaders of the Shanghai Cooperation Organisation called for a « balance » between reducing carbon emissions and allowing poorer states to catch up with economically developed countries in a joint statement on climate change adopted on Friday.

          In the statement, the heads of some of the world’s biggest emitters - including China, India and Russia - said they unanimously recognised the negative consequences of climate change and the need for urgent action, but called for increased investment in oil and gas production and exploration.

          avec vos amis, nous on fait des recherches ... à vélo

          ce serait risible si ce n’était aussi grave


        • OJBA 27 septembre 14:07

          @Clark Kent Ben, Ben, hier soir, ça ne m’a pas gêné de passer plus de 2 heures avec mon épouse à nettoyer des cèpes ramassés dans la forêt plutôt que de regarder une ineptie à la télé, vue maintes fois. Au moins, on parle. Et le velouté en train de mijoter pour ce soir me parait de bon augure.


        • véronique 27 septembre 15:35

          @olivier cabanel

          50 Mtep uniquement avec les déjections humaines et les ordures ménagères ? Si c’est le cas, c’est très bien.

          Mais si c’est avec les sous-produits agricoles, que vous appelez abusivement des déchets, ce n’est vraiment pas un progrès. Et si c’est avec des cultures c’est bien sûr encore pire. 


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 17:02

          @OJBA
          bon appétit... smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 17:05

          @joletaxi
          mon petit jo,
          vous ne changerez jamais...
          un instant, sur d’autres fils, j’avais eu quelques espoirs... en vain.
          décidemment, l’automne ne vous va pas bien.
          les populations de Totnes et Feldheim vont passer un bon moment de rigolade s’ils lisent votre commentaire.
           smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 17:07

          @Clark Kent
          ah bon ?!
          parce que c’est vous qui couvez les oeufs ?
          vous zêtes marrant Kent !


        • Aristide Aristide 28 septembre 07:14

          @tashrin
          Ptetre parce que le parametre que vous n’incluez pas dans l’equation, c’est que tout cela n’existera probablement plus
          Le fait de subvenir aux besoins primaires va devenir suffisamment compliqué. Se deplacer à plus de 100 km de chez soi deviendra exceptionnel, alors disposer à titre privatif d’un véhicule construit de serie sera utopique. Ce sera plus malin d’avoir une vache et quelques poules

          C’est vrai ... peut-être il sera sage de protéger votre vache et vos poules de tous ceux qui ne pourront subvenir à leurs besoins primaires comme tout cela n’existera plus !!!


        • Aristide Aristide 28 septembre 07:17

          @JPCiron

          La population humaine de la planète, qui est une infestation pour le biotope et pour les autres espèces du Vivant.

          Effectivement il faut éradiquer cette espèce malfaisante !


        • tashrin 28 septembre 09:48

          @Aristide
          C’est vrai ... peut-être il sera sage de protéger votre vache et vos poules de tous ceux qui ne pourront subvenir à leurs besoins primaires comme tout cela n’existera plus !!!

          C’est l’évidence même. Sinon (mode ironie off), c’est pas moi qui le dis mais les prévisionnistes qui anticipent une baisse du niveau de vie européen de 40 à 70 %, ce que confirme le décrochage du PIB par habitant depuis plusieurs années. Sachant que le plus dur est devant et qu’on est à poil puisque l’on a choisi de gaspiller le peu qui restait.


        • tashrin 28 septembre 09:52

          @Aristide

          La population humaine de la planète, qui est une infestation pour le biotope et pour les autres espèces du Vivant.

          Effectivement il faut éradiquer cette espèce malfaisante !

          C’est pas si con comme conclusion. Il faut etre aveugle pour ne pas comprendre que le probleme, c’est nous.
          La planete s’en fout, elle survivra. Nous en revanche, on a mangé notre pain blanc. Pas besoin d’éradiquer une espèce finalement peu évoluée, aux tendances suicidaires affirmées, et dont des siècles de civilisation n’auront pas suffi à permettre de maitriser leurs bas instincts dans leurs propres interets
          Les insectes feront ptetre mieux


        • Gasty Gasty 2 octobre 11:45

          @olivier cabanel

          "que le potentiel méthane produit annuellement était de plus de 50 Mtep, de quoi faire tourner tous les véhicules du pays...

          "

          Oui mais on fait quoi pour le réchauffement climatique ????

          Certes ! si le méthane a un effet réchauffant bien plus élevé que le CO2, en le brulant on obtient du CO2 et par conséquent une réduction sur le réchauffement. Mais comme tous est liés on se mord la queue. C’est fou toutes ces bonnes intentions de consommation.


        • rhea 1481971 27 septembre 11:18

          Toute dépense d’énergie pollue, quelques soit la méthode de la produire,

          seule solution réduire notre empreinte énergétique et entrer eu récession.


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 11:40

            @rhea 1481971
            bien sur, mais il y a des modes énergétiques qui polluent des centaines de fois plus que ceux des énergies propres...


          • tashrin 27 septembre 12:48

            @olivier cabanel
            Pas tant que ca en realité...
            L’électrique pollue plus que le thermique une fois comptabilisé l’ensemble des opérations nécessaires
            Les eoliennes polluent (on ne sait pas quoi faire des pales une fois usées, on va les enterrer...)
            Le photovoltaique pollue
            Etc...


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 13:06

            @tashrin
            vous êtes tombé dans le piège « com » tendu par les lobbys nuk
            franchement, ne croyez vous pas qu’il sera plus simple de gérer la reconversion des pales (usées ?) des éoliennes ?... si on veut bien s’amuser à la comparer avec celle des déchets nucléaires...


          • tashrin 27 septembre 14:01

            @olivier cabanel
            Vous etes tombé dans le piege com du lobby ecolo, avec les resultats qu’on observe en ce moment... une hérésie complete, sur tous les sujets
            Demandez aux allemands ce qu’ils pensent des éoliennes aujourd’hui


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 17:01

            @tashrin
            amusant !
             smiley


          • tashrin 28 septembre 09:44

            @olivier cabanel
            mais vrai...


          • Jean Claude Massé 28 septembre 10:33

            @olivier cabanel
            Juste en apparence. Car il ne faut pas gratter.
            Va y en falloir des terres rares pour fabriquer vos éoliennes et panneaux solaires et les hectares pour les mettre dessus, sans compter les systèmes pour les gérer. Ensuite il faut les renouveler sans oublier de les « recycler ».
            Juste en apparence je dis.


          • tashrin 28 septembre 11:05

            @olivier cabanel

            L’énergie propre n’existe pas

            Pour construire les équipements nécessaires aux énergies ’décabonnées" il faut des metaux rares. et pour les extraire, il faut de l’energie fossile...

            Et même en imaginant que ce soit envisageable, on arrive déjà pas à faireface à nos besoins actuels sachant qu’ils vont être multipliés dans un avenir proche (parc automobile, 5g dont on a pas besoin, cout ecologique des datacenters, etc...)

            Si on prend juste l’exemple du cuivre, indispensable à l’electrification massive, et qui n’est meme pas un métal rare, la tension est déjà forte, et les prévisions montrent que les prix vont être démultipliés dans les prochaines années puisque les besoins vont être exponentiels et que les gisements sont déjà très pauvres. Et je ne vous parle même pas des véritables métaux rares, auxquels l’accès provoquera des guerres (tiens ya deux mines de lithium en Ukraine, d’ailleurs...)


          • tashrin 28 septembre 11:06

            @olivier cabanel
            https://www.youtube.com/watch?v=xx3PsG2mr-Y
            Interview édifiante d’une jeune femme travaillant dans l’industrie minière sur thinkerview


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 11:38

            @ tous

            le problème des circuits de refroidissement des centrales nucléaires ne s’arrêtent pas aux frontières : la Belgique vient d’arrêter définitivement une centrale qui connaissait justement ces problèmes de fissures. ici


            • rhea 1481971 27 septembre 11:48

              @olivier cabanel
              Des fissures c’est ce qui risque de se produire dans la cuve du réacteur de
              l’ EPR de Flamanville.


            • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 13:08

              @rhea 1481971
              peut-être... mais pour l’instant, c’est l’acier dit « inoxydable » du circuit de refroidissement de nos vieilles centrales qui connait des sérieux problèmes...


            • véronique 27 septembre 15:41

              @olivier cabanel

              Oui c’est de l’acier inoxydable, mais il peut y avoir des problèmes de corrosion à certains endroits pour certaines raisons . Le problème est connu. Il n’y a vraiment pas de quoi s’affoler. Toute installation, pas seulement nucléaire, a besoin d’être entretenue et réparée de temps en temps.


            • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 17:00

              @véronique
              t’as raison !
              les tuyauteries destinées à refroidir le réacteur (circuit primaire) sont fissurées...et vous ne vous inquiétez pas ?!
              je vous rappelle qu’un réacteur non refroidit fait « boom »...
              remember fukushima, tchernob et cie...
              car si les tuyaux sont perméables, l’eau fuit de tous les cotés, et malgré que l’acier soit inoxydable, ils sont quand mêmes rouillés...
              ça va, vous êtes rassurée ?
               smiley


            • véronique 27 septembre 17:15

              @olivier cabanel

              Oui c’est raté, je ne comprends pas votre affolement. Il y a à certains endroits une corrosion sur environ 1/6ème de l’épaisseur du matériau. Ça se répare.
              Par ailleurs, un arrêt du refroidissement ne transforme pas une centrale en bombe atomique. Le risque majeur c’est la fusion du cœur du réacteur et la fuite de radioactivité.


            • Nangala 27 septembre 12:18

              Il était évident qu’on allait vers un pbm de distribution énergétique, et qu’il fallait se préparer en conséquence. A mon modeste niveau j’ai fait ce que j’ai pu, en organisant des solutions sur un bateau type péniche : panneaux solaires, poêle de masse, et génératrice pour les besoins secondaires (four, par ex). De ma propre expérience :

              1/ L’autonomie coûte cher, en temps et en investissement. Il faut avoir du capital à investir, mais aussi de la jugeotte et une certaine dose d’intelligente instrumentale. Etre bricoleur, c’est le minimum vital, ... sinon grosse galère... 

              2/ De façon générale, pour un projet type solaire par exemple, il vaut mieux prévoir large, avec du matériel en double (régulateur, chargeur, batteries, etc). Encore une fois, ce n’est pas donné à tout le monde... Et s’il fallait fournir des batteries à tout le monde, la Terre ne serait plus qu’un immense trou...

              3/ L’autonomie n’est pas réalisable dans des grands ensembles d’habitation tels que immeubles, HLM, selon moi. Tous les exemples cités dans l’article concernent des petites villes ou des villages. (mais j’ai pu voir en Israël que sur les toits des grands immeubles, toute l’eau chaude est collective et solaire).
              4/ Je peux témoigner du fait qu’on peut vivre avec peu d’électricité : éclairage et chargement ordi/tel peut suffire à l’organisation quotidienne. Le bon côté des choses, c’est qu’il y a maintenant plein de lampes, d’outils et d’électroniques fonctionnant sur batteries, donc on peut les recharger pendant l’ensoleillement et / ou sur génératrice, puis en profiter tout le reste de la journée ou de la nuit. ça demande juste un peu de gymnastique et d’organisation, et encore une fois, ça ne sera pas adapté, ni adaptable, pour tout monde.

              Enfin, l’une des raisons pour laquelle l’autonomie n’est pas favorisée en France, c’est qu’il faut que les gens restent enchaînés à EDF le plus longtemps possible, parce qu’il va falloir maintenant démanteler les centrales nucléaires, et que ça va coûter cher... Si tout le monde se barre, qui paiera ? 


              • CN46400 CN46400 27 septembre 12:43

                @Nangala
                le branchement à Inédis est toujours facultatif....


              • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 13:10

                @Nangala
                je retiens dans votre commentaire, c’est le coût de ce choix qui pose question.
                il est certain que si le citoyen conscient du problème cherche des solutions propres, doivent gérer tout seul le cout de ses choix, ça ne sera pas facile.
                d’où l’intérêt de pencher pour une solution collective.


              • juluch juluch 27 septembre 12:33

                bonjour Olivier

                L indépendance énergétique, le carburant vert, les merdouilles électriques sur roues....tout ces couillonnades ne servent qu’à enrichir quelques uns.

                Et puis je pense que tout ce boxif va être mit de coté au vu du réarmement rapide de nos armées....

                et n ’oublions pas que c’est nous qui payons tous ces projets plus ou moins viables.


                • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 13:12

                  @juluch
                  bonjour Juluch...
                  bien sur, tout le monde a bien compris qu’aujourd’hui on agite des écrans de fumée pour éviter d’aller au cœur de la cible... mais qui est dupe ?
                  ni vous, ni moi... enfin, c’est ce que je pense


                • CN46400 CN46400 27 septembre 12:52

                  Ca y est, le méthaniseur a démarré chez moi. J’ai été emmerdé par un noria de tracteurs qui allaient l’approvisionner et la boulangère a affiché sur son comptoir une la première pétition qui conteste les odeurs indélicates qui se répandent par vent du nord, hollé.... Les travaux ont duré 3 ans, pas mal de béton en vue, mais pas de bilan financier public pour le moment.... 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 13:14

                    @CN46400
                    j’aime bien cet humour décalé...
                    sauf que, si vous vous étiez un peu penché de plus près sur la question, vous sauriez qu’il n’y a pas la possibilité de gène olfactive, vu que les méthaniseurs sont isolés... juste une logique pour ne pas perdre de méthane
                    mais c’est bien essayé.
                     smiley


                  • Spoiler 27 septembre 14:15

                    @olivier cabanel
                    Merci Cabanel, bien essayé aussi ! But, avec la crise énergétique vous êtes dans les choux .....  smiley ... les renouvelables ! Trop fort l’écolo !!
                    Les écolos vont devoir manger leur pain noir .... et oui, la masse va souffrir et elle se rappellera que vous l’avez fourvoyer !  smiley


                  • véronique 27 septembre 15:45

                    @olivier cabanel

                    Ah oui ? Pas de gêne olfactive ? Et vous faites quoi des digestats ? Il faut bien les enlever de temps, donc les charger, les transporter, puis les épandre.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 16:52

                    @véronique
                    je confirme
                    un ami avait créé une unité de bio-gaz du coté de superphénix, et utilisait le lisier de porc... à la fin de la « digestion » du purin, il vidangeait évidemment la cuve, sans la moindre gène pour les voisins, puisque l’odeur avait disparu, et que le résidu riche en potasse faisait grossir les pommes de terre.
                     smiley


                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 16:53

                    @Spoiler
                    votre réflexion est à la hauteur de vos connaissances grammaticales... smiley
                    fourvoyé...


                  • véronique 27 septembre 17:08

                    @olivier cabanel

                    Pas d’odeur c’est très étonnant. Moi je subis parfois ces odeurs d’épandage de digestat.
                    En théorie, il y a moins d’odeurs, mais en pratique, c’est très odorant, je vous l’assure ! 


                  • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 18:20

                    @véronique
                    oui, et moi aussi, en tout cas tous ceux qui habitent la campagne en ont fait l’expérience, mais là, il s’agit d’épandages sur le sol, et non de produits issus de digesteur... faut pas tout confondre.


                  • CN46400 CN46400 27 septembre 18:26

                    @olivier cabanel
                    Il n’y a pas que le méthane qui parfume dans cette machine....


                  • véronique 27 septembre 19:49

                    @olivier cabanel

                    Bah il s’agit d’épandage de produits issus de digesteurs. Où voulez-vous qu’ils soient épandus ? S’ils sont enfouis ça pue en principe moins. 


                  • Jean Claude Massé 28 septembre 10:55

                    @olivier cabanel
                    J’habite pas dans le même monde que vous. Car j’habite à 10 km à vol d’oiseau d’un centre d’enfouissement des déchets au Nord de Bordeaux. Elle produit du méthane pour chauffer des serres.
                    A 10 km donc par vent de nord-Est je sens le méthane. 
                    Le concessionnaire responsable de la fourniture de l’eau ne veut pas perdre d’eau. Et pourtant il y a des fuites.


                  • CN46400 CN46400 2 octobre 11:23

                    @olivier cabanel
                    C’est quoi la production annuelle d’une unité moyenne de méthanisation en MW/h ?


                  • pemile pemile 2 octobre 11:45

                    @CN46400 « MW/h »

                    Encore cette erreur ????!!!!


                  • titi titi 27 septembre 14:52

                    @L’auteur

                    "leur axe vertical n’apparaissent que très peu dans le paysage, avec malgré tout de bon rendements.

                    « 

                    Là je rigole...

                    J’ajoute que j’ai la »totale" : la VMC double flux, une maison en pisé (donc en terre), des panneaux solaires pour l’ECS, des panneaux solaires pour l’autoconsommation et donc une éolienne à axe verticale.

                    L’autonomie c’est impossible sans batterie.

                    Et les batteries écologiquement c’est 0.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 16:50

                      @titi
                      je ne vois pas bien ce qui vous fait rigoler, à moins d’apporter les preuves ?
                      du coup ça décrédibilise totalement la suite de votre commentaire... 
                      en effet, je parle de bio-méthane, une énergie qui n’est pas intermittente, et qui donc n’a pas besoin de batteries...
                       smiley



                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 17:34

                      @véronique
                      j’avoue que cet article m’a fait passer un bon moment
                      les « grands » scientifiques qui s’expriment dans l’article disent tout le mal qu’on peut penser de la méthanisation, affirmant que les résidus sont dangereux !
                      les résidus que mon ami cité plus haut utilisait pour fertiliser la culture des pommes de terre n’ont jamais posé de problème...
                      et tous les produits qui se dégradent en tombant sur le sol, feuilles, etc... non plus.
                      ils créent de l’humus, et la nature semble l’apprécier.
                      ça doit être intéressant d’enquêter sur l’impartialité de ces scientifiques...
                      non ?


                    • véronique 27 septembre 17:57

                      @olivier cabanel

                      C’est un peu plus compliqué que ça. 

                      En résumé, le résidu de la méthanisation est constitué d’une part d’azote encore plus volatile que l’ammonitrate, et plus toxique pour les insectes et vers de terre.
                      De plus, cette volatilité a un impact négatif sur la fertilisation car elle est variable, ce qui peut conduire à une sous-fertilisation et appauvrissement des sols, ou au contraire à une sur-fertilisation avec des risques de lessivage.
                      Par ailleurs, ce résidu de méthanisation diminue le carbone organique des sols et les appauvrit petit à petit.
                      Et enfin, on voit se développer des rotations de cultures déclarées en cultures intermédiaires, alors qu’il s’agit de cultures principales à savoir par exemple du blé d’hiver récolté au printemps suivi d’un maïs récolté fin d’été ou automne, le tout plante entière.

                      Je ne vois pas en quoi on peut douter de l’impartialité des scientifiques ici. Ce qu’ils disent est en fait assez évident.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 18:18

                      @véronique
                      ah bon ?!
                      pourtant, c’est relativement connu que l’azote soit utile à l’agriculture, à condition de respecter certaines normes, comme l’indique cet article


                    • véronique 27 septembre 18:34

                      @olivier cabanel

                      pourtant, c’est relativement connu que l’azote soit utile à l’agriculture, à condition de respecter certaines normes

                      ‐------------------ C’est quoi le rapport ?
                      Bien sûr qu’il faut de l’azote, ça fait partie des évidences. Mais on n’a pas besoin des méthaniseurs pour en produire, bien au contraire. Il vaut mieux épandre du fumier plutôt qu’un digestat de méthaniseur issu de fumier. 

                    • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 18:56

                      @véronique
                      ben le rapport, c’est le fait que vous critiquiez l’azote...
                      c’est pas clair ?


                    • véronique 27 septembre 19:23

                      @olivier cabanel

                      Mais non, absolument pas. Je ne critique pas l’azote, bien au contraire, puisque si je critique la méthanisation, c’est notamment parce qu’elle nuit à une bonne fertilisation. L’azote qu’on obtient est de moins bonne qualité que celui du fumier ou même celui d’un ammonitrate.


                    • titi titi 27 septembre 21:18

                      @olivier cabanel

                      Des preuves ?
                      Et bien déjà faites l’essai vous même et vous en aurez ce qui vous évitera de dire des bêtises. Comme vous le dites, les éoliennes à mat verticale coutent assez peu cher... par contre il faut un mât pour la surélevée... et un onduleur... et là vous verrez que côté prix c’est déjà moins la rigolade.

                      Ensuite, aujourd’hui la France a exporté de l’électricité. Il y a du vent, et la part d’éolien s’est maintenu à 15-17% de la production nationale.
                      La semaine dernière, il n’y avait pas de vent. La part d’éolien s’est maintenu à 3-5%
                      La différence a été importée.
                      C’est bien l’éolien et son intermittence qui fragilise la production électrique francaise.

                      Ce qui est au niveau national entre mardi dernier et ce mardi, on le retrouve aussi quand on fait de l’auto consommation.
                      Pas de vent => pas de lumière.

                      Heureusement que les centrales à charbon sont là.

                      Ce que je trouve vraiment convaincant :
                      La VMC double flux
                      Les panneaux solaires thermiques pour l’ECS.

                      Le reste c’est de la flûte.


                    • Jean Claude Massé 28 septembre 11:01

                      @olivier cabanel
                      Là c’est la mauvaise fois pour tenter d’échapper à l’impasse.


                    • ETTORE ETTORE 27 septembre 16:01

                      Olivier...

                      Car, n’oublions pas, Macron a promis : « ce quinquennat sera écologique...ou ne sera pas ».


                      J’ai vraiment du mal, ne serais ce , qu’à commencer à croire, que ce « dispendieux », ait une idée écologique de son quinquennat !

                      Qu’il veuille composter les français, histoire d’en vendre les bénéfices à ses moulins à pognon, copains comme crésus en foire, ça, je veux bien le croire.

                      Tout le reste, relève une incongruité phénoménale, que nous pouvons constater tous les jours autour de nous. ( Je vois nombre de bâtiments, se construire, entièrement vitrés, à se demander, si leur toit vas supporter le nombre de groupes climatiseurs posés dessus ) Nous sommes dans une léthargie coupable . Et si nous continuons dans ce sens, il se pourrait bien que la léthargie, se transmue en CONgélation . ( un comble pour un climat qui se réchauffe)

                      (on voit bien que l’esprit, n’"as pas besoin de courant, pour se mettre hors fonctionnement)

                      Récemment, une sinistre à bien annoncé, que les batteries des voitures électriques, seraient le réservoir à énergie de secours, en cas de pic de consommation.

                      Ce qu’elle n’as pas précisé, c’est le delta, entre le prix au chargement, et celui, à la remise sur le réseau. Puisque , il ne faut pas se leurrer, ; bientôt, comme pour l’énergie fossile à la pompe, les taxes vont tomber.

                      Et encore, si ce n’était que la seule variable....Qui ne s’ajustera pas....


                      • Fergus Fergus 27 septembre 16:40

                        Bonjour, Olivier

                        Oui aux panneaux photovoltaïques installés sur les toits des habitations, des usines et des parkings de supermarchés, non à ces mêmes panneaux implantés dans les sites naturels comme sur la photo qui illustre cet article.

                        Mieux vaut encore le nucléaire que la défiguration de nos paysages par ces panneaux et, pire encore, par les éoliennes ! 


                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 16:47

                          @Fergus
                          bonjour Fergus
                          un peu surpris par ta réaction sur les éoliennes...
                          le lobby anti éolien a semble-t-il marqué des points...
                          mais ils répandent des rumeurs infondées, du genre « éolien, tueur d’oiseaux », alors que les lignes à haute tension en tuent beaucoup plus, tout comme les vitres de nos immeubles...la preuve ici
                          sur la défiguration du paysage aussi... mais qui s’est opposé aux dizaines de milliers de pylônes THT ? 
                          faut ajouter que ce lobby a été lancé par Giscard, qui avait épousé une « fille schneider », grand baron du nucléaire...
                          ceci expliquant peut être celà...


                        • Eric F Eric F 27 septembre 17:29

                          @olivier cabanel
                          Sur ce point je me trouve d’accord avec vous, les questions de dégradation visuelle sont à relativiser en considérant le ’’service rendu’’ (on a des châteaux d’eau affreux et mal placés, des lignes ferroviaires et autoroutes -avec viaducs- proches de sites classés, des alignements de pylônes de réseau haute tension, on a noyé des villages pour des barrages hydrauliques, etc.) sans compter les parcs de moulins à vent hollandais qui extasient les touristes smiley
                          Le problème me parait davantage celui du rendement et de l’intermittence en regard de l’investissement (combien de milliers pour produire 20% de l’électricité du pays ?)


                        • Fergus Fergus 27 septembre 17:31

                          @ olivier cabanel

                          Il n’y avait pas de réelle alternative aux pylônes THT lorsqu’ils ont été implantés. Et à cette époque les Français étaient moins sensibilisés au respect de leur cadre de vie.
                          Les éoliennes, j’ai toujours été contre. Et mes cousins d’Auvergne qui ont accepté qu’il en soit implanté sur l’un de leurs pâturages d’estive commencent à regretter ce choix dans l’optique de leur très problématique et très coûteux démantèlement.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 18:16

                          @Fergus
                          mais pas du tout !
                          l’alternative d’enterrer les lignes THT existe depuis longtemps, et se pratique d’ailleurs par endroits, 
                          bien sur c’est un peu plus cher, mais en cas d’ouragans et autres tornades, le système de distribution électrique est sauvegardé...


                        • CN46400 CN46400 27 septembre 18:42

                          @olivier cabanel
                          La THT enterrée n’existe pas sans pertes renforcées, le meilleur isolant restant l’air, les THTs ne sont enterrées que rarement. Même les HTs perdent par effet joule, c’est un des pb de l’éolien offshore....


                        • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 18:54

                          @CN46400
                          amusant...
                          mais votre réaction est normale, vous êtes français... le pays qui a élu chirac, hollande et macron...
                          en Suisse, il en va autrement. la preuve ici


                        • CN46400 CN46400 27 septembre 19:10

                          @olivier cabanel
                          Reste à donner les tensions concernées,et les pertes qu’on tolère....


                        • Eric F Eric F 27 septembre 17:12

                          Il y a évidemment d’intéressantes perspectives dans les réalisations décrites dans l’article, mais l’électricité produite dans le village suffit-elle les glaciales nuits d’hiver sans vent ? Par ailleurs un habitat relativement dispersé est propice à des installations locales, mais quid des grandes agglomérations avec des ensembles de hauts immeubles (les écolos affirment que l’entassement vertical réduit le bétonnage des sols, les déperditions thermiques, et optimise les moyens de transport, ce qui est factuellement exact mais pas une perspective enthousiasmante). Et l’industrie et les transports nécessitent de l’énergie en réseau.

                          Concernant la méthanisation, bonne piste en effet pour des carburants de substitution (mais faut pas le laisser fuir, son effet de serre est redoutable).


                          • véronique 27 septembre 17:34

                            @Eric F

                            La méthanisation n’est une bonne piste pour les carburants que si on considère que les bio-carburants sont en général une bonne piste. Or un problème important va se poser : le prix des engrais . Il faut s’attendre à une diminution assez conséquente des rendements. Diminution qui pourrait nous obliger à réserver la production agricole à l’alimentation.
                            À petite échelle, les énergies renouvelables peuvent rendre service, à grande échelle elles sont plutôt un fléau.


                          • eau-mission eau-mission 27 septembre 17:45

                            @véronique

                            Et quid des TCR ?


                          • véronique 27 septembre 18:05

                            @eau-mission

                            Je n’en pense rien de particulier, je ne connais pas bien. Comme toute culture il leur faut des nutriments. Donc on peut avoir les mêmes limites qu’avec le reste.


                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 18:08

                            @véronique
                            comme vous auriez du le découvrir dans l’article, les bio-carburants ne doivent en aucune manière être issus de la culture du maïs, du soja, ou d’autres plantes, mais uniquement des produits considérés comme déchets putrescibles...le petit lait des fromageries, les tontes de gazon, les pailles de refus, les fumiers et autres lisiers, etc...
                            donc votre commentaire n’a pas de sens...
                            désolé


                          • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 18:12

                            @Eric F
                            chacun sait que le méthane est 23 fois plus nocif pour le changement climatique que le gaz carbonique, d’où l’intéret de l’utiliser comme carburant, plutot que de le laisser s’échapper dans l’atmosphère ... mais de toutes façons, je ne vois pas bien comment on pourrait récupérer les millions de mètres cubes de méthane qui s’échappent du pergélisol, dans la banquise en train de fondre...


                          • véronique 27 septembre 18:27

                            @olivier cabanel

                            Alors encore une fois, le fumier n’est pas un déchet, pas plus que le lisier ou les pailles de refus. Pas plus non plus que le petit lait qui est beaucoup utilisé dans l’industrie.
                            Prendre le fumier, amendement organique, pour le transformer en amendement organique aussi, mais de moins bonne qualité et pouvant poser des problèmes, c’est complètement insensé. Surtout qu’on va manquer d’engrais minéraux.

                            Donc la méthanisation à partir de fumier ou lisier n’a rien de vertueux. Sauf à très petite échelle, en autoconsommation, si on a besoin de gaz, mais à condition de bien comprendre tout ce que ça implique.

                            De plus, c’est faire preuve de beaucoup de naïveté de croire que les méthaniseurs ne fonctionnent ou ne fonctionneront qu’avec des sous-produits. D’ores et déjà ils fonctionnent avec des produits agricoles genre maïs. Et ça ne fera que s’amplifier, parce que c’est la course aux profits pour tout et que pour qu’un méthaniseur soit rentable, de plus en plus rentable, il faut l’alimenter régulièrement avec des produits de bonne qualité, pas trop ligneux, donc pas trop de paille.


                          • Aristide Aristide 28 septembre 07:34

                            @véronique

                            Vous allez nous le rendre malade. Il faut être charitable ?

                            Cabanel est le roi de la patate électrique. Il en connait un rayon sur ce sujet !!!


                          • Eric F Eric F 28 septembre 09:30

                            @véronique
                            Il y a deux problèmes pour les agro-carburants (ethanol, diester) :
                            -l’utilisation des surfaces agricoles existantes qu’il ne faut pas détourner des cultures alimentaires, donc remettre en culture une part des friches agricoles qui se sont multipliées notamment avec les fermetures de petites exploitations.
                            -la question des engrais que vous évoquez, mais là c’est le mode de culture qui est à adapter, variétés à plus faible besoins en amendements par exemple, alternance de cultures enrichissant le sol, compostage industriel, etc.

                            Concernant la méthanisation, il faut considérer en effet les priorités d’utilisation des résidus agricoles et le tri de déchets. Mais il y a un potentiel aussi de végétaux qu’on laisse pourrir et qui pourraient être récoltés, ainsi une usine de méthanisation à Amiens utilise des feuilles mortes, il y a un potentiel.


                          • véronique 29 septembre 11:03

                            @Eric F

                            Il faut certes adapter les cultures, ce qui est toujours nécessaire de toutes façons, mais s’agissant de la méthanisation, les vrais problèmes sont différents, le digestat est un fertilisant appauvri notamment en carbone, et dont l’azote crée un risque supplémentaire de pollution (par rapport à l’azote apporté par l’amendement organique ou même par des engrais chimiques tels que les ammonitrates).

                            Je ne vois pas d’inconvénient majeur à produire du méthane à partir de vrais déchets (ce qui n’est pas destiné à être utilisé), ou pour l’autoconsommation.
                            Mais les quelques méthaniseurs utilisant de vrais déchets qui sont mis en avant servent de justification à la méthanisation en général. Alors que dans la réalité ce sont les méthaniseurs qui utilisent sous-produits et produits agricoles qui dominent.
                            C’est un peu facile de présenter les choses en ne parlant que des avantages. C’est comme pour les villages soi-disant autonomes. Et puis d’ailleurs il faudrait peut-être que les écolos se demandent pourquoi l’Etat ne met pas en place une politique globale d’aménagement énergétique du territoire, au lieu de laisser les choses se faire anarchiquement au gré des investisseurs privés et des propriétaires. L’urgence n’est sans doute pas où on pense. 


                          • véronique 29 septembre 21:10

                            @Aristide

                            Et pourtant c’est vrai que le fumier n’est pas un déchet. 
                            En revanche il y a des déchets, des vrais déchets, dont on ne sait que faire, qui pourraient nous rendre service en produisant beaucoup d’énergie avec davantage d’autonomie, ce sont les déchets nucléaires. Mais l’État a trouvé judicieux d’arrêter le projet d’astrid il y a 3 ans. Dommage. 


                          • molloy molloy 27 septembre 18:10

                            Olivier Cabanel veut recouvrir le pays de panneaux solaire et d’éoliennes Made in China.

                            Tout ça parce que, comme tout ses petits camarades verts, il confond ogive nucléaire et centrale nucléaire. 


                            • olivier cabanel olivier cabanel 27 septembre 18:13

                              @molloy
                              je pense qu’une paire de lunette supplémentaire vous serait bien utile, vu que l’article conteste l’occupation du sol avec des panneaux solaires, mais de s’en tenir à couvrir les toits des habitations, et entreprises...


                            • Jean Claude Massé 28 septembre 11:20

                              @olivier cabanel

                              Alors construisons pour installer des panneaux solaires.

                              Dans tout cela, il ne reste aucune place à l’intelligence (supérieure), sinon en tant qu’elle consent à s’asservir à la réalisation de fins pratiques, à n’être plus qu’un simple instrument soumis aux exigences de la partie inférieure et corporelle de l’individu humain, ou, suivant une singulière expression de Bergson, « un outil à faire des outils » ; ce qui fait le « pragmatisme » sous toutes ses formes, c’est l’indifférence totale à l’égard de la vérité.

                              En admettant que le développement matériel ait quelques avantages, d’ailleurs à un point de vue très relatif, on peut, lorsqu’on envisage des conséquences comme celles que nous venons de signaler,......., se demander si ces avantages ne sont pas dépassés de beaucoup par les inconvénients. Nous ne parlons même pas de tout ce qui a été sacrifié à ce développement exclusif, et qui valait incomparablement plus ; nous ne parlons pas des connaissances supérieures oubliées, de l’intellectualité détruite, de la spiritualité disparue  ; nous prenons simplement la civilisation moderne en elle-même, et nous disons que, si l’on mettait en parallèle les avantages et les inconvénients de ce qu’elle a produit, le résultat risquerait fort d’être négatif. 


                            • CN46400 CN46400 28 septembre 12:38

                              @olivier cabanel
                              Je suis assez d’accord avec vous, le solaire photovoltaïque est acceptable, dans les conditions que vous énonçez, puisque quasiment prévisible 24h à l’avance. Encore faudrait-t-il qu’on en donne publiquement le prix de revient dans la durée et qu’il soit démontré que la production couvre bien les besoins nécessaires lors de la fabrication....


                            • https://twitter.com/MaxDelvallee/status/1574767514374049797

                              Il se passe un truc fou au Danemark, où les pipelines important le gaz russe en Europe viennent d’être probablement sabotés, selon les dires mêmes de la Première Ministre. Quelqu’un veut à l’évidence qu’en cas de crise énergétique cet hiver, recourir au gaz russe soit difficile.


                              • Eric F Eric F 28 septembre 09:36

                                @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                Il y a plusieurs hypothèses : soit ’’menace’’ des Russes par rapport à la perspective de durcissement des sanctions, soit ’’pression’’ par les Ukrainiens ou les yankees contre les tentations européennes de maintenir des approvisionnements russes.
                                Une nouvelle fois les pays européens font les frais de la guerre de l’énergie, où les Russes comme les Etasuniens qui disposent de gisements profitent de la hausse des cours, ainsi que les pays du golfe.


                              • Ffgismo 27 septembre 18:30

                                En zone rurale on peut presque être autonome , mais en ville impossible Tramway, métro, train, ascenseur etc…En fait c’est une arnaque, car dans ces communes ils ne sont en rien autonome, défense, hôpitaux, déplacements longue distance !


                                • véronique 27 septembre 18:38

                                  @Ffgismo

                                   dans ces communes ils ne sont en rien autonome, défense, hôpitaux, déplacements longue distance

                                  ------------------------

                                  Bien vu.
                                  C’est très vrai, ils ne sont en rien autonomes. 


                                • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 08:13

                                  @Ffgismo
                                  non !
                                  vous oubliez que les communes se fusionnent pour la bonne cause, afin de partager le domaine social, sanitaire, et scolaire...


                                • véronique 2 octobre 19:16

                                  @olivier cabanel

                                  Non les communes fusionnent pour être plus grandes, c’est tout. Les écoles ne sont pas concernées, en fait ça ne change rien, surtout que bien souvent il y a déjà une communauté de communes pour s’occuper des déchets, des cantines etc. 
                                  Pour certains, une commune plus grande ça veut surtout dire des indemnités d’élus plus importantes, et aussi un budget plus important qui sera consacré surtout à la commune principale.
                                  Les fusions de communes, ça ne devrait exister que pour les très petites communes, de moins de 500 habitants. 


                                • troletbuse troletbuse 27 septembre 18:48

                                  Le réchauffement climatique : une énorme arnaque des mondialistes dénoncée par l’ancien directeur de Greenpeace

                                  https://crowdbunker.com/v/pMtr8C5CWZ

                                  Raisons :

                                  Réduite la population par le génocide par les waxxins

                                  Appauvrir et détruire les nations

                                  Installer la dictature


                                  • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 27 septembre 23:16

                                    Dans l’état actuel de la France, peu responsable de CO2, il y a bien bien bien d’autres priorités avant la « Transition écologique » , pour palier a un phénomène naturel cyclique, où l’humain a peu de responsabilités.

                                    Arrêtez de nous vendre du marketing climatique crépusculaire.

                                    Que les gugus du GIEC arrêtent de prendre leurs calculs de polichinelle non appuyés de véritables preuves pour des réalités !

                                    En ce qui concerne la France, ce pays, le notre, pas « l’Europe » non élue, bardée de pouvoirs auto-attribués, non formulés dans les traités de l’UE,

                                    Regardons les problèmes, les vrais, de la population, celle qui va payer toutes les magouilles et les erreurs de ces dirigeants.

                                    Et des problèmes bien plus graves que ceux vilement

                                    énumérés par ces imposteurs du GIEC.


                                    • Le Gueux Républicain Le Gueux Républicain 27 septembre 23:22

                                      Une des solutions, qui n’est pas que climatique mais économique est de construire des éléments d’habitation auto-suffisants en énergie, ça existe depuis longtemps, j’en avais visité en Allemagne, la Suisse et l’Italie ont aussi développé un programme en ce sens auquel la France n’a pas voulu participer...

                                      Cherchez l’erreur, y a un mot comme... lob, lobb... quelque chose... !!!


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 08:10

                                        @Le Gueux Républicain
                                        oui, c’est ce que signalé dans l’article sous le nom de Bepo.. les fameux bâtiments à énergie positive, qui produisent plus d’énergie qu’ils n’en consomment.


                                      • Eric F Eric F 28 septembre 09:39

                                        @Le Gueux Républicain
                                        Oui, mais cela se limite aux nouvelles constructions conçues spécifiquement pour ça. Mais par ailleurs il est question de réduire le bétonnage des sols, donc les maisons individuelles.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 17:26

                                        @Eric F
                                        bah, empiler les habitations pour soi disant libérer de l’espace ne fait que provoquer l’apparition de parkings géants...


                                      • troletbuse troletbuse 27 septembre 23:57

                                        Toujours dans le plan des mondialistes, la destruction de la nature déjà commencé il y a longtemps par les chemtrails.

                                        Cette année, plus d’insectes ==> plus d’oiseaux ===> plus d’abeilles donc pénuries et famines

                                        Pour les Contoutcourts qui nous sortent que les chemtrails sont une théorie des complotistes, c’est tellement vrai que même à l’ONU, on en parlait déjà en 2007.

                                        Mais ce devait être une complotiste bien sur

                                        https://www.theraneo.com/bonaly-video-1914-chemtrails-aborde-a-l-039-onu-en-2007.html



                                        • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 28 septembre 00:21

                                          @troletbuse
                                          Bien vu troll et buse, recentrons le débat.
                                          Y’en a qui se perdent ici sur une planète pas assez plate.


                                        • troletbuse troletbuse 28 septembre 00:36

                                          @troletbuse
                                          6 minutes après une vidéo de 15 mn, y’a un con qui vient nous parler de la terre plate.
                                          Comme quoi, une feignasse a des idées sur tout sans jamais rien étudier. Ces connards là ont la science infuse..


                                        • Le bébé de Macon Le bébé de Macon 28 septembre 00:48

                                          @troletbuse
                                          Ah mince il est rigoureux.


                                        • ribouldingue ribouldingue 28 septembre 00:21

                                          Macron sait que dans 5 ans il ne sera plus là pour enrichir ses ami-es les nababs de la finance.

                                          Il sera sous les tropiques chevauchant son jet ski.

                                          Mais pour l’heure, notre roitelet prépare l’ouverture de notre dame, la coupe du monde de rugby qui aura lieu en 2023 et bien sûr les jeux olympiques de 2024.

                                          D’où le recrutement de tous ces flics.

                                          Alors la méthanisation, l’éolien, le solaire etc.... macron s’en tape la cloche. Ça coûte un pognon de dingue.

                                          Macron ne connaît rien au lisier de cochon et c’est bien la cadette de ses préoccupations.

                                          D’ailleurs, qui a déjà vu macron enfiler des bottes en caoutchouc pour aller humer la bonne merde des porcheries bretonnes depuis son élection ?

                                          A part serrer la louche dans le salon feutré de l’agriculture de son amie « christiane lambert » présidente de la fnsea, grande prêcheuse des subventions de la PAC, de l’agriculture intensive, de l’élevage intensif, de l’usage des pesticides.

                                          Ce quinquennat sera nucléaire et rien d’autre.




                                          • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 08:08

                                            @ribouldingue
                                            joli dressage de tableau de la situation du pays...sous la houlette du pseudo jupiter...je partage donc, sauf la fin, évidemment, car ce quinquennat ne sera pas nucléaire...a moins d’un accident nucléaire majeur sur notre territoire.


                                          • Eric F Eric F 28 septembre 09:42

                                            @ribouldingue
                                            ’’qui a déjà vu macron enfiler des bottes en caoutchouc pour aller humer la bonne merde des porcheries bretonnes depuis son élection ?’’
                                            Pour lui, les bretons sont des illettrés. Par contre, la M. il connait, puisqu’il nous y enfonce.


                                          • ETTORE ETTORE 28 septembre 13:37
                                            Eric F 28 septembre 09:42

                                            @ribouldingue
                                            ’’qui a déjà vu macron enfiler des bottes en caoutchouc pour aller humer la bonne merde des porcheries bretonnes depuis son élection ?’’

                                            .....
                                            Pour lui, les bretons sont des illettrés. Par contre, la M. il connait, puisqu’il nous y enfonce.

                                            ....

                                            J’avoue, qu’à un moment, j’ai eu peur, que vous ne soyez plus directionnel, en enlevant le « nous » et en y incluant une « CON-Sonne »


                                          • baliste 28 septembre 08:15

                                            «  « si vous voulez savoir la vérité, écoutez les fous ». »


                                            Dans le genre , mais il faut faire la différence entre le vrais fou (macron , biden , poutine ...) et le fou « malin » , qui utilise l’impression de folie pour tester sa cible .

                                            Une personne lambda ne verra qu’un fou , une personne qui sait regarder au dela des apparence verra un sage smiley

                                            Expérience déjà vécu du coté de Montmartre , impressionnant sur le moment , un simple sourire qui marque 20 ans après ....


                                            • zygzornifle zygzornifle 28 septembre 09:41

                                              Les politiques ne sont pas des spécialistes et cela dans tous les domaines, il n’y a qu’a voir aux commandes du pays Macron ancien banquier trader et Enarque ...... 


                                              • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 28 septembre 09:59

                                                Assez moche, les champs recouverts de panneaux photovoltaïques sur la photo.


                                                • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 28 septembre 10:00

                                                  @Bernard Mitjavile Que ce soit les éoliennes ou les panneaux sur les champs, les écolos aiment le moche qu’ils nous présentent comme l’avenir.


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 17:23

                                                  @Bernard Mitjavile
                                                  le preuve que non, puisque l’écolo que je suis dénonce cette utilisation du photovoltaïque...vous n’avez pas lu l’article ?
                                                   smiley


                                                • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 1er octobre 07:19

                                                  @olivier cabanel C’est vrai, je l’ai lu en diagonale. Ceci dit, il est bon de rappeler certaines choses. Si on a froid cet hiver, si des personnes âgées vont se geler dans leur appartement, c’est à cause des écolos qui mènent depuis des décennies une campagne irrationnelle contre l’énergie nucléaire, si l’Allemagne avec le soutien des écolos sous Merkel est de loin le plus grand émetteur de dioxyde de carbone en Europe, c’est toujours grâce à eux qui ont fait adopter par le gouvernement un plan de démantèlement rapide des centrales nucléaires qui a amené l’ouverture de centrales à charbon très polluantes, si on a droit tous les jours à des séances d’infantilisation à la télé sur le port des cols roulés etc.., c’est toujours à cause d’eux etc..
                                                  On peut défendre notre environnement naturel intelligemment mais c’est certainement pas le cas des partis écologiques qui ont leurs obsessions (anti-nucléaire, voitures électriques etc.. sans réflexion d’ensemble).


                                                • ETTORE ETTORE 28 septembre 13:26

                                                  Entendu dabns la petite boite, une certaine Le Maire, qui a simplement érructé, que, « si les Français avaient froid cet hiver, et bien, qu’ils portent donc des pulls en cachemire »  !

                                                  ......

                                                  Dites ? Cela ne vous rappelle pas une certaine histoire de gâteaux, à donner au peuple qui crie sa faim ? 

                                                  Juste avant la décapitation !


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 17:22

                                                    @ETTORE
                                                    ce Le Maire est vraiment un guignol, 
                                                    on se demande où ils vont les chercher ?!!!


                                                  • LeMerou 28 septembre 15:52

                                                    @ Olivier Cabanel

                                                    Il aurait été astucieux de votre part de transposer cela, pour par exemple la Région Parisienne et ses 12 Millions d’habitants, ou pour d’autres grandes villes de France..

                                                    C’est un mauvais exemple, en France environ 80 % des citoyens habitent dans des métropoles ou grandes zones urbaines.


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 17:21

                                                      @LeMerou
                                                      oui, bonne idée...
                                                      merci



                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 28 septembre 21:36

                                                        @Tzecoatl
                                                        sérieux ?


                                                      • Tzecoatl Tzecoatl 28 septembre 21:41

                                                        @olivier cabanel

                                                        Oui, votre article n’évoquant pas la potentielle méthanisation de l’élevage hors-sol que constituent nos décideurs afin de compenser leurs erreurs, il fallait bien trouver des chiffres quelque part afin de corriger le tir.


                                                      • Tzecoatl Tzecoatl 29 septembre 08:46

                                                        @olivier cabanel

                                                        Mauvaise blague à part, merci pour tout ces liens dans l’article.


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 29 septembre 19:36

                                                        @Tzecoatl
                                                         smiley


                                                      • Le mouvement de précession de la terre provoque les changements climatiques de grande ampleur . 


                                                        • Armelle Armelle 30 septembre 14:16

                                                          @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                          « Le mouvement de précession de la terre provoque les changements climatiques de grande ampleur »
                                                          Evidemment !!!! Il suffit d’observer les périodes historiques de fortes chaleurs dont personne ne parle bien sûr ;
                                                          https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article644# : :text=Les%20plus%20consid%C3%A9rables%20depuis%20cette,demie%20le%2017%20ao%C3%BBt%201701.

                                                          Cela pour constater que ce phénomène n’a absolument rien d’anthropique et qu’’il est instrumentalisé dans le seul but de faire régner la peur, donc la soumission et des impôts sup, ainsi que de servir la cause gauchiste qu’est la décroissance, histoire de poursuivre leur objectif débile de oui oui que serait celui de l’égalité parfaite entre les citoyens !!! comme si tout le monde (enfin ce qu’il produit) valait la même chose ! ?!?!? 
                                                          Il suffit d’entrendre l’autre cruche et névrosée de S.Rousseau qui prône le droit à la paresse !!! Mais où va t-on ??? Quel ramassis de tarés mon dieu !!! 

                                                          Le pire est que ces gens sont les idiots utiles de cette autre bande de tarés que sont les shwab et autres timbrés qui, à travers le great reset leur imposeront à eux aussi, le fameux crédit social, une belle trouvaille qui anéantira à jamais la liberté de l’individu. Bah oui, il est tellement plus facile de mettre les gens en cage plutôt que faire l’effort de construire une société de gens vertueux et responsables, en y assumant les dommages collatéraux !!!

                                                          La seule et unique raison de TOUS nos problèmes aujourd’hui, qu’ils soient écologiques, économiques ou sociaux, c’est la démographie mondiale, nous sommes en trop grand nombre sur cette planète. Point, à la ligne. Le reste est du pure jus de cerveau...
                                                          Mais rassurons-nous, la stérilisation massive et mondiale chez l’humain a commencé en 2020...soyons patients, pour ceux qui auront la chance d’avoir une maman féconde, ce sera la paradis...


                                                        • ETTORE ETTORE 30 septembre 20:31

                                                          @Armelle
                                                          Armelle, c’est bien plus simple que cela !
                                                          J’ai entendu sur une radio, qu’un sondage donnait plus de 70% des femmes, en âge de procréer, opposées au fait, d’avoir un enfant !
                                                          Il est fort possible, que devant la poussée des LGBT+++, et encore plus ( puisque la gène-et-tique, et que la ou il y a de la Ggène,, il y a du plaisir, nous présenteras de nouvelles espèces de gastéropodes, auxquels, auras été supprimé le gène de la bave, mais en renforçant celui du crétinisme exacerbé) que nous nous « Hache-mignons », vers une société type « écloserie », où des pondoirs industriels, feront naître des morpions, dont les « Pas Rents » auront choisis sur leur smart phone, les différentes caractéristiques, histoire d’exhiber le rejeton d’un jour, en fonction de leur disposition mater-n-elle+++, ou pater-n-elle+++ ( du genre, demander un congé parental, sur simple présentation, d’une attestation de prise en charge, d’un ovule éclos, pour une durée déterminé, et, in fine, à le ramener à la consigne, pour recyclage )
                                                          Je sais, tout cela paraît bien futuriste et un peu science, sans fiction, mais, à voir le comportement de certains bipèdes---, déjà engoncés dans ce leasing existentiel, où même leur cerveau, a besoin d’être connecté à la mémoire centrale google, on peut sérieusement estimer, que la chasse, (d’)au dernier neurone sauvage, est bien lancée !
                                                          ( ou, tirée, c’est vous qui voyez !)


                                                        • eau-mission eau-mission 30 septembre 21:21

                                                          @ETTORE
                                                           
                                                          Un intervenant a proposé de voir les choses futures d’une façon apparentée, que je trouve un tantinet plus optimiste.


                                                        • ETTORE ETTORE 30 septembre 21:54

                                                          @eau-mission
                                                          J’avais lu il y a un certain temps, un texte concernant le piratage des cerveaux.
                                                          Je n’arrive pas à le retrouver, mais il semblerait qu’il y ait des techniques de jumelage, permettant d’avoir un cerveau « esclave » ( ou plusieurs) obéissant même à distance à un cerveau « maître ».
                                                          Manipulation, que je ne trouve pas plus optimiste, en soi, que de finir comme simple réplicateur robotisé, louant ses membres, pour une productivité, dont je ne vois pas la nécessité mécanique.


                                                        • eau-mission eau-mission 1er octobre 08:55

                                                          @ETTORE

                                                          Si nous nous accomodons d’une expression comme « opinion publique », c’est bien qu’une réalité quelconque nous relie. Ne me sortez pas Bernays, qui sait trop bien faire peur à notre bon sens pour nous transformer en automate prédictible. Ce n’est vrai que statistiquement.

                                                          Pensez à Montagnier le banni, écoutez ces Milanais lui offrant une dernière tribune. Moi qui n’ai aucun souvenir de lamelle sous microscope, je trouve juste que son discours colle mieux à la réalité que le showroom de big-pharma (écoutez votre voisine Martine même pas censurée). Et bien Montagnier disait qu’à l’avenir on soignerait par les ondes. Et qu’est-ce qui est moins localisé dans nos organes qu’une onde ?


                                                        • Bill Gates a été surpris en train d’admettre que le changement climatique est une gigantesque fraude au Nouvel Ordre Mondial. Dans cette vidéo, il se vante que le terme « énergie propre » a rendu les gens fous.

                                                          Selon Gates, s’adressant à un public de son entourage en 2018, bien que l’énergie éolienne, solaire, la technologie des batteries et d’autres sources d’énergie renouvelables soient à la mode, elles ne sont PAS capables de résoudre le changement climatique.

                                                          Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, le fait que les énergies renouvelables soient incapables de résoudre le changement climatique, bien qu’elles nous soient vendues comme le remède au soi-disant réchauffement climatique d’origine humaine, est hystériquement amusant pour Bill Gates.

                                                          Pourquoi trouve-t-il cela si drôle ? Peut-être parce qu’il fait fortune avec ces soi-disant « sources d’énergie propres » et capitalise sur les masses crédules.

                                                          Maintenant que Gates a admis que l’énergie propre est une arnaque, comment le tsar mondial non élu de la santé défend-il ses plans pour forcer les gens à arrêter de manger de la viande et à consommer sa viande artificielle à la place ?

                                                          Comme Joe Rogan l’a souligné, Bill Gates n’est pas censé faire la leçon à qui que ce soit sur une alimentation saine.

                                                          Bien sûr, Gates a un motif financier clair pour amener les gens à consommer ses fausses courses, tout comme ses « investissements » Covid. C’est l’homme qui a admis avoir demandé au président Trump de ne pas enquêter sur les effets secondaires potentiels des nouveaux vaccins de Covid.

                                                          Selon le Land Report 100 de l’année dernière, une enquête annuelle sur les plus grands propriétaires fonciers du pays, le co-fondateur de Microsoft se classe comme le plus grand propriétaire privé de terres agricoles du pays, avec environ 269 000 acres dans des dizaines d’États. Pourquoi ?

                                                          https://www.youtube.com/watch?v=v3XmKoQ-JRQ


                                                          • https://twitter.com/Actu43_fr/status/1576027798556262400

                                                            Police des Tº pour les 19°c Max : Vidéo de Me Di Vizio : on y apprend selon ses dires que le décret original date du 30 juin 2021 donc bien avant la guerre en Ukraine (1500 euros d’amende et 3000 si récidive)

                                                            vidéo ici (30 mn) : https://youtu.be/2HxSAFP7rlQ


                                                            • https://reseauinternational.net/lancien-pdg-de-greenpeace-avoue-que-le-changement-climatique-sert-a-effrayer-les-gens-et-les-controler/

                                                              L’ancien PDG de Greenpeace avoue que le changement climatique sert à effrayer les gens et les contrôler.

                                                              Moi qui ai consacré une partie de ma vie au « changement climatique  », j’ai fini par comprendre que cette thématique était également une manipulation des élites mondialistes pour parvenir à leur Agenda de dictature mondiale transhumaniste. (Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de problème écologique, mais ce n’est en fait pas le sujet puisque leur intention n’est pas d’y remédier)

                                                              Je ne suis donc pas surpris que les mêmes qui veulent :

                                                              • soigner l’ensemble de la population à coup d’injection,

                                                              • combattre toutes les « dictatures » du monde en renversant les régimes,

                                                              • éteindre la désinformation en censurant tous les discours alternatifs,

                                                              • sauver la démocratie en achetant les médias et les élections ;

                                                              veulent également sauver la planète en imposant des restrictions climatiques.

                                                              La prochaine étape sera peut-être de sauver l’univers en envoyant des bombes atomiques sur les autres méchantes planètes. On me dit dans l’oreillette que la NASA enverrait déjà des missiles sur des méchants astéroïdes qui viendraient nous détruire !


                                                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 1er octobre 08:57

                                                                @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                                 
                                                                 ’’... veulent également sauver la planète en imposant des restrictions climatiques.’’
                                                                 
                                                                Non, ça c’est le prétexte officiel.
                                                                Ce qu’ils veulent c’est sauver leurs outrageants privilèges.
                                                                Ils sont les porte conteneurs qui polluent les océans et pour continuer à trimballer leurs gros culs à leur guise ils ont entrepris de nous interdire de circuler en voiture.
                                                                 
                                                                Les 15 plus gros
                                                                porte-conteneurs du monde polluent autant que l’ensemble du parc automobile mondial
                                                                 
                                                                Évidemment, cette dénonciation a fait l’objet d’une campagne de dénigrement par des déféqueurs appointés qui ne reconnaissent en matière de pollution que les émissions de CO2 cf. ce titre :
                                                                 Le plus gros porte-conteneurs français émet-il plus de CO2 que la totalité du parc automobile français ? un article qui ne traite que du CO2 et du SO2.

                                                                Le transport maritime émet peut-être moins de CO2 que les bagnoles, mais peut-être autant de SO2 et beaucoup plus de suies noires, véritable pollution responsables de la diminution de l’albédo des glaciers et banquises, et qui a pour conséquence leur disparition observée.
                                                                 
                                                                La télé nous montre tous les jours des documentaires qui démontrent à l’insu de leur plein gré, cette pollution : les neiges éternelles et glaciers d’antan sont devenus noirs de suies.
                                                                 


                                                              • Lynwec 1er octobre 13:15

                                                                @Francis, agnotologue

                                                                Les « déféqueurs appointés » sont une espèce apparue relativement récemment par génération spontanée ( les virements bancaires sont très spontanés, autant que l’armée de la colonie ségrégationniste est morale...) et comme un malheur n’arrive jamais seul, on a vu s’y greffer des équipes de trolls de réseaux, tout aussi spontanément ( relire la mention entre parenthèses...) , équipes spontanément soutenues par des intervenants dotés de capacités hors normes ( services de renseignements personnels, analystes militaires de haute volée, stratèges de canapé...mythomanie garantie...), avec un point commun : une vision manichéenne à sens unique complétée par des filtres historiques sur mesures...


                                                              • ETTORE ETTORE 1er octobre 12:55

                                                                Plus c’est gros, plus cela passe !

                                                                En ce monde d’intérêts lubriques, il en vas des porte CON-teneurs, comme de la f(i)lotte des dirigeants.

                                                                Penser qu’ils se soucient de notre santé, est vraiment faire preuve d’adoration pour le coloriage des Bisounours.

                                                                C’est dit « pour notre bien être  » C’est fait «  pour nous nuire ».

                                                                Quand une majorité de personnes, auront compris que ce double langage ( où, du moins, ses conséquences) n’est que perversité, et embrouillage, permettant à ces porte-CONs-sous-teneurs, de naviguer en eau trouble, et nous menacer, à longueur d’ondes, de vagues à tsunami, juste pour que nos écoutilles auditives, vérouillent le sas de l’intelligence...

                                                                Nous pourrions nous ré-assoir, sur une bite d’amarrage, sans avoir peur d’avoir mal au cul !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité