Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Technologies > Fukushima... bye les robots

Fukushima... bye les robots

Décidément, Tepco joue de malchance, il pensait avoir trouvé une parade à la situation inextricable rencontrée : tenter de comprendre ce qui se passait au cœur des réacteurs fondus…trouver la trace du corium en balade, et tout ça grâce à un robot.

Il était question début mars 2015 de retrouver le corium perdu, et une mesure originale avait été tentée : utiliser les rayons cosmiques afin de pratiquer des tests…

Il s’agissait d’utiliser des particules élémentaires, appelées muons, lesquels auraient permis de déceler la présence du combustible dans le réacteur, pratique qui avait permis de localiser le combustible dans les piscines de refroidissement.

Ces cousins des électrons ont la faculté de traverser librement de nombreux matériaux, mais ils peuvent être stoppés par des substances à haute densité, et ils auraient pu permettre de produire une image de la présence du combustible nucléaire dans le réacteur. lien

Peine perdue, la tentative a échoué et la seule certitude qu’ont les exploitants du site, c’est que les réacteurs 1,2 et 3 ont fondu, et que personne ne peut dire où sont passés les coriums. lien

Alors il fallait tenter autre chose : les robots, puisque toute intervention humaine est impossible : dans cet environnement dangereux, les radiations tuent dans l’heure.

Sauf qu’on sait, depuis Tchernobyl, que les robots, aussi sophistiqués soient-ils, ont une électronique qui ne résiste pas longtemps aux niveaux élevés de radioactivité.

Et puis, même si on retrouvait un jour ces coriums, on ne voit pas très bien comment il serait possible de les récupérer, étape pourtant essentielle pour commencer le démantèlement.

Comme l’expliquait Jean-Pierre Petit lors d’une communication : « le robot est resté sur place, K.O. Arrivé au bord du cratère, il a fonctionné pendant une seconde, puis s’est arrêté ». lien

Ce qui n’empêche pas le groupe « INTRA » (groupe d’intervention robotique sur accidents » de tenter à mettre au point une dizaine de robots pour intervenir dans le cas d’un accident nucléaire en France.

Ces robots ont un prix, et il est question d’une dépense de 4 millions d’euros annuels.

Les animateurs de l’Intra avaient envoyé en 2011, 130 tonnes de matériel à Fukushima, et avait proposé à Tepco les robots français, mais ce dernier a préféré la technologie américaine développée par IRobot. lien

À la mi-avril, Tepco a donc tenté d’envoyer un robot dans le réacteur dévasté de l’unité n°1, afin de tenter de localiser le corium…mais finalement, le robot a cessé toute activité le 10 avril dernier.

Ce qui a permis à l’exploitant nucléaire de déclarer laconiquement en utilisant une magnifique langue de bois : « la technologie des robots pour récupérer le corium devrait être développée » : ces robots avaient été mis au point par Hitachi, qui assurait qu’ils étaient capables de fonctionner pendant environ 10 heures, même exposés à d’importants rayonnements. lien

Pourtant, au bout de 3 petites heures, le robot à cessé de fonctionner.

Sur ce lien, une courte vidéo résumant l’accident, y compris comment les robots devaient intervenir.

On peut légitimement se poser une question : n’aurait-il pas été plus intelligent de mettre au point des robots capables de travailler dans un environnement si difficile, au lieu de construire à tout va des centrales nucléaires, sans se donner les moyens de pouvoir intervenir en cas d’accident majeur ?

Pour la 1ère fois, Tepco à présenté, le 13 avril, des images inquiétantes de l’intérieur du réacteur n°1, confirmant que la radioactivité qui règne dans l’enceinte se mesure de 6 à 25 sieverts/heure, ce qui entraînerait la mort d’un homme en moins d’une heure, et sur ce lien, on peut voir les images peu rassurantes qu’a réussi à prendre le robot, prouvant que plus de 4 ans après la tragédie, rien n’est terminé.

À la seule vue de cette courte vidéo, on comprend bien que rien n’est maitrisé, et que la radioactivité continue de se dégager du site dévasté, sans qu’il soit possible de l’empêcher.

Aujourd’hui, la situation continue donc de se dégrader, les fuites radioactives se multiplient, l’eau polluée continue de s’accumuler dans les plus de 800 réservoirs, des milliers de sacs de terre souillée représentant 200 000 tonnes s’entassent sur des hectares, des dizaines de milliers de japonais sont privés de leur habitation, installés dans des baraquements de fortune, dans des zones encore polluées pour longtemps, alors que l’état japonais les encourage à retourner dans leurs maisons…

Quant aux 70 milliards que l’état Japonais a avancés à Tepco, il pourrait bien devoir attendre 30 ans pour les récupérer… lien

En France, le petit monde du nucléaire continue aussi à s’enfoncer dans la crise, financière mais aussi sanitaire.

Financière, puisque chacun sait que la dernière technologie vantée par les lobbys, les EPR, commencent à couter très cher, et est en grande partie responsables de la quasi faillite de l’entreprise nationale Areva.

En Finlande, ou à Flamanville, les délais et surtout les prix, ont explosé.

Flamanville devait être opérationnel en 2012…on envisage aujourd’hui 2017…et la facture est passé de 3 milliards d’euros à 9 milliards. lien

Ce dépassement de facture est d’autant plus dommageable que le contrat signé avec la Finlande stipulait que tout dépassement des 3 milliards convenus serait à la charge d’Areva, donc de la France, actionnaire majoritaire de l’entreprise (86%)…

La perte record atteindrait les 5 milliards d’euros, et le réseau « sortir du nucléaire » alerte les conséquences à venir de ce gouffre financier, lequel sera, de toute évidence payé par les consommateurs. lien

Mais ce n’est pas tout, des « anomalies » ont été découvertes pour la cuve de Flamanville, or la cuve est l’organe essentiel de la centrale.

C’est l’ASN (autorité de sureté nucléaire) qui a fait cette découverte, constatant la présence d’une zone « présentant une concentration importante en carbone et conduisant à des valeurs de résilience mécanique plus faibles qu’attendues ».

Ces zones à problème concernent le fond de la cuve et le couvercle de celle-ci, et Areva a proposé à l’autorité nucléaire de procéder à une nouvelle campagne d’essais…mais on ne voit pas très bien pour quelles raisons la situation pourrait changer ? lien

En tout cas, il semble bien que l’ASN soit prête à suspendre le chantier, tant la question cruciale d’une défaillance de la cuve reste posée, Pierre-Franck Chevet, président de l’autorité, ayant qualifié de « sérieuse, voire très sérieuse » l’anomalie de la cuve de l’EPR, affirmant que si les nouveaux tests confirment ce qui a été découvert « je ne vois pas d’autres solutions que de la changer ». lien

Or, il faut savoir que cette cuve a été posée en janvier 2014, et qu’elle est déjà raccordée et soudée aux tuyauteries du circuit primaire de refroidissement.

Un changement de cuve repousserait un peu plus la date de mise en service, et ferait grimper un peu plus la facture. lien

Quant aux vieilles centrales françaises, 5 d’entre elles sont pointées du doigt par l’ASN, il s’agit de Chinon, Bugey, Cattenom, Belleville, Cruas-Meysse.

Dans son dernier rapport, l’autorité de surveillance les note défavorablement et réclame une mise à niveau importante de l’outil industriel, ce qui aura un prix. lien

Voila qui risque de ne pas faire les affaires des consommateurs français, lesquels doivent s’attendre à voir leur facture d’électricité faire prochainement quelques bonds.

En effet, les experts de la Cour des Comptes ont fait les calculs : pour un cout final du chantier à 8,5 milliards (dépassés aujourd’hui), le prix serait de 107 €/MWh…à comparer avec les 77 € de l’éolien, ou les 76 € du solaire photovoltaïque (prix moyen 2017). lien

Pour aller un peu plus loin, il faut savoir que le prix de l’électricité, sur le marché de gros, est quasi inférieur de moitié à celui qui concerne les installations nouvelles, ce qui veut dire qu’une nouvelle centrale nucléaire ne pourra jamais être rentabilisée, à moins d’augmenter drastiquement le prix du KW, et du coup les énergies renouvelables et propres deviennent compétitives par rapport aux énergies fossiles et sales. lien

Et pourtant, le gouvernement continue à traîner les pieds pour mettre en place la transition énergétique, d’autant que ce sont maintenant le Sénat et l’Assemblée nationale qui s’affrontent sur le thème, le Sénat ayant retiré la date butoir de réduction du nucléaire à 50% en 2025. lien

C’est donc peut-être le moment pour les consommateurs avisés de changer de fournisseur d’énergie, ou de produire leur propres énergie, d’autant qu’EDF n’est pas l’entreprise la mieux placée comme on peut le constater sur ce lien.

Comme dit mon vieil ami africain : « l’oiseau né dans une cage croit que voler est une maladie  ».

L’image illustrant l’article vient de mirror.co.uk

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Sites à consulter

L’info au jour le jour sur le site acro

L’observatoire du nucléaire

Greenpeace

Fukushima-blog

Articles anciens

Tchernobyl, drôle d’anniversaire (12 mars 2011)

Fukushima, mon amour

Fukushima, Sarko pète les plombs

Fukushima, et maintenant ?

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Entre fusion et confusion

Fukushima, le monde du silence

Au pays du soleil, le Vent !

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, plus jamais ça

C’est foutu…shima

L’exode nucléaire

Ça fume à Fukushima

Nucléaire, la cible terroriste

Fukushima, le mensonge organisé

Faire reculer le crabe

Le Japon bientôt inhabitable ?

Le silence des salauds

On a retrouvé le corium de Fukushima

La France a peur

Fukushima, tragédie en sous sol

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, le début de la fin

Nucléaire, explosion des prix

Penly du feu et des flammes

Les normes sont-elles normales ?

Fukushima, quand c’est fini, ça recommence

Fukushima, l’en pire Japonais

Le mensonge nucléaire de sarközy

Palmiers contre nucléaire

Promo nucléaire : pour toute centrale achetée, leucémie en prime !

Fukushima, les limites du cynisme

Ce cher nucléaire

Nucléaire, de la fission aux fissures

La fable du thorium

L’hallali nucléaire

Fukushima, la stratégie de l’oubli

Fukushima s’enfonce-t-il ?

Fukushima hors contröle

Fukushima, le pire des scénarios

Fukushima, le tonneau des Danaïdes

Fukushima, réaction en chaîne à ciel ouvert

Fukushima, le mois de tous les dangers

Fukushima, la loi du silence

Fukushima, l’illusion d’une solution

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour ?

Fukushima, un désastre illimité

courage, fuyons


Moyenne des avis sur cet article :  3.39/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

226 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 17 avril 2015 10:07

    salut olivier
    il faudrait relever les normes permettant de aux robots de fonctionner plus longtemps non ?
    ça marche bien avec les humains ........

    « changer de fournisseur d’énergie, »

    attention il y a un piège ! on ne peut plus revenir en arrière ensuite ......la stratégie des autres fournisseurs est donc de capter suffisamment de clients et ensuite de monter les prix ........
    ( le premier qui me parle de l’effet régulateur de la concurrence je sors mon flingue )


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 11:43

      @gaijin
      au sujet des fournisseurs d’énergie, il y en a qui sont quasi au même prix qu’edf, mais qui ne vendent que de l’énergie issue de sources propres et renouvelables...

      ceci dit, si la demande était importante, pas sur qu’ils auraient de quoi fournir beaucoup de clients... je ne fais que poser la question.
       smiley

    • gaijin gaijin 17 avril 2015 12:08

      @olivier cabanel
      tu en connais des sérieux ça peut m’ interesser ? ( je veux dire qui ne soeint pas des requins masqués )


    • bourrico6 17 avril 2015 15:32

      @gaijin

      J’ai eu la visite d’un de ces zouves ya quelques années.

      Il s’agissait en réalité d’un service de facturation autre que celui d’EDF, rien d’autre.

      Ces gens n’ayant aucune infrastructure, ce qu’ils vendent provient des mêmes sources, transite par les mêmes lignes, que le courant facturé par le service habituel.

      Ma question était : comment arrivez vous à savoir d’ou vient l’électricité que vous vendez, sachant que mon voisin qui récupère du jus nucléaire de chez EDF est sur le même câble, issu du même poste, et donc reçois le même courant que moi ?

      Pas de réponse, le type est reparti la queue entre les jambes.


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 16:53

      @gaijin
      oui, bien sur, il y a énercoop... planète oui...

      il y en a d’autres...regarde ce lien avec un comparatif de prix
       smiley

    • foufouille foufouille 17 avril 2015 17:01

      @olivier cabanel

      Si Enercoop est bon dernier de notre classement des fournisseurs d’électricité verte les moins chers, avec des prix très élevés, ce fournisseur alternatif se pose en défendeur d’un concept social plus large que la simple électricité verte. Il s’agit de payer le vrai prix de l’électricité dans une démarche citoyenne associant producteurs et consommateurs d’électricité dans une même coopérative, Enercoop. Choisir Enercoop, c’est s’engager pour soutenir un certain modèle social tourné vers le développement de sources de production renouvelables et décentralisées. Les consommateurs militants choisissent délibérément de payer plus cher leur électricité pour participer au projet Enercoop.



    • Jean Keim Jean Keim 18 avril 2015 00:27

      @bourrico6
      Il n’y a qu’un réseau de transport de l’électricité RTE (sigle de Réseau de transport d’électricité) qui est une entreprise française, filiale d’EDF, qui gère le réseau public de transport d’électricité français  dans lequel les diffèrents producteurs injectent leur production d’électricité et pas des compteurs chacun reçoit son écot.


    • Jean Keim Jean Keim 18 avril 2015 07:58

      @Jean Keim
      Lire : et par des compteurs ...


    • cevennevive cevennevive 17 avril 2015 10:07

      Bonjour Olivier,


      Merci de nous tenir informés. Il y a seulement deux ou trois jours, j’avais entendu vanter les mérites de ce petit robot dans les média... J’y avais presque cru.

      Et nous, en France, nous continuons de promouvoir la voiture électrique, propre, écologique et pratique à alimenter en énergie !

      Combien de centrales faudrait-il pour faire fonctionner tous les véhicules ?

      La pollution par les hydrocarbures est bien réelle, mais qu’en serait-il d’une irradiation générale de notre petit Pays ?

      Hérésie et impéritie...

      Quant à EDF, ces jours-ci, cette société a commandé une vaste enquête auprès des consommateurs pour analyser le degré de satisfaction de la clientèle. J’ai été approchée par téléphone avant-hier, avec de multiples questions posées manifestement par un institut de sondages se présentant comme EDF elle-même. Combien a coûté cette enquête ? Et que vont-ils en faire ?

      Bien à vous.


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 11:44

        @ bonjour cevennevive

        merci de ton commentaire qui prouve une fois de plus que les communicants nucléaires sont de petits malins...mais que leurs pièges sont faciles à déjouer.
        à bientot
         smiley

      • Philippe Stephan Slipenfer 17 avril 2015 14:30

        @olivier cabanel salut
        Pour la 1ère fois, Tepco à présenté, le 13 avril, des images inquiétantes de l’intérieur du réacteur n°1, confirmant que la radioactivité qui règne dans l’enceinte se mesure de 6 à 25 sieverts/heure, ce qui entraînerait la mort d’un homme en moins d’une heure, et sur ce lien,
        .
        LE lien N"est pas le bon


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 16:57

        @Slipenfer
        bonjour....

        oui, une erreur !
        voici un lien qui fonctionne.
         smiley

      • sls0 sls0 17 avril 2015 20:50

        @olivier cabanel
        Je préférais l’ancien lien, il ne correspondait pas mais au moins il ne renvoyait pas sur un france dimanche anglais.

        Un autre lien vers 23dd.fr, je ne le connais pas, du coup je regarde comment il est classé comme blog. Il n’est même pas référencé. C’est le blog pour la famille ?

        L’autre lien pour les couts, il y est indiqué que le nucléaire c’est 59€, si j’y intègre les 117€ le prix moyen de 59€ passe à 59€87, c’est loin des chiffres de l’article.

        J’arrête là je perds mon temps.

        Le factuel pourrait soutenir vos affirmations, en passant pas de la daube vous vous décrédibilisez.

        Le problème c’est que vous décrédibilisez l’écologie par la même occasion et là j’apprécie moins.

        Comme l’intégrisme peut gêner une religion, elle peut aussi être contre productive pour une cause.


      • Aldous Aldous 17 avril 2015 10:39

        Retirer le corium ?


        Y’a qu’à envoyer les marmottes qui emballent le chocolat dans le papier alu.

        Le corium de Tchernobyl et toujours au fond du batiment du réacteur. Et pour longtemps.


        • Aldous Aldous 17 avril 2015 10:43

          @Aldous
          Si les marmottes ne sont pas disponibles ont peut envoyer joeletaxi qui est immunisé contre les radiations...


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 11:45

          @Aldous
          bonne idée...

           smiley

        • gaijin gaijin 17 avril 2015 12:14

          @Aldous
          sinon on a lui :

          http://www.dailymotion.com/video/xar2oq_mac-gyver-acide-chocolat_shortfilms

          mais jo c’est une bonne idée il pourrait expliquer aux robots qu’ils sont en panne a cause du stress causé par les kmer verts qui leur ont fait croire qu’il y avait un accident nucléaire alors que c’est juste un tsunami et une simple explosion d’hydrogène .......


        • Aldous Aldous 17 avril 2015 15:16

          Dis-donc, il est plus ponctuel que la cavalerie, joeletaxi !


          Alors ? T’es pas encore installé dans la zone des 30km ou-y’a-rien-à-craindre ?
          Pourtant si on t’en crois c’est des héctares de bon terrain bradés à vil prix. De quoi te faire une fortune sur la bétise de ces cons de japs qui croient naïvement en la nocivité des rayonnements.

          Comprend pas. Le gars pourrait se faire un fric à faire passer Bill Gates pour un clodo et voilà-t-il pas qu’ il rêste bêtement à vendre ses enclumes sur AV.

        • amiaplacidus amiaplacidus 17 avril 2015 10:52

          Bonjour Olivier,
          Vous êtes un peu en retard dans vos information lorsque vous dites « ...Flamanville devait être opérationnel en 2012…on envisage aujourd’hui 2017…et la facture est passé de 3 milliards d’euros à 9 milliards.... ».

          Parce que les choses vont vites à Flamanville, beaucoup plus vite que la construction elle-même. Mercredi dernier, le « Canard enchaîné » nous apprenait que la cuve d’acier du réacteur (425 tonnes), déjà en place, avait une capacité de résistance de 40 % inférieure aux normes et qu’il faudrait sans doute la retirer et en fabriquer une nouvelle, d’où 3-4 ans de nouveaux retards et de frais supplémentaires.

          La plus grande partie de la cuve a été sous-traitée à Japan Steel, mais le couvercle et le fond sont de fabrication française. Les parties fabriquées au Japon sont irréprochables, les défauts ne touchent que les parties fabriquées en France. Heureusement, si j’ose dire. la cuve de la centrale finlandaise a été entièrement fabriquée au Japon et semble sans défaut, cela ne va donc pas augmenter le montant des indemnités que doit payer Areva (c’est à dire l’ensemble des Français) à la Finlande pour non respect des délais. Malheureusement, la cuve de la centrale chinoise de Taishan, fabriquée également en partie en France, semble souffrir des mêmes défauts. Les Chinois vont-ils exiger, en plus du remplacement de la cuve (parfaitement normal), des indemnités de retard ? Les Français n’ont pas fini de payer pour le nucléaire « bon marché ».

          Au fait, pas grand chose dans la presse hexagonale à ce propos (hors le Canard), mais à l’étranger, on en parle, par exemple : http://www.tdg.ch/monde/gendarme-nucleaire-epingle-flamanville/story/28369297

          Il semble que l’arrogance des pro-nuke n’est dépassée que par leur incompétence !


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 11:41

            @amiaplacidus
            vous êtes sur ?

            ce matin, sur l’antenne de fr culture, ils affirmaient que les cuves de flamanville, et de Finlande avaient été fabriquées au même endroit...
            je vais fouiller le sujet, 
            merci de votre commentaire

          • fred.foyn Le p’tit Charles 17 avril 2015 11:18

            Article « EXTRA »...qui démontre la connerie du lobby du nucléaire dans le monde...Cerise sur le gâteau l’EPR de « Flamand-Rose » à encore de grave problème...++++


            • Layly Victor Layly Victor 17 avril 2015 12:04

              @Le p’tit Charles

              Parce que vous, vous êtes super intelligent !
              Si vous avez pu, pendant tant d’années, mener une existence douillette avec une électricité bon marché et non polluante, pouvoir vous adonner sans souci à vos parlottes de comptoir de bar, c’est grâce à « la connerie du lobby du nucléaire ».

              Mais puisque vous avez des solutions, prenez contact avec le gouvernement. Ne soyez pas égoïste ! Mettez votre immense talent au service de la nation !


            • fred.foyn Le p’tit Charles 17 avril 2015 12:45

              @Layly Victor...Le parfait tocard qui aime le nucléaire (doit toucher des enveloppes pour vendre sa saloperie...)

              L’ignare de la France profonde qui vote pour les mafieux depuis des années...alors faut pas lui dire que le nucléaire c’est dangereux (des centaines de milliers de morts)...ça il s’en fout le jambon...pour lui c’est d’allumer son ampoule du plafond sans penser sans réfléchir..peut pas avec son neurone atteint par des émanations de gros rouge qui tache..
              Bonne continuation dans votre fosse septique.. !

            • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 14:39

              @ l’attention des lecteurs qui seraient surpris de découvrir que j’ignore certains commentaires.

              j’ai décidé ne plus prendre en compte les bavardages insipides des trolls : que ce soit celui dont le nom suggère un bonnet d’âne, celui qui massacre allègrement notre belle langue, les quelques mytho qui tentent de se faire passer pour des scientifiques, les affabulateurs, ceux qui sont là uniquement pour faire du lobbying nucléaire, ceux qui inventent des mots que je n’ai pas écrits, ceux qui lisent en diagonale, ceux dont l’injure ou la grossièreté sont les seules armes, ceux qui jouent dans le sable et celui dont l’avatar fait comprendre qu’il abuse des boissons fortes....

              petits trolls, vous voilà donc prévenus...vous n’existez plus que dans votre imagination...et je me réjouis d’avance de ne plus perdre de temps dans la droite ligne de la pensée de Frédéric Dard qui disait : « le con ne perd jamais son temps, il perd celui des autres  ».


            • bourrico6 17 avril 2015 14:47

              @olivier cabanel

              @ l’attention des lecteurs qui seraient surpris de découvrir que j’ignore certains commentaires.

              Ben alors, Mr « Vico » fait dans le Caliméro ?

              Puis avoues que t’aimes bien qu’on te taquine, sinon t’aurai pas écris ça hein ?

              Tu sais que sans toi pour les guider, les trolls ne seraient pas aussi nombreux ?
              T’es de la même race de momo, un troll injurieux, provocateur, doté d’un égo sans borne, et affublé d’une ignorance certaine... en effet, il n’y a jamais la moindre réponse concrète de ta part aux interrogation, rien, le vide sidéral.

              Ma réponse satisfait-elle sa majesté Vico qui règne sur les trolls ?


            • bernard bernard 17 avril 2015 16:46

              @olivier cabanel


              Va pas rester grand monde pour...« commenter »

               smiley smiley




            • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 16:48

              @Le p’tit Charles
              merci ... c’est sympa.

              le problème c’est que nous allons payer pour leurs conneries.
               smiley

            • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 16:49

              @bernard
              je pense qu’il faut toujours privilégier la qualité que la quantité.

              non ?
               smiley

            • foufouille foufouille 17 avril 2015 16:54

              @olivier cabanel
              la qualité est un générateur composé de 4 patates produisant 600W.
              ou une multiprises magique.
               smiley


            • Layly Victor Layly Victor 17 avril 2015 17:32

              @Le p’tit Charles
              Je n’ai pas besoin de toucher une enveloppe pour défendre mon pays. Vos arguments, c’est toujours « saloperie, etc. » Quand la France aura coulé complètement sous les coups des Cabanel, Denis Baupin, des bobo-écolos, et des ânes de votre espèce, vous irez quémander de l’énergie où vous pourrez. J’ai passé quarante ans à faire de la physique de haut niveau et j’ai du mal à accepter que tout ce que notre pays a fait pour nous soit mis à la poubelle par les ânes de la « démocratie participative ».
              Je ne sais pas d’où vous sortez vos « centaines de milliers de morts ». C’est la grande intelligence Duflot qui vous l’a soufflé ?
              D’autre part, je vous signale que je ne vote jamais, refusant de participer à la kermesse politique.
              Votre dernière phrase est d’une suprême élégance.


            • el cogno 17 avril 2015 18:20

              @olivier cabanel

              Si tu veux finir comme morice, ne changes rien.


            • JMBerniolles 17 avril 2015 21:51

              @olivier cabanel

              Vous êtes parfois très amusant monsieur Cabanel.
              Je veux dire sans le vouloir.

              Notamment par le fait que vos articles qui ont tout de même une grande prétention scientifique, sont régulièrement ornés de commentaires les plus appréciés qui sont parfois débiles et jamais scientifiques.





            • Layly Victor Layly Victor 17 avril 2015 11:50

              Le mage et prédicateur en chef Cabanel , grand physicien, envoie à ses ouailles fanatisés sont lot de liens habituel. Il a découvert le muon, du moins, comme d’habitude, il a découvert le mot. Comme, la dernière fois, il avait découvert « l’énergie libre » et nous avait bien fait rire. C’est vrai qu’en tant que clown il est imbattable. A ses yeux, ceux qui ont sombré dans la paranoïa anti science et anti nucléaire, sont de grands scientifiques, comme ce pauvre Jean-Pierre Petit qui est un ancien vrai physicien mais qui est tombé avec aigreur dans le règlement de compte personnel. A sa place, j’aurais honte d’être cité comme référence par l’âne Cabanel.
              Cabanel, le grand spécialiste des coriums introuvables. Un enfant de sixième pourrait démontrer son invraisemblable bêtise. Mais c’est d’un niveau largement suffisant pour ses lecteurs fanatiques. Les racontars de comptoir de bar genre « il paraît qu’ils n’arrivent pas à trouver le corium », il excelle dans ce domaine. Patron, vous nous remettrez un pastis.
              Ce que Cabanel oublie de dire à ses ouailles, c’est que le Japon est très proche de redémarrer le nucléaire. Et que la Chine est très proche de démarrer les deux réacteurs EPR achetés à AREVA. Et que AREVA est en passe de vendre plusieurs réacteurs de 1000 MW à la Turquie.

              A propos d’AREVA, ce sinistre personnage ne peut s’empêcher de faire sa danse du ventre (quelle horreur !) a propos des nouvelles attaques de ses copains de l’ASN contre l’EPR de Flamanville.
              Rappelons que l’ASN est un nid d’énarques écolos qui a été instrumentalisé par le pouvoir comme une machine de guerre contre l’industrie nucléaire française. Chacun sait que de nombreux retards de l’EPR, et le coût financier qui en résulte, sont imputables aux blocages de l’ASN.
              Maintenant, on aurait trouvé des « anomalies » dans la cuve et le couvercle de cuve. La cuve est de très loin l’élément le plus cher d’un réacteur, le seul qu’on ne puisse pas remplacer. Donc, ce serait une condamnation sans appel et un gâchis énorme. L’histoire de Super Phénix a montré qu’en aucun cas les bobo-socialo-écolos n’hésitent à faire un gâchis énorme de l’argent de l’état pour satisfaire leurs visées politiques. Et, même s’ils sont balayés dans deux ans, l’histoire a prouvé que les représentants des partis d’opposition sont dans ce domaine d’une lâcheté et d’un opportunisme remarquables.
              La France est d’ailleurs le seul pays au monde où des décérébrés de type Cabanel se réjouissent des difficultés d’une grande entreprise nationale de rang mondial.

              Je ne comprends d’ailleurs pas la satisfaction de ce pétrolier faible d’esprit, opposé au fer-routage et ardent défenseur du transport routier. L’EPR est un réacteur dont la sécurité est nettement renforcée, en particulier sa résistance est très renforcée en cas d’accident grave. Or, Fessenheim ne sera pas fermé tant que l’EPR ne sera pas achévé. Donc, ce vieux roublard préfère un réacteur ancien et qui, à ses dires, présente un risque potentiel, à un réacteur moderne et sûr.
              En réalité, le but de l’ASN, du moins le but de ses donneurs d’ordre, c’est de tuer l’industrie nucléaire française, pour développer cette industrie dans d’autres endroits du monde (vous allez voir que les EPR Chinois vont marcher sans problème), ceci pour être en phase avec les plans de Bruxelles qui ne veut plus d’industrie en France (en dehors des éoliennes chères aux copains banquiers).


              • Rmanal 17 avril 2015 12:04

                @Layly Victor
                Peu de rapport avec l’article. On vous parle des dangers et difficulté à travailler en milieu radiatif, vous nous pondez des poncifs sur les écolos-bobos-socialos-gauchistes-énarques-communistes-ASN-WWF (désolé si j’en ai oublié) et sur l’entreprise AREVA, ces deux derniers n’étant pas présent au Japon... Bref le discours idéologique propagandiste de base qui arrive comme un cheveu dans la soupe.

                Quant au réacteur sus-nommé, celui-là, ils ne sont pas prêt de le redémarrer.


              • gaijin gaijin 17 avril 2015 12:05

                @Layly Victor

                l’asn veut tuer le nuclaire français ?
                ouah !
                dommage ils ont pas l’air bien efficaces

                «  tuer l’industrie nucléaire française, pour développer cette industrie dans d’autres endroits du monde »
                vous pouvez m’expliquer en quoi il est nécessaire de la tuer en france pour la développer ailleurs ?


              • Philippe Stephan Slipenfer 17 avril 2015 14:37

                @Layly Victor
                Maintenant, on aurait trouvé des « anomalies » dans la cuve et le couvercle de cuve. La cuve est de très loin l’élément le plus cher d’un réacteur, le seul qu’on ne puisse pas remplacer. Donc, ce serait une condamnation sans appel et un gâchis énorme.
                .
                c’est quoi cette histoire ?
                AURAIT c’est pas très claire ni scientifique comme explication.
                IL Y A ou il N’y A PAS .
                .
                Un article de votre part serai le bien venu ou des sources fiables. 
                cdt


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 14:41

                @Rmanal
                layly est un pauvre troll qui travaille pour la firme, et il ne faut plus tenir compte de ses propos incohérents, juste manipulateurs.

                merci de votre commentaire.

              • Vipère Vipère 17 avril 2015 15:29
                Pour l’instant, tout porte à croire que les centrales n’ont pas démarré et pour cause, les chinois ont détecté des anomalies dans les équipements ! 

                On comprend leurs craintes des chinois, s’agissant du fond de la cuve et le couvercle de l’ EPR ...

                Un peu comme si le fond de votre cocotte minute n’était pas totalement étanche, que le couvercle ne fermait pas bien et que vous vouliez tout de même l’utiliser. Que se passerait-il ?

                Forcément, sous l’effet de la chaleur d’une énergie chauffante ou du feu, l’eau du récipient boue tout en créant de la vapeur, ce qui a pour effet dans un circuit fermé d’ augmenter la température intérieure du cuiseur, sauf que l’absence d’étanchéité du système finirait sous l’intensité de la chaleur par une explosion, tout en laissant passer le liquide et la vapeur. Adieu la bonne soupe !

                Mais, dans la cuve et son couvercle nucléaire percés, c’est bien plus dangereux, il ne s’agit pas d’une soupe de légumes, mais d’une soupe nucléaire en fusion !


                Ci-dessu l’article REUTERS :



                La Chine veut lever les doutes sur la sûreté de ses EPR d’Areva
                jeudi 16 avril 2015 19h32
                 

                SHANGHAI, 16 avril (Reuters) - La Chine ne chargera pas de combustible dans ses deux réacteurs nucléaires de type EPR conçus par le français Areva tant que tous les doutes quant à la sûreté des équipements ne seront pas intégralement levés, a annoncé le ministère de l’Environnement.

                Il s’agit de la première réaction chinoise à l’anomalie détectée dans le couvercle et le fond de la cuve de l’EPR construit par Areva à Flamanville, en France.

                Areva construit aussi deux EPR sur le site de Taishan dans la province du Guangdong, dans le sud de la Chine.

                « De manière générale, le site nucléaire de Taishan fonctionne de manière efficace et sa construction est maîtrisée », a dit Tang Bo, un responsable de l’agence chinoise de sûreté nucléaire, cité par le ministère.

                « Le ministère n’approuvera pas le chargement de combustible dans les réacteurs tant que le problème relatif à l’équipement n’aura pas été pleinement identifié et réglé », a-t-il ajouté. (Bureau de Shanghai ; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

                © Thomson Reuters 2015 Tous droits réservés.


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 16:44

                @Vipère
                bonjour Vipère

                et merci de ces infos supplémentaires...prouvant que ces epr sont surtout un gouffre à fric, 
                problème, c’est nous qui payons !
                 smiley

              • olivier cabanel olivier cabanel 17 avril 2015 16:46

                @Slipenfer
                oublie vite ce victor qui est surtout un mytho de la plus belle espèce...

                 smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès